Débat

14/09/2018

Comment qualifier le débat d’hier?
Je crois que 50 nuances de gauche serait le bon terme.
La gauche communiste, la gauche caviar, la gauche « efficace », et la gauche verdoyante, qui décident de comment gaspilller votre argent et vous endetter pour acheter vos votes.

Publicités

Un débat entre scientifiques sur le climat

09/12/2015

Un vrai débat, une chose qui n’existe pas dans nos médias.


Premier débat en francais

24/09/2015

Mes impressions à chaud:
-Débat cacophonique, la formule serait à être revue, ou alors que le modérateur fasse sa job!

-Deux gagnants: Gilles Duceppe (surprise) et Stephen Harper. Duceppe à cause de son expéricence, que c’était sa langue marternelle, mais surtout parce qu’il n’a pas le choix de performer. Il était en mode attaque, et il a marqué des points. Et Harper parce qu’il a su démontrer qu’il reste le choix le plus crédible, et offrant une bonne défense, sauf peut-être dans le cas de l’Arabie Saoudite où il l’a un peu échappé.
-Les perdants: Surtout Trudeau, qui a démontré qu’il n’était pas à sa place, qu’il n’avait pas ce qu’il faut pour occuper le poste. Même Mulcair a laissé entendre que quelqu’un d’autre devait lui écrire ses lignes…
Et Mulcair, qui a du défendre des choses indéfendables, comme le Niqab, et qui s’est emporté à quelques reprises. Le « angry Tom » a fait surface quelques fois.
Quand à Elizabeth May, je ne comprend toujours pas quelle soit invitée à un débat comme ça. Un parti comme ça n’apporte absolument rien au débat. Elle ne faisait que répéter les mêmes arguments semblables à ceux de Mulcair et Trudeau.


Débat d’hier soir

18/09/2015

elections2015
Un débat peu intéressant, cacophonique avec un grand perdant : Justin Trudeau. Il n’était vraiment pas à sa place dans un débat sur l’économie.

Dieu merci, le parti vert et le Bloc n’était pas invités. Des partis comme ça, qui ne peuvent pas accéder au pouvoir ne sont que des proxy dans un débat. Le parti vert aurait servi le PLC (plateforme semblable) en attaquant ses advdesaires et le Bloc aurait indirectement servi les conservateurs en attaquant le NPD.

Ce qu’on remarque aussi et qui est un peu ridicule c’est que le PLC se tasse très à gauche et que le NPD, un parti de gauchistes quasi-communistes, se tasse vers le centre pour essayer d’avoir plus de votes. Chassez le naturel il reviendra au galop une fois au pouvoir.


Face à Face Marois-Legault

22/08/2012


Après les propos de Marois sur la citoyenneté québécoise, (voir le billet: Marois veut créer deux classes de citoyens) qui excluerait ceux qui ne parlent pas assez bien français, je n’étais pas sûr de pouvoir être neutre pour analyser le débat. Je vais tout de même essayer.

Contrairement aux débat précédents ou personne ne prenait vraiment le dessus, cette fois-ci Legault a réussi à marquer des points. Même si au début il ne s’agissait que de lavage de linge sale, par la suite Marois s’est empêtrée avec son référendum d’initiative populaire et sans son cadre financier. Legault a su placer quelques bons punch au bons moments. Ce c’est pas un K.O., mais c’est suffisant pour gagner, donc victoire Legault par décision unanime. Dans les faits ça signifie que la CAQ va aller puiser dans l’électorat du PQ, et on se retrouve avec une lutte à trois très serrée.

A ce point-ci, même les meilleurs sondeurs ne peuvent pas prédire l’issue de l’élection. Tout peut arriver. Ca va se jouer comté par comté.


Face à Face Legault-Charest

21/08/2012


Ce débat était moins cacophonique que le débat précédent. Heureusement!

Sur la forme, Charest était sur la défensive, sur certaines promesses qu’il n’a pas pu tenir. Il en avait peut-être trop promis, comme Legault s’apprête à le faire avec presque 4 milliards de promesses.

Legault se devait de se montrer capable d’être premier ministre. Il a quand même bien fait. Charest se devait de mettre en doute la crédibilité de Legault, et surtout son allégeance séparatiste, afin d’éviter que des fédéralistes mous puissent penser à voter CAQ, ce qu’il a peut-être réussi en partie, mais il a probablement un peu trop poussé en répétant constamment que Legault était « pas fiable ». Ce que je n’ai pas aimé, c’est Legault qui empiétait sur le temps de parole de Charest et ne le laissait pas parler, lui qui disait vouloir un débat respectueux. Charest regardait constammnent vers le modérateur pour essayer d’avoir la parole, mais ce dernier ne faisait rien.

Sur le fond les débats étaient intéressants, mais même si j’ai aimé des idées proposés par les deux camps, j’ai personnellement beaucoup de difficulté avec quelques propos de Legault. Par exemple il dit que le français est en « disparition », ce qui est faux puisqu’il est en progression et que l’anglais régresse, tel que démontré dans les commentaires du billet sur le débat précédent. C’est probablement son fond séparatiste qui remonte 🙂

Je n’aime pas l’idée non plus qu’il veuille utiliser le bas de laine des québécois (caisse de dépôt) pour investir jusqu’à 49% dans les compagnies minières. Le secteur minier est très volatile, des fois les mines n’ouvrent même pas dépendant des prix des ressources qui fluctuent. Comme Charest l’a mentionné c’est jouer au casino avec l’argent des retraités. Je crois que le politique devrait se tenir très loin de la caisse de dépôt, dont la mission est de faire fructifier le plus possible cet argent, surtout qu’avec le viellissemement de la population, c’est important qu’il y en ait le plus possible pour pas en manquer.

Sur la corruption Legault à poussé un peu fort en disant que dans le cas de Duchesneau sur qui pesaient des soupçons lors de sa course à la mairie de Montréal il n’y avait « pas de preuves », alors que plus tard, il accusait plusieurs ministres libéraux sans preuves…

Donc pas de K.O., pas de clair vainqueur. Mais puisqu’il le faut, disons Charest par décision très serrée. Je m’attendais à une meilleure performance de Legault.

Je ne crois pas qu’il y aura un grand mouvement dans les intentions de votes suite à ce débat. Le prochain sera le plus crucial de tous, puisque si Legault réussi à aller chercher une partie de l’électorat du PQ, il pourrait gagner. En effet, si tu veux gagner, si tu réussis à dépasser le 2e, tu es encore 2e. Si tu veux être premier, il faut dépasser le premier. Pour le moment, les sondages donnent le PQ premier.


Face à Face Charest-Marois

20/08/2012


J’aime mieux cette mouture que le débat à quatre d’hier soir. Les échanges étaient beaucoup plus virils (si je peux me permettre cette expression) et beaucoup plus intéressants q’hier.

Dès le départ, chacun se devait de consolider sa base. Ce qui fera la différence dans cette élection c’est de savoir qui du PQ ou du PLQ perdra le plus d’appuis aux dépends de la CAQ. Les séparatistes ne deviendront pas fédéralistes, ni les fédéralistes des séparatistes, mais les plus mous peuvent aller à la CAQ, alors chacun s’adressait à leur électorat respectif afin de les rassurer. Je n’ai pas vu de clair gagnant, mais un léger avantage Charest, probablement à cause de son exspérience des débats. Les deux semblent avoir gagné leur point, soit rassurer leur base pour éviter une fuite vers la CAQ. Les autres débats versus Francois Legault seront selon moi plus importants.