3 simples mots

Plus les réchauffistes alarmistes attendrons pour dire ces trois simples mots : « We Were Wrong! », plus ils vont causer de dommage à la science.
Pas seulement la science climatique, mais la science au complet, ainsi que le mouvement environnementaliste. Les gens ne leur pardonnerons pas d’avoir menti, mais aussi d’avoir monté de tels cirques comme la COP21, et surtout d’avoir taxé les gens à mort en disant que c’était pour « sauver la planète ».

« Warming fears are the worst scientific scandal in history… When people come to know what the truth is, they will feel deceived by science and scientists. »

-UN IPCC Japanese Scientist Dr. Kiminori Itoh, an award-winning PhD environmental physical chemist

29 commentaires pour 3 simples mots

  1. jean-luc dit :

    Je ne sais pas quand un climato-septique (deniers) va les prononcer ces trois mots.

    Mais depuis l’accord de Paris signé par 195 pays votre message a perdu de la force d’autant plus que l’hiver tarde à arriver et que 2015 va battre des records de TMAG, que le hiatus ne sera plus, que ce sera un bye-atus.

    Mais les climato-septiques vont toujours avoir un message anti-science tant que les cerises vont continuer à pousser !

    • crioux dit :

      Les seuls scientifiques qui ont dit ces mots jusqu’à maintenant ce sont d’ex-réchauffistes qui sont devenus sceptiques. Et ils ont été excomunié de la religion verte. La plupart des scientifiques sceptiques aujourd’hui ont déjà été réchauffistes. Parce que comme tous le monde, ils y ont cru parce qu’on leur disait que c’était basé sur la science. Mais quand ils y ont regardé de plus près, ils ont vu que c’était faux.
      Par exemple, James Lovelock, un des plus alarmistes de tous, qui a longtemps été une référence pour les réchauffistes.
      Dans le passé il a dit des choses extrêmement alarmistes comme « billions of us will die and the few breeding pairs of people that survive will be in the Arctic where the climate remains tolerable [by the end of the 21st century] » et en 2010 il disait qu’il était « trop tard pour sauver la planète! », ce qui lui a valu un quasi-culte parmis les environnementalistes. Mais il s’est depuis ravisé.
      Voici ce qu’il disait en 2012:
      « The problem is we don’t know what the climate is doing. We thought we knew 20 years ago. That led to some alarmist books – mine included – because it looked clear-cut, but it hasn’t happened; »

      « The climate is doing its usual tricks. There’s nothing much really happening yet. We were supposed to be halfway toward a frying world now, »

      « The world has not warmed up very much since the millennium. Twelve years is a reasonable time … it (the temperature) has stayed almost constant, whereas it should have been rising – carbon dioxide is rising, no question about that »

      Au contraire, les climato-sceptique se basent toujours la froide et dure réalité de la science. Alors que les alarmistes utilisent la propagande répétée, les émotions, la peur et même la censure. Ils ont perdu la bataille de la science, alors ils essayent de gagner la bataille des relations publiques. A long terme, les faits et la vérité gagneront.
      Le cirque de la COP21 a au contraire réveillé bien des gens qui commencent à voir qu’il ne s’agit que d’une arnaque politique, la valse des centaines de milliards qui vont être pris dans leur poches, sans aucun impact sur le climat.

  2. Francois dit :

    Il y a également des climato-sceptique qui change de bord.
    As-tu des chiffres disant combien de personnes sont de part et d’autres?
    Combien de ces scientifiques oeuvrent directement dans le domaine du climat?
    Combien ont publié des études liées au climat dans une revue sérieuse?

    • crioux dit :

      Trouves-en… j’en ai pas trouvé un seul. Alors que moi je peut te faire une liste assez longue, et des scientifiques très réputés.

      Quand à la publication des des revues, le domaine de la publication et du peer-review a été corrompu de deux façons: des groupes alarmistes s’entendaient entre eux et bloquaient les publications de certains individus sceptiques, et de l’autre côté de « peer-review » entre-eux. Ce n’est plus une façon fiable pour détecter les mauvais papiers et les erreurs.

      Et en plus, il y a tellement d’argent gouvernemental de disponible pour financer les études alarmistes qui appuient leur agenda que n’importe qui qui veut faire du cash peut publier n’importe quoi sur le climat. Voir (gravy train). il y a donc un nombre incroyable d’études réchauffistes, mais le nombre ne signifie pas qu’elles sont pertinentes, loin de là.

      • Francois dit :

        Tu pratiques de l’alarmisme à ta manière. Aucune manière n’est parfaite. Cependant, actuellement, la méthode de revue par les pairs et toujours la meilleure en vigueur. Donc si tu veux être crédible alors il faut passer par là.

        Les climato-sceptiques ne sont pas pauvres. Loin de là. Il y a amplement de personnes et d’entreprises prêtes à financer toutes leurs études.

        S’il n’y a pas plus d’études climato-sceptique qui n’ont pas été publié, c’est probablement que le problème n’est pas dans le financement mais dans la qualité de l’étude.

        Pour ta liste… Combien de scientifique du climat? Combien ont produit une étude publiée sur le climat?

      • crioux dit :

        Therefore, the repetition of the “we-only-use-peer-reviewed-information” mantra that is so favoured by lobbying and government-captive scientific organizations signals not just scientific immaturity but also a lack of confidence, or ability, to assess the scientific arguments about global warming on their own merits and against the empirical evidence.

        http://business.financialpost.com/fp-comment/money-corrupts-peer-review-process

        Now comes word of a journal retracting 60 articles at once.
        The reason for the mass retraction is mind-blowing: A “peer review and citation ring” was apparently rigging the review process to get articles published.
        You’ve heard of prostitution rings, gambling rings and extortion rings. Now there’s a “peer review ring.”

        https://www.washingtonpost.com/news/morning-mix/wp/2014/07/10/scholarly-journal-retracts-60-articles-smashes-peer-review-ring/

        http://blogs.news.com.au/heraldsun/andrewbolt/index.php/heraldsun/comments/how_peer_review_corrupts_the_warming_science/

        http://retractionwatch.com/2014/03/03/nobel-prize-winner-calls-peer-review-very-distorted-completely-corrupt-and-simply-a-regression-to-the-mean/

        You get precisely what we’ve seen on the issue of global warming, where we’ve also seen extensive evidence in the “Climategate” e-mails of a peer-review ring that sought to exclude scientific papers by global warming skeptics, secure preferential reviews for global warming alarmists, and, when necessary, to “redefine what the peer-reviewed literature is” in order to exclude skeptics.

        http://thefederalist.com/2014/07/17/global-warming-and-peer-review-the-fix-is-in/

      • crioux dit :

        Pour le financement, au contraire, l’immense majorité du financement vient du gouvernement, donc politisé. Et un scientifique sceptique ne peut pas avoir de financement gouvernemental parce que sa recherhche ne fit pas avec l’agenda politique, alirs s’il recoit du financement du privé, il est automatiquement attaqué et taggé comme un « vendu » au service des corporations.

        Voici le financement de principal think tank de droite, Heartland, qui finance à l’occasion des scientifiques sceptiques, comparé au financement gouvernemental.

      • jean-luc dit :

        Je ne comprends pas pourquoi, tu ne dis pas la vérité ? Tu connais depuis longtemps Richard Muller de Berkerley Earth qui a changé de camp parce que ces recherches ont démontré le liens en augmentation de CO2 et Temp. De plus dans son groupe il y a Judith Curry qui a fait les recherches avec eux mais qui ne veux pas avouer qu’elle s’est trompé au départ.

        Lomborg n’est-il pas plutôt économiste que scientifique ?

        des climato-septiques qui ont publiés du n’importe quoi, on en connais aussi à commencer par le clown de Willie Soon, qui a été obligé d’afficher publiquement ces sources de financement.

        Je ne crois pas que le Heartland Institute invite et surtout écoute des deux côtés du débat sur le RCA.

      • crioux dit :

        Parce que toi tu prétends détenir LA vérité?
        Judtih Curry a changé de côté et est devenue sceptique. Ses anciens collègue lui ont fait des problèmes avec ça.
        Björn Lomborg est n’est pas un scientifique, mais était un environnementaliste avec Greenpeace. Un jour il a voulu prouver à un « sceptique » qu’il avait tort, pour se rendre compte que finalement ce dernier avait raison. Il est un maintenant « lukewarmer », ceux qui disent que le RCA existe, mais qu’il n’est pas catastophique et surtout que les solution alarmistes proposées sont inutiles. Il est entre les deux. Les curés de la religion verte l’ont excommunié, mais il n’est pas non plus du côté des sceptiques qui disent que les changements sont pricipalement dus à des causes naturelles.

        Quand à Muller, je ne crois pas qu’il ait déjà vraiment été un vrai sceptique. Même s’il a démoli le Hockey Stick de Mann (normal, c’était une fraude scientifique magistrale), il a pas mal toujours suivi le GIEC. Mais si tu y tiens, ca en fait UN.

        Willie Soon n’est pas un clown, c’est un très bon scientifique et ses papiers sur les cycles solaires sont corrects. Un scientifique doit vivre, et doit donc aller chercher du financement quelque part.
        Il a recu de l’argent de think tank de droite, mais la majorité de son financement vient du Smithsonian. Ca ne signifie pas que sa science est faussée. Il y a plein de scientifiques de l’autre côté qui recoivent de l’argent du gouvernement ou de think tank de gauche, est-ce qu’ils sont tous honnêtes, tous corrompus? Ce qui compte ce sont les faits.

        “The whole point of science is to question accepted dogmas.
        For that reason, I respect Willie Soon as a good scientist and a courageous citizen.’’

        — Freeman Dyson, Boston Globe, November 5, 2013

      • BenoitG dit :

        «Willie Soon n’est pas un clown, c’est un très bon scientifique et ses papiers sur les cycles solaires sont corrects. Un scientifique doit vivre, et doit donc aller chercher du financement quelque part.»

        le problème avec n’est pas qu’il reçoive du financement, mais plutôt qu’il n’a pas déclaré ce financement comme les règles le prévoient… il a contrevenu (pourquoi?) à des règles qu’il connait.

        Te rends-tu compte de ton 2 poids 2 mesures?

      • crioux dit :

        Ah oui? Et qui finance les groupes environnementaux?
        Tides Foundation (Paravent pour les donations étrangères), Rockefeller (qui ont fait fortune avec le pétrole), les pays arabes de l’OPEP (qui combattent la production de pétrole nord-américaine, ils ne veulent pas de compétition)…

      • BenoitG dit :

        Le «2 poids 2 mesures» référait au fait que tu dis qu’il ne faut pas se soucier du financement des scientifiques, puisqu’ils «se doivent de vivre», mais c’est ta défense principale pour disqualifier les experts climatiques pro-RCA…

        En passant, le Smithsonian ne finance pas les recherches de Soon. renseigne-toi comme il se doit…

      • crioux dit :

        Il travaille au Smithsonian, mais financé à travers du financement externe, des fonds de recherche, comme beaucoup de scientifiques. Enfarge-toi dans les fleurs du tapis si tu veux, ça change rien. Pendant ce temps tu fais fi des milliards que recoit Greenpeace et autre organisme écolos de source douteuses, qui eux financent ensuite des études alarmistes.

  3. jean-luc dit :

    Andy Skuce ça te dit quelques choses:

    Un géophysicien qui a travaillé dans l’industrie pétrolière et qui a transféré dans les camps des alarmistes

    http://critical-angle.net/about/

    ce qui est intéressant c’est qu’il explique les étapes du changement de paradigme… de climats-septique à alarmiste.

    • crioux dit :

      Tu as du chercher longtemps pour trouver ça… J’ai jamais entendu parler de lui.

      Tu connais Vincent Courtillot, géophysicien?
      « Quelle que soit la nature d’un sujet scientifique, quand on vous dit que ce sujet scientifique est réglé, qu’il n’y a plus besoin de regarder, que les solutions sont connues et qu’il n’y a plus lieu à débat, inquiétez-vous! C’est que vous êtes en train d’approcher du dogme ou de la religion, mais pas de la science. Là où il n’y a plus de débat, il n’y a plus de science. «

      ou Nir Shaviv, astrophysicien?

      Deux autres qui ont cru à cette arnaque, mais qui sont devenu sceptiques.

      • jean-luc dit :

        Très facile à trouver !!! Tu nous affirmais haut et fort qu’il n’y en avais aucun climato-septique qui était retourner du côté des alarmistes.

        Mais toi je suis certain que tu ne retourneras jamais du côté des alarmistes, même si tu avais une preuve béton. Tu as trop cherché à prouver aux autres qu’il avait tort ! alors que les faits démontraient le contraire.

      • crioux dit :

        J’ai jamais dit qu’il n’y en avait pas, il sont très rares et la plupart du temps des obscurs profiteurs. Alors que ceux qui changent pour les sceptiques se basent sur les faits.

        ET pour ce qui est de mon « allégeance », c’est plutôt le contraire. J’y ai déjà cru, comme beaucoup de gens. On nous disait que c’était basé sur la science. Mais c’est quand on y regarde de plus près qu’on voit que ça ne tient pas la route, que ça contredit les faits et observations, qu’il y a des manipulations et que finalement, c’est juste de la politique.

        Il n’y a aucun fait qui appuie l’hypothèse réchauffiste, alors qu’il y en a plein qui la contredisent. En science, c’est suffisant pour écarter l’hypothèse

        -Les modèles informatiques basé sur l’hypothèse réchauffiste prédisaient un réchauffement important avec la hausse du CO2. Il n’y en a pas eu du tout.

        -L’hypothèse réchauffiste prédisait la fonte dramatique des pôles. Ils sont en progression, et l’Antarctique bat des records jamais vu.
        -L’hypothèse réchauffiste prédisait une hausse dramatique du niveau des mers, tout comme la fonte des pôles, ça n’est pas arrivé.
        -L’hypothèse réchauffiste prédisait que les évènements météos extrêmes allaient être plus fréquents. Les ouragans sont moins fréquents et moins puissant depuis au moins 10 ans.

        -Les réchauffistes nous mentionnent que les températures actuels sont les plus chaudes de « l’histoire », comme si l’histoire avait commencé en 1880. Il y a eu des périodes plus chaudes avant 1880, mais il ne faut pas le dire parce que ça contredit le dogme.
        -Les réchauffistes utilisent toujours 1880 comme référence, qu’il y a eu un réchauffement de 0,7 degré en 100 ans depuis cette date. Et C’EST NORMAL. 1880 c’est la fin du little ice age, une des périodes les plus froides depuis 8000 ans. Ca se serait réchauffé même si l’humain n’avait pas existé.

        Alors non c’est pas moi qui vit dans le déni, et qui refuse de regarder les faits.
        Ce sont les réchauffistes, ce sont eux les véritables « négationnistes ».

        Et je te recommande fortement cet article, tu vas t’y reconnaitre.
        https://crioux.wordpress.com/2015/11/30/lideologie-du-rechauffisme/

      • Francois dit :

        Tu l’a dit, ce n’est pas un scientifique. Donc sans importance avec le sujet.

  4. Francois dit :

    À ma connaissance, les frères Kosh financent l’ensemble, ou du moins une grande proportion, de la recherche climato-sceptique. Nous parlons ici de beaucoup d’argent.

    Est-ce que tout cet argent est déclaré? Pas certain.

    • crioux dit :

      Encore les conspirations des frères Kosh…. S’ils avaient été des gauchistes, ils auraient été adulés, mais comme ce sont des méchants droitistes, ce sont des « monstres »..

      • Francois dit :

        Conspiration? Est-ce que oui ou non, la vaste majorité du mouvement climato-sceptique américain est financé par le biais des pétrolières ou des industries Kosh?

        La réponse est oui. Ce n’est pas par désinstérêt que ceux-ci financent. Tu présentes le Heartland institute mais tu omets qu’il y a beaucoup d’autres organisations toutes liés qui participent à ce financement. Ces entreprises doivent déclarer leurs dons mais il y a des sociétés écrans et des dons déguisés.

      • crioux dit :

        La réponse est NON. La majorité sont des scientifiques et des think tank de droite qui leur donnent du financement pour se faire entendre, parce que sinon, il sont réduits au silence.
        Par contre, va vérifier qui finance l’hystérie climatique…

    • Stéphane dit :

      Si on parle des frères Koch (et non « Kosh ») on pourrait aussi parler d’un autre « gros bonnet », George Soros qui a pas mal de squelettes dans son placard. http://www.dreuz.info/2015/10/18/george-soros-ecrit-et-signe-quil-veut-detruire-leurope/

      Les frères Koch ont l’air de boy-scouts comparés à Soros.

      • Francois dit :

        Dreuz.info? Sérieusement? Avez-vous une source plus crédible et moins orienté?

      • crioux dit :

        Yeah right. Toi tu apportes tellement de sources crédibles… En quoi Dreuz ne serait pas valide dans ce cas-ci?

  5. Francois dit :

    Ton Vincent Courthillot n’a jamais rien publié sur le climat. C’est un géologue. Un des chevaliers de la terre plate noire.

    « Flood basalts and hot-spot tracks: plume heads and tails
    Revised and synthetic apparent polar wander paths of the African, Eurasian, North American and Indian plates, and true polar wander since 200 Ma
    Apparent and true polar wander and the geometry of the geomagnetic field over the last 200 Myr
    Three distinct types of hotspots in the Earth’s mantle »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :