Eric Duhaime donne son livre gratuitement en ligne

duhaime
Afin de contrer les syndicats qui utilisent l’argent des syndiqués pour faire campagne pour le NPD et contre les conservateurs, Eric Duhaime avait décidé de donner des copies gratuites de son livre. Les syndicats ont utilisé l’intimidation afin de l’en empêcher. Alors il a décidé de le donner gratuitement en ligne, là où les syndicats ne peuvent pas l’atteindre. Il le fait a ses frais, alors que les syndicats le font avec des millions de l’argent des autres, sans leur permission.

Un très bon livre, que j’avais acheté. A l’époque même le lancement du livre avait dû être fait sous escorte policière, à cause de l’intimidation et des menaces des gauchistes et des syndicats.
http://www.journaldemontreal.com/2013/03/07/lancement-de-livre-sous-escorte-policiere
Fidèles à leur habitudes, les gauchistes veulent interdire ce qu’ils n’aiment pas et utilisent insultes, menaces et censure pour y arriver.

Profitez-en pendant que ça passe!
Lien 1:
http://libereznousdessyndicats.com/liberez_nous_des_syndicats.pdf
Lien 2:
https://crioux.files.wordpress.com/2015/10/liberez_nous_des_syndicats.pdf

13 commentaires pour Eric Duhaime donne son livre gratuitement en ligne

  1. Francois dit :

    « Les syndicats ont utilisé l’intimidation afin de l’en empêcher »
    Je viens de lire l’article et, bien que je condamne l’intimidation » Rien ne mentionne que ce soit les syndicats, ou un syndicat qui ait fair preuve d’intimidation.

    • crioux dit :

      Tout n’est pas dans cet article. Duhaime voulait distribuer son livre papier, il a réussi a en donner 1700 copies, mais suite a de l’intimidation, il s’est résolu à distribuer une version électronique. Tu n’as qu’à aller visiter la page de Duhaime pour plus de détails.

      • Robert C. dit :

        De mon côté, je considère Eric Duhaime comme un hyperactif, avec un brin de paranoïa avec beaucoup de verbe. Je reste poli, ici. J’ai été syndiqué toute ma vie active de travail et jamais je n’ai perçu d’harcèlements de la part du syndicat. Ce que je trouve étrange c’est que Duhaime dit ne pas avoir pu distribuer son ouvrage. Pour moi c’est de la bul…….! Qu’il change de distributeur et d’éditeur. Le problème c’est les gens a qui s’éditent eux-mêmes. C’est dur de se placer sur les tablettes des librairies.

        Le personnage est assez coloré sans qu’il ai à en ajouter. Tout ça c’est simplement de la propagande pour faire passer son message qui n’a pas de colonne. Quand tu ne sais pas manier un marteau, ben… tu donnes la job à un menuisier (oups… c’est un syndiqué lui!).

      • crioux dit :

        Quand j’ai voulu me procurer le livre à sa sortie, j’ai eu de la difficulté, parce que les libraires (gauchistes) refusaient de l’avoir. J’ai du le commander par internet. J’ai fait le test, j’allais dans des librairies, et le livre était absent ou alors caché dans un racoin invisible. Quand on le demandait, ils disaient ne pas l’avoir. Et je ne suis pas le seul a avoir constaté ça.

        Moi aussi je suis syndiqué, et j’ai eu une expérience très différente de la tienne, qui fait que je souhaite l’abolition de la formule Rand. Quand les syndicats pourraient perdre les syndiqués (qui auraient le choix de ne pas être syndiqués), ils vont être obligés de travailler pour justifier leur existence et cesser de dipalider notre argent pour faire de la politique. Ton syndicat fait de l’intimidation ou te sers mal? Tu quittes pour un autre qui t’offre mieux, ou tu t’organises sans syndicat et négocie toi même avec ton patron. Ton syndicat est une grosse méga corporation qui prend ton argent pour faire de la politique? Tu formes un syndicat local qui défends les intérêts des employées.

      • Francois dit :

        « Ton syndicat est une grosse méga corporation qui prend ton argent pour faire de la politique? »

        Tout passe par la politique. Si une entreprise peut passer par la politique pour faire de l’argent, un syndicat doit faire de la politique pour un effet de contrepoids. On y échappe pas.

      • Francois dit :

        Une chose est certaine, sans les syndicats on en arracherait pas mal plus que maintenant.

      • crioux dit :

        Au USA, le « right to work » (abolition de l’équivalent de la formule Rand) est un succès.
        Même si les gens ne sont pas syndiqués, les emplois sont mêmes plus nombreux qu’avant et les salaires plus élevés.
        Alors cessez d’imaginez que les syndicats sont les défenseurs des travailleurs, ce n’est plus le cas depuis des décennies. La plupart du temps ils sont devenu un boulet qui nuit a l’entreprise et aux bons travailleurs.
        http://www.wsj.com/articles/luke-hilgemann-and-david-fladeboe-the-right-to-work-advantage-1425513105
        http://www.washingtontimes.com/news/2015/feb/27/brett-healy-and-f-vincent-vernuccio-michigans-righ/
        http://www.wthr.com/story/16607506/tennessee-business-leaders-claim-right-to-work-a-success

      • Francois dit :

        C’est vrai qu’il n’y a pas de pauvreté au États-Unis. Combien sont payé les gens qui travaillent dans la restauration rapide déjà?

      • BenoitG dit :

        «Au USA, le « right to work » (abolition de l’équivalent de la formule Rand) est un succès.»

        Dites, combien de semaines les femmes ont-elles aux USA pour un congé de maternité?
        Dites, combien de jours chômés payés garantis aux USA?
        Dites combien de jours de vacances minimum aux USA?

        «Même si les gens ne sont pas syndiqués, les emplois sont mêmes plus nombreux qu’avant et les salaires plus élevés.»

        Les études à ce sujet vous contredisent:
        RTW states: -3.2% vs non-RTW states
        Source: Economic Policy Institute http://www.epi.org/publication/right-to-work-states-have-lower-wages/

  2. Robert C. dit :

    En passant, le livre est disponible en ligne chez Archambault pour 12,95$.

  3. jeanlucproulx dit :

    @ Christian.

    «Quand j’ai voulu me procurer le livre à sa sortie, j’ai eu de la difficulté, parce que les libraires (gauchistes) refusaient de l’avoir.»

    Moi, quand j’ai voulu me procurer des livres dits de droite, je n’ai pas eu de problèmes à les avoir en passant par ma librairie (Renaud Bray). J’ai eu «La face cachée d’Amir Khadir» de Pierre K. Malouf, «Gauche, Islam et multiculturalisme: le nouveau triangle amoureux» de Jérôme Blanchet-Gravel, «Ma vie à contre-Coran» et «Les soldats d’Allah à l’assaut de l’Occident» de Djemila Benhabib et «Hérésies» de Jacques Brassard en me présentant à la librairie et j’ai eu un bon service.

  4. Robert C. dit :

    «Alors cessez d’imaginez que les syndicats sont les défenseurs des travailleurs, ce n’est plus le cas depuis des décennies. La plupart du temps ils sont devenu un boulet qui nuit a l’entreprise et aux bons travailleurs»
    Là c’est archi faux. Depuis des décennies? Un boulet? Nuit aux bons travailleurs. Un employeur préfère une entente collective que du cas par cas. Imagine un peu une entreprise qui a entre 50 et 1000 employés, et même plus, qui reçoit les employés un à un pour des augmentations des griefs ou quelque problème. IMPOSSIBLE!!! La galère. En plus, les conditions de travail négociées par les syndicats se reflètent chez les autres entreprises. Un bon travailleur ne se sens pas brimé par un syndicat, du moins chez la grande majorité.

    Le niveau de vie et les salaires des travailleurs non syndiqués sont attribuables aux conventions collectives négociées par les travailleurs syndiqués. Tout se suit. Je me souviens entre autre des grèves du début des années 70. Les employés de l’état demandaient un salaire minimum de 100$ par semaine. OUCH! Tout le monde a fait faillite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :