Élections complémentaires au Québec

29/11/2016

Il y aura bientôt des élections partielles dans Saint-Jérôme, Marie-Victorin (Longueuil), Verdun et Arthabaska pour élire les successeurs de Pierre Karl Péladeau, Bernard Drainville, Jacques Daoust et feue Sylvie Roy.

Celle dans Arthabaska retient particulièrement mon attention. Celle ou Sylvie Roy avait été élue à l’origine sous la bannière de la CAQ mais qui avait ensuite quitté pour devenir indépendante.

Les électeurs qui avaient soutenu Sylvie Roy ne voteront pas tous automatiquement pour la CAQ après le traitement qu’elle avait reçu. Avant son décès, Sylvie Roy avait soutenu ceux qui souhaitaient éviter que Québec établisse un autre registre des armes d’épaule. On se rappellera qu’ensuite l’Assemblé Nationale a voté à l’unanimité pour établir un inutile et coûteux registre des armes d’épaule, un registre qui avait été abandonné par le fédéral après des milliards de gaspillage de fonds publics.

Et le Candidat du Parti Conservateur du Québec (Equipe Adrien Pouliot) dans ce comté, est Guy Morin, qui était le vice-président du collectif « Tous contre un registre québécois des armes à feu ». On l’avait vu faire face à un feu nourri et groupé quand il était passé à l’émission « Tout le Monde en Parle », la grande messe de la gauche subventionnée, et réussir à s’en tirer pas si mal.

Je crois qu’un candidat comme Guy Morin est exactement ce qu’il faut présentement au Québec. Une voix discordante au discours unanime centre-gauche PLQ-CAQ-PQ-QS. Quand des députés osent voter des lois à l’unanimité, alors qu’il y a beaucoup d’opposition dans la population, ça démontre une flagrante déconnection de la réalité. Ça prend quelqu’un d’un parti de droite, pour défendre les intérêts d’un grand pourcentage de la population qui en a raz-le-bol d’être surtaxé, et d’être gérée par des « élitistes » corrompus qui pensent savoir mieux que la population elle-même ce qui est bon pour eux et leur imposer ces idées.

Ça prend juste un député pour que le Parti conservateur puisse avoir du temps de parole à l’assemblée nationale, avoir le droit de participer aux débats électoraux, et avoir un peu de temps d’antenne et de visibilité dans les médias.

La gauche à eu son Québec solidaire. Il est temps pour la droite d’avoir le Parti Conservateur du Québec.


Tuer les homosexuels est la chose à faire selon un Imam en Floride…

12/06/2016

Mais nos politiciens vendus et nos médias pourris disent que la tuerie à Orlando, ça n’a rien à voir avec l’islam…. (publié 2 mois avant la tuerie)


Aujourd’hui, je ne travaille pas

27/10/2015

Parce que je suis « en grève ». Non pas parce que je l’ai choisi, mais parce que c’est comme ça partout au Québec avec le « front commun » des employés de l’état.
J’étais bien sûr contre cette grève, parce que je considère qu’on a un bon salaire, de bonnes conditions, un fond de pension et surtout une sécurité d’emploi à vie.
Une sécurité d’emploi ce n’est pas rien, selon ce professeur de finance, ça équivaut à majorer d’environ 12% un salaire sécurisé sur au moins 25 ans.
http://quebec.huffingtonpost.ca/guy-charest-/securite-emploi-salaire-minimum-revenu_b_8347728.html?ncid=fcbklnkcahpmg00000009

Ce qui m’irrite au plus haut point, c’est que la CSN, et non pas le syndicat local, a décidé que ceux qui ne viennent pas manifester chacune des 6 journées de grève, n’auront pas droit à la maigre compensation du fond de grève. Il n’est certainement pas question de j’aille faire l’idiot avec des pancartes et chanter « So so so… »
Donc non seulement je me fait couper 6 jours de salaire, je n’aurai donc pas droit au fond de grève, même si je paye mes cotisations sur chacune de mes payes, ce qui est en soit scandaleux. Et le maigre % de salaire qu’ils vont peut-être réussir à avoir, combien de temps ça va me prendre pour compenser la perte de salaire? Même si j’ai un bon salaire, j’ai quand même des paiements à faire, l’hypothèque, l’épicerie, taxes scolaires, etc.

Est-ce qu’il y en a encore pour dire que les syndicats travaillent pour les travailleurs?
Non, ils sont devenu une méga-corporation qui recoit automatiquement notre argent (grâce à la formule Rand), qu’ils utilisent pour faire de la politique, de l’activisme et du lobbying.
Récemment, il y avait une manifestation contre le gouvernement libéral à Montréal. Et bien la CSN, sans demander l’avis de ses membres, a décidé de payer l’autobus, les repas et l’hébergement pour amener des gens des régions manifester à Montréal. Pas seulement les syndiqués, tout le monde qui voulaient embarquer. Oui vous avez bien compris, l’argent des syndiqués qui sert (sans leur permission) à payer des non-syndiqués pour faire de la politique. Ça ne vous rappelle-pas les carrés rouges?

Vivement l’abolition de la formule Rand!


Eric Duhaime donne son livre gratuitement en ligne

05/10/2015

duhaime
Afin de contrer les syndicats qui utilisent l’argent des syndiqués pour faire campagne pour le NPD et contre les conservateurs, Eric Duhaime avait décidé de donner des copies gratuites de son livre. Les syndicats ont utilisé l’intimidation afin de l’en empêcher. Alors il a décidé de le donner gratuitement en ligne, là où les syndicats ne peuvent pas l’atteindre. Il le fait a ses frais, alors que les syndicats le font avec des millions de l’argent des autres, sans leur permission.

Un très bon livre, que j’avais acheté. A l’époque même le lancement du livre avait dû être fait sous escorte policière, à cause de l’intimidation et des menaces des gauchistes et des syndicats.
http://www.journaldemontreal.com/2013/03/07/lancement-de-livre-sous-escorte-policiere
Fidèles à leur habitudes, les gauchistes veulent interdire ce qu’ils n’aiment pas et utilisent insultes, menaces et censure pour y arriver.

Profitez-en pendant que ça passe!
Lien 1:
http://libereznousdessyndicats.com/liberez_nous_des_syndicats.pdf
Lien 2:
https://crioux.files.wordpress.com/2015/10/liberez_nous_des_syndicats.pdf


Coupures et opinion publique

02/04/2015

Toujours le même vieux truc avec les organismes qui dépendent de l’état. Quand ils se vont imposer des coupures, ils coupent là où ça frappe l’imaginaire et où ça risque de faire réagir la population. C’était le cas avec le « costumier » de Radio-Canada, ou alors récemment avec les CPE qui disent qu’ils vont devoir couper dans les repas aux enfants.

Jamais ils ne coupent dans le gras, dans les généreux avantages du personnel cadre, dans les salaires des syndiqués, dans les postes superflus où dans les dépenses futiles. Et quand on dit futile, voici ce qui vient de sortir aujourd’hui:

Un séminaire au Château Frontenac pour 300 cadres du réseau des CPE, ayant pour thème «Se choisir: entre équilibre et turbulence», coûtera plus de 130 000 $ uniquement en frais d’inscription.
« Une série d’ateliers sont au menu, allant de la conférence Sexy, zen et happy à Créez l’effet WOW, en passant par Calmitude & Zénité. Des séances de cardio urbain et de yoga sont offertes aux participants en marge des formations. La seconde journée du colloque se termine en soirée par un bal en blanc dans les salons feutrés du Château Frontenac. »

Source:
http://www.journaldemontreal.com/2015/04/01/cest-le-party-encore


Les verts et l’argent

20/02/2015

Green-money_full

Les verts sont toujours prêt à accepter de l’argent, qu’importe de qui ça vient.

Les environnementalistes contre la cimenterie de Port-Daniel sont financés en partie par Lafarge, une entreprise concurrente… « Environnement Vert-Plus, une organisation écologique gaspésienne, ont bénéficié de l’aide. Environ 10 000 $ ont été utilisés pour les déplacements, et les séjours à Québec de certains participants de même que pour des services comme la sténographie. »
Source:
http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/environnement/201502/19/01-4845750-cimenterie-de-port-daniel-lafarge-soutenait-les-verts.php

Le Film Antifracking « Terre promise » avec Matt Daemon, était financé par les Emirats Arabes Unis, comme la plupart des films anti-fracturation. La fracturation permet la production de gaz et de pétrole de façon importante et les pays producteurs de pétrole et de gaz ne veulent pas de compétition.

Source:
http://dailysignal.com/2012/09/28/matt-damons-anti-fracking-movie-financed-by-oil-rich-arab-nation/

Il y a quelques mois, un journaliste avait voulu tester cette façon de faire auprès de célébrités environnementalistes, et les a approché en se faisant passer pour un riche prince arabe. Il était prêt à leur donner des millions pour produire un film anti-fracturation, à condition que personne ne sache d’où vient l’argent. Il leur précise aussi que son but est d’éviter que les USA ne deviennent indépendants énergétiquement. Les célébrités s’empressent d’accepter l’argent avec le sourire..

Source:
http://www.hollywoodreporter.com/news/cannes-video-hollywood-environmentalists-anti-706051

Et il ne faut pas oublier ce cher David Suzuki, notre gourou vert canadien, qui a été pris la main dans le sac d’argent à plusieurs reprises. Notamment quand il avait fait une campagne contre le saumon d’élevage en Colombie-Britannique.. Il disait qu’il y avait du mercure et des BPC dans ces poissons. Une étude a pourtant ensuite démontré que ces saumons contenaient MOINS de polluants que les saumons sauvages. Il a ensuite été découvert que David Suzuki avait accepté de l’argent de la part de groupes représentant des pêcheurs de saumons de l’Alaska pour monter cette campagne de salissage.

Sources:
http://fairquestions.typepad.com/rethink_campaigns/did-david-suzuki-prevaricate-about-pcbs-in-farmed-salmon.html
http://business.financialpost.com/2011/03/14/suzukis-fish-story/

Pensez-vous que les groupes environnementalistes veulent « sauver la planète »? Non, la majorité y sont pour l’argent, et ils recrutent des moutons naïfs pour faire leur sale boulot. AL Gore et David Suzuki ne sont pas devenu multimillionnaires pour rien.

Et le plus drôle, c’est qu’ils accusent tout ceux qui ne sont pas d’accord avec eux d’être « payés par les pétrolières ». Pour eux c’est un argument massue, ils pensent qu’en semant le doute, ils viennent de gagner le débat. Mais rarement les médias prennent le temps de vérifier qui finance les groupes écolos.

Billets sur le même sujet:
https://crioux.wordpress.com/2014/06/21/les-verts-payes-par-des-interets-pour-attaquer-la-fracturation/
https://crioux.wordpress.com/2013/11/01/paye-par-les-petrolieres/


Manifestations anti-austérité

02/12/2014

Les « anti-austérité » sont des égoïstes.
Ils ne pensent qu’à leur petit bien être, leur retraite dorée, ou les subventions et services « gratuits » dont ils profitent.

Jamais il ne leur vient à l’esprit que le statu-quo signifie endette gravement les générations suivantes, leurs enfants, qui devront vivre avec une dette accablante et qui ne pourront jamais profiter du confort que les manifestants ont actuellement.

Un minimum de rigueur budgétaire maintenant aurait juste comme impact de limiter ce fardeau légué à la prochaine génération. Mais les syndicats (90% des manifestants) s’en foutent, ils veulent garder leurs acquis et se payer le maximum, et mettre ça sur la carte de crédit des enfants du Québec.