Blast from the past

C’est pas d’hier l’alarmiste apocalyptique…

8 juin 1935
old4

6 may 1940
old1

30 Janvier 1961
old2

26 janvier 1970

16 Mai 1974
cooling

29 décembre 1974
old3

17 commentaires pour Blast from the past

  1. crioux dit :

    Et complétons avec un « Blast from the Recent past »:

  2. Ehhh que je suis content d’être du côté de ceux qui doutent depuis le début que c’est la fin du monde si je ne emplace pas l’ampoule incadescante du corridor par un DEL! hahaha!

    SI je croyais au réchauffement causé par l’homme, je ne serais pas très très content de voir tout ces choses qui montrent bien que les réchauffistes sont  » dans les patates » …comme les  » refroidissistes » ( c’est probablement pas un mot! ) l’ont été à plusieurs reprises dans le passé.

    il y a eu aussi la couche d’ozone…une autre histoire pour faire peur au peuple et mieux le manipuler…

    • Quand j’étais un enfant, dans les années soixantes, c’était l’église qui nous disait que si on n’entrait pas dans le rang, si on commetait des pechés, on brûlerait en enfer

      maintenant ce sont les réchauffistes qui nous disent que si on n’entre pas dans le rang, si on commet des pechés ( du type CO2 ceux là ) on va brûler sur terre tellement la planete va être chaude!

    • Francois dit :

      Pouvez-vous démontrer qu’il n’y a pas de trou dans la couche d’ozone et que cela n’a pas d’impact sur l’homme?

      • crioux dit :

        Si je peux me permettre de répondre, il n’y a pas de « trou », il n’y en a jamais eu, il s’agit de zone aux pôles où l’ozone est en moindre quantité, mais il y en a quand même, donc techniquement ce n’est pas un « trou ». Essayer de faire peur au monde en disant qu’ils allaient mourir du cancer en se faisant bronzer est ridicule parce que l’ozone à nos latitude est inchangé et même plus élevé dans les villes (pollution).

        Comme par hasard c’est uniquement aux pôles que ça ce produit, là ou il y a des périodes de 6 mois sans soleil, et 6 mois de soleil. L’ozone se forme avec l’action des rayons ultraviolets du soleil sur les molécules d’oxygène. Ca signifie donc qu’il y a très probablement toujours eut ces « trous » aux pôles, c’est juste qu’avant les humains n’avaient pas la technologie pour les mesurer, ce n’est que depuis 1979 qu’on le mesure. Ils varient selon des cycles naturels, et non pas à cause de l’humain, ni des CFC. Sinon comment expliquer qu’utiliser du « spraynet » en amérique du nord causerait un trou uniquement au pôles? Et surtout comment expliquer que malgré le ban des CFC, le « trou » existe encore, varie d’années en année, et est même très grand cette année, mais que les alarmistes n’en parlent plus parce qu’ils ont trouvé une autre supercherie pour vous faire peur et vous manipuler.

        Alors non, on a pas à avoir peur du « trou » dans la couche d’ozone, c’est un phénomène naturel.

        http://ozone.meteo.be/meteo/view/en/1547746-Formation+of+ozone.html

        https://knowledgedrift.wordpress.com/2010/05/22/ozone-the-hole-that-always-was/

        http://earthobservatory.nasa.gov/IOTD/view.php?id=86869

  3. Antitribu dit :

    Je commence à croire que l’humanité se divise en deux : les moutons et les sceptiques. Je partage le bonheur de ceux qui sont sceptiques.
    Le scepticisme c’ est l’attitude normale en science.

  4. jean-luc dit :

    combien de pays ont banni les CFC ?? il n’y a pas eu de diminution du « trou » de la couche d’ozone depuis le bannissement ? les CFC ne voyagent pas dans l’atmosphère ? il reste collé au dessus de leur point d’émission ?

    Encore de la désinformation de ta part…

    • crioux dit :

      Il varie d’année en année, et cette année il est le 4e plus grand enregistré (depuis 1979).
      http://www.theweathernetwork.com/uk/news/articles/climate-and-environment/2015-antarctic-ozone-hole-4th-largest-on-record/59252/

      • jean-luc dit :

        Cétait beaucoup plus important de réduire le trou de la couche d’ozone pour le nord car ça affecte pas mal plus de monde .. amérique du nord et europe

        http://www.theozonehole.com/arcticozone.htm

        tu dis que ce n’est pas un problème alors que toute la communauté scientifique internationale était d’accord d’appliquer le protocole de Montréal.

        la fin de l’article que tu as référé explique bien pourquoi le problème n’est pas encore réglé en Antarctique.

        tu mets des liens en référence mais ton commentaire est en contradiction avec ton lien… c’est ce qu’on appel de la désinformation..

      • crioux dit :

        Ce qui est de la désinformation ce sont les excuses qu’ils donnent pour essayer d’expliquer pourquoi le contraire de ce qu’ils prévoyaient arrive, et essayer de pas passer pour des idiots. Les faits restent les faits, le « trou » n’a pas disparu même si on a banni les CFC, et ils n’ont aucune espèce de preuve que le « trou » n’a pas toujours été là depuis des millions d’années.

        Un peu comme la liste d’excuses que les réchauffistes ont donné pour tenter d’expliquer la « pause » depuis 1998… Ils essayent de sauver la face et continuer a être financé quand le contraire de leur prédictions arrive.

        N’oublie jamais cette citation de H.L. Menken:
        « The urge to save humanity is almost always a false front for the urge to rule. »

      • Francois dit :

        C’est pas croyable. Du côté des CFC et de la protection de la couche d’ozone, tu nies l’existence du trou. Pourtant tous les pays ont signé le protocole de Montréal et il n’y a même pas de discussion. Pourquoi le trou est là? Parce qu’à l’échelle de la terre, il faut du temps pour que cela se replace. De plus, il y a encore des endroits qui utilisent des produits interdit par l’accord de Montréal. Eh oui, on en sort pas.

        Et donc selon toi, si on ne peut démontrer qu’il n’existait pas il y a un million d’année alors on aurait rien dû faire? Totalement irresponsable.

      • crioux dit :

        Tu te rends compte que tu te bats pour quelque chose d’invisible, qui n’a aucun impact mesurable, et qui est naturel?
        Et que malgré qu’on ait banni la supposée cause depuis des décennies, cette année il est le 4e plus grand « trou » depuis 1979.

      • Francois dit :

        Est-ce qu’une chose que l’on ne voit pas n’existe pas?
        http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/actu/d/environnement-mysterieux-cfc-hcfc-menacent-couche-ozone-52703/

        Des choses naturelles: Le mercure, l’arsenic sont naturels
        Es-tu prêt à te battre pour ne pas en avoir dans ton alimentation dans une concentration dangereuse?

      • crioux dit :

        Tu déformes mes propos:
        – Naturel = pas causé par l’activité humaine
        – Invisible et sans impact = si on n’avait pas les mesures par satellite, personne ne s’en serait rendu compte et ça n’aurait jamais rien changé à nos vies.

      • Francois dit :

        Et comment sais-tu que cela n’aurait rien changé dans nos vies?

  5. jean-luc dit :

    FP, vite le retour d’une discussion raisonnée !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :