Neige à New-York

Comme à chaque évènement météorologique, quelqu’il soit, les alarmistes réchauffistes vont tenter de mettre ça sur le dos du réchauffement climatique, même quand il s’agit de froid et de neige.

Donc selon eux, la tempête de neige d’en fin de semaine à New-York est un exemple de température extrème qui est causé par les changements climatiques… Du « jamais vu »!

Il y est tombé entre 22 et 28 pouces de neige, ce qui n’est pas rare pour nous. Pour eux ce n’est pas fréquent, mais ça arrive quand même de temps en temps. Les alarmistes aiment ça oublier le passé quand ça ne correspond pas à leur message de peur.

Voici une photo prise après une tempête à New-York en 1947, durant la période de refroidissement entre 1940 et 1970. Il y était tombé 25.6 pouces de neige.
snowstorm
Source: http://life.time.com/history/life-in-the-snow-photos-from-the-great-blizzard-of-1947/?iid=lf#1

Encore une fois, il est important de noter qu’à chaque fois qu’on parle de « record », il s’agit de record sur une très courte période, parce que ça ne fait pas longtemps que l’humain garde des données météorologiques. Dans le passé il a fait plus chaud et plus froid selon des cycles, on le valide facilement par proxy. Mais il n’y avait pas un météorologue avec un thermomètre pour prendre les données chaque jour.

Advertisements

3 commentaires pour Neige à New-York

  1. crioux dit :

    Et dire qu’en 2000, Dr David Viner, un « expert » du climat osait dire qu’en quelques années, les précipitations de neige allaient devenir rares:

    Global warming, the heating of the atmosphere by increased amounts of industrial gases, is now accepted as a reality by the international community. Average temperatures in Britain were nearly 0.6°C higher in the Nineties than in 1960-90, and it is estimated that they will increase by 0.2C every decade over the coming century. Eight of the 10 hottest years on record occurred in the Nineties.

    However, the warming is so far manifesting itself more in winters which are less cold than in much hotter summers. According to Dr David Viner, a senior research scientist at the climatic research unit (CRU) of the University of East Anglia, within a few years winter snowfall will become “a very rare and exciting event”.

    Children just aren’t going to know what snow is,” he said.

    Comment se fait-il que depuis des années, les prédictions alarmistes ne se réalisent pas, mais que personne n’allume et ne remet en question l’arnaque?

    C’est aussi ridicule que la prédiction de l’ONU qui disait qu’en 2010, les iles du Pacifiques seraient sous l’eau…. On est en 2013 et aucune ile n’a disparu.

    • Youppi dit :

      est-ce que la citation est sortie de son contexte ? Je ne pense pas que Viner parlait de l’amérique ou du canada pour ce qui est d’avoir moins de neige.

      Pour ce qui est de l’ONU faudrait que tu précises qui à l’ONU faisait la prédiction que tu fait références et en quelle année cette prédiction a été faite ? sinon c’est trop vague comme argument.

      • crioux dit :

        Même s’il parlait de l’Europe, ils battent de records de froid et d’accumulation de neige aussi. Selon le contexte, il parlait de « global warming », donc logiquement il parlait pour le globe au complet, du moins les régions tempérées habituées d’avoir de la neige, comme l’Amérique du Nord et l’Europe

        Pour ce qui est de l’ONU, j’ai déjà couvert cette prédiction dans le billet suivant:
        https://crioux.wordpress.com/2012/06/16/echec-des-modeles-informatiques/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :