Réécrire l’histoire

29/06/2017

Publicités

De plus en plus froid

21/12/2013

cold-earth-with-clipping-path

-Le dernier rapport du GIEC avoue du bout des lèvres qu’il n’y a plus de réchauffement de puis plus de 15 ans.
http://www.climatedepot.com/2013/09/24/un-ipcc-ar5-admits-they-have-no-clue-what-caused-the-15-year-pause-in-warming/

-Le couvert de glace arctique est 50% plus grand qu’à pareille date l’an passé.
http://www.cbc.ca/news/technology/arctic-sea-ice-volume-up-50-1.2465952

-L’antarctique bat des records de progression de la banquise depuis des années, du jamais vu depuis qu’on a des données satellites (1979).
NASA Announces New Record Growth Of Antarctic Sea Ice Extent

-En juste une semaine le mois passé, un total de plus de 1000 records de froid et de neige ont été battu aux Etats-Unis.
http://www.climatedepot.com/2013/11/29/nearly-1000-record-low-temperatures-set-as-another-round-of-arctic-air-forecast-to-deep-freeze-the-u-s/

-En juste une semaine en décembre, plus de 2000 records de froid et de neige ont été battus aux Etats-Unis.
Over 2000 cold and snow records set in the USA this past week

-Une tempête de neige qui couvrait plus de 1500 km touché la nouvelle-Angleterre récemment.
http://weather.aol.com/2013/12/12/snowstorm-to-affect-more-than-1-000-miles-from-st-louis-to-bost/

-Quelques régions près de New-York ont reçu 6 pieds de neige il y a quelques jours.
http://iceagenow.info/2013/12/snowburst-5-6-feet-upstate-york/

-Le 7 décembre, Eugene, Oregon a enregistré la plus basse température depuis le 11 décembre 1972.
http://www.registerguard.com/rg/news/local/30840463-75/eugene-streets-quiet-as-area-digs-out-from-snow.html.csp

-L’Europe bat des records de froid chaque hiver depuis 6 ans.
http://www.washingtonpost.com/blogs/capital-weather-gang/wp/2013/03/29/cold-march-sets-records-across-europe/

-Il y a quelques jours 3 pieds de neige ont forcé la fermeture de routes à Jérusalem. La pire tempête de neige depuis 1953.
http://news.yahoo.com/jerusalem-locked-down-fiercest-snowstorm-years-001734704.html

-Une grosse tempête de neige a frappé l’Arabie Saoudite, ce qui est extrêmement rare.
http://english.alarabiya.net/en/life-style/2013/12/14/Mideast-storm-settles-snow-on-Saudi-Arabia-.html

-La tempête de neige récente en Turquie a forcé la fermeture de 900 routes.
http://iceagenow.info/2013/12/heavy-snow-continues-paralyze-turkey-900-roads-closed/

-Le température est descendue si basse que les réfugiés Syrien meurent de froid.
http://knlive.ctvnews.ca/photos-show-brutal-reality-for-syrian-refugees-as-snow-falls-1.1591690

-Le Caire, en Egypte à récemment reçu de la neige, jamais vu depuis plus de 100 ans.
http://knlive.ctvnews.ca/playing-in-cairo-snow-a-first-in-112-years-1.1591526

-Il faisait si froid au Canada que les Jeux d’hiver Arctiques ont été intérieurs.
http://www.cbc.ca/news/canada/north/arctic-winter-games-biathlon-trials-go-indoors-in-30-c-weather-1.2461181

-Selon les données satellites de la NASA, une température record de -93,2 Celcius a été enregistrée en Antarctique en juillet dernier.
NASA Announces New Record Growth Of Antarctic Sea Ice Extent


Faits divers, juste des évènements météo isolés? Ou tendance lourde?

Ça ne ressemble pas du tout aux prédictions alarmistes réchauffistes. Si le CO2 était LA cause du réchauffement, il devrait faire beaucoup plus chaud non? Et pourtant le CO2 continue d’augmenter, mais pas la température. L’humanité a émit de quart de tout le CO2 anthropique dans les 15 dernières années.
C’est sur cette hypothèse que les réchauffistes se basaient, et l’hypothèse a été démolie par les observations réelles. Quand les observations ne correspondent pas avec l’hypothèse, c’est que l’hypothèse est fausse. Alors si c’est pas le CO2, qu’est-ce qui fait varier le climat?


It’s the sun stupid!

Comment peut-on sérieusement imaginer que cette gigantesque réaction nucléaire en continu dans le ciel, notre seule source de chaleur, ne peut pas nous affecter plus que ça?

(Taille de la terre par rapport au soleil)

En plus, les variations climatiques que l’on constate sur terre semblent coïncider avec les variations climatiques sur d’autres planètes, comme Mars. Appuyant la donc l’hypothèse que les cycles d’activité solaire ont un impact sur le climat. Quand les observations correspondent à l’hypothèse¸ ça vient renforcer l’hypothèse.

La relation n’est pas parfaite, parce que même si le soleil serait l’un des principaux facteurs qui affecte le climat, il n’est pas le seul (ex: cycles océaniques, cycle de Milankovitch), mais ce lien est déjà beaucoup plus proche de la réalité observée que la relation température-CO2, qui n’est jamais arrivée, sauf par coïncidence entre 1975 et 1998. Le reste du temps, le lien CO2-température est inexistant, ou alors inverse (c’est la température qui fait monter le CO2, tel que démontré par les carottes de glace de Vostok).

On peut voir dans ce graphique que les dernières périodes de très faible activité (minimum de Maunder et minimum de Dalton) correspondent à des périodes très froides, la mini ère glaciaire (entre 1550 et 1850). Ces périodes froides ont été sources de famines, à cause des mauvaises récoltes.

On remarque aussi les deux périodes utilisées par les alarmistes réchauffistes comme « preuve » de leur hypothèse, soit 1880 à aujourd’hui (partir de la fin de la période la plus froide est foncièrement malhonnête) et 1975 à 1998, (le léger réchauffement récent). Ce sont les deux seules périodes qui correspondent à leur hypothèse.

Les cycles solaires sont numéroté depuis qu’on les étudie. Les scientifiques comptent les cycles les plus courts, les cycles de 11 ans. Chaque 11 ans, le soleil inverse sa polarité (le pôle nord du soleil devient le pôle sud et vice-versa.
On est dans le cycle 24, un des plus faibles depuis 100 ans. Et le cycle 25 promet d’être encore plus faible. Si on est chanceux, on risque de se ramasser avec des températures froides semblables aux années 70 pendant 15 à 45 ans. Si on est malchanceux, on risque une période avec des minimums comme celui de Maunder et d’avoir des températures très basses pendant 200 ans, ayant un impact majeur sur l’agriculture et la demande en énergie. Et le scénario catastrophe (les alarmistes aiment ça les scénarios apocalyptiques), un retour à la prochaine ère glaciaire.

Ce qui est inquiétant, c’est que tout ces scénarios sont plausibles. L’homme commence à peine à étudier les cycles
solaires, et ils ne comprennent pas encore pourquoi le cycle actuel est si faible. Et si le cycle court de 11 ans est le mieux compris, les cycles plus longs sont encore mal compris, simplement par manque de données d’observation. Il est difficile d’étudier des cycles de 200 ans quand on a des données depuis moins de 100 ans. Par contre, les données historiques et par proxy semblent pour le moment appuyer l’hypothèse.

Le premier scénario est le plus plausible. Les cycles climatiques de refroidissement/réchauffement aux 30 ans semblent correspondre aux observations passées. Donc après un réchauffement à la fin de la petite ère glaciaire jusqu’en 1940, puis un refroidissement jusqu’en 1970, puis un réchauffement jusqu’en 1998, et maintenant, un plateau, avec un légère tendance à la baisse depuis 15 ans. Les observations correspondent à la théorie.

Par dessus ces cycles solaires courts, se superposent de plus grands cycles solaires, comme un qui dure quelques centaines d’années, et qui explique l’optimum médiéval, suivi de la petite ère glaciaire et ensuite notre réchauffement actuel. Contrairement à l’hypothèse du CO2, cette hypothèse explique les cycles passés, et aussi malheureusement les cycles à venir, donc un refroidissement.
temperature_swings_11000_yrs

Et le plus inquiétant est le scénario basé sur les cycles des ères glaciaires. Ces cycles sont expliqués en partie par les cycles de Milankovitch
Si on regarde les cycles passés depuis plus de 400 000 ans (graphique suivant), on voit très bien les cycles de 100 000 ans, intercalés de périodes interglaciaires d’environ 10 000 ans. Nous sommes justement à la fin d’une de ces périodes, puisque la dernière ère glaciaire s’est terminée il y a environs 10 000 ans. On est dû pour une autre ère glaciaire de 100 000 ans, ce qui serait catastrophique pour la civilisation humaine et la vie en général.

iceages2


Craignez le froid, pas la chaleur.

Sources:

Solar Cycle #24: On Track to be the Weakest in 100 Years

http://www.skyandtelescope.com/community/skyblog/newsblog/The-Weakest-Solar-Cycle-in-100-Years-216752671.html

Et le livre que je suis en train de lire, « The neglected Sun », version anglaise de « Die Kalte Sonne ».
Highly Controversial German Climate Book To Appear Worldwide In English September 1st


Scientist predicts earth is heading for another Ice Age

02/04/2013

« Humanity has always been prospering during the warm periods and suffering during the cold ones. The climate has never been and will never be stable. »

http://www.express.co.uk/news/science-technology/387971/Scientist-predicts-earth-is-heading-for-another-Ice-Age


Mémoire courte

01/03/2013

thebigfreeze
(Couverture du Times en 1977)

Les gens ont ma mémoire courte. Dans les années 1970, les « experts climatiques » de l’époque nous annonçaient une ère glaciaire imminente. Depuis les années 40, il y avait effectivement un refroidissement, et ils extrapolaient que ça allait continuer à descendre. La cause selon ces « experts » était l’activité humaine. C’était la catastrophe, la fin de la civilisation, des millions de gens allaient mourir, etc.. La solution à l’époque était de restreindre les droits et libertés des gens pour les forcer à limiter la pollution et remettre tous les pouvoirs entre les main du gouvernement pour « sauver la planète ». Ca allait même jusqu’au contrôle de la population et suggérer de sacrifier la démocratie.


(Source: http://news.google.com/newspapers?id=jjgiAAAAIBAJ&sjid=9KsFAAAAIBAJ&pg=1371,2354081 )

Ça n’a pas marché tout simplement parce que les scientifiques de l’époque étaient plus sceptiques, les médias étaient moins biaisés et surtout parce que dès le milieu des années 70, les températures ont commencé à remonter (jusqu’en 1998)

Il s’agit exactement du même stratagème que maintenant avec le réchauffement climatique. Extrapoler que le réchauffement va continuer de façon exponentielle (alors qu’il a cessé depuis 15 ans), annoncer l’apocalypse et dire que pour « sauver la planète » il faut diminuer notre niveau de vie, diminuer la pollution, viser la pauvreté et remettre tous les pouvoirs entre les mains du gouvernement. Bizarrement ils demandent les mêmes actions pour contrer le réchauffement qu’ils demandaient pour contrer une ère glaciaire. Encore plus ridicule, certains des « experts » qui prédisaient une ère glaciaire en 1970, sont parmi ceux qui annoncent le réchauffement catastrophique aujourd’hui.

À la conférence sur le climat de l’ONU à Cancun, ils y discutaient d’imposer le contrôle de la population, la limite d’un enfant par couple, et même la stérilisation des pauvres, tout comme en 1970.

Ça n’a rien à voir avec la planète, mais plutôt avec la politique et le contrôle. Le choix du CO2 comme cible et identifié comme « polluant » montre bien que les buts sont tout autres, principalement anti-capitaliste et anti-industrialisation. Le CO2 n’est pas un polluant, ils auraient pu choisir d’autres cibles, comme de réels polluants. Le CO2 est un sous produit de toute activité humaine et de toute combustion, même la respiration animale. La contribution humaine au niveau de CO2 reste toutefois insignifiante (environ 3%) comparé à la contribution naturelle (97%) (ex: dégasage des océans et volcans). Encore une fois, le CO2 n’est pas un polluant, il est source de vie sur terre. Le CO2 est à un niveau très bas si on se compare avec les centaines de millions d’années depuis que la vie existe sur terre.
temp-co2
S’il descend plus bas, ça pourrait être la fin de la photosynthèse, et donc de la vie sur terre. Au contraire, si le niveau de CO2 augmente, les plantes augmentent en taille et deviennent plus productives, en retour elle produisent aussi plus d’oxygène. Dans le vidéo suivant, ils comparent deux plantes avec des niveaux de CO2 différents. Actuellement le niveau de CO2 est à 390ppm. Au temps des dinosaures, il était à 1800ppm.

Contrairement aux années 70, cette fois-ci il y a l’ONU qui s’est impliqué directement (avec le GIEC) et même réclamé des pouvoirs de taxation (Kyoto prévoyait beaucoup d’argent envoyé à l’ONU). L’ONU tente de saisir cette opportunité pour s’imposer en tant que gouvernement mondial. (Agenda 21)

Mais tout comme en 1970, le stratagème de prise de contrôle n’a pas fonctionné puisque le réchauffement s’est arrêté en 1998, il y a même un léger refroidissement. Les gens ont commencé graduellement à être plus sceptique du message apocalyptique, surtout depuis que l’Europe connait des hivers avec des températures extrêmement froide depuis quelques années.

La différence cette fois-ci c’est que la machine à propagande est extrêmement puissante, et ils réussissent à garder l’arnaque en vie, malgré les faits scientifiques et l’opinion publique qui jouent de plus en plus contre eux.

Source:
http://wattsupwiththat.com/2013/03/01/global-cooling-compilation/


Billets précédents sur des sujets reliés


Réchauffement climatique? Non ERE GLACIAIRE!

14/01/2009

ice-age

La température actuelle me rappelle plusieurs articles scientifiques que j’ai lu récemment selon lesquels non seulement le réchauffement climatique est peu probable, mais il est de plus en plus probable que nous nous dirigeons vers une nouvelle ère glaciaire.

C’est donner bien trop de crédit et de pouvoir à l’humain de croire qu’il peut à lui seul changer le climat de la planète en quelques décennies. Depuis des millions d’années, il y a des cycles d’ère glaciaires durant environ 100000 ans, suivis de périodes plus chaudes durant environ 10000 ans. La dernière ère glaciaire s’est terminée il y a environ 10500 ans, donc on est à la fin du cycle et une nouvelle ère glaciaire est due d’arriver bientôt.

Certains cycles solaires et de l’orbite de la terre autour du soleil pourraient être responsables de ces changements climatiques

En plus, le léger réchauffement qui s’est produit dans les dernières décennies à changé les courants marins. Le Gulf Stream est nécessaire pour réchauffer l’Europe, particulièrement le nord de l’Europe qui serait encore plus froid que le nord du Québec sans ce courant d’eau chaude océanique. Les courants marins permettent d’égaliser la température de la planète, sans eux, les pays plus au nord ou au sud seraient sous plusieurs kilomètres de glace, comme lors de la dernière ère glaciaire.

Et selon certains, ça peut se produire rapidement, en moins de 20 ans! Ça serait déjà catastrophique de perdre des centaines de milliers de kilomètres de terrain, le changement de température rendrait des terres fertiles incapable de produire de la nourriture. Mouvement de population, conflit, guerre et famine. Ça serait 100 fois pire qu’un réchauffement climatique.

Les documents utilisés par les extrémistes écolos sont souvent truffées d’erreurs, d’exagérations et souvent de faits inventés. Le fameux film de Al Gore « Une Vérité Qui Dérange » était plein d’exagérations, et Al Gore a avoué qu’il avait gonflé certaines statistiques, pour la cause! Pourtant des gens utilisent encore des statistiques tirées de ce film, et les considèrent comme des « faits ».

Les documents suivants sont produits pour la plupart par des scientifiques, et basés sur des faits vérifiables:

Liens:
http://www.dailygalaxy.com/my_weblog/2009/03/coming-of-age-i.html#more

http://news.nationalgeographic.com/news/2005/11/1130_051130_ice_age.html

http://www.backwoodshome.com/articles2/silveira86lw.html

http://english.pravda.ru/science/earth/106922-earth_ice_age-0

http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-1085359/Global-warning-We-actually-heading-new-Ice-Age-claim-scientists.html

http://www.newmediaexplorer.org/sepp/2004/02/07/global_warming_or_ice_age_coming.htm

http://www.dailygalaxy.com/my_weblog/2009/01/is-there-unstop.html

Politics_Not_Planet