Les citadins anarchistes de junexit

Quelques idiots anti-pétrole ont bloqué l’accès pendant quelques jours aux puits de Junex, en Gaspésie. Il s’agit toujours des mêmes individus, la plupart de Montréal, qui pensent que les gaspésiens sont des simples d’esprits, et eux savent mieux que nous ce qui est bons pour nous.

Ils pensaient y passer l’automne, mais le blocus a été démonté par la SQ, qui a du utiliser un blindé et une ambulance parce qu’il y avait rumeur que certains étaient armés. Une personne a été arrêtée, il s’agit de Fredrick Stoneypoint, un étudiant amérindien de Ottawa. Sur sa page Facebook:
« YOU WILL
NOT WIN
EVEN IF YOU
KILL US
WE WILL
HAUNT YOU
OUR GHOSTS
WILL KILL
YOUR DOG  »

Sérieusement, je crois que la SQ est intervenue parce que si ça avait continué, il y aurait eu de la violence entre les chasseurs (armés) et les manifesteux (supposément armés aussi).
Même si les médias et les activistes laissaient penser qu’ils étaient beaucoup, il semble qu’ils étaient une dizaine, incluant 4 enfants, probablement pour servir de bouclier humain.
Il semble qu’ils étaient pour la plupart des anarchistes montréalais, comme ça avait été le cas pour une manifestation anti-pétrole à Gaspé il y a environ un an. Toutes les pages de support étaient de Montréal, les supporters étaient de Montréal et ceux qui voulaient leur envoyer du matériel et des denrées étaient de Montréal. Ah ces montréalais qui pensent savoir mieux que nous ce qui est bon pour la Gaspésie. Ironiquement, dans une liste de chose qu’ils quêtaient, il y a de l’essence (probablement pour une génératrice), pas mal pour des « anti-pétrole ».

Et en plus ils avaient tous besoin de voitures (au pétrole) pour se rendre sur place.

Ils disaient aussi que Junex faisait de la fracturation (ce qui est faux) et bien sûr qu’ils faisaient ça pour « protéger l’eau ». Ce qui est ridicule pour quiconque se renseigne un peu sur le sujet. Même avec la fracturation (ce qui n’est pas le cas ici) il n’y a pas de danger de contamination de l’eau. Toute cette hystérie vient du film de propagande Gasland, qui a été démontré comme faux et financé par un pays étranger producteur de pétrole (Vénézuéla), opposé à la fracturation parce que c’est leur compétiteurs.

Je ne peux bien sûr pas en savoir plus, ils m’ont évidemment bloqué, comme tous ceux qui ne sont pas d’accord avec leur croisade futile. Ca me rapelle cette manifestation monstre contre une plateforme pétrolière de Shell, avec tous plein d’idiots qui manifestaient avec des kayaks (fait en plastique, donc de pétrole), avec pagaies (en plastique) veste de sauvetage (plastique) et pancartes (plastique) et ils étaient bien sur venus avec des voitures au pétrole (un kayak ça se transporte pas bien en vélo).

Il y a aussi des rumeurs à confirmer que certaines personnes sur place sont des activistes professionnels payés par des organismes de gauche et des syndicats.

#junex #junexit

Mise à jour: malgré les arrestations et la fin du blocus, les manifesteux ont encore un campement sur place:
https://www.facebook.com/Camp-de-la-rivi%C3%A8re-Galt-Junex-946415945496714/?hc_location=ufi

Publicités

One Response to Les citadins anarchistes de junexit

  1. crioux dit :

    Quelques infos supplémentaires: Dans des chalets environnants le site, les activistes seraient entrés par effraction et volé nourriture et argent.

%d blogueurs aiment cette page :