Premier débat en francais

Mes impressions à chaud:
-Débat cacophonique, la formule serait à être revue, ou alors que le modérateur fasse sa job!

-Deux gagnants: Gilles Duceppe (surprise) et Stephen Harper. Duceppe à cause de son expéricence, que c’était sa langue marternelle, mais surtout parce qu’il n’a pas le choix de performer. Il était en mode attaque, et il a marqué des points. Et Harper parce qu’il a su démontrer qu’il reste le choix le plus crédible, et offrant une bonne défense, sauf peut-être dans le cas de l’Arabie Saoudite où il l’a un peu échappé.
-Les perdants: Surtout Trudeau, qui a démontré qu’il n’était pas à sa place, qu’il n’avait pas ce qu’il faut pour occuper le poste. Même Mulcair a laissé entendre que quelqu’un d’autre devait lui écrire ses lignes…
Et Mulcair, qui a du défendre des choses indéfendables, comme le Niqab, et qui s’est emporté à quelques reprises. Le « angry Tom » a fait surface quelques fois.
Quand à Elizabeth May, je ne comprend toujours pas quelle soit invitée à un débat comme ça. Un parti comme ça n’apporte absolument rien au débat. Elle ne faisait que répéter les mêmes arguments semblables à ceux de Mulcair et Trudeau.

Publicités

4 Responses to Premier débat en francais

  1. jeanlucproulx dit :

    Pour moi cette année, c’est simple: ni Harper, ni Mulcair, ni Trudeau!!!

    Depuis que j’ai le droit de vote, j’ai voté deux fois au fédéral (2008 et 2011) et les deux fois, ce fut pour les conservateurs. Aujourd’hui, je m’apprête à voter pour le Bloc. J’ai dit que le retour de Duceppe à la tête du Bloc est anti-démocratique et je le maintiens. Je n’ai pas oublié la présence de Duceppe à la manifestation pro-Hezbollah de 2006 ni sa présence dans d’autres manifestations anti-israéliennes. Mais, sa défaite de 2011 semble l’avoir transformé. Durant sa retraite, je l’ai senti plus réveiller sur le péril islamo-fasciste qu’il ne l’a jamais été durant son mandat à la tête du Bloc. J’ai l’impression qu’il a prit le temps de lire un peu sur le sujet et de comprendre pourquoi tant de gens (dont plusieurs souverainistes) lui reprochaient ses positions sur Israël et ses génuflexions devant les brigades islamistes. Je l’ai même vu l’année dernière à l’émission dominicale gauchiste qu’est «Tout le monde en parle» défendre Israël.

    Aujourd’hui, Duceppe me semble être beaucoup plus connecté avec les valeurs occidentales qu’il ne l’a jamais été. Je suis prêt à lui accorder une certaine rédemption pour ses fautes passées. Il est le seul à avoir dénoncé lors du débat le port du niqab et l’Arabie-Saoudite. De mon point de vue, il a gagné le débat en français. Je vais voter pour le Bloc parce que je suis en accord avec Duceppe sur ces deux dossiers, y compris sur la guerre contre l’État islamique. Je vais voter pour le Bloc parce que je suis Québécois, je suis souverainiste et j’en suis fier, n’en déplaise à Tom/Thomas, qui dit tout, n’importe quoi et son contraire dix minutes plus tard pour se faire élire.

    Beaucoup d’eau risque encore de tomber sous les ponts d’ici le 19 octobre prochain mais si rien ne change d’ici là, pour moi, ce sera le Bloc. Oui, c’est un vote pour une certaine morale en politique, une morale que tous les politiciens devraient avoir, autant à gauche qu’à droite. Le Bloc est le seul à n’appuyer personne entre l »EI, Assad, l’Iran et l’Arabie-Saoudite et c’est ce qu’il faut faire. Le Bloc est le seul à prôner une vraie laïcité, celle des conservateurs est hypocrite et ne concerne que les cérémonies de citoyenneté, pas la fonction publique. Le NPD et le PLC crache sur cette valeur universelle.

    • Robert C. dit :

      Bien dit.

      J’ai connu Gilles Duceppe dans le temps. Militant maoiste, trotskiste, donc gauche extrême. Le type a appris, avouant ses erreurs de jeunesse. Il a fait un travail incroyable pour le Québec à Ottawa, et pour aussi le reste du Canada ( mais eux n’ont encore rien compris du Québec ), comme chef du Bloc. Je lui fais encore confiance pour l’avenir. Pour le Québec il est le seul à se tenir debout.

      Que des choses changent ou pas, je vote Bloc. Je préfère encore le Bloc aux autres partis corrompus qui veulent nous faire avaler des couleuvres avec leurs promesses insipides. Et ce même si les idéologies du Bloc ne correspondent pas toutes avec mes idées sociales et environnementales. Il faut bien faire un tri et accepter que tout le monde n’est pas d’accord avec nos idées.

      Et ici, ne fait pas de censure à cause de mes idées. Plusieurs post n’ont pas été publiés. Quand tu reçois des critiques, ne fusse qu’une phrase, tu m’as déjà effacé ou non publié.

      • crioux dit :

        Le Bloc est selon moi complètement inutile, ils peuvent promettre de peinturer la lune en bleu, il peuvent dire n’importe quoi, il ne seront jamais au pouvoir

        Et ici les commentaires qui font des attaques perso et des insultes ne sont pas publiés. Et plus une personne récidive, plus je suis sévère. J’ai été obligé à cause d’un dangereux psychopathe qui m’a fait des menaces parce que je n’avais pas censuré les commentaires d’un autre à son endroit.

  2. Robert C. dit :

    Le Bloc est utile pour le Québec. En prime, il est aussi utile pour le ROC, ce qu’ils ne réalisent pas. C’est pas avec des CON-servateurs, de prétendus libéraux prétendus libérateurs des conservateurs, et du NPD pelleteux de nuages, que le Québec va avancer ainsi que le Canada.

    J’ai aussi longtemps eu mes doutes sur la pertinence du Bloc . Mais avec l’état actuel des choses politiques dans ce pays, pas de leader formels, des prétendus chefs qui n’ont aucune vision pertinente, la présence du Bloc peut amener un peu jus dans les rouages de la Chambre de Communes. Je sais bien qu’ils n’ont aucunes chances d’être au pouvoir, mais c’est souvent dans l’opposition que les idées viennent, surtout avec un gouvernement que nous risquons d’avoir minoritaire. Je m’ennuie des Progressistes-Conservateurs. Harper est tout, sauf progressiste. Trudeau a encore sa couche aux fesses, et Mulcair change ses discours dépendant qu’il soit dans le ROC ou au Québec. De plus, avec le socialisme du NPD, Mulcair est une hyper centralisateur. Avec lui, les provinces n’auront aucun droit de parole, nonobstant ce qu’il peut dire. Et je doute de son contrôle de lui-même lorsque les choses se corseront.

%d blogueurs aiment cette page :