COP21 = socialisme mondial

A la COP21, François Hollande vient de promettre 2 milliards pour l’Afrique, pour l’énergie renouvelable.
http://www.rtl.fr/actu/politique/cop21-francois-hollande-promet-une-aide-de-2-milliards-d-euros-a-l-afrique-d-ici-2020-pour-les-energies-renouvelables-7780697364
Les dirigeants de ces pays émergeants aiment les milliards qui viennent dans leurs poches, mais les habitants n’en veulent pas de cette énergie. Ils veulent de la « VRAIE » énergie.
http://dailycaller.com/2015/10/19/indian-villagers-protest-fake-solar-energy-from-greenpeace-built-microgrid/

Le but à peine caché est que les pays pauvres ne se développent pas, qu’ils restent pauvres, avec des énergies dispendieuses et intermittentes, qui sont incapables de soutenir une industrie.

Michael Oppenheimer, environmentaliste:
« Le seul espoir pour le monde est de s’assurer qu’il n’y a pas un autre United States. On ne peut pas laisser d’autres pays avoir le même nombre de voitures, d’industries que nous avons aux U.S. Nous devons stopper les pays du tiers monde où ils sont. »

Tout cet argent, comme les 2,6 milliards de notre argent que Trudeau vient de lancer dans la pile, ne change absolument rien au climat ou l’environnement. L’ONU demande 100 milliards par an…. Il s’agit de redistribution de la richesse au niveau mondial, du socialisme à l’échelle planétaire. Les pays « riches » qui donnent de l’argent à l’ONU et à des petits pays, la plupart des dictatures et des pays pauvres.
Est-ce que les échecs passés du socialisme ne sont-il pas des exemples à NE PAS reproduire, encore moins au niveau planétaire?
Si on veut aider les pays pauvres, c’est les laisser se développer et s’enrichir, pas les rendre dépendants.

Ottmar Edenhoffer, high level UN-IPCC official:
« Nous redistribuons de facto la richesse mondiale par les politiques climatiques… A la base c’est une erreur de discuter des politiques climatiques sans parler des thèmes majeurs de la globalisation… Il faut se libérer de l’illusion que les politiques climatiques internationale sont à propos de l’environnement. Ça n’a presque plus rien à voir avec l’environnement. »

8 commentaires pour COP21 = socialisme mondial

  1. jean-luc dit :

    On voit bien par le nombre d’article que tu écrits de ce temps là que les résultats de COP 21 t’inquiète, te préoccupes grandement. C’est la peur du changement. Tes arguments ne se tiennent pas , mais c’est pas grave tu répètes toujours la même rengaine.

    C’est vraiment bizarre d’associer COP21 au socialisme alors que tout les présidents de pays capitalistes sont réunis en plus de nombreux pdg de sociétés mondiales tout ce qu’il y a de plus capitalistes.

    Il va falloir que tu décroches un peu, tes espoirs sont en train de s’évanouir, il y aura une entente avec des objectifs et des contraintes pour limiter les émissions de GES. La science et la politique vont s’entendre et aller de l’avant.

  2. jipebe29 dit :

    Nous avons un dette souveraine de 2000 Md€. Donc, pour tout dirigeant sensé, la priorité serait de tout faire pour la réduire. Mais François Hollande n’en a cure, et il gaspille nos sous sans nous demander notre avis…. Vraiment, nos dirigeants sont d’une nullité effarante…

  3. jipebe29 dit :

    Le GIEC demande une réduction drastique des émissions du CO2, ce qui ne pourrait se faire qu’en limitant les centrales thermiques et les déplacements de personnes et de biens, ce qui aurait des effets cataclysmiques sur les citoyens et les entreprises. Et penser (GIEC/IPCC, rapport SRREN) que des EnR intermittentes, onéreuses et aux faibles facteurs de charges pourront satisfaire l’accroissement de la demande mondiale, c’est une utopie.

    Du reste, l’AIE, qui dispose de solides compétences sur l’énergie (ingénieurs, statisticiens, analystes, …) prévoit pour 2040, pour l’énergie, au minimum, une augmentation de plus d’un tiers de la consommation de charbon et un doublement de celle de gaz. Au niveau mondial, au milieu de ce siècle, les EnR ne pèseront que 5 à 6%. D’un côté, nous avons des demandes idéologiques et irréalistes d’un organisme politique, le GIEC, et de l’autre des prévisions sérieuses, solides, de l’AIE, organisme professionnel dans le domaine de l’énergie, qui connaît les évolutions de la demande et les projets de centrales thermiques.

    Les pays pauvres et en développement ne pourront jamais accepter les demandes du GIEC et ils investiront dans les centrales thermiques, notamment des centrales à charbon de dernière génération, qui dégagent très peu de microparticules, d’oxydes de soufre et d’azote, pour sortir de la pauvreté et se développer. Donc la COP21 sera un FLOP21, et c’est tant mieux pour tous les citoyens du monde.

  4. Jouer au mécène ça change quoi dans le climat ???

  5. Antitribu dit :

    GRANDE PREMIÈRE : Ce soir 3 décembre, on annonce un reportage sur le climato-scepticisme àux Grands Reportages à RDI (20h00) HNE .
    Sous quel angle va-t-on aborder le phénomène ? Aucune idée mais je reste curieux de voir ça.

  6. Antitribu dit :

    Tu avais bien raison. C’était de la grosse propagande. Après 2 minutes de visionnement, je me disais c’est pas possible.
    Les réchauffistes sont présentés comme des scientifiques uniquement préoccupés par le sort de l’humanité et dépourvus de tout intérêt personnel. A l’inverse les sceptiques, selon eux, sont manipulés par les intérêts financiers des pétrolières.
    Je me suis quand même tapé le documentaire au complet pour voir où ça allait mener. Pas fort, pas fort.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :