David Suzuki qui fait du « astrosurfing », alors qu’il dit le combattre

Astrosurfing, est un terme utilisé pour désigner les groupes « grassroot », qui semblent être des rassemblement de citoyens qui font la promotion d’une cause, mais qui en réalité sont un paravent pour les intérets d’une corporation, d’un regoupement politique ou d’un organisme. Cette expression est dérivée du « Astrosurf », un gazon synthétique utilisé dans les stades. Ca ressemble à du gazon, mais c’en est pas.

Ici, David Suzuki écrit un article qui dénonce des groupes qui selon lui font du Astrosurfing, dont la majorité sont des regroupements bénévoles avec qui il n’est pas d’accord.
https://davidsuzuki.org/story/fake-grassroots-campaigns-deserve-uprooting/?nabe=4625222413320192:2

Pourtant, à plusieurs reprise, il a été pris à faire de l’activisme environnemental, qui en réalité était de l’astrosurfing pour les intérets de corporations. Par exemple quand il avait fait une campagne de salissage contre le saumon d’élevage, disant que ça contenait du plomb et des BPC (ce qui était faux) alors qu’il faisait cette campagne pour le compte des pêcheurs de saumon sauvage de l’Alaska…

Et il vient de se faire prendre à être un activiste payé pour le compte de Power Corporation.

http://www.khq.com/story/38680208/david-suzukis-attack-on-friends-of-science-countered-with-expose-of-suzuki-funds-astroturf-corporate-connections-says-friends-of-science

http://blog.friendsofscience.org/2018/07/17/uprooting-the-david-suzuki-fund-corporate-connections/

Ca me fait penser à Devin Nunes, à propos des democrates:
« Whatever They Accuse You Of Doing They’re Actually Doing »

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :