La censure et la fin de la démocratie

La liberté d’expression est la base de la démocratie.
La censure est le début de la dictature.



Dans les années passées, Big Tech (Google, FaceBook, Twitter, Apple) ont été pris à censurer les utilisateurs « conservateurs » à de multiples reprises. Puis en commission parlementaire ils ont dit que non ils ne font jamais ça, que c’était des erreurs d’algorithmes. Puis ils ont trouvé le moyen pour s’en laver les mains, ils donnaient des contrats à des « Fact Checkers » supposément indépendants pour valider les « fake news ». Comme ça ils pouvaient dire que c’est pas eux qui censuraient. Mais les « fact checkers » étaient soigneusement choisis, et étaient pour la plupart des journalistes activistes de gauche, ou des organisations fondées juste pour ça par des groupes de pression de gauche.

Trump utilisait Twitter parce que ca lui permettait de passer outre le filtre des médias traditionnels qui filtraient et déformaient ses propos. Ca lui permettait de parler directement au peuple.

Mais maintenant Big Tech au complet a décidé de bannir Trump de facon permanente. Supposément parce qu’il était responsable que des patriotes aient voulu entrer au Capitole pour protester contre la fraude électorale. Trump est aussi sur une autre plateforme: Parler qui est une sorte de Twitter, mais sans censure.
Google et Apple ont dit qu’ils allaient bannir cette application, juste parce que Trump l’utilise, il sera impossible de l’avoir sur les cellulaires.

La gauche jubile et soumets même à Big tech des listes de comptes à bannir! Ils veulent faire taire tous ceux qui ne sont pas du côté de l’extrème gauche!

C’est très grave. Jamais il n’y a eu autant d’effort de mis à censurer quelqu’un d’aussi important, le leader du monde libre, le plus pacifique de tous (le seul président depuis 50 ans a ne pas avoir démarré de nouvelles guerres, et a avoir pacifié la Corée du Nord, l’Iran, la Syrie et le Moyen Orient, avec un traité de paix Israël-Arabie Saoudite).
Big Tech avait censuré/demonétisé/Shadowban Paul Joseph Watson, Rebel News, Infowars, Ben Shapiro, Steven Crowder et plein d’autres sites de « droite » mais cette fois ils sont allés beaucoup plus loin. Ils ont censuré a maintes reprises Trump, et chaque fois qu’il écrivait des choses à propos de l’élection ou de preuves de fraudes, les « fact checkers » écrivaient que c’était des « fake news » et que les élections étaient légitimes, pour finir par le bannir complètement. Comment pouvaient-ils dire que c’était des « fake news », avant même que l’élection ne soit passée et sans qu’il y ait pu avoir de vérifications (ce qui n’a toujours pas été fait puisque les juges ont refusé d’entendre les plaintes.)

A l’opposé des appels à la violence contre Trump ou ses partisans par les démocrates n’ont jamais été censurés. Les médias et médias sociaux ont alimenté la haine contre Trump à partir du moment où il a décidé de se présenter comme candidat à la présidence. Puis suite à sa victoire magistrale (qu’ils disaient tous impossible) ils ont commencé à dire qu’il avait triché, qu’il avait été aidé par la Russie, et pendant 4 ans les médias ont relayé cette fausse histoire, qui a été démontré une invention des démocrates pour pouvoir justifier d’utiliser l’état pour espionner l’entourage de Trump pendant les élections (acte illégal sur lequels ils n’ont pas été jugés encore). Ils ont manipulés ses dires pour tenter de le faire passer pour un « raciste ». Ils ont aussi minimisé les actes graves commis par l’extrème gauche (meurtres, émeutes, violence envers des supporters de Trump).

J’ai écouté en direct le discours que Trump à fait l’après-midi avant le Capitole. J’écoute les discours au complet parce que j’était rendu habitué à ce que les médias en fassent des montages et en modifient le sens. C’était un discours très correct et même rassembleur, il y a aussi dénoncé les fraudes électorales et demandé à ses partisans d’exprimer leur désaccord avec cette fraude. Il n’y avait absolument rien qui justifiait une telle censure.

Par contre dans le passé les démocrates et la gauche ont très souvent fait des appels à la violence et a l’émeute, en encourageant les manifestations violentes Antifas et BLM, qui ont causé pour 8 milliards de dommages et des dizaines de morts. Pendant que des des voitures, des églises et des commerces étaient incendiées, et que des gens étaient battus ou tués en défendant leur commerces les médias disaient que c’était des manifestations « pacifiques ».


Ils ont aussi directement incité à la violence contre Trump et des suporters, sans jamais être censurés.
Exemples:

Ou quand la politicienne démocrate Maxine Waters incitait les gens à harceler les supporters de Trump et politiciens Républicains:
https://www.youtube.com/watch?v=tJCDe7vdFfw

Suite à cette purge, cette vague de censure, on se retrouve avec une couverture médiatique totalement censurée, contrôlée et qui ne montre qu’un côté de l’histoire. Et si quelqu’un ose dire autrement, il sera censuré ou banni. Deux semaines avant les élections, il y a eu un scandale majeur publié par le New-York post, à propos de Biden et son fils. Cette information a immédiatement été censurée par les médias et par Big Tech. Il s’agit d’interférence concertée dans le processus électoral de la part de Big Tech. Et qui osera en parler maintenant? Le scandale est réel, il existe toujours mais il est presqu’impossible d’en parler ou d’en savoir plus maintenant. En plus, des compagnies comme CNN et d’autres font maintenant pression pour faire bannir Fox news, qui était le seul médias mainstream pas trop hostile envers Trump. Les médias étaient déjà très contrôlés et très biaisés, imaginez maintenant qu’ils disent tous exactement la même chose, un peu comme la Pravda soviétique. Les médias sociaux étaient plus libres, et beaucoup de gens s’y étaient réfugiés pour avoir de la véritable information non-biaisée et non-filtrée, mais maintenant ce n’est plus possible non plus.

Pour instaurer une dictature, ca prend plusieurs conditions:

-Désarmement de la population (en cours dans la plupart des pays occidentaux)

-Une crise majeure: réelle (catastrophe humanitaire ou naturelle), exagérée (covid) ou fabriquée (endettement massif)

-Installer des juges qui seront en votre faveur pour contrôler le système judiciaire (état policier) et électoral (s’assurer de toujours gagner dans le futur)

-Diviser la population: les monter les uns contre les autres, provoquer des conflits (ex: division raciale) encourager la délation

-Emprisonner les opposants

-Inventer un ennemi commun imaginaire (Réchauffement climatique, Covid, Trump, « white supremacists »)

-Acheter l’appui de la classe ouvrière distribuant des cadeaux à même les fonds publics (causant encore plus d’endettement) ex: PCU

-Jouer avec la peur et l’insécurité des gens. « L’objectif global des pratiques politiques est de garder la population alarmée (et donc voulant être mené vers la sécurité) en la menacant avec toute une série de croques-mitaines, la plupart imaginaires. » -Henry-Louis Mencken

-Et surtout le contrôle des médias C’est ce qu’on voit actuellement avec les médias qui sont tous du même côté et ont presque tous le mêm discours. N’oubliez pas que les médais sont a 99% des compagnies privées, qui appartiennentt toutes à seulement six mega corporations mediatiques. La ligne éditoriale est dictée par le propriétaire

Une nation sans liberté d’expression et où tout propos qui n’est pas en accord avec le pouvoir est censuré n’est plus une démocratie. Les gens ont une vision déformée de la réalité qui ne leur permet pas de faire les choix éclairés. Les paysans sous le régime communiste Chinois pensaient qu’ils vivaient au paradis. On leur donnait des choux gratuitement, et ils se faisaient dire que les gens en occident étaient exploités par les méchants capitalistes. Mais comme les informations qu’ils recevaient étaient controlées et censurées, ce n’est que beaucoup plus tard qu’ils ont pu savoir qu’en fait c’est eux qui étaient en enfer.

Si les USA, le pays porte-étendard de la liberté vit sous la censure, alors la planète aussi, et donc la démocratie est morte. Ce qui s’ensuit est un état policier pour imposer et faire respecter cette censure. Puis ca sera les arrestations des « dissidents » sous divers prétextes. Déja en Europe, dire quelque chose sur les médias sociaux contre l’islam ou contre la théorie du genre peut vous faire enprisonner. Puis la dictature totale suivra.

Mais les psychopathes totalitaires ont appris du passé, ils ne feront pas une dictature Stalinienne. Ils vont instaurer une dictature qui sera un mélange de 1984 (Georges Orwell) et de « Le meilleur des mondes » (Aldous Huxley). Une prison sans mur où les gens pensent qu’ils ne sont pas en prison, et ne tentent pas de s’en échapper. Et comme le système sera global, il n’y aura plus de pays libre comme les USA où les gens peuvent se sauver. L’état s’occupera des citoyens, pour leur « sécurité ». L’information sera totalement contrôlée et aucune information contradictoire n’arrivera aux oreilles des citoyens. Ils ne penseront pas à se rebeller alors la dictature ne pourra plus être renversée. La dictature parfaite.

8 Responses to La censure et la fin de la démocratie

  1. rTremblay dit :

    et les gars qui sont entrés dans le capitole : tous des sains d’esprits ? Aucun lien avec Trump ? aucun encouragement de sa part ?

    comment se fait-il qu’ils soient entrées si facilement dans une enceinte supposément toujours très protégés ?

    il y a des questions à se poser avant de continuer à être le larbin de ce pyromane superpropagateur du covid-19 ??

    • crioux dit :

      Tu es au courant que les policiers ont ouverte les barrières pour laisser la manifestants passer ?
      Tu es au courant que 99.9% des manifestants étaient pacifiques tel que demandé par le président dans son discours quelques heures avant : « manifester pacifiquement et patriotiquement pour faire entrendre votre voix » ?
      Tu es courant que des agitateurs Antifas connu ont été arrêtés, déguisé en supporters de Trump? ET que les medias on interviewés eux et quelques coucous qui les ont suivis, mais pas les dizaines de milliers de gens qui manifestaient pacifiquement a l’extérieur?
      Tu es au courant que si on compare cette manifestation, ou il y a eu un manifestant tué par les policiers, avec les méeutres ANtifas et BLM. ces deniers ont duré des semaiens, on causé 8 millairds de dommages et des dizaiens de citoyens innocents ont été battus et tués et des commerces incendiés. Mais les médais disaient que c’etait « pacifique » et les medias et les politiciens encouragaient ces émeutes.?
      Tu es au courant que quand des agitateurs on commencé a essayer de défoncer des fenetres, ils se sont fait emppêcher d’entrer par les supporter de Trump? Pendant qu’ils tentaient de défoncer des vitres, on entendait la foule huer et crier « NO antifas » « Those that break things are not with us » ?
      Tu es au courant que dans son discours, Trump n’a jamais encouragé la violence?
      Bien sûr que non parce que tu ne te renseignes pas ailleurs que dans les medias de propagande.

      Absolument RIEN ne justifiait cette hystérie, cette censure, la fermeture des dizaiens de milleirs de comptes (dont celui de Trump) la destruction totale d’entreprises comme Parler (concurrent de Twitter) par Big Tech, ou de cette parodie d’impeachment.

      Ca ne fait que démontrer la panique de la gauche qui a peur de se faire démasquer avant d’arriver au pouvoir. Un fois au pouvoir ils pourront effacer toutes les traces des leurs crimes, s’assurer que ca ne sera jamais enqueté et modifier le système électoral pour s’assurer de rester au pouvoir pour toujours.

      Quant à ton affirmation ridicule que Trump est un « superpropagateur du virus », c’est un exemple de désinformation et de propagande. Trump a offert son aide aux états les plus touchés, des états dirigés par des démocrates, mais non seulement ils refusaient son aide ou lui mettaient des bâtons dans les roues, mais ils faisaient tout pour que le virus se propagade. Le gouverneur Cuomo a émis des directives pour retourner les personnes agées contaminées dans les nursing homes.
      https://www.msn.com/en-us/health/medical/gov-cuomos-controversial-order-requiring-nursing-homes-to-admit-covid-19-patients-was-reportedly-removed-from-new-yorks-health-website/ar-BB14GiNL
      Les états dirigés par des gouverneurs démocrates étaient les plus affectés parce qu’ils ne faisaient rien en espeérant que ca nuise à Trump. Ces gens sont des criminels. Les états républicains s’en tiraient très bien. Et malgré ces traitres démocrates, en général les USA s’en sont quand même bien tirés, MIEUX QUE LE QUEBEC.

      Le larbin ici c’est toi qui ne fait que répéter la propagnade sans rien vérifier.

  2. rtremblay dit :

    Pour éviter la dictature il faut éviter que des sauvages et des barbares prennent le pouvoir !! Ceux ci existent bien et sont en train de s’implanter dans la société américaine. Un premier aperçu de leur existence s’est brutalement manifesté mercredi passé Au Capitole à Washington. Si Trump ne fait pas partie de cette catégorie de personnes il aurait réussi à présenter des preuves dans les cours de justice américaine. Aucun résultats positif en 50-60 tentatives.

    Cette possibilité me semble beaucoup plus réaliste que les éléments que tu exposes qui sont sans fondement, tout simplement.

    • crioux dit :

      Barbares et sauvages, tu parles de BLM et anfifas qui ont mis le pays a feu et a sang pendant 4 ans?

      OU alors les démocrates criminels corrompus comme Biden, par exemple avec le scandale de l’Ukraine, scandale que les médias et médias sociaux ont tenté de cacher juste avant les élections…
      Ou alors les crimninels comme Hillary, dont la liste des crimes qui méritent la prison ou la chaise électrique est longue.
      Ou les criminels comme la liste des célébrités et politiciens (Bill Clinton) pédophiles qui visitaient l’ile aux pédophiles de Epstein?

      Mais malheureusement en Occident, les politiciens ne vont jamais en prison.

      Ce qui s’est passé au capitole, c’est le peuple qui tentait de reprendre ce qui leur a été volé. De lancer un message aux politiciens corrompus qu’ils ne se laisseront pas faire. Si tu es trop brainwashé pour comprendre ça tu es un cas perdu.

      Trump a présenté les preuves, et elles finiront par sortir, elles sont valides et fondées, mais les juges corrompus ou menacés ont refusé de les recevoir. Il reste encore une option a Trump d’empecher les criminels de prendre le pouvoir. Elle est mince mais elle existe, on verra bien dans les prochains jours. Trump était le dernier obstacle pour empêcher le plan des globalistes. Si Biden entre au pouvoir, c’est la fin des USA. Destruction des USA par les démocrates eux-mêmes qui détestent les USA et sont des marionnettes des globalistes et de la Chine, combiné avec rébellion du peuple américain, et/ou sécession de certain états.
      Si Trump réussi à prouver à temps la fraude, (malgré la censure, malgré les médias corrompus) il reste encore une chance de mettre les criminels en prison et de sauver les USA et la démocratie dans le monde.
      Sinon c’est la dictature globale/Agenda 2030 qui s’en vient pour tous.

  3. rtremblay dit :

    encore une fois il y a coupure de message ! pourquoi tenez vous un blog ?

    • crioux dit :

      Désolé pour les délais occasionnels, mais c’est pas toi qui va gérer mon blog. Je suis extrèmement occupé. Je travaille beaucoup et j’essaye d’avoir un minimum de temps pour voir ma conjointe malgré toutes les contraintes débiles et ridicules.

  4. RTremblay dit :

    tu veux avoir plus de temps pour toi ? consulte d’autres sources d’informations que Breitbart, Radio Québec, A Cossette

    Fais des écrits plus concis avec moins de répétitions.

    et non je m’informe sur d’autres sources d’informations que TVA que j’écoute très rarement.

    en passant Trump a fait la guerre lui aussi ! La preuve

    Il a presque provoqué une guerre civile, en espérant que ça se calme. Il a aussi échoué dans sa guerre contre la Covid 19.

    Il n’a pas de leçon a donné à personne. Il a affaiblie les USA contre les russes et les chinois et maintenant Kim Yun lui ris en pleine face

    en plus il s’est mis à dos tous les dirigeants européens : pas un grand stratège.

    • crioux dit :

      J’écris ce que je veux, si t’es pas content, tu as la liberté d’aller voir ailleurs. J’ai eu mon lot de trolls et de menaces avec les années alors ma patience à des limites avec les gens qui viennent m’insulter. Alors je répond avec le même ton. Si tu es poli, je vais être poli. Sinon je risque d’être sec un peu. Et si ce sont des insultes, le commentaire ne sera pas publié.

      Trump n’a pas démarré aucune guerre. Il a terminé celle que Obama n’arrivait pas à terminer avec ISIS.
      Il a pacifié la Corée du Nord. Les médias disaient que Trump allait causer la 3e guerre mondiale avec la Corée du Nord. Avant Trump Kim Jong-Un envoyait des missiles vers le Japon et menacait le monde avec l’arme nucléaire. Trump est un négociateur hors-pair. Aujourd’hui, La Corée du Nord est tranquille.
      Quand il a fait tuer un des plus grands terroristes iranien, les médias disaient qu’il allait causer la 3e guerre avec l’Iran. Au contraire ils se sont calmé, il a fait un Show de force. Il a montré qu’il n’était pas mou comme Obama qui leur avait envoyé des millairds.

      Quand Trump a déplacé l’ambassade américaine a Jérusalem, les médias ont dit qu’il allait mettre le feux aux poudres au moyen orient. Depuis ce temps, ca reste tranquille et il a fait signer 4 traités de paix dans la région, dont un entre Israël et l’Arabie Saoudite. Si n’importe quel autre président avait fait ça il aurait eu le prix Nobel de la paix immédiatement.

      Et non Trump n’a pas causé de querre civile. C’est la gauche qui a essayé pendant 4 ans d’en causer une pour nuire à Trump. Quand les antifas et BLM mettaient des villes à feu et à sang, Trump offrait d’envoyer la garde nationale pour sécuriser, mais les gouverneurs démocrates refusaient et laissit les commerces de faire incendier et les citoyens se faire tuer. Ce sont eux les criminels. Mais justement Trump n’a pas embarqué dans leur jeu et c’est eux qui on eu l’air fou. Il n’y a pas eu de guerre civile ou raciale tel que la gauche a tenté de provoquer. Et le support de Trump dans les communautés noires et hispaniques à même augmenté.

      S’il jamais il y a une guerre civile, c’est celle qui va venir. Les patriotes vont se rebeller contre les fraudeurs et les criminels au pouvoir. E Tu ne pourras pas mettre la faute sur Trump cette fois.

      Et non il n’a pas affaiblit les USA, au contraire il les a relevé de leur positition de faiblesse. C’est uniquement dans les médais biaisés occidentaux que Trump est salit, ailleurs il est admiré. Les dirigeants actuels européeans sont presque tous des marionnettes globalistes, comme Trudeau, alors c’est normal qu’ils s’opposent à un nationaliste qui faisait obstacle à leur plan de domination et leur « grand reset »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :