Attentats de New-York

31/10/2017

P.S: Il y a peu d’activité sur mon mon de ce temps-là parce que j’ai plusieurs choses difficiles qui se passent dans ma vie perso. Ca va éventuellement redevenir plus actif.

Publicités

Attentats de Londres

12/06/2017


Attentat à Nice

14/07/2016

Qu’est-ce que ça va prendre avant que nos idiots utiles « inclusifs » et nos politicens vendus finissent par réagir?


Les petits endoctrinés

04/07/2016


Pourquoi la gauche est divisée entre les droits des gays et l’lslam

18/06/2016

La gauche par définition aime le contrôle (contrôle du marché, contrôle des autres, contrôle de la presse etc.) Donc la gauche aime l’islam, puisque l’lslam est à la base, le controle total de toutes les facettes de la vie des adeptes, la religion, le légistatif, la politique, et même jusqu’à comment se torcher et la mort pour ceux qui osent quitter l’islam.

La gauche utilise la victimisation des minorités pour détruire les valeurs morales occidentales (Marxisme culturel) afin d’implanter le socialisme. La gauche « progressite » utilise donc les homosexuels mais aussi les minorités ethniques, dont les musulmans, pour lutter contre la civilisation occidentale.

Mais avec des cas comme Orlando, ils ont beaucoup de difficulté à défendre les deux. Alors ils ont choisi l’islam. Dans la réthorique gauchiste dans les médias ou les discours de politiciens, jamais ils ne mettent la faute sur l’islam ou le terrorisme islamisque. Ils mettent la faute sur les armes, sur la NRA, sur le gouvernement, sur la droite, sur les chrétiens, sur l’homophobie, etc..

obama lens

Même l’idiot activiste militant gay a attaqué le premier ministre Couillard qui allait participer à une vigile. Pourquoi il n’est pas allé attaquer des imams musulmans qui prêchent la haine ou même la mort des homosexuels?

L’élite gauchiste a fait son choix: l’islam, pusique l’islamisation de l’occident appuie leur agenda de contrôle total sur la population, comme dans les pays islamiques. L’utilisation des minorités pour détruire les valeurs morales de l’occident et leur appartenance à leur nation (marxisme culturel) n’est qu’une étape, pas une finalité. Ce qui signifie éventuellement la fin des droits des homosexuels, comme dans beaucoup de pays islamiques.

Il y a quelques années j’avais lu un texte extrait d’un document de « penseurs » environnementalistes, qui se demandaient ce qui serait mieux pour une nouvelle religion « verte » globale. Ils hésitaient entre l’islam et la chrétienté, mais l’islam leur semblait une meilleure voie, puisque l’islam prône le contrôle total de la population sous la religion, alors que la chéritienté place l’homme au sommet de la création, au dessus du reste, ce qui ne correspond pas avec l’agenda des environnementalistes qui place l’humain comme un cancer de la planète qu’il faut éradiquer.

Alors il semble que les gauchistes et les environnementalites, qui tout deux veulent nous contrôler, ont fait leur choix. L’islamisation de la planète est maintenant leur nouvel outil.

Références:

Did the left abandon gays to protect Islam? I would say yes they did… fuck the media…

http://www.standpointmag.co.uk/features-may-10-gays-abandoned-by-left’s-appeasement-peter-whittle-homosexuality-islam

http://www.ucpress.edu/book.php?isbn=9780520261006

https://crioux.wordpress.com/2015/12/22/religion-verte/

‘Green Muslims,’ Eco-Islam and Evolving Climate Change Consciousness

http://green-agenda.com/unitedfaith.html


Bouton « reset »

07/04/2016

Notre société occidentale est en déchéance.

On se vautre dans le confort de l’état providence, on pleure ou on manifeste pour le moindre détail insignifiant comme s’il c’était une atrocité.

Des gens pleurent à la télé parce que leur enfant handicapé de 40 ans va être changé de maison d’accueil, « c’est inacceptable, il était habitué à ses accompagnateurs. » qu’ils disent en pleurant. Anciennement, les gens de la famille élargie s’organisent entre eux pour en prendre soins.
Les jeunes d’aujourd’hui on besoin d’un « safe space » parce que les mots ça fait mal. Alors qu’il y a 50 ans, nos jeunes allaient faire la guerre contre les nazis.
L’humour est devenu tellement politiquement correct qu’on ne peut plus rien dire sans se faire traiter de raciste, homophobe ou machiste. Un humour ultra-ennuyant comme dans l’émission LOL. Dans le temps, on pouvait faire des jokes sur les hommes, les femmes, ethnies ou les homosexuels sans avoir peur d’aller en prison.
La plupart de diplômes universitaire n’ont aujourd’hui plus de valeur, tellement ça a été nivelé par le bas. Les étudiants d’antan devaient travailler fort pour dénicher un diplôme, et quand ils en avaient un, ils l’avaient mérité et il avait beaucoup de valeur. Les étudiants d’aujourd’hui sont tellement tenus par la main pour tout qu’ils seraient incapables de passer les tests de cette époque.
Nos politiciens sont tellement corrompus que c’est rendu « normal ». On ne vote même plus pour les meilleurs, mais pour les moins pires, ou les plus « cute », ceux pour qui les médias nous disent de voter sans qu’on ait à travailler pour se renseigner.
Le travail n’est plus valorisé, les valeurs judéo-chrétienne ridiculisées et le multiculturalisme (effacement de soi) glorifié. Jadis, le travail était valorisé, et les valeurs nationalistes (patriotisme) et judéo-chrétienne bien implantés

Pendant ce temps ailleurs, les gens de font décapiter pour leur croyances, pendre ou jeter en bas d’un building pour leur orientation sexuelle. Mais ça on s’en occupe pas, c’est loin….
On préfère dire qu’un enfant transgenre qui n’a pas accès à une toilette spéciale pour lui à l’école est « opprimé ».
Les gens sont infantilisés et se trouvent vers l’état au moindre détail, tel un enfant surprotégé. Quand il avait un problème, nos grand-parents se retroussaient les manches et le réglaient. Aujourd’hui tous le monde essaye de vivre aux dépends des autres.

etatprovidence

Le marxisme culturel (victimisation des minorités) a complètement détruit notre société et nos valeurs. C’était en effet le but recherché par le marxisme culturel: détruire les valeurs occidentales pour faciliter la montée du socialisme/communisme, mais entretemps le communisme s’est effondré. Laissant notre société démoralisée (déconstruite) et vide de sens, ayant perdu ses valeurs religieuses et valeurs patriotiques.

Tel Rome qui se vautrait dans la luxure et l’indifférence, nous somme dus pour les invasions barbares. Et tout comme Rome et autre civilisations qui ont précédé, nous allons disparaitre si nous ne faisons rien.

Et il est probablement déjà trop tard pour faire marche arrière. Les gens restent dans le petit confort et ne veulent pas perdre leurs acquis. Ils ne sont pas prêts à se révolter contre la corruption, contre l’invasion islamique, contre l’étatisme corrompu et le communisme, parce qu’ils y perdrait leur acquis, alors on se laisse envahir petit à petit, on perd nos droits et nos libertés un à un, on laisse le gouvernement nous infantiliser et prendre de plus en plus de place dans nos vies, on recule tranquillement, jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

Comme les chances sont minces pour que les gens le fassent volontairement, ça nous prend un bon coup de pied au cul, un bouton « reset » pour remettre les pendules à l’heure.
reset button

Quelle forme prendra cette grande remise à zéro?
Peut-être une grande crise monétaire mondiale (puisque nos gouvernements sont tellement endettés, ça prendrait des centaines d’années pour rembourser la dette si on commençait maintenant)?, ou alors une guerre contre l’islam (qu’on va perdre puisqu’on les invite ici, les laisse nous piler dessus sans rien dire de peur de passer pour des « racistes »)? Une révolution communisme (déjà préparée en partie par certaines élites onusienne), qui sera ensuite renversée? La fin de l’empire américain (à moins d’être sauvé par Trump?) Un cataclysme naturel: météorite ou ère glaciaire?

Qu’importe la forme que ça prendra, ça va arriver, ça ne peut pas continuer comme ça indéfiniment. Et malheureusement ça ne sera pas pour le mieux. Ca va faire très mal parce qu’on a trop attendu, on a laissé les gouvernement nous endetter jusqu’au point de non-retour, on a laissé le marxisme culturel pourrir nos valeurs et faire entrer des idéologies incompatibles dans nos sociétés occidentales (comme le marxisme ou l’islam), et on a laissé les gouvernements nous retirer nos droits un à un, en échange de plus de sécurité et soutien de l’état (dépendance).

Those who would give up essential Liberty, to purchase a little temporary Safety, deserve neither Liberty nor Safety.
–Benjamin Franklin


Déni occidental

28/03/2016

6a00d8341bfb9a53ef01b8d14d6188970c

Actuellement, l’occident est tellement est tellement démoralisé par la marxisme culturel, est tellement « déconstruit », a tellement peur de se faire traiter de « raciste » (particulièrement l’Allemagne), qu’ils ne résistent plus, ils laissent faire l’islamisation, laissent faire le terrorisme sans réagir. Ils sont soumis.

Quand il arrive un attentat, tout le monde offre des « bonnes pensées », les gens changent leur photo Facebook « je suis Paris » « Je suis Bruxelles ». On attend le prochain attentat et on recommence. Mais personne ne fait rien.

Nos gouvernements se pressent de dire que c’est pas l’islam, que l’islam est une religion de « paix ». Les gauchistes multiculturalistes disent qu’il ne faut pas faire « d’amalgames ». On fait rentrer les « réfugiés » à coup de millions, sachant très bien le danger puisque parmi ces « réfugiés », on le sait que des terroristes s’y sont infiltrés, on sait aussi que cet afflux va changer pour toujours la démographie des pays hôtes, et aussi avoir un impact majeur sur les finances de ces pays, parce que la majorité de ces migrants vont rester sur l’assitance sociale toute leur vie. On sait aussi que l’ilsam est incompatible avec l’occident, la liberté et la démocratie, mais on laisse faire.

Est-ce qu’il faut interdire l’islam?

Certains pays l’on fait (ex: Angola). D’autres limitent les droits des musulmans.

Depuis des centaines d’années c’est le même stratagème:
là ou l’islam s’installe (soit par la force, ou par l’émigration (Hijrah)), ils finissent par détruire la société hôte et implanter la Shariah. L’Afghanistan actuel était autrefois Boudhiste. Le Pakistan actuel était autrefois un territoire Hindou. L’iran était autrefois Perse qui pratiquait le Zoroastrisme. La majorité des pays du moyen-orient étaient autrefois chrétiens et juifs. Le nord de l’Afrique était autrefois berbère et chrétien.

A chaque fois, dès que les musulmans sont majoritaires sur un territoire, les musulmans « modérés » doivent se soumettre aux plus extrémistes, sinon se faire exécuter. Ceux qui sont tolérés (Chrétien et juifs: Dhimmis) sont des citoyens de 2e classe, ont des drotis limités et doivent payer une taxe à l’état islamique (Jidzya). Les extrémistes surveillent les moindres faits et gestes des autres pour les dénoncer au moindre accroc à la shariah.

L’islam est incompatible avec la démocratie. La démocratie c’est la loi des hommes et selon les musulmans, seule la loi de dieu est bonne pour l’homme. Il n’y a aucun compromis possible.

Une société qui accepte de reculer devant l’islam est perdue. Elle va reculer jusqu’à ce que la Shariah soit appliquée, et à partir de là, la démocratie est morte. L’Europe est pour ainsi dire déjà perdue. D’ici quelques décennies, plusieurs pays Européens seront déjà des théocraties islamiques. La Belgique pourrait être la première.

Depuis des centaines d’années, la seule façon que l’islam a reculé, c’est par la violence. L’Europe et l’Inde se sont battus pendant des siècles afin de faire reculer les conquêtes islamiques. Nos gouvernements ont peur parce qu’ils savent que ça serait une guerre longue et sanglante. Nos politiciens regardent 4 ans en avant, pas plus.

Mais peut-on vraiment interdire l’islam ici?
Notre constitution protège les religions, et l’islam se fait passer pour religion, alors qu’en fait elle est une idéologie totalitaire. Alors du moins au Canada, il est impossible d’interdire l’islam tant que la constitution ne sera pas changée (quasi-impossible). Le minimum qu’on pourrait faire c’est retirer le statut de religion officielle à l’islam, et dire non à toute forme d’accomodement (Ex: nourriture Halal, mosquées etc.).

Est-ce que c’est pensable? Malheureusement non, avec une bonne partie de la population brainwashée par le marxisme culturel, toute tentative de diminuer l’influence de l’islam sera traitée comme du « racisme » (et pourtant l’islam n’est pas une race).

Qu’est-ce que qui nous reste? Si au minimum nos médias et nos politiciens pouvaient cesser de dire que l’islam est une « religion de paix » à chaque attentat terroriste et faire face à la situation. Si au moins les imams qui font de la propagande haineuse, qui recrutent pour ISIS seraient exilés, peut-être on aurait une chance. Sinon la seule issue est une guerre mondiale contre cette idéologie barbare, ou alors l’assimilation et la destruction de la civilisation occidentale.