Refroidissement important à venir dans les prochaines décennies

18/05/2016

Voyez le lien vers l’article en question à la fin de la page. Même si j’ai déjà publié plusieurs fois sur ce sujet, ce qui j’ai particulièrement apprécié c’est la conclusion de cet article:

Most sea level predictions that are widely distributed by government agencies and universities paint an alarming picture for coastal areas during the next 80 years and beyond. If sea levels actually rise as predicted by the United Nations Inter-Governmental Panel on Climate Change (IPCC), coastal areas of the United States and especially low lying areas and Ports would be very susceptible to the projected rises.

Politicized science

But extreme caution and doubt should be exercised with these predictions. The government grant system offers research grants to universities for the purpose of researching theories that may or may not be true. Unfortunately this process has not been used wisely during the past 20 years, and sometimes abused by the university research programs.

Much of this begins with the lobbyists and bureaucrats in Washington D.C. and the United Nations. The lobbyists are infusing money into the university grant systems worldwide in order to promote money making agendas. If the universities and governments can be convinced that Climate Change has catastrophic consequences – special interest agendas can easily be put in place. But to do so, scare tactics are used by agencies to further these agendas. Unfortunately the university grant system has become the puppet to bolster the agendas on Climate Change issues. By using scare tactics fanned from poor science, ideas and facts can easily be misconstrued.

Fanning the fire is unfortunately done in several ways. After the lobbyists and special interest groups set the ground work to promote their special interest climate agendas, it then spills over to the grant system. Once the grants are put forth, catastrophic yet often scientifically unfounded results spew from the universities to scientific journals. Worse, young scientists must toe the line and continue to publish substandard research and findings – or they may not reach tenure.

Veteran Meteorologist Forecasts “Epic Cold Temperatures” Over 2025 – 2060, Slowing Sea level Rise


Pensée unique

11/04/2016

Un autre bel exemple de pensée unique gauchiste. Des groupes veulent empêcher que des gens de droite ou n’importe qui relié à l’exploitation de combustibles fossiles financent des musées.

Source:
http://www.city-journal.org/html/exhibiting-bias-14351.html

Et qui sont les signataires? Des gens qui font beaucoup d’argent avec l’arnaque réchauffiste, dont ils font la promotion (James Hansen, Michael Mann) et ils ne voudraitent surtout pas que quelqu’un puisse les contredire.. Pourtant ils sont incapabler de donner un seul exemple où l’opinion d’un donateur aurait pu influencer sur le contenu diffusé dans un musée.

Autrement dit ils veulent RÉDUIRE le financement des musées et le philanthropisme si ça vient de gens qui n’ont pas la même opinion qu’eux. Typiquement gauchiste.

Le seul biais qu’il y a dans certains musées est le biais du côté réchauffiste et environnementaliste. Ils veulent juste être sûr que ça reste comme ça. La gauche et les environnementalistes aiment bien censurer toute voix dissidente. C’est leur seule façon de garder le contrôle sur le message.


Financement des partis

09/12/2008

Au Québec, pour chaque vote, le parti reçoit 67 cents, comparé a 1,95$ au fédéral.
C’est justement ce que les conservateurs voulaient couper, et qui a soulevé l’ire des partis d’opposition.

Il est évident que certains partis marginaux, comme les verts, Québec solidaire et même des fois l’ADQ, se servent de ça comme moyens d’amasser de l’argent sans efforts. Je vous donne par exemple, mon Comté (Gaspé), tous les débats, radio ou en salle, se sont fait entre deux candidats, PLQ et PQ. La candidate de L’ADQ était du Lac-St-Jean et ne s’est jamais déplacée en Gaspésie, elle n’a même pas participé à un débat par téléphone. Quant au Candidat Québec Solidaire, je n’ai su qu’il existait que quand j’ai eu le bulletin de vote dans les mains.

Ces deux derniers partis ont quand même accumulé des votes, donc du CASH sans aucun effort. Un petit calcul rapide donne qu’en moyenne QS à accumulé près de 1000 votes par comté, soit plus de 85000$. C’est beaucoup d’argent pour un parti qui n’a pratiquement aucune dépense. C’est pratiquement la même chose pour les verts.

Il s’agit d’un BS institutionalisé, payé par les contribuables. Si les partis devaient s’autofinancer, ils seraient obligés d’aller voir les gens et organiser des activités de financement dans chaque comté, et non pas mettre un nom sur une liste et ramasser la paye.

cash