Diminution rapide des températures

Après un gros El nino, un phénomène naturel et cyclique (comme en 1998) qui a propoqué une hausse des températures, ça redescent très raide…. Ce qui suit bientôt c’est la Nina, du froid….
http://woodfortrees.org/graph/rss/from:1998/plot/uah/from:1998

Publicités

29 Responses to Diminution rapide des températures

  1. jean-luc dit :

    et pendant juin 2016 il s’est battu combien de record de T sur la surface de la planète ?

    avant de parler de froid et de descente très rapide de T tu devrais te renseigner adéquatement !

    • crioux dit :

      Est-ce que tu sais que ces « records » partent de 1880, soit la fin du little ice age, une des périodes les plus froides depuis 8000 ans?
      Et que El nino, responsable de ces « records » est un phénomène naturel et cyclique et qui n’a donc rien à voir avec ni le CO2, ni l’activité humaine?

      • jean-luc dit :

        tu es le seul à dire que la force d’un El nino a seulement pour cause des variations naturels qui ne sont pas en lien avec l’activité humaine.

        je te ferai remarqué que l’année avant 98, 1997 a été beaucoup plus froide que 1998. 99 a également été plus froide que 1998.

        Mais 2014 a battu 98. 2015 a battu 2014 et maintenant 2016 va battre 2015.

        la moyenne des trois années 97, 98 et 99 est nettement inférieur à la moyenne de 2014, 2015 et 2016.

        et si un La Nina de 2017 bat un El Nino des années 90 est-ce que tu vas admettre la réalité que la température monte et qu’il n’y a pas de refroidissement en vue ?

      • crioux dit :

        Tu comprends tous à l’envers, ou alors tu fais exprès. Pourtant c’est simple. L’humain n’a aucun impact sur le climat, ou alors tellement failbe qu’il est a peine mesurable.
        Depuis TOUJOURS, le climat a varié, le CO2 aussi, de façon tout a fait naturelle, influence principalement par les cycles du soleil est des océans.
        Tous ces cycles se combinent ensemble pour donner notre climat. Quand un cycle chaud se combine avec un autre cycle fort, ça donne des températures plus chaudes, quand deux cycles opposés se combinent, ca donne une température moyenne, etc.
        Ces cycles sont réguliers depuis des milliers d’années, par exemple ici le cycle de 1000 ans combiné avec le cycle de 230 ans donne le climat qu’on a eu depuis des milliers d’années, comfirmé par les proxy et données historiques. Les périodes chaudes ont été des périodes prospères qui ont vu naitre les grandes civilisations, et les périodes froide ont été des péridoes de famine, migration et chute des empires. Les cycles courts donnent des variations légères et sur une plus courte durée. Ce qui est important ce sont les cycles longs.

        El Nino est un phénomène naturels qui existe aussi depuis toujours, qui est un cycle océeanique, il vient ajouter des « pic » par dessus la courbe, c’est un cycle océanique qui s’ajoute au autres. Alors quand les autres cycles sont chauda, un El Nino par dessus ça augmente évidemment la température. El Nino n’est pas « plus »fort », il y en a déjà eu des plus forts, mais dans des périodes plus froides, alors son effet additionné ne donnait pas un « record ».

        Nous sommes au sommet d’une combinaison de cycles chauds, il n’y a pas de hausse (hormis le léger pic de El Nino) depuis presque 20 ans. Ce qui suit, c’est un cycle froid.

    • crioux dit :

      Est-ce que les données RÉELLES ne sont pas justement bonne une façon de se renseigner adéquatement? Au lieu de se fier sur des modèles informatiques qui ont lamentablement échoué depuis 30 ans et qui continuent pourtant de prédire l’apocalypse qui n’arrive jamais.?

      • BenoitG dit :

        Petit âge glaciaire: diminution de la température de 1° sur environ 600 ans, causée par des éruptions volcaniques.
        Réchauffement actuel: augmentation d’au moins 1° C sur 100 ans, avec un baisse de l’activité solaire.

        Ça,c’est le réel.

        D’autant plus que le « réel » montre une augmentation des températures et de la tendance depuis 1998:
        http://woodfortrees.org/plot/rss/from:1998/plot/uah/from:1998/plot/rss/trend

      • crioux dit :

        N’importe quoi, les effet des eruptions volcaniques durent quelques années au max, pas 600 ans.
        Et pour ce qui est de ta « tendance » elle est fausse aussi. Ce que tu fais c’est prendre un creux (la période froide des années 70, et la comparer avec un pic. Ca ne signifie absolument pas une tendance.
        Ce que tu fais, c’est ça:

        Voici a quoi ca ressemble dans les faits:

        Je t’invite a aller relire un de mes vieux billets:
        https://crioux.wordpress.com/2012/12/16/manipulations/

  2. jean-luc dit :

    la science du climat ce n’est pas de la biorythmie !!!!

    il faut qu’il y ait un phénomène, une cause pour ces soit disant cycles de 60 et 230 ans soit vraie.

    tu n’as pas besoin de nous en mettre plein la vue avec une série de graphique qui ne tienne sur rien !

    C’est de la pseudo science cette théorie des cycles !! tout autant que de relire de tes vieux billets !

    • crioux dit :

      AL pseudo-sceicne cE’st ce croire que l’humain puisse ajouter quelque molécuile de CO2 dans l’air et que ça change le climat, alors qu’il a toujours changé tyout seul dans kle passé Et de façon bien plus importante et rapide.

      Si tu n’étais pas aussi fermé et brainwashé par la religion verte, tu irais lire les document sur les cycles solaires et océaniques.
      Pourtant tous les variations passées comfirmées par les proxy et les documents historiques, correspondent avec les cycles solaires.
      Justement une autre étude de plus qui confirme l’effet des cycles océaniques sur le climat,et qui montre que l’impact de l’humain est grandement exagéré comparé à la variabilité naturelle:
      https://www.sciencedaily.com/releases/2016/06/160609115117.htm

      Alors que les hausses de température qui correpondent avec le CO2, il n’y a qu’une seule période (par coincidence) et c’est 1975-1998. Durant toutes les autres périodes précédentes ou suivantes, il n’y a pas de corrélation entre CO2 et température. Depuis 1998, il n’y a aucun réchauffement significatif, et pourtant l’humanité a émit le tiers de tout le CO2 émit de toute sont histoire durant cette période, sans effet…

      Si tu es incapable, ou ne veux pas lire les statistiques ou les graphiques, c’est ton problème, mais change de ton si tu veux continuer à être publié. D’ailleurs tu passes ton temps à critiquer et dire que ce que je rapporte est faux, mais tu es incapable de démontrer le contraire. Alors pourquoi tu reviens?

  3. jean-luc dit :

    je t’ai juste demandé de m’expliquer les raisons des cycles de 60 et 230 ans , mais tu n’en as pas donnée !

    la biorythmie n’a pas plus d’explication solide pour ces cycles et c’est aussi une pseudo science.

    Quand à mes raisons de revenir sur ton site c’est de dénoncer justement des explications pseudo scientifiques et ce n’est pas ma faute si tu continue d’exposer ces théories.

    « tu es bien chanceux d’avoir trouver ta vérité  » lâche pas 🙂

    • crioux dit :

      Tout est écris, mais tu refuses de le lire. Il n’y a pas plus aveugle que celui qui refuse de regarder. Le cycle de 65 ans est un cycle océanique (indirectement influencé par les cycles solaires), les autre cycles sont des cycles solaires, le plus court et le plus connu est de 11 ans (22 ans pour un cycle complet) ensuite il y a des autres plus longs,

      Comment peux-tu croire que notre climat ne peux pas être influencé par la moindre variation de notre immense étoile?

      C’est pas moi qui a trouvé la vérité, ce sont des scientifiques. Je ne fait que rapporter le résultats de leurs recherches. Et en science, il n’y a pas de « vérité », il n’y a que des hypothèses. Ce qui était considéré le « consensus » il y a 10 ans en astrophysique (vitesse d’expansion de l’univers), on sait maintenant que c’est faux.
      Quand une hypothèse est démontrée comme fausse, normalement on la scrappe (sauf en climatologie apparemment)

  4. BenoitG dit :

    Ce n’est pas ce que les études démontrent:
    http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1029/2011GL050168/full
     » Our results suggest that the onset of the LIA can be linked to an unusual 50-year-long episode with four large sulfur-rich explosive eruptions, each with global sulfate loading >60 Tg. The persistence of cold summers is best explained by consequent sea-ice/ocean feedbacks during a hemispheric summer insolation minimum; large changes in solar irradiance are not required. »

  5. Antitribu dit :

    A partir du moment où les gouvernements seront convaincus que le climat dépend des cycles solaires et non des activités humaines coupables ils vont avoir un gros problème.
    Comment vont-ils faire pour taxer le soleil ?

  6. jean-luc dit :

    les cycles solaires expliquait dans le passé les variations de températures , mais depuis 50 ans elle ne les expliques pas. le cycle de 11 ans n’a pas d’impact important sur la température c’est démontré.

    donc un cycle de 60 ans (que tu viens d’établir à 65 ans dans ton dernier courriel) est expliqué par un cycle de 230 ans qui n’a pas de cause ???

    les cycles solaires de 11 ans sont ceux qui varient le plus entre le point haut et bas, mais n’explique pas les variations des 50 dernières années et tu voudrais me faire croire qu’un cycle de 60 ans juxtaposé à un cycle de 230 ans va nous causer un refroidissement perceptible ?

    ….encore du Michel Fugain 🙂 c’est un beau roman c’est une belle histoire…..

    • crioux dit :

      Il n’y a aucune tendance à la hausse depuis presque 20 ans. Pour la XXXième fois, c’est un simple truc. Il y a un PLATEAU, on est au sommet d’un cycle. Alors eux ils prennent ces années consécutives et ils appellent ça des records (mesurée en centièmes de degrés, en dessous de la marge d’erreur et en prenant comme référence 1880), alors qu’en fait, il n’y a plus de hausse du tout, et que le cycle chaud achève.

      • BenoitG dit :

        « Il n’y a aucune tendance à la hausse depuis presque 20 ans »

        Déjà démontré comme faux.

        http://woodfortrees.org/plot/rss/from:1996/plot/uah/from:1996

        http://woodfortrees.org/plot/gistemp/from:1996

        Change de discours!

      • crioux dit :

        Enlève les deux pics El Nino (qui sont cycliques et naturels) et on a un plateau.
        De toute façon cette intervalle est trop courte pour donner un portrait réel de la réalité. La pause ne sert qu’a démontrer l’erreur des réchauffistes qui annoncaient un hausse dramatique et apocalyptique.
        Pour voir les cycles, il faut aller plus loin en arrière, comme avec ces graphiques que vous essayez de démolir parce qu’il vous donnent tort.






      • BenoitG dit :

        « Pour voir les cycles, il faut aller plus loin en arrière, comme avec ces graphiques que vous essayez de démolir parce qu’il vous donnent tort. »

        Pas parce qu’ils me donnent tort, mais bien parce qu’ils sont faux, reconstruits, incomplet… François et moi l’avons mentionné à plusieurs reprises.

        Par exemple, vous continuer de prétendre que le graphique est tiré d’après Dansgaard et Schönwiese. Il est extrêmement facile de trouver sur Google qu’il provient plutôt de… David Archibald. Vous refuser de le reconnaître. Pourquoi? De plus, il est aussi très facile de comprendre que Schönwiese est un expert du climat (plus particulièrement des précipitations), qui pense dur comme fer que le climat se réchauffe et que l’humain est en cause. Les références ont déjà été donné là-dessus.

        « De toute façon cette intervalle est trop courte pour donner un portrait réel de la réalité. La pause ne sert qu’a démontrer l’erreur des réchauffistes qui annoncaient un hausse dramatique et apocalyptique. »

        Pourtant, la décennie actuelle est (beaucoup) plus chaude que la précédente, qui elle-même était plus chaude que celle de la fin du siècle dernier. Et non, les graphiques disponibles sur Woodfortrees démontrent clairement qu’avec ou sans les El-Nino, la hausse des températures est visible, mais dans ce court laps de temps. Allonger la période ne vous rend non plus service…
        http://woodfortrees.org/plot/rss/plot/uah

        Finalement, il est tout aussi facile de trouver des graphiques qui démontrent la non-corrélation entre le soleil et les températures que vous le faites avec le CO2. Je l’ai déjà fait à nombreuses reprises…

      • crioux dit :

