Al Gore s’est encore trompé

26/01/2016

C’est pas d’hier que les prédictions sur le climat faites par Al Gore se révèlent toute fausses. N’oublions pas qu’en 2007, il avait prédit que le pôle nord serait libre de glace en 2014. Et bien sûr ça n’est pas arrivé.
algore-polar
Aucune de ses prédictions ne s’est révélée exacte, et les autres il les a faites pour plus loin dans l’avenir, et les chances sont fortes pour qu’il se soit trompé pour celles-là aussi. En fait, il a eu l’air fou tellement de fois avec ses fausses prédictions que lui aussi, il les fait maintenant pour dans 100 ans. Comme ça, il sera mort et les gens auront oublié quand dans 100 ans ça n’arrivera pas. Entre temps il peut continuer a faire le faux prophète et continuer de s’enrichir.

Le 26 janvier 2006, Al Gore a prédit que nous avions seulement 10 ans pour « sauver la planète », et qu’il fallait réduire drastiquement nos émissions de CO2 (avec les énergies vertes et les bourses carbones, deux domaines où il avait fortement investit). Après ça il était censé être « trop tard ».

Et bien 10 ans plus tard, c’est aujourd’hui. Non seulement l’apocalypse n’est pas arrivée, mais il n’y a pas eu de réchauffement significatif depuis que Al Gore a fait cette prédiction. Et si on exclut le léger réchauffement actuel causé par un El Niño (phénomène cyclique qui n’a aucun lien avec le CO2 ni l’activité humaine et qui dure au maximum un an), il n’y aurait eu aucun réchauffement du tout depuis 2006. Et ce malgré une hausse importante du CO2 émit par l’humain.

http://notrickszone.com/2014/03/10/al-gores-10-year-scorching-prophesy-emerging-as-a-grand-hoax-global-temperatures-declined-over-last-decade/

http://www.rushlimbaugh.com/daily/2006/01/27/algore_we_have_ten_years_left_before_earth_cooks

http://www.thenewamerican.com/tech/environment/item/18888-embarrassing-predictions-haunt-the-global-warming-industry

http://www.climatechangedispatch.com/limbaugh-s-al-gore-armageddon-clock-about-to-hit-zero-after-ten-years.html

Ajout 26/01/2016:

Five Ways We Know Al Gore’s Been Running A Global Warming Racket


Al Gore strikes again

28/01/2014

Selon Al Gore, la « gestion de la fertilité », autrement dit, le contrôle des naissances par le gouvernement, est la clé pour combattre le réchauffement climatique et promouvoir le développement économique des pays pauvres.

Source:
http://dailycaller.com/2014/01/27/al-gore-once-again-suggests-fertility-management-to-fight-global-warming/
gore-vilain

Déjà que Al Gore n’avait plus de crédibilité en ce qui a trait au réchauffement climatique, toute ses prédictions s’étant révélées fausses ou grandement exagérées, maintenant il vient de se joindre au néo-malthusiens..
Voir mon billet précédent au sujet du malthusianisme:
https://crioux.wordpress.com/2013/10/29/le-mouvement-vert-anti-humain/

Mais ce n’est pas d’hier que les adeptes du contrôle de la population utilisent la peur du climat pour essayer d’implanter leur agenda.
Dans les années 1970, ces « experts  » annonçaient une ère glaciaire imminente, et bien sûr ils disaient que c’était la faute de la pollution humaine. En effet, depuis 1940, il y avait un refroidissement des températures (que l’on reconnaitra ensuite comme étant cyclique). Selon eux les solutions pour combattre le refroidissement étaient:

-Interdir les moteurs à essence et contrôler toute forme de combustion..
-Un contrôle rigide des produits mis en marché par le gouvernement.
-Le contrôle gouvernemental de la recherche et développementv technologique, qui serait stoppé au moindre prospect de pollution potentielle.
-Le contrôle de la population, en limitant le nombre d’enfants par famille, et des punitions sévères pour ceux qui en ont plus.
-Et finalement, sacrifier la démocratie (donc instauration d’un régime totalitaire) pour sauver la planète du refroidissement.

Extrait du journal The Owosso, 26 janvier 1970:

http://news.google.com/newspapers?id=jjgiAAAAIBAJ&sjid=9KsFAAAAIBAJ&pg=1371,2354081

Est-ce que ça ne semble pas familier?
Encore une fois, il s’agit d’une agenda politique de contrôle de la population par une élite, et non pas de climat.


Article intéressant à propos du CO2

03/06/2013

La différence entre les vrais écologistes et les environnementalistes « anti-toutte »:

• CO2 is an essential plant nutrient that accelerates the growth of plants, gardens and forests.

• CO2 is present in the atmosphere at just 400 ppm. By comparison, oxygen is present at 210,000 ppm. There is barely any CO2 in the atmosphere at all.

• Higher CO2 levels means better reforestation and « greening » of the planet. As CO2 levels rise, barren regions are able to « re-green » with trees that couldn’t grow there before.

• CO2 is chronically deficient in the atmosphere today; many plants are « starving » for carbon dioxide.

• NO, I do not support the oil and gas industries. In fact, there is hardly any link between energy usage and the rise of CO2 in the atmosphere. The vast majority of CO2 emissions come from biology, not burning fossil fuels.

A lire absolument:
http://www.naturalnews.com/040588_carbon_dioxide_environmentalists_Al_Gore.html


Al Gore reality check

07/05/2013

Deux petits vidéos qui valent la peine d’être vu afin de remettre les pendules à l’heure.

ezra-gore

Info supplémentaires:
http://scienceandpublicpolicy.org/monckton/goreerrors.html


Prédictions de faux prophètes

09/12/2012

J’aime bien quand les prophètes du climat font des prédictions qui sont dans quelques années. Comme ça on peut leur remettre leurs mensonges au visage quand ça ne se réalise pas.
Comme quand L’ONU avait prédit qu’en 2010 (voir ici), les iles du Pacifiques seraient inondées et qu’il y aurait des millions de « réfugiés climatiques ». Il fallait alors donner plein d’argent à l’ONU pour préparer cette « catastrophe ». Est-ce qu’on peut avoir un remboursement s.v.p.?

Voici encore Al gore qui prédisait il n’y a pas si longtemps qu’il n’y aurait plus de glaces aux pôles en 2013.

L’échéance approche, et pourtant le couvert de glace en Antarctique est en progression, et celui de l’Arctique à repris presque tous ce qu’il avait perdu vers 2007.
http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2216238/Now-theres-ice-South-Pole-So-global-warming-thawing-Antarctica.html

Certains ont compris le principe et maintenant ils font des prédictions sans date précise ou alors tellement loin dans le futur que les gens auront oublié ou qu’ils seront morts avant que ça arrive. D’ici là, comme AL Gore, ils peuvent profiter des bénéfices de l’agenda vert basé sur la peur. Les fonds de recherche en climatologie c’est comme un Bar Open. Al Gore est devenu multi-millionnaire en investissant dans les énergies vertes et la bourse du Carbone. Il avait avantage à propager le message de peur pour faire fructifier ses investissements. Curieusement, alors que le message réchauffiste commence à battre de l’aile, il a récemment tout vendu…

http://www.wnd.com/2012/09/al-gore-bails-from-green-energy-investment/

Les faux prophètes ont avantage à annoncer le malheur, car si leur prédictions ne se réalisent pas, ils peuvent toujours dire que c’est grâce à eux.

Billets précédents sur le même sujet:
https://crioux.wordpress.com/?s=proph%C3%A8te


Refroidissement!

04/12/2011

On dirait que les gens ne sont pas capables d’apprécier une belle journée ou bel automne. Dès qu’il fait chaud, c’est la panique. Ils souhaitent voir le froid! Be careful what you wish for!

global_warming_panic

Cette idée de réchauffement causé par l’homme est tellement rentrée dans la tête des gens que rien, hormis un refroidissement majeur, ne pourrait les convaincre du contraire. Et même là, il y a toujours des faux-prophètes pour dire que s’il y a un refroidissement c’est encore la faute au réchauffement climatique (renommé « changements climatiques » pour que ça puisse être utilisé à toutes les sauces) Et même si on devait avoir un très grand refroidissement, ils vont dire que c’est grâce à eux et leur combat valeureux contre le méchant CO2 (qui continue pourtant d’augmenter malgré leur « combat »). Alors ou sont allés ces milliards de dollars que les gouvernements et les particuliers ont investit dans cette utopie, sans aucun résultat?

La seule façon pour que les gens se réveillent, ça prendrais une autre mini-ère glaciaire, comme celle qui s’est terminée il y a 200 ans, et qui avait duré presque 400 ans. En espérant que les gens fassent enfin le lien que c’est pas le CO2 la source des variations climatiques. C’est plutôt probablement le soleil et ses cycles réguliers et prévisibles. Pourtant très peu d’argent va dans les fonds de recherche pour étudier ces cycles.

Voir à ce sujet ce vidéo sur Piers Corbyn, ce scientifique excentrique qui arrive à avoir de meilleures prédictions sur le climat que les experts gouvernementaux, en se servant presqu’uniquement du soleil. Il avait notamment prédit l’hiver très froid qui a frappé l’Europe en 2010, alors que les experts parlaient d’un hiver doux.

Mais si c’est le soleil le principal responsable et qu’ils ne pourront plus mettre la faute sur le CO2 et donc l’humain, comment Al Gore va faire pour avoir ses généreuses subventions pour ses compagnies d’énergies verte? Comment va-t-il pouvoir empocher des millions avec les crédit carbones? Comment les gauchistes anti-capitalistes vont-il pouvoir accuser les corporation de « détruire » la planète avec le CO2? Comment David Suzuki, Steven Guilbeault et autres prophètes de malheur vont-ils faire pour accumuler des millions en dons et poursuivre leur niveau de vie « jet set ». Ça veut dire plus de voyages tout frais payés partout dans le monde pour les groupes écolo et journalistes pour suivre les conférences climatiques de L’ONU non plus? Et comment vont faire les scientifiques corrompus pour profiter de généreux fonds de recherche pour leur « travaux » sur le réchauffement climatique?

Alors si ça se produisait réellement, un grand refroidissement tel que mentionné dans l’article suivant, un parmi tant d’autres sur le sujet, mais celui-ci frappe l’imaginaire en mettant des dates et une durée précises, soit 100 ans de refroidissement. D’autres articles parlent de 30 ans.
http://www.laterredufutur.com/accueil/index.php/soleil/194-des-scientifiques-russe-predisent-100-ans-de-refroidissement-climatique.html

Ca signifie des besoins en énergie grandissants, alors que les écolos veulent fermer des centrales au charbon ou nucléaire et empêchent le développement du gaz naturel, pétrole et autres sources d’énergie. Ca signifie des ressources alimentaires limités, puisque moins de production et étés plus courts. Et ça signifie surtout que pendant des décennies, nous avons collectivement dilapidés des milliards pour une « cause » qui était fausse, et que beaucoup de gens se sont enrichis sur le dos des autres en leur disant qu’il fallait diminuer leur niveau de vie pour « sauver la planète », alors qu’eux vivaient la Dolce vita.

Par exemple, James Cameron:

C’est dommage, mais j’en suis presque à souhaiter que ce refroidissement arrive. Oui ça serait catastrophique, bien plus qu’un léger réchauffement de 0,5 degré comme nous avons connu depuis 1970, mais juste pour montrer aux écolo-religieux qu’ils ont tort, qu’on sorte de cette religion verte et qu’on puisse enfin passer à autre chose. Comme trouver de vraies solutions aux vrais problèmes, comme l’accès à l’eau potable, la création de richesse, le développement économique, le développement de la VRAIE science et …. s’adapter au refroidissement.


Give me a break

28/09/2011


Al Gore, le prophète

13/09/2011

preach

« Climate Reality Project », la dernière arnaque de Al Gore pour tenter de convaincre les hérétiques qui n’appuient pas sa « réalité ». Il s’agit d’un téléthon de 24 heures qui sera diffusé demain sur une chaine de télé par câble (donc il est actionnaire)

Durant une interview avec Maggie Fox, Présidente et CEO de cette télé-réalité, elle utilise le terme prophète pour désigner Al Gore. Et dire qu’il y en a encore pour croire ce que ce preacher vert peut dire!

FOX: I think the notion of Vice President Gore as a divisive figure is a bit of a hoax, just like the people who are denying climate change. Its a pre-frame, its a fabrication that suits those who want to keep the status quo. So if you have a prophet, if you have someone who has woken up to a particular challenge in the world and that person speaks, if that disrupts things, who is going to be and what are the voices going to be that say that person doesnt have credibility? Those voices that dont want that change There are so many more voices clamoring to hear what he has to say that his right to speak and need to speak is more than made clear virtually every day.

YOUNG: Did you just refer to him as a prophet?

FOX: I think he is a prophet on climate change. I think he woke up to this issue in his earliest years, expected as other people learned about it that they would also wake up to its significance … His presumption as a young man was that once you heard the information the world would shift and start getting its act together, and that hasn’t happened.

Source: http://www.loe.org/blog/blogs.html?seriesID=1&blogID=16

Et il va y avoir un québécois sur ce show: Karel Mayrand.

http://www.cyberpresse.ca/environnement/dossiers/changements-climatiques/201109/13/01-4447053-un-quebecois-en-croisade-avec-al-gore.php

En plus, en fin de texte, Karel Mayrand utilise les mêmes arguments que Monseigneur Guilbeault pour les grandes marées du 6 décembre 2010: “l’absence de glaces”.
Extrait du texte de M. Guilbeault:

La dévastation dans ce secteur est directement liée au réchauffement climatique. En effet, la hausse du niveau des océans et l’absence de glace sont directement en cause; avant, la glace protégeait la berge à l’occasion des grandes tempêtes d’hiver.

Et voici la citation de Karel Mayrand

Les gens dans le Bas-du-Fleuve les vivent, les changements climatiques, […] Les dommages des grandes marées d’automne sont plus grands à cause de trois facteurs qu’on peut lier aux changements climatiques: la hausse du niveau de la mer, la force des tempêtes et l’absence de glace.

Pourtant le 6 décembre c’est encore en AUTOMNE (l’hiver commence le 21 décembre). J’ai passé ma vie au bord de la mer, et je n’ai jamais vu de couvert de glace en décembre.

Sans compter que plusieurs VRAIS experts s’étaient prononcés sur le phénomène et disaient que ça n’avait RIEN à voir avec les changements climatiques. Il s’agissait d’une combinaison de grandes marées d’automne, de pluies, de basse pression (qui gonfle le niveau de la mer) et de forts vents de l’est. Ils disaient aussi qu’il s’agissait d’un phénomène cyclique. Ça a été accentué parce que les gens se bâtissent collés sur la mer, quelques fois même en dedans de la ligne de marée avec murets de ciment ou de bois pour augmenter la surface de leur terrain.

Voir le billet que j’avais écrit à ce moment:
https://crioux.wordpress.com/2010/12/21/grandes-marees-et-tempetes-en-gaspesie/

Et pendant ce temps, Al Gore continue à investir massivement dans les technologies vertes et a faire peur au monde pour faire mousser ses actions. C’est normal qu’il se débatte comme un diable dans l’eau bénite, puisque les gens commencent à se rendre compte de l’arnaque réchauffiste. Il va perdre des millions s’il ne réussit pas à convaincre les gens que sa « réalité » est la seule et unique vérité. Moi je crois que ça risque fort bien de lui péter en plein visage et exposer la religion qu’est devenu ce mouvement.


Environnementalisme et religion

21/01/2011

Les écolos sont rapide à accuser ceux qui ne sont pas d’accord avec leur dogme de négationistes ou créationistes. Selon eux, si tu ne crois pas au réchauffement causé par le CO2 c’est que tu es un redneck américain de droite, religieux et créationiste.

Ah oui? Le lien entre la religion et le mouvement écolo est plus étroit qu’on pense.

Selon les créationistes:

Dieu a créé la terre il y a 10000 ans et les premiers humains sont Adam et Eve. Ils ont habité au jardin d’éden jusqu’à ce qu’ils mangent le fruit du péché. C’est vrai puisque la bible le dit. Les preuves scientifiques comme les fossiles ou l’âge de la terre sont faux. Donc les dinosaures ont existé il y a moins de 10000 ans et Noé les aurait embarqués dans l’arche. Les fossiles? C’est Dieu qui les a mis là pour mettre les humains a l’épreuve. Ils ont une explication à tout.

Si les faits ne correspondent pas au dogme, Ils modifient les faits, font disparaitre les preuves.

Ceux qui attaquent ce qui est écrit dans la bible sont des hérétiques et doivent être remis à l’ordre. Au moyen âge ils brûlaient les hérétiques!

Comme toute bonne religion, l’église chrétienne est la seule détentrice de la vérité, tous les autres religions ont tort.

C’est un péché d’empêcher la famille, la vie d’un être humain est prioritaire.

Et surtout, il faut tout accepter, sans se poser de questions.

Selon les écolos:
Le climat de la terre a toujours été stable et paisible, comme au jardin d’éden, jusqu’à ce que le méchant humain commette le péché de l’industrialisation et de la technologie. Depuis ce temps, la mère nature est régulièrement violée et agressé par l’activité humaine, et il est responsable de la destruction de la planète. C’est vrai puisque Al Gore et Steven Guilbeault le disent. Même si les preuves scientifiques montrent que les dires de ces faux prophètes sont faux, c’est pas grave. Le foi en la religion verte est plus forte que tout.

Ceux qui attaquent la théorie réchauffiste sont des hérétiques et des négationnistes et doivent être remis à l’ordre. Quand les écolos ne peuvent pas attaquer les faits, ils attaquent la personne qui ose les confronter.

Si les graphiques ne correspondent pas au dogme, ils modifient les données (Climategate)

Des scientifiques disent que le réchauffement est une arnaque? Selon les écolos, c’est qu’ils sont payés par des grandes pétrolières, donc tout ce qu’ils disent est faux. Ils ont une explication pour tout.

Chaque évènement météo, sans exception, est la faute du réchauffement climatique causé par l’homme. Il fait froid et la température est à la baisse? c’est aussi la faute au réchauffement climatique, bien sûr! Selon les plus enthousiastes, même les tremblements de terre sont causés par le réchauffement climatique.

Suite au péché originel, tous les maux de la terre sont la faute des humains, qui doivent racheter leur péchés.

Comme toute bonne religion, l’église écolo est la seule détentrice de la vérité, tous les autres ont tort.

Les écolos prônent la dénatalité. C’est un péché d’avoir des enfants puisque qu’il y a trop d’humains qui polluent. La nature et les animaux sont plus importants que les humains.

Et surtout, il faut tout accepter, sans se poser de questions.

Finalement est-ce vraiment nous, ceux qui mettent en doute cette fausse science, qui sommes les religieux?

Il faut enlever la recherche sur le climat d’entre les mains de ces fanatiques religieux, et la remettre entre les mains des scientifiques objectifs. Il faut que ça soit basé sur des faits vérifiables, et non pas sur une foi religieuse anti-humain, ce qui enlève toute crédibilité au mouvement écologiste.


(relaps: wikipedia)


Histoires de peur et faux prophètes : Partie 2

10/01/2011

Suite du billet précédent. Celui-ci couvre du début du 20e siècle, jusqu’à aujourd’hui.

Au début du 20e siècle
Entre 1920 et 1940, quelques décennies après la mini ère glaciaire, il y a eu une période très chaude où ont été établis en Amérique du Nord des records de chaleurs qui tiennent encore aujourd’hui. Déjà, certains « experts » annonçaient des sécheresses catastrophiques. Mais après 1940, les températures ont commencé à tomber dramatiquement.

Les années 70 à 80
Dans les années 70, puisque la température continuait de descendre depuis 1940, on nous prédisait une ère glaciaire imminente. C’est la panique, les terres agricoles ne pourront plus produire assez de nourriture, on nous prédisait des guerres et la famine pour la majorité de la population du globe.

Voici les prédictions catastrophiques des « experts » des années 70. Certains sont aujourd’hui les mêmes scientifiques qui annoncent le réchauffement. Notez que ces prédictions ont été faites entre 1970 et 1975. (traduction libre)


« Nous avons environ 5 ans pour faire quelque chose » Kenneth Watt

« La civilisation va disparaitre d’ici 15 ou 30 ans si des actions ne sont pas prises immédiatement contre les problèmes auquels fait face l’humanité ». George Wald

« Nous sommes dans une crise environnementale qui menace la survie de cette nation, et celle du monde comme un environnement habitable ». Barry Commoner

« Le taux de mortalité va augmenter jusqu’à ce qu’au moins 100-200 millions de personnes par an vont mourir de faim durant les 10 prochaines années » Ehrlich

« Les démographes sont presque tous d’accord sur les prédictions suivantes : dans 5 ans, les famines majeures vont commencer en Inde; elles vont se propager pour include l’Inde au complet, la Pakistan, la Chine, le Moyen-Orient et l’Afrique. […] Dans 30 ans, probablement avant, l’Amérique du sud et l’Amérique centrale vont exister sous la famine . . . D’ici 30 ans, le monde entier, excepté l’Europe de l’ouest, l’Amérique du Nord et l’Australie, vont être en famine. »
Denis Hayes

« Quand les météorologiques prennent les température moyennes autour du monde, ils se rendent compte que les l’atmosphère s’est refroidi graduellement depuis les trois dernières décennies. Cette tendance ne montre pas d’indication inverse. Les analystes du climat sont de plus en plus appréhensif, parce que les abérrations qu’il étudient peuvent être annonceur d’une autre ère glaciaire ».
Time Magazine

« Il y a des signes de mauvaise augure que les modèles météorologiques de la terre ont commencé à changer dramatiquement et que ces changements vont affecter de façon drastique la production de nourriture, avec des implications politiques sérieuses pour toutes les nations du globe. Le déclin de production de nourriture pourrait débuter bientôt, d’ici 10 ans »
Newsweek

Vers 1975, les températures ont recommencé à monter, mettant fin aux fausses craintes d’ère glaciaire.

Ensuite, on a aussi tenté de faire peur au monde avec les pluies acides. Toutes les forêts allaient mourir et les lacs seraient stériles. Oui, il y avait effectivement un problème de pollution, et la conscientisation a porté fruit en forçant les industries à modifier leurs méthodes, mais les pluies acides existent aussi de façon naturelle, par l’activité volcanique et les éclairs, et en quantité raisonnables, les plantes utilisent l’acide nitrique comme nutriment.

Les années 80
Dans les années 80, on nous prédisait un réchauffement catastrophique, les glaces vont fondre, le niveau de l’océan va monter de 20 pieds, les ours polaires vont mourir, la désertification va s’étendre partout, la planète va mourir! Le tout étant bien sûr dû à l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère, produit par l’humain. Aux Etats-Unis, le prophète de malheur de la religion verte est Al Gore, et au Québec nous avons Steven Guilbeault. Contrairement aux anciens faux prophètes, ces derniers mettent la faute de n’importe quel évènement météorologique sur les humains au lieu de la volonté divine.

Pourtant, les catastrophes appréhendées ne se sont jamais matérialisées, rien qui ne soit autre chose qu’un évènement météorologique naturel. En fait, comme mentionné précédemment, la température a effectivement baissé entre 1940 et 1975, et augmenté ensuite. L’industrialisation (donc l’apport de CO2) a commencé vers 1940, l’après guerre, et pourtant la température se refroidissait. Depuis 1998, il n’y a plus de réchauffement (même un refroidissement selon certaines études), mais le CO2 continue toujours d’augmenter.
fact

Il n’y a donc pas de lien direct entre le CO2 et la température. Al Gore a tenté de faire ce lien dans son film bourré de mensonges, mais dans la réalité, l’étude des carottes de glaces de Vostok montrent que durant les nombreux changements climatiques qui se sont produits durant les derniers 800000 ans, l’augmentation du CO2 arrive APRÈS l’augmentation des températures, pas avant. La température augmente, la biodiversité augmente, et donc le CO2 aussi. La température fait augmenter le CO2, et non pas l’inverse.
.
Cliquez sur l’image pour la voir en plus grand

Al Gore, dans son film de science-fiction, s’est inspiré de ce graphique, mais à malhonnêtement séparé les deux données sur deux graphiques pour qu’on ne voie pas que le CO2 augmentait APRÈS les températures. Voici le graphique utilisé par Al Gore dans son film:
womack_2
Sans compter que les données utilisées par Al gore avaient été manipulées afin de produire ce Hockey Stick, qui a été démontré comme faux ensuite.

Malgré les démentis des scientifiques et le Climategate, les gens ont continué de croire à l’arnaque réchauffiste propagée par les faux prophètes et le GIEC, mais depuis 1998, le réchauffement a cessé, et le mouvement est en perte de vitesse.
GlobalClimateDisruption-thumb-520x383-446

Remarquez aussi que depuis 2003, les prophètes environnementalistes parlent de « changements climatiques » au lieu de « réchauffement climatique ». En effet ça à l’air fou de dire que c’est la faute du « réchauffement climatique » quand il fait plus froid. Mais c’est pas a qui va arrêter M. Guilbeault. Pour lui, qu’il fasse chaud, froid, qu’il pleuve, qu’il neige, TOUT est la faute des changements climatiques.

cartoon-GW-Causes-Stuff

Le trou dans la couche d’ozone
Une des pires histoires de peur dans les années 80 fut le fameux « trou » dans la couche d’ozone. En fait, il ne s’agit même pas d’un trou, mais bien d’une zone en antarctique où le taux d’ozone varie selon les saisons. Il y a de l’ozone dans ce « trou », juste en plus faible quantité. Mais les graphiques montrés à la télé montraient toujours un trou. On allait tous mourir du cancer de la peau, y compris les animaux. Encore une fois, on a mis tout ça sur le dos des chlorofluorocarbures (CFC), et ils ont été bannis. Il est très possible que les CFC puissent avoir eu un impact, mais le taux d’ozone continue de varier de façon saisonnière et cyclique. Le rôle du soleil dans la fabrication de l’ozone est primordial et c’est pourquoi le « trou » se forme lorsqu’il n’y a pas de lumière solaire (en antarctique, il n’y a presque pas de soleil pendant 6 mois) Durant la période de soleil constant, l’ozone augmente et le « trou » se ferme. C’est pourquoi la carence en Ozone se forme aux pôles et non pas ailleurs. Mais les faux prophètes ne parlaient pas des ces cycles…
http://en.wikipedia.org/wiki/Ozone_depletion:

The role of sunlight in ozone depletion is the reason why the Antarctic ozone depletion is greatest during spring. During winter, even though PSCs are at their most abundant, there is no light over the pole to drive the chemical reactions. During the spring, however, the sun comes out, providing energy to drive photochemical reactions, and melt the polar stratospheric clouds, releasing the trapped compounds. Warming temperatures near the end of spring break up the vortex around mid-December. As warm, ozone-rich air flows in from lower latitudes, the PSCs are destroyed, the ozone depletion process shuts down, and the ozone hole closes

Et le fameux « trou » existe toujours selon la saison, mais on en parle plus. Les prophètes de malheurs ont trouvé d’autres calaminés pour nous faire peur.

Les ours polaires?
polar-bear
Ah! Les pauvres petit-ours polaires!
On a dont essayé de nous faire croire qu’ils allaient tous disparaitre quand la banquise allait fondre à cause du réchauffement climatique. Le problème c’est que la banquise ne fond pas autant que les modèles prédisent, et ne prend pas en compte que les ours ne vivent pas sur la banquise, mais bien sur la terre. La banquise est leur terrain de chasse. Sans la banquise les phoques mettent bas sur la terre et les ours les chassent à cet endroit. Et le détail de plus important, c’est que les ours polaires existent depuis 150000 ans, évolué à partir de l’ours brun durant la dernière ère glaciaire. Il y a 1000 ans, durant l’optimum médiéval, il faisait plus chaud qu’aujourd’hui, il n’y avait plus de banquise et moins de glace au Gröenland, que les vikings avaient colonisé. Pourtant les ours polaires ont survécu. La même chose avec l’optimum Holocène qui a suivi la dernière ère glaciaire, il y a entre 9000 et 6000 ans, qui était encore plus chaud que l’optimum médiéval, et les ours sont toujours là. Alors inquiétez-vous pas pour les ours polaires. Pendant ce temps, des humains meurent sans que personne n’en fasse de cas.
enviropriorities

La surpopulation
Puisque le réchauffement climatique commence à battre de l’aile, le nouveau sujet trouvé pour faire peur au monde c’est la surpopulation. Ce n’est pas un sujet nouveau, dès les années 60, certains scientifiques annonçaient déjà des catastrophes reliées à la surpopulation, qui ne se sont pas encore réalisées non plus.

Les écolos prônent maintenant la dénatalité, allant même jusqu’au terrorisme pour dire au gens de ne plus faire d’enfants et diminuer la population pour limiter le CO2, qui selon eux cause le réchauffement. On nous annonce des famines, la disparition des espèces animales, et des guerres pour le contrôle des ressources. Quoiqu’il y a ait un fait indéniable que la terre ne peut pas supporter une population en croissance à l’infini, il ne faut pas oublier que la population ne continuera pas nécessairement d’augmenter au rythme actuel. De façon naturelle, plus les sociétés sont développées, moins les gens ont d’enfants. Et c’est en supposant qu’il n’y aura pas de guerre, famines, épidémies ou ère glaciaire pour diminuer la population. Les moyens discutés tout récemment au sommet de Cancun par les prophètes de malheur sont inquiétants, allant de la stérilisation des pauvres, à une politique mondiale d’enfant unique, comme en Chine.