Le prochain cycle froid approche

03/01/2018


Diminution rapide des températures

07/07/2016

Après un gros El nino, un phénomène naturel et cyclique (comme en 1998) qui a propoqué une hausse des températures, ça redescent très raide…. Ce qui suit bientôt c’est la Nina, du froid….
http://woodfortrees.org/graph/rss/from:1998/plot/uah/from:1998


« Spotless » sun

16/06/2016


Le soleil n’a plus aucune tache solaire depuis quelques temps, ce qui signifie une diminution de l’activité solaire. Dans le passé les périodes sans taches solaires correspondaient à des périodes froides, très froides, comme le Little Ice Age.

800px-Sunspot_Numbers

sun11cycles

Pourtant les alarmistes vont continuer à faire paniquer le monde avec le « réchauffement causé par l’humain ». Regardez-les bien se débattre pour tenter de trouver des façon tordues de dire que le froid dans les prochaines années, sera encore la faute du réchauffement…

Références:
https://fr.sott.net/article/28377-Plus-aucune-tache-sur-le-Soleil-refroidissement-et-destruction-des-couches-superieures-de-l-atmosphere-terrestre

Solar Cycle Update – spotless


La fin de la pause (?)

30/03/2016

Depuis près de 20 ans et contrairement à toutes les prédictions alarmistes, il n’y avait pas eu aucun réchauffement (malgré une hausse du CO2). Puis un El Niño très fort, plus fort que celui de 1998, est venu briser la « pause ».

Les alarmistes ont sauté sur l’occasion pour dire que la « pause » était terminée, et donc que le réchauffement est « recommencé ». Ils sont contents que leur scénario d’apocalypse ne peut plus être remis en doute, fatigués de se faire dire que ça fait 20 ans qu’il n’y a plus de réchauffement.

Sauf que cette fin de la pause n’a rien à voir avec le « réchauffment climatique » causé par l’humain, ni le CO2. Un El Niño est un phénomène naturel et cyclique. Ça n’a rien a voir avec l’humain, et cette hausse est dans la marge de la variabilité naturelle. Quand il sera passé, les températures vont redescendre. Et souvent, après un El Niño suit La Nina, une période froide.

Regardez ce qui est arrivé après les El Niño de 1998 et 2010….
2016
http://woodfortrees.org/plot/rss/from:1997/plot/uah/from:1997

Malgré ce qu’en disent les alarmistes, il n’y a pas de tendance au réchauffement depuis presque 20 ans. Il y a un pic, du à un phénomène naturel. Ensuite ça va revenir aux cycles habituels, et à plus long terme, ces cycles vont nous amener vers un refroidissement, ce qui est bien plus grave qu’un réchauffement. Dans le passé, quand il y a eu des périodes plus chaudes que maintenant, la vie était prospère, et les grandes civilisations sont apparues. Les vikings ont même colonisé le Groenland et l’Amérique.
Mais quand il y a eu des périodes plus froides que maintenant, ça a causé des famines et des migrations. Des empires se sont effondrés, et les vikings ont abandonné leurs colonies en Amérique et au Groenland.

civilisations_11000_yrs

Ce soubresaut de température qui fait tripper les alarmistes qui adorent les scénarios catastrophes, il n’est que passager. La tendance à plus long terme est au refroidissement.

koelle2

Référence:
http://www.climatechangedispatch.com/pause-in-global-temperatures-ended-but-carbon-dioxide-not-the-cause.html


Blast from the past

06/11/2015

C’est pas d’hier l’alarmiste apocalyptique…

8 juin 1935
old4

6 may 1940
old1

30 Janvier 1961
old2

26 janvier 1970

16 Mai 1974
cooling

29 décembre 1974
old3


Des informations qui changent tout sur le débat du climat.

05/10/2015

“Yes, CO2 has an effect, but it’s about a fifth or tenth of what the IPCC says it is. CO2 is not driving the climate; it caused less than 20 per cent of the global warming in the last few decades”.
[…]
“The model architecture was wrong,” he says. “Carbon dioxide causes only minor warming. The climate is largely driven by factors outside our control.”
[…]
There is another problem with the original climate model, which has been around since 1896.
While climate scientists have been predicting since the 1990s that changes in temperature would follow changes in carbon dioxide, the records over the past half million years show that not to be the case.
[…]
He predicts global temperatures, which have plateaued, will begin to cool significantly, beginning between 2017 and 2021. The cooling will be about 0.3C in the 2020s. Some scientists have even forecast a mini ice age in the 2030s.

Source: http://www.perthnow.com.au/news/opinion/miranda-devine-perth-electrical-engineers-discovery-will-change-climate-change-debate/story-fnhocuug-1227555674611


Refroidissement?

26/03/2015

Ce n’était qu’une question de temps avant que les grands prêtres de la religion réchauffiste finissent par dire que le réchauffement cause le refroidissement. Et oui vous avez bien lu. Michael Mann, (l’auteur du fameux graphique Hockey Stick truqué), co-auteur de cette « étude » dit que le réchauffement cause un ralentissement des courants marins, ce qui finirait pas refroidir la planète. Ce qu’ils ne disent pas c’est qu’il n’y a plus de réchauffement depuis au moins 18 ans, et même une légère tendance au refoidissement. Cette « pause » serait causée selon plusieurs scientifiques par les cycles solaires et océaniques, et non pas par l’humain ou le CO2. Voyant venir cette tendance, certains scientifiques sans scrupules comme Michael Mann se devaient de trouver un truc pour expliquer la fin du réchauffement s’ils voulaient garder leur généreuses subventions.

Source:
http://www.washingtonpost.com/news/energy-environment/wp/2015/03/23/global-warming-is-now-slowing-down-the-circulation-of-the-oceans-with-potentially-dire-consequences/?postshare=6971427140497570

Mais malheureusement pour eux, il y a des vrais scientifiques qui leur ont mis sur le nez que leur hypothèse ne tenait pas la route.

http://www.climatechangedispatch.com/gulf-stream-not-slowing-down-not-going-to-freeze-us-to-death-shock.html

http://wattsupwiththat.com/2015/03/25/nasa-refutes-mann-and-rahmstorf-finds-atlantic-conveyor-belt-not-slowing/

http://www.climatechangedispatch.com/study-observations-refute-claims-that-climate-change-is-slowing-pace-of-gulf-stream.html


Mémoire courte

01/03/2013

thebigfreeze
(Couverture du Times en 1977)

Les gens ont ma mémoire courte. Dans les années 1970, les « experts climatiques » de l’époque nous annonçaient une ère glaciaire imminente. Depuis les années 40, il y avait effectivement un refroidissement, et ils extrapolaient que ça allait continuer à descendre. La cause selon ces « experts » était l’activité humaine. C’était la catastrophe, la fin de la civilisation, des millions de gens allaient mourir, etc.. La solution à l’époque était de restreindre les droits et libertés des gens pour les forcer à limiter la pollution et remettre tous les pouvoirs entre les main du gouvernement pour « sauver la planète ». Ca allait même jusqu’au contrôle de la population et suggérer de sacrifier la démocratie.


(Source: http://news.google.com/newspapers?id=jjgiAAAAIBAJ&sjid=9KsFAAAAIBAJ&pg=1371,2354081 )

Ça n’a pas marché tout simplement parce que les scientifiques de l’époque étaient plus sceptiques, les médias étaient moins biaisés et surtout parce que dès le milieu des années 70, les températures ont commencé à remonter (jusqu’en 1998)

Il s’agit exactement du même stratagème que maintenant avec le réchauffement climatique. Extrapoler que le réchauffement va continuer de façon exponentielle (alors qu’il a cessé depuis 15 ans), annoncer l’apocalypse et dire que pour « sauver la planète » il faut diminuer notre niveau de vie, diminuer la pollution, viser la pauvreté et remettre tous les pouvoirs entre les mains du gouvernement. Bizarrement ils demandent les mêmes actions pour contrer le réchauffement qu’ils demandaient pour contrer une ère glaciaire. Encore plus ridicule, certains des « experts » qui prédisaient une ère glaciaire en 1970, sont parmi ceux qui annoncent le réchauffement catastrophique aujourd’hui.

À la conférence sur le climat de l’ONU à Cancun, ils y discutaient d’imposer le contrôle de la population, la limite d’un enfant par couple, et même la stérilisation des pauvres, tout comme en 1970.

Ça n’a rien à voir avec la planète, mais plutôt avec la politique et le contrôle. Le choix du CO2 comme cible et identifié comme « polluant » montre bien que les buts sont tout autres, principalement anti-capitaliste et anti-industrialisation. Le CO2 n’est pas un polluant, ils auraient pu choisir d’autres cibles, comme de réels polluants. Le CO2 est un sous produit de toute activité humaine et de toute combustion, même la respiration animale. La contribution humaine au niveau de CO2 reste toutefois insignifiante (environ 3%) comparé à la contribution naturelle (97%) (ex: dégasage des océans et volcans). Encore une fois, le CO2 n’est pas un polluant, il est source de vie sur terre. Le CO2 est à un niveau très bas si on se compare avec les centaines de millions d’années depuis que la vie existe sur terre.
temp-co2
S’il descend plus bas, ça pourrait être la fin de la photosynthèse, et donc de la vie sur terre. Au contraire, si le niveau de CO2 augmente, les plantes augmentent en taille et deviennent plus productives, en retour elle produisent aussi plus d’oxygène. Dans le vidéo suivant, ils comparent deux plantes avec des niveaux de CO2 différents. Actuellement le niveau de CO2 est à 390ppm. Au temps des dinosaures, il était à 1800ppm.

Contrairement aux années 70, cette fois-ci il y a l’ONU qui s’est impliqué directement (avec le GIEC) et même réclamé des pouvoirs de taxation (Kyoto prévoyait beaucoup d’argent envoyé à l’ONU). L’ONU tente de saisir cette opportunité pour s’imposer en tant que gouvernement mondial. (Agenda 21)

Mais tout comme en 1970, le stratagème de prise de contrôle n’a pas fonctionné puisque le réchauffement s’est arrêté en 1998, il y a même un léger refroidissement. Les gens ont commencé graduellement à être plus sceptique du message apocalyptique, surtout depuis que l’Europe connait des hivers avec des températures extrêmement froide depuis quelques années.

La différence cette fois-ci c’est que la machine à propagande est extrêmement puissante, et ils réussissent à garder l’arnaque en vie, malgré les faits scientifiques et l’opinion publique qui jouent de plus en plus contre eux.

Source:
http://wattsupwiththat.com/2013/03/01/global-cooling-compilation/


Billets précédents sur des sujets reliés


Refroidissement!

04/12/2011

On dirait que les gens ne sont pas capables d’apprécier une belle journée ou bel automne. Dès qu’il fait chaud, c’est la panique. Ils souhaitent voir le froid! Be careful what you wish for!

global_warming_panic

Cette idée de réchauffement causé par l’homme est tellement rentrée dans la tête des gens que rien, hormis un refroidissement majeur, ne pourrait les convaincre du contraire. Et même là, il y a toujours des faux-prophètes pour dire que s’il y a un refroidissement c’est encore la faute au réchauffement climatique (renommé « changements climatiques » pour que ça puisse être utilisé à toutes les sauces) Et même si on devait avoir un très grand refroidissement, ils vont dire que c’est grâce à eux et leur combat valeureux contre le méchant CO2 (qui continue pourtant d’augmenter malgré leur « combat »). Alors ou sont allés ces milliards de dollars que les gouvernements et les particuliers ont investit dans cette utopie, sans aucun résultat?

La seule façon pour que les gens se réveillent, ça prendrais une autre mini-ère glaciaire, comme celle qui s’est terminée il y a 200 ans, et qui avait duré presque 400 ans. En espérant que les gens fassent enfin le lien que c’est pas le CO2 la source des variations climatiques. C’est plutôt probablement le soleil et ses cycles réguliers et prévisibles. Pourtant très peu d’argent va dans les fonds de recherche pour étudier ces cycles.

Voir à ce sujet ce vidéo sur Piers Corbyn, ce scientifique excentrique qui arrive à avoir de meilleures prédictions sur le climat que les experts gouvernementaux, en se servant presqu’uniquement du soleil. Il avait notamment prédit l’hiver très froid qui a frappé l’Europe en 2010, alors que les experts parlaient d’un hiver doux.

Mais si c’est le soleil le principal responsable et qu’ils ne pourront plus mettre la faute sur le CO2 et donc l’humain, comment Al Gore va faire pour avoir ses généreuses subventions pour ses compagnies d’énergies verte? Comment va-t-il pouvoir empocher des millions avec les crédit carbones? Comment les gauchistes anti-capitalistes vont-il pouvoir accuser les corporation de « détruire » la planète avec le CO2? Comment David Suzuki, Steven Guilbeault et autres prophètes de malheur vont-ils faire pour accumuler des millions en dons et poursuivre leur niveau de vie « jet set ». Ça veut dire plus de voyages tout frais payés partout dans le monde pour les groupes écolo et journalistes pour suivre les conférences climatiques de L’ONU non plus? Et comment vont faire les scientifiques corrompus pour profiter de généreux fonds de recherche pour leur « travaux » sur le réchauffement climatique?

Alors si ça se produisait réellement, un grand refroidissement tel que mentionné dans l’article suivant, un parmi tant d’autres sur le sujet, mais celui-ci frappe l’imaginaire en mettant des dates et une durée précises, soit 100 ans de refroidissement. D’autres articles parlent de 30 ans.
http://www.laterredufutur.com/accueil/index.php/soleil/194-des-scientifiques-russe-predisent-100-ans-de-refroidissement-climatique.html

Ca signifie des besoins en énergie grandissants, alors que les écolos veulent fermer des centrales au charbon ou nucléaire et empêchent le développement du gaz naturel, pétrole et autres sources d’énergie. Ca signifie des ressources alimentaires limités, puisque moins de production et étés plus courts. Et ça signifie surtout que pendant des décennies, nous avons collectivement dilapidés des milliards pour une « cause » qui était fausse, et que beaucoup de gens se sont enrichis sur le dos des autres en leur disant qu’il fallait diminuer leur niveau de vie pour « sauver la planète », alors qu’eux vivaient la Dolce vita.

Par exemple, James Cameron:

C’est dommage, mais j’en suis presque à souhaiter que ce refroidissement arrive. Oui ça serait catastrophique, bien plus qu’un léger réchauffement de 0,5 degré comme nous avons connu depuis 1970, mais juste pour montrer aux écolo-religieux qu’ils ont tort, qu’on sorte de cette religion verte et qu’on puisse enfin passer à autre chose. Comme trouver de vraies solutions aux vrais problèmes, comme l’accès à l’eau potable, la création de richesse, le développement économique, le développement de la VRAIE science et …. s’adapter au refroidissement.