Bouton « reset »

07/04/2016

Notre société occidentale est en déchéance.

On se vautre dans le confort de l’état providence, on pleure ou on manifeste pour le moindre détail insignifiant comme s’il c’était une atrocité.

Des gens pleurent à la télé parce que leur enfant handicapé de 40 ans va être changé de maison d’accueil, « c’est inacceptable, il était habitué à ses accompagnateurs. » qu’ils disent en pleurant. Anciennement, les gens de la famille élargie s’organisent entre eux pour en prendre soins.
Les jeunes d’aujourd’hui on besoin d’un « safe space » parce que les mots ça fait mal. Alors qu’il y a 50 ans, nos jeunes allaient faire la guerre contre les nazis.
L’humour est devenu tellement politiquement correct qu’on ne peut plus rien dire sans se faire traiter de raciste, homophobe ou machiste. Un humour ultra-ennuyant comme dans l’émission LOL. Dans le temps, on pouvait faire des jokes sur les hommes, les femmes, ethnies ou les homosexuels sans avoir peur d’aller en prison.
La plupart de diplômes universitaire n’ont aujourd’hui plus de valeur, tellement ça a été nivelé par le bas. Les étudiants d’antan devaient travailler fort pour dénicher un diplôme, et quand ils en avaient un, ils l’avaient mérité et il avait beaucoup de valeur. Les étudiants d’aujourd’hui sont tellement tenus par la main pour tout qu’ils seraient incapables de passer les tests de cette époque.
Nos politiciens sont tellement corrompus que c’est rendu « normal ». On ne vote même plus pour les meilleurs, mais pour les moins pires, ou les plus « cute », ceux pour qui les médias nous disent de voter sans qu’on ait à travailler pour se renseigner.
Le travail n’est plus valorisé, les valeurs judéo-chrétienne ridiculisées et le multiculturalisme (effacement de soi) glorifié. Jadis, le travail était valorisé, et les valeurs nationalistes (patriotisme) et judéo-chrétienne bien implantés

Pendant ce temps ailleurs, les gens de font décapiter pour leur croyances, pendre ou jeter en bas d’un building pour leur orientation sexuelle. Mais ça on s’en occupe pas, c’est loin….
On préfère dire qu’un enfant transgenre qui n’a pas accès à une toilette spéciale pour lui à l’école est « opprimé ».
Les gens sont infantilisés et se trouvent vers l’état au moindre détail, tel un enfant surprotégé. Quand il avait un problème, nos grand-parents se retroussaient les manches et le réglaient. Aujourd’hui tous le monde essaye de vivre aux dépends des autres.

etatprovidence

Le marxisme culturel (victimisation des minorités) a complètement détruit notre société et nos valeurs. C’était en effet le but recherché par le marxisme culturel: détruire les valeurs occidentales pour faciliter la montée du socialisme/communisme, mais entretemps le communisme s’est effondré. Laissant notre société démoralisée (déconstruite) et vide de sens, ayant perdu ses valeurs religieuses et valeurs patriotiques.

Tel Rome qui se vautrait dans la luxure et l’indifférence, nous somme dus pour les invasions barbares. Et tout comme Rome et autre civilisations qui ont précédé, nous allons disparaitre si nous ne faisons rien.

Et il est probablement déjà trop tard pour faire marche arrière. Les gens restent dans le petit confort et ne veulent pas perdre leurs acquis. Ils ne sont pas prêts à se révolter contre la corruption, contre l’invasion islamique, contre l’étatisme corrompu et le communisme, parce qu’ils y perdrait leur acquis, alors on se laisse envahir petit à petit, on perd nos droits et nos libertés un à un, on laisse le gouvernement nous infantiliser et prendre de plus en plus de place dans nos vies, on recule tranquillement, jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

Comme les chances sont minces pour que les gens le fassent volontairement, ça nous prend un bon coup de pied au cul, un bouton « reset » pour remettre les pendules à l’heure.
reset button

Quelle forme prendra cette grande remise à zéro?
Peut-être une grande crise monétaire mondiale (puisque nos gouvernements sont tellement endettés, ça prendrait des centaines d’années pour rembourser la dette si on commençait maintenant)?, ou alors une guerre contre l’islam (qu’on va perdre puisqu’on les invite ici, les laisse nous piler dessus sans rien dire de peur de passer pour des « racistes »)? Une révolution communisme (déjà préparée en partie par certaines élites onusienne), qui sera ensuite renversée? La fin de l’empire américain (à moins d’être sauvé par Trump?) Un cataclysme naturel: météorite ou ère glaciaire?

Qu’importe la forme que ça prendra, ça va arriver, ça ne peut pas continuer comme ça indéfiniment. Et malheureusement ça ne sera pas pour le mieux. Ca va faire très mal parce qu’on a trop attendu, on a laissé les gouvernement nous endetter jusqu’au point de non-retour, on a laissé le marxisme culturel pourrir nos valeurs et faire entrer des idéologies incompatibles dans nos sociétés occidentales (comme le marxisme ou l’islam), et on a laissé les gouvernements nous retirer nos droits un à un, en échange de plus de sécurité et soutien de l’état (dépendance).

Those who would give up essential Liberty, to purchase a little temporary Safety, deserve neither Liberty nor Safety.
–Benjamin Franklin