Réactions au verdict du docteur Turcotte

06/07/2011


J’ai hésité un peu avant d’écrire ce billet, je me disait que les gens allaient retrouver leur sens et faire la part des choses. Mais il semble que ça ne soit pas le cas, les médias ont trouvé un filon et en rajoutent. Les gens qui sont parents sont encore plus virulent à son égard, parce qu’ils se mettent à sa place et ne comprennent pas comment il a pu commettre l’irréparable. Personne ne peut comprendre ce qui se passe dans la tête d’une personne qui passe à travers une dépression, sauf ceux qui sont déjà passés par-là.

Oui c’est très grave ce qu’il a fait, mais il n’y a pas une peine de prison qui peut être pire que celle qu’il vit déjà. Il a tué ses propres enfants, et il l’aura sur la conscience le reste de sa vie. Et il est maintenant seul au monde, personne ne veut de lui. Sa carrière est terminée. Il n’est pas libre.

Ce verdict de non-responsabilité pour cause de troubles mentaux est le seul verdict possible dans les circonstances.

Non, je ne suis pas un monstre insensible, mais selon ce qui est écrit dans la loi, il était très probable que c’est ce qui allait arriver. Ce n’était pas un meurtre prémédité. S’il pouvait retourner en arrière, y a-t-il une seule personne sur terre qui pense qu’il referait la même chose? Ce n’était pas un homicide involontaire non plus, c’est pas un accident. Il y aurait peut-être eu une possibilité comme meurtre non-prémédité, mais encore une fois, il faut que ça corresponde à ce qui est écrit dans la loi, et des gens qui sont bien plus au courant de ce qui est dans la loi que le quidam dans la rue en ont décidé ainsi. C’est notre système de justice, il n’est pas parfait, mais c’est l’un des meilleurs au monde. Nulle part dans la loi il est écrit qu’on à droit à la vengeance quand il s’agit de crimes commis envers des enfants.

Ce qui me désole est l’attitude des médias. Les commentateurs savent à quel point les gens sont prompt à démolir un commentateur qui ne dit pas comme eux, on l’a vu dans le passé. Alors personne ne met ses culottes et ose dire que c’est un jugement correct selon les circonstances, ils préfèrent jouer le jeu et dire comme les gens et s’indigner, ce qui ne fait qu’augmenter l’indignation des québécois, peuple émotif.

Pourtant il y a plein d’autres cas semblables des femmes qui ont tué leurs enfants et ont eu des sentences semblables, mais quand c’est une femme, ça ne choque personne quand elle reçoit une peine bonbon. Quand c’est une femme, on est toujours prêt à l’excuser, mais quand c’est un homme, c’est un monstre et il mérite presque la peine de mort.