Fail!

11/07/2015

Prédictions faites en 2008, pour 2015.. Bien sûr ça ne c’est pas réalisé. Maintenant ils ont appris, ils font leur prédictions pour dans 100 ans…


Prédictions alarmistes ratées

17/09/2014

activist2

Dans les années 1970, les « experts » du climat avaient remarqué une tendance constante au refroidissement depuis 1940. Ils disaient que nous allions vers une ère glaciaire imminente, et que c’était la faute de l’activité humaine. Les températures froides allaient causer une diminution radicale de l’agriculture, causant des famines et la fin de la civilisation. Les solutions pour éviter l’ère glaciaire étaient de cesser le développement, cesser d’utiliser les voitures, vivre pauvrement et cesser de faire des enfants pour éviter la surpopulation et les famines. Certains suggérant même d’abandonner la démocratie.

Ca ne s’est pas réalisé, puisqu’à partir du milieu des années 1970, ça a commencé à se réchauffer.

Remarquez comment la période froide correspond à la période où l’humain a commencé à émettre un peu plus de CO2 (activité industrielle) et comment ça n’a pas eu d’impact à la hausse sur le climat.

Voyant cette tendance au réchauffement au début des années 1980, les « experts » du climat prédisent une hausse radicale des températures, et c’était bien sûr encore une fois la faute de l’activité humaine. Les températures allaient nous faire littéralement cuire, causant sécheresses et désertification, les glaces allaient fondre, faisant augmenter de le niveau des mers et nous inonder, les ours polaire allaient disparaitre, etc. Les solutions pour éviter le réchauffement étaient de cesser le développement, cesser d’utiliser les voitures, vivre pauvrement et cesser de faire des enfants, puisque trop d’humains sur terre demande trop de ressources. L’ONU suggère même que le communisme serait la solution.

Sauf que contrairement à tous les modèles informatiques qui prévoyaient une hausse drastique des températures, les observations réelles (les point en bas sur le graphique) ne montrent aucun réchauffement depuis bientôt 20 ans.
73-models-vs-obs-Roy-Spencer
Et en passant, la population d’ours polaires est aujourd’hui cinq fois plus grande que dans les années 1970….

Après 1998, il n’y a plus eu aucun réchauffement. Vers 2008, les « experts » du climat voyaient bien que le réchauffement avait stoppé, ça avait l’air fou de parler de réchauffement catastrophique quand il n’y en avait pas.
Ils ont donc changé « réchauffement climatique » par « changements climatiques » (tel que cité dans les emails du climategate). De cette façon, qu’il fasse chaud, foid, pluie, neige, sécheresse ou inondation, ils pouvaient dire que c’était toujours la faute du CO2 et de l’activité humaine. Les solutions pour éviter les « changements » climatiques étaient de cesser le développement, cesser d’utiliser les voitures, vivre pauvrement et cesser de faire des enfants. A la conférence sur le climat de Cancun, Ted Turner et Bill Gates suggèrent de diminuer la population humaine, et appliquer la politique chinoise de l’enfant unique. Justin Trudeau suggère que la dictature chinoise est mieux pour l’environnement, puisqu’ils peuvent imposer de force les solutions vertes pour « sauver la planète ».

Comment parler de « changements » climatiques, alors qu’il y en a moins qu’avant, que nous sommes dans une période stable?

Il y a quelques années, les « experts » du climat se sont rendu compte qu’il est un peu niais de parler de « changements climatiques », alors que le climat est stable comme il ne l’a jamais été depuis des décennies. Alors ils ont commencé à parler « d’évènements climatiques extrêmes », comme quoi l’activité humaine avait « brisé » le climat. Les solutions étaient toujours les mêmes: cesser le développement, cesser d’utiliser les voitures, vivre pauvrement et cesser de faire des enfants.

GlobalClimateDisruption-thumb-520x383-446

Sauf que les observations réelles montrent que les évènements météos ne sont pas plus extrêmes qu’avant, les données historiques montrent qu’il y en a autant, et on y rapporte des évènements météo plus graves dans le passé. Les données sur les ouragans montrent même que les ouragans sont en fait moins fréquents et moins puissants depuis plusieurs années. Il s’agit de cycles naturels.

En désespoir de cause, les alarmistes qui tentent de garder cette arnaque en vie parlent maintenant de « pollution carbone ».

Sauf que le CO2 n’est pas un polluant, il est (avec l’oxygène et l’eau) la base de la vie sur terre. Dans le passé les taux de CO2 et d’oxygène étaient plus élevés, et la vie y était plus abondante et prospère. Plus le CO2 augmente, plus les plantes en profitent, faisant reculer les déserts. La planète est maintenant 11% plus verte qu’en 1984.

Est-ce qu’il y a une seule de leur prédictions qui s’est révélée vraie? NON, alors pourquoi les gouvernements continuent à imposer des taxes verte et gaspiller des centaines de milliards dans cette arnaque? Parce qu’il ne s’agit plus d’environnement ou de science, mais de politique, d’argent et de contrôle.
Si la réalité était exposée, il y a tout plein de groupes qui ne pourraient plus faire de l’argent, toucher des généreuses subventions et acquérir autant de pouvoir politique.

Les faits que certain ne veulent pas voir montrent une toute autre version que celle rapportée par les alarmistes:

Figure : Corrélation entre les cycles solaires et la température, Selon Dr. Willie Soon, astrophysicien et géophysicien)

Il s’agit de cycles naturels, l’humain n’a que peu ou pas d’impact.
climate disruption


Mes prédictions hâtives pour le 2 mai

21/04/2011

La campagne est encore loin d’être terminée, mais il semble que la tendance est déjà établie, et à moins d’un revirement spectaculaire, je ne crois pas que ça va changer beaucoup, alors je me permet de faire déjà des prédictions sur le résultat du 2 mai, bien avant tout le monde et tous les experts.

Je n’ai pas accès aux même outils que les grandes maisons de sondages pour analyser chaque comtés où il y a des batailles serrées, ni la division du vote, alors j’y vais avec mes tripes. Ça n’a rien de scientifique, c’est un exercice ludique. Je me base sur mon analyse personnelle de la campagne.

Selon moi, le seul à avoir fait des gains est le NPD, mais à cause de la division du vote, ces intentions ne se transformeront pas en beaucoup de sièges. Mais il ne faut pas sous-estimer les électeurs indécis qui font leur choix une fois dans l’isoloir. Je leur donne donc (généreusement) 9 sièges de plus.

Le Bloc Québécois est celui qui à perdu de plus d’appuis, mais à cause de la fidélité aveugle des électeurs séparatistes et de la division du vote entre les trois autres partis, ça ne lui fera pas perdre grand chose. Mais je ne crois pas impossible qu’ils perdent 2 comtés. C’est le début de la fin pour le Bloc, une tendance qui se fait sentir d’élection en élection, mais qui est plus marquée cette fois-ci.

Les libéraux seraient les grand perdants de cette élection, avec 6 sièges de moins. Principalement à cause de la division du vote, du NPD qui vient prendre une partie des votes libéraux et du leadership insuffisant de Ignatieff. Il sera rapidement remplacé après cette élection.

Les conservateurs n’arriveront pas à atteindre la majorité qu’ils visaient, mais je leur donne 3 sièges en plus. Le leadership de Harper sera ensuite contesté parce qu’il n’aura pas atteint cet objectif.

Les verts…Rien à dire.

André Arthur va probablement aussi garder son siège.

Voici donc mes prédictions en chiffres:

Parti Sièges actuels Prédictions
147 150
77 71
36 45
47 45
0 0

Indépendants
2 1

(3 sièges vacants)

Suite à cette élection, si les résultats correspondent à mes prévisions, j’entrevois une fusion Libéral/NPD dans un avenir proche. En effet ces deux partis ont un électorat semblable (Centre-gauche et gauche) et la division du vote leur est nuisible. On se retrouverait enfin avec un duel gauche/droite, et le Bloc tranquillement disparaitrait.

Amusez-vous à faire vos propres prédictions. Vous avez encore amplement le temps.

L’art de la prophétie est extrêmement difficile, surtout en ce qui concerne l’avenir. — Mark Twain 🙂