Vidéo de propagande d’un jeune activiste vidéastre

Avant d’aller plus loin, écoutez le video en question:

(Page Facebook de l’auteur: https://www.facebook.com/emileroyprod)

C’est tellement rempli de mensonges et de faussetés, je n’ai pas pu laisser passer ça. En plus les gens commentaient comment c’était dont merveilleux et que ça devait être présenté dans les écoles…

Dès le départ c’est un vidéo qui utilise le sensationalisme pour toucher le plus de gens possible. Le type est vidéastre, c’est son boulot! Il se sert de son boulot pour promouvoir son activisme personnel (et se faire de la pub). Mais les « faits » cités sont tous faux. Faut pas lui en vouloir, ces jeunes sont brainwashés depuis la maternelle par la religion verte.

Alors je vais le démontrer point par point.

Le CO2 provoque un réchauffement en trappant la chaleur du Soleil.

Faux,C’est basé sur une hypothèse datant du 19e siècle, qui avait été pour ainsi dire ignorée, jusqu’à ce que des politiciens à la fin des années 1970 réalisent qu’ils pourraient utiliser cette hypothèse à leur avantage, puis d’autre groupes d’intérêt ont aussi vu la bonne affaire. A cette époque, cette hypothèse était encore valable dans le sens qu’en science, une hypothèse (tentative d’explication d’un phénomène) reste valide tant qu’elle n’est pas contredite par les faits et observations. Si ça arrive, selon la méthode scientifique, l’hypothèse doit être abandonnée et remplacée par une autre. Mais depuis 20 ans, cette hypothèse ne tient plus la route. Toute les prédictions faite à partir de l’hypothèse du CO2 ont été très loin des observations, souvent même le contraire est arrivé. Mais l’hypohèse a été gardé en vie par les politiciens et activistes parce qu’il y a trop d’argent en jeu. On parle de millions de milliards.
La réalité est que bien que le CO2 soit un gaz à effet de serre, il est en quantité infime dans l’atmosphère et son effet « de serre » a été grandement exagéré à des fin politiques. Même chose avec le méthane dont l’effet a été exagéré de 400% ( https://wattsupwiththat.com/2019/03/30/methane-warming-exaggerated-by-400/ ).
Voici la concentration de CO2 dans l’atmosphère ainsi que la part qui est due à l’activité humaine. Le CO2 est à 0,04%, et la part de l’humain en CO2 est de 3% de ce faible pourcentage, donc 0,0016%. Le principal gaz à effet de serre (et de loin) est la vapeur d’eau, donc les nuages.

L’effet « de serre » du CO2 est négligeable. Passé 400ppm (le taux actuel) il y a un effet de saturation de bande, ce qui fait que plus on augmente le CO2, moins il à d’effet.
Source: http://owww.met.hu/idojaras/IDOJARAS_vol111_No1_01.pdf

S’il était aussi puissant que les activistes le disent, alors pourquoi Mars avec 95% de CO2 dans son atmosphère est si froide, alors que nous avec 0,04% ça serait la castrophe?
Ou plus simplement, voici les taux de CO2 et la température depuis 500 millions d’années. Est-ce qu’il y a une corréation entre les deux? Est-ce que vous remarquez comment la période actuelle (à droite) est FROIDE et PAUVRE en CO2?

Si le taux de CO2 avait l’effet réchauffant catastrophique qu’il dit, alors pourquoi il y avait des périodes où le CO2 augmentait, alors que le température descendait, ou vice versa? Il est aussi à noter que les périodes plus chaudes ont été des périodes prospères pour la vie sur terre, plus qu’à notre ère où l’on subit des ères glaciaires à répétition depuis quelques millions d’années.

Le graphique qu’il utilise dans son vidéo vient de l’étude des carottes de glace de Vostok, aussi utilisé dans le film de Al Gore, film de propagande dont un juge a déterminé qu’il contenait des faussetés et des demi-vérité, mais qui continue quand même à être présenté dans les écoles.

Le graphe utilisé par Al Gore représente les entrées et sorties des ères glaciaires passés, qui en passant correspond à la partie froide « quaternaire » sur le graphique prédédent. (Notez aussi que l’échelle du temp sur le graphe que j’ai présenté n’est pas linéaire, sinon toute cette période n’y serait qu’un seul point). Ce qui avait été fait dans le film c’est séparer les graphiques au lieu de les superposer, et ajuster les échelles pour faire correspondre la température et le CO2. L’étude de ces données a démontré que durant toutes ces centaines de milliers d’années, c’est la température qui monte AVANT, et le CO2 monte APRES, des fois avec 800 ans de retard. D’autre fois la température descent, alors que le CO2 est plus élevé. Le CO2 ne peut donc pas être le facteur qui influence la température, mais est plutôt un effet secondaire de la hausse de température, c’est à dire que quand la température augmente, ça provoque un dégasage des océans (un océan qui se réchauffe libère du CO2, alors qu’un océan qui refroidit en absorbe).
Alors le truc utilisé par Al gore (et par lui aussi) est de séparer les graphiques et exagérer l’échelle du CO2 (parce qu’il varie très peu, quelques dizaines de partie par millions). Si on superpose les graphiques, l’arnaque est exposée
Par exemple, sur le grahique suivant, vers 240000, on voit très bien qu’il y a des centaines d’années de délai entre la hausse de tempétaure et la hausse du CO2. Aussi, vers 232000, on voit une période où le CO2 augmente, mais la température diminue. Il y a des cas comme ca partout durant des centaines de milliers d’années, et on veut nous faire croire que nous notre petit 1 degré en 100 ans est exceptionnel, et est notre faute?

Si on prend des données plus proches de nous, provenant de la même étude, on peut voir que la sortie de la dernière ère glaciaire s’est faite AVANT que le CO2 augmente. Vers 12000 ans, on peut voir que la température à monté de presque 4 degrés alors que le CO2 ne bougeait pas, et a commencé à monter des centaines d’années après.

Source: http://joannenova.com.au/global-warming-2/ice-core-graph/
Donc contrairement à ce qu’ils disent, il n’y a pas de corrélation directe entre CO2 et température, et la seule faible corrélation est que quand la température augmente, le CO2 augmente légerement. Les variations de température sont donc dues à d’autre facteurs qui sont entièrement naturels (cycles orbitaux, solaires et océaniques) et les variations plus importantes de CO2, comme celle qu’on voit depuis 100 ans, sont dues à d’autres phénomènes.

Notre mode de vie est en cause
FAUX, l’impact de l’humain sur le climat est insignifiant, tel que démontré précédemment. Le CO2 n’a qu’un impact limité sur le climat, et seulement 3% des émissions annuelles de CO2 sont dues à l’humain, le 97% qui reste est naturel. La hausse du CO2 est même bénéfique.
Conférence sur le sujet si ça vous intéresse:

Transcription: https://www.thegwpf.org/patrick-moore-should-we-celebrate-carbon-dioxide/
Alors oui, ce sont des cycles naturels, et l’humain a un impact insignifiant comparé à la variabilité naturelle.
L’humain a un impact à d’autres niveaux bien sûr, comme la pollution due à la mauvaise gestion des déchets. Mais ironiquement ce sont les pays qui sont justement les plus industrialisés et les plus riches qui polluent le moins, il faut être riche pour jouer à l’écolo. Les pays pauvres jettent leur déchets dans la nature, les rivières et ca fini dans les océeans
95% de tout le plastique dans les océans vient de seulement 10 rivères, toutes situées dans des pays pauvres et presque toutes en Asie. Nous, les occidentaux n’y sommes que pour un centième de fraction de pourcentage, majoritairement des naufrages de bateaux, ou filet de pêches perdus.
Source: https://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-4970214/95-plastic-oceans-comes-just-TEN-rivers.html

Déforestation et extinctions
Non ce n’est pas la catastrophe non plus, les espèces d’animaux il y en a toujours eu qui disparaissent et d’autres qui apparaissent, ça s’appelle l’évolution. 99% des espèces ayant déjà existé sont éteintes aujourd’hui. Dans les statistiques qu’il montre (sans source), il n’y a pas de lien direct avec par l’activité humaine, la déforestation ou l’élevage. Et l’élevage « intensif » et les combustibles fossiles, que nous, les pays développés ont utilisé depuis des décennies, et qui nous ont permit de nous sortir de la misère, nous enrichir, d’avoir une longévité exceptionelle et un niveau de vie jamais atteint avant dans toute l’histoire de l’humanité, il faudrait qu’on empêche les pays pauvres de faire pareil? Tout ça à cause d’une hypothèse politisée démontrée fausse? Qui ils sont pour aller dire aux pays pauvres de rester pauvres et misérables?
Sans cette industrialisation de l’agriculture, on serait incapables de nourrir la planète. Les néo-malthusiens (extrémistes écologistes qui considèrent que l’humain est un cancer) souhaitent la mort de 95% de l’humanité, mais quand on leur demande qui devrait mourrir ou minimalement cesser de se reproduire, c’est jamais eux, mais les pauvres dans des pays sous développés par qui on devrait commencer. Et non le méthane produit par les pets de vaches, qui est en quantité infime et dont l’effet « de serre » a été grandement exagéré (tel que spécifié un peu plus haut) aussi pour servir l’agenda politique, n’est pas « nocif ».
In defence of cow farts: Livestock emissions aren’t about to destroy the world, researcher says

Aussi il est totalement faux de dire que 51% des gaz à effet de serre sont du à « l’élevage intensif ». Le méthane ne représente que 0,066% des gaz à effet de serre, et un épouvantablement faible 0,017ppm dans l’atmosmphère, comparé à 400ppm pour le CO2 et 9500ppm pour la vapeur d’eau.

Source: https://www.geocraft.com/WVFossils/greenhouse_data.html

L’agriculture et le transport sont la première cause des changements climatiques
ABSOLUMENT FAUX, si vous avez lu jusqu’ici, vous aviez bien vu que ni le CO2, ni l’activité humaine ne peuvent être responsable. L’humain a un impact léger sur le taux de CO2, mais le CO2 lui n’a qu’un impact négligeable sur le climat. Les principaux responsables des variations du climat, comme c’est le cas depuis toujours sont les cycles de Milankovitch (cycles orbitaux, etc..) qui expliquent clairement les variations du climat plus grandes, comme les cycles d’ères glaciaires ( https://www.futura-sciences.com/planete/definitions/climatologie-cycle-milankovitch-13390/ ) les multiples cycles solaires (parce qu’il y en a plusieurs qui se chevauchent) et les cycles océaniques (AMO, PDO, El Nino, etc .), indirectement affectés par les cycles solaires.
Par exemple, juste les cycles solaires combinés avec les cycles océaniques peuvent expliquer toutes les variations du climat depuis la fin du Little Ace Age, incluant donc le 1 degré en 100 ans qu’on essaye de nous mettre sur le dos.
Petit résumé que j’ai déjà fait dans le paassé : https://crioux.wordpress.com/2015/09/08/le-climat-est-la-somme-des-cycles-naturels/
Et article plus en détail sur les cycles solaires et océaniques que j’avais traduit il y a quelques années:
https://crioux.wordpress.com/2015/02/04/cycles-climatiques/
Graphique extrait de l’article qui démontre les températures actuelles superposées aux cycles naturels. On y voit le little Ice Age (période froide qui s’est terminée vers 1880), et en rouge les données de température

La corrélation avec les cycles solaires et océaniques est frappante, et on voit aussi que le réchauffement actuel est terminé et qu’on s’en retourne vers une période froide.
Le corréaltion avec le CO2 elle? Elles n’est que coïncidence entre 1970 et 1998. Avant ou après, il n’y a pas de corrélation, ou alors elle est inverse (ex: entre 1940 et 1970)

Figure : Corrélation entre les cycles solaires et la température, Selon Dr. Willie Soon, astrophysicien et géophysicien)

(Ouf, il n’y a qu’un peu plus de 2 minutes de son vidéo de passé et j’ai déjà tout ça d’écrit, je vais devoir être plus concis si je veut passer à travers les douzes minutes)


Burger

Ben oui, ca prend de l’eau pour produire presque n’importe quoi! Ça prend de l’eau pour les plantes aussi, pour nous etc.. L’eau n’est pas une ressource finie, elle n’est pas « gaspillée », elle se recycle naturellement à l’infini. L’eau en bouteille Evian est la même eau que les dinosaures ont fait pipi dedans..
Et il y a juste les activistes écolo pour ne pas se laver pour « économiser l’eau », et s’en vanter (virtue signaling).

(Et comme de raison, tout activiste de gauche ne peut pas passer à côté de chiâler contre McDonalds….)

« La source du problème »
Il dit qu’il a écouté beaucoup de « documentaires », sans les citer, mais on voit déjà que Al gore fait partie de ses références, alors que c’est une source totalement inadéquate et non-scientifique.
Et selon lui, le problème et la source de tous les problèmes, c’est bien sûr : l’argent (typique activiste de gauche anti-capitaliste)

C’est pas pour « sauver de l’argent » qu’on utilise le pétrole, c’est parce que c’est la meilleure ressource énergétique disponible partout dans le monde, à cout raisonnable, fiable, rentable et efficace.
Les énergies « vertes » alternatives (éolien, solaire) ne sont pas fiables, coûtent très cher, et sont intermittentes. Pire encore, elles requièrent presque toutes plus d’énergie fossile pour les construire et installer que ce qu’elles rapportent en électricité durant toute leur vie utile, sans compter la pollution réelle causée par l’extraction des minéraux rares nécessaires pour les génératrices (les mêmes que pour les moteurs des voitures électriques) et pour les piles.

Et oui mon petit gars, c’est normal que les gens achètent ce qui est le plus abordable, il faut être très riche pour se permettre de payer plus cher juste pour se donner une bonne conscience imaginaire, ou alors faire du « virtue signaling ». Je serais curieux de voir ce que TOI tu fais dans la vraie vie.

« Les gouvernements ne priorisent pas l’environnement »
Ils font juste ça être à genoux devant les lobbysites environnementalistes, mais c’est jamais assez! Et les gouvernements au contraire profitent de cette hystérie et l’encouragent avec de multiples taxes vertes et carbones, qui n’ont aucun impact sur l’environnement, mais qui appauvrissement encore plus les citoyens, déjà pris à la gorge.
Et de toute façon c’est un problème IMAGINAIRE. Comme démontré plus haut, bientôt le prochain cycle froid s’en vient. Alors allez-vous dire que le froid est la faute du réchauffment, et qu’il faut nous taxer encore plus? ou allez-vous enfin réaliser que vous vous êtes fait avoir?

« Les pays dévelopés ont pollué pendant des décennies »
Le CO2 n’est pas un polluant, le CO2 est la base de la vie sur terre. Quand les taux de CO2 passés étaient plus élevés, en moyenne 2000ppm (c’est la dire preque tout de temps depuis 500 millions d’années) la vie était très prospère. Si le taux de CO2 devait descendre plus bas que 170ppm, c’est la fin de toute vie évoluée sur terre. Le CO2 n’a pas d’impact significatif sur le climat, en quoi est-il un polluant? Le CO2 ne correspond pas du tout à la définition de « polluant ». Sans CO2, il n’y aurait pas de vie sur terre, toute forme de vie est basée sur le carbone, et ce carbone vient à la base du CO2, en commencant par la photosynthèse.
Depuis que les taux de CO2 ont enfin commencé à remonter (majoritairement naturellement, et en petite partie à cause de l’activité humaine), la planète reverdit.
https://www.csiro.au/en/News/News-releases/2013/Deserts-greening-from-rising-CO2
https://phys.org/news/2016-04-co2-fertilization-greening-earth.html
Plus de CO2 est bénéfique pour les plantes, et n’a pas d’effet négatif sur les animaux, à moins d’atteindre des taux hyper élevés impossible à atteindre dans l’atmophere même si on brûlait tout les combustibles fossiles d’un seul coup. Ca prend 50000ppm avant que ça devienne toxique pour l’humain (rappel: taux actuel est 400ppm). Dans une salle de classe ou un bar, le taux de CO2 est souvent à 3000ppm, dans un sous-marin le taux acceptable est de 8000ppm.
Dans les serres les agriculteurs augmentent les taux de CO2 à 1500ppm pour augmenter la productivité. Le gouvernement de l’Ontario le recommande: http://www.omafra.gov.on.ca/english/crops/facts/00-077.htm

Alors non les pays développés ne sont pas responsables de la « pollution » du CO2, ni des changements climatiques. Ce sont des cycles naturels. Les « conséquences » ont été un réchauffement bénéfique depuis 100 ans, puis la conséquence qui suivra sera un refroidissement qui sera nuisible pour tout le monde, et va provoquer des famines comme ça a été le cas des cycles froid passés dans l’histoire, comme par exemple les « Dark Ages », ou le « Litle Ice age », qui ont provoqué des famines et des migrations de population et ont causé la chute de plusieurs empires (ex: Incas)

« Les autres pays ressentent les changements climatique avant nous »
Et là le type, il nous parle de pollution atmosphérique (dioxyde de souffre, suie, etc) causé par des industries dans les pays pauvres. Il ne s’agit pas de CO2 (qui n’est pas un polluant et n’a pas d’effet néfaste), il ne s’agit pas de climat non plus, c’est complètement autre chose! Les activistes aiment ça mélanger la pollution réelle avec le CO2, alors que le CO2 n’est pas un polluant.

Les changements climatiques accélèrent les sécheresses
Encore faux, je viens d’en parler un peu plus haut, la planète est plus verte maintenant qu’il y a 50 ans, grâce au CO2. Il n’y a pas plus de sécheresse, ni autre évènement météo hors norme qu’avant. En fait il y a toujours eu à l’occasion des évènements extrèmes. En voici une liste très longue tirée de documents historiques, vous allez voir des évenements météo extrèmes, des froids glacials, des chaleurs intenses, des sécheresses qui ont causé des milliers de morts et ce depuis des milliers d’années, bien avant que l’humain ne commence à émettre du CO2.
Des heures de plaisir à épelucher ces documents:
https://crioux.wordpress.com/2017/05/05/evenements-climatiques-du-passe/

Et en passant mon petit génie mal-informé, un tsunami, c’est causé par un tremblement de terre, ça n’a rien à voir avec le climat.

« Manifestations pour le climat dans les rues »
Si vous imaginez une sonconde que ces jeunes sont descendus dans les rues tout à coup de façon organique, vous être bien naïfs. Il s’agissait d’une grande opération de propagande organisée en haut niveau et qui utilisait les jeunes (comme Gretta) comme outil de propagande, tel que révélé ici:

Emails reveal how children become pawns of climate alarmism

Et quand on questionnait ces jeunes sur le climat, ils n’y connaissaient rien. Ils sont des marionettes utilisées par des puissants globalistes pour appuyer leur agenda politique de contrôle et de taxation.
Voyez ici les réponses qu’ils tentent de donner à des questions bien simples pour qui connait le dossier du climat:

Quant au Québec et au Canada, même si le CO2 était réellement un probleme (ce qui n’est pas le cas) nous avons tellement de forêts, et nos émissions sont tellement insignifiantes, que nous avons toujours été « carbo-négatif », c’est à dire qu’on absorbe beaucoup plus de CO2 qu’on émet. Et si vous pensez qu’une Taxe carbone va changer quelque chose, vous êtes naïfs. La seule chose que les taxes carbones ont eu comme impact là où ça a été essayé, c’est d’appauvrir grandement les citoyens parce que ça fait monter le prix de TOUT, et ça a été scrappé peu de temps après quand les gouvernements qui avaient imposé ça se sont fait éjecter par les électeurs.

Sables bitumineux
On exploite les sables bitumineux, parce qu’on en a besoin. Notre civilisation ne peut pas fonctionner sans le pétrole et tout ses sous produits. Personne n’a envie de revenir comme il y a 200 ans, dans la misère et le mode survie. Voyez ici:

Et c’est faux qu’il est plus polluant que les autres sources de pétrole. Il coûte un peu plus cher à exploiter, mais encore une fois, le CO2 qui est calculé dans le total, n’est pas un polluant.

Actions concrètes
Ces actions sont irréalistes, parce qu’elles sont soit irréalisables, dispendieuses, ou alors n’ont de toute façon AUCUN impact.
Non devenir vegan ne va pas « sauver la planète », encore une fois, l’histoire du méthane pour justifier de manger moins de viande a été exagéré et démoli par les spécialistes. Anyway, ça doit être drôle de voir un vegan essayer de manger des légumes « locaux » l’hiver.
Énergies renouvelables, : Oui au Québec on est chanceux de part notre géographie et notre territoire peu peuplé d’avoir de l’hydro-électricité, qui est beaucoup plus fiable, rentable que le sera jamais l’éolien ou le solaire (qui est épouvanblement mauvais dans des pays nordiques, à cause des heures d’ensoleillement limitées et du soleil trop bas sur l’horizon, sans compter la neige sur les panneaux). Alors pourquoi notre gouvernement perd plus d’un milliard par an avec l’éolien alors qu’on a déjà des surplus?
https://www.iedm.org/50485-les-finances-publiques-et-la-fili-re-olienne
Pour faire plaisir aux écolos, aux amis du partis (avec subventions) et pour gagner des votes en région.
Et encore une fois, non ce n’est pas une solution, parce que ces énergies « vertes » requièrent plus d’énergie fossile pour miner les matériaux et les construire que tout ce qu’elles rapportent en électricité, sans compter la pollution réelle et toxique pour extraire les minéraux rares pour les génératices, moteurs électriques et les piles. Et en bout de ligne elles produisent une électricité intermittente et plus chère. Impossible de faire fonctionner une civilisation avancée quand il faut vérifier la météo pour savoir s’il va y avoir de l’électricité.
Voir le résumé de tout ça ici : https://crioux.wordpress.com/2015/09/10/eoliennes-polluantes/

J’ai pas envie de me faire dicter mon avenir
Et qu’est-ce que vous pensez que vous faites? Vous voulez dicter au autres comment vivre.
Et l’histoire justement va se rappeler de cette hystérie climatique comme un exemple de brainwash des masses, comment un mouvement politique qui voulait contrôler et taxer, en se disant « basé sur la science » alors qu’il était anti-science. Cette hystérie de masse touche à sa fin. Bientôt le climat va commencer à se refroidir alors que le cycle suivant arrive. Déjà le soleil entre dans une de ses phases les plus calmes depuis 200 ans. Pendant un moment, ceux qui profitent de cette arnaque vont tenter de le cacher, faire de la propagande excessive, ou alors même dire que le froid est causé par le réchauffement, et que donc il faut encore plus de taxes pour le combattre. Mais les gens commencent à se reveiller. Et quand cette arnaque sera enfin démolie, l’humanité pourra enfin se concentrer sur les problèmes réels (y compris les vrais problèmes environnementaux) au lieu des problèmes imaginaires.

(Ouf!, ça a été lourd comme exercice d’écouter toute cette propagande)

Quelques citations en terminant:

Henry-Louis Mencken:
« L’objectif global des pratiques politiques est de garder la population alarmée — et donc voulant être mené vers la sécurité — en la menacant avec toute une série de croques-mitaines, tous imaginaires. »

« L’urgence de sauver l’humanité est presque toujours seulement une fausse facade pour l’urgence de la contrôler. «

Vincent Courtillot, géophysicien : Quelle que soit la nature d’un sujet scientifique, quand on vous dit que ce sujet scientifique est réglé, qu’il n’y a plus besoin de regarder, que les solutions sont connues et qu’il n’y a plus lieu à débat, inquiétez-vous! C’est que vous êtes en train d’approcher du dogme ou de la religion, mais pas de la science. Là où il n’y a plus de débat, il n’y a plus de science.

« Je pense que l’un des aspects les plus pernicieux du mouvement environnementaliste moderne est la romantisation de la vie paysanne, sans oublier leur idée voulant que les sociétés industrielles soient en train de détruire le monde. Le mouvement environnementaliste s’est développé en utilisant les efforts les plus vigoureux pour stopper le développement dans les pays sous-développés. Je pense que c’est légitime, pour moi, de les qualifier d’anti-humains. »
-Patrick Moore, ex-co-fondateur de Greepeace

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :