Manifestation de la meute : sémantique journalistique

21/08/2017

J’ai été très occupé depuis un certain temps et j’ai pas pu m’occuper de ce blog autant que j’aurais voulu, mais ce qui s’est passé hier à Québec était inacceptable.

La meute, un groupe de citoyens nationalistes, inquiets de l’islamisation au Québec et l’afflux de migrants illégaux, avaient annoncé une manifestation. Les médias et les groupes antifas les traitaient d’extrême droite, d’anti-immigrants et surtout de racistes. Ce qui est arrivé on s’en doutait tous, ce sont les « antifas » qui ont été violents, alors que la meute est restée pacifique.

La couverture médiatique était épouvantablement biaisée, ça aussi on s’en doutait.

Mais le principal problème avec la couverture est la sémantique, les définitions et les mots utilisés.
Les médias ont tous traité la meute d’extrême droite, fascistes et de racistes, anti-immigrants d’autres même de suprémacistes. Et ils ont traités les antifas violents de « anti-racistes », pro-migrants. Une journaliste de LCN qui disait que les antifas était là pour « combattre l’intolérance, le racisme et la xénophobie ».

Il serait bon que les journalistes révisent leurs définitions.

Extrême droite: L’axe gauche/droite à toujours été flou, à la base c’est l’axe économique et il est impossible de bien définir les idéologies multiples avec un seul axe. Depuis longtemps c’est plutôt un graphique à deux axes qui est utilisé:

Sur ce graphe, l’extrême droite c’est le néolibéralisme, le libre marché total, le capitalisme pur (en opposition au marché contrôlé par l’état). Et le fascisme n’est pas à droite non plus et ne l’a jamais été. Ce que les médias aiment appeler « l’extrême droite », c’est le fascisme. La meute ne correspond en rien à cette définition.

Si les médias tiennent absolument à ignorer les graphiques complets et se limiter à un seul axe gauche/droite, ça devrait être celui-ci. La gauche est toujours le contrôle (tant au niveau économique que social) alors que la droite est la liberté (tant économique que sociale). Donc le fascisme et le communisme sont l’extrême gauche (collectivisme, étatisme) et l’extrême droite c’est le libertarianisme (liberté).

Trop compliqué encore?

Racisme: Le racisme c’est quand une personne traite une autre race comme étant inférieure. La meute s’inquiète de l’islamisation au Canada (l’islam n’est pas une race) et de l’immigration illégale (pas de celle qui est légale et contrôlée).
La Meute ne peut donc pas être considérée raciste.
Ça oui par contre:

Et ici, de la part d’une dirigeant de Black Lives Matter (Toronto) un groupe violent de gauche, qui dit que les blancs sont une sous-race défectueuse (cliquez pour voir le texte complet):

Mais selon nos médias, seuls les blancs peuvent être racistes….

« Antifas »: Les médias définissent les antifas, comme antifascistes et antiracistes. Ils omettent de montrer les drapeaux communistes qui flottent presque toujours dans leurs rangs. En fait historiquement les premiers « antifas » étaient des soviets. Ils traitent tout ceux qui n’étaient pas des communistes de « fascistes », exactement comme ne font les antifas modernes, qui traitent tout ceux qui ne sont pas d’accord avec eux de fascistes et de racistes.
http://www.theepochtimes.com/n3/2282816-the-communist-origins-of-the-antifa-extremist-group/
« Quand tu veux tuer ton chien, tu dis qu’il a la rage », alors les antifas se justifient en disant vouloir combattre les fascistes, alors ils traitent tout ceux qu’ils n’aiment pas de « fascistes », ainsi ça leur donne le droit moral de les frapper.
Ironiquement, les communistes ont tué 4 fois plus de gens que les nazis (près de 100 millions), mais personne ne s’inquiète que le antifas ont des drapeaux communistes.

Fascisme: Cette idéologie politique a été élaborée par Benito Mussolini au début du 20e siècle, qui prône le corporatisme, le parti unique et le nationalisme ethnique. Ici aussi on est loin de la Meute, qui est du nationalisme « soft ». La Meute ne prône pas un « Québec blanc », mais un Québec où les immigrants sont soigneusement filtrés et doivent s’intégrer à leur société d’accueil.

Voici les définitions très biaisées que Radio-Canada (et la plupart des autres médias) utilise, et bizarrement ils ne parlent que de la droite, les définis comme groupes haineux, et ne définissent pas le terme « extrême droite », utilisé à toute les sauces. Ils ne parlent pas des groupes haineux et violents de gauche non plus:
http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1050744/extreme-droite-populisme-neonazisme-guide-lexique


La gauche élitiste raciste

27/01/2017

La « gauche », même si ce terme est peut précis, désigne ceux qui prônent la contrôle de l’économie par l’état, l’étatisme (état fort et obèse), plus de taxes , plus d’impôt et plus de lois, donc en général plus de contrôle.
Un autre aspect qui caractérise la gauche est la violence. quand ils n’ont pas ce qu’ils veulent, ils pensent que la violence est justifiée. On n’a qu’a regarder les manifestations violentes anti-Trump, ou les manifestations « antifa ». Pour eux la démocratie est utile seulement quand ça vote de leur côté.

Et l’aspect que je trouve le plus pernicieux avec la gauche c’est l’élitisme. Un gauchiste se pense meilleur que les autres et pense que le « peuple » est une masse d’individus ignorants et incapables de se gérer eux-mêmes, et ont donc besoin d’un gouvernemaman qui va décider ce qui est bon pour eux et leur imposer.

Sauf que cette gauche élitiste, qui se dit tolérante, anti-raciste, anti-sexiste, anti-islamophobie etc, fait preuve de bien plus de racisme que la droite.

Commençons avec ce vox-pop fait auprès de « white liberals », puis auprès de noirs. On y voit que les « white liberals » pensent que les noirs sont tous pauvres, moins intelligents et incapables de tâches simples comme utiliser un cellulaire:

Ici on voit une social justice warrior blanche faire un meltdown devant une Barrista noire, supposant qu’elle est pauvre et pas éduquée, parce qu’elle est noire.

Qui est raciste?


Manipulation médiatique

31/03/2016

Deux couvertures complètement différentes du même évènement.

Une manifestante adolescente anti-trump se fait agresser sexuellement et asperger de poivre de cayenne par des manifestants pro-Trump:
https://www.rt.com/usa/337735-teenager-assaulted-trump-rally/

Une manifestante anti-Trump se fait asperger de poivre de cayenne après avoir asséné un coup de poing au visage d’une personne agée pro-Trump:
http://usherald.com/anti-trump-protester-wildly-punches-elderly-pro-trump-man-face-happens-next-perfect/

Regardez la vidéo et faite-vous votre propre opinion au lieu de laisser les médias vous dire quoi penser.


« We have the solution »

26/10/2015

Ils disent qu’ils ont la solution, mais ils ne savent pas c’est quoi….


Manifestations anti-austérité

02/12/2014

Les « anti-austérité » sont des égoïstes.
Ils ne pensent qu’à leur petit bien être, leur retraite dorée, ou les subventions et services « gratuits » dont ils profitent.

Jamais il ne leur vient à l’esprit que le statu-quo signifie endette gravement les générations suivantes, leurs enfants, qui devront vivre avec une dette accablante et qui ne pourront jamais profiter du confort que les manifestants ont actuellement.

Un minimum de rigueur budgétaire maintenant aurait juste comme impact de limiter ce fardeau légué à la prochaine génération. Mais les syndicats (90% des manifestants) s’en foutent, ils veulent garder leurs acquis et se payer le maximum, et mettre ça sur la carte de crédit des enfants du Québec.


On en a assez de l’ASSÉ!

24/02/2014

Voici que l’ASSÉ s’attaque à Marois maintenant:
traitres

Est-ce que les syndicats vont encore les financer quand ils s’attaquent à leurs alliés?

Et quand l’Assé dit: « il est temps que les riches fassent leur juste part! » et bien les « riches » il n’y en a plus beaucoup, et ils sont tannés d’être les seuls à payer pour les lubies socialistes.

La courbe de Laffer devrait être enseignée dès le Cégep à ces étudiants économiquement incultes.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Courbe_de_Laffer


Utilisation d’enfants lors de manifestations

27/02/2013

Je trouve très dégoutant d’utiliser des enfants lors de manifestations. Il semble que la gauche soit passée maître là-dedans…

Ce groupe Facebook Bébé-Block suggère d’utiliser des enfants en poussettes dans les manifestations. On ne parle pas ici de manifestations pacifiques.. C’est facile d’harceler les policiers en se servant d’un bébé comme bouclier. C’est un cas de DPJ!
http://www.facebook.com/groups/337277529714948/

563501_481590835239174_308391674_n

On voit ici matante Françoise qui joue de la casserole avec un jeune enfant.
292559_291086730987559_203584303_n

Et ici une « enseignante » de CPE ou d’une classe de maternelle du plateau Mont-Royal qui mériterait de perdre sa job (mais ça n’arrivera pas elle est syndiquée) pour avoir, en position d’autorité, utilisé des enfants sous sa garde pour appuyer les carrés rouges.
644556_10151376229029355_118745729_n
Si j’étais le parent d’un de ces enfants, je poursuivrais.

Je n’ai qu’un mot: dégueulasse!