97% des scientifiques appuient l’hypothèse du réchauffement climatique causé par l’homme. Vraiment?

Les médias nous rapellent constamment que la très grande majorité des scientifiques appuient l’hypothèse du réchauffement climatique causé par l’homme. Mais d’où viennent ces chiffres?

On sait qu’il est très facile de manipuler des chiffres et des statistiques pour leur faire dire n’importe quoi, j’en ai déjà parlé ici:
Comment manipuler avec les statistiques

Une recherche rapide permet de montrer d’où vient ce 97%. Il s’agit d’un article qui faisait un sondage non-scientifique auprès de plus de 10000 scientifiques, et seulement 77 d’entre eux ont été « sélectionnés ». De ces 77, 75 ont répondu appuyer l’hypothèse comme quoi l’humain avait un impact sur les changements climatiques, d’où le fameux 97%. Cet échantillon est très faible et n’est pas statistiquement significatif.


98_percent_climate_scientists_graph

Ca montre bien à qui on a affaire quand il est question de cette arnaque réchauffiste. Il s’agit d’une tentative pour manipuler l’opinion publique. C’est leur seule option parce que la science ne montre pas de lien entre l’activité humaine et les variations climatiques (qui ont toujours eu lieu, même avant l’apparition de l’homme).

Heureusement, les sondages auprès de la population montrent que les gens ne sont pas dupes. La plupart des sondages montrent que 75% des gens ne croient pas que l’activité humaine ait un impact sur le climat. Sauf au Québec et en France, où le contôle des activistes sur les médias est plus grand et les opinions qui vont à l’encontre du dogme réchauffiste sont étouffées. Ici au Québec les activistes ont tôt fait de traiter de « négationiste » (utilisé normalement pour décrire ceux qui nient l’holocauste juive) ou « créationistes » (associé à l’extrème droite religieuse américaine) ceux qui osent mettre en doute l’hypothèse réchauffiste. Une insulte n’est pas un argument.

Et pourtant, leur hypothèse s’effrite de jour en jour. Quand ce n’est pas les scandales de manipulation de données (Climategate, Himalayagate etc..) ce sont les données réelles sur la température, le niveau des océans ou le CO2 qui les ratrappent. Par exemple il n’y a plus de réchauffement climatique du tout depuis 1998, et pourtant le CO2 continue d’augmenter. Aussi ça fait quelques années de suite que l’Europe bat des records de froid extrême.

La vraie science observe les faits et en tire une conclusion. Et si les faits n’appuient pas la théorie, c’est que la théorie n’est pas bonne et il faut en trouver une autre pour expliquer les observations.

La pseudo-science climatique fonctionne différemment, la théorie du réchauffement causé par le CO2 est la vérité absolue et ils essayent de trouver des faits qui peuvent correspondre à la théorie, ou alors elle en fabrique. Ils tentent de manipuler l’opinion publique par la peur. Ce n’est pas comme ça que la science fonctionne. Par contre c’est comme ça que la religion et la politique fonctionnent.

Sources:
http://toryaardvark.com/2011/09/12/climate-scam-97-of-climate-scientists-are-in-consensus-is-a-lie/
http://hockeyschtick.blogspot.ca/2010/08/97-consensus-is-only-76-self-selected.html

109 commentaires pour 97% des scientifiques appuient l’hypothèse du réchauffement climatique causé par l’homme. Vraiment?

  1. Youppi dit :

    Lu sur le blogue réchauffement médiatique:

    Christian Rioux, le vendredi, 23 novembre 2012 à 11:36 a écrit:
    Désolant que le blog cesse son activité au momment ou on est en train de gagner.

    comme on dit tu t’es peinturé dans le coin.. qui est « on » ?

    gagner quoi ?… un agenda ??

    en plus tu rajoutes : « Aussi ça fait quelques années de suite que l’Europe bat des records de froid extrême. » ça vient d’ou cette affaire ? L’europe c’est grand. En amérique du nord y se passe quoi ? Est-ce qu’on juge du réchauffement global par l’évolution sur un continent ou seulement une partie alors que 70 % de la surface du globe est occupés par les océans.

    • crioux dit :

      Truth has no agenda

      Est-ce qu’il ne t’es jamais venu à l’idée que des gens qui aiment la science peuvent être profondément écoueurés de voir tant de mensonges fait au nom de la « science »? Contrairement à tout les Al Gore, David Suzuki, Steven Guilbeault et scientifiques corrompus qui profitent du « gravy train », moi je n’en tire aucun bénéfice autre que de savoir que la vérité va finir par prendre le dessus.

      P.S.: Pour ce qui est de l’Europe, c’est pas de ma faute si tu n’écoute pas les nouvelles depuis 3 ans. Je ne fais que noter que ces records de froid intense sont à l’opposé des prédictions réchauffistes. Par contre, ça correspond aux théories sur les cycles solaires.

      • Youppi dit :

        Est-ce que toi tu écoutes les nouvelles en Amérique du nord ou là on ne bat pas des records de froids mais le contraire et plus particulièrement au Québec ou les dernières années ont été plus chaude que normalement (autant en été qu’en hiver). Même phénomène au Groenland ou la surface de glace diminue d’année en année. Svp Précise ta pensée au lieu de faire semblant d’en savoir plus que les autres. Moi j’avais entendu qu’en Europe en général (en moyenne) ça continuais de se réchauffer. Bien que je sache aussi qu’en France l’été dernier ça a été moins chaud que d’habitude. Était-ce un phénomène météorologique ou climatologique je ne saurais l’affirmer avec certitude comme tu le fais.

    • Gilles Laplante dit :

      « on est en train de gagner ». La vérité commence à reprendre le dessus.
      Vous semblez confondre le Québec et l’Amérique du nord. Depuis un certain temps l’ouest connait des températures très froides et les États-Unis reçoivent des précipitations de neige au dessus de la moyenne.

  2. crioux dit :

    Les scandales et les preuves contre le réchauffment anthropique s’accumulent, mais les médias continuent de propager cette sottise.

    Malheureusement, pour en finir avec cette arnaque, il va falloir que les températures refroidissent, pour enfin démontrer qu’il s’agit des cycles solaires, et non pas le CO2 qui sont responsables des variations climatiques. Mais même là certains enverdeurs se rendent compte que ça s’en vient et disent que le froid aussi est dû au CO2.. Comme ça ils peuvent pas se tromper quoiqu’il arrive…

    Pour le moment, ça fait presque 15 ans qui’il n’y a pas de réchauffement même si le CO2 continue d’augmenter. Selon les scientifiques qui étudient les cycles solaires, le cycle 24 (présentement) est faible et le cycle 25 (dans environ 10 ans) devrait être encore plus faible et il devrait donc y avoir refroidissement important, peut-être même comparable à la période de la petite ère glacaire.(entre environ 1550 et 1880)

    Si ça se produit, ça risque d’être une période de famine et de boulversement, mais il y aura au moins une chose de positive, on va cesser de dire que l’humain et le CO2 (un gaz nécessaire à la vie sur terre) détruisent la planète et on va cesser de dilapider des centaines de milliards dans cette folle aventure pour les consacrer plutôt à des problèmes réels..

  3. P.A. Beaulieu dit :

    Je crois en avoir déjà fait mention ici mais quand on parle de variations du climat un bonhomme fort intéressant à entendre est l’astrophysicien British Piers Corbyn…

  4. André Caloux dit :

    « Il s’agit d’un article qui faisait un sondage non-scientifique auprès de plus de 10000 scientifiques, et seulement 79 d’entre eux on répondu. »

    Tout croche, comme d’habitude…

    3146 scientifiques ont répondu. Sur ceux-ci, 82% ont répondu que l’activité humaine était en grande partie responsable du réchauffement.

    Sur les 3146 scientifiques, il y avait 77 experts en climatologie. 75 des 77 ont répondu oui à la même question, d’où le 97%.

    http://tigger.uic.edu/~pdoran/012009_Doran_final.pdf

    « Si ça se produit, ça risque d’être une période de famine et de boulversement, »

    Catastrophisme…

    • crioux dit :

      Un insulte n’est pas un argument, premier avertissement.

      Oui, il y a différentes versions de cette histoire. Le papier que tu cites mentionne pourtant 10 000 participants, auquel environ 3000 auraient répondu. Mais ce qui est encore pire c’est qu’ils ont éliminé certains des participants pour ne garder que les 79 dont ils considéraient l’expertise « correcte » selon leurs « critères », ce qui a artificiellement monté le pourcentage à 97%.

      La climatologie est une science jeune et inexacte. En plus combien d’entre eux ont changé d’idée depuis? Pourquoi ne refont-ils pas un sondage maintenant, avec des critères scientifiques? Mais non, ils savent bien qu’un nouveau sondage ne serait pas à leur avantage…. De toute façon depuis quand la science est gérée par sondage, et non par les faits?

      J’en avais entendu parler de cette manipulation mais les liens que j’avais mis n’en parlaient pas alors je ne l’avais pas mentionné.

      Comment peut-on se baser là dessus pour nous dire jour après jours que que 97% de tous les scientifiques appuient le réchauffement anthropique, qu’il y a « consensus » et qu’on ne devrait jamais questionner le dogme?

      Catastrophisme?
      Depuis quand une ère glaciaire ne serait pas une catastrophe?

      • Youppi dit :

        Je suis « épaté » (et le mot est faible) que la même personne dise : « Un insulte n’est pas un argument, premier avertissement. »

        et utilise en même temps des termes que je qualifie d’insultant pour l’intelligence du commun des mortels tels que :
        enverdeurs, scientifiques corrompus, religions dogmatiques, dilapider des centaines de milliards ( au moins 100 000 000 000 $ Wow), manipulation, campagne de peur, à l’aube d’une ère glaciaire, catastrophe, etc. etc.. quand il parle au sujet des gens qui sont d’avis contraire à la sienne. alors que la tendance des 50 ou 100 dernières années n’est pas au refroidissement mais au réchauffement et ce de façon assez claire et ce partout sur la planète (voir site BEST : http://berkeleyearth.org/ et autres sites qui montrent l’évolution de la température atmosphérique).

      • crioux dit :

        50 ou 100 ans en climatologie c’est rien. Le « réchauffement » dont tu parles sur 100 ans n’est même pas 1 degré celcius. C’est ça la « catastrophe » qui requiers qu’on y dépense des milliards? Même BEST a reconnu qu’il n’y a plus de réchauffement depuis près de 15 ans

        Remarque que les graphiques sur le site que tu donnes se terminent tous vers 2000, pour ne pas montrer le plateau de 1998 à aujourd’hui.

        Depuis des millions d’années, nous sommes dans une période froide, une des plus froide depuis que la vie existe sur terre. . Les ères glaciaires se succèdent. L’humanité depuis les premières civilisations jusqu’à aujourd’hui ne tient que dans une courte période moins froide d’environ 10 000 ans entre deux ères glaciaires. Et durant cette courte période, il y a eu au moins 4 périodes plus chaudes qu’aujourd’hui (2 optimums holocènes, un optimum Romain et l’optimum médiéval). Mais ça les alarmistes ne parlent pas de ça, ils préfèrent calculer a partir de la fin du dernier petit àge glacaire, ce qui est normal que ça se réchauffe ensuite.

        Alors avant de tenter de venir me faire la morale, prends la peine de te renseigner un peu plus que ça.

      • André Caloux dit :

        « Oui, il y a différentes versions de cette histoire. »

        « Plusieurs versions », hahaha, elle est bonne celle-là ! Il existe une seule vraie version, celle de l’article originale (le lien que j’ai donné) ! Si il y a « d’autres versions », ce sont des « manipulations avec les statistiques »…

        Je rappelle que 82% des scientifiques (incluant ceux qui ne sont pas spécialisés en climatologie) répondu qu’ils croyaient que l’humain était en grande partie responsable du réchauffement. Les « 77 », ce sont ceux qui publient activement en climatologie.

        Et voici une autre enquête plus récente auprès de 1372 climatologues qui montre que 97% de ceux-ci croient que le réchauffement est causé par l’humain:

        http://www.pnas.org/content/early/2010/06/04/1003187107.abstract

      • crioux dit :

        1372 candidats bien choisis et sélectionnés….

        Au risque de me répéter, la science n’est pas dirigée par les sondages, mais par les faits.

        Gallilée, Copernic et Darwin allaient à contre courant du « consensus » scientifique de L’époque. Ça ne signifie pas qu’ils avaient tort.

      • André Caloux dit :

        « 1372 candidats bien choisis et sélectionnés…. »

        Ah bien sûr, la théorie du complot… Tu ne réalises pas que 1372, c’est énorme ? Tu penses peut-être qu’il y a des dizaines de milliers de climatologues qui publient ? Mais évidemment, la National Academy of Sciences, c’est une bande de biaisés, tout le monde sait ça…

  5. Youppi dit :

    faire la morale… je dirais plutôt relever tes incommensurables contradictions.

    Le truc que tu montres toujours, ça fait plusieurs fois que tu le mets, n’est pas appropriés puisque c’est fait à partir d’un seul endroit à partir d’un relevé de carotte de glace. C’est la variation météorologique locale de cet endroit que ça montre. C’est assez basique a comprendre. Ce n’est pas une explication climatologique (globale). de plus, la plus grosse variation que montre ton graphique est de 1 C sur un écart de 1500 ans (entre – 8000 et – 6500 ans). la composition de la glace pour montrer l’évolution de la température atmosphérique n’est pas une mesure directe cela aussi est à considérer dans l’interprétation. Qu’elle est l’écart de précision de ton graphique ? alors que BEST fait cette analyse plus raffinée. De plus, quand je vois une référence 1969 je suis en droit de penser que la science a évoluée depuis cette période….

    vas donc voir le site suivant et l’augmentation de température atmosphérique avec des relevés de 36 000 stations : http://berkeleyearth.lbl.gov/country-list/

    Best a montré que le taux d’augmentation de la température atmosphérique est de 3 C/siecle (pour les relevés de 1960 à aujourd’hui) et que c’est le taux d’augmentation le plus élevé depuis 1760. En générale plus les endroits sont loin de l’équateur plus le taux d’augmentation est élevée.

    tu dis : Même BEST a reconnu qu’il n’y a plus de réchauffement depuis près de 15 ans « : ce n’est pourtant pas ce que BEST dis sur son site et ce graphique :

    si tu vas voir sur le graphique que tu voir que Best a démontré que 1998 n’était pas l’année la plus chaude, il y en a eu d’autres après 2003, 2008…

    Finalement : Autres citations de BEST dans sa section FAQ: « people draw a line segment covering the period 1998 to 2010 and argue that we confirm no temperature change in that period. However, if you did that same exercise back in 1995, and drew a horizontal line through the data for 1980 to 1995, you might have falsely concluded that global warming had stopped back then. This exercise simply shows that the decadal fluctuations are too large to allow us to make decisive conclusions about long term trends based on close examination of periods as short as 13 to 15 years.

    tu dis : « Remarque que les graphiques sur le site que tu donnes se terminent tous vers 2000, pour ne pas montrer le plateau de 1998 à aujourd’hui. »: cette affirmation est fausse tous simplement. C’est parce qu’ils font une moyenne sur une période plus grande que 1 an de relevé.

    Je me demande encore comment la dernière section de ton graphique peut être vraie. (la dernière bosse est d’environ 1/3 de degrées C.) Et ça ne correspond pas au observations des 100 dernières années…

    Faire la morale: commence par soigner ton langage et dire les vraies faits.

    • crioux dit :

      Le truc que tu montres toujours, ça fait plusieurs fois que tu le mets, n’est pas appropriés puisque c’est fait à partir d’un seul endroit à partir d’un relevé de carotte de glace.

      Tu confonds avec Vostok qui démontre les ères glaciaires multiples sur 800 000 ans. Ce graphique ne vient pas de là

      De plus, quand je vois une référence 1969 je suis en droit de penser que la science a évoluée depuis cette période….

      Comme si la température passée pouvait changer….

      Best a montré que le taux d’augmentation de la température atmosphérique est de 3 C/siecle (pour les relevés de 1960 à aujourd’hui) et que c’est le taux d’augmentation le plus élevé depuis 1760.

      Tu ne peux pas prendre une petite partie d’un courbe et extrapoler que ça va continuer en ligne droite. C’est ce que font la plupart des réchauffistes. Les années 60 c’est le creux d’un refroidissement entre 1940 et 1970. C’est une technique de manipulation. Les températures varient constamment, et ce depuis toujours.

      tu dis : Même BEST a reconnu qu’il n’y a plus de réchauffement depuis près de 15 ans « : ce n’est pourtant pas ce que BEST dis sur son site et ce graphique :

      Quand on dit pas de réchauffement depuis 15 ans, ca veut dire un plateau, qui commence en 1998.

      Je ne dit pas que c’est une tendance lourde et que ça va continuer en ligne droite, comme le font les réchauffistes avec le réchauffment entre 1975 et 1998, je pointe simplement que ce plateau ne correspond pas aux hypothèses réchauffistes catastrophistes. Par contre il correspond à ce qu’on pourrait s’attendre si les variations climatiques étaient due aux cycles solaires.

      Je me demande encore comment la dernière section de ton graphique peut être vraie. (la dernière bosse est d’environ 1/3 de degrées C.) Et ça ne correspond pas au observations des 100 dernières années…

      La dernière bosse correspond au réchauffement entre 1975 et 1998. Le réchauffement de 100 ans lui part de la fin du « Little Ice Age. » C’est une truc de manipulation pour exagérer le réchauffement.

      • Youppi dit :

        je n’ai pas vu le graphique que tu attribues à BEST sur le site de BEST. C’est de la fausse représentation, je suis capable de voir comment tu manipules l’informations surtout que les scientifiques de BEST mentionnent très clairement qu’il ne faut pas tracer de tendance sur une période aussi courte (2001 à 2010). Ou as tu pris ce graphique ?

        Quand tu dis qu’il y a eu un creux en 1960 ça aussi c’est faux. c’est plutôt un plateau (voir graphique ci-joint). Mais entre 1960 à 2010 (50 ans d’augmentation assez constante) c’est une tendance à la hausse avec un taux d’augmentation de 3 C/100 ans (globale) alors que sur ton premier graphique, la zone en bleu à gauche (qui est une température locale) c’est 4 C / 2000 ans (soit 0,2 C/100 ans). d’ou l’idée d’alarmer la population.

        http://berkeleyearth.lbl.gov/auto/Regional/TAVG/Figures/global-land-TAVG-Trend.pdf

        toi tu prends 10 ans moi je prends 50 ans minimum pour faire une tendance…

        tu mêles mesure et interprétation des mesures quand tu fait références à 1969 (Dansgaard et al..). comme si les donnés de ce graphique était la vérité absolue

    • André Caloux dit :

      « Je me demande encore comment la dernière section de ton graphique peut être vraie. (la dernière bosse est d’environ 1/3 de degrées C.) Et ça ne correspond pas au observations des 100 dernières années… »

      Exact, Christian poste toujours ce graphique inspiré d’un graphique publié en 1990 par le GIEC et modifié par des auteurs de blogues douteux. Les données de ce graphique datent de 1969 (et ne comprennent donc pas le réchauffement récent). En plus, ces données proviennent d’un seul site, situé au Groënland…

      • crioux dit :

        Il n’est pas insipiré du graphique du GIEC. Le GIEC ne produit pas de graphiques, ils prennent ceux des autres. Et les températures passées ne changent pas selon les agendas politiques.

        Est-ce que tu serais en train d’insinuer que je falsifie les graphiques? Ce sont des accusations graves. Ce sont habituellement les réchauffistes qui manipulent les données pour que ça corresponde à leur agenda (ce ne sont pas des accusations gratuites, il y a eu amplement de scandales partiellement étouffés par les médias)

        Truth has no agenda.

      • André Caloux dit :

        Voici le graphique original de Dansgaard en 1969 (p.58). Le dernier pic, où ça dit « Selon les écolos », correspond à un l’optimum de 1930 du Groënland.

        http://www.iceandclimate.nbi.ku.dk/publications/FrozenAnnals.pdf/

      • crioux dit :

        Tu es capable de voir 70 ans sur un graphique de 10 000 ans? Je peux ajouter un pixel pour te faire plaisir…. 🙂
        Ajoutes le réchauffment 70-98 si tu veux, ca va être invisible sur un graphique de 10 000 ans.

        Sauf que ls plupart des écolos réchauffistes utilisent la période à partir soit du creux ou de la fin du petit âge clacaire pour faire leur « preuve » de réchauffement,

      • André Caloux dit :

        « Tu es capable de voir 70 ans sur un graphique de 10 000 ans? Je peux ajouter un pixel pour te faire plaisir…. 🙂 »

        Haha, tu commences à être mêlé dans tes contorsions intellectuelles… Tu disais « la dernière bosse correspond au réchauffement entre 1975 et 1998 », ce qui représente 23 ans. Et là tu dis que 70 ans ne seraient pas visibles sur le graphique.

        Mais de toute façon, ce graphique est erroné. J’ai donné le lien pour le vrai graphique de Dansgaard qui, je le rappelle, ne va que jusqu’en 1969 et ne concerne qu’un seul site. Le graphique que tu montres est une « adaptation » (ou plutôt une déformation) de ce graphique.

        Et non, si ça peut te rassurer, je ne t’accuse pas t’avoir falsifié le graphique. Mais celui qui l’a créé par contre…

      • crioux dit :

        Ce n’est pas ce que j’ai dit du tout. Je dit que la bosse affichée représente une partie du siècle dernier. Je crois que tu ne prends pas la peine de lire. Les réchauffistes prennent soit le début du siècle, ou alors la fin du petit âge glaciaire pour faire leur calculs. Rares sont ceux qui prennent réellement la période 70-98.

        Le graphique est véridique et est basé sur DEUX sources, et non pas seulement une. Et il y a d’autres sources qui montrent des graphiques semblables. Seul le Hockey Stick et ses dérivés (qui ont été démontrés comme faux a de multiples reprises) ne ressemblent pas à ça. Leur but était d’effacer l’optimum médiéval, parce que ça contredit le dogme. En effet comment faire peur au monde avec un réchauffement « catastrophique » s’il y a eu des périodes plus chaudes et prospères dans un passé pas si lointain….

        Pour ce qui est du Groenland, les réchauffistes parlent des deux côtés de la bouche. Qand il s’agit de l’optimum médiéval, ils disent que les données viennent du Groenland, et que c’est donc « pas significatif », mais quand il s’agit de fonte de glace au Groenland, ça devient une « preuve » du réchauffement….

      • André dit :

        « Le graphique est véridique et est basé sur DEUX sources, et non pas seulement une. »

        La deuxième source (Schönwiese) est un manuel en allemand de 1995 (Klimatologie) qui reprenait le graphique de Dansgaard de 1969. Le graphique que tu montres a été modifié. Par qui, je ne sais pas.

  6. jeanlucproulx dit :

    Pourquoi n’écris-tu pas un livre sur la fraude réchauffiste??? Il me semble que, ce faisant, tu rejoindrais un plus large public que sur ton p’tit blogue no-name!!!

    • André Caloux dit :

      Vous me faites rire les gars… Les liens que j’ai données montrent que plus de 97% des climatologues croient que le réchauffement est causé par l’homme. Si on prend les scientifiques au sens large, on a plus de 80%. Les plus grandes associations de scientifiques et les plus grandes académies des sciences ont toutes adopté la position que le réchauffement est réel et qu’il est causé par l’activité humaine.

      Et vous vous pensez plus intelligents que tout ce monde là ? Vraiment ?

      • crioux dit :

        Il s’agit d’un SONDAGE, un seul sondage dont la majorité n’ont pas répondu et qui n’a jamais été refait parce qu’ils savent que le résultat serait fortement à la baisse.

        Il y a eu une pétition de plus 30 000 scientifiques qui s’opposaient à l’hypothèse du réchauffement climatique causé par l’humain, mais les réchauffistes ont tenté de la démolir. http://www.petitionproject.org/

        Mais 30 000 comparé a 3000 ou 79, lequel aurait le plus de crédibilité?

        Mais de toute façon c’est pas comme ça que la science fonctionne. Ce sont les faits, pas les sondages d’opinion ou la politique qui dirige la science

      • André dit :

        « Il y a eu une pétition de plus 30 000 scientifiques qui s’opposaient à l’hypothèse du réchauffement climatique causé par l’humain, mais les réchauffistes ont tenté de la démolir. http://www.petitionproject.org/ »

        Cette pétition n’a pas grande valeur. N’importe qui pouvait la signer en prétendant être scientfique (aucune vérification n’était faite). Scientific American avait fait une vérification en 2005 sur une partie des signataires et avait trouvé que beaucoup étaient des faux noms, beaucoup disaient avoir un doctorat et n’en avaient pas, que des noms apparaissaient plus qu’une fois, etc.

    • crioux dit :

      Il y en a déjà amplement sur le sujet. Ca serait redondant.
      J’attend la traduction anglaise de « Die kalte Sonne », mon allemand n’est pas encore assez bon pour lire un livre.

      « Die kalte Sonne » veut dire « Le soleil froid ». C’est un livre sur les cycles solaires et leur influence sur le climat.

      Prof. Dr. Fritz Vahrenholt était un des top environnementaliste réchauffiste en Allemagne, jusqu’à ce qu’ils se rende compte des manipulations et change de bord.

      http://notrickszone.com/2012/02/07/die-kalte-sonne-german-skeptic-book-now-on-overall-amazon-bestseller-list/

  7. zarmagh dit :

    Discuter si oui ou non le réchauffement climatique est du à l’homme, c’est comme discuter du sexe des anges…
    Par contre le réchauffement est indéniable.
    Le niveau des mers s’élève 60% plus vite que ne l’avait projeté en 2007 le groupe d’experts de l’ONU sur le climat, le Giec. C’est ce que révèle une étude rendue publique ce mercredi dans le cadre de la conférence de Doha sur le changement climatique.

    Le Giec avait en effet estimé, selon leur projection « la plus fiable » basée sur des données de 2003, que les mers monteraient de 2 mm par an d’ici 2010. Mais cette étude publiée dans la revue britannique Environmental Research Letters, indique que la moyenne est plutôt de 3,2 mm.

    Les auteurs de l’étude, originaires d’Allemagne, de France et des États-Unis, en déduisent que les projections du Giec pour les années à venir pourraient également être inexactes. D’après le Giec, la hausse devait atteindre 18 à 59 cm d’ici la fin du siècle, en raison notamment de la dilatation de l’eau liée au réchauffement climatique. Avec les nouvelles mesures, de nombreuses études prévoient une élévation de plus d’un mètre.

    « Cela signifie que les zones situées à moins d’un mètre au-dessus du niveau de la mer, où il y a une grande concentration de population comme au Bangladesh, vont disparaître », a déclaré à l’AFP l’un des co-auteurs Grant Foster de la société américaine Tempo Analytics. « Il va y avoir des centaines de millions de réfugiés climatiques, ainsi que de possibles guerres et toutes sortes de conflits pour l’accès aux ressources », a-t-il ajouté.

    En savoir plus sur
    http://www.atlantico.fr/pepites/climat-quand-niveau-mers-augmente-60-plus-vite-que-prevu-559406.html#rcSKppUjcAVxqhJw.99

    • crioux dit :

      Oui il y a eu un léger réchauffement entre 1970 et 1998. Comme il y a eu d’autre périodes de réchauffement et refroidissement avant. Rien de nouveau, ni d’exceptionnel.

      Ton article sensationaliste sur le niveau des océans est extrèmement biaisé dans le seul but d’alimenter l’arnaque. Quelques années avant, les « experts » disaient que le niveau des océans allait tellement monter qu’en 2010, les iles du Pacifiques seraient inondées et il y aurait des millions de réfugiés climatiques. Al Gore parle de plusieurs dizaines de pieds d’ici quelques décennies.

      J’en parlait dans ce billet:
      Echec des modeles informatiques
      Evidemment ça n’est pas arrivé et ils ont tenté de cacher les traces de leurs prédictions erronées.

      Depuis 100 ans, le taux d’augmentation du niveau des océans reste quasi-inchangé (il augmente, mais il n’accélère pas) et il augmente de quelques millimètres par an, et quand on joue dans ces quantités infimes, 1 millimètre semble énorme quand placé en pourcentage « 60% de plus », au lieu de « un peu plus de 1 mm ». Normalement pas de quoi faire un article, puisque en dehors des « experts » de l’ONU, il y a longtemps que des scientifiques savaient que le niveau des océans augmentait de 3 mm par an.

      Ça fait toute la différence dans la tête des lecteurs, qui ne lisent la plupart du temps que les grands titres. (Un fait bien connu dans le monde journalistique et dont certains abusent)

      Sur une échelle à plus long terme, indépendamment de l’activité humaine, le niveau des océans est constamment en train de changer. Il y a quelques milliers d’années au sortir de la dernière ère glaciaire, il était plusieurs dizaines de mètres plus haut qu’aujourd’hui.

    • crioux dit :

      Et cette hausse sur 100 ans prédite est conditionelle a une augmentation constante, ce qui n’est jamais arrivé. Le climat varie constamment. Juste durant le siècle dernier, ça a commencé par un réchauffement (normal, on venait de sortir d’une petite ère glaciaire) puis un refroidissement entre 1940 et 1970), puis un réchauffement entre 1970 et 1998. Au résultat, il y a eu un réchauffement total de moins de1 degré C.

      Depuis le début du siècle actuel, il n’y a AUCUN réchauffement, même un léger refroidissement. Comment alors conclure que le réchauffement de la fin du siècle derrnier va continuer de croitre constamment en ligne droite, donner un réchauffment de 1 ou 2 degré et augmenter le niveau des océans?

      Au contraire., si la théorie sur les cycles solaires est véridique, (et elle est plus crédible que l’hypothèse du CO2) il va y avoir un refroidissement marqué des températures dans les prochaine décennies.

