Le plan des Globalistes

Il y a beaucoup de confusion quand on parle des « globalistes ». Je pense qu’il est nécessaire d’expliquer un peu de quoi il retourne, parce que c’est très important de comprendre leurs buts pour comprendre pourquoi il faut les stopper.

Origine:
Les globalistes sont des élitistes qui pensent que le monde libre et les nations sont une horreur et cause de toutes les guerres, et qu’il faut un pouvoir centralisé pour diriger l’humanité dans la « bonne direction ».
L’union Européenne était le test en préparation du gouvernement mondial. Et a voir la corruption et l’énorme bureaucratie qui ont caractérisé l’Union Européenne, ça donne un avant goût amer.
Dans le centre des visiteurs du Parlement Européen, il est affiché ceci:
« …la souveraineté nationale est la racine de tous les pires maux de notre époque et la marche continue de l’humanité vers le desastrer tragique et le barbarisme.. Le seul remède final pour ce suprème et catraasphioque mal de notre temp est l’union fédérale des peuples. »



Leur idée centrale est que le nationalisme est le mal incarné et qu’un gouvernement mondial réglerait tous les problèmes. Quand on parle des globalistes il s’agit principalement de l’ONU, d’idéologues et de milliardaires qui appuient l’idée d’un gouvernement global

Dès les années 1970, le Club de Rome avait publié The first Global Revolution. En voici quelques extraits:

« Peut-on vivre sans ennemis? Chaque Etat a été tellement habitué à classer ses voisins comme ami ou ennemi, que l’absence soudaine d’adversaires traditionnels a laissé les gouvernements et l’opinion publique avec un grand vide à combler. De nouveaux ennemis doivent être identifiés, de nouvelles stratégies imaginées, et de nouvelles armes mises au point. Les nouveaux ennemis sont différents dans leur nature et leur positionnement, mais ils ne sont pas moins réels. Ils menacent la race humaine tout entière, et leurs noms sont la pollution, pénurie d’eau, la famine, la malnutrition, l’analphabétisme et le chômage. Cependant, il semble que la sensibilisation des nouveaux ennemis, soit encore insuffisantes pour réaliser la cohésion et la solidarité mondiale dans cette lutte. L’échec de nombreuses idéologies a supprimé certains des points de référence nécessaires »

(p. 70-71)

« Dans la recherche d’un ennemi commun contre lequel nous pouvons nous unir, nous sommes arrivés avec l’idée que la pollution, la menace du réchauffement climatique, les pénuries d’eau, la famine et autres, ferait l’affaire. Dans leur totalité et de leurs interactions ces phénomènes constituent une menace commune qui doit être confrontée à tout le monde ensemble. Mais en désignant ces dangers ennemis , nous tombons dans le piège, dont nous avons déjà mis en garde les lecteurs, à savoir la confusion entre les symptômes et les causes. Tous ces dangers sont causés par l’intervention humaine dans les processus naturels, et ce n’est qu’à travers un changement d’attitude et de comportement qu’ils peuvent être surmontés. Le véritable ennemi, alors, c’est l’humanité elle-même »

(p. 75)

« Il semblerait que les humains ont besoin d’une motivation commune, à savoir un adversaire commun, d’organiser et d’agir ensemble dans le vide, une telle motivation doit être trouvée pour mettre les nations divisées face à un ennemi extérieur, soit un ennemi réel ou alors un ennemi inventé à cet effet. »

Pendant des années, ils ont cherché à trouver un ennemi commun pour tenter d’unir l’humanité.

Global Cooling
Au tout début ils ont utilisé le « global cooling » et la surpopulation. Ils ont utilisé une hypothèse qui disait que puisqu’il y avait un refroidissement climatique depuis les années 1940, ça allait donc continuer et qu’on se dirigait donc vers la prochaine ère glaciaire, et qu’il ne serait plus possible de cultiver assez de nourriture pourtoute l’humanité. C’était la faute de la « pollution » et la solution était de donner tous les pouvoirs à l’état pour qu’il puisse sauver l’humanité.

Ils ont utilisé les écrits de Paul Erhlich. La première ligne de son livre, Population Bomb, sorti en 1968:

« The battle to feed all of humanity is over. In the 1970’s and 1980’s hundreds of millions of people will starve to death in spite of any crash programs embarked upon now. »

« Un cancer est la multiplication non-controlée des cellules, l’explosion de la population est la multiplication non-controlée des gens. On doit mettre nos efforts à traiter les symptomes et à extraire le cancer. »

« En 1985, il y aura eu assez de morts pour réduire la population de la terre à un niveau acceptable, comme 1,5 milliard »
Une de ses « solutions »:
« L’addition de stérilisant temporaire dans la nourriture de base, ou l’approvisionnement en eau, avec une distribution d’antidote chimiques [pour avoir des enfants] , peut-être par lotterie ».

Ici un extrait du journal journal Owosso, 26 janvier 1970:

Il est évident que de telles mesures ne peuvent pas être appliquées dans une société libre, uniquement dans une dictature.

Couche d’ozone
Puis vers le milieu des années 1970, la température s’est remise à monter et tous le monde a oublié cette histoire de Global Cooling. Alors ils ont trouvé un nouvel ennemi commun: Le trou dans la couche d’ozone. Il y a toujours eu des « trous » (zones avec moins d’ozone) aux pôles. C’est tout à fait normal parce que l’ozone se forme quand les rayons ultraviolets du soleil réagissent avec les molécules d’oxygène (O2) pour former O3 (ozone). Et comme les pôles ont 6 mois de soleil et 6 mois de noirceur, les « trous » varient selon les saisons.
Même si entre temps ils ont trouvé une meilleure arnaque et font croire qu’ils ont réglé le problème, les trous existent encore et n’ont pratiquement pas changé, comme ils le font depuis toujours.

Global Warming
Au milieu des années 1980, ils ont trouvé l’ennemi parfait: le réchauffement climatique. Toute activité émet du CO2. Le CO2 est la base de la vie sur terre, et toute activité énergétique ou biologique émet du CO2. Contrôler le CO2 c’est contrôler l’énergie et la vie elle même. En se basant sur une vieille hypothèse jamais confirmée qui datait de 100 ans, ils ont dit que les émissions de CO2 par les humains réchauffaient le climat, donc exactement le contraire de ce qu’ils disaient pour le refroidissement climatique. Mais les solutions restaient exactement les mêmes: contrôle de l’état, diminution du niveau de vie, restriction des naissances, etc. Même si jamais ils n’ont réussi à prouver cette hypothèse, et que le réchauffement qui avait eu lieu entre 1975 et 2000 a pratiquement cessé naturellement, elle est devenue tellement médiatisée et politisée qu’il est maintenant impossible de la contredire sans se faire traiter de conspirationniste anti-science, même si ironiquement ce sont principalement des scientifiques qui la critiquent, et que ce sont principalement des politiciens et activistes qui la défendent. Le GIEC (organe de l’ONU) a été fondé uniquement dans le but d’influencer les politiciens dans cette direction, sans jamais remettre en cause l’hypothèse. Ce que beaucoup de scientifiques ont dénoncé. (voir https://crioux.wordpress.com/citations-climat/#Experts%20GIEC )

Agenda 21
Dès 1992 au sommet de la terre de Rio, ils ont commencé à établir leur plan pour dominer l’humanité, appelé Agenda 21 (agenda pour le 21e siècle). Ils clâment que l’Agenda 21 est pour « sauver la planète » et ils utilisent à outrance des termes comme « développement durable », mais quand on y regardait de plus près, cet agenda est pour établir un contrôle total de la vie des gens, et la fin de la propriété privée. Donc une dictature globale socialiste, sous le couvert de « sauver la planète ». Et 178 pays ont signé qu’ils appuyaient l’Agenda 21.

Résumé de l’Agenda 21 que j’avais écrit en 2013 : https://crioux.wordpress.com/2013/02/20/agenda-21/

Agenda 2030
Puis ils ont renommé l’Agenda 21 en Agenda 2030, parce qu’ils ont choisi la date. C’est en 2030 qu’ils ont prévu instaurer leur plan. Ils ont continué avec le même contenu que l’Agenda 21, sous le couvert de « sauver la planète », de « développement durable » etc, mais ils y ont ajouté « justice sociale », « équité » et autres termes à la mode qui sont vides de sens. Leur plan est toujours le même: imposer un gouvernement mondial non-élu qui va diriger monde de facon totalitaire. Une nouvelle version du communisme d’où on ne pourra plus s’échapper vers un pays libre. Un monde où les gens seront « égaux » dans la pauvreté et la misère, où ils ne seront plus libres, où la surveillance de masse sera partout, et où la propriété privée n’existera plus (sauf pour les « élites », comme dans tous les systèmes socialistes).

Dans les années précédentes, les politiciens et activistes qui sont embarqués dans cette idéologie commencaient déjà à dire en 2018 qu’il restait « 12 ans pour sauver la planète« . 2018 +12 = 2030. Joe Biden vient de dire qu’il restait 9 ans pour sauver la planète 2021+9 = 2030. Il n’y a aucune autre raison derrière ces chiffres, autre que d’aboutir à l’an 2030, puisque le climat ne se réchauffe pratiquement plus depuis 20 ans, et que toutes les hypothèses catastrophistes se sont trompés.

Le virus chinois
Puis est tombé du ciel le virus, dont les hypothèses les plus probables appuient qu’il s’est échappé accidentellement d’un laboratoire en Chine. Voici le nouvel ennemi commun, la crise tant attendue par les globalistes pour leur permettre d’accélérer la mise en place de leur agenda. La peur du réchauffement climatique, (renommé « changements climatiques » en 2008, parce que ça ne se réchauffait plus), ne faisait plus assez peur pour que les gens renoncent à leur libertés et acceptent la dictature globale. Mais le virus lui faisait tellement peur que les globalistes ont pu faire tout ce qu’ils voulaient et les gens appeurés acceptaient tout sans rien dire. Même si après la peur initiale, il a été démontré que le virus n’était pas si mortel que ça, ils ont continué toujours à imposer des mesures de contrôle de plus en plus radicales. Les gouvernements infiltrés par les globalistes, ou même dans certains cas, des marionettes placées là par les forces globalistes (ex: Macron, Trudeau, Bide, Merkel) ont appliqué le plan à la lettre:
-Soumettre la population avec la peur
-Causer la destruction économique: (fermeture forcée des petits commerces, faillites, endettement massif)
-Diviser la population pour faire diversion (traiter ceux qui critiquent les mesures de « conspirationnistes »)
-Imposer les masques inutiles qui servent à identifier les soumis des récalcitrants
-Imposer la vaccination forcée, et le passeport vaccinal : soumission totale du peuple, et possibilité d’injecter autre chose dans le futur. Rappelez-vous la solution de Paul Ehrlich que j’ai cité au début: agent stérilisant dans la nourriture ou l’eau. Et Bill Gates, un autre globaliste adepte de la réduction de la population à dit :
« The world today has 6.8 billion people. That’s headed up to about nine billion. Now, if we do a really great job on new vaccines, health care, reproductive health services, we could lower that by, perhaps, 10 or 15 percent. « .
Beaucoup de médecins ont soulevé des doutes sur les nouveaux vaccins à ARN messager, qui n’ont pas été suffisamment testés, et qui ont le potentiel de causer beaucoup de problèmes. Disons que si par « pur hasard », le virus causait des problèmes de fertilité, ça ferait l’affaire des globalistes qui veulent dépeupler la planète. Il n’y a pas de tests sur les répercussions à long terme, comme par exemple la fertilité ou la possibilité de transférer des modifications à votre descendance, sans modifier votre ADN (Épigénique).

Great Reset
Et une fois la destruction complète et les gens en faillite et désespérés, les globalistes vont arriver avec la solution magique: le Great Reset. Cette solution poussée par le World Economic Forum est en réalité le point de rupture, le « switch » vers l’Agenda 2030.

L’état va racheter vos dettes et vous donner un revenu minimum garanti. En échange: vous n’aurez plus de liberté ni de propriété privée, plus de maison, plus de voiture. L’état s’occupe de vous, comme un fermier s’occupe de son bétail.

Ils essayent de nous vendre ça comme un capitalisme réinventé, les compagnies ne seront plus là pour faire du profit mais pour servir les groupes d’intérets, et devront respecter les règles gouvernementales au niveau environnemental ou idéologique (ex: quotas de races ou d’orientation sexuelles) sinon pourraient être pénalisées ou forcées à fermer. Plus aucun libre marché. Que du traffic d’influence et de faveurs entre l’état et les grandes corporations. Les petites compagnies vont disparaitre (c’était déjà commencé avec les faillites forcées des PME pendant que les grosses corporations restaient ouvertes).

Puis ils vont dire qu’il n’y a plus de frontières, que tous peuvent aller là où bon leur semble. Ce qui va faire que les pauvres des pays du tiers monde vont se ruer vers les pays richès, les détruisant de l’intéreur et détruisant en même temps le concept de Nation que les globalistes détestent tellement. Ils y ont déjà travaillé activement avec la crise des réfugiés Syriens en Europe, les cavavanes de faux réfugiés au USA et les « réfugiés climatiques ».

Ensuite ils vont arriver avec la monnaie virtuelle globale, contrôlée par le gouvernement. Une façon parfaite de contrôler en détail la moindre transaction, mais aussi comme ils le font en Chine avec les crédits sociaux, avoir le pouvoir de bloquer une transaction ou même de vous retirer le droit d’acheter si vous êtes pas un « bon citoyen », par exemple si vous critiquez le gouvernement. Ca sera la fin du cash anonyme (en disant qu’il propage le virus) et des crypto-monnaies non-contrôlées qui seront rendues illégales. Ils vont dire qu’elles sont utilisées par des criminels, et que si vous n’avez rien à cacher, vous n’avez rien à craindre que le gouvernement suive chacune de vos transactions..

Et finalement ils vont détruire totalement le concept de nations. Ils ont prévu diviser le monde en 10 régions. C’était déjà prévu depuis le Club de Rome en 1973. Cette carte est extraite d’un rapport de l’ONU`:



Un peuple hétérogène, sans nation, sans valeurs communes, sans traditions communes, sans religion commune, ne peut pas s’unir pour se rebeller. Cherchez sur internet à propos de « Kalergi plan ».

Il suffit de regarder ce qui se passe depuis quelques années et comment est géré la crise actuelle pour voir comment nos politiciens et les médias complices appliquent le plan à la lettre. Ils ne s’en cachent même plus.
-Les politiciens utilisent tous le même slogan: « Build Back Better« .
-Les médias qui en novembre disaient que le « Great Reset » était une théorie de conspiration idiote, ont commencé à faire la propagande du Great Reset et décrivent comment tout va être parfait, la paradis sur terre…
-Le plan du Great Reset est disponible publiquement sur le site du World Economic Forum. Ils ont même préparé des vidéos de propagande, qui n’ont pas été très bien reçus et rapidement retirés: https://www.youtube.com/watch?v=lBBxWtKKQiA
-Le plan de l’Agenda 2030 est disponible sur le site de l’ONU, il faut juste prendre le temps de lire entre les lignes et passer par dessus les belles paroles vides de sens pour comprendre que c’est une réelle dictature communiste. Vidéo de propagande de l’Agenda 2030, qu’ils appellent maintenant Sustainable Development Goals : https://www.globalgoals.org/

Et remarquez comment les politiciens et activistes qui appuient cet agenda portent tous fièrement l’épinglette de l’Agenda 2030.


Le dernier obstacle
Trump était un obstacle au plan des globalistes. Il était un patriote et un nationaliste. Ils ont passé 4 ans à essayer de le tasser, ils ont utilisé les antifas, les émeutes BLM, les médias l’ont traité comme un idiot, un raciste, un fasciste, alors qu’il est tout à fait l’opposé de ça. Ils devaient écarter celui qui s’opposait à leur agenda, alors ils ont du tricher massivement pour réussir et placer une marionnette docile à sa place: Biden. S’ils réussissent à soumettre les USA , ils vont soumettre la planète. C’est pour ca que cette élection était si importante, et que si le peuple américain ne parvient pas à retirer ce président illégitime bientôt, c’est vraiment la fin des USA, dernier rempart de la liberté.

Toutes les pièces du puzzle sont en place.
Le covid est crise qu’ils avaient besoin pour justifier leur plan. Il n’en tient qu’à nous de résister où alors devenir les nouveaux serfs, classe de paysans sans droits, sans propriété privée, sans liberté, au service des nouveaux maitres : les « élites » et les méga corporations.

C’est certain que ce n’est pas un combat facile, et une bonne partie de la population est brainwashée à accepter ça comme une bonne idée, d’autres sont totalement appeurés par le virus, qui n’est pourtant pas beaucoup plus mortel qu’une grippe, d’autres seront désespérés et prêts à accepter parce qu’ils seront a court d’options, au bord de la ruine, d’autres auront simplement peur de passer pour des « complotistes » et vont se soumettre.. Plusieurs résistants vont finir par céder, n’ayant pas le choix de plier sous menace de perdre leur revenus, ou ne pouvant plus sortir de chez-eux sans le passeport vaccinal.

Dans ce combat, les médias seront les ennemis du peuple, et ont déjà commencé leur campagne de dénigrement et de diabilisation des « complotistes ». Les médias sociaux sont encore pire avec leur biais et leur censure.

Mais si on laisse passer ça, il n’y a plus de retour possible en arrière. Si c’est pas le peuple au complet qui se lève, c’est presque sans espoir. C’est le dernier des combats: le peuple contre les globalistes, « l’élite » auto-proclâmée qui veut vous contrôler.

One Response to Le plan des Globalistes

  1. Pascal Berger dit :

    Bonjour
    Terrifiante perspective.
    Mais quid de la Chine et de la Russie ?
    Croyez-vous que ces 2 pays accepteront cette gouvernance mondiale ?
    J’en doute fortement.
    La Chine ne pense qu’à dominer le monde économiquement dans un premier temps.
    Et la Russie, vous imaginez Poutine devenir le laquais d’un gouvernement mondial ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :