Falsification des données pour correspondre à l’agenda politique

Publicités

4 Responses to Falsification des données pour correspondre à l’agenda politique

  1. frudelik dit :

    C’est très ironique que la première de ce nouveau vidéo est  » I bet the hottest dataset wins the biggest government grant » !

    C’est maintenant lui qui possède les données les plus chaudes avec les corrections effectuées cette semaine… Les températures mesurées par satellite sont maintenant supérieures à celles observées sur Terre. Mais diable! comment est-ce possible, avec tout ce béton!? (sarcasme)

      • frudelik dit :

        La version récente et modifiée du RSS n’est pas disponible encore sur Wood for Trees… Come on!

        L’article publiée par Mears et Wentz (du RSS) prétend que : « The changes result in global-scale warming (global trend (70S-80N, 1979-2016) = 0.174 C/decade), ~30% larger than our previous version of the dataset (global trend, (70S-80N, 1979-2016) = 0.134C/decade). This change is primarily due to the changes in the adjustment for drifting local measurement time. The new dataset shows more warming than most similar datasets constructed from satellites or radiosonde data. »

        Tu vas prétendre connaitre tellement le dossier que tu vas à l’encontre des auteurs et responsables du RSS…

        « The new data actually shows more warming than has been observed on the surface, though still slightly less than projected in most climate models. »

        Trouve moi une seule donnée terrestre qui montre un trend à 0,174°C pour la même période…

  2. jean-luc dit :

    De plus Dr Carl Mears a collaboré à la critique des méthodes de UAH qui se sont rendus à l’évidence qu’il devait faire une sixième version des datasets. Mears est d’avis que les données terrestres sont aussi sinon plus précises que les données satellitaires. Mais la preuve est dorénavant montré qu’il n’y a pas de pause et que la hausse de température continue.

%d blogueurs aiment cette page :