Communisme…

07/06/2016

Les plus grands massacres de l’histoire

20/10/2014

Quand on parle de massacres de masse, on pense tout de suite au régimes totalitaires du 20ième siècle, comme les Nazis qui ont exterminé plus de 20 millions de gens, principalement des juifs, ou le régime communiste chinois qui est responsable de plus de 65 millions de morts. Si on rassemble tout les gens tués sous les divers régimes communistes, on arrive à 94 millions.
Source: http://en.wikipedia.org/wiki/The_Black_Book_of_Communism

Mais malheureusement ils ne sont pas les pires. Ceux qui ont tués le plus de gens, ce sont les islamistes. En 1400 ans, ils ont massacrés 270 millions gens au nom d’Allah. C’est sur une plus longue période, mais les massacres sont très violents et ont exterminés des peuples complet. Contrairement aux régimes totalitaires qui ont été mis hors d’état de nuire, l’islam continue de faire des victimes chaque jour
Juste durant la guerre contre l’Inde, ils ont tué plus de 80 millions de gens.

Pyramide de têtes durant le génocide arménien, qui a fait 1,5 millions de morts

sources:
http://www.danielpipes.org/comments/32812
http://islammonitor.org/index.php?option=com_content&id=3312:islams-indian-slave-trade-part-i-in-islams-genocidal-slavery-
http://islammonitor.org/index.php?option=com_content&task=view&id=1188&Itemid=63
http://www.americanthinker.com/2014/05/the_greatest_murder_machine_in_history.html


Earth Day, Jour de la terre, historique et propagande.

21/04/2014

Le Jour de la terre a été « célébré » pour la première fois le 22 avril 1970, soit exactement le jour du 100e anniversaire de la naissance de Vladimir Ilyich Lenin fondateur de l’Union Soviétique.
lenin100

Coïncidence? Pas du tout. Les fondateurs du jour de la terre sont Gaylord Nelson et Paul Ehrlich.

Ehrlich venait tout juste d’écrire “Population Bomb” en 1968, qui prédisait “In the 1970s and 1980s hundreds of millions of people will starve to death in spite of any crash programs embarked upon now.
Selon lui, il fallait prendre des mesures draconniennes brutales pour résoudre le « problème » de la surpopulation. Des solutions qui ne pouvaient pas être imposées dans une société libre.

Tous comme nos extrémistes verts actuels, il comparait l’humanité à un cancer: “A cancer is an uncontrolled multiplication of cells; the population explosion is an uncontrolled multiplication of people. … We must shift our efforts from treatment of the symptoms to the cutting out of the cancer. The operation will demand many apparently brutal and heartless decisions.[…]We must have population control at home, hopefully through changes in our value system, but by compulsion if voluntary methods fail.

Nelson et Ehrlich en sont venus à l’idée de faire un “nationwide teach in” en utilisant les préoccupations environnementales du public. Ils ont commencé sur les campus universitaires, avec les étudiants gauchistes et redirigé ce mouvement vers l’activisme environnemental, en suivant l’adage de Lénine: “Give us the child for eight years and it will be a Bolshevik forever.

En plus, dans les années 1970, les « experts » de l’époque parlaient d’une ère glacaire imminente, causée bien sûr par l’humain et son activité industrielle. Ça aussi ça a été récupéré pour servir à appuyer l’agenda environnementaliste de l’époque.

Voici un extrait du journal Owosso, 26 janvier 1970, à propos du refroidissement imminent et la surpopulation:


http://news.google.com/newspapers?id=jjgiAAAAIBAJ&sjid=9KsFAAAAIBAJ&pg=1371,2354081

Difficile de ne pas comparer avec le message de peur actuel sur le réchauffement de la planète. Problème radicalement opposé, mêmes solutions.

Voici quelques savoureuses citations et prédictions qui ont été faites par des activistes ayant participé directement ou indirectement au premier Earth Day en 1970:
https://crioux.wordpress.com/2013/04/22/first-earth-day/

Les similarités entre le mouvement socialiste/communiste et le mouvement environnementaliste sont nombreuses. Les deux parlent de bien commun, sont anti-développement, anti-capitaliste, souhaitent que toutes les ressources appartiennent au gouvernement, que le gouvernement soit en contrôle de tout, et que des zones de plus en plus grandes soient propriété du gouvernement et interdites au humains. Et leur solutions sont toujours les mêmes: plus de pouvoirs au gouvernement, moins de droits et libertés individuels, contrôle de la population, moins de technologie, moins d’énergie, plus de pauvreté, etc.

L’extrémiste environnementaliste n’est rien d’autre que le communisme drappé de vert, appuyé par l’Agenda 21 de l’ONU. Ils appellent ça du développement durable. Il fallait trouver un nom qui passe bien pour ne pas éveiller les soupçons:

Participating in a UN advocated planning process would very likely bring out many of the conspiracy- fixated groups and individuals in our society… This segment of our society who fear ‘one-world government’ and a UN invasion of the United States through which our individual freedom would be stripped away would actively work to defeat any elected official who joined ‘the conspiracy’ by undertaking LA21. So we call our process something else, such as comprehensive planning, growth management or smart growth.
J. Gary Lawrence, advisor to President Clinton’s Council on Sustainable Development.

Ce qui signifie dans les faits qu’il faut faire tellement attention à l’usage qu’on fait des ressources, que la solution est de rassembler tous les humains dans des zones urbaines haute densité, pas de propriété privée, pas de maison unifamilialle, pas d’air climatisé, et pas de sport et loisir non plus parce que que ce n’est pas « durable ».
Extrait d’un document de l’ONU:

Ski runs, grazing of livestock, plowing of soil, building fences, industry, single family homes, paves and tarred roads, logging activities, dams and reservoirs, power line construction, and economic systems that fail to set proper value on the environment.
UN’s Biodiversity Assessment Report.

Non, il ne s’agit pas d’une « conspiration », il s’agit de gens avec des agendas sombres qui ont usurpé un mouvement qui était légitime au départ pour le détourner vers autre chose. Il ne s’agit pas d’une conspiration puisque les documents sont publics: Agenda 21, l’agenda de L’ONU pour le 21e siècle est disponible publiquement, et pour qui se donne la peine de le lire, on y voit très bien la direction qu’ils veulent prendre : Imposer un gouvernement socialiste mondial. Ils ne s’en cachent même pas, selon Christiana Figueres, le communisme est la solution pour « sauver la planète »:
http://dailycaller.com/2014/01/15/un-climate-chief-communism-is-best-to-fight-global-warming/
Pourtant l’histoire nous montre que les gouvernements communistes ont été les pires pour ce qui est de la protection de l’environnement….

Earth Day est un outil de propagande de plus dans leur arsenal, et est particulièrement utilisé dans les écoles pour endoctriner les enfants.

Que pouvez-vous faire?

-Ignorez les célébrations du jour de la terre.

-Informez vos connaissances qui croient naïvement « aider la planète » en célébrant le communisme vert.

-Si vous avez des enfants, regardez ce qu’ils recoivent comme information et expliquez leur la différence entre conservation et environnementalisme extrémiste.

-Boycottez les entreprises qui embarquent dans cette masquarade verte et laissez-leur savoir pourquoi.

-Ne faites pas de dons à des organismes verts (Sierra Club, World Wildlife Fund, Greenpeace, Equiterre) La plupart de ces organismes ont déjà reçu de votre argent à travers des subventions gouvernementales. Ils utilisent ces fonds pour faire du lobbyisme pour limiter toujours plus vos droits et libertés, et transférer des terrains privés en propriété gouverenementale (pour la « préservation »).

Alors, est-ce que vous allez célébrer la fête de Lénine le 22 avril?
earthdaylenin


Déja-vu

25/05/2012

Commentaire de l’auteur montréalaise Zhimei Zhang, qui a connnu la révolution culturelle chinoise:

Les carrés rouges lui rappellent les bandeaux rouges des gardes révolutionnaires de l’époque.

Quelques extraits:

-It seems to me that the Quebec student protesters are abusing democracy and freedom, which are the rights of every citizen, not just the protesters. This reminds me so much of the 10 disastrous years of the Cultural Revolution in China (1966 to 1976) when students went amok, ignoring all authorities, infringing on the basic survival rights of people, smashing everything they could put their hands on and shouting with inflated arrogance: “What is law? I am law!” The loss was beyond restitution and the damage irreparable.

-I can’t help but make this comparison because I see so many similarities in the students’ behaviour. The red squares pinned on their chests are for me alarming echoes of the red armbands worn by the Chinese Red Guards, the vanguard of all destruction. Democracy is meaningless if you are depriving other people of their rights while asserting your own. If we start to defy all rules and laws, then we have anarchy.

I was glad that I hadn’t seen any Chinese faces in the marching crowd. I don’t think Chinese parents would encourage their children to participate in such activities. I wouldn’t. It is well known that Quebec’s university tuition fee is the lowest in Canada. It is not even a 10th of Princeton University’s tuition.

Do you know that getting into good universities in China has become a luxury for average families? In addition to paying tuition plus living expenses, a huge burden already for parents, the Chinese have to give handsome bribes to teachers and school authorities to compete with their peers for the limited number of places available. Chinese families feel so blessed to have their children studying in Canada and getting a good education.

I agree with Josh Freed, who said in his weekend column: “We see Quebec’s higher new tuition rates as still being more of a bargain than a burden.”

Why can’t Quebec students see this? Unless there are other political motives behind the movement that cannot be revealed.

http://www.montrealgazette.com/news/Social+unrest+violence+serve+stark+reminders+past+life+China/6667513/story.html


Le mythe de Che Guevara

04/04/2012

Ca me fait toujours rire de voir des idiots utiles porter un T-Shirt de Che Guevara lors des manifestions étudiantes.

Il n’ont aucune espèce d’idée qui est cet homme. Ils croient que c’est un héros révolutionnaire communiste. En fait c’est un cruel tortionnaire responsable de la mort de plus de 10 000 personnes, incluant des enfants. Il en aurait tué beaucoup de ses propres mains, on ne sait pas le nombre exact mais les cas documentés s’élèvent à 159.

Comment peuvent-ils l’idolâtrer? De la même façon que les idiots utiles glorifient le communisme, c’est à dire en ignorant les faits et en créant une image romancée.

Devant la 19e Assemblée générale des Nations Unies (1964), il déclarait : Nous devons dire ici ce qui est une vérité reconnue, que nous avons exprimée devant le monde: des exécutions Oui! Nous avons fusillé, nous fusillons et nous continuerons de le faire tant que ce sera nécessaire. Notre lutte est une lutte à mort.

A Cuba, en tant que ministre de l’Industrie, il s’est adressé à la nation cubaine dans un discours télévisé afin d’annoncer à ses travailleurs qu’ils doivent se faire à l’idée de vivre dans un régime de collectivisme et que d’aucune manière ils pourront faire la grève. Deux ans auparavant, le même libérateur affirmait qu’il fallait détruire les journaux, car la révolution était incompatible avec la liberté de presse

Dans sa vie privée, il traitait les femmes comme des objets, notamment celles des classes sociales inférieures à lui. Il avait un faible pour les servantes de la famille et de ses amis. Un témoignage d’un ami d’enfance atteste qu’alors que le jeune Ernesto était en train de manger dans la salle à manger chez son ami, il «a obligé la servante à monter sur la table pour la forniquer et ensuite se débarrasser de la pauvre malheureuse et retourner à son repas comme si rien n’était».

Dans un message au magazine Tricontinental, il exposait le moteur de sa cause : «La haine comme facteur de lutte, la haine intransigeante envers l’ennemi, qui pousse au-delà des limitations naturelles de l’être humain et le transforme en une efficace, violente, sélective et froide machine meurtrière». Passion qui l’habitait lorsqu’il s’exclamait : «je sens déjà mes narines dilatées, savourant l’odeur âcre de la poudre à canon, du sang; de la mort ennemie.»

Sa propre troupe d’hommes s’est découragée lorsque, dans le but de prendre le contrôle d’une plantation de café, il a ordonné l’exécution sommaire du propriétaire et de ses trois enfants, tous de moins de sept ans.

Juste avant sa capture, il avait demandé à ses hommes de se battre jusqu’à la dernière balle et jusqu’à la mort, ce qu’ils ont fait. Pourtant lui, il s’est livré avec un fusil encore chargé, en disant  »
Ne tirez pas! Je suis le Che! J’ai plus de valeur pour vous vivant que mort« . Les Boliviens pensaient autrement, et il a été exécuté de la même façon qu’il a fait exécuter des milliers de personnes.

Il a déjà déclaré en 1959 « Je n’ai pas besoin de preuves pour exécuter un homme, j’ai seulement besoin d’une preuve que c’est nécessaire de l’exécuter! »

Il a aussi déjà déclaré « Un révolutionnaire doit devenir une froide machine à tuer motivée par la haine pure » et s’est aussi vanté d’exécuter par conviction révolutionnaire plutôt que de se fier à des détails bourgeois archaïques, comme les preuves judiciaires.
Il a même déjà proposé l’extermination atomique comme solution finale envers les hyènes américaines. A côté de ça, le 11 septembre 2001 aurait l’air d’un pétard.

Pourtant, malgré tout ça, il continue d’être l’idole de la gauche marxiste. Ironiquement, sa mère, Celia, était dans la ligne du dernier vice-roi du Pérou et sa famille faisait partie de l’oligarchie argentine; son père, Ernesto, issu d’une famille riche, vivait de son héritage. Il me semble que c’est un pattern qui revient, des fils de riches qui disent parler au nom des plus pauvres….

Sources:

http://princearthurherald.com/news/detail/?id=f0be26a7-dedd-4ec9-986f-69c595056bd7

http://archive.newsmax.com/archives/articles/2006/10/4/175241.shtml

http://cubaarchive.org/home/images/stories/truth%20and%20memory/victims_of_che_guevara_in_cuba_9.30.2009.pdf


Entrevue intéressante avec Yuri Bezmenov

27/02/2012

Entrevue avec Yuri Bezmenov, un agent russe qui avait fait défection. C’est pas jeune, ça date de 1985, mais c’est une excellente réflexion sur la guerre psychologique que l’Union Soviétique a utilisé contre les États-Unis, qui a donné naissance aux « Idiots Utiles« , à toute cette mouvance Marxiste-Léniniste en occident, et surtout le rôle important que l’éducation joue dans ce lavage de cerveau collectif.


Citation

26/10/2010

How do you tell a communist? Well, it’s someone who reads Marx and Lenin. And how do you tell an anti-Communist? It’s someone who understands Marx and Lenin.
–Ronald Reagan