Budget Marceau

Désolé pour ma présence qui se fait plus rare depuis quelques jours, c’est que mon ordinateur à rendu l’âme. J’ai pas les moyens de le changer alors je vais commander des pièces pour le réparer.

Je profite de ma pause au bureau pour donner une impression rapide sur le Budget Marceau.

C’est un budget amateur qui déçoit tout le monde. Même moi, qui ne suis pas un exemple à suivre pour mes finances personnelles aurait fait mieux que ça.

Les gauchistes de Québec Solidaire et les péquistes sont pas contents parce que le PQ ne remplit pas ses promesses socialistes, l’opposition n’est pas contente parce qu’il y a des hausses d’impôts, et les contribuables ne sont pas contents parce qu’on vient encore en chercher plus dans leurs poches.

Ce budget arrive à l’équilibre sur papier, mais dans la réalité il ne peut pas l’être et ne le sera pas. Tout est basé sur une limite de croissance des dépenses à 1,8%, ce qu’aucun gouvernement n’a réussi à accomplir dans le passé. En plus il se fie sur des rentrées d’argent extrêmement optimistes, alors qu’on est dans une période de crise mondiale.

Au lieu de couper dans les dépenses inutiles, comme n’importe quel individu normal ferait avec ses finances personnelles, il augmente ses revenus en haussant les taxes et impôts. N’importe qui avec un minimum de notions en finance sait que trop d’impôts tue l’impôt. Les riches vont déménager ailleurs, les gens vont trouver des abris fiscaux et les compagnies iront investir ailleurs. Au résultat, il n’y aura pas plus d’argent dans les coffres du gouvernement.

Bien sûr il y a quelques coupures pour essayer de mieux faire passer le budget aux yeux de l’opposition, mais ce budget s’assure de ne pas affecter les étudiants ni les syndicats, les bébés gâtés du système.

Le PLQ a perdu une occasion de faire tomber le PQ avant qu’il n’y ait trop de dégâts. Le PQ se dirige pour être le pire gouvernement de l’histoire du Québec,

Legault a perdu une belle occasion de se taire. Il a refusé une coalition PLQ-CAQ en disant qu’il « ne danse pas avec quelqu’un qui à les mains sales ». Pourtant la commission Charbonneau n’a montré que des liens entre entrepreneurs, mafia et fonctionnaires des grandes villes dans le secteur de Montréal. Rien encore sur les parti politiques. En faisant ce commentaires, il vient de limiter ses options futures.

Publicités

5 Responses to Budget Marceau

  1. jeanlucproulx dit :

    Toi qui crachais (tout comme moi, d’ailleurs) sur le coup d’État du PLC, du NPD et du Bloc au fédéral en 2008, tu serais prêt à appuyer la même chose, mais au provincial avec le PLQ et la CAQ!!!

    Hé bien, les temps ont bien changé depuis 2008!!! Moi, je suis resté cohérent, au moins!!!

    • crioux dit :

      Je crois que la situation est différente. Le PQ est en train de mettre le Québec dans le trou, et avec son amateurisme flagrant, ce n’est qu’une question de mois avant qu’ils se fassent remplacer.
      Dans le cas de Harper, il était sur la bonne voie économiquement parlant, et les partis d’oppositions voulaient le remplacer pour une question d’idéologie. Contrairement au PQ, les gens appuyaient de plus en plus Harper, et il a été élu majoritaire aux élection suivantes

      • crioux dit :

        Sans compter que ça aurait mis le Bloc Québécois, un parti séparatiste, au pouvoir dans un parlement Canadien. Absolument ridicule.

        La « cohérence » n’est pas de faire toujours la même chose. Les gens ont le droit de changer d’idée selon la situation, tout comme on ne vote pas toujours pour le même parti (même si certains « teindus » le font)

  2. Marc B dit :

    Et Stephane Dion comme PM du Canada le bonheur des séparatistes

  3. Gilles Laplante dit :

    J’espère que vous avez profité des rabais du « black friday » sur internet pour vous procurer vos pièces. On y trouve d’excellent prix et on n’engraisse pas le gouvernement de 10%.
    Pour la coalition, j’aurais tendance, à mon grand regret, à suivre Jean Luc Proulx. Nous avons donné le pouvoir au PQ, maintenant assumons.

%d blogueurs aiment cette page :