Scandales de Hillary Clinton

05/11/2016

Voici la liste de quelques scandales les plus récents qui entourent Hillary Clinton.

-Scandale de Benghazi, 4 américains torturés et tués, les secours ont été annulés et Hillary a dit aux parents que c’était la faute d’un video sur Youtube (alors que des documents internes disent le contraire).
-Scandale des emails, des milliers de courriels top secret placés illégalement sur un serveur privé, qui a été facilement hacké par des pirates étrangers.
-Hillary a intimidé les victimes de viols de Bill Clinton.
-Hillary et Bill ont volé des items valant quelques centaines de milliers de dollars à la maison blanche.
-Fraude électorale.
-La proche conseillère de Hillary depuis 20 ans, Huma Abedin, a des liens très proches avec des groupes terroristes.
-Plusieurs personnes proches de Hillary Clinton, qui ont témoigné contre elle ont mystérieusement été tuées ou se sont « suicidés ».
-La fondation Clinton sert de « Pay for play ». Ceux qui donnaient des millions à la fondation, receaient de juteux contrats ou ventes d’armes ensuite. La fondation sert d’argent personnel au Clinton, une infime fraction a été donnée en charité.
-Wikileaks a aussi démontré des ventes d’armes autorisées par Clinton, qui se sont retouvées dans les mains de ISIS.
-Activistes payés par le parti démocrate pour aller provoquer de la violence dans les rallies de Trump.
-Haiti, suite au tremblement de terre, des millions ont été ramassés par les Clinton pour venir en aide, mais cet argent ne s’est jamais rendu.
-Et le tout dernier, le pire, serait que Bill Clinton, et probablement Hillary aussi ce sont rendus à « orgy Island » a plusieurs reprises, une ile privée d’un milliardaire pédophile où ils auraient violé des enfants. Il y a d’autres célébrités sur la liste alors l’establishement va travailler très fort pour ne pas que ça sorte, sinon, c’est la fin pour beaucoup de gens en haut lieu.

Comment après ça il peut encore y avoir des gens qui appuient Hillary Clinton?
Trump n’est pas parfait, mais il n’est pas corrompu, il n’est pas acheté par personne, et le pire que les médias biaisés ont pu trouver contre lui est un enregistrement de discussion privée d’il y a 10 ans entre gars « grab her by the pussy ».

Si Hillary est élue mardi, c’est une signe que la corruption est tellement profonde au USA que même la justice et le système électoral sont corrompus, et ça sera le début de la fin des USA au profit d’un gouvernement mondial. Ca sera aussi le début de guerres civiles et mondiales. Hillary a déjà commencé à menacer la Russie, et ironiquement Putin est en train de devenir un leader et porte étendard de la liberté.

Si Trump est élu, Hillary et toute la clique de politiciens corrompus iront en prison, mais tous les élites globalistes (principalement en Europe) vont tout faire pour tenter de le détruire, parce qu’il sera le dernier rempart contre leur projet de gouvernement mondial. Mais les USA affaiblis et divisés ne sont plus de taille pour imposer leur idéaux de liberté et de démocratie au reste du monde.

Either way, préparez-vous à ce que ça brasse, et c’est probablement la fin des USA tel qu’on le connait aujourd’hui.

Références:
http://www.wnd.com/2015/05/here-they-are-hillarys-22-biggest-scandals-ever/

#draintheswamp


Un scandale de plus: le 28gate

14/01/2014

Un plus de plus ajouter à la liste de plus de 100 scandales sur le sujet du climat

Celui-ci, nommé le 28gate, est au sujet de la BBC, le réseau de télévision public au Royaume-Uni, l’équivalent de Radio-Canada.

28 hauts dirigeants de la BBC auraient assisté a une séance de propagande verte, avec des activistes de groupes environnementalistes, pour modifier le contenu des émissions et la direction éditoriale de la télé d’état, payée par le gouvernement britannique, donc avec les fonds publics. Ensuite il ont tenté de dissimuler pendant des années cette activité de propagande, sachant que c’était éthiquement incorrect..

Ca vient aussi clarifier quelques emails du Climategate 2.0, par exemple:

date: Wed Dec 8 08:25:30 2004
from: Phil Jones

subject: RE: something on new online.
to: “Alex Kirby”

At 17:27 07/12/2004, you wrote:

Yes, glad you stopped this — I was sent it too, and decided to spike it without more ado as pure stream-of-consciousness rubbish. I can well understand your unhappiness at our running the other piece. But we are constantly being savaged by the loonies for not giving them any coverage at all, especially as you say with the COP in the offing, and being the objective impartial (ho ho) BBC that we are, there is an expectation in some quarters that we will every now and then let them say something. I hope though that the weight of our coverage makes it clear that we think they are talking through their hats.
—–Original Message—–

Prof. Phil Jones
Climatic Research Unit

Ce qui est incroyable, c’est de voir la liste des « experts » qui animaient cette séance de propagande:

Robert May a déjà dit que la religion allait aider la société à gérer les changements climatiques.

Mike Hulme était cité dans les emails du Climategate 2.0:

My work is as Director of the national centre for climate change research, a job which requires me to translate my Christian belief about stewardship of God’s planet into research and action.

Blake Lee-Harwood: Directeur de campagne de Greenpeace

Dorthe Dahl-Jensen : « From the Earth’s point of view, [climate change] isn’t the problem. The problem is people. ».

Michael Bravo: historien et philosophe

Andrew Dlugolecki: Consultant en assurance

Trevor Evans: Ambassadeur américain

Colin Challen MP, Chair, All Party Group on Climate Change

Anuradha Vittachi, Director, Oneworld.net (téléphonie et internet dans les pays pauvres)

Andrew Simms, Policy Director, New Economics Foundation (organisme lobbyiste de « justice environnementale »)

Claire Foster, Church of England (et on dira que le mouvement vert n’est pas une religion…)

Saleemul Huq, International Institute for Environment and Development, (organisme de lobbying environnemental)

Poshendra Satyal Pravat, Open University

Li Moxuan : Greenpeace China

Tadesse Dadi : Tearfund Ethiopia (Tearfund – Christians passionate about ending poverty : http://www.tearfund.org )

Andy Atkins : Tearfund

Iain Wright: CO2 Project Manager, BP International

Ashok Sinha: Stop Climate Chaos

Matthew Farrow, CBI

Rafael Hidalgo: TV/multimedia producer

Cheryl Campbell, Executive Director, Television for the Environment (fondé en 1984 par le WWF et L’UNEP)

Kevin McCullough, Directeur, Npower Renewables (compagnie d’énergie « verte »)

Richard D North, Institute of Economic Affairs (Selon les alarmistes, ce type est un « ennemi »)

Steve Widdicombe: écologiste qui est passé dans des émissions de la BBC

Joe Smith, The Open University : activiste environnementaliste, qui a déjà dit “climate change is one of the challenges of the age. One that we will all be judged for”

Mark Galloway, Directeur de IBT, a déjà dit: « When broadcasters and charities work effectively together they can deliver stories which reflect the real world and give global poverty a human face. »

Anita Neville, E3G, organisme qui milite pour la transition rapide aux énergies « vertes », et dont qui profite directement des subventions gouvernementales.

Eleni Andreadis, a écrit une thèse sur la couverture médiatique des changements climatiques

Jos Wheatley, Global Environment Assets Team, Department for international development

Tessa Tennant, activiste pour le développement des énergies renouvelables, AsRia (lobbying pour investissmements en Asie)

PERSONNE de crédible en science ou en climatologie!


Pour plus de détail:

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2537886/BBCs-six-year-cover-secret-green-propaganda-training-executives.html#ixzz2qCK5RjDA

http://wattsupwiththat.com/2012/11/12/breaking-the-secret-list-of-the-bbc-28-is-now-public/

http://joannenova.com.au/2014/01/your-funds-used-to-hide-deception-the-bbcs-28gate-coverup-becomes-mainstream-news/

http://climateaudit.org/2012/11/13/bbcs-best-scientific-experts/


Environnement: Kyoto, Durban et le retour du Climategate

29/11/2011

A la veille de la prochaine conférence de L’ONU sur la propagande climatique de Durban, il se passe pas mal de choses dans le domaine de l’environnement.

Premièrement, un Climategate 2 est dévoilé. Pour ceux qui ignorent ce qu’est le Climategate (et vous êtes nombreux puisque nos médias biaisés ont camouflé l’affaire) il s’agit d’un scandale important de manipulation de données qui date de quelques années, précisément les données qui sont utilisées pour nous faire croire au réchauffement climatique. Parmi des milliers de emails rendus publics, on y découvre notamment des « actuces » pour « cacher le déclin » (hide the decline) des températures qui ne correspondent pas à la théorie réchauffiste.

Les emails du Climategate 2 ont étés rendus public il y a quelques jours, et les premières informations juteuses commencent à sortir. Notamment une entente pour la destruction de emails compromettants et une reconnaissance interne que leur reconstructions de données climatiques sont pathétiques, et qu’ils cherchent des façons de les rendre acceptables pour appuyer « la cause ».
Je ferai un autre billet plus tard sur ce sujet en particulier.

Déjà, depuis cette 2e fuite, le lobby écolo est en marche pour faire pression sur les revues scientifiques pour qu’ils ne publient pas ces informations. Parions que Radio-Canada n’en parlera pas, comme la dernière fois.

Kyoto
On apprend aussi que le gouvernement Harper pourrait annoncer que le Canada se retirerait du protocole de Kyoto. C’est la panique chez les verts et les pas mûrs. Les accusations fusent de toutes parts. Pourtant 99% des gens ignorent ce que contient Kyoto, ce que ça implique et surtout combien ça coûte.

Kyoto contient des cibles de réductions du CO2 irréalistes. La majorité des signataires n’ont pas tenus leurs engagements, et le traité vient à échéance l’an prochain. Donc on n’a pas respecté ce traité et il arrive échéance, en quoi c’est une catastrophe!?

Avant d’aller plus loin, il est nécessaire de préciser que de tout le CO2 émit dans une année, l’humain n’est responsable que de 3,225%. Le reste est d’origine naturelle. Donc même si l’humain cessait immédiatement toute émission de CO2 et retournait à l’âge de pierre, il y aurait encore 97% du cO2 qui continuerait à être émit dans l’atmosphère de façon naturelle chaque année (respiration animale, volcans, etc).

De ce 3,225%, le Canada est responsable d’environ 2%. Les États-Unis et la Chine sont responsables de 40% de ces émissions (donc environ 1,5 % du total des émissions), mais les États-Unis ne sont pas signataires de Kyoto et la Chine n’a aucune contrainte d’émission parce que « en développement ».

Le résultat net de Kyoto:
Coût: entre 716 et 868 Milliards de dollars
Réduction de CO2 : 0,3% (0,3% du 3,225%, donc une réduction de 0,01% du total du CO2)
Diminution du réchauffement « prévu »: 0.009°C

Si on tient compte que le « réchauffement catastrophique » depuis 1970 n’est que de 0,5c. Et si on cesse de se fier sur les données manipulées du GIEC, juste depuis les derniers 10 000 ans (la première civilisation humaine, les Mésopotamiens, date d’environ 7000 ans et est apparue à une époque plus chaude qu’aujourd’hui) on remarque que les variations naturelles sont fréquentes et plus importantes que ce qu’on nous annonce comme une « catastrophe ». Alors on se rend bien compte que ces efforts sont non seulement très coûteux, mais futiles et surtout inutiles.
reveillez

Encore plus quand on se rend compte que le CO2 n’est pas un polluant, vous en produisez en respirant. Il est nécessaire pour la vie sur terre, surtout pour les plantes. Et c’est encore pire quand on se rend compte que la température a cessé d’augmenter depuis 1998, mais que le CO2 lui continue d’augmenter. Donc il n’y a pas de lien entre les deux.

cool7

Conférence de Durban

Les gens qui vont à Durban n’y vont pas pour « sauver la planète », surtout quand les données scientifiques ne montrent aucun réchauffement depuis 1998, donc il n’y a pas d’urgence.
Certains pays y vont parce qu’ils sont intéressés par l’aide climatique de centaines de milliards annoncée par l’ONU. Des organismes y vont pour faire leur propagande verte (Greenpeace et cie) et faire un show pour la caméra, et certain individus parce que ce sont des voyages gratuits partout dans le monde (gourous verts et journalistes qui couvrent l’environnement). Un gros party payé par les contribuables du monde entier.

durban

Voici un billet que j’avais écrit pour la couverture de la conférence précédente, à Cancun, où certains y faisaient la promotion d’une stratégie pour imposer un enfant par couple (comme en Chine), pour sauver la planète de la surpopulation. Pourtant ça devait être un conférence sur le climat non?
https://crioux.wordpress.com/2010/12/08/sommet-de-cancun/

Le seul but de ces conférences et traités est de faire de la propagande, et de mettre de l’argent dans les poches des organismes de l’ONU et des organismes écolos qui gravitent autour.


Scandales?

08/05/2010

Depuis quelques temps, on entend parler de scandales de tous les côtés, sauf que dans la majorité des cas, il ne s’agit que de perceptions.
C’est bien vrai qu’en politique, la perception devient la réalité. Regardez ce qui est arrivé avec le scandale des commandites, les responsables étaient des agences de publicité et un fonctionnaire corrompu, mais dans la tête des gens (alimenté par le Bloc à des fins partisanes) c’est tout le parti libéral fédéral, et même le premier ministre qui étaient responsables, alors qu’il n’y a jamais eu aucune preuve qu’ils aient eu quoique ce soit à y voir, ou qu’ils en aient profité. On peut les accuser d’avoir mal géré un programme qui était presque « bar open », c’est tout.

Dernièrement au Québec, il y a eu énormément d’histoires mettant en cause l’industrie de la construction, la FTQ, la CCQ, mais seulement quelques unes ont été prouvées et il n’y a pas eu beaucoup d’arrestations. Pourtant, selon les gens, toute l’industrie de la construction au grand complet est pourrie. Et parce que Charest n’a pas déclenchée une enquête publique, les gens se disent « ça doit être parce qu’il a quelque chose à cacher!« .
Quand Paul Martin a déclenché la commission Gommery, il n’avait rien à se reprocher, il pensait que ça allait faire la lumière et montrer que le parti n’avait rien à cacher, mais la Perception que les gens en ont eu a suffit à leur faire perdre les élections suivantes, même si rien de ce qui est sorti de la commission Gommery n’a pas pu montrer de liens avec le Parti Libéral. Etre à la place de Charest, vous feriez une commission d’enquête? De toute façon les gens semblent avoir déjà la perception qu’il est coupable. Tout comme l’affaire Tomassi, une série d’allégations, des conflits d’intérêts qui n’existaient pas, mais l’opposition continuait à insinuer des choses alors qu’ils n’avaient aucune preuve, pour maintenir la perception de scandale auprès de la population. Charest ne pouvait pas le congédier sur des allégations de choses qui n’étaient pas vraiment illégales (il ne faisait plus partie de la compagnie depuis son élection), ça aurait donné raison à l’opposition. Mais quand une occasion se présente, une chose (utilisation d »une carte de crédit de compagnie) qui n’aurait jamais été une raison de congédiement normalement et Charest peut se permettre de le congédier (se débarrasser d’un poids gênant) tout en ne donnant pas raison à l’opposition.

En politique, il faut toujours se demander: « Est-ce que cette action pourrait être interprétée comme étant un acte de favoritisme? » même si ce n’est pas le cas. Et malheureusement, il y en a beaucoup qui oublient de se poser cette question.

Ca ne veut pas dire pour autant qu’il n’y a pas de politicien véreux, mais il y en a beaucoup moins qu’on le pense. Tomassi est un cas limite, il n’a rien fait d’outrageusement grave, mais il n’est pas « clean ». Le problème avec cette haine de la population envers toute la classe politique, c’est qu’il y a de moins en moins de gens de qualité qui vont oser aller en politique, de crainte de se faire démolir et ruiner leur carrière, et même quelquefois leur vie personnelle. Regardez ce qui est arrivé à André Boisclair et Paul Martin. S’ils le pouvaient, pensez-vous qu’ils referaient les mêmes choix?

Et les VRAIS scandales, il y en a aussi, comme Pauline Marois avec ses dépenses somptueuses de rénovations de bureau, sa toilette silencieuse à 300000$, et les bonis généreux payés à son mari, mais ça les gens ont déjà oublié. La mémoire collective est courte. En politicien d’expérience, Charest se dit que d’ici la prochaine élection, les gens auront oublié. De toute façon, Charest tirera sa révérence avant ça.

Aussi ça a comme effet de diminuer le taux de participation aux élections, donc seuls les « teindus » de chaque couleur vont voter. On a les politiciens qu’on mérite.