L’agression islamophobe qui n’a jamais eu lieu.

15/01/2018

L’attaque au ciseau d’une écolière musulmane en Ontario n’a en fait jamais eu lieu.

Lors de la conférence de presse qui avait suivi, la fillette disait:
«C’est terrible. Je n’aime pas cela […] J’étais confuse, apeurée, terrifiée.»

Elle disait avoir maintenant peur de marcher vers l’école.

Suite à cette attaque imaginaire, qu’on aurait arraché et découpé son voile avec des ciseaux, les politiciens s’était tous placée derrière cete attaque « lâche et islamophobe ».

Le premier ministre Trudeau a condamné l’agression. «Je ne peux pas m’imaginer jusqu’à quel point elle a eu peur, a-t-il dit. Je veux que sa famille, ses amis, sa communauté et elle sachent que cela ne représente pas le Canada. Cet individu ne représente pas ce que sont les Canadiens.»

De son côté, la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, a qualifié l’agression «d’acte haineux lâche».

Où est-ce qu’ils sont aujourd’hui, alors que c’était en fait une pure invention afin de victimiser encore les musulmans, en utilisant la Taqqiyya, doctrine qui permet de mentir aux mécréants pour faire progresser l’islam?

Les politiciens sont toujours là quand ça peut appuyer leur agenda multiculturaliste, globaliste, anti-chrétien, anti-blanc, pro-islam, etc.. et s’attirer les votes des communautées ethniques. Sinon ils disparaissent comme des coquerelles à la lumière.

L’agenda globaliste est de détruire la civilisation occidentale avec l’immigration massive, la dissolution des valeurs morales occidentales, nationales et judéo-chrétiennes, pour le remplacer par une peuple métissé, sans valeurs, sans nation, sans volonté de se rebeller contre un éventuel gouvernement mondial socialiste. La plupart de nos politiciens actuels y sont soit favorables (parce qu’ils pensent qu’ils feront partie de la classe dirigeante), soit des moutons naïfs qui ne se rendent pas comtpe qu’ils sont des marionnettes.

Source:
http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-faits-divers/faits-divers/201801/15/01-5150049-lattaque-au-ciseau-contre-une-ecoliere-voilee-na-pas-eu-lieu-dit-la-police.php

Publicités

Subversion des sociétés occidentales (Marxisme Culturel)

10/01/2018

Présentation de Yuri Bezmenov, ancien agent du KGB, qui avait fait défection au Canada.
Probablement un des vidéos les plus importants à regarder, ça va ouvrir les yeux de plusieurs.
Ca date de 1983, et on voit très bien le résultat aujourd’hui, il avait raison. La seule différence c’est que l’union Soviétique s’est effondrée entre temps. Mais d’autres groupes ont pris la relève.
Il est peut-être trop tard pour réussir à revenir en arrière, ce qui suit est la destruction de la civilisation occidentale et l’imposition de la dictature socialiste.


Comment la « science » est utilisée pour tromper le public

04/01/2018

(traduction libre et partielle du texte de Gavin Nascimento, Foundateur de aNewKindofHuman.com)

Une étude publiée dans Public Library of Science Journal, a démontré que jusqu’à 72% des scientifiques ont admis que leurs collègues étaient engagés dans des pratiques de recherches doutueuses, et que 14% d’entre eux étaient faisaient carrément de la falsification.

Entre 1977 et 1990 la FDA a trouvé des fautes scientifiques dans 10–20% de toutes les études qu’ils ont vérifié.

Et pire encore; des scientifiques de la firme de biotechnologie Thousand Oaks, on revérifié les résutlats de 53 études repères dans leur champ de recherche (cancer et biologie du sang). Ce qu’ils ont trouvé: seulement 6 des 53 études pouvaient être prouvées valides. Ce qui signifie que 90% étaient en faute, mais ont passé comme des faits pour le public.

En d’autres mots, il y a un tas de bullshit scientifique autour de nous.

Cela devient particulièrement préoccupant lorsque nous considérons que la «science» semble avoir remplacé la religion organisée en tant que nouvelle autorité qui devrait être aveuglément obéie. Les gens en parlent comme si elle était infaillible, et quiconque interroge les grands prêtres de la science est généralement attaqué, dégradé et renvoyé comme hérétique des temps modernes.

Mais la science, comme toute religion, n’est pas un dieu qui ne parle que de la vérité pure. Il est loin d’être infaillible et a constamment besoin d’être mis à jour, amélioré, remis en question, révisé et modifié, pour le simple fait que la science est soumise aux limites étroites de la minuscule perception humaine imparfaite de l’humanité; qui est toujours en croissance et en expansion – et facilement biaisée par des choses comme les préjugés, la fierté et la corruption.

En soi, la science est évidemment inanimée et ne peut faire ni bien ni mal parce qu’elle n’a pas d’esprit propre. Ce n’est pas une personne, nous devons donc cesser de parler de science comme si c’était un super héros. C’est simplement un véhicule qui nécessite un conducteur, et la destination diffère évidemment d’un conducteur à l’autre.

[…]

Aujourd’hui, un certain nombre de pratiques douteuses au nom de la science continuent. Malheureusement, la manipulation (ou l’incompétence) de la science est quelque chose qui ne sera probablement jamais vraiment éliminée de la société parce qu’elle est enracinée dans la faillibilité humaine et la corruption. Cela ne veut pas dire que le concept de science ne sert pas un objectif important, parce que c’est certainement le cas; Personnellement, j’utilise quotidiennement des méthodes et des principes scientifiques dans ma vie, et je me suis même appuyé sur la recherche scientifique pour mettre en évidence la corruption au sein de la communauté scientifique dans ce blog. Mais ceci a été écrit spécifiquement pour nous rappeler à tous que la «science» peut être utilisée pour nous tromper – a été utilisée pour nous tromper – et devrait toujours être remise en question en conséquence. Les scientifiques ont évidemment besoin d’argent pour mener leurs recherches, et les sociétés qui placent les profits matériels au-dessus de la vie humaine en ont beaucoup. La main qui donne habituellement contrôle la main qui prend.

Jusqu’à ce que nous concevions un système qui favorise l’éducation non adultérée, plus que la propagande et l’ignorance; et récompense l’intégrité plus que la volonté de faire n’importe quoi pour «l’argent», ce type de comportement humain pathétique persistera pour des raisons évidentes.

TOUJOURS QUESTIONNER TOUT.

Texte complet ici:
https://anewkindofhuman.com/science-is-used-to-deceive-the-public/


Le prochain cycle froid approche

03/01/2018


Le climato-scepticisme expliqué en 3 graphiques

21/12/2017

Il est facile de démontrer que l’hystérie climatique est une fraude anti-science, en utilisant les données climatiques du passé.

Les alarmistes prennent toujours de 1880 comme référence pour démontrer un réchauffement « jamais vu » de toute l’histoire. (Pourtant, par définition, l’histoire ne commence pas en 1880, mais bien à l’invention de l’écriture, il y a environ 5000 ans)

1880, c’est comme par hasard tout juste à la fin du « little ice age », une des périodes les plus froides depuis 8000 ans. Il est donc normal que ça se soit réchauffmé un peu depuis. (0,7 degré en 100 ans)

On remarque aussi qu’il y a eu plusieurs cycles chauds (et froids) avant, et que ces cycles sont tous aussi rapides (sinon plus) que le cycle actuel, qui n’a donc rien d’exceptionnel.

On remarque aussi que les périodes chaudes correspondent à des périodes prospères, qui ont vu naitre les grandes civilisations, alors que les périodes froides ont été des périodes de famines, de chute des empires et de migration.

Si on recule plus loin en arrière, on se rend compte que les derniers millénaires font partie d’une courte période entre deux ères glaciaires. Les ères glaciaires sont cycliques depuis plusieurs millions d’années (Cycles de Milankovitch), et sont en moyenne 100 000 ans d’ère glaciaire, avec des périodes interglacaires de 10 000 ans (comme celle dans laquelle nous somems depuis environ 10 000 ans et donc qui s’achève).
On remarque aussi de la plupart des interglacaires précécents étaient plus chauds.
Il est a noter aussi que la plongée vers une ère glaciaire ou sa sortie sont des différences d’environ 10 degré en un temps très court, pouvant même aller à quelques décennies (ex: Younger Dryas)

(En rouge l’interglacaire actuel)

(Hansen 2004)

Et si on retourne encore plus loin dans le passé, jusqu’à 500 millions d’années dans le passé lointain (depuis l’explosion de la vie sur terre), on voit très bien que la période actuelle (avec ères glaciaires à répétition) est une période FROIDE et PAUVRE en CO2, comme il y en a rarement eu.

Ce qui est remarquable sur ce graphe c’est qu’on y remarque que les températures ont en moyenne été beaucoup plus chaudes et prospères, que le CO2 était en moyenne 5 fois plus élevé que maintenant, et surtout qu’il n’ont jamais vraiment évolué en corrélation.

On y remarque aussi le maximum thermique Éocène (1), il y a environ 56 millions d’années, une des périodes les plus chaudes depuis 500 millions d’années, qui a été une période très prospère pour la vie et qui a vu apparaitre plusieurs espèces de plantes et de mammifères, alors que le CO2 était en baisse.

On y voit aussi à la fin du Jurassique (2) une péroide où le CO2 monte et la température descent, puis c’est l’inverse qui se produit. Aucune corrélation entre le CO2 et la température.

Et si on regarde au Carbonifère (3), une des périodes où le CO2 ET la température descendent dramatiquement, pour se rendre à des niveaux comparables à aujourd’hui, mais ça a été une période d’extinction massive. La baisse dramatique du CO2 est probablement due à l’apparition massive des plantes à cette époque, qui ont convertit le CO2 atmosphérique en biomasse, mais comme il n’y avait pas d’organismes pour dégrader et digérer les plantes mortes, ça s’est juste accumulé pendant des millions d’années et ça a formé la majorité des dépôts de charbon dans le monde. Jusqu’à ce que le taux de CO2 soit tellement bas que les plantes ont commencé a mourrir.

Et en terminant, une autre période remarquable par sa non-corrélation entre le CO2 et la température à la fin du Permien (4).

(cliquez pour voir en plus grand)

Conclusion:
Il est donc clair que depuis des centaines de millions d’années, le CO2 et la température ne sont pas liés, que les températures plus chaudes sont prospères pour la vie, et que les taux de CO2 passé ont presque toujours été beaucoup plus hauts aussi, sans effets catastrophique. Au contraire, la période actuelle est une période FROIDE et PAUVRE en CO2, et n’a absolument rien d’exceptionnel, ni en vitesse, ni en amplitude.

Il est donc ridicule de penser que les variations actuelles puissent être notre faute (le climat a toujours varié et de beaucoup) ou qu’un réchauffement pourrait être catastrophique, il serait plutôt bénéfique.

La seule réelle catastrophe qui s’en vient, d’ici quelques centaines années au pire, quelques milliers au mieux, ce sera la prochaine ère glaciaire, qui sera réellement la fin de notre civilisation et sera difficile pour toutes les formes de vie sur terre. Et non, on ne pourra rien y faire sauf tenter de s’adapter, quitter les territoires envahis par la glace et déménager toute les populations près de l’équateur, là où l’agriculture sera encore possible.
Mais déménager 7 ou 8 milliards d’habitants vers un territoire limité ne peut pas se faire sans créer des conflits majeurs et des grandes famines. S’il y a une seule chose à craindre au niveau climatique, c’est ça.


Conférence de Thomas Wysmuller, CO2 et niveau des mers

17/12/2017


Victimes ou agresseurs?

10/12/2017

La gauche « régressive » se fait toujours porteur de la vertu. Comme si eux avaient la vérité et la droiture et que ceux qui osent les contredisent sont toujours le mal incarné. Et bien sûr quand quelqu’un est identifié comme étant le « mal » il devient justifié de le frapper, ou même le tuer.

La gauche aime aussi se voir comme des victimes. Ca ne vient pas de nulle part, c’est la doctrine du marxisme culturel. La destruction de la civilisation occidentale en utilisant les minorités contre la majorité blanche et les valeurs judéo-chrétiennes.

Quelques exemples:

Ici, durant une discussion à propos de Bruce (Caitlyn) Jenner, Ben Shapiro se fait dire par un transgenre que s’il n’arrêtait pas de dire qu’il n’était pas une femme, il allait retourner chez lui en ambulance. Et le reste du panel de défendre l’agresseur parce qu’il est transgenre. Pourtant, Ben a raison, c’est pas parce que tu te fait charcuter les parties génitales et mets une robe que tu es une femme. Les émotions et les feelings ne sont pas des faits.
Ecoutez à partir de 11:50:

Et comme d’habitude, quand la gauche se sent offusquée, elle a recours à la violence, et se justifie parce que eux sont « le bien » et les autres « le mal ».

Ben Shapiro a porté plainte, mais la police a dit qu’elle ne pouvait rien faire parce que le type faisait partie d’une « minorité ». Comme si parce que tu te déguise en femme, tu es imunisé aux poursuites quand tu commets un crime?

Récemment, une actrice porno Canadienne a subit du harcèlement et de l’intimidation, jusqu’à la pousser à se donner la mort. Son crime? Elle avait refusé de signer un contrat avec un acteur qui jouait aussi dans des films porno gays. Elle refusait parce que les règles de sécurité (protection) ne sont pas aussi strictes dans les films gays et elle ne voulais pas attraper le sida.
Les lobbysites LGBTQ+&* et les Social Justice Warriors l’ont aussitôt attaquée et traitée d’homophobe.

Certain comme celui-ci, un acteur porno bi, allant même jusqu’à l’inciter à se suicider, ce qu’elle a fini par faire par pendaison.

Et non seulement ce con ne s’en est pas excusé, mais il en a rajouté après avoir apris qu’elle s’était suicidé, comme quoi elle était « ignorante » et qu’il n’avait fait que « l’éduquer », vocabulaire typique des SJW. Ses commentaires ont été effacés et son compte bloqué.

Sources:
https://www.tvqc.com/2017/12/august-ames-deces-porno-canadienne-23/

http://www.news.com.au/finance/work/at-work/porn-star-august-ames-dies-after-backlash-to-controversial-tweet/news-story/02f6071201d946c52c18372401a4239b

Ici les gentils antifas « antiraciste » qui battent presque à mort un type parce qu’il portait un drapeau des patriotes. Presque pas de couverture médiatique et aucune accusation. Bien sûr dans leur cerveau brainwashé, ils font ça pour le « bien » puisque le type est un « fasciste, et un « nazi », et ils étaient donc justifiés de le frapper.

Ici la leader de Black Lives Matter Toronto qui dit que les blancs sont des « sous-humains ». Mais personne ne la traite de raciste, puisqu’elle est noire, donc une « victime »

La victimisation à outrance est en train de détruire notre société. Tout le monde est devenu une victime, même ceux qui n’en sont pas s’imaginent une façon d’en être une et ça devient comme une médaille. Plus tu es victime (imaginaire), plus tu as de « badges », et plus tu es reconnu parmis les extrémistes de gauche. Si tu es une femme noire, métisse, handicapée, transsexuelle, gender fluid, non binaire, alors là t’es au top!
« Regardez-moi, je suis spécial, je suis une victime »
Et tout ceux qui ont le malheur d’être homme, blanc, hétérosexuel, eux sont le mal incarné et méritent pas moins que la mort.

Par exemple, un professeur affirme que les hommes blancs sont un cancer et doivent mourrir, et incite les étudiants se suicider:

http://www.truthandaction.org/mass-college-professor-white-males-are-a-cancer-and-must-die-urges-students-to-kill-themselves/

Et quand un policier blanc tire un criminel noir, les médias s’enflamment et parlent de racisme. Si c’est un polciier noir qui tire un blanc, personne n’en parle. Pourtant les statistiques démontrent que c’est rare, et que la majorité des noirs sont tués par d’autre noirs.

Conclusion:
Il faut cesser de faire croire que les minorités sont les éternelles victimes, et qu’elle ne peuvent pas être les agresseurs. C’est la doctrine du marxisme culturel qui infeste l’éducation et les médias qui rentrent ça dans la tête des gens. Il faut sortir de ce cercle vicieux de victimisation. La seule réelle facon d’éviter la réelle discrimination est de juger les gens selon leur actes, et non pas leur orientation sexuelle, ou la couleur de leur peau. Et si quelqu’un veux se déguiser en femme, c’est son problème, mais ça reste un homme déguisé en femme, et n’a pas à être harcelé pour ça, mais il n’a pas à exiger des traitements de faveur non plus. Et ceux qui ne sont pas d’accord avec ça ont le droit de le dire sans être harcelés aussi.