Citations Climat

Receuil de citations, pour que je les trouve plus facilement comme référence. Constamment mis à jour. (presque toutes) traduites en français

Citations de scientifiques sceptiques
Citations d’activistes anti-humain
Citations d’activistes manipulateurs
Citations de politiciens idiots
Citations extraites du scandale du Climategate


Citations de scientifiques sceptiques:


« Malheureusement, l’hystérie du réchauffement climatique, tel que je le vois, est basée sur la politique plus que sur la science »
Source: https://www.independent.co.uk/environment/climate-change/letters-to-a-heretic-an-email-conversation-with-climate-change-sceptic-professor-freeman-dyson-2224912.html

« Je crois que le réchauffement climatique est grossièrement exagéré comme problème. C’est un problème réel, mais rien de grave comme les gens sont appelés à croire. L’idée que le réchauffement climatique est le problème le plus important que le monde fait face est un total non-sens et fait beaucoup de dégats. Ca détourne l’attention des gens de problèmes bien plus sérieux. »
Source: Interview in Salon.com 29 septembre 2007

« Dans l’histoire de la science il est arrivé souvent que la majorité avait tort et refusait d’écouter une minorité qui plus tard a été démontré qui avait raison »

“Je pense que tout bon scientifique doit être sceptique »

“Il y a des gens qui ont juste besoin d’avoir une cause qui est plus grande qu’eux mêmes, alors ils peuvent se sentir vertueux et dire que les autres ne sont pas vertueux.”

« C’est une certitude que le CO2 est bon pour la végétation, environ 15% de l’augmentation du rendement agricole vient du CO2 qu’on émet dans l’atmosphère. De ce point de vue, c’est un avantage de brûler du charbon et du pétrole. […]
En fait, il y a plus de preuves solides pour les effets bénéfiques du CO2 que des effets négatifs. Alors pourquoi est-ce que le public entend seulement un côté de ce débat? Parce que les médias font un travail médiocre. Ils sont vraiment mauvais,[American journalists]. [..] C’est aussi vrai en Europe. Je ne sais pas pourquoi ils ont été brainwashés”

“Les gens qui sont supposés être les experts et qui clâment comprendre la science sont précisément ceux qui sont aveugles devant les faits… J’espère que quelque uns d’entre eux feront l’effort d’examiner les faits en détail et voir à quel point ça contredit le dogme dominant, mais je sais que la majorité va rester aveugle. Ca pour moi c’est le mystère central de la science climatique. Ce n’est pas un mystère scientifique, c’est un mystère humain. Comment se fait-il que toute une génération d’experts scientifiques soit aveugle devant des faits si évidents?
– Foreword in a report by Indur Goklany

[…]les effets non-climatiques du CO2 comme soutien de la faune et des plantes sont énormément bénéfiques, et que la possibilité d’effet négatifs du CO2 sur le climat a été grandement exagérée, et que les bénéfices l’emportent clairement sur les possibles dommages.
source:http://www.sepp.org/twtwfiles/2018/TWTW%2011-10-18.pdf

—Freeman Dyson, physicien, un des plus grands scientifiques du 20e siècle.
Sources de quelques une de ces citations:
http://blog.nj.com/njv_paul_mulshine/2013/04/climatologists_are_no_einstein.html

Why Won’t Liberals Look at the Evidence On Climate?


Vincent Courtillot, géophysicien :
« Quelle que soit la nature d’un sujet scientifique, quand on vous dit que ce sujet scientifique est réglé, qu’il n’y a plus besoin de regarder, que les solutions sont connues et qu’il n’y a plus lieu à débat, inquiétez-vous! C’est que vous êtes en train d’approcher du dogme ou de la religion, mais pas de la science. Là où il n’y a plus de débat, il n’y a plus de science. »


« Il est temps que la communauté scientifique devienne proactive a dénoncer la manipulation et la mauvaise utilisation des faits scientifiques. »
—Sir John Beddington, UK government’s chief scientific adviser


“ Ce que nous voyons à la télévision [sur les changements climatiques], c’est de la propagande. C’est de l’alarmisme absurde et ça fait peur aux enfants. C’est une question qui me préoccupe beaucoup.
Ce sont des exagérations, de la véhémence et des grossièretés. Ils n’ont pas d’arguments scientifiques sobres et raisonnés. En fait, c’est du n’importe quoi. »

– Judith Curry, professeure au Georgia Tech d’Atlanta. Décorée par l’American Meteorological Society, l’American Geophysical Union, la NASA et la NOAA


« As an environmental advocate I have placed land under conservation and restored habitats. I recycle, reuse rainwater, walk when others drive, and generally leave a small environmental footprint. Yet I am angered by climatologists, environmentalists, and politicians who purvey one of the biggest myths of modern time: that climate change (aka global warming) during the past half century is primarily due to anthropogenic (manmade) causes, [..] Long-term climate data indicate that world climate varies naturally, and those cycles are the collective result of scores of interrelated variables, playing out either in consort or not. Volcanic activity, sunspots, ocean currents, global winds, and more interact to cool and warm Earth. Man plays a role, but it is dwarfed by the natural variability of the planet. The entire premise of man controlling the weather or climate will, if left unchallenged, yield rules and regulations as crazy as the very premise on which they will be based. »
Dave Epstein, Meteorologist, Framingham State College
Source:
https://digitalcommons.colby.edu/colbymagazine/vol98/iss1/12/


« Quand est-ce que les scientifiques du climat vont dire qu’ils avaient tort?» […] « Jour après jour, année après année, le trou dans lequel les scientifiques du climat se sont enterrés est de plus en plus creux. Plus longtemps ils vont attendre avant d’admettre que leurs prévisions surchauffées étaient erronées, plus ils vont faire de tort à la science. »
-Pat Michaels, Climatologue


« Les scientifiques savent exactement de combien la planète va se réchauffer dans le futur prévisible, un modeste 3/4 de degré Celcius d’ici 50 ans. C’est de la physique de base, qui n’est pas si difficile à comprendre. C’est connu depuis 1872 que si on émet de plus en plus de CO2 dans l’atmosphère, chaque incrément résulte en moins et moins de réchauffement. En d’autres mots, le premier changement produit le plus de réchauffement, et les subséquents en produisent moins, et ainsi de suite. »
Pat Michaels, Climatologue
Source: https://en.wikipedia.org/wiki/Patrick_Michaels


“I am ashamed of what climate science has become today.” The science “community is relying on an inadequate model to blame CO2 and innocent citizens for global warming in order to generate funding and to gain attention. If this is what „science‟ has become today, I, as a scientist, am ashamed.”
–Research Chemist William C. Gilbert published a study in August 2010 in the journal Energy & Environment titled ―The thermodynamic relationship between surface temperature and water vapor concentration in the troposphere, and he published a paper in August 2009 titled ―Atmospheric Temperature Distribution in a Gravitational Field.


“The dysfunctional nature of the climate sciences is nothing short of a scandal. Science is too important for our society to be misused in the way it has been done within the Climate Science Community.” The global warming establishment “has actively suppressed research results presented by researchers that do not comply with the dogma of the IPCC.”
–Swedish Climatologist Dr. Hans Jelbring of the Paleogeophysics & Geodynamics Unit at Stockholm University.


“It is not a debate over whether the earth has been warming over the past century. The earth is always warming or cooling, at least a few tenths of a degree…”
— Richard S. Lindzen, the Alfred P. Sloan professor of meteorology at MIT, 2006


“What we have fundamentally forgotten is simple primary school science. Climate always changes. It is always…warming or cooling, it’s never stable. And if it were stable, it would actually be interesting scientifically because it would be the first time for four and a half billion years.”
—Philip Stott, emeritus professor of bio-geography at the University of London, 2006


“Since 1895, the media has alternated between global cooling and warming scares during four separate and sometimes overlapping time periods. From 1895 until the 1930′s the media peddled a coming ice age. From the late 1920′s until the 1960′s they warned of global warming. From the 1950′s until the 1970′s they warned us again of a coming ice age. This makes modern global warming the fourth estate’s fourth attempt to promote opposing climate change fears during the last 100 years.”
– Senator James Inhofe, Monday, September 25, 2006


“I gave a talk recently (on fallacies of global warming) and three members of the Canadian government, the environmental cabinet, came up afterwards and said, ‘We agree with you, but it’s not worth our jobs to say anything.’ So what’s being created is a huge industry with billions of dollars of government money and people’s jobs dependent on it.”
– Dr. Tim Ball, Coast-to-Coast, Feb 6, 2007


“Hansen was never muzzled even though he violated NASA’s official agency position on climate forecasting (i.e., we did not know enough to forecast climate change or mankind’s effect on it). Hansen thus embarrassed NASA by coming out with his claims of global warming in 1988 in his testimony before Congress”
– Dr. John S. Theon, retired Chief of the Climate Processes Research Program at NASA, 2008


“There are clear cycles during which both temperature and salinity rise and fall.These cyclesare related to solar activity…In my opinion and that of our institute, the problems connected to the current stage of warming are being exaggerated. What we are dealing with is not a global warming of the atmosphere or of the oceans.”
–Biologist Pavel Makarevich of the Biological Institute of the Russian Academy of Sciences.


“The whole idea of anthropogenic global warming is completely unfounded. There appears to have been money gained by Michael Mann, Al Gore and UN IPCC‟s Rajendra Pachauri as a consequence of this deception, so it’s fraud. »
–South African astrophysicist Hilton Ratcliffe, a memberof the Astronomical Society ofSouthern Africa (ASSA) and the Astronomical Society of the Pacific and a Fellow of the British Institute of Physics.


“Hundreds of billion dollars have been wasted with the attempt of imposing a Anthropogenic Global Warming (AGW) theory that is not supported by physical world evidences…AGW has been forcefully imposed by means of a barrage of scare stories and indoctrination that begins in the elementary school textbooks.”
–Brazilian Geologist Geraldo Luís Lino, who authored the 2009 book ―The Global Warming Fraud: How a Natural Phenomenon Was Converted into a False World Emergency


« The IPCC ‘policy summaries,’ written by a small group of their political operatives, frequently contradict the work of the scientists that prepare the scientific assessments. Even worse, some of the wording in the science portions has been changed by policy makers after the scientists have approved the conclusions. »
-Peter Friedman, Climatologue


« The conference also has a moral duty to examine the corruption of science that can be caused by massive amounts of money. The United States has disbursed tens of billions of dollars to climate scientists who would not have received those funds had their research shown climate change to be beneficial or even modest in its effects. Are these scientists being tempted by money? And are the very, very few climate scientists whose research is supported by industry somehow less virtuous?
-Patrick Michaels


« The Environmental Protection Agency’s (EPA) own computer model easily shows that President Obama’s proposed regulations would reduce global warming by around 0.02 of a degree Celsius by the year 2100. Actually, the true number is probably even smaller because that calculation assumes a future rate of warming – there hasn’t been any for 17 years now – quite a bit higher than it is likely to be. »
-Patrick Michaels


« Malgré tout ce que vous entendez dans les médias, il n’y a aucun consensus scientifique que [le réchauffement climatique] soit un problème. Parce qu’il y a la variabilité naturelle, vous ne pouvez pas trancher avant au moins 150 ans »
– Dr. Tom Tripp, auteur du GIEC depuis 2004


«La nature dysfonctionnelle des sciences du climat n’est pas autre chose qu’un scandale. La science est trop importante pour nos sociétés pour être pervertie comme elle l’a été par la communauté des sciences du climat. L’establishment du changement climatique a activement supprimé les résultats de chercheurs qui ne se plient pas au dogme du GIEC»
– Hans Jelbring, Climatologue et géodynamicien


« Le réchauffement climatique est causé par l’activité naturelle à la surface du soleil, et non par les activités humaines ».
–Horst Borchert – PhD – Physicien – Directeur dept of Physics – Johannes Gutenberg Institute
Source: http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2011/08/20/consensus-climatique-disiez-vous-26.html


“Plusieurs scientifiques du climat respectés m’ont dit qu’ils seraient publiquement beaucoup plus sceptiques s’ils n’avaient pas peur de perdre leur financement, lequel est controllé par des organisations « politiquement correctes »
–Peter Friedman, professor mechanical engineering-University of Massachusetts, member of the American Geophysical Union


« Malheureusement, il n’y a pas de façon de « réparer » le GIEC, et il n’y en a jamais eu. Le raison est que sa formation il y a 20 ans était pour supporter les buts politiques et de politique énergétiques, pas pour rechercher la vérité scientifique. Je sais ça non seulement parce qu’un des premiers directeur du GIEC me l’a dit, mais aussi parce que c’est comme ça que se comporte la direction du GIEC.
Si vous êtes en désaccord avec leur interprétation des changements climatiques, vous êtes mis dehors du processus du GIEC. Ils ignorent ou combattent la moindre preuve qui ne supporte pas leur mission politiquement dirigée, même au point de faire pression sur des revues scientifiques pour ne pas publier des études qui pourraient nuire aux efforts du GIEC. »

-Roy Spencer, météorologue, chercheur principal à Alabama U., senior scientist à la NASA, a recu un prix de la American Meteorological society, pour ses travaux sur les mesures de température par satellites.


«[…] je suis d’accord avec Von Storch, que certains scientifiques climatiques sont alarmistes, et encore plus, que certains scientifiques du climat sont politisés et donnent un « spin » au résultats pour appuyer leur agenda politique ».
Douglas Maraun, Karl-Franzens-Universität Graz | KFU Graz · Wegener Center for Climate and Global Change
Source: https://klimazwiebel.blogspot.com/2010/01/guest-article-by-douglas-maraun.html


« Les changements climatiques sont soumis à des cycles naturels. Les activités humaines n’y ont qu’une influence négligeable ».
Anatoly Levitin – PhD – Directeur du laboratoire des variations géomagnétiques – Institut du magnétisme terrestre – Académie des Sciences de Russie.


« Les niveaux de CO2 dans l’atmosphère ont continué d’augmenter depuis les derniers 10 ans, mais la température n’a pas augmenté depuis 2000. Ca implique que le CO2 n’est pas le moteur principal des températures globales durant ces périodes et que d’autres méchanismes naturels sont tout au moins aussi importants. »
BEST CLIVE – PhD – Physicien – Ex chercheur au CERN (Centre Européen pour la Recherche Nucléaire)et au Joint Research Centre (European Commission)
http://clivebest.com/blog/?p=2208


« Le réchauffement climatique global n’est pas un phénomène anormal. Y voir une responsabilité humaine découle d’une science fausse ».
Battaglia Franco – PhD – Professeur de Physique et Chimie de l’Environnement Université de Modène


« Le non-respect des lois de la physique par les tenants du réchauffement climatique a comme conséquence que de nombreux physiciens considèrent la théorie du réchauffement climatique (causé par l’homme) comme une religion prônée par les écologistes, incorporée dans nos lois et constitutive d’un lavage de cerveaux ».
Berry Edwin X – PhD – Physicien de l’Atmosphère – Météorologue
Source: http://www.lewrockwell.com/orig10/berry-e1.1.1.html


« Le CO2 n’est pas le bonhomme sept-heure, il y a d’autres causes qui sont beaucoup plus probables de causer les variations du climat, dans la mesure où il a changé.. Le CO2 a un petit effet de réchauffement, mais 32 % des premiers molécules font la majorité du réchauffement. Le CO2 représente présentement 380 parties par million, si ça devait monter à 560 parties par million, la température de la terre ne monterait que de 0,3 degrés”
— Ian McQueen, chemical engineer


« Dans la recherche et les modèles climatiques, on doit reconnaitre que nous travaillons avec un système non-linéaire couplé, et donc que les prédictions à long-terme de l’état du climat futur n’est pas possible »
-Dr. Christopher Essex


« La peur du réchauffement climatique est le pire scandale scientifique de l’histoire. Quand les gens vont se rendre compte de la vérité, ils vont se sentir floués par la science et les scientifiques »
Dr. Kiminori Itoh, award-winning PhD environmental physical chemist, IPCC expert reviewer


« Le carbone est la pierre angulaire de toute vie sur terre. Il fournit toute la nourriture et la presque toute l’énergie pour la race humaine. Le dioxyde de carbone est une partie infime de l’atmosphère, et pourtant il soutient toute la vie sur terre. Ce n’est PAS un polluant. Etre anti-carbone est être anti-vie et anti-humain. »
– Viv Forbes, Pasture Manager, Soil Scientist and Geologist


“Comme les données de glaciologie et les anneaux de croissance des arbres montrent, les changements climatiques sont des phénomènes naturels qui sont arrivé à de mutiples occcasions dams le passé, autant en magnitude qu’en vitesse comparés aux changements qui sont arrivés dans les décennies récentes”
-Gerhard Lobert, physicien


« Le réchauffement global constaté depuis 1840 suivait le petit âge glaciaire. Il n’est pas nécessaire de faire intervenir le CO2 émis par l’homme. Je pense que les tendances de la température doivent plus à la variabilité naturelle qu’à des causes humaines ».
Michael Monce – PhD – Physicien – Professeur de Physique Connecticut College Dept Physics, Astronomy, Geophysics.


« Un consensus ou quasi-consensus n’est pas un argument scientifique. En effet, les héros de l’histoire de la science sont ceux qui constesté the consensus établi et démontré de façon convainquante ce que tout les autres avaient tort. La prétention de consensus sert un agenda politique, plutôt que scientifique. »
Richard Tol, professeur d’économie spécialisé dans les changements climatiques pour l’Université Sussex et ancien membre du GIEC


« Les gaz à effet de serre ne contrôlent pas le climat, c’est le climat qui contrôle les gaz à effet de serre ».
Barrante James R – PhD – Professeur émérite chimie/physique Southern Connecticut State University – Auteur de « Global Warming for Dim Wits ».


« Soyons clair: le travail de la science n’a rien a faire avec un consensus. Un consensus est une affaire de politique. La science au contraire requiers seulement un chercheur qui a raison, ce qui signifie qu’il ou elle a des résutlats qui sont vérifiables par des réfrences dans le modne réel. En science, le consensus est sans importance. Ce qui importe ce sont les resultats reproduisibles. Les grands scientifiques dans l’histoire sont justement ceux qui ont rompus avec le consensus. »
—Michael Crichton


En fin de compte, la science nous offre la seule façon pour nous sortir de la politique. Et si nous permettons que la science devienne politisée, nous sommes perdus. Nous allons entrer dans la version internet des « Dark Ages », une ère de peurs et de préjugés, transmis à des gens qui ne connaissent pas mieux. »
–Michael Crichton
Source: http://en.wikiquote.org/wiki/Michael_Crichton


« Des milliards de dollars vont dans les poches de ceux qui sont dans le train du réchauffement climatique. Pas de réchauffement climatique, pas d’argent. C’est beaucoup d’argent, il n’y a pas d’erreur. Suivez la piste de l’argent et vous verrez l’histoire »
-James Spann, American Meteorological Society


“Les réchauffistes prédisent que le réchauffement climatique s’en vient, et que nos émissions en sont la cause. Ils font ça pour nous garder inquiets à propos de notre rôle dans toute cette affaire. Si nous ne nous sentions pas coupables et inquiets, nous ne paierions pas leur salaire, c’est simple comme ça.»
–Kary Mullis, Prix Nobel de chimie 1993


« La corrélation entre le réchauffement éventuel et l’augmentation de CO2 est particulièrement faible. L’énergie solaire et les mouvements océaniques sont bien plus importants dans ce processus »
Aitkin Don – PhD – Historien – Politologue – ex Vice-chancelier et Président de l’Université de Canberra.- Membre de l’Australian Science and Technology Council.


Le réchauffement climatique est devenu une nouvelle religion.”
–Ivar Giaever, Prix Nobel de Physique
Source: https://www.epw.senate.gov/public/index.cfm/2008/10/post-e8ad0111-802a-23ad-4c92-d04497e07197


“Quand il est sujet du climat du futur, personne ne sait de quoi ils parlent. Personne. Pas le GIEC, ni l’académie des science des U.S., ni le NRDC, ni National Geographics, ni le U.S. congressional House leadership, ni moi ni vous et certainement pas Mr. Al Gore”
-Patrick Frank


« Nous croyons que la théorie de l’impact du CO2 émis par l’homme sur un changement climatique mondial catastrophique n’est pas étayée ».
Harold H Doiron – PhD – Physicien – Mathématicien – Ex collaborateur à la NASA.


« Le changement climatique n’est pas un problème de l’âge industriel. Les preuves de modifications parfois brutales du climat avant même l’apparition de l’homme pourraient influer sur la compréhension du réchauffement actuel ».
Simon C. Brassel – PhD – Professeur Geological Sciences – Indiana University – Biochemistry and molecular Organic Geochemistry.


« Il y a 10 ans, je ne faisait que répéter tel un perroquet ce que le GIEC nous disait. Un jour j’ai commencé à vérifier les données et les faits. Au début j’avais un doute, mais ensuite je suis devenu outré quand j’ai découvert que ce que le GIEC et les médias nous disaient étaient de pures absurdités et n’était même pas supporté par des faits scientifique ou mesures. Depuis ce jour, j’ai honte qu’en tant que scientifique j’ai fait des présentations de leur science sans la vérifier en premier »
-Klaus-Eckart Puls, metéorologue
Source: http://www.eike-klima-energie.eu/news-cache/g-l-o-b-a-l-c-o-o-l-i-n-g-wo-bleibt-die-erderwaermung/


« Le climat est devenu un sujet complètement artificiel calé sur un calendrier diplomatique et politique ».
-Philippe Verdier – Master en développement durable – Présentateur météo TV – Chef du service météo France Télévision. (licencié après avoir écrit un livre qui dénonce le GIEC)


” Si la planète est à risque, c’est de l’alliance corrompue entre les charlatan « verts, les suceurs de subventions et les politiciens. Ensemble, ils ont créé un monstre qui cause plus de dévastation globale qu’il n’y en a eu en 5000 ans de civilisation.”
– Mark Duchamp, Chairman, World Council for Nature, June 18, 2013
Source: http://wcfn.org/2013/06/29/wcfn-supports-anti-windfarm-rally-in-australia/


« L’accord de Paris est uniquement pour donner plus de pouvoir à L’ONU et n’a rien a voir avec le climat. »
–John Coleman, météorologue, fondateur du Weather Channel



Citations à propos du mouvement environnementaliste anti-humain


Jerry Brown, politicien démocrate (Californie): « Ce n’est pas viable pour les pays pauvres en développement d’émuler la prospérité des Etats_Unis »


« Je crois que le Canada est rempli aussi! Même si c’est le deuxième plus grand pays au monde, notre terrain utilisable est réduit. Notre politique d’immigration est assez pour vous rendre malade: on pille les pays du sud en les privant de leur futurs professionnels et on veut augmenter notre population pour faire croitre notre écomnomie, c’est fou.”
David Suzuki, généticien de mouche à fruits, activiste. (père de 5 enfants)


« Nous pourrions en arriver à un point ou la seule façon de sauver le mopnde sera l’effrondrement de la civilisation industrielle»
Maurice Strong, au premier sommet climatique de L’ONU en 1992 à Rio de Janeiro


“Le développement durable global requiers la quête délibérée de la pauvreté, la consommation réduite et des niveaux de contrôle de la mortalité.”
Maurice King. (controle de la mortalité, ca veut dire euthanasier les pauvres, les vieux et les malades, Al gore aussi est en faveur)
Sources:
http://www.alanwattsentientsentinel.eu/english/transcripts/Alan_Watt_CTTM_LIVEonRBN_253_Depopulation__the_Opiate_of_the_Intelligentsia_Feb102009.html
http://autarchic.tripod.com/files/quotations2.html


“Une population totale de 250-300 million, un déclin de 95% de la population actuelle, serait idéal.”
Ted Turner, milliardaire, fondateur de CNN et important donateur à l’ONU, père de 5 enfants.


Caleb Rossiter, activiste humaniste et gauchiste, a été congédié après 23 ans au « Institute for Policy Studies », simplement pour avoir publié un article dans le Wall Street Journal. Dans cet article, il y disait:
« Chaque américain à des émissions 20 fois importantes que chaque africain. Pourtant on ne rationne pas notre électricité. Pourquoi l’Afrique, devrait le faire? Il faut de l’électricité pour bâtir des infrastructures et des entreprises pour générer des revenus, pour améliorer le niveau de vie et la longévité. La moyenne d’espérance de vie en Afrique est 59, en amérique c’est 79.”


« Les humains, en tant qu’espèce, n’ont pas plus de valeur qu’une limace. »
-John Davis, editeur du journal Earth First!


Extrait d’une publication du Club of Rome: « La terre a un cancer, et ce cancer est l’humain. »


« Le seul espoir pour le monde est de s’assurer qu’il n’y a pas un autre United States. On ne peut pas laisser d’autres pays avoir le même nombre de voitures, d’industries que nous avons aux U.S. Nous devons stopper les pays du tiers monde où ils sont.«
Michael Oppenheimer, environmentaliste


« Un cancer est la multiplication non-controlée des cellules; l’explosion de la population est ma multiplication non-controlée des gens. On doit mettre nos efforts à traiter les symptomes et à extraire le cancer. »
-Paul Ehrlich, professeurr, Stanford University


« Il existe amplement de pouvoirs qui existent qui peuvent être utilisés pour réguler la population […] Il a été conclu que des lois de contrôle de la population obligatoire, même incluant des lois pour l’avortement obligatoire, pourrait être maintenu sous la constitution actuelle si la crise de la population devient suffisament sévère pour mettre en danger la société. »
-John Holdren, conseiller en environnement pour Obama


« L’extinction de l’espèce humaine est non seulement inévitable, mais une bonne chose. »
Christopher Manes, contributeur au journal Earth First!


“Mes trois principaux buts seraient de réduire la population humaine a 100 millions, détruire les infrastructures industrielles et voir la nature sauvage retourner dans le monde.”
David Foreman, co-fondateur de Earth First!


« Avoir des enfants devrait être un crime contre la société, a moins que les parents aient un permis du gouvernement. Tout les parents potentiels seraient obligé de prendre des contraceptifs chimiques, et le gouvernement donnerait des antidotes à ceux qui seraient choisis pour avoir le droit d’avoir des enfants. »
-David Brower, first Executive Director of the Sierra Club
Sources:
http://www.activistcash.com/biography_quotes.cfm/bid/3507
http://www.aim.org/wls/category/control/


« Pour le bien de la planète, je souhaite qu’on ait la grippe aviaire ou autre chose qui réduirait la population, parce que sinon, nous sommes condamnés. »
Susan Blakemore, journaliste scientifique, Guardian (UK)


“L’extinction de l’homo Sapiens signifierait la survie de millions, voire milliards de créature terrestres. Supprimer graduellement la race humaine va résoudre tous les problèmes sur terre – sociaux et environnementaux.”
-Ingrid Newkirk, présidente de PETA


« L’ajout de stérilisant temporaire dans la nourriture ou l’eau potable. Avec une distribution limitée d’antidote chimique, peut-être par loterie. ».
-Paul Ehrlich, professeur, Stanford University


« Je suspecte que l’éradication de la variole était une erreur. Elle jouait un rôle dans la balance des écosystèmes »
John Davis, editeur du journal Earth First


« Si je suis réincarné, je souhaite revenir sous la forme d’un virus mortel pour diminuer le niveau de la population. »
Prince Philip (mari de la Reine Elizabeth II)


“L’extinction de l’homo Sapiens signifierait la survie de millions, voire milliards de créature terrestres. Supprimer graduellement la race humaine va résoudre tous les problèmes sur terre – sociaux et environnementaux.
-Ingrid Newkirk, présidente de PETA


« Il y a trop de monde, c’est pour ça qu’il y a un réchauffement climatique. On a un réchauffement global parce que trop de gens utilisent trop de choses. »
Ted Turner, milliardaire, fondateur de CNN (et père de 5 enfants)


« La grande menace pour la planète est les humains: Il y en a trop, qui vont trop bien économiquement et brûlant trop de pétrole. »
-James Lovelock (James Lovelock a changé d’idée et dit maintenant tout le contraire)


« Les nations du tiers-monde produisent trop d’enfants trop vite..il est temps d’ignorer les controverses à propos de la contraception et couper cette croissance hors de contrôle de la population…. »
-Al Gore, ancien vice président des E.U., multi-millionnaire


« Finallement, on pourrait décider que la civilisation elle même mérite d’être préservée. Dans ce cas nous devons décider quoi garder et qui serait nécessaire dans une population drastiquement réduite – comparer la valeur de scientifiques et de musiciens contre celle d’un politicien par exemple. » (on parle ici d’extermination sélective)
-Susan Blakemore, journaliste scientifique, Guardian (UK):


« Nous préconisons la biodiversité pour l’amour de la biodiversité. Ca pourrait prendre l’extinction de l’humain pour remettre les pendules à l’heure. »
David Foreman, co-fondateur de Earth First!


« Nous sommes devenus un peste sur nous même et sur la terre. Il est cosmiquement improbable que le monde développé va choisir de mettre fin a son orgie de consommation d’énergie fossile, et le tiers-monde sa consommation suicidaire de terrain. Jusqu’à ce que l’homo Sapiens décide de rejoindre la nature, certains d’entre-nous ne peuvent qu’espérer que le bon virus en vienne à passer..”
David Graber, scientifique, U.S. National Park Services


« De bons terroristes pourraient s’infecter avec [Ebola Roaston et Ebola Zaire] de sorte qu’ils auraient des microbes qu’ils pourraient répandre sur la terre et tuer 90% de la population.«
Eric Pianka, professeur à University of Texas


« La seule bonne technologie et pas de technologie du tout. La technologie est une taxe sans représentation, imposée pas notre espèce élitiste (humain) sur le reste du monde.”
-John Shuttleworth, fondateur de Mother Earth News magazine


“Une éco-catastrophe prend place sur terre…..discipline, prohibition, loi et oppression sont la seule solution. » « Et pour ceux qui sont responsables de la présente croissance économique et la compétition”, Linkola explique qu’ils seront envoyés dans les montagnes en “ré-education” dans des éco-goulags: “la seule lueur d’espoir repose sur un gouvernement centralisé et le contrôle sans relâche des citoyens.” (communisme mondial)
Pentti Linkola, philosophe écologiste finlandais


« …chaque fois que quelqu’un meurt à cause d’une inondation au Bangladesh, un dirigeant d’une compagnie aérienne devrait être dragué hors de son bureau et noyé.«
-George Monbiot, journaliste environnemental, Guardian (UK)


« C’est une campagne pas pour l’abondance mais pour l’austérité. C’est une campagne non pas pour plus la liberté mais pour moins de libertés. Et le plus étrange, c’est une campagne non pas contre d’autres personnes, mais contre nous-même. »
-George Monbiot, journaliste environnemetal, Guardian (UK)


« Nous, dans le mouvement vert, aspirons a un modèle culturel dans lequel tuer une forêt sera consiréré plus méprisable et plus criminel que la vente d’un enfant de 6 ans dans un bordel asiatique. »
-Christian Anton Mayer, écrivain et environnementaliste allemand


James J. Lee, éco-terroriste qui avait pris en otage des gens dans le studio de Discovery Channel, Manifest to save the planet:
« Tous les programmes sur Discovery-Health doivent cesser d’encourager la naissance d’autres enfants parasites et les fausses héroïnes associées (mères). En remplacement, il faut des programmes encourageant la stérilisation et l’infertilité. Tous les programmes pro-naissance doivent maintenant être des programmes dans la direction de stopper la reproduction, et non pas l’encourager. »
« Sauver la planète signifie sauver ce qui reste de la faune sauvage non-humaine en diminuant la population humaine. Ca veut dire empêcher la race humaine de produire d’autres bébés humains dégoutants! »
« Pour chaque humain qui nait, des ACRES de forêts sauvages doivent être transformés en terres agricoles pour nourrir cet ajout qui pendant les 60 à 100 ans de durée de vie de ce nouvel humain! C’EST AU DÉTRIMENT DES CRÉATURES DE LA FORET!!!! Toute procréation humaine et production agricole doivent cesser! »



« Donner à la société de l’énergie abondante et abordable serait l’équivalent de donner une mitraillette a un enfant idiot. »

-Paul Ehrlich, Stanford University
Sources: http://www.instituteforenergyresearch.org/climate-change/climate-change-overview/2/
http://www.opednews.com/articles/The-Future-of-Energy-by-George-Washington-090308-140.html


« Je pense que l’un des aspects les plus pernicieux du mouvement environnementaliste moderne est la romantisation de la vie paysanne, sans oublier leur idée voulant que les sociétés industrielles soient en train de détruire le monde. Le mouvement environnementaliste s’est développé en utilisant les efforts les plus vigoureux pour stopper le développement dans les pays sous-développés. Je pense que c’est légitime, pour moi, de les qualifier d’anti-humains. »
-Patrick Moore, écologiste, ex-co-fondateur de Greenpeace


Citations à propos du mouvement vert manipulateur

(ils n’ont pas d’excuses, ils vous mentent consciemment)



« Ca n’a pas d’importance ce qui est vrai, ce qui compte c’est ce que les gens croient qui est vrai. »

– Paul Watson, co-founder of Greenpeace
Sources:
http://www.the-thinking-man.com/environmentalism.html

CNN’s “Climate Change” Dishonesty


« Nous redistribuons de facto la richesse mondiale par les politiques climatiques. A la base c’est une grosse erreur de discuter de politique climatique séparément des thèmes majeurs de globalisation. Il fait se libérer de l’illusion que les politiques climatiques internationales sont à propos de l’environnement. Ca n’a presque plus rien à voir avec l’environnement«
Ottmar Edenhoffer, high level UN-IPCC official
Source: Interview sur Neue Zürcher Zeitung
https://www.nzz.ch/klimapolitik_verteilt_das_weltvermoegen_neu-1.8373227


« On doit avoir un support très large, pour capter l’imagination du public on doit alors offir des scénarios effrayants, faire des déclarations simplifiées et dramatiques, et ne pas faire mention d’aucun doute… Chacun de nous doit décider de la balance entre être effectif et être honnête. »
– Prof. Stephen Schneider, Stanford Professor of Climatology, auteur principal de plusieurs rapports du GIEC
Sources: http://climatesight.wordpress.com/2009/04/12/the-schneider-quote/
http://www.green-agenda.com/gaia.html


« Un traité global sur le climat doit être implémenté même s’il n’y a aucune preuve scientifique pour appuyer l’effet de serre.. »
Richard Benedik, ancien bureaucrate de L’ONU


Daniel Botkin: « La seule façon de forcer la société a vraiment changer est de faire peur au peuple avec la possibilité d’une catastrophe«


Jim Sibbison, journaliste environnemental, ex-relationiste pour L’Agence de Protection de l’Environnement (EPA): « Nous écrivions des histoires de peur de façon routinière … Nos rapports de presse étaient plus ou moins vrais .. Nous étions là pour fouetter le public dans un frénésie à propos de l’environnement.«


David Rockefeller, multimilliardaire: « Nous sommes sur le bord d’une transformation globale. Tout ce que nous avons besoin c’est la bonne crise majeure… »


« Peut-on vivre sans ennemis? Chaque Etat a été tellement habitué à classer ses voisins comme ami ou ennemi, que l’absence soudaine d’adversaires traditionnels a laissé les gouvernements et l’opinion publique avec un grand vide à combler.
De nouveaux ennemis doivent être identifiés, de nouvelles stratégies imaginées, et de nouvelles armes mises au point. Les nouveaux ennemis sont différents dans leur nature et leur positionnement, mais ils ne sont pas moins réels. Ils menacent la race humaine tout entière, et leurs noms sont la pollution, pénurie d’eau, la famine, la malnutrition, l’analphabétisme et le chômage. Cependant, il semble que la sensibilisation des nouveaux ennemis, soit encore insuffisantes pour réaliser la cohésion et la solidarité mondiale dans cette lutte. L’échec de nombreuses idéologies a supprimé certains des points de référence nécessaires »

Club de Rome, (The first Global revolution) (p. 70-71).


« Dans la recherche d’un ennemi commun contre lequel nous pouvons nous unir, nous sommes arrivés avec l’idée que la pollution, la menace du réchauffement climatique, les pénuries d’eau, la famine et autres, ferait l’affaire. Dans leur totalité et de leurs interactions ces phénomènes constituent une menace commune qui doit être confrontée à tout le monde ensemble. Mais en désignant ces dangers « ennemis », nous tombons dans le piège, dont nous avons déjà mis en garde les lecteurs, à savoir la confusion entre les symptômes et les causes. Tous ces dangers sont causés par l’intervention humaine dans les processus naturels, et ce n’est qu’à travers un changement d’attitude et de comportement qu’ils peuvent être surmontés. Le véritable ennemi, alors, c’est l’humanité elle-même »
Club of Rome (The first Global revolution)(p. 75).


« Il semblerait que les humains ont besoin d’une motivation commune, à savoir un adversaire commun, d’organiser et d’agir ensemble dans le vide; une telle motivation doit être trouvée pour mettre les nations divisées face à un ennemi extérieur, soit un ennemi réel ou alors un ennemi inventé à cet effet. »
Club de Rome ((The first Global revolution)


Al Gore, ancien vice-président des U.S., multimilionnaire: « Je crois qu’il est approprié d’avoir une exagération dans la présentation des faits sur combien c’est dangereux, comme une prédisposition pour ouvrir l’audience à écouter ce que sont les solutions, et comment nous sommes pleins d’espoir que nous allons régler cette crise. »


Stephen Schneider, environnementaliste Stanford Univ.: « Cela bien sûr, requiers d’avoir beaucoup de couverture médiatique. Alors nous devons offrir des scénario effrayants, faire des affirmations simplifiées et dramatiques, et ne faire que peu de mention de tout doute que nous ayons.«


John Houghton, éditeur principal des 3 premiers rapport du GIEC: “Si nous voulons une bonne politique environnementale dans le futur, nous allons devoir avoir un désastre.”


Monika Kopacz, scientifique atmosphérique: « Ce n’est pas un secret qu’une bonne partie de la recherche climatique est sujette à l’opinion, que les modèles climatiques sont en désaccord avec les signes des changements futurs (ex: climat humide vs climat aride). Le problème est, seulement les exagérations sensationalistes font le genre d’histoires qui attirent l’attention des politiciens, et des lecteurs. Alors oui, les scientifiques du climat peuvent exagérer, mais dans le monde actuel, c’est la seule façon de s’assurer en retour une action politique et donc du financement fédéral pour réduire les incertitudes scientifiques. »


“C’est sans importance si la science est fausse, il y a des bénéfice environnementaux collatéraux […] Les changements climatiques offrent une chance d’apporter justice et égalité dans le monde.”
Christine Stewart, Ancienne ministre canadienne de l’environnement
Sources:
http://www.globalwarming.nottinghamshiretimes.co.uk/
http://www.hudson.org/index.cfm?fuseaction=publication_details&id=3007


Timothy Wirth, fonctionnaire ONU, ancien sénateur démocrate U.S.: “On doit surfer sur la vague du réchauffement climatique. Même si la théorie du réchauffement climatique est fausse, on allons faire la bonne chose en ce qui a trait aux politiques économiques et environnementales.
.”

Sources:
http://www.globalwarming.nottinghamshiretimes.co.uk/
http://www.campaignforliberty.com/blog.php?view=7183


« The only way to get our society to truly change is to frighten people with the possibility of a catastrophe. »
– emeritus professor Daniel Botkin
Sources:
http://www.peopleforwesternheritage.com/PFWHRMAdditionalQuotes.htm
http://www.informationliberation.com/


“L’alarmisme du réchauffement climatique est justifié dans le sens que c’est quelque chose qui génère des fonds.”
Eduardo Tonni, paleontologist, Committee for Scientific Research, Argentina


“None of the models used by the IPCC are initialized to the observed state and none of the climate states in the models correspond even remotely to the current observed state”.
Kevin Trenberth, (auteur principal de chapitre des rapports du GIEC 2001 à 2007), dans une publication sur Nature.com


« I’m sure you agree the Mann/Jones GRL [Geophysical Research Letters] paper was truly pathetic and should never have been published. I don’t want to be associated with that 2000 year reconstruction. »
Raymond Bradley, co-auteur avec Michael Manns de l’infâme graphique « hockey stick », à propos d’un article publié par Mann et Phil Jones.


I am not convinced that the ‘truth’ is always worth reaching if it is at the cost of damaged personal relationships.”
Tom Crowley, membre de l’équipe de Michael Mann.


Basic problem is that all models are wrong – not got enough middle and low level clouds. …what he [Zwiers] has done comes to a different conclusion than Caspar and Gene! I reckon this can be saved by careful wording.
-Phil Jones, CRU
Source des citations précédentes:
http://www.forbes.com/sites/larrybell/2013/02/05/in-their-own-words-climate-alarmists-debunk-their-science/3/


Citations de James Lovelock
https://crioux.wordpress.com/2013/04/12/james-lovelock-2/



Quelques citations de politiciens et activistes idiots


« Le réchauffement climatique peut vouloir dire plus froid, ça peut aussi vouloir dire plus sec, ou plus humide »
–Steven Guilbeault, Equiterre.


« Le réchauffement climatique, si on veut savoir ce qu’il peut être, venez ici, vous le voyez, c’est-à-dire des typhons, des tsunamis, des tremblements de terre, des catastrophes. »
–Francois Hollande
Source: http://www.divshare.com/download/26864604-355
(NOTE: Juste au cas ou vous ne l’auriez pas remarqué, les tremblements de terres sont provoqués par les mouvements des plaques tectoniques, et les tsunamis sont les vagues causées par des tremblements de terre sous-marin. Ni l’un, ni l’autre n’ont quoique ce soit à voir avec le réchauffement climatique….)


« En d’autres mots, les rayons du soleil passent au travers de l’atmosphère qui contient du carbone, et les rayonnement infrarouge est réfléchit par le carbone. Nous somems familier avec cet effet dans une voiture laissée au soleil. L’intérieur devient chaud à cause du carbone dans les vitres qui garde la chaleur a l’interne. »
David Suzuki, généticien de mouche à fruits, activiste.
(Note: Le CO2 n’est pas du « carbone ». C’est comme dire que H2O est de l’hydrogène. Aussi les vitres d’une voiture ne contiennent pas de carbone sous aucune forme. Le verre est composé de silice (SiO2). Le réchauffement dans une voiture vient du fait que c’est une système fermé (modification de la convection), ce qui n’est pas le cas de l’atmosphère.)
Source:
http://www.rossmckitrick.com/uploads/4/8/0/8/4808045/pastedgraphic-1.pdf


« C’est extraordinaire ce qui vient de se passer. C’est une prouesse européenne qui vient de se réaliser dans la conquête de l’espace. Nous allons peut-être en savoir plus sur l’origine de la vie humaine car cette comète est restée en dehors du réchauffement climatique, c’est une avancée fondamentale. (…) Les informations que l’on pourra en tirer nous permettront d’agir plus efficacement afin de protéger notre planète commune, car c’est là le but de cette mission. »
-Ségolène Royal, « ambassadrice des pôles », ex-Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, chargée des Relations internationales sur le climat. En commentaire à une nouvelle qu’une sonde venait de se poser sur une comète distante.



Quelques citations extraites du scandale du Climategate


(2267) Wilson:
« Même si je suis d’accord que les Gaz à effet de serre sont importants dans le 19e/20e siècle. (surtout depuis les années 70), si l’importance des cycles solaires était plus forte dans les modèles, ça diminuerait l’importances des GES […] il me semble que si on tiendrait plus compte de la radiation solaire dans les modèles, alors la plupart du réchauffement du 19e et 20e siècle pourraient être expliqués par le soleil seul. »


Peter Thorne, (Extrait du Climategate #3066)
« Je pense aussi que la science est manipulée pour la politiser, ce qui n’est pas bon pour nous et n’est pas très brillant à long terme. »


Mike Hulme (Extrait du climategate #0419)
« je suis de moins en moins convaincu par la majorité des études d’impacts climatiques – incluant certaines dans lesquelles je suis impliqué – et sent que nous ne donnons pas réellement le bon message à notre audience »


Tim Osborne, (Extrait du climategate #4007, à propos du « Hockey Stick »)
« Aussi nous avons appliqué un ajustement complètement artificiel aux données après 1960, pour qu’elles semblent plus proches des températures observées que les données réelles provenant des anneaux d’arbres »


Tim Osborne (extrait du climategate #2347)
« Aussi, nous avons assigné toutes les données post-1960 comme étant perdues dans les données de la série MXD (à cause du déclin), et la modèle va les remplir, en les estimant à partir des températures réelles, une autre façon de « corriger » le déclin, mais peut-être pas défendable! »


Richard Alley, (Extrait du climategate #3234)
« Prendre les données des instruments et les anneaux d’arbres et les mettant ensemble donne une image dramatique, avec un niveau assez élevé de confiance que la période récente est anormalement chaude. En ne prenant strictement que les anneaux d’arbres et omettant les données des instruments donne une image moins dramatique et diminue le niveau de confiance que les températures récentes sont une anomalie. »


Douglas Maraun (Extrait du climategate #1656)
« Comment on devrait réagir au failles dans la communauté climatique? Je crois que « notre » réaction sur les erreurs trouvées dans les travaux de Mike Mann n’était pas spécialement honnête »


(Extrait du climategate)(1682) [Via Barry Woods; Tommy Wills, Swansea University to the mailing list for tree-ring data forum ITRDB, 28 Mar 2007]
« Et si les changements climatiques étaient principalement une fluctuation naturelle multidécénnale? Ils nous tueraient probablement… »


Michael Mann (à Phil Jones) à propos des sceptiques (extrait du Climategate)
“Personellement, j’ai cessé de leur répondre, ils vont avoir editoriaux ici et là, mais la chose importante est d’être sûr qu’il perdent la bataille des relations publiques, c’est à ça que sert le site [Realclimate]. En passant c’est Gavin [Schmidt] qui a trouvé le nom!”


https://crioux.wordpress.com/2012/01/02/climategate-2/


Autres


« Les dangers visibles nous causent moins d’effroi que les dangers imaginaires »
–William Shakespeare


Henry-Louis Mencken:
« L’objectif global des pratiques politiques est de garder la population alarmée — et donc voulant être mené vers la sécurité — en la menacant avec toute une série de croques-mitaines, tous imaginaires. »
« L’urgence de sauver l’humanité est presque toujours seulement une fausse facade pour l’urgence de la contrôler. «


https://crioux.wordpress.com/2015/12/22/religion-verte/


Sources de la plupart de ces citations
https://crioux.wordpress.com/2015/08/19/citations-dexperts-du-giec/
https://www.c3headlines.com/quotes-from-global-warming-critics-skeptics-sceptics.html
https://www.azquotes.com/author/4275-Freeman_Dyson
https://www.amherst.edu/media/view/400467/original/2010_Senate_Minority_Report.pdf

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :