Les nouveaux rois

15/12/2018


Depuis quelques années, les politiciens que nous avons ne sont plus des gens qui viennent en politique pour SERVIR leur concitoyens, des gens de convictions.
Les politiciens sont maintenant des gens qui viennent en politique pour SE servir et ASSERVIR le petit peuple. Souvent ils sont choisis d’avance et imposés. Les gens pensent qu’ils votent libremment, mais les medias et les activistes dirigent les votes. Si le peuple a le malheur de ne pas élire ce qui avait été décidé d’avance, le candidat élu par le peuple sera démonisé et sali par les médias, bras de propagande de « l’élite », jusqu’à ce qu’il se fasse tasser et remplacer par un choix plus acceptable par l’establishment.
Harper, Trump, Abbott (Australie) sont des exemples de politiciens élus par le peuple, mais qui n’étaient pas le choix des « élites » globalistes et ils se sont fait salir par les médias.
Et quand les élus choisis par les « élites » sont au pouvoir, ils cessent de travailler pour le peuple, ils travaillent pour eux, ils prennent l’argent des contribuables comme leur argent personnel et récompensent ceux qui les ont placés au pouvoir. Ils pensent qu’ils sont une espèce de royauté placée là pour quelques années, et ils en profitent.
Par exemple Trudeau prend beaucoup de vacances très dispendieuses à nos frais, dépense sans compter l’argent des canadiens (à crédit) pour des futilités et envoie des milliards partout dans le monde pour se faire une belle image auprès de l’establishement et de L’ONU. Il se prend pour une Rock Star, au lieu d’être là pour gérer l’argent des contribuables et la sécurité du pays.

Les gens pensent vivre dans un pays libre et démocratique, mais dans les faits, on vit dans une prison sans murs. On pense qu’on est libre, mais on travaille et on nous prend de force la moitié du fruit de notre travail (des fois plus). Il y a toujours de plus en plus de contraintes, de restrictions des libertés, contrôle de nos vies, sur ce qu’on a le droit de posséder, et bientôt de manger ou boire.
On pense qu’on a le choix de qui va nous diriger, mais les choix sont faits d’avance, et si on a le malheur de ne pas choisir celui ou celle qui avait été choisi, et bien il sera éventuellement remplacé. L’establishement avait choisi Clinton, mais les gens ont voté pour Trump. Ils n’en sont pas encore revenus, et ils essayent chaque jour de trouver une façon de le renverser.

Les gilets jaunes en France sont une réaction au raz-le-bol des citoyens, pris à la gorge, taxés de toute part. Ce genre de mouvement fait peur aux « élites » et à l’establishement, qui vont tout faire pour casser cette mini-révolution, empêcher les gens de se libérer de la prison virtuelle qui les entourent

Il est quasiment impossible de s’en sortir, même les politiciens qui sont en dehors de l’establishement, des gens de convictions, seront toujours démonisé et même s’ils arrivent au pouvoir, ils se feront menacer et mettre des bâtons dans les roues. Regardez ce qui arrive a Trump, Maxime Bernier, ou certains politiciens d’Europe de l’est qui sont plus nationalistes (et donc en opposition à l’élite globaliste). Ils se préoccupent des citoyens de leur pays, et ne sont pas des marionettes des adeptes de la gouvernance mondiale. Et en retour ils se font continuellement salir par les médias.

Et pire encore, il y a des gens qui sont comfortables en prison, à qui la liberté et la responsabilité qui vient avec fait peur.
Ces gens ont été brainwashé depuis des années par le marxisme culturel, dans les écoles, dans les médias, dans les films d’Hollywood remplis de propagande.

Est-ce qu’il y a encore de l’espoir pour notre civilisation occidentale ou alors est-ce qu’elle est déjà perdue?

Publicités

Citation

29/11/2018

« La différence la plus significative entre la droite et la gauche dans l’exercice du pouvoir, c’est le degré de sectarisme. Ceux qui sont habités de la conviction d’être de gauche se voient comme des gens à part, supérieurs, qui ont, par essence, raison sur les autres. C’est pourquoi il leur est difficile d’exercer un véritable esprit critique.

« La droite avance souvent ses pions à visage découvert, et il est alors possible de l’affronter lorsque cela s’avère nécessaire.

« La gauche, elle, préfère emprunter une toute autre approche.

 » Les gens de gauche avancent leurs pions en douce, le sourire aux lèvres, le catéchisme des belles valeurs en bandoulière, des valeurs nobles, celles qui ne coûtent pas grand-chose sur la plan personnel, mais peuvent rapporter gros quand elles sont brandies, affichées, mises en scène. »

— Malika Sorel-Sutter, Décomposition française


Suggestion de lecture

18/06/2018

Le livre noir des élites québécoises, par Martin Malo (Les Éditions du Comte S. TaTerre).
Un autre livre sur le sujet des élites qui tentent de nous contrôler. Ce livre passe en revue 12 stratégies de contrôle des masses utilisées par nos « élites » québécoises. Ca se lit très bien, et ça met en lumière ce que beaucoup pensent de nos politiciens et de ceux qui dirigent de derrière les rideaux. Ca explique aussi le dégoût envers la classe politique.

J’ai moins aimé les quelques références au 99%, qui est habituellement utilisé dans le discours des socialistes/communistes pour attaquer le capitalisme, même si c’est utilisé ici dans un contexte légèrement différent, plus populisme versus élites/establishment.

Les 12 stratégies pour contrôler le peuple rappellent un peu les 10 stratégies de manipulation des masses de Noam Chomsky. C’est un très bon livre que je recommande.


Le mémo de la FISA déclassifié

02/02/2018

Grâce en partie aux médias sociaux qui ont relayé sans cesse #releasethememo, voici finalement le fameux mémo, même si les démocrates et le FBI ont tenté en vain de bloquer sa sortie.

La droite va y voir la preuve de la corruption démocrate, qui a utilisé un faux dossier de collusion russe pour justifier l’utilisation du FBI pour espionner Trump durant les élections.

La Gauche va essayer de dire que c’est rien ou alors que c’est faux. Ils ont déjà commencé à salir Nunes, l’auteur du mémo interne. Ils diront aussi que le dossier Russe est toujours valide, même si après des mois, il n’y a toujours aucun début de commencement de preuve d’une telle collusion.

L’analyse de chaque mot, chaque virgule sera fait par tous les médias dans les prochains jours. D’un côté pour essayer de démontrer l’implication de haut-placés démocrates dans cette fraude, de l’autre pour essayer d’en attaquer la crédibilité. N’oublions pas qu’il y a beaucoup de documents attenant à ce mémo, et que eux n’ont pas été rendus publics.

Mais n’oublions pas qu’une certaine classe politique semble au dessus des lois. Clinton n’est toujours pas en prison… Alors même avec des preuves béton, je ne crois pas que ça va arriver. Par contre ça pourrait nuire à la crédibilité du parti démocrate. Mais pour ceux qui haïssent Trump viscéralement, pour eux ces fraudes vont leur sembler avoir été un mal nécessaire (mêm si hautement illégal) pour tenter d’empêcher l’élection de Trump. N’oublions pas que beaucoup d’entre eux ont appelé à l’assassinat de Trump après les élections.

Je vous laisse le texte original, ce que la plupart des médias ne feront pas, ils vont vous donner leur « interprétation ».


« Phobies » et autres « ismes »

02/02/2018


Il ne se passe pas une journée sans qu’il y ait une nouvelle qui parle de sexisme, homophobie, islamophobie, transphobie, racisme, nazisme, fascisme etc.. Pourquoi est-il devenu impossible de dire la moindre chose sans se faire accuser d’être raciste ou sexiste?

Si tu formulais un commentaire sur les politiques d’Obama t’étais « raciste », ce qui permet d’éviter du discuter des bailouts ou du doublement de la dette.

Si tu poses des questions à propos de la défense du pédophile qui a violé des enfants, mais dit qu’il se sent intérieurement comme un enfant de 9 ans (« transâge ») tu es « transphobe ». Donc il devient la victime au lieu de l’agresseur.
Référence https://www.dailywire.com/news/26380/trans-age-pedophile-charged-abusing-3-girls-says-amanda-prestigiacomo

Si tu oses poser des questions à propos de Rachel Dolezal, un femme blanche qui depuis plus de 10 ans dit qu’elle est une femme noire (transrace), tu es donc « raciste » et/ou « transphobe ».

Référence: https://www.cnn.com/2015/06/16/us/washington-rachel-dolezal-naacp/index.html

Si tu dénonce les crimes et les viols commis par les immigrants en Europe, t’es « raciste ».

Si tu dénonces la fillette qui avait inventé une fausse attaque contre elle et son hijab, t’es « islamophobe ».
Référence: https://crioux.wordpress.com/2018/01/15/lagression-islamophobe-qui-na-jamais-eu-lieu/

Si tu dénonces l’immigration illégale, t’es « raciste » et/ou « islamophobe » et/ou « xénophobe », ou un « nono » de la meute (selon Trudeau).

Si t’es pas d’accord avec les violents « antifas », selon eux t’es donc un « raciste », « fasciste » et « nazi », ce qui leur donne le droit moral de te casser la gueule.

Si tu dis qu’une femme qui se prend pour un chat (trans-espèce) est atteinte de maladie mentale, t’es « transphobe ».
Référence: https://www.naturalnews.com/2017-02-23-trans-species-woman-claims-she-is-actually-a-cat.html

Si tu dis qu’un homme qui se prend pour une filette de 6 ans (trans-âge) est atteint de maladie mentale, t’es « transphobe ».
Référence: http://www.dailymail.co.uk/femail/article-3356084/I-ve-gone-child-Husband-father-seven-52-leaves-wife-kids-live-transgender-SIX-YEAR-OLD-girl-named-Stefonknee.html

Si tu penses que l’embauche devrait se faire uniquement selon les compétences du candidat, et non favoriser un sexe ou une ethnie (discrimination « potitive »), t’es « sexiste » et/ou « raciste ».

Si vous êtes pas d’accord avec Milo Yannopoulos qui fait des conférences pro-liberté d’expression, contre le féminisme nouvelle vague et contre le « politiquement correct », il suffit de manifester violemment, détruire et saccager, l’accuser d’être un homophobe, un raciste ou un nazi. Et ensuite l’université ou le collège annule les conférences.
Faut le faire quand on sait que le type est juif, ouvertement homosexuel et son conjoint est noir….
Référence: http://www.latimes.com/local/lanow/la-me-berkeley-far-left-protests-milo-20170830-story.html

Quand un policier doit tirer sur un criminel armé, si le policier est blanc et le criminel noir, c’est du racisme, Si le policier est noir, ou si le criminel est blanc, c’est correct.

Tous ces « phobes » et autres « ismes » ne servent qu’à faire taire le débat d’idées, et sont donc profondément anti-liberté d’expression.

Tous les jeunes social justice warriors d’aujourd’hui qui regarderaient des vieux James Bond, ou même la plupart des téléséries d’il y a plus de 10 ans y trouveraient plein de références « racistes », sexistes », « homophobe » etc.. Tous les nouveaux films et téléséries sont en train de devenir un endroit où un homme blanc hétérosexuel est quasi-inexistant, ou alors le méchant. Par exemple les derniers Star Wars, ou même Doctor Who, un personnage mythique de télésérie britannique qui tourne depuis les années 1950, qui est devenu une femme et sa compagne une lesbienne noire.

Le but derrière tout ça? Faire progresser l’idéologie du politiquement correct, aussi appelé « marxisme culturel » (doctrine conçue par des marxistes vers 1923). Et le but de la doctrine du marxisme culturel est de pourrir la société occidentale, détruire son appartenance à la nation (patriotisme) en encourageant l’immigration et le multiculturalisme, détruire ses valeurs morales et familliales (qui sont le centre du transfert des valeurs) pour en faire une société tellement corrompue et pourrie que les gens la déteste et n’en voudrons plus, et ainsi accepter en sauveur la dictature socialiste. (Bien sûr L’U.R.S.S. s’est effondrée entre temps, mais la doctrine a été récupérée par les globalistes, qui veulent imposer un état socialiste mondial, dirigé par les élites corporatistes).

Pour y arriver, ils utilisent les minorités comme remplacement du prolétariat, en leur faisaint croire (souvent à tort) qu’ils sont des victimes. Ils dressent les minorités contre la majorité en la culpabilisant et elle n’a plus d’autre choix que de reculer et se taire. Sinon elle se fait traiter d’antismémitisme, de xénophobie, de racisme, de transphobie, de sexisme, d’islamophobie, de nazisme, de fascisme, etc. Et ceux qui le font pensent qu’ils le font dans un but noble et charitable. Ils en sont fiers. Mais ils ne se rendent même pas compte qu’ils sont utilisés par une idéologie qui va à l’encontre de leur intérêts, tel les « idiots utiles » de Lénine.

Personne ne veut opprimer les minorités, mais les minoritées sont justement, des minorités. Elles doivent être tolérées et protégées contre l’opression, bien sûr. Mais elles ne doivent pas non plus être placées au dessus de tout et glorifiées, au détriment des valeurs de la majorité. Et elles ne doivent pas être protégées de la critique ou même de l’humour non plus.

Ce qui fait qu’il est probablement trop tard pour notre civilisation c’est que plus personne n’est prêt à se lever et défendre sa nation (nationalisme, patriotisme) sinon ceux qui osent le faire se font accuser d’être des facistes et des nazis (par exemple la meute).

Les seuls gens qui sont prêt à faire la révolution, ou mourrir pour une cause sont les gens religieux, patriotes ou qui sont derrière une idéologie totalitaire. Personne n’est prêt prendre les armes ou à mourrir pour défendre la vérité. La terre est ronde c’est une vérité, mais personne n’est prêt à donner sa vie pour défendre ça. Par contre des gens sont prêts à donner leur vie, ou tuer, pour défendre leur religion, leur patrie ou leur idéologie.
Sans religion et sans patriotisme notre société est vouée à disparaitre, comme toute les grandes civilisations prédédentes qui ont perdu leur patriotisme, leur religion et leurs valeurs et sont tombés dans la déchéance avant de disparaitre.

Si « Du choc des idées jaillit la lumière. » (Nicolas Boileau), alors qu’en est-il de la censure des opinions?


L’agression islamophobe qui n’a jamais eu lieu.

15/01/2018

L’attaque au ciseau d’une écolière musulmane en Ontario n’a en fait jamais eu lieu.

Lors de la conférence de presse qui avait suivi, la fillette disait:
«C’est terrible. Je n’aime pas cela […] J’étais confuse, apeurée, terrifiée.»

Elle disait avoir maintenant peur de marcher vers l’école.

Suite à cette attaque imaginaire, qu’on aurait arraché et découpé son voile avec des ciseaux, les politiciens s’étaient tous outrésde cette attaque « lâche et islamophobe ».

Le premier ministre Trudeau a condamné l’agression. «Je ne peux pas m’imaginer jusqu’à quel point elle a eu peur, a-t-il dit. Je veux que sa famille, ses amis, sa communauté et elle sachent que cela ne représente pas le Canada. Cet individu ne représente pas ce que sont les Canadiens.»

De son côté, la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, a qualifié l’agression «d’acte haineux lâche».

Où est-ce qu’ils sont aujourd’hui, alors que c’était en fait une pure invention afin de victimiser encore les musulmans, en utilisant la Taqqiyya, doctrine qui permet de mentir aux mécréants pour faire progresser l’islam?

Les politiciens sont toujours là quand ça peut appuyer leur agenda multiculturaliste, globaliste, anti-chrétien, anti-blanc, pro-islam, etc.. et s’attirer les votes des communautées ethniques. Sinon ils disparaissent comme des coquerelles à la lumière.

L’agenda globaliste est de détruire la civilisation occidentale avec l’immigration massive, la dissolution des valeurs morales occidentales, nationales et judéo-chrétiennes, pour le remplacer par une peuple métissé, sans valeurs, sans nation, sans volonté de se rebeller contre un éventuel gouvernement mondial socialiste. La plupart de nos politiciens actuels y sont soit favorables (parce qu’ils pensent qu’ils feront partie de la classe dirigeante), soit des moutons naïfs qui ne se rendent pas comtpe qu’ils sont des marionnettes.

Source:
http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-faits-divers/faits-divers/201801/15/01-5150049-lattaque-au-ciseau-contre-une-ecoliere-voilee-na-pas-eu-lieu-dit-la-police.php


Subversion des sociétés occidentales (Marxisme Culturel)

10/01/2018

Présentation de Yuri Bezmenov, ancien agent du KGB, qui avait fait défection au Canada.
Probablement un des vidéos les plus importants à regarder, ça va ouvrir les yeux de plusieurs.
Ca date de 1983, et on voit très bien le résultat aujourd’hui, il avait raison. La seule différence c’est que l’union Soviétique s’est effondrée entre temps. Mais d’autres groupes ont pris la relève.
Il est peut-être trop tard pour réussir à revenir en arrière, ce qui suit est la destruction de la civilisation occidentale et l’imposition de la dictature socialiste.