      • Youppi dit :

        et tu réponds quoi sur le fait que le taux d’augmentation de la température de 1960 à aujourd,hui c’est du jamais vu, en même temps que la concentration de GES (CO2, CH4, N2O, etc.) augmente rapidement dans l’atmosphère due aux émissions de humaines et industrielles qui n’iront pas en diminuant dans les prochaines années, que l’augmentation de la température va provoquer la fonte et le dégagement de CH4 accumulé dans le pergélisol puisque l’augmentation de la température est plus importante au nord qu’à l’hémisphère (tel que les modèles le prédisait voilà déjà plusieurs années (10 ou 20 ans)..

        ton léger refroidissement n’est pas valide statistiquement, même que selon les donnés de BEST c’est plutôt une légère augmentation. La dernière décennie est la plus chaude jamais enregister depuis plus de 100 ans et c’est la vitesse à laquelle ça se produit qui est inquiétante. En plus la surface des forêts n’arrête pas de diminuer. la population mondiale augmente. les besoins en nourriture animale augmente sans cesse… …. et oups un petit coup de bagette magique de cycle solaire va régler tout cela … et ça ose dire que c’est pour l’amour de la science tout ce que tu dis !!! ayoye folie totale ton affaire.

      • crioux dit :

        Du « jamais vu »? Pas du tout, il s’agit d’une variation comme il y en a eu plein dans le passé.

        L’humain n’est responsable que de 3% de tout le CO2 emit dans l’atmosphère chaque année, tout le reste soit 97% est produit par la nature. Et le CO2 n’est qu’un « trace gas » une partie extrèemement infime de l’atmosphère.

        Les contributions anthropogéniques de CO2 (produites par l’activité humaine) sont d’environ 0.117% de tous les gaz à effet de serre, donc négligeable.

        Le taux de CO2, tout comme la température, varie continuellement, même si l’humain n’existait pas.

        Il a fait plus beaucoup chaud dans le passé et la vie était propère. Juste depuis la fin de la dernière ère glaciaire, il y a 4 ou 5 périodes où il a fait plus chaud qu’aujourd’hui, et ces périodes ont été prospères pour l’humanité, contrairement aux périodes froides qui ont été des périodes de guerre, famine et déplacement de population.

        Ça se sont des faits vérifiés et historiques. Les discours apocalyptiques tenus par les réchauffistes et que tu recopies ici, ne sont que des prédictions basées sur des modèles informatiques qui ont toujours été totalement « à côté de la track ». Jamais une seule des prédictions réchauffistes ne s’est réalisée. Ils parlent toujours d’un futur toujours de plus en plus lointain. Comme ça ils seront morts avant que ça arrive et personne ne se rapellera de leurs prédictions erronées..

        « Le problème est que nous ne savons pas ce que le climat fait. On pensait le savoir il y a 20 ans. Ce qui a mené à des publications alarmistes – la mienne incluse – parce que ça semblait clair, mais ça n’est pas arrivé »

        « Le monde ne s’est pas vraiment réchauffé depuis de début du millénaire. […], la température est restée presque constante, alors qu’elle aurait dû augmenter. Pourtant le CO2 augmente lui, ce n’est pas remis en question. »

        James Lovelock, un des pères du mouvement environnementaliste.

    • crioux dit :

      Je viens de trouver cer article à propos du niveau des océans… en fait la hausse ralentit…

      http://notrickszone.com/2012/11/29/stefan-rahmstorfs-sea-level-amnesia-using-his-own-numbers-sea-level-rise-actually-dropped-3/

      • André Caloux dit :

        Une autre belle tactique de « sceptique »: on prend une période arbitraire, en ignorant les points qui ne font pas notre affaire et on en tire une conclusion faussée.

  8. André dit :

    « L’humain n’est responsable que de 3% de tout le CO2 emit dans l’atmosphère chaque année, tout le reste soit 97% est produit par la nature. Et le CO2 n’est qu’un « trace gas » une partie extrèemement infime de l’atmosphère. »

    Le CO2 qui est émis par des sources naturelles est en équilibre, c’est à dire qu’il est réabsorbé par les plantes ou par les océans. Avant l’ère industrielle, le niveau de CO2 était stable à 280 ppm. On en est maintenant à 392 ppm, une augmentation de 40% !

    • crioux dit :

      Ça c’est la réponse habituelle des verts. Avant que l’humain cause le péché de l’industrialisation, tout était parfait et en équilibre. La température ne changeait jamais, le CO2 ne changeait jamais, et les espèces n’étaient jamais menacées d’extinction.

      La réalité est toute autre. La température change constamment depuis des centaines de millions d’années et souvent de façon très drastique et rapide. Le CO2 aussi. Et de toutes les espèces ayant existé sur terre, plus de 99% sont présentement éteintes. Et c’est NORMAL.

      Tu « supposes » que cette augmentation est due à l’humain, pourtant 97% de tout le CO2 émis l’est par la nature. Pourquoi est-ce que l’humain serait responsable de l’augmentation du taux de CO2? Dans la passé il y a eu amplement de variations du taux de CO2, et l’humain n’était pas en cause. Il semble que dans la plupart des cas, une augmentation de la température va faire augmenter, longtemps après, une augmentation du taux de CO2. Totalement l’inverse de ce qu’affirme le mouvement réchauffiste.

      La suite logique étant: le soleil fait augmenter la température de façon cyclique, le réchauffement augmente la bioviversité (qui est diminuée en période glaciaire) et provoque un dégazage des océans (l’eau froide peut absorber plus de gaz), alors ensuite le CO2 augmente. A la fin du cycle, la température diminue, et éventuellement, le CO2 va diminuer aussi, réabsorbé par les océans.

      C’est exactement ce que montre les carottes de glace de Vostok, avec un décalage allant jusqu’à 800 ans entre l’augmentation de la température et l’augmentation du CO2.

      Dire que le CO2 augmente et fait augmenter la température ensuite va à l’encontre des observations. En science, si la théorie ne correspond pas aux observations, c’est que la théorie n’est pas bonne.

      • Youppi dit :

        la théorie de l’augmentation du CO2 après l’augmentation de la température ne répond aucunement aux observations actuelles.

        Observations : Les deux (T et CO2) augmentent en même temps ça n’a pas rapport aux glaces de Vostok…

        crioux : avec tout tes chiffres sur le faible de pourcentage du CO2, tu serais le genre de personne qui essayerais de prouver qu’une goutte d’arsenic ou d’un poison ne peut pas être toxique en très très faibile quantité pour l’humain et pourtant. les très faibles pourcentages ne prouvent rien tous simplement

        Dans les temps passées est-ce que la race humaine s’est déjà dénombrée à plus de 7 milliards de personnes ? (je dirais plus quelques millions tout au plus) Est ce que les surfaces forestières n’étaient pas plus élevées qu’aujourd’hui contribuant à l’équilibre des espèces animales et végétales ? Est-ce qu’il y a déjà eu dans l’histoire combustion de combustibles fossiles et émissions dans l’atmosphère d’autant de GES qu’à notre époque ? voilà quelques questions intéressantes pour toi.
        De plus il y a plusieurs points de mes points du 28/11/2012 à 22:00 que tu n’as pas répondues ?

        comme tu cherches autant à argumenter que les changements climatiques (et réchauffements) d’origine anthropiques n’existent pas …toutes tes arguments sont bons et scientifiques 🙂 c’est sur.

      • crioux dit :

        Observations : Les deux (T et CO2) augmentent en meme temps a n’a pas rapport aux glaces de Vostok…

        Non ils n’augmentent pas en même temps. Dès fois ils changent à l’opposé. Il n’y a qu’une très faible relation entre les deux, et c’est dans le sens opposé de l’hypothèse réchauffiste.

        Sur des millions d’années:

        Ou sur une courte période:

        La manipulation habituelle des réchauffistes est de couper les données passé 2000. Ils ne gardent que les bouts qui appuient le dogme.

    • Youppi dit :

      L’humain est responsable de l’augmentation de CO2. On voit aussi que la théorie des taches solaires ne tient pas depuis 1960.

      Dans un passé fort lointain (millions d’années il n’y avait pas d’humain) il y a eu des changements de CO2 et de température dans l’atmosphère et ce n’est pas remis en question. Mais ce n’est pas contradictoire parce qu’aujourd’hui on connait la quantité de combustible fossile extrait et consommée et c’est directement en lien.

      • crioux dit :

        Comme par hasard, tes graphes s’arrêtent en 2000, pour ne pas montrer la fin du réchauffement depuis 1998, alors que le CO2 continue d’augmenter.

      • Youppi dit :

        regarde comme il faut le graphique ou il y a la courbe des taches solaire. Ce n’est pas vrai ce que tu dis. Ça arrête à 2006. (pas 2000)

        à force d’essayer de t’accrocher à 1998 parce que ça a été une année chaude par rapport à 1997 et 1999 tu finis par te discréditer complètement.. prendre juste une année (1998) pour faire une interprétation c’est encore pire que de ne retenir une tendance sur une courte période tel que de 10 ans. alors que sur les graphes que j’ai mis en références on voit des tendances claires sur des périodes de 50 ans et plus..

      • crioux dit :

        Avec ton acharnement à essayer (sans succès) de trouver des failles, je crois que c’est toi qui te discrédites. Mais libre à toi de continuer d’essayer.

    • crioux dit :

      C’est ce qu’ils avaient prédit pour 2010, ce qui n’est pas arrivé. Alors ils recommencent mais sans date précise avec un autre article basé sur la peur. La peur est le meilleur moyen de manipuler les masses.

      S.v.p. relire ce billet:
      https://crioux.wordpress.com/2012/06/16/echec-des-modeles-informatiques/

      Et regarde bien la carte. Selon les « experts » de L’ONU bien des iles devait être disparues en 2010, dont Anticosti, St-Pierre et Miquelon, et même l’ile du Prince-Edouard. Pourquoi est-ce que les même « experts » aurait raison cette fois-ci? Ils utilisent les mêmes mauvais modèles informatiques basés sur les mêmes mauvaises données.

      Il ne faut pas confondre réchauffement climatique, hausse du niveau de la mer et érosion naturelle.

    • crioux dit :

      Dans le film documentaire « U.N. me » (http://unmemovie.com) il y avait un moment où il interroge des dirigeants de petits pays qui s’exclament (avec un grand sourire), que le réchauffement climatique c’est votre faute (aux pays riches) alors vous devez nous donner de l’argent (à travers les taxes et crédits carbones imposées par l’ONU). C’est payant de chialer contre le réchauffement climatique pour ces petits pays.

      • Youppi dit :

        tes deux graphiques sont biaisés :

        1) trop courte période : toi même tu dis qu’ii ne faut pas utiliser des courtes périodes… 10 ans; donc première contradiction.

        2) comment comparer des données passées voilà des millions d’années par rapport à ce qui se passe aujourd’hui. Comment on été prise les mesures pour fabriquer ce graphique. Mesure dans la glace ou croissance des arbres donc mesures indirectes. L’espèce humaine n’existait pas à cette époque. Cette estimé de la temp. ou du CO2 sont certainement moins fiables que les donnés des dernières années prises avec des milliers de stations terrestres.

        Scientifiquement tu devrais même pas les utiliser pour prouver ton dogme ou tes croyances.

      • Youppi dit :

        comparer le passé ou vivait les dinosaures avec l’époque d’aujourd’hui c’est comme comparer des navets avec des tomates. Un coup tu regardes avec un téléscope et l’instant d’après tu regardes avec un microscope. alors que tu as juste besoin d’une bonne paire de lunette 🙂

      • crioux dit :

        @Youppi
        Les données « précises » dont tu parles sont de quelques dixièmes de degrés. Les estimations dans les graphiques ne sont pas aussi précises, mais elle sont très proches de la réalité. Et quand on parle de 10 ou 12 degrés, la précision au dixième de degré n’est pas nécessaire.

        Il est facile de prouver les ères glaciaires ont eu lieu, pas besoin de thermomètre pour ça.

  9. Jean Godin dit :

    il y a encore eu une invasion de trolls. y on rien de mieux a faire? ca me fait rire, il se croient en plus.

    • crioux dit :

      Ouais, ils sont à la limite, mais tant qu’ils garderont un ton respecteux, je vais les tolérer.

    • André Caloux dit :

      Tout ce que je fais, Jean, c’est de corriger les plus grosses erreurs que je lis sur ce blogue. Ici, Christian dit que 79 scientifiques ont répondu au sondage. Comme je l’ai dit, c’est complètement faux: 3146 scientifiques ont répondu au sondage et 82% d’entre eux disent que le réchauffement est causé par l’homme.

      Et toi, qu’est-ce que tu as d’intéressant à dire ?

      • crioux dit :

        Corriger les « grosses erreurs ». Elle est bien bonne!.
        Parce que comme de raison, tu as la science infuse et tu sais ce qui est vrai et ce qui est faux.

        Arrêtez tout! Plus besoin de faire des débats, recherches et études inutiles…. André à la réponse à tout.

        Non mais sérieusement, Tu ne fais qu’essayer de trouver des détails insignifiants et jamais tu ne vas en profondeur. Jamais tu ne réponds à mes arguments. Par exemple tu vas dire que mon graphique est faux, que telle citation est fausse, ou que tel site n’est pas crédible… Mais jamais tu n’embarque dans de réels questionnements.

        Il y a eu amplement de scandales de manipulation de données au GIEC, mais tu ne questionnes pas leur pertinence ou leur agenda politique.

        Il y a amplement de données, même du côté réchauffiste qui démontrent que le réchauffement a cessé, alors que le CO2 augmente. N’est-ce pas une raison suffisante pour se questionner sur le lien entre les deux? Pour réévaluer les idées reçues?

        Toutes les recherches (sauf le Hockey stick), que tu le veuille ou non, démontrent qu’il y a eu amplement de variations climatique dans le passé, bien plus importantes que maintenant, et que nous sommes dans une période froide et pauvre en CO2 depuis quelques millions d’années. Et que dans cette période froide, il y a quand même eu des périodes plus chaudes qu’aujourd’hui. Ce qui rend l’argument apocalyptique des réchauffistes questionnable. Mais toi tu ne questionne pas ça.

        Il y a amplement de données qui montrent des liens de cause à effet très direct entre les cycles solaires et les changements de températures (ref: Pekarek) , le rayonnement cosmique et la formation des nuages. Mais selon toi, il n’y a que l’hypothèse du CO2 qui est valable. Quiconque ose contredire le dogme est dans l’erreur et doit être « corrigé », la mission que tu semble t’être donnée de combattre les hérétiques.

        Et tu oses dire que tu es un scientifique?

        J’y ait cru moi aussi à cette arnaque, jusqu’à ce que, comme beaucoup d’autres incluant James Lovelock, Patrick Moore ou Fritz Vahrenholt, je me rende compte que ça n’avait pas de sens, que ça ne tenait pas la route, et j’ai commencé à me questionner et aller voir plus loin que ce que les médias nous lancent au visage.

      • Jean Godin dit :

        si on prend la peine de se renseigner c’est clair que le message d’apocalypse est un message politique et pas scientifique.

  10. Youppi dit :

    au moins dans l’écrit de

    Youppi dit :
    01/12/2012 à 18:38

    les figures sont claires et assez faciles à comprendre.

    à Crioux : Pourquoi comparer l’époque ou il n’y avait pas d’humain et aujourd’hui avec 7 milliards d’habitant ? c’est quoi le rapport ?

    Quant à J.G. qu’à t’il tant à dire ?? à part d’accuser ceux qui ne sont pas de son avis de trolls

    • crioux dit :

      Le Rapport? Il est important, ces graphiques montrent clairement que sur le long terme, nous sommes dans une période FROIDE et en plus PAUVRE EN CO2 et ce puis environ 4 millions d’années. Les ères glaciaires se succèdent alors qu’elles étaient rares durant les 600 millions d’années précédentes

      Un réchauffement de quelques degrés serait loin d’être catastrophique, bien au contraire, et ça serait insuffisant pour nous ramener à la moyenne des températures depuis que la vie existe sur terre.

      Ca démontre aussi qu’il y a eu amplement de variations climatiques dans le passé, bien plus importante que « l’apocalypse » annoncée des réchauffistes et c’est durant ces périodes que la vie prospérait. Et c’est pas la faute de l’humain, ni du CO2. Les principaux facteurs de variation étant les cycles de Milankovitch, l’axe de la terre, les cycles solaires et les éruptions volcaniques.

      Si on ne regarde que les derniers 10 000 ans, depuis la fin de la dernière ère glaciaire, les périodes chaudes (et plus chaudes qu’aujourd’hui), ont été des périodes prospères pour l’humanité, ont permis les premières civilisations, alors que les périodes froide ont été des périodes de famine et de mouvement de population.

      Sur le court terme, il y a eu un réchauffment au début du 20e siècle (ex: dust bowl) puis un refroidissement entre 1940 et 1970, suivi d’un réchauffment entre 1975 et 1998, puis un plateau depuis ce temps. s’il y avait un lien entre le CO2 et la te,pérature, la température aurait augmenté constamment depuis 1940, puisque c’est le début de l’industrialisation, et n’aurant certainement pas stoppé en 1998, alors que le CO2 anthropique augmente comme jamais….

      Je peux pas être plus clair que ça.

      • Youppi dit :

        tu dis : « Le Rapport? Il est important, ces graphiques montrent clairement que sur le long terme, nous sommes dans une période FROIDE et en plus PAUVRE EN CO2 et ce puis environ 4 millions d’années. Les ères glaciaires se succèdent alors qu’elles étaient rares durant les 600 millions d’années précédentes » : R : Il n’y avait pas d’humains durant cette période pas de civilisation. ce n’était pas une période prospère pour notre espèce humaine …

        tu dis : « Un réchauffement de quelques degrés serait loin d’être catastrophique, bien au contraire, et ça serait insuffisant pour nous ramener à la moyenne des températures depuis que la vie existe sur terre. » : pour la vie oui mais qu’en sais tu pour l’espèce humaine avec 7 milliard d’habitants sur terre ? Qu’en sais tu des conditions météos non stable (ouragans, sécheresse, etc.) non propice à la vie humaine ? nous avons besoin d’un climat (globale) et de conditions météo stables (local) pour prospérer.

        tu dis : « Ca démontre aussi qu’il y a eu amplement de variations climatiques dans le passé, bien plus importante que « l’apocalypse » annoncée des réchauffistes et c’est durant ces périodes que la vie prospérait. Et c’est pas la faute de l’humain, ni du CO2. Les principaux facteurs de variation étant les cycles de Milankovitch, l’axe de la terre, les cycles solaires et les éruptions volcaniques. » R: Ces cycles ne sont pas remis en questions aucunement.

        Tu dis : « Si on ne regarde que les derniers 10 000 ans, depuis la fin de la dernière ère glaciaire, les périodes chaudes (et plus chaudes qu’aujourd’hui), ont été des périodes prospères pour l’humanité, ont permis les premières civilisations, alors que les périodes froide ont été des périodes de famine et de mouvement de population.  » ces simplistes comme raisonnement. Certaines civilisations ont bénéficié de l’augmentation de température parce que localement ça leur étaient plus favorables. Est-ce que ça veut dire que toutes les civilisations en ont bénéficié en même temps c’est une autre affaire. Q: est-ce que la température présente est plus basse ou plus élevés que voilà 100 ans ? Donc selon toi il faut continuer de l’augmenter… comme si les ressources actuelles étaient illimitées.

        Tu dis : « Sur le court terme, il y a eu un réchauffment au début du 20e siècle (ex: dust bowl) puis un refroidissement entre 1940 et 1970, suivi d’un réchauffment entre 1975 et 1998, puis un plateau depuis ce temps. s’il y avait un lien entre le CO2 et la te,pérature, la température aurait augmenté constamment depuis 1940, puisque c’est le début de l’industrialisation, et n’aurant certainement pas stoppé en 1998, alors que le CO2 anthropique augmente comme jamais…. » R: tu cherche un lien linéaire entre température annuelle et CO2 atmosphérique.. C’est plus complexe que cela.. tu es trop simpliste.

        Tu dis : « Je peux pas être plus clair que ça. » Et aussi biaisée.. les liens que tu fais non en générales pas de rapport.

      • crioux dit :

        (facepalm)

  11. crioux dit :

    En complément:
    Voici une lettre ouverte de 125 scientifiques climatologues (donc plus que le sondage cité précédemment) adressé à l’ONU et qui s’opposent aux déclarations à saveur catastrophiste du secrétaire général de l’ONU.

    Quelques extraits:

    Climate changes naturally all the time, sometimes dramatically. The hypothesis that our emissions of CO2 have caused, or will cause, dangerous warming is not supported by the evidence.

    The science is unclear. Some scientists point out that near-term natural cooling, linked to variations in solar output, is also a distinct possibility.

    There is no sound reason for the costly, restrictive public policy decisions proposed at the U.N. climate conference in Qatar. Rigorous analysis of unbiased observational data does not support the projections of future global warming predicted by computer models now proven to exaggerate warming and its effects.

    http://opinion.financialpost.com/2012/11/29/open-climate-letter-to-un-secretary-general-current-scientific-knowledge-does-not-substantiate-ban-ki-moon-assertions-on-weather-and-climate-say-125-scientists/

    • André Caloux dit :

      Désolé mais tu es encore dans le champ… « 125 scientifiques climatologues » ? Je regarde la liste et je vois un professeur de marketing, quelques économistes, quelques ingénieurs. Quelques physiciens, c’est vrai. Mais je n’en compte pas plus de dix qu’on pourrait qualifier de climatologues.

      « donc plus que le sondage cité précédemment »

      Tu oublies mon sondage avec 1372 climatologues.

      • crioux dit :

        T’es en train de nous dire que tout ces scientifiques ne savent pas de quoi ils parlent?

        Et que des politiciens (Al Gore) généticiens de mouche à fruits (David Suzuki) ou des théologiens sans diplôme (Steven Guilbeault) seraient plus crédibles?

  12. Youppi dit :

    à crioux: tu interprètes mal le message de A. Caloux, je crois. Mais par contre ça apparaît clairement que ton objectif était de nous leurrer avec tes 125 climatologues scientifiques ! à moins que ça soit juste de la négligence ?

    est-ce que Al Gore ou S. Gulbeault sont toujours justes dans leurs interprétations ? probablement pas. Mais au moins ils font l’efforts de nous éveiller à une potentiel problématique.

    • crioux dit :

      Il y a une différence entre éveiller à un problème « potentiel » et dire que c’est une vérité absolue et ajouter que ceux qui disent le contraire ne devraient pas avoir le droit de parole (Suzuki) ou sont des traitres à la nation (Senator Kennedy). Et en plus dépenser des centaines de milliards de l’argent des contribuables pour « combattre » des problèmes imaginaires.

      N’aurait-il pas été plus réaliste de valider le problème avant, et non pas dire que la question est réglée et dépenser l’argent à des « solutions ». Solutions qui jusqu’à maintenant n’ont donné aucun résultat, autre que de mettre certains gouvernements dans le trou (ex: Allemagne).

      Suppose une seule seconde que ce sont les cycles solaires qui sont responsables des variations du climat. Il s’agirait donc d’une cause naturelle à laquelle l’humain ne peut rien faire. Si c’était établi hors de tout doute, tout ces milliards dépensé à combattre le CO2, les politiciens, le GIEC, l’ONU et les environnementalistes auraient a répondre de leur folles dépenses inutiles pour combattre le CO2. Alors même s’ils le savaient aujourd’hui, ils ne le diront pas. Ils vont étirer la sauce le plus possible, profiter des subventions aux énergies vertes, comme l’a fait Al Gore (et il a récemment tout vendu à profit avant que ça descende) les scientifiques verts vont profiter des généreux fonds de recherche, l’ONU va comtinuer a faire la promotion des taxes vertes, Guilbeault va profiter de subventions à Equiterre, Suzuki recoit toujours et encore 10 millions en dons par an à sa fondation, et les journalistes vont continuer à exploiter le filon apocalyptique, C’est très vendeur.

      • Youppi dit :

        d’après ce que tu dis : suzuki, guilbeault et cie (tous les environnementalistes) sont tous millionnaires. théorie de la conspirations. Tu voudrais que la théorie des cycles solaires se révèlent être la seule cause de l’évolution de la température… mais c’est loin d’être prouvé que ça soit l’effet no 1 et principale.

        Même qu’en regardant ton premier graphique sur l’évolution des cycles solaires il serait assez facile de tracer une ligne descendante (régression) entre 1949 et 1999 alors que la température a montée durant cette même période.

        Tient à titre de comparaison sur les milliards dépensés pour rien comme tu dis : l’autre jour il disait à l’émission RPM que l’industrie du Tunning automobile représentait 30 milliards de dollars/an au USA.

        Étudier l’environnement et le climat ne sont pas de l’argent gaspillé à mon point de vue. ça fait travailler du monde directement et ça fait rouler l’économie.

        d’ou ça vient ton histoire que le gouvernement allemand est dans le trou ?? première fois que j’entends parler de cela. Ce n’est quand même pas l’espagne ou la grèce.

      • crioux dit :

        Théorie de conspiration? Les truthers du 9/11, ceux qui disent qu’on a pas marché sur la lune, ça se sont des conspirationnistes.
        Ce que j’apporte sont des faits. Tu peux vérifier. Je suis las de faire les recherches à votre place.
        La fondation Suzuki recoit 10 millions par an, qui disparait presque totalement en salaires. Al Gore a investit dans les énergies vertes, et ensuite fait du lobbying pour que le congrès passe des lois pour favoriser les énergies vertes. Ce qui l’a rendu multi-millionnaire en quelques années. Il a récemment tout vendu. On par du même type qui dit que le niveau de la mer va monter de 50 pieds, et qui s’achète une villa de 9 millions sur le bord de la mer….

        Quand à la corrélation entre les cycles solaire et la température, en voici un bon exemple:

        Solar intensity versus earth temperature (after Pekarek, 2001). Sunspot cycles and temperature correlate.

        Étudier l’environnement et le climat ne sont pas de l’argent gaspillé à mon point de vue. ça fait travailler du monde directement et ça fait rouler l’économie.

        Ca c’est très inquiétant ce que tu viens de dire. Est-ce un argument en faveur des milliards dépensé? C’est exactement comme si tu payais 50 personnes pour creuser un trou et 50 autres pour le reboucher. Ça crée de l’emploi et ça fait rouler l’économie? Vraiment? Non, c’est comme si tu plaçais ces gens sur le B.S., donc aux crochets de l’état. Ce sont des gens qui ne produisent rien et ne créent pas de richesse. (Makers vs takers)

        Je n’ai pas dit que le gouvernement Allemand était en faillite, ça c’est un autre sujet, mais, il s’est lancé à pied joint dans le énergies vertes, a fermé ses centrales nucléaires, et doit maintenant faire marche arrière après avoir dilapidé des milliards, parce que ça ne marche pas. Ça s’en vient aux U.S. aussi avec les nombreuses faillites de compagnies d’énergies vertes (Ex Solyndra), malgré les milliards en subventions.

      • André Caloux dit :

        « Quand à la corrélation entre les cycles solaire et la température, en voici un bon exemple: »

        Tu sais Christian, on peut trouver des milliers d’exemples de courbes qui vont ressembler vaguement à la variation de température… Ça ne veut pas dire qu’il y a causalité. De toute façon, la courbe des températures me semble complètement farfelue, surtout vers 1830.

      • crioux dit :

        Farfelue? Tu te bases sur quoi pour dire ça?

        Quand à la corrélation, est-ce que tu trouve que prendre une courte période (1975-1998) où la température monte et que le CO2 monte aussi et faire un lien de cause a effet n’est pas farfelu? Surtout quand on voit que durant les autres périodes avant ou après, il n’y a pas de corrélation. C’est pourtant la base de tout le mouvement réchauffiste.

    • André Caloux dit :

      « à crioux: tu interprètes mal le message de A. Caloux, je crois. Mais par contre ça apparaît clairement que ton objectif était de nous leurrer avec tes 125 climatologues scientifiques ! »

      Exact.

      • crioux dit :

        Au moins ça montre que vous l’avez-lu 🙂 héhé!
        Et ça montre ce que je disait dans un de mes messages précédents: vous vous enfargez sur un mot, au lieu de regarder le contenu. Ce sont des scientifiques qui travaillent et font des études sur le climat, incluant des climatologues. A partir de quel point peut-on être considéré « climatologue »? La plupart des scientifiques n’ont pas de diplôme en climatologie, puisque c’est une science jeune, qui n’existe que depuis peu. Ca ne signifie pas que ces gens ne sont pas compétents. Qui est plus compétent? Un bachelier qui sort de l’école avec un diplôme en climatologie ou un scientifique expert en physique de la terre avec plusieurs diplômes et des années d’expérience à étudier le climat?

        Ils sont contre l’arnaque réchauffiste en disant que c’est basé sur de la politique et non de la science.

        Ca signifie qu’il n’y a pas de consensus (il n’y en a jamais eu) et que le 97% c’est de la foutaise basée sur un seul sondage.

      • André Caloux dit :

        Youhou, Christounet… Je t’ai montré deux (2) sondages 🙂

      • crioux dit :

        Au risque de me répéter, la science se base sur des faits, pas des sondages.

      • André dit :

        « Au risque de me répéter, la science se base sur des faits, pas des sondages. »

        Ce qu’il faut que tu comprennes, c’est que ce ne sont pas des sondages ordinaires.

        Considère l’exemple où on pose la question « croyez-vous en la relativité générale ? » à la population en générale. Qu’ils répondent oui on non, ça n’a aucune valeur parce qu’ils ne connaissent rien à la RG. Si par contre tu poses la question à des physiciens qui étudient et qui utilisent la RG, la réponse sera probablement oui à plus de 95%. Et ce 95% est significatif ici.

        C’est la même chose avec le réchauffement climatique et les climatologues. La question a été posée à ceux qui travaillent chaque jour les concepts, les équations et les modèles. Le 97% est donc très significatif dans ce cas.

      • crioux dit :

        Exactement. La valeur d’un sondage dépend de son échantillonnage, et en plus quand tu commences à éliminer volontairement une partie de l’échantillonnage, tu modifies le résultat. Ce qui est le cas ici.

        Mais jamais un sondage ne peut remplacer des faits scientifiques.

      • André Caloux dit :

        « Exactement. La valeur d’un sondage dépend de son échantillonnage, et en plus quand tu commences à éliminer volontairement une partie de l’échantillonnage, tu modifies le résultat. Ce qui est le cas ici. »

        Non Christian, ils n’ont pas « éliminé volontairement une partie de l’échantillonnage (sic) ». Ils ont pris tous les chercheurs qui avaient plus de 20 publications en climatologie.

        « Mais jamais un sondage ne peut remplacer des faits scientifiques. »

        Tous ces 1372 climatologues connaissent très bien la science, alors leur opinion est basée sur les « faits scientifiques ».

  13. crioux dit :

    En complément: un billet sur le sujet du texte envoyé à l’ONU par 129 « climate researchers » et non pas climatologues (pour ceux qui aiment jouer sur les mots) et à propos du blog de propagande « Skeptical Science »

    http://climaterealists.com/index.php?id=10715

  14. Youppi dit :

    à crioux : donc selon toi il n’aurait pas fallu faire de la recherche sur le climat. Est-ce qu’il faudrait arrêter de suivre l’évolution des tâches solaires puisque selon toi c’est certain que c’est la cause du réchauffement ? Ce sujet est-t’il de la recherche sur le climat ? Tu vas m’expliquer comment tu fais pour décider si oui ou non tu subventionnes tel ou tel recherche avant de savoir les résultats ? Faire de la recherche sur le climat ce n’est pas important ? Tu as droit à ton opinion mais je ne la partage certainement pas.

    Il y a beaucoup de recherche sur le cancer qui ne donne aucun résultat. Est-ce qu’on arrête de les subventionner ? Comparer la recherche au BS c’est vraiment de la mauvaise foi !

    La fondation suzuki ou d’autres reçoivent des fonds du public qui sont libres de donner à qui ils veulent. Comment ça peut te causer un problème ? C’est comme L’IEM c’est qui qui subventionne leur recherche ? (L’entreprise privé pour payer moins d’impôt ??). Je crois que Al Gore était déjà riche avant d’aller dans l’environnement puisqu’il venait de la production de tabac et que ces terres ont été vendu.. il me semble.

    Je remarque deux lacunes à ton dernier graphique…: il arrête en 1990 (je suis certain qu’il y a en d’autres qui ont été complété depuis) et ce n’est que les températures pour l’hémisphère nord. De plus je me pose la question sur la signification de solar magnetic cycle length years sur le deuxième axe des y (c’est quoi cette mesure : temps, énergie, puissance, rayonnement ?).

    • crioux dit :

      Ce n’est pas ce que j’ai dit. Il ne faut pas arrêter la recherche, mais ce qui ce passe maintenant, c’est pas de la recherche, ils prétendent que tout est décidé et ils en sont aux taxes et aux « solutions », comme « bannir » le CO2 (gaz nécessaire à la vie). Est-il qu’ils vont taxer l’air qu’on respire?

      Dans le cas de Suzuki, il faudrait que tu te renseignes plus. La majorité de l’argent qui y rentre vient de groupes de lobby américains, qui se servent des groupes verts pour influencer compagnies et gouvernements. Par exemple, le scandale quand Suzuki dénonçait le saumon d’élevage en disant que ça contenait du mercure. La réalité était que c’est une compagnie de pêche au saumon sauvage qui payait Suzuki pour faire cette guerre en leur nom. Et le pire c’est que des tests ont démontré que les saumons d’élevage contenaient MOINS de mercure que les saumons sauvages….
      http://fullcomment.nationalpost.com/tag/david-suzuki/

      La fortune de Al Gore s’est multipliée par 50 depuis qu’il s’est embarqué dans l’arnaque verte. C’est facile: tu investis dans les technologies vertes, ensuite tu fais peur au monde et tu fais du lobbying auprès du gouvernement pour qu’il subventionne les énergies vertes….
      http://www.huffingtonpost.com/2012/10/12/al-gores-net-worth-green-energy_n_1961299.html

      Pour le graphe, il date de 2001, mais il y en a d’autres plus récents de d’autres scientifiques avec des résultats très semblables. Et pas juste avec la température. Les cycles solaires ont des effets sur les nuages (voir Projet Cloud du CERN)

  15. André dit :

    J’ai retracé le graphique de Pekarek posté plus haut. Alfred Pekarek est un ingénieur pétrolier. Il a publié ce graphique dans AAPG Studies, une publication de l’association américaine des géologues pétroliers: http://tinyurl.com/cdbku6y.

    Comme source de ce graphique, il donne un article publié en 1996 dans « Sky and Telescope », un magazine mensuel pour les astronomes amateurs… Woohoo, ça c’est une source crédible, ça c’est de la rigueur scientifique !

    Sans compter que comme Youppi l’a dit, on ne prend que les températures de l’hémisphère nord, et qu’on sait que le cycle solaire est d’environ 11 ans, alors qu’on montre ici des durées qui vont de 18 à 26 ans…

    • crioux dit :

      Et Pachauri, le grand-prêtre du GIEC est un ingénieur ferroviaire… Your point was?
      Parce qu’il est ingénieur pétrolier il n’aurait pas de crédibilité, mais quand c’est un activiste sans notions scientifique de Greenpeace qui signe un rapport du GIEC c’est crédible?

      En quoi est-ce que son titre change la validité de ses études ou la rigueur scientifique?

      N’oublions pas le Himalayagate, où une publication officielle du GIEC se fie sur l’observation visuelle d’alpinistes amateurs dans un revue et publie ça comme une vérité scientifique. Mais ça tu trouves ça correct?

      Si tu mettais autant d’effort a examiner le mouvement réchauffiste que tu mets à essayer de me mettre en défaut, il y à longtemps que tu aurais changé de côté.

      Pourquoi est-ce que tu ne questionnes jamais le mouvement réchauffiste et que tu y acceptes tout comme un vérité absolue, alors que tu cherches continuellement des poux pour essayer de dénigrer les « climate realists »?

      Ca sent l’inquisition de la religion verte.

      • Youppi dit :

        Je pense que c’est toi qui met le plus d’effort à trouver à mettre en défaut les tenants des changements climatiques.

        La science de la statistique le prouve indéniablement au nombre d’écrits que tu as réalisé…

        Qu’est-ce que tu sais de mes lectures et de celle de A. Caloux ? Alors que dans ton cas jamais tu ne montre l’autre côté de la médaille, toujours le même côté.

        Le but d’un blogue c’est d’échanger des points de vue et de se faire critiquer dans ceux-ci. Si je trouve des contradictions dans tes dires ce n’est pas de ma faute. Si je vais sur un blogue ce n’est certainement pas pour dire tout le monde il est beau, tout le monde il est fin ::).

        Tu vois de l’inquisition ou il n’y en pas.

      • crioux dit :

        Alors pourquoi vous ne venez ici uniquement que pour critiquer mes écrits sur le climat? Vous n’avez aucune opinion sur les autres sujets?

        Truth has no agenda, mais la religion verte en a un.

    • André Caloux dit :

      « Parce qu’il est ingénieur pétrolier il n’aurait pas de crédibilité, »

      Non, pas parce qu’il est ingénieur pétrolier. Surtout parce sa source est un article de « Sky and Telescope ».

  16. Youppi dit :

    Oui j’ai d’autres opinions sur la politique mais je ne peux passer tout mon temps que sur ton blogue. Le sujet du climat me passionne plus et je suis très perplexe quand aux fondements des climatoseptiques. Je trouve très particulier la façon que vous réfléchissez. Je suis curieux de savoir comment des « dinosaures » se font une opinion 🙂

    • crioux dit :

      Dinosaure? Tu te méprends. J’y ai cru à cette arnaque pendant un temps. Jusqu’à ce que je commence à vérifier les faits au lieu de tout accepter ce qu’on nous racontais.

      Une fois que tu te rends compte que tu as été trompé et utilisé, tu deviens leur pire ennemi. Comme Patrick Moore, James Lovelock, Vincent Courtillot et Fritz Vahrenholt. Même Bjorn Lomborg (Auteur du film Cool it) , un environnementaliste qui croit au réchauffement anthropique, mais qui a osé questionner le dogme. Ils ont tenté de le faire taire..

      Si tu me vois comme un « dinosaure », moi je te vois comme un écolo-religieux, incapable de questionner le dogme et qui chasse les hérétiques qui osent contredire sa religion.

      • Youppi dit :

        tu dis n’importe quoi juste pour avoir le dernier mot.

        Le meilleur exemple est ton dernier article qui n’est qu’un amalgame d’idée reçue. Pourquoi n’as tu pas parlé des autos hybrides qui sont en vogue et qui marche. Il y a aussi des autos électriques comme la Tesla avec plus de 300 km d’autonomie. Il va y avoir d’autres modèle à plus bas prix qui vont prendre de l’essor dans les prochaines années.

        Si les sacs de plastiques ont pris la place ce n’est pas à cause des environnementalistes c’est juste parce que les sacs en papiers sont plus chères. Les marchands les offres plus.

        Savais tu que le programme de Recyc-Québec sur la consigne des sacs de plastiques a fonctionné en peu de temps, juste en mettant un prix sur les sacs de plastiques les consommateurs ont adopté les sacs réutilisables ou les sacs de papiers.

        Faire une critique de ton dernier article serait trop long à réaliser pour la valeur qu’il a comme information juste.

        Avec toi si on est pas de ton avis c’est que notre idée n’est pas bonne. Finalement il n’y a rien à faire.

        Mais je suis certain que toi tu vas continuer à blablater ….bla bla…bla blal….

      • crioux dit :

        Fais attention au ton utilisé si tu veux que tes commentaires restent. Je suis moins tolérant avec les menaces que j’ai eu dernièrement venant de d’autres personnes.

        « Idées reçues » ou faits que tu n’as pas pris la peine de vérifier?

        S’il n’y a « rien à faire » comme tu dis, que tu n’arrive pas à me « convertir à ta religion », pourquoi tu reviens toujours?

        Avec toi si on est pas de ton avis c’est que notre idée n’est pas bonne. Finalement il n’y a rien à faire.

        N’est-ce pas exactement ce que tu fais…

  17. Youppi dit :

    à partir de ta référence.

    Dans l’article que tu site il y a au moins 90 % d’opinion dans un journal d’opinion. Ce n’est pas ce que j’appel un fait. De plus, pourquoi je dis cela, le titre de l’article ne correspond pas au point du directeur du CRU

    Est-ce que le directeur du CRU émet des opinions ?:

    Some climate scientists, such as Professor Phil Jones, director of the Climatic Research Unit at the University of East Anglia, last week dismissed the significance of the plateau, saying that 15 or 16 years is too short a period from which to draw conclusions.

    Mais pour toi ce qu’on dis dans les journaux ce sont des faits ! prends la peine de vérifier…tes sources

    • crioux dit :

      L’article parle du FAIT que les DONNÉES du MET montrent qu’il n’y a aucun réchauffement depuis 1998

      Et justement puisque tu en parles: Phil Jones, un réchauffiste notoire, accusé de manipulation dans le scandale du Climategate, avoue du bout des lèvres que non il n’y a pas de réchauffement, A l’époque en 2005, il disait que 7 ans c’est « pas significatif ». Maintenant que c’est 15 ans c’est toujours pas significatif? Quand ça fera plus longtemps que la durée du réchauffement (1975-1998) est-ce que ça va être siginicatif? S’il y a refroidissement (ce que certains scientifiques pensent qu’il va arriver) est-ce que ça sera encore pas significatif? Alors OUI il émet une OPINION basée sur des FAITS, qu’il refuse d’accepter.

      Tout ce temps là le CO2 lui augmente. S’il y avait un lien entre les deux la température augmenterait non?

      Si tu as lu le 2e article tu sais pourquoi ce n’est pas le cas.

      Et toi à part dire que tout ce que je dis est faux, quel faits est-ce que tu as apporté?

      • Youppi dit :

        Je n’ai pas complété l’analyse de cet article de Robinson. Mais voici quelques points (faits) ou je m’interroge.

        1) biochimiste de formation, candidat républicain, directeur de l’oregon institute qui ne vise pas nécessairement la protection de l’environnement (il a une newletter dénommé access to energy), bonhomme de 70 ans (en général ce sont des scientifiques plus agées qui sont climato-septiques.. c’est mon opinion);

        2) L’article ne présente pas sa méthodologie au départ, mais est imbriqué dans le texte, ce n’est pas standard;

        3) L’article ratisse très très large. Qui a travaillé l’aspect économique, environnemental ce n’est certainement pas son coauteur qui est aussi biochimiste spécialisé dans les protéines

        4) Willie Soon : astrophysicien c’est lui qui s’intéresse à étudié l’effet du soleil vs température. Il semblerait qu’il y a une controverse concernant le fait qu’il a reçu 1 M$ de compagnie pétrolière pour ces travaux

        5) ce n’est pas uniforme parfois c’est la température global parfois local avec les autres facteurs qui varient..

        6) Concernant le lien entre CO2 et Température atmosphérique le lien entre les deux seraient clairement établies pour BEST de 1960 à aujourd’hui (soit 50 ans).

      • crioux dit :

        Ce que je vois c’est seulement une tentative de démolir la crédibilité des scientifiques et non des faits.

        Pour ce qui est du graphique de BEST, il s’arrête en 2000.(encore une fois) pour ne pas montrer le plateau de 1998 èa aujourd’hui, pendant que le CO2 augmente.

  18. Youppi dit :

    Pour le graphe de BEST c’est faux ce que tu dis pour le dernier point .. le graphe arrête à 2006 (et non pas 2000) parce qu’ils font une moyenne sur trois ou cinq ans (-2, -1, l’année courante, +1, +2). La régression est sur une très longue période 1750 à aujourd’hui.

    Ce sont des faits sur les personnages que j’ai exposé (Arthur B. Robinson et cie). J’utilise tes méthodes.

    Je vais continuer sur le fond de l’article et de ces informations.

    • crioux dit :

      Manipules ça comme tu veux, mais tu ne peux pas changer les faits. Il n’y a pas de réchauffement depuis 1998:

      Même les plus alarmistes l’avouent du bout des lèvres.

      • Youppi dit :

        Pourtant quand tu mets les données de BEST tu vois qu’il y a plusieurs pics qui dépasse celui de 1998 vs hadcrut. J’ai fait la régression linéaire pour la période 1997 à 2012 (avec les donnés de BEST) et ça fait une pente qui monte (la température continue de s’élèver très légèrement). BEST a plus de donnée de station météo qui sont disponibles pour tous.

        http://www.woodfortrees.org/graph/best/from:1997/to:2012/plot/hadcrut4gl/from:1997/to:2012/plot/hadcrut3gl/from:1997/to:2012

        Mais mon principal propos est que tu reviens toujours avec la période 1998 à aujourd’hui comme un « mantra » ou un verset de ta « bible ». Qu’as tu à dire sur le graphique de BEST que je t’ai référé hier pour la période de 1750 à aujourd’hui ?

  19. crioux dit :

    En complément: Plus de 1000 études (peer reviewed) qui appuient les arguments des sceptiques du réchauffement anthropique.

    http://www.populartechnology.net/2009/10/peer-reviewed-papers-supporting.html

  20. crioux dit :

    Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas regarder.

    Et il ne s’agit que d’une très courte période, plus on recule, plus on se rend compte que le climat change tout le temps, sans lien avec le CO2, et que nous vivons dans une courte période moins froide de 10 000 ans entre deux ères glaciaires. Le plus tôt tu vas le réaliser le mieux.

    Une fois que tu auras réalisé ça, que personne ne mets en doute, comment continuer à croire que c’est l’humain qui change le climat avec le CO2, alors que dans le passé le climat à toujours changé tout seul et de façon bien plus dramatique de 0,7 degré sur 100 ans. Il faut avoir une foi à toute épreuve pour qu’elle t’empêche de voir ça.

    • Youppi dit :

      une fois que tu auras réalisé qu’on est plus de 7 milliards d’habitant sur terre actuellement et qu’on est plus dans le temps de dinosaure …

      La figure que tu me présente dans le dernier courriel c’est ton deuxième mantra. C’est pas la première fois que tu me la présente. Ça ne répond aucunement au fait du lien entre CO2 et température des 100 ou 200 dernières années. Tu ne réponds pas au point de mon dernier message.

      https://crioux.wordpress.com/2012/11/25/97-des-scientifiques/#comment-12067

      Est-ce que j’ai déjà contesté le fait qu’il y a d’autres facteurs que le CO2 qui peut influencer la température atmosphérique (tel l’intensité solaire, le cycle milankovitch, etc..) ? Ces trucs sont plus à long terme (1 000, 10 000 voir 100 000 ans).

      Je pense que ça fait trop longtemps que tu as élaboré ton argumentaire pour changer d’opinion.

      • crioux dit :

        Depuis que la vie existe, il y a toujours eu des animaux sur terre, qui respirent et produisent du CO2 et du méthane. Ne t’en déplaise, il y en a probablement moins depuis quelques millions d’années à cause du froid et aussi moins de plantes pour recycler le CO2 en oxygène. Avant il y avait des forêts tempérées presque jusqu’aux pôles.
        ex: http://csailor.50webs.net/eureka/forest.html

        Et ne t’en déplaise aussi, si tu lis les anciens billets sur ce blog, j’y croyais à l’arnaque réchauffiste avant. On nous disait que c’était basé sur des preuves scientifiques, ce qui n’est pas le cas. C’est de la politique et de l’idéologie quasi-religieuse. La différence maintenant c’est que je me renseigne au lieu de suivre le dogme quasi-religieux.

        Si ton but était de me faire changer d’idée, tu perds ton temps et le mien.

      • Youppi dit :

        dans ton message de 15:11 on dirait un prof du primaire ou début secondaire qui tente d’expliquer ce qu’est la vie, la nature…

        Mais tu ne réponds pas à ma question !! jamais à aucune des questions qu’on te pose.

        Qu’as tu à dire sur le graphique de BEST que je t’ai référé hier pour la période de 1750 à aujourd’hui ?

      • crioux dit :

        Pourquoi est-ce que je perdrais mon temps à continuer à répondre à tes questions. Tu ne réponds pas aux miennes.

        Et en plus qu’importe ce que je répond, tu lances une autre question.

  21. Youppi dit :

    pour une 4e fois… Qu’as tu à dire sur le graphique de BEST que je t’ai référé hier pour la période de 1750 à aujourd’hui ? arrête de dévier la conversation

    • crioux dit :

      Désolé j’ai fini de perdre mon temps avec toi. J’ai répondu à la majorité de tes questions, mais tu n’es jamais content et ne fais qu’en ajouter d’autres et essayer de trouver une faille. Toi tu ne répond pas aux miennes.
      Je pourrais trouver des preuves sûres à 99,9% et tu t’obstinerais sur le 0,1% qui est discutable. Quand je te montre des choses qui sont 100% sûres, tu ne t’en occupe pas. Ton but est uniquement d’essayer de me prendre ne défaut. Et j’en ai plein mon casque.
      C’est comme un témoins de Jéhovah le dimanche matin. C’est bien beau être poli, mais après un certain temps tu ferme la porte.

  22. crioux dit :

    En complément (Forbes):
    Un VRAI sondage scientifique, peer-reviewed : le résultat: 36%. On est loin du 97%.

    http://www.forbes.com/sites/jamestaylor/2013/02/13/peer-reviewed-survey-finds-majority-of-scientists-skeptical-of-global-warming-crisis/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :