Argent étranger pour faire élire Trudeau

05/11/2017

Il y a un peu plus d’un an on nous avait averti que l’ONU allait essayer d’influencer les élections au Canada (et ailleurs) afin de placer des gens favorable à leur projets de contrôle et de taxation de la planète.

Et voici que c’était vrai, à travers des organismes comme Tides Foundation:
Millions in foreign funds spent in 2015 federal election to defeat Harper government, report alleges

Publicités

Attentats de New-York

31/10/2017

P.S: Il y a peu d’activité sur mon mon de ce temps-là parce que j’ai plusieurs choses difficiles qui se passent dans ma vie perso. Ca va éventuellement redevenir plus actif.


Conspiration?

16/10/2017

« In politics, nothing happens by accident. If it happened, you can bet it was planned that way. »
U.S. President Franklin D. Roosevelt

Non je ne suis pas un adepte des théories de conspiration. Je m’amuse souvent à les démolir en utilisant la science et les faits. 9/11, false-flag, truthers, chemtrail, etc.. Toutes de la foutaise.

Sauf qu’il y a un mouvement actuel mondial, qui ressemble drôlement à une conspiration, et lui il est difficile à ne pas remarquer et se poser de sérieuses questions. Il y a tellement de choses à dire, on pourrait en écrire un livre, mais je vais me contenter de survoler les plus importantes

Censure:
Graduellement, les mouvements, médias et sites de « droite » (conservateurs) se font censurer. Paul-Joseph Watson se fait censurer ses vidéos sur Youtube , et « unsubscribe » ses followers de façon massive. Référence: Paul-Joseph Watson, « I won’t be around much longer »

The Rebel est en train de se faire démolir, référence: https://www.therebel.media/stand-with-the-rebel
Facebook et twitter font disparaitre les pages et les commentaires « conservateurs » et censure les commentaires « de droite », mais les pages gauchistes extrémistes et violentes sont exempts de toute censure. Même chose avec tout commentaire qui critique l’islam sur Facebook.
Références:
https://www.theguardian.com/technology/2016/may/09/facebook-newsfeed-censor-conservative-news

https://www.louderwithcrowder.com/facebook-removes-thousands-german/

http://thehill.com/blogs/pundits-blog/media/303295-how-facebook-twitter-are-systematically-silencing-conservative

https://milo.yiannopoulos.net/2017/11/twitter-cracks-down-on-conservative-personalities/

Ici, un scientifique sceptique reconnu, qui écrit un livre dénoncant les mensonges de Al Gore, se fait fermer son site web. Al Gore fait partie des conseils d’administration de la plupart des géants de la technologies, comme Google etc.
After publishing new book critical of Al Gore, climate scientist has website shut down by attacks

Pour faciliter cette censure, Obama a cédé à un groupe international le contrôle des serveurs DNS internet, alors qu’avant c’était les USA, là où la constitution garanti la liberté d’expression qui les hébergeaient. Sans le contrôle des serveurs DNS garanti par cette liberté d’expression, n’importe quel site peut être censuré par une décision de politiciens internationaux (ce qui inclu des dictateurs communistes ou islamistes).
Référence: http://www.newsmax.com/BradleyBlakeman/obama-internet-cruz/2016/07/31/id/741413/

Biais mnédiatique:
Aussi, tous les médias sont à l’unisson, à croire qu’ils lisent la même nouvelle écrite d’avance, toujours biaisée du même sens. On l’a vu avec la couverture hyper-biaisée de la manifestation de la meute. Tous les médias disaient que la meute était raciste, fasciste, anti-immigration, et que les antifas était des « anti-racistes », pro-migrants. Alors que la vérité était que la meute était un groupe de citoyens nationalistes et les antifas un groupe de terroristes internationaux, financé par des organismes qui sont en retour financés par Georges Soros, un milliardaire globaliste qui a avoué a maintes reprises vouloir établir un nouvel ordre mondial.

Georges Soros est derrière Obmama, Clinton, Trudeau et la majorité des politiciens Européens.

On apprend aussi que Jason Kessler, un militant d’extrême gauche ayant travaillé pour Obama a organisé la manifestation appelée “Unite the right” (Unir la droite), et y a convié les conservateurs, mais aussi des groupes néo-nazis et le Ku Klux Klan. Son nom a été caché, ce qui fait que le piège n’a pas été détecté immédiatement. Une fois sur place, les conservateurs n’ayant pas envie d’être avec des gens peu fréquentables ont voulu partir, mais le piège s’était refermé. Une manifestation “antifas” et Black Lives Matter avait été organisée, et la police avait reçu l’ordre de « stand down », laisser les manifestants “antifas” et Black Lives Matter venir armés de divers moyens de blesser. Les manifestants “antifas” et Black Lives Matter ont pu assiéger les manifestants d’en face, et quand ceux-ci ont demandé à pouvoir quitter les lieux, la police leur a dit qu’ils devaient traverser les hordes gauchistes, sans la moindre protection policière. Des affrontements physiques ne pouvaient que suivre, et ils ont suivi. Les cameras de télévision étaient là et ont fait des gros plans sur néo-nazis et membres du Ku Klux Klan, très peu nombreux, en les présentant comme les agresseurs, alors que, aussi répugnantes soient leurs idées, ils étaient les agressés. L’un d’eux, en colère et en panique quand ils frappaient sa voiture, a commis l’irréparable et a tué une jeune manifestante d’extrême gauche.

https://www.dreuz.info/2017/08/22/le-coup-detat-anti-trump-se-poursuit-aux-etats-unis-2/
https://www.allenbwest.com/2017/08/19/bombshell-new-evidence-suggests-charlottesville-complete-set/

On peut retourner plus loin encore avec Loretta Lynch qui rencontre en privé Bill Clinton, et qu’ensuite les accusations contre Hillary (la candidate de Soros) tombent comme par magie, les manifestations « anti-Trump » qui sont en fait organisées par des manifestants payés, financé par des organismes sous la tutelle de « Open society fondation », une organisation de Georges Soros. Les manifestations de Black Lives Matter (financées par Georges Soros), dont le but semble noble (antiracisme) mais le but est le racisme anti-blanc et le résultat est la division et les tensions raciales jamais vues depuis des décennies. Trump n’était pas celui qui devait avait été choisi par les « élites », les manipulateurs avaient arrangé les élections pour que Hillary l’emporte, mais la tendance a été tellement forte que Trump a quand même gagné. Wikileaks a montré des liens entre le parti démocrate et Georges Soros.
Soros qui prédit que Hillary va gagner:

http://www.breitbart.com/london/2015/11/02/soros-admits-involvement-in-migrant-crisis-national-borders-are-the-obstacle/
Entrevue avec Soros:

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2913625/Billionaire-George-Soros-spent-33MILLION-bankrolling-Ferguson-demonstrators-create-echo-chamber-drive-national-protests.html

L’union Européenne était un test pour les globalistes, une première étape. Une fusion de nationalités et la disparition des frontières. Ce qui était supposé être une union monétaire et économique est rapidement devenu un gouvernement totalitaire, dirigé par des bureaucrates en Belgique. L’EU dicte à des pays de prendre des migrants, contre leur gré. Ce qui a mené entre autre au Brexit.
http://www.express.co.uk/news/politics/697659/Brexit-vote-European-Union-EU-Brussels-oligarchy-Italian-MEP-Barbara-Spinelli

La crise des « réfugiés » en Europe, encore une fois c’est Soros qui est derrière ça, il encourage et finance les organismes « humanitaires » pour migrer le maximum de gens provenant de cultures très différentes en Europe. Toujours dans le but de démolir les valeurs occidentales et démolir les nations occidentales.
Des organismes « humanitaires » qui transportent directement des migrants à une échelle industrielle:

https://gefira.org/en/2016/12/04/ngos-are-smuggling-immigrants-into-europe-on-an-industrial-scale/

Il y a un fil conducteur derrière tout ça. Si vous ne le voyez pas encore.

Le fil conducteur? Le globalisme, cette doctrine qui veut abolir les nations, et remplacer le tout par un gouvernement mondial socialiste, avec les « élites » au pouvoir. Le globalisme veut détruire les valeurs famililales, tout sens d’appartenance à une nation/ patriotisme et détruire les symboles et les héros nationaux. (ex: démolir les statues). Il n’y aurait plus de nations, plus de valeurs occidentales de liberté, juste une masse de consommateurs de races mixtes, de religions mixtes, sans valeurs, sans possibilité de se sauver ailleurs, sans possibilité de se révolter. Quand un dictateur arrive au pouvoir dans un pays, les citoyens ont la possibilité de se révolter, ou au minimum se sauver dans un autre pays plus libre. Ce n’est plus possible avec un gouvernement mondial.
http://www.bbc.com/news/uk-politics-18519395
http://www.americanthinker.com/articles/2016/09/globalism_soros_and_charlotte_now_i_get_it.html

L’ONU fait partie de cette mouvance, avec ses agenda 21 et agenda 2030. L’ONU acquiers son pouvoir et ses milliards sous le couvert de l’environnement et du développement durable. En réalité c’est le contrôle de toutes les ressources sous un gouvernement mondial, bien sûr basé sur L’ONU, l’abolition de la propriété privée et éventuellement déplacer les humains dans des mégavilles et empêcher le développement ailleurs. Un gouvernement socialiste mondial.

https://books.google.ca/books?id=JxSFDAAAQBAJ&pg=PA128&lpg=PA128&dq=greenpeace+global+world+government&source=bl&ots=QSRNIc90I0&sig=NOGsD-YSAP2cqXFynyIGgKmCSKk&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwi-rMOMv-3VAhVB5IMKHcFyCu44FBDoAQg8MAQ#v=onepage&q=greenpeace%20global%20world%20government&f=false

La question est pourquoi presque tous les gouvernements ont signé ces documents qui appuient l’Agenda 21? et tous les traités « pour l’environnement »? Même les gens qui travaillent au GIEC disent que ça n’a plus rien à voir avec l’environnement, que c’est de la redistribution de richesses, donc du « socialisme mondial ».

Le marxisme culturel a été utilisé pour manipuler les opinions dans ce même sens depuis des décennies: destruction des valeurs morales occidentales, destruction de l’attachement à la nation, infiltration des institutions d’enseignement et des médias, etc.

Les mouvements BLM, Antifas etc, sont présents partout, ont exactement le même discours, en même temps et sont financés par les mêmes groupes/organismes (Tides fondation, Open society fondation (Soros)). Ils sont pro-multiculturalisme, anti-nationalisme, marxistes, socialistes, pro-lgbtqr2%&*, violents et sont (surprise) pro pédophile! (« No pedo bashing » sur leur bannière)

Ils se disent antifascistes et antiracistes, mais ils utilisent les méthodes fascistes et sont racistes anti-blanc. Ils sont les outils, le bras armé des globalistes.

Ironiquement, dans le passé, les activistes révolutionnaires qui ont aidé les communistes, sont les premiers à se faire excécuter une fois la dictaure communiste implantée. Une dictature ne veut pas avoir d’activistes et de fauteurs de trouble qui se sentiraient floués quand ils se rendent compte que les promesses et l’utopie ne sont pas au rendez-vous.


Traitez-moi de conspirationniste si vous voulez, mais quelque chose de mauvais s’en vient, il sera déguisé comme un mouvement de paix et de tolérance, et il sera très violent et intolérant envers ceux qui vont s’y opposer, comme toutes les dictatures socialistes/communistes l’ont fait dans le passé.

En complément, citations de globalistes à propos du nouvel ordre mondial:
http://www.globalistagenda.org/quotes.htm

En complément, entrevue avec Yuri Bezmenov, ex agent du KGB qui avait fuit en occident dans les années 1980, à propos du marxisme culturel:


Citation

11/09/2017

« What do you call it when someone steals someone else’s money secretly? Theft.

What do you call it when someone takes someone else’s money openly by force? Robbery.

What do you call it when a politician takes someone else’s money in taxes and gives it to someone who is more likely to vote for him? Social Justice. »

-Thomas Sowell


Antifas, anti-fascistes?

06/09/2017

(Ce texte est une deuxième version d’un billet précédent pour publication ailleurs)

Nos médias nous parlent des antifas comme étant des « anti-racistes » et des « anti-fascistes », et ils parlent de la meute comme étant des racistes et des gens « d’extrême-droite ».

Est-ce le cas?
Bien sûr que non! Depuis quand nos médias biaisés disent la vérité?

Les antifas un groupe de gentils contre protestataires antiracistes? Jamais de la vie! C’est une organisation mondiale, violente, marxiste et anti-liberté d’expression. Ils sont financées par des milliardaires comme Georges Soros (à travers ses multiples organisations comme Open Society Fondations). Soros finance aussi les manifestations anti-Trump et Black Lives Matter. Soros est un globaliste qui souhaite imposer un gouvernement mondial socialiste, dirigé par des « élites » comme lui. Donc pour Soros, toute notion de « Nation » ou de frontières est contradictoire avec son projet. L’union Européenne était un test, on voit le résultat.

Ironiquement, les « antifas » traitent tous les nationalistes ou les patriotes de « facistes », « racistes » et « nazis ». Une fois que l’opposant est identifié comme un « nazi », il est déshumanisé. C’est une stratégie utilisée dans plusieurs guerres passées. Il devient donc légitime de le frapper, le battre et même le tuer. Ici, une meute d’antifas masqués s’en sont pris à un individu, dont le seul crime était d’avoir un drapeau des patriotes. Ils lui ont lancé des briques, frappé avec un bâton et finalement frappé la tête sur un lampadaire. Nos médias n’ont pas montré ça. Sur un autre vidéo de la même scène, on voit un type prendre son drapeau patriote et l’allumer avec un briquet. Selon certains, ce même type aurait été vu souvent auprès de Jaggi Singh lors d’autres manifestations violentes.

On a aussi appris après la manifestation que Singh est payé en partie par des cotisations étudiantes de l’université Concordia.
http://www.iheartradio.ca/cjad/news/concordia-students-help-pay-for-jaggi-singh-s-salary-1.3180646

La meute est un groupe de nationalistes, des gens qui souhaitent une immigration contrôlée et basée sur des critères comme la facilité d’intégration avec les valeurs québécoises. Ils sont entre autres contre l’immigration musulmane, puisque ces derniers s’intègrent très difficilement. L’islam est incompatible avec la démocratie occidentale. Rien à voir avec « l’extrême-droite » ou le racisme.

Je ne suis pas un nationaliste, j’ai même écrit sur les dangers des dérives du nationalisme dans le passé. Mais ce que les antifas font est bien plus dangereux, c’est une révolte pour imposer une dictature socialiste.
Ce que nos médias ne nous montrent presque jamais, c’est aussi que les « antifas » brandissent des drapeaux communistes.
Et les dictatures socialistes/communistes finissent toujours dans le sang. 100 millions de morts c’était pas encore assez?

Historiquement, les antifas ont une origine communiste, c’était un mouvement organisé par les communistes soviétiques. En Allemagne, ils traitaient tout ceux qui n’étaient pas pour le communisme de « fascistes ».
http://www.theepochtimes.com/n3/2282816-the-communist-origins-of-the-antifa-extremist-group/

Alors NON les antifas ne sont pas des « antiracistes » ou « antifascistes », ils sont le bras armé des globalistes, ils sont anti-nationalistes et anti-patriotes, et ils utilisent des méthodes violentes dignes des fascistes.

Et NON la meute ne sont pas des racistes, fascistes ou nazis, ce sont des nationalistes et des patriotes.

Le plus ironique c’est que le nazisme, le fascisme et le communisme sont proches l’un de l’autre, et sont très loin de « l’extrême-droite », contrairement à ce que les gauchistes et les médias essayent de nous faire croire.

Les médias simplifient l’axe idéologique en un seul axe gauche/droite alors qu’en fait il y a deux axes. L’axe économique (traditionellement gauche/droite) qui indique le contrôle du marché par l’état (gauche/colectivisme) versus le libre marché (droite/neolibéralisme). L’autre axe est l’axe social, qui indique le contrôle de la population par l’état (étatisme/fascisme) versus peu ou pas de contrôle de la part de l’état (Anarchisme/libertarianisme).
Dans les deux axes, ce qu’on qualifie de « Gauche » signifie le contrôle, alors que ce qui est de « droite » c’est la liberté.

Alors si on devait tenter de résumer le graphe en un seul axe, il serait le suivant, avec « l’extrême gauche » étant le communisme, le fascisme n’étant pas très loin, et « l’extrême droite » serait le libertarianisme, très loin du communisme et du fascisme.

La définition d’extrême droite utilisée par les médias est fausse. Les nazis n’étaient pas d’extrême droite, ils étaient des nationalistes socialistes (d’où leur nom Nationalsozialismus). La gauche essaye d’étiqueter les nazis à droite pour s’en dissocier, alors qu’ils étaient bien plus près de la gauche.

Mais faut pas trop en demander à nos médias biaisés…


Gauche versus droite

28/08/2017

La gauche a peur des « Big corporations ».
La droite a peur du « Big Government ».

Qui a amélioré le sort de millions de gens dans les pays en développement? Les « Big Corporations »

Qui a tué 100 million de personnes au siècle dernier?
Big Government de gauche. (Total des morts directes par les dictateurs communistes et socialistes)


Violence gratuite Antifa a Québec

23/08/2017

Des animaux, qui ont attaqué à la tête un monsieur dont le crime était d’avoir brandi un drapeau patriote. Et ce sont ces idiots que notre premier ministre et nos journalistes biaisés ont choisi de défendre?