        Je suis tanné de répéter.
        Les données par satellite commencent en 1979, au creux d’une cycle plus froid, durant le « Global cooling scare »
        Selon ta logique (qui était la logique des « experts » en 1970), si on prend entre 1940 et 1969, il y a une tendance a un refroidissement catastrophique! Il faut cesser de voir des tendances exponentielles en prenant juste des bouts de cycles.
        http://woodfortrees.org/plot/hadcrut3gl/from:1940/to:1969

        et ton 2e graphe ne prend que les cycles solaires de 11 ans (le cycles des taches solaires) comme référence, et ignore complètement les autres cycles naturels solaire et océaniques. C’est donc normal qu’il n’y a pas de corrélation.
        Alors que ceci est beaucoup plus clair, a partir de 1880(incluant le refroidissement 1940-1970):

        Et encore, ce graphe ne prend pas en compte les cycles plus longs, qui sont responsables des périodes chaudes et froide comme le little ice age. En voici un qui prend en compte uniquement les cycles plus longs, sur lesquels les cycles plus courts et plus faibles sont a cheval.

        Tu es complètement aveuglé par ta religion verte et refuse de voir les cycles naturels parce qu’ils contredisent le dogme qui veut que tout soit la faute de l’humain et son péché d’industrialisation.

      • BenoitG dit :

        Question facile: selon toi, que représente le « 0 » dans le graphique dit de Dansgaard et Schöwiese? Quelle année?

      • crioux dit :

        C’est 1995 et il n’y a pour ainsi dire aucune hausse depuis 1995. De toute façon à cette échelle, même si c’était 1969, ça ne serait même pas vraiment visible sur ce graphe de 11000 ans.
        Mais comme d’habitude, tu cherches des poux et tu ignores le plus important. Regarde le RESTE du graphique, regardes les cycles, regardes les périodes PLUS CHAUDES. Tout ça vient contredire le dogme réchauffiste. L’interprétation qu’en font certains m’importe peu, les données sont les données. Mais ça ça ne t’intéresse pas.

      • BenoitG dit :

        « C’est 1995 et il n’y a pour ainsi dire aucune hausse depuis 1995. »

        Faux, archi-faux. Ce n’est pas parce que l’étude a été publié en 1995 qu’elle représente les données les plus récente.

        En paléoclimatologie, le « 0 » ou le « present day » représente plutôt 1950. C’est une convention dans le monde de la paléoclimatolige:
        https://books.google.ca/books?id=eK47AgAAQBAJ&pg=PA553&lpg=PA553&dq=1950+paleoclimatology&source=bl&ots=UweO-wn5bG&sig=i5nUK5aNwljL4JnEcEuv94ky7Ug&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiLrvi9m_PNAhWRuB4KHdMlBroQ6AEIUTAI#v=onepage&q=1950%20paleoclimatology&f=false

        https://books.google.ca/books?id=KjpbOxHE4REC&pg=PA42&lpg=PA42&dq=convention+present%3D1950+paleoclimatology&source=bl&ots=YlxWz65zLm&sig=bV8kHWJ3DnOxo3RxqmX0KGRLfxg&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjUmvaSnPPNAhWEbB4KHfjBCggQ6AEIKzAC#v=onepage&q=convention%20present%3D1950%20paleoclimatology&f=false

        https://www.researchgate.net/publication/268074188_Twist_and_Shout_Images_and_Graphs_in_Skeptical_Climate_Media

        Même Watts le reconnait: https://wattsupwiththat.com/2013/02/23/crowdsourcing-the-wuwt-paleoclimate-reference-page/#comment-1231892

        Et on sait que depuis 1950, la terre s’est réchauffée d’au moins 0,6°C, certains diront même 0,7°C, n’est-ce pas?

        Qu’est-ce que ça change à ton graphique?

      • crioux dit :

        Pas grand chose, même si c’était vrai. Parce que comme je te dis depuis au moins 100 fois, le but de ce graphique est de montrer les cycles passés, dont tu n’acceptes toujours pas leur existence.

        Si ces cycles existent, donc le cycle actuel aussi est naturel (et non pas causé par l’humain). Ce qui vient démolir les carrières de plein de scientifique réchauffistes, démolir les carrière et les ambitions de taxes carbones de plein de politiciens, démolir l’agenda 2030 de L’ONU, acculer à la faillite les compagnies d’éoliennes qui vivent du subventions gouvernementale pour « combattre le réchauffement », et appauvrir tout plein d’organismes écolos qui ne recevraient plus de dons ou de subventions.

%d blogueurs aiment cette page :