Manipulations

Regardez ce graphique. Pour n’importe qui avec un minimum de connaissance en math, le résultat est : zéro.

sin1

Sauf qu’en prenant juste des petites parties de la courbe, on peut changer arriver à des résultat différents. C’est ce qui arrive avec les prédictions alarmistes. Dans les années 70, il y avait un refroidissement depuis les années 40. Les « experts » de l’époque parlaient d’ère glaciaire imminente, (causée bien sûr par la pollution humaine). Ils ne prenaient qu’une partie de la courbe, ignoraient ce qui s’était passé avant et extrapolaient que la tendance sur 30 ans allait continuer en ligne droite.

sin3

Voici ce qui se disait dans les années 70:

« Nous avons environ 5 ans pour faire quelque chose » Kenneth Watt

« La civilisation va disparaitre d’ici 15 ou 30 ans si des actions ne sont pas prises immédiatement contre les problèmes auquels fait face l’humanité ». George Wald

« Nous sommes dans une crise environnementale qui menace la survie de cette nation, et celle du monde comme un environnement habitable ». Barry Commoner

« Quand les météorologiques prennent les température moyennes autour du monde, ils se rendent compte que les l’atmosphère s’est refroidi graduellement depuis les trois dernières décennies. Cette tendance ne montre pas d’indication inverse. Les analystes du climat sont de plus en plus appréhensif, parce que les abérrations qu’ils étudient peuvent être annonceur d’une autre ère glaciaire ».
Time Magazine

« Il y a des signes de mauvaise augure que les modèles météorologiques de la terre ont commencé à changer dramatiquement et que ces changements vont affecter de façon drastique la production de nourriture, avec des implications politiques sérieuses pour toutes les nations du globe. Le déclin de production de nourriture pourrait débuter bientôt, d’ici 10 ans »
Newsweek

Ca ressemble drôlement au discours alarmiste des réchauffistes non? Contrairement aux prédictions, la température a ensuite commencé à augmenter. Quelques années plus tard d’autres « experts » (quelquefois les mêmes) parlaient de « réchauffement catastrophique ». Encore une fois, ils ont pris une petite partie de la courbe, partant des années 1970 jusqu’en 2000 et tracé une belle ligne droite. D’autres ont fait une ligne en partant de la fin de la dernière petit ère glacaire, qui s’est terminée vers 1880. La technique est la même: prendre le dernier point le plus bas et tracer une belle ligne droite, en ignorant le reste.

sin4

trend
(Graphique tiré du livre « Die Kalte Sonne », la ligne rouge est un ajout de ma part. « kleine Eiszeit » = Petite ère glacaire)

On y voit aussi la période de refroidissement qui avait fait craindre une ère glaciaire dans les années 70. Tracez une ligne rouge entre le dernier point le plus chaud (période chaude des années 30, « Dust bowl ») jusqu’en 1970 et vous aurez une belle ligne droite qui donne une ère glacaire imminente!

Le « Trend » (tendance) à partir de 1880 est aussi au réchauffement (normal au sortir d’une petite ère glaciaire), mais moins apocalyptique que si on prend à partir de la fin des années 70. Si on prenait la tendance à partir des années 2000, il n’y aurait aucun réchauffement du tout. Si on utilisait la même logique que les « experts climatiques » on devrait tracer une belle ligne droite et dire que la température est maintenant stable et ne changera plus! On sait très bien que c’est pas ça que ça veut dire. Donc plus on prend une petite partie de la courbe, moins c’est significatif. Il faut toujours prendre le plus de données possibles pour pouvoir faire des prédictions.

Si on utilise une logique scientifique, on regarde le passé et on se rend compte qu’il y a toujours eu amplement de variations climatiques et ères glaciaires, qu’elles ne dépendent pas du CO2, ni de l’humain. Il semble plutôt que ce sont des cycles naturels réguliers, liés aux cycles solaires, à l’inclinaison de l’axe de la terre, et à des variations dans l’orbite de la terre autour du soleil (Voir cycles de Milankovitch). Rien que l’humain puisse changer, même s’il le voulait.

Dans les faits oui, il y a un léger réchauffement depuis la fin de la dernière petite ère glaciaire, mais c’est un peu normal de revenir à des températures plus proche de la moyenne des derniers millénaires et il s’agit d’une très courte période (au niveau climatique). Depuis 10 000 ans, il y a eu au moins 4 périodes plus chaudes qu’aujourd’hui (holocene, minoan, roman et medieval).

gisp-last-10000-new

Et si on retourne plus loin encore, nous sommes à la fin d’une courte période interglaciaire de 10 000 ans, dans un cycle régulier d’ères glaciaires qui durent en moyenne 100 000 ans.

iceages

En retournant encore plus loin dans le passé, on se rend compte que nous sommes dans une des périodes les plus froides et pauvre en CO2 qu’ait connu la terre depuis que la vie existe.

temp-co2

Le climat varie constamment, il ne faut jamais tracer une belle ligne droite et penser que ça va continuer toujours comme ça. Il s’agit de cycles plus ou moins réguliers en liens avec plusieurs facteurs hors de notre contrôle. Si demain nous nous dirigerions vers une ère glaciaire, il n’y a rien que l’humain puisse faire autre que de tenter de s’adapter. C’est pas en taxant les grosses compagnies ou les pétrolières que l’ère glaciaire cesserait. C’est la même chose avec les périodes de réchauffement.

Devant tous ces faits , comment se fait-il que des « experts » continuent à répandre le message que la terre se réchauffe à cause de l’humain et qu’on s’en va vers l’apocalypse?

-Parce qu’il y a de l’argent à faire en faisant peur au monde! C’est la principale raison. Al Gore ne s’est pas enrichi de 100 millions de dollars pour rien.

-Parce que certains utilisent cette arnaque pour attaquer le capitaliste, en disant que c’est la faute des grosses compagnies. Si ce sont des cycles naturels qui sont responsables des variations, on ne peut pas chialer contre la nature et encore moins lui imposer des taxes….

-Parce que certains scientifiques sans conscience professionelle profitent des fonds de recherche sur le climat, qui se chiffrent en milliards. L’argent est toujours disponible quand il s’agit de faire une recherche sur l’impact du CO2 sur n’importe quoi. Mais si tu veux faire une recherhce qui remet en cause le dogme, alors là pas de fonds disponibles…

-Parce que certains utilisent cette astuce pour justifier et enrichir un gouvernement mondial (ONUsien). Votre gouvernement national élu ne respecte pas le dogme réchauffiste? Un gouvernement mondial (non-élu) peut lui imposer des pénalités financières.

-Parce que certains extrémistes (Malthusiens) pensent qu’il y a trop d’humains sur la planète, que l’humain est un cancer et qu’il faut cesser tout développement et diminuer la population. L’agenda réchauffiste anti-développement va très bien avec leur agenda anti-humain, alors ils embarquent dans cette arnaque parce que c’est dans leur intérêt.

Un commentaire pour Manipulations

  1. Youppi dit :

    comparer le « plateau » 1940 à 1970 à la descente maximale de la courbe sinuosidale est à mon avis tordu. C’est ce que j’appel de la manipulation de donnée. Un graphe en forme de marche d’escalier est plus juste pour représenter l’évolution de la température dans les 100 dernières années. 1940 à 1970 n’étant qu’une marche. Mais pourquoi prendre 1940, même chose pour 1998 et essayer de démontrer une tendance ? Raison : parce que les années qui les précèdent et qui sont après sont plus froides. C’est un « truc facile » pour faire dire ce qu’on veut aux relevés.

    Par ailleurs, passer à l’échelle du millénaire ou plus pour dire qu’il n’y a pas tendance au réchauffement en lien avec les émissions de GES (CO2 et autres gaz) est encore une fois un truc pour détourner le sujet du lien entre CO2 et Température. L’auteur de ce blogue le fait très souvent. Les climatologues savent qu’il y a d’autres facteurs de variations de la température que le CO2, mais que ces facteurs sont sur le long terme (millénaire ou plus). Ce qui donne « l’apparence » d’explication logique.

    La température réchauffe depuis 100 ans. La tendance à la hausse est encore plus forte sur une période de 50 ans. Si c’était cyclique de quel cycle s’agit-il ? Mais non le CO2 est un facteur très important du réchauffement. Mais en même temps les scientifiques savent que les aérosols (fines particules) ne contribuent pas au réchauffement. Ce qui est difficile à interpréter c’est que les aérosols et les CO2 sont émis par la combustion de combustibles fossiles en même temps. Mais jamais on vous parlent de cela sur ce blogue. Jamais non plus on mentionne l’effet tampon des océans sur l’évolution de la température faisant en sorte que l’évolution n’est pas linéaire entre T de l’atmosphère et CO2.

    Au lecteur de juger si je fais référence à des concepts religieux ou dogmatiques dans ce cours textes ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :