La climat a toujours varié

La climat a toujours varié, et de façon beaucoup plus importante et rapide que le faible réchauffement qu’on a connu au siècle dernier. Examiner les variations passées aide à mieux comprendre et prédire les variations futures.

Par contre tous les modèles basés sur le CO2 ont lamentablement échoué dans leurs prédictions, et sont incapables d’expliquer les variations du passé, pusique le climat a grandement varié (validé par proxy et par données historiques), alors que le CO2 variait peu.

« In just the past 500 years, Greenland warming/cooling temperatures fluctuated back and forth about 40 times, with changes every 25–30 years (27 years on average).

At least three warming events in the past 25,000 years were 20–24 times the magnitude of warming over the past century and four were 6–9 times the magnitude of warming over the past century. The magnitude of the only modern warming that might possibly have been caused by CO2 (1978–98) is insignificant compared to the earlier periods of warming. »
Source:
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/B9780128045886000215

Le cycle de 30 ans (65 ans en moyenne pour un cycle complet) est un cycle connu, basé sur les cycles océaniques, il est a cheval sur d’autres cycles plus longs (cycles solaires) et par dessus il y a les cycles solaires plus courts et plus documentés (11/22 ans), et ensemble ils peuvent expliquer correctement toutes les variations du climat qu’on a connu, sans impliquer le CO2.
Voici les courbes théoriques des cycles de 230 ans et 65 ans avec données de température historiques superposées

Source:
https://crioux.wordpress.com/2015/02/04/cycles-climatiques/

Et voici un autre graphe qui démontre les températures historiques (données provenant de HadCrut, 1880 à 2015), superposées à la somme des cycles naturels connus. Une somme de courbes signifie que quand deux courbes sont à la hausse, la courbe monte, quand deux courbes évoluent à l’opposé elles s’annulent etc.., donc si on fait un total de plusieurs cycles réguliers, certains plus long et certains plus courts, ça donne ça:

Si on veut valider plus loin dans le passé, voici les cycles de 230 ans (DeVries) et 1000 ans (Eddy). Voici donc pour les derniers 3200 ans

Désolé pour le texte en Allemand, traduction:
Texte du haut:
Optimum Minoéen, Optimum Romain, Optimum médiéval, période chaude actuelle
Texte du bas:
Migration (celtes), Migration (goths), Famines en Europe

Et si on regarde les données de proxy et les données historiques, ça donne quelque chose comme ça: (comparez les derniers 3200 ans à droite avec le graphique précédent)

Graphique basé sur les données de W. Daansgard (1984) C.D. Schönwiese (1995) D. Avery (2009), provenant de carottes de glace du site Crete au Gröenland central.

Encore une fois, la correspondance est presque parfaite, et l’hypothèse du CO2 est incapable d’expliquer ces variations

Note: Il y a d’autres cycles plus longs encore, 2400 ans et 9600 ans, mais on commence à peine à les étudier, et leur impact sur le climat est sur le très longues périodes.



Conclusion:
En se fiant sur les données passées, on peut déterminer des cycles réguliers. Ces cycles expliquent facilement les variations du climat actuel, sans aucun besoin de faire intervenir l’activité humaine ou le CO2. Et on peut donc aussi prédire que ce qui s’en vient: c’est un cycle FROID, comparable aux années 1970, puis un réchauffement un peu plus faible comparable aux années 1940, puis un retour vers un cycle plus froid, comme durant le Little Ice Age.
Et quelque part un peu plus loin, il y a le cycle beaucoup plus long qui approche, qui nous ramène à la prochaine ère glaciaire. Alors oubliez le réchauffement, craignez le froid!

Tout ça ne sont que des cycles naturels, l’humain n’a rien à y voir et ne peut rien faire pour y changer quoique ce soit.

Sources:
http://myweb.wwu.edu/dbunny/pdfs/Evid_Based_Climate_Sci/2016_Ev_Based_Climate_Sci_Chap21_Using_climate_cycle_patterns_to_predict_dje.pdf
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3617729/
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/B9780128045886000215

Autres références:

Références:

– J.R.Petit et al.: Climate and atmospheric history of the past 420 000 years from the Vostok ice core, Antarctica, Nature Vol.399, June 1999

– Th.Steuber et al.: Low-latitude seasonality of Cretaceous temperatures in warm and cold episodes, NATURE Vo.437, 27 Oct.2005

– W.S.Broecker and G.H. Denon: What Drives Glacial Cycles ? Scientific American, Jan.1990

– H.Kawamura et al.: Antarctic Dome C Temperature Reconstruction, Nature, 23 Aug.2007

– J.Veizer et al.: Evidence for decoupling of atmospheric CO2 and global climate during the Phanerozoic eon, NATURE Vo.408, 7 Dec.2000

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :