Le journalisme sensationaliste

journalism

10 commentaires pour Le journalisme sensationaliste

  1. Ce sont en effet les medias de masse ( main stream media ) qui ont fait croire aux gens ( naifs ) que lorsque arriverait l’an 2000 nos ordinateurs seraient tellement dereglés que les avions tomberaient du ciel, les banques ne sauraient plus ou est votre argent et qu’il se produirait toutes sortes de catastrophes horribles…

    Aucune de ces choses ne s’est produite!

    A-U-C-U-N-E

    Ah oui et un des plus grands journaliste du New York Times – et une des mieux payé dont j’oublie le nom – était un de ceux qui ont le plus semé la panique avec cette histoire de l’an 2000.

    Il est encore au New York times et il fait des millions alors qu’il aurait du avoir une démotion et aller travailler au mail room.

    Interessant aussi est le fait que à chaque fois qu’un sondage est fait, au moins 80 % des journalistes sont de gauche…

    mensonges et gauchistes…ces deux choses sont souvent ensemble.

    • crioux dit :

      C’est comme l’article avec la viande qui cause le cancer….

      • Francois dit :

        Le terme utilisé était tout de même cancérogène et non pas cancérigène. Il y a une nuance.

    • Francois dit :

      Avant l’an 2000 de nombreux tests ont été mené sur divers systèmes informatiques. Je me souviens d’un édifice pour lequel le tests étaient de lui faire passer l’an 2000 avant le temps et cela avait été révélateur pour l’édifice. Les portes se sont verrouillés et les portes de garages fermés. Je me souviens des ordinateurs avec les BIOS qui bloquait le 1er janvier 2000. J’étais dans le domaine informatique à l’époque et je travaillais activement au passage de l’an 2000.

      et les entreprises/gouvernements ont investis massivement pour se prémunir. Donc il semble normal que peut de choses se soit produites.

      Donc, si je comprends bien, au lieu d’applaudir le résultat, vous prétendez que rien n’est arrivé. C’est un non sens.

      Est-il arrivé des événements suite au bogue de l’an 2000, oui il y en a eu mais beaucoup moindre parce que les gouvernements et compagnies ont fait leurs devoirs.

      • crioux dit :

        Je suis informaticien, je peut donc vous dire que c’était de la bullshit. Mon boss suivait des « formations » (très dispendieuses) pour se préparer à l’an 2000 et arrivait catastrophée. Et moi de lui dire, il n’y aura aucun problème… On a rien préparé, et il n’y en a pas eu un seul.
        Les seuls logiciels qui auraient pu avoir des problèmes étaient de vieux logiciels, typiquement en cobol, dans des grandes compagnies et/ou gouvernements. Eux ils ont fait quelques petites modifications et c’est tout.
        Mais maudit qu’il y a eu des gens qui ont fait de l’argent avec ça. Des consultants engagé a grands frais qui ont vérifié tous les systèmes, et des formateurs pour les « cours de préparation ».

      • Francois dit :

        Je suis informaticien et je peux dire que c’est vrai. Les programmes en Cobol étaient problématique mais également les BIOS de certaines machines et certains processeurs. Le problème était là.

      • crioux dit :

        Sauf que les Bios des vieilles machines, même s’ils perdaient l’heure, se resynchronisaient avec le réseau au démarrage. Et il n’y en avait presque pas de ces vieilles machines de toutes façon là ou je travaillais

      • Francois dit :

        Tant mieux pour vous. Je me souviens que nous avions testé énormément de machine. Certaines avaient la réputation de se bloquer au démarrage avec le bogue de l’an 2000. Personnellement, je n’en avais pas rencontré mais je sais que cela a existé. Chez nous le magnétoscope ne passait pas l’an 2000, un piètre problème mais pour certaines personnes, il a fallu remplacer l’équipement.

        Certains logiciels géraient également mal le bogue de l’an 2000 et il y a eu des fix pour corriger la situation.

        Si rien n’avait été fait, on ne dirait pas la même chose aujourd’hui.

        En a-t-on trop fait?

        Si on en avait fait moins, on aurait été blâmé advenant un problème et en faisant ce qui a été fait on est quand même blâmé.

        Personnellement, je préfère la situation actuelle à celle qui aurait prévalue si on avait rien fait.

  2. Robert C. dit :

    Un individu du nom de Art Bell, animateur de radio niché dans le désert du Névada, a fait tout un plat avec le Y2K. Les insomniaques du Québec pouvaient le capter la nuit si le temps le permettait. Il a été, longtemps avant toute la saga Y2K, un des premiers à faire des prédictions sur le 1er janvier 2000. Je connais des gens qui y ont cru mordicus comme paroles d’évangile, comme si l’évangile était vraie.

    à cause d’individus comme lui, combien d’entreprises, de petites à grosses, ont fait le réveillon au bureau, avec le gros stress que les ordinateurs étaient pour planter drett là? Les avions ont été cloués au sol (ben oui, ils allaient s’écraser), si t’avait la malchance d’être sur la route à minuit, ton auto allait s’arrêter, etc…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :