Peur et propagande

Depuis quelques jours, un article de propagande circule dans tous les médias. Ca dit que d’ici 2085, le niveau des océans va monter entre 4,3 et 10 mètres!
exemple: http://quebec.huffingtonpost.ca/2015/10/12/la-montee-des-oceans-engloutira-miami-et-la-nouvelle-orleans_n_8282380.html

Pourquoi c’est de la propagande? Parce que c’est faux bien sûr! Le niveau des mers monte de façon stable et constante d’environ 2 mm par an depuis la fin de la dernière ère glaciaire (il y a environ 8000 ans), et ce taux n’a pas augmenté même avec le CO2 ou l’activité humaine.

L’humain n’influence pas la montée des océans. A ce rythme, ça prendrait 100 ans pour augmenter d’un pied. Avec un rythme aussi lent l’humain fait comme il a fait depuis des milliers d’années: il s’adapte facilement.
Voici la hausse depuis plus de 100 ans, environ 1 pied (le même rythme depuis 8000 ans). Est-ce que c’était une catastrophe? Non, personne ne s’en est aperçu.

Voici le niveau moyen depuis plusieurs millions d’années et le niveau il y a 20000 ans durant la dernière ère glaciaire, comparé au niveau actuel. Le niveau des mers change tout le temps, surtout en lien avec les ères glaciaires. Durant la prochaine ère glaciaire (due pour bientôt), il va redescendre.

Mais au delà des faits, c’est surtout le pourquoi qui nous montre que c’est de la propagande.
Pourquoi? Parce que ça arrive (comme plein d’autre propagande du même genre) alors que la conférence sur le climat de Paris est toute proche.
Le but de cette conférence de l’ONU est de faire ratifier le protocole sur le climat à tout prix. Ce document contiendra des contraintes, les pénalités importantes pour les pays qui ne le respecteront pas et surtout une promesse des pays « riches » à donner 100 milliards par an à l’ONU, pour « combattre le réchauffement  » et limiter celui-ci à 2C. Et les petits pays (la plupart du temps des dictatures militaires ou islamiques) eux reçoivent une bonne partie de cet argent, alors c’est certain qu’ils vont signer!
Cette obsession du 2 degrés C est ridicule en soit quand ont sait que le réchauffement a stoppé complètement, tout seul, il y a plus de 18 ans, alors qu’on continue à émettre du CO2 comme jamais. Depuis 1998, l’humain a émit de tiers de tout le CO2 émit depuis plus de 100 ans, sans aucun impact sur le climat.

Il est plus que probable que suite au plateau actuel, il y ait un refroidissement, alors même si on ne fait rien, qu’on continue d’envoyer du CO2 (qui est bénéfique), le climat ne va pas se réchauffer et on ne va pas atteindre les 2C.
Raison de plus pour l’ONU de faire signer un accord au plus vite, comme ça quand le refroidissement va arriver, au lieu de dire qu’ils se sont trompés, ils vont dire que c’est « grâce à eux » et qu’il faut continuer de leur envoyer des milliards.

A quoi serviront donc les centaines de milliards à l’ONU, puisque de toute façon, qu’importe ce qu’ils feront avec, ça n’aura pas d’impact sur le climat?
Un indice:
Ottmar Edenhoffer, high level UN-IPCC official:
« Nous redistribuons de facto la richesse mondiale par les politiques climatiques… A la base c’est une erreur de discuter des politiques climatiques sans parler des thèmes majeurs de la globalisation… Il faut se libérer de l’illusion que les politiques climatiques internationale sont à propos de l’environnement. Ça n’a presque plus rien à voir avec l’environnement. »
(source: http://www.nzz.ch/klimapolitik-verteilt-das-weltvermoegen-neu-1.8373227 )

Il est aussi intéressant de remarquer que maintenant, ils font leur prédictions pour dans TRÈS loin dans le futur, quand ils seront morts et que nos descendants auront oublié ces fausses prophéties. Avant ils le faisaient à plus court terme, mais quand ils se trompaient, ils avaient l’air fous.
Quelques exemples:
-Paul Erhlich qui avait prédit qu’en 1980, la surpopulation et le refroidissement climatique aurait causé des famines et la mort de milliards d’humains.
-Al Gore qui avait prédit qu’il n’y aurait plus de glaces au pôle nord en 2013.
-L’ONU qui avait prédit 50 millions de réfugiés climatique en 2010, à cause de la monté de la mer qui aurait fait disparaitre les iles du pacifiques (pas un seul réfugié)
-Selon beaucoup « d’experts », ça fait plusieurs années que la terre était censée être devenu un enfer invivable. Ça fait 30 ans qu’ils nous disent qu’on a juste quelques années pour faire quelque chose, sinon c’est l’apocalypse. Pourtant, on a rien fait, la Chine et L’inde consomment plus de charbon que jamais et la température ne monte toujours pas.

La majorité des articles de propagande et de peur existent parce que beaucoup de journalistes sont corrompus et payés par l’ONU pour faire suivre ces histoires. Et si vous suivez plusieurs sources, les mêmes histoires de peur arrivent toutes en même temps:
http://www.investigatemagazine.co.nz/Investigate/17255/un-and-oxfam-caught-bribing-journalists-to-write-climate-change-scare-stories/

L’ONU veux tellement être sûr qu’il n’y aura pas de dissension, qu’ils manipulent les politiciens et les élections dans les autres pays. Un des plus fervents opposants à cette hystérie climatique était Tony Abbot, PM en Australie. Et bien comme par hasard, il vient d’être éjecté de son parti, tel que l’avait prédit Lord Christopher Monckton en février dernier. Mais écoutez surtout ce qu’il dit à 0:52, à propos du Canada et de Harper

Est-ce que c’est encore nous qui décidons de nos politiciens?

Ne cédez pas à la propagande politique de l’ONU, allez voir ce qu’en dit la science, celle dont le financement ne dépend pas de son niveau d’alarmisme.

Publicités

57 Responses to Peur et propagande

  1. J’aime la dernière photo, la carte de crédit de Ban Ki-Moon.

    Son bras droit est nul autre que Maurice Strong, l’homme qui tire les ficelles derrière le rideau de l’ONU.

    http://www.les7duquebec.com/non-classe/maurice-al-le-chicago-climate-exchange/

  2. Stéphane dit :

    Un peu hors-sujet, en trouvant cette nouvelle sur le forum Liberaux.org qui discute sur le sujet de la mise à la porte de Philippe Verdier alias « M. Météo » sur France 2 qui a écrit un livre « Climat Investigation », un ouvrage accusé par ses détracteurs de climatosepticisme.
    http://tvmag.lefigaro.fr/le-scan-tele/polemiques/2015/10/14/28003-20151014ARTFIG00369-philippe-verdier-choque-d-etre-ecarte-par-france-televisions.php

    • crioux dit :

      Ce genre de sujet est souvent couvert sur la version Facebook du Blog, qui contient beaucoup plus d’articles relayés avec un simple commentaire. Et c’est déjà le cas pour ce qui est de ce cas précis.
      https://www.facebook.com/ScienceEtPolitique

      Je n’ai plus autant de temps disponible que je le voudrais, alors je publie plus souvent sur Facebook. Ici je garde surtout les sujets qui nécessitent plus qu’un simple commentaire.

  3. BenoitG dit :

    J’aime ton titre. Peur et propagande.

    «Le niveau des mers monte de façon stable et constante d’environ 2 mm par an depuis la fin de la dernière ère glaciaire (il y a environ 8000 ans), et ce taux n’a pas augmenté même avec le CO2 ou l’activité humaine.»

    Ce n’est pas ce que la littérature scientifique nous laisse comme impression. Au contraire. Par exemple, John Church et Neil White disait en 2006 que «a 20th century rate of sea-level rise of 1.7 ± 0.3 mm yr−1 and a significant acceleration of sea-level rise of 0.013 ± 0.006 mm yr−2. This acceleration is an important confirmation of climate change simulations which show an acceleration not previously observed. If this acceleration remained constant then the 1990 to 2100 rise would range from 280 to 340 mm, consistent with projections in the IPCC TAR. […] From 1993, the rates of rise estimated from tide gauge and altimeter data (after correction for GIA effects [Douglas and Peltier, 2002]) are about 3 mm yr−1 [Leuliette et al., 2004; Church et al., 2004], faster than the quadratic (about 2.3 mm yr−1) at this time.»
    Source: http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1029/2005GL024826/full

    Ces mêmes auteurs publiaient en 2001, une mise à jour de leur étude. Le graphique suivant est tiré de cette étude:

    Source: http://bit.ly/1NekxJ1

    D’autres études nous mentionnent que l’augmentation moyenne du niveau des océans était de l’ordre de 0,6 mm/an durant l’Optimum médiéval, puis est rester stable jusqu’à la fin du XIXe siècle. Les auteurs poursuivent en disant: «Since then, sea level has risen at an average rate of 2.1 mm/y, representing the steepest century-scale increase of the past two millennia.»

    Source: http://www.pnas.org/content/108/27/11017.short

    Il me semble dur de prétendre que le niveau des océans n’a pas accéléré, passant de 0,6 mm/an, à 1,7mm/an au XXe siècle, puis à 3,1mm/an depuis 1993, non?

    Encore une fois, je réitère qu’il serait grandement apprécié que tes contre-arguments soient soutenus par des études scientifiques afin de garder le niveau du débat sur les faits et les données. Merci!

    • crioux dit :

      C’est une moyenne (entre 1 et 3mm), c’est certain que durant 8000 ans, il y a eu des légères hausses et légères baisses durant certaines périodes, mais on parle de millimètres à la grandeur de la planète, quelque chose qui est déjà difficilement mesurable avec précision. Mais si on regarde le passé, le taux est resté quand même relativement constant. 1 pied par 100 ans c’est pas mal ce qui se passe depuis 8000 ans. C’est plus facile à mesurer que des millimètres et les données historiques le confirment. Alors que le torchon de propagande parle de 10 mètres en 75 ans.

      Prenons un exemple simple: Le temple de Cléopâtre se trouve présentement au fond de la mer. Aujourd’hui, il est a environ 10 mètres de profondeur. Est-ce que les ancien égyptiens se promenaient en 4×4? NON, ne niveau de la mer a monté au même rythme, et avec les milliers d’années a fini par engloutir le temple. Ce n’est pas la faute des humains, tout comme ce n’est pas notre faute si la dernière ère glaciaire s’est terminée.

      Republier la propagande du PNAS, ça ne constitue pas un argument. Des gens sont payés pour fabriquer la propagande « scientifique » dans tous les domaines. Je peux te trouver une étude « scientifique » qui dit que les vaccins donnent le cancer. Ca ne signifie pas que c’est vrai.
      Tu te rends compte qu’ils jouent dans les millimètres. Une simple microscopique variation dans leur calculs et tout change.
      Des fois il faut être capable de passer par dessus la propagande (surtout reconnaitre quand c’en est) et utiliser le gros bon sens.

      Voici une collection d’articles sur le sujet:
      http://www.c3headlines.com/are-oceans-rising/

      • BenoitG dit :

        «Mais si on regarde le passé, le taux est resté quand même relativement constant. 1 pied par 100 ans c’est pas mal ce qui se passe depuis 8000 ans.»

        Vraiment? Donc, si je reprends ton calcul, le niveau des océans a augmenté de 80 pieds durant les derniers 8000 ans, soit près de 25 mètres. C’est bien cela?

      • crioux dit :

        Ca varie selon les endroits, pour certaines raisons géologiques dont on a déjà discuté (eau de fonte des glaciers et repositionnement de la croute terrestre après la fonte de ce glaciers après la fin de la dernière ère glaciaire, qui existe encore aujourd’hui), et aussi à cause de l’activité géologique. Certaines iles du pacifiques « coulent », alors que d’autres remontent.

        Mais c’est très proche de ça si on exclue ces zones, mais ça s’est fait sur très longtemps, personne ne s’en est rendu compte. C’est encore le cas aujourd’hui. Personne ne va se rendre compte d’une hausse de 1 ou 2 mm par an, ça représente environ 7cm sur une durée de vie humaine. alors que juste les marées chaque jour vont varier le niveau de près de 2 mètres.
        Et à la prochaine ère glaciaire, (qui est déjà passé due) ça va redescendre, comme c’est le cas depuis des millions d’années

      • BenoitG dit :

        «C’est une moyenne (entre 1 et 3mm), c’est certain que durant 8000 ans»

        Les reconstructions parlent plutôt d’un MAXIMUM de 0,6mm/an durant les deux derniers millénaires, avec une majorité du temps où le niveau des océans étaient stable, soit 0±0,1mm/an. Tu vas à l’encontre des données scientifiques.

        Source: http://www.pnas.org/content/108/27/11017/F2.expansion.html

      • crioux dit :

        Je ne crois pas que citer PNAS, qui sont à l’origine de ce torchon soit crédible comme appui.

      • BenoitG dit :

        «Tu te rends compte qu’ils jouent dans les millimètres. Une simple microscopique variation dans leur calculs et tout change.»

        Tu sais que les mesures sont prises par satellites et in situ? Tu sais que les satellites sont réputés être sans reproche?

        http://www.star.nesdis.noaa.gov/sod/lsa/SeaLevelRise/

      • crioux dit :

        Pour mesurer la température, ça va, mais pour mesurer la hauteur au centième de millimètre près d’une surface en mouvement?? J’ai de sérieux doutes. Je crois qu’il est beaucoup plus simple de regarder le passé, comme les graphes dans le billet et voir que la tendance est là, qu’elle est naturelle, et qu’elle est inchangée même avec l’industrialisation (post 1940). Là on la mesure en cm, pas en mm.

      • BenoitG dit :

        «Je ne crois pas que citer PNAS, qui sont à l’origine de ce torchon soit crédible comme appui.»

        De 1, moi au moins je me base sur des études scientifiques. Et lorsque je les cite, je ne vais pas à l’encontre des intentions des auteurs (comme Hockey Stick).
        De 2, pourquoi ne devrait on pas s’y fier?

      • crioux dit :

        C’est de l’auto-citation.
        Quant aux études scientifiques j’ai cessé de t’en référer parce que tu ne les lisais pas, mais j’ai quand même cité une page qui en a rassemblé plusieurs en une seule page.
        http://www.c3headlines.com/are-oceans-rising/

      • BenoitG dit :

        « voir que la tendance est là, qu’elle est naturelle, et qu’elle est inchangée même avec l’industrialisation (post 1940).»

        Ce n’est pas ce que les études scientifiques démontrent. en v’la encore une:

        Source: http://journals.ametsoc.org/doi/full/10.1175/2009JCLI2985.1
        (cet article n’est pas dans le PNAS, quelle défaite trouveras-tu?)

      • crioux dit :

        Est-ce que tu l’as lue?

      • BenoitG dit :

        Mais c’est très proche de ça si on exclue ces zones»

        Ce n’est pourtant ce que ce graphique indique, non?

      • crioux dit :

        Je sais que tu aimes jouer avec les points et les virgules, mais ce graphique montre plus de 10M depuis 8000 ans.
        Alors que le torchon de PNAS parle de 10 mètres en 75 ans!

      • BenoitG dit :

        «C’est de l’auto-citation.»
        De quoi parles-tu?

        «Quant aux études scientifiques j’ai cessé de t’en référer parce que tu ne les lisais pas, mais j’ai quand même cité une page qui en a rassemblé plusieurs en une seule page.
        http://www.c3headlines.com/are-oceans-rising/»

        C’est faux, puisque j’ai fait un commentaire sur un des articles cités dans ce lien internet, soit celui de Hockey Schtick. J’ai prouvé qu’il citait mal les auteurs et qu’il utilisait du cherry-picking pour déformer la réalité. C’est plutôt pour cette raison-là que tu ne cites plus d’articles scientifiques. De plus, très peu (pour ne pas dire pas) d’études parlent du niveau des océans en disant qu’il est stable depuis 8000 ans. En tout cas.

      • crioux dit :

        Le taux d’augmentation (et non pas le niveau) est stable.

      • BenoitG dit :

      • BenoitG dit :

        «Est-ce que tu l’as lue?»

        Tu parles de laquelle au juste? J’ai de la difficulté à te suivre, car j’ai cité de nombreuses études scientifiques…

      • crioux dit :

        American meteorological society.

      • BenoitG dit :

        «Alors que le torchon de PNAS parle de 10 mètres en 75 ans!»

        Vraiment? As-tu l’extrait précis?

      • crioux dit :

        Dans l’article:
        « New York, inhabitable en 2085
        Si rien n’est fait pour réduire notre consommation d’énergies fossiles d’ici l’an 2100, la planète verra les eaux monter d’entre 4,3 et 9,9 mètres »

      • BenoitG dit :

        AMS

        L’étude qui dit que :«The average global sea level trend for the time segments centered on 1962–90 is 1.5 ± 0.5 mm yr−1 (standard error), in agreement with previous estimates of late twentieth-century sea level rise. After 1990, the global trend increases to the most recent rate of 3.2 ± 0.4 mm yr−1, matching estimates obtained from satellite altimetry. The acceleration is distinct from decadal variations in global sea level that have been reported in previous studies. Increased rates in the tropical and southern oceans primarily account for the acceleration. The timing of the global acceleration corresponds to similar sea level trend changes associated with upper ocean heat content and ice melt.»

        Oui, pourquoi?

  4. BenoitG dit :

    «Voici la hausse depuis plus de 100 ans, environ 1 pied (le même rythme depuis 8000 ans). Est-ce que c’était une catastrophe? Non, personne ne s’en est aperçu.»

    Les conséquences de la hausse du niveau des océans se fait déjà sentir. Prétendre que personne ne s’en est aperçu est faux.
    Parles en avec des citoyens de Floride, dont plusieurs villes côtières dépensent des fortunes pour regarnir leur plage.
    http://www.visitpensacolabeach.com/eco-trail/coastal-barrier/sea-level-rise.php
    http://jacksonville.com/community/shorelines/2015-02-20/story/beach-nourishment-pays-big-floridas-coastal-communities

    • crioux dit :

      My godz! Tu ne fais pas la différence entre érosion et hausse des océans? Tu ne fais penser à Steven Guilbeault qui disait que les gens qui se sont construit des chalets sur le bord de la mer sur la côté nord ou au Bas-St-Laurent perdent du terrain à cause de la hausse du niveau de la mer (causé bien sûr par l’humain).
      La côte Nord, c’est presque tout en sable, c’est normal que l’érosion fait son oeuvre, comme toujours, c’est juste qu’il y à 100 ans les gens étaient assez intelligent pour pas se construire juste au bord de la falaise. Quand au Bas-St-Laurent (ex: Sainte-Luce-sur-mer) les gens se sont construit direct sur le bord de la mer, et ont construit des murets pour augmenter la surface de leur terrain. Je sais j’y suis allé avant et après les grandes marées de décembre 2010 ( https://crioux.wordpress.com/2010/12/21/grandes-marees-et-tempetes-en-gaspesie/ ). Tous les chalets construits à Saint-Luce-sur-mer ont de l’enrochement ou des murs de ciment pour augmenter leur terrain et/ou protéger leur chalet. C’en est impressionnant (j’avais des photos, mais je ne les ait pas sous la main) Quand tu te construit en empiétant sur la ligne de marée, vient pas chialer ensuite que la mer détruit ton terrain. Ca n’a rien a voir avec le « réchauffement climatique » ni la hausse du niveau des mers.
      Il faut être ignorant de comment une plage de sable se forme pour se construire sur le bord de la mer. La plage de sable se construit avec l’érosion de la berge. J’ai déjà vu un documentaire où un type s’était construit une belle villa sur le bord de la plage à Hawaii. Avec le temps, il a du construire un muret de ciment pour protéger sa demeure. Aujourd’hui, il est entouré de ciment, et il est très avancé dans la mer, plus aucune plage autour de lui. C’est pas la faute du réchauffement, c’est la faute de la stupidité humaine. Guess what? La Floride c’est en sable et c’est quasiment au niveau de la mer…

      Je viens de la Gaspésie, et j’ai vu des photos qui datent de mon grand-père. A cette époque, il y avait des champs de patates du côté de la mer, l’autre côté de la route. Aujourd’hui, il y a un muret de ciment pour protéger la route. L’eau n’a pas monté tant que ça depuis cette époque, mais l’érosion a fait son oeuvre à cause du type de roche, un conglomérat grossier et friable. Les gens étaient assez brillants dans ce temps la pour ne pas se construire tout près du rivage, en deça de la ligne de marée. Ou s’ils le faisaient, ils venaient pas brailler au gouvernement pour de l’argent quand leur chalet était abimé par la mer.

      Donc ne pas confondre érosion, plage de sable et hausse du niveau des mers.

  5. youppi dit :

    Ton dernier article est un magnifique buffet chinois: mélange de fausseté, de conspiration, de cherry picking. Commenter chacune des failles seraient une perte de temps « Royale » :).

    commentaires : ce n’est pas une attaque personnelle, mais bien une attaque de ce qui est écrit sur ce blogue …

    • crioux dit :

      C’est beau dire que tout est « faux » mais n’avoir aucun argument sérieux pour dire le contraire….

      • youppi dit :

        2 mm/an au lieu de 3 mm/an ça fait qu’au bout de 10 ans ça fait une différence entre 20 et 30 mm/ 10 an… ce n’est pas négligeable.

        si la tendance se maintient ça fait 225 mm en 75 ans, mais plusieurs études suggèrent que l’augmentation sera exponentielle et non linéaire. Les phénomènes de fontes (glacier, Arctique, groendland, Antarctique, expansion du volume eau étant donné augmentation température) vont s’additionner.

      • crioux dit :

        C’est justement cette même logique fausse qui fait que les réchauffistes croient que l’apocalypse s’en vient. Ils regardent une petite partie de la courbe et extrapolent que ça va aller en ligne droite, ou encore pire de façon exponentielle.

        Alors que ce sont des cycles naturels, ça monte, ca descend. C’est comme ça depuis des millions d’années. Et les patterns actuels sont tout à fait en accord avec ces cycles. Les températures montent et descendent selon les cycles solaires. L’océan monte et descend en fonction des cycles glaciaires. Aucun des deux n’est influencé par l’activité humaine.
        Voir:
        https://crioux.wordpress.com/?s=cycles

        Et non les pôles ne fondent pas, les glaciers non plus, la température ne monte pas non plus depuis presque 20 ans. Alors il n’y a pas d’effet d’accumulation.

      • BenoitG dit :

        «C’est justement cette même logique fausse qui fait que les réchauffistes croient que l’apocalypse s’en vient. Ils regardent une petite partie de la courbe et extrapolent que ça va aller en ligne droite, ou encore pire de façon exponentielle.»

        1. Il ne regarde pas une petite partie de la courbe. Je t’ai mentionné que le graphique intitulé «Post Glacial SLR» apparait dans l’étude de Church & White que j’ai déjà cité. Bref, les chercheurs sont tout à fait au courant de ce phénomène. Il est même repris dans les publications du GIEC (http://www.ipcc.ch/publications_and_data/ar4/wg1/en/ch6s6-4-3-2.html). Ton argument ne tient pas la route.

        2. La tendance depuis 100 ans a dramatiquement changé, tel que présenté dans ce graphique:

        Il est impossible d’y voir une tendance linéaire et stable. Ce graphique est une courbe et par définition exponentielle.

      • crioux dit :

        Je t’invite à relire ce billet que j’ai écrit il y a quelques années:
        https://crioux.wordpress.com/2012/12/16/manipulations/

      • BenoitG dit :

        «Je t’invite à relire ce billet que j’ai écrit il y a quelques années:»

        Je t’invite à lire la littérature scientifique sur le sujet. De toute façon comment peut-on sincèrement parler de manipulation sur une échelle de 2000 ans, avec un écart aussi marqué?

        Tiré de l’étude de AC Kemp 2009

      • crioux dit :

        Realclimate? Le blog des scientifiques du CRU, ceux du scandale du climategate et de Michael Mann?
        Pas une référence sérieuse. C’est aussi pire que skepticalsience.
        Quoique une chose est intéressante que tu n’avais pas remarqué. Remarque les légères variations (même si je ne crois pas du tout les chiffres surtout provenant de Realclimate) qui correspondent à des périodes chaudes et froides (Optimum médiéval et little ice age), appuyant donc l’hypothèse des variations de température par les cycles solaires, puisque qu’il est IMPOSSIBLE que les variations précédentes aient été causées par le CO2, puisque celui-ci n’a pas beaucoup varié durant ces périodes. Ce n’est que depuis 1940 que l’humanité a commencé à émettre du CO2 de façon un peu plus importante.

        Si on pouvait remonter plus loin, je suis certain qu’on verrait ces légères variations, due à l’expansion thermique, en corrélation avec les variations de températures, qui elle sont dues aux cycles solaires, et non pas au CO2, ni a l’activité humaine..

      • BenoitG dit :

        «Realclimate? Le blog des scientifiques du CRU, ceux du scandale du climategate et de Michael Mann?
        Pas une référence sérieuse. C’est aussi pire que skepticalsience.
        Quoique une chose est intéressante que tu n’avais pas remarqué. Remarque les légères variations (même si je ne crois pas du tout les chiffres surtout provenant de Realclimate) »

        Tu sais lire? Que veut dire d’après toi «tiré de l’étude de AC Kemp (2009)????

        Tu fais un ad hominem sur Realclimate. Tu n’es même pas en mesure de démontrer en quoi tes «arguments» sont valides ou de quelle façon il fait de la propagande.

        JAMAIS, au grand jamais, personne n’a dit que le niveau des mers augmentait à cause du C02. Là-dessus, tu commets un homme de paille…

        Es-tu en mesure de me démontrer, avec de véritables arguments ou données, la hausse actuelle moyenne par année du niveau de la mer (globalement)?

      • crioux dit :

        « JAMAIS, au grand jamais, personne n’a dit que le niveau des mers augmentait à cause du C02. Là-dessus, tu commets un homme de paille… »

        Juste le NOAA:
        http://gfdl.noaa.gov/index/knutson-climate-impact-of-quadrupling-co2

      • BenoitG dit :

        Le NOAA dit «In response to greenhouse gas warming», autrement dit au réchauffement.

        Question simple: est-ce que l’élévation du niveau des océans entre -8000 et -6000 est arrivé en même temps qu’un réchauffement des températures globales?

      • crioux dit :

        Pour la XXXieme fois, OUI, mais pas en réponse au CO », mais plutôt en réponse aux cycles orbitaux (Milankovitch) et cycles solaires.

      • BenoitG dit :

        C’est parce que tu persistes à dire que depuis 8000 ans, le rythme d’augmentation du niveau de la mer est sensiblement stable, à environ 1 à 3 mm/an. Or, c’est faux. C’est plutôt une forte augmentation entre -8000 et -6000, puis une stabilité jusqu’à environ 1870, à environ 0,33mm/an (ou 2m/6000 ans). Donc, tu es dans le tort à la fois sur le 8000 ans et sur la moyenne de 1 à 3 mm/an.

  6. BenoitG dit :

    J’ai gardé le meilleur pour la fin…

    «Voici une collection d’articles sur le sujet:
    http://www.c3headlines.com/are-oceans-rising/»

    Dans ce ramassis d’études. on trouve celui-ci: http://hockeyschtick.blogspot.ca/2014/10/new-paper-shows-global-sea-level-rise.html

    Où l’auteur de ce blog tente de faire accroire à ses lecteurs que le niveau des océans est à la baisse de puis ~2002. Très drôle.
    De 1, il prend un article de M. Ablain, A. Cazenave, deux des plus ardents «alarmistes»
    De 2, il ne fait que «cherry-picker» ses données. Tout comme Bjorn Lomborg l’avait fait auparavant:
    http://scienceblogs.com/gregladen/2015/03/12/lomborg-tells-bangladesh-not-to-worry-about-sea-level-rise/

    En 2011-12, on voit clairement une chute du niveau des océans. Cette chute est dû probablement à l’éruption volcanique.

    Si ça, ce n’est pas du cherry-picking, alors je ne m’appelle plus Benoit.

    • crioux dit :

      Le niveau des océans est l’une des choses les plus difficile à mesurer, pire encore que la température. Alors essayer de faire croire qu’on peut mesurer une hausse de dixièmes de mm à la surface du globe et en faire des prédictions à long terme, c’est risible. Alors les données passées par proxy, validées par les données historiques, mesurées en CM, sont bien plus réalistes pour déterminer une tendance. Surtout qu’il ne faut pas oublier qu’il y a eu depuis 8000 ans des variations importantes de température, et que le taux d’augmentation des océans est resté stable pendant ce temps. Pourquoi aujourd’hui, une hausse de température qui est pourtant moins importante que d’autres périodes passées serait tout à coup responsable d’une hausse plus importante du niveau des mers??

      • youppi dit :

        ton dernier graphique est faux … il y a eu de nombreuses études depuis cette publication (de 20 ans et plus ….). Ta courbe a été faite à partir de donnée Local (angleterre, si je ne me trompe pas) et non globale comme les recherches récentes en paléoclimatologie, il faut se mettre à jour 🙂

      • BenoitG dit :

        « Surtout qu’il ne faut pas oublier qu’il y a eu depuis 8000 ans des variations importantes de température, et que le taux d’augmentation des océans est resté stable pendant ce temps.»

        Encore une fois, tu désinformes tes lecteurs.

        La hausse du niveau de la mer correspond tout à fait l’augmentation des températures que la Terre a connu connu sous le nom de Holocene Optimum, soit une période chaude entre -8000 et -6000 ans.

      • crioux dit :

        Je ne suis pas celui qui fait de la désinformation ici…
        La monté du niveau des mers post-glaciation n’est pas due au CO2. Les cycles de Milankovitch sont responsables des ère glacaires, et quand le dernier cycle s’est terminé, la fonte des glaces a fait monter dramatiquement le niveau des mers. Faut pas oublier qu’il y avait jusqu’à 3 kilomètres de glace d’épaisseur par dessus le Canada… Ca représente BEAUCOUP d’eau. Après cette fonte, le taux d’augmentation s’est stabilisé, et est resté très faible. Principalement l’expansion thermique très lente. Il n’a pas augmenté ni avec le CO2 ni avec l’activité humaine. Même si tu t’obstines à jouer avec les millimètres, ça ne reste pas significatif. Il y a toujours eu une variance entre 1 et 3mm, et c’est extrèmement difficile de mesurer avec précision 1 millimètre à la surface entière du globe. Par contre les données historiques montrent que le taux a toujours été environ le même, et là on peut le mesurer en centimètres, pas en millimiètres, sur 8000 ans. Répète les même études provenant toujours des mêmes scientifiques, ça n’y changera rien. il y en a d’autres qui disent le contraire. Moi je me fie aux données historiques, qui montrent les tendances réelles, autant pour la température et les niveaux de la mer. Elle sont beaucoup plus fiables que les données imaginaires dans un ordinateur ou les données « ajustées » du NOAA.
        Encore une fois, on répète les mêmes choses encore et encore. Tu vas pas changer d’idée et moi non plus. On a compris.

      • BenoitG dit :

        «Par contre les données historiques montrent que le taux a toujours été environ le même, et là on peut le mesurer en centimètres, pas en millimiètres, sur 8000 ans.»

        Comment tu peux prétendre dire que le taux est le même depuis 8000 ans alors que ton propre graphique prouve le contraire?!?

        Es-tu d’accord pour dire que le niveau de la mer a augmenté d’environ 10m entre -8000 et -6000?

  7. BenoitG dit :

    Pour le bénéfice de tes lecteurs, peux-tu nous expliquer en quelle occasion une hausse de 100% peut-être qualifiée de stabilité? Parce que c’est ce qu’a connu l hausse du niveau des océans depuis 1930, passant de 1,4-1,6mm/an à 3,1-3,2mm/an depuis 1993.
    https://climatesanity.files.wordpress.com/2010/04/seal-level-data-2-church-and-white-2006-gif.gif?w=450&h=369
    Source: Church & White 2006, http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1029/2005GL024826/abstract

    • crioux dit :

      1- C’est pas très correct de jouer avec les statistiques comme ça. Selon toi, une mesure quasi impossible à faire avec précision, qui donnerait 1,5mm de plus serait une hausse dramatique de 100%? Qu’en est-il donc de la hausse entre la dernière ère glaciaire et aujourd’hui? Ça serait une hausse de 130000%?

      2- Il est toujours impossible de faire un lien avec ces variations (qui sont imperceptibles) et une quelconque cause humaine. Alors même si c’était vrai qu’il y aurait une hausse « apocalyptique » de 1,5mm de plus du niveau d’augmentation des océans, ça ne signifierait en rien que nous en somme la cause. Tout comme on n’était pas responsable de la hausse de 100m il y a entre 8000 et 14000 ans.

      3- Encore une fois certains de tes commentaires ne sont pas publiés. Qu’est-ce que tu n’as pas encore compris?

  8. BenoitG dit :

    Ton commentaire de 10:12 «1 pied par 100 ans c’est pas mal ce qui se passe depuis 8000 ans.» Soit, on s’entend, 25m.

    Ton commentaire de 14:06: «Je sais que tu aimes jouer avec les points et les virgules, mais ce graphique montre plus de 10M depuis 8000 ans.» Soit 32 pieds/8000 ans ou 0,4′ / 100 ans.

    Déjà, tu te contredis clairement, de 15m ou 60%.

    Puis, admettons que le 1 pied par 100 ans soit bon, c’est clairement pas le rythme que le niveau des océans a connu en moyenne depuis longtemps et en direction inverse de surcroit. Bref, rien ne va plus…

  9. jean-luc dit :

    moi non plus je ne suis plus capable d’entendre les climatoseptiques se comparer à Galilée, Einstein, Wegener ou autres scientifiques qui ont faites une révolution à leur époque.

    Pourquoi il ne parle pas de

    Avant et après Arhennius

    Avant et après Callendar

    Avant et après Tyndall

    Avant et après Mann, Bradley et Hughes

    Puisque que chacun d’eux ont contribué à une meilleure compréhension du climat terrestre.

    Alors que avant et Après W. Soon nous a juste montré comment le financement de scientifique douteux provenait de sources encore plus douteuses….

  10. crioux dit :

    Certain ici essayent de dire que je n’ai pas de crédibilité parce que je ne n’ai pas de doctorat en science.
    Alors écoutez ce qu’en dit un prix Nobel de physique: (à 18:36)

  11. BenoitG dit :

    Quelle autre période de l’histoire du climat a connue une hausse des températures d’environ 1°C en 100 ans?

    Durant l’holocène, ça pris environ 2000 ans pour ce 1°!

    Source:https://www.researchgate.net/publication/37470178_The_temperature_of_Europe_during_the_Holocene_reconstructed_from_pollen_data._Quat_Sci_Rev

%d blogueurs aiment cette page :