2015 année la plus chaude?

Selon la plupart des médias qui rapportent cette « nouvelle », dont météomédia, 2015 et 2016 vont être des années records de chaleur….

Ils se fient sur les données « ajustées » du NOAA, un organisme gouvernemental qui a été reconnu pour avoir manipulé les données passées en « refroidissant » le passé et en réchauffant le présent, pour rendre le réchauffement climatique plus important qu’il ne l’est. Toute les données utilisés dans cet article viennent du NOAA, donc des données « ajustées » qui viennent de source thermométriques imprécises, alors que les données satellites plus précises les contredisent. Et quand on demane eua NOAA de publier leur méthodologie derrière ces « ajustements », ils refusent..
https://notalotofpeopleknowthat.wordpress.com/2015/09/17/noaa-refuse-to-publish-methodology-for-temperature-adjustments/
Exemples de manipulation du NOAA:
https://stevengoddard.wordpress.com/2014/06/23/noaanasa-dramatically-altered-us-temperatures-after-the-year-2000/
http://www.telegraph.co.uk/news/earth/environment/globalwarming/11395516/The-fiddling-with-temperature-data-is-the-biggest-science-scandal-ever.html
https://stevengoddard.wordpress.com/2015/09/04/noaanasa-biggest-fraud-in-science-history/
https://stevengoddard.wordpress.com/2015/07/27/mind-blowing-temperature-fraud-at-noaa/

Quand on parle de données thermométique imprécises, c’est parce que les thermomètres ne sont pas répartis partout sur le globe, ils sont surtout dans les pays développées, et quand il y en a ils sont en majorité dans des aéroports, entourés de béton et d’asphalte, ce qui fausse les données.
Exemples:





Donc les données provenant de ces stations météo sont faussées, et c’est sur ça qu’ils se fient pour annoncer ces records.

Ils osent même dire « La tendance au réchauffement est clairement établie depuis le début des années 2000. » »
Pourtant si on prend les données les plus précises disponibles, les données qui proviennent des satellites de la NASA, il n’y a aucun réchauffement depuis plus de 18 ans, et aucune année n’a battu 1998 (une année El Nino) comme année la plus chaude.

Comment font-ils pour arriver à ces « records »?
-Ignorer les données satellites, les plus précises et qui couvrent toute la surface du globe.
-Utiliser uniquement des données thermométriques imprécises qui ne couvrent qu’une faible supercifie de la planète.
-Faire de l’extrapolation pour les endroits qui ne sont pas couvert par les thermomètres.
-Utiliser les données « ajustées » du NOAA.
-Et arriver à un « record » qui se calcule dans les centièmes de degrés, avec une marge d’erreur dans les dixièmes.

En 2014, ils avaient dit que c’était « l’année la plus chaude de l’histoire ». Tous les médias avaient répété cette histoire ad nauseam. Pourtant dès le départ cette phrase est fausse.

Premièrement, l’histoire n’a pas commencé en 1880. Remarquez comment c’est cette date qu’ils prennent toujours comme référence. Comme par hasard, 1880, c’est la fin du « little ice age », une des périodes les plus froides depuis 8000 ans. Il est tout à fait normal qu’il y ait eu un léger réchauffement de 0,7 degré depuis 1880. Et il y a eu au moins 5 périodes plus chaudes qu’aujourd’hui depuis 8000 ans… (qui selon eux ne font pas partie de « l’histoire »)

Deuxièmement, ce « record » de 2014 était tellement improbable et plus faible que la marge d’erreur, que la NASA a fini par se rétracter et dire que les chances étaient seulement de 38% que 2014 ait été la plus chaude. Mais ça, les médias n’en ont pas parlé.
http://www.dailymail.co.uk/news/article-2915061/Nasa-climate-scientists-said-2014-warmest-year-record-38-sure-right.html

Ils sont en train de faire la même chose avec 2015 et 2016.

Pourquoi ils répanderaient des faussetées?
Il ne s’agit pas de science, mais de politique. A l’approche de la conférence sur le climat de Paris, les politiciens et l’ONU font pression pour que les pays signent un accord contraignant et promettent de donner des centaines de milliards à l’ONU. Alors ils font de la propagande et les médias embarquent. Remarquez comment depuis quelques mois, tous les médias écrivent des article alarmistes à chaque semaine. Meteomédia ne fait pas exception.
Il a même été exposé ici que l’ONU donnerait de l’argent à des médias pour qu’ils propagent des articles alarmistes.
http://www.investigatemagazine.co.nz/Investigate/17255/un-and-oxfam-caught-bribing-journalists-to-write-climate-change-scare-stories/
Mais certain journalistes n’ont pas besoin d’être payés, ils sont tellement convaincus qu’ils ne se gênent même pas pour publier en masse de propagande réchauffiste.

Oui, nous somme une année El Nino, et il est probable que ça cause un petit réchauffement pour cette année. C’est pas certain non plus, El Nino est un phénomène complexe et mal compris. Il y a eu des années El Nino sans aucun réchauffement mesurable. Même si arrive, ça risque d’être seulement pour cette année et redescendre ensuite. Mais la conférence de Paris, c’est cette année. Une fois l’accord signé, même si la température se met à descendre dramatiquement, les pays signataires seront quand même obligés de donner des milliards à l’ONU pour « combattre le réchauffement » qui n’existe plus depuis 18 ans. C’est pas pour rien qu’ils sont si pressé de signer cet accord.

Dans l’article de météomédia, ils tentent de minimiser la signification de la « pause », le fait qu’il n’y a plus de réchauffement depuis 18 ans. Pourtant c’est extrèmement significatif, puisque ça contredit les prédictions basées sur les modèles climatiques. Selon ces modèles, la température aurait du monter en flèche, mais ça n’arrive pas. Ça ne peut signifier qu’une chose: les modèles sont faux. Et c’est pourtant sur les prédictions de ces modèles que l’ONU se base pour demander 100 milliards par an.
http://www.un.org/fr/climatechange/financing.shtml

Voici la différence entre ce que les modèles prédisent, et les observations réelles (points et carrés en bas)

Aussi ils ajoutent
« En moyenne, la température océanique et terrestre devrait augmenter d’environ 0,06 °C par décennie depuis 1880. Mais depuis 1970, cette augmentation moyenne s’accélère et est passée à 0,16 °C par décennie. »

Ils tentent de faire croire indirectement que la hausse de température mesurée serait causée par l’humain, ce qui n’est pas le cas. La hausse depuis 1880 est le simple retour à la normale suite au Little Ice Age, qui est un cycle naturel (cycle solaire), tel que démontré sur le graphique plus haut. Il y a d’autres cycles naturels qui font varier les température, (cycles solaires et océaniques) qui ont fait varier les température durant tout le 20e siecle. Dans les années 30, il y a eu des hautes températures et des sécheresses. Puis de 1940 à 1970, il y a eu un refroidissement. Ensuite de 1975 à 1998, un réchauffement. Et depuis plus rien, un plateau, la « pause » ou le Hiatus » comme le GIEC préfère l’appeler. Si ça avait été la faute de l’activité humaine, c’est depuis 1940 (boom indsutriel d’après guerre) que la température aurait dû monter en flèche, en corrélation avec le CO2 émit par l’humain. Ce n’est pas du tout ça qui est arrivé.

En plus ils disent:
« La conséquence sous-jacente de la hausse constante des températures sur Terre est l’augmentation des phénomènes extrêmes, tels que les épisodes de chaleur intense, de sécheresse, mais aussi de précipitations. »
-Hausse constante? C’est faux, tel que démontré par les données satellites UHA et RSS (voir plus haut)
Augmentation des phénomènes extrèmes? c’est faux aussi, il y a même moins d’ouragans et ils sont plus faibles depuis au moins 10 ans, du jamais vu. Ca fait 10 ans que la Floride n’a pas été touché par un ouragan.
http://www.livescience.com/50704-hurricane-drought.html
-Et ils osent dire dans la même phrase que ça va faire plus de sécheresses, mais aussi plus de pluies?! Et personne n’allume?

Ce sont des cycles naturels tout simplement, il faut s’adapter, comme l’ont fait nos ancêtres depuis des millénaires. L’humain ne contrôle pas le climat, et il ne pourra rien faire contre la période froide qui s’en vient non plus. (Tel que discuté dans les billets précédents)

Ce genre d’article dans les médias, contraire à la science et aux observations fait partie d’un effort de propagande de l’ONU pour faire accepter un éventuel accord de Paris sur le climat. En effet si ce sont juste des cycles naturels, comment l’ONU et les gouvernements pourraient justifier de nous taxer et nous contrôler?

Source:
http://www.meteomedia.com/nouvelles/articles/terre–de-record-en-record-jusquen-2016/57232/

220 commentaires pour 2015 année la plus chaude?

  1. Facile à comprendre sur le bout d,une piste d,avions. pas sera jamais le reflet de la région ambiante

    • crioux dit :

      Moi je préfère me fier aux DONNÉES vérifiable plutôt qu’à la propagande médiatique financée par L’ONU.

      • BenoitG dit :

        Les satellites en mesurent que très faible pourcentage de ce qu’englobe les changements climatiques, c’est-à-dire la troposphère. Rien sur les océans (75% des changements climatiques). En science, on ne peut ignorer la grande majorité des observations. Bravo méthode scientifique…

      • crioux dit :

        RSS et UHA prenent toute la couverture, donc les oéean aussi.>
        Hadcrut ne sont que des thermomètres terrestres, et le NOAA a ajouté des données disparates « ajustées » pour les océans, prise à même les entrées d’eau des moteurs de bateau (donc une source différente), ce qui n’est pas une façon précise et fiable de mesurer la température de l’eau. Les mesures par satellites restent la meilleure, et la plus précise des façons de mesure les températures, surtout parce que c’est a l’abris des manipulations, des ajustements et des effets extérieurs qui faussent les données (îlots de chaleur urbain)

        C’est certainement pas toi qui va me faire ma morale sur la méthode scientifique.

      • MarcT77 dit :

        T’es drôle BenoitG. Ton lien http://www.remss.com/measurements

        montre que la surface des océans est mesurée. Ils appellent ça sea surface temperature en anglais.

      • BenoitG dit :

        Donc selon vous, la mesure des températures des océans se fait en prenant la température à la surface (souvent quelques centimètres) simplement? Vous m’épatez?

      • crioux dit :

        Si tu veux essayer dfe dire que la chaleur se cachce dans le fond des océans, l’excuse qui a été celle des réchauffistes pendant quelque mois pour essayer d’expliquer la « pause », elle a été démentie aussi.

      • BenoitG dit :

        Les satellites ne mesurent pas ça:

        Source: BALMASEDA ET AL.: SIGNALS IN OCEAN HEAT CONTENT
        http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/grl.50382/pdf

      • crioux dit :

        Désolé, mais tu nous sort quelque chose de différent, qui n’a pas rapport.
        On parle de température de l’atmosphère.

      • BenoitG dit :

        «Désolé, mais tu nous sort quelque chose de différent, qui n’a pas rapport.
        On parle de température de l’atmosphère.»

        Je pense que tu as perdu le fil de la conversation. Je résume en dixit:
        Toi: Les satellites montrent aucun réchauffement
        Moi: ils ne mesurent pas la températures des océans, où 75% du réchauffement se produit.
        Toi : Oui, ils le font.
        Moi : Où s’est écrit?
        MarcT77: oui ils les mesurent, c’est le Sea Surface T°.
        Moi: Le SST ne mesure que la T° à quelques centimètres de la surface. N’est pas un indicateur de la T° des océans (lien pour étude).

        Tu vois, ça rapport.

      • crioux dit :

        J’espère que tu te rends compte des contorsions que tu dois faire pour essayer de défendre l’indéfendable.

      • BenoitG dit :

        «Si tu veux essayer dfe dire que la chaleur se cachce dans le fond des océans, l’excuse qui a été celle des réchauffistes pendant quelque mois pour essayer d’expliquer la « pause », elle a été démentie aussi.»

        Merci de nous fournir les études qui soutiennent tes propos, c’est très éclairant.

      • crioux dit :

        C’est parce que tu nous ramènes des vieux sujets qui ont déjà été traités. Je peux pas croire que tu sais pas utiliser Google.
        http://science.nasa.gov/science-news/science-at-nasa/2014/06oct_abyss/
        http://www.ijreview.com/2014/10/185975-nasa-report-released-deep-ocean-waters-show-sign-warming-9-years/

      • BenoitG dit :

        «J’espère que tu te rends compte des contorsions que tu dois faire pour essayer de défendre l’indéfendable.»

        S’cuse moi, tu m’as perdu.

        La NASA (c’est pas un organe politique ça?) parle exclusivement des hautes profondeurs (+ de 2000 m). L’étude que j’ai cité se concentre sur les 700 premiers mètres. Je cite:
        «The deep ocean warming, which mostly involves the depth range 700–2000 m […] has continued to warm, while the upper 300 m OHC appears to have stabilized. The differences in recent trends among the different ocean layers are profound. The small warming in the upper 300 m is belied by the continuing warming for the ocean as a whole, with considerable warming occurring below 700 m.»

      • MarcT77 dit :

        J’aimerais aussi rappelé que la température du fond des océans varie très lentement. Les graphiques sont souvent en Joules pour faire dramatique. Mais en °C c’est minuscule.

  2. Antitribu dit :

    En consultant le site Météo Média pour la région d’Ottawa on donne 25 degrés comme maximum pour aujourd’hui (18 septembre 2015) et on peut trouver sur cette même page un plus haut maximum atteint pour cette date de 31 degrés en 1942.
    La question que je me pose est la suivante : Comment se fait-il qu’après des tonnes de dioxyde de carbone et des décennies de réchauffement climatique, on n’est pas foutu de battre des records de température qui ont plus de 70 ans ?
    Une deuxième question qui m’intéresse au plus haut point est où la station météo prend-elle ses plus hauts maximums et ses plus bas minimums pour une journée et un endroit donné?

    • François dit :

      « La question que je me pose est la suivante : Comment se fait-il qu’après des tonnes de dioxyde de carbone et des décennies de réchauffement climatique, on n’est pas foutu de battre des records de température qui ont plus de 70 ans ? »
      Vous confondez météo et climat.

      • crioux dit :

        Ah oui? et pourtant à chaque journée plus chaude, les médias nous disent que c’est une « preuve du réchauffement », mais les records de froid, c’est la météo, ou alors encore une « preuve » du réchauffement ,ou changement, ou météo extrème, ou n’importe quel autre thème du jour.

        Il y a eu beaucoup de records étaiblis dans les années 30 qui ne sont pas encore battu aujourd’hui. Dans les années 30-40, quelques décennies au sortir de la petite ère glaciaire, il était normal de battre des records, c’était le pic d’un cycle chaud, ensuite il y a eu un cycle froid (1940-1970) et là les experts nous parlaient d’une ère glacaire imminente (global cooling scare), ensuite il y a eu le cycle chaud actuel (1975-1998) qui se termine et le prochain sera un cycle froid.

        Ref: Don Easterbrook

        Graphe tiré du site de propagande skepticalscience, qui prend comme de raison 1880 comme référence. ça à l'air épeurant comme ça.
        Mais la réalité c'est que les cycles chaud/froid qu'uin subit sont à cheval sur de plus grands cycles (comme les graphiques suivants) Remarquez où se situe 1880 sur ce graphe. Et vous allez comprendre pourquoi les réchauffistes prennent toujours cette date comme référence.

        Ce sont des cycles naturels (solaires et océaniques), rien à voir avec le CO2 ni l’activité humaine. Préparez-vous à avoir froid.

      • BenoitG dit :

        Le graphique suivant, toujours sans source, est une pure invention.
        https://crioux.files.wordpress.com/2015/02/koelle33.gif?w=675&h=390

        Les données qui nous sont accessibles montrent, sans équivoque, que l’irradiance solaire (Solar Irradiance ou SI) est en baisse depuis belle lurette.
        http://science.nasa.gov/media/medialibrary/2013/01/08/tsi_composite_strip.jpg/image_full
        Source: NASA, http://science.nasa.gov/science-news/science-at-nasa/2013/08jan_sunclimate/

        ou encore

        Source: http://lasp.colorado.edu/home/sorce/data/tsi-data/

      • crioux dit :

        Le graphique n’est pas sans source, il est tiré d’une traduction que j’ai faite et que je t’ai cité plusieurs fois. Merci de démontrer que tu ne lis pas ce que je te propose.
        https://crioux.wordpress.com/2015/02/04/cycles-climatiques/

        Tu ne comprends pas comment ça fonctionne, encore une fois un autre article que je t’ai soumis à de multiples reprises et que tu n’as pas lu:
        https://crioux.wordpress.com/2014/12/01/prediction-dune-periode-imminente-de-refroidissement-basee-sur-le-soleil/
        Selon cette hypothèse, le refroidissement va commencer entre 2015 et 2024, parce que les océans induisent un délai sur les changements qui ne sont donc pas directs et instantanés, il y a un décalage.

      • BenoitG dit :

        J’ai tout lu ça.

        Tu dis ou tes graphiques disent, que c’est depuis environ 2003 ou 2005 que l’irradiance solaire est en baisse. C’est à partir de ces dates que tu calcules que le notch-delay nous mène vers 2015-2020.

        Alors que c’est tout simplement faux. Le sommet de l’irradiance solaire a été observé vers 1960.
        http://www.aanda.org/articles/aa/pdf/2007/19/aa6725-06.pdf

        Source: N. A. Krivova, L. Balmaceda, and S. K. Solanki, p.340

        le délai des océans est un argument ridicule (parce que si c’est bon pour le solaire, pourquoi pas le CO2)

      • crioux dit :

        L’hypothèse réchauffiste n’en a jamais parlé. Tu ne peut pas changer ton hypothèse au fur et à mesure des observations et dire que t’as toujours raison. Toutes les prédictions faites avec l’hypothèse du CO2 sont échoué lamentablement, et n’ont jamais pu expliquer les variations passées non plus.
        Si dans 10 ans l’hypothèse des cycles solaires a échoué tu pourras en dire autant. C’est comme ça que la science fonctionne. Sinon en attendant c’est l’hypothèse la plus plausible et plus prometteuse pour expliquer les varations climatiques, même si elle fait pas l’affaire des politiciens et activistes.

        Et en passant les cycles océaniques sont directement influencés par les cycles solaires, cycle 65 ans.

        « Just because you see pictures of glaciers falling into the ocean doesn’t mean anything bad is happening. This is something that happens all the time. It’s part of the natural cycle of things. We know from measurements that glaciers have been melting for 200 years at least. »
        Freeman Dyson

      • crioux dit :

        En passant, skepticalscience (ton 2e graphique) n’est pas une référence crédible. John Cook (l’auteur) est reconnu pour avoir frauduleusement manipulé les données pour le « consensus project »

      • BenoitG dit :

        Le 2e grpahique, bien que tiré du site de SkepticalScience, est une réplique exacte de l’article scientifique de N. A. Krivova, L. Balmaceda, and S. K. Solanki, dont j’ai donné le lien et la page (340). De toute évidence, tu ne l’as pas lu. Ce qui ne t’empêche pas de m’accuser de ne pas lire tes posts. M’enfin…

        «L’hypothèse réchauffiste n’en a jamais parlé. Tu ne peut pas changer ton hypothèse au fur et à mesure des observations et dire que t’as toujours raison.»

        Si tu parles de l’irradiance solaire en baisse depuis au moins 55 ans, tu te trompes lamentablement. À la page 6 du rapport de 2007, il est écrit que «À lui seul, le forçage total produit par l’activité volcanique et les fluctuations du rayonnement solaire depuis cinquante ans aurait probablement dû refroidir le climat.»
        https://www.ipcc.ch/publications_and_data/ar4/wg1/en/ch2s2-7-1-1.html

    • MarcT77 dit :

      Il n’y a aucune corrélation entre les impacts du climat et la définition de changement climatique des réchauffistes.

      • Quand on a une journee plus chaude que la « normale » la gauche-rechaufiste nous dit; « tu vois bien que la planete se rechauffe!!! »

        Lorsqu’on a plusieurs records de froid comme on a vu partout sur la planete dans les derniers mois, ils disent;  » tu comprend rien, meteo locale et rechauffement climatique c’est pas la meme chose!! »

        Parler avec eux est une perte de temps.

      • François dit :

        Faites-vous au moins la différence entre le climat et la météo locale?

      • BenoitG dit :

        « Quand on a une journee plus chaude que la « normale » la gauche-rechaufiste nous dit; « tu vois bien que la planete se réchauffe!!! » »

        Vraiment?

        pourtant, le ratio de records de chaleur vs records de froid est de plus en plus important:


        Source: http://www3.epa.gov/climatechange/science/indicators/weather-climate/high-low-temps.html

        Autrement dit, il y a + de record de température chaude que de froide. Que dites-vous de cela? C’est un peu cela la différence entre météo et climat…

      • crioux dit :

        Ouf!
        Tout de que ton graphe montre, c’est la variabilité naturelle. Au début tu vois une partie du refroidissement entre 1940-1970, puis le réchauffment jusqu’en 1998. Ils font bien attention de ne pas montrer les années 30, là où il y a eu des records de chaleurs importants (dont certains tiennent encore aujourd’hui).
        Il y a toujours eu des records de chaleur et de froid. Certains tiennent encore depuis les années 30.
        Tu commences à tenir le discours de ceux qui se préparent à dire que le froid qui s’en vient, ça va être la faute du « réchauffement ».

      • Pour les gauchistes-réchauffistes et ceux qui sont payés par la gauche -réchauffiste pour faire de la propagande comme Meteo-Media le fait, voici la difference entre meteo et climat,

        Lorsque les temperatures sont normales ils appelent ca la meteo.

        Lorsqu’il y a des journées plus froide que la normale, c’est de la meteo – rien d’autre que de la meteo et ca ne veut rien dire – et le mot climat et rechauffement de la planete disparaissent du vocabulaire pour cette journée là.

        Lorsqu’il y a une journée plus chaude que la normale, soudainement les gauchistes-réchauffistes et meteo media ne cessent de parler de Climat et de réchauffement de la planete

        …et lorsque’il y a une journée plus chaude que la nrmale, Meteo-Media ne cesse de nous montrer des images de catastrophes naturelles et ne cesse de repeter les mots  » rechauffement de la planete » et  » Changements climatiques » pour nous brainwasher et mettre dans la tête du peuple naif que la fin du monde est proche à moins qu’ils ne votent pour les politiciens les plus à gauche qui eux seuls peuvent nous proteger de ces catastrophes naturelles.

      • BenoitG dit :

        «Tout de que ton graphe montre, c’est la variabilité naturelle. Au début tu vois une partie du refroidissement entre 1940-1970, puis le réchauffment jusqu’en 1998.»

        1. Dans les années 2000, il y a eu deux fois plus de records de chaleur que de froid. Ratio de 2,04:1. Cette décennie a été la plus chaude depuis (au moins) 1880.
        2. Dans les années, il y avait autant de record de chaud que de froid. c’est ça la variabilité naturelle.

      • crioux dit :

        Tu n’as pas encore compris le « truc »?
        Depuis 1998, c’est un plateau. Tu sais c’est quoi un plateau?
        Alors ils disent que c’est la « décennie la plus chaude de l’histoire » (en faisant croire que l’histoire a commencé en 1880.) Et tous les « records » depuis 1998 sont des records fabriqués, dans les centièmes de degrés alors que la marge d’erreur est dans les dixièmes. Non 2005, 2010, 2014 et 2015 ne sont pas plus chaudes que 1998.
        http://woodfortrees.org/plot/wti/plot/rss/plot/uah

        Juste pour le fun, voici les records de toutes les températures enregistrées partout sur terre depuis 1880:
        http://www.infoplease.com/ipa/A0001375.html

        Et voici les températures estimées par proxy depuis 8000 ans (depuis le début de la réelle histoire de l’humanité)

      • BenoitG dit :

        «Tu n’as pas encore compris le « truc »?
        Depuis 1998, c’est un plateau. Tu sais c’est quoi un plateau?»

        En passant, il est tout à fait possible que 1998 ait été l’année la plus chaude ET que les années 2000 ont été la décennie la plus chaude. Aucun truc là-dedans. C,est mathématiques.
        Preuve par T° moyenne (fictif):

        1990: 10°
        1991: 11°
        1992: 11°
        1993: 12 °
        1994: 12°
        1995: 12°
        1996: 11°
        1997: 12°
        1998: 15°
        1999: 12°
        Moyenne de la décennie: 11,8°

        2000: 12°
        2001: 12°
        2002: 13°
        2003 : 12°
        2004: 13°
        2005: 14°
        2006: 12°
        2007: 13°
        2008: 13°
        2009: 14°
        Moyenne de la décennie: 12,8°

        Cette preuve respecte tout à fait ton prétendu plateau, soit 1998 comme année la plus chaude et plateau par la suite. Pourtant, la décennie 2000 est plus chaude que la précédente.

        CQFD

      • crioux dit :

        Est-ce que tu as compris le truc maintenant?
        Est-ce que le sommet d’un cycle (un plateau) signifie une hausse, ou juste une pause avant un refroidissement?

      • BenoitG dit :

        «Pour les gauchistes-réchauffistes et ceux qui sont payés par la gauche -réchauffiste pour faire de la propagande comme Meteo-Media le fait, voici la difference entre meteo et climat,»

        Rien à ajouter votre honneur!

      • BenoitG dit :

        «Juste pour le fun, voici les records de toutes les températures enregistrées partout sur terre depuis 1880:
        http://www.infoplease.com/ipa/A0001375.html»

        Attend, me dis-tu que, parce qu’on en bat les records absolus de chaleur, il n’y a pas de réchauffement?!? Ou du moins que ça invalide le ratio de records de chaleurs vs froids ?

        Ton commentaire me laisse perplexe…

      • crioux dit :

        Regardes les dates, combien datent de « la décennie la plus chaude de l’histoire »?
        Et à partir de 1880, c’est facile de battre des records, puisque c’était au juste à la fin d’une des périodes les plus froides depuis 8000 ans!

      • BenoitG dit :

        «Est-ce que tu as compris le truc maintenant?
        Est-ce que le sommet d’un cycle (un plateau) signifie une hausse, ou juste une pause avant un refroidissement?»

        Entre 1940 et 1970, quand on a pogné un autre plateau, est-ce que ça signifié un sommet, un ralentissement ou un refroidissement?

      • crioux dit :

        1940-70 c’était un refroidissement, pas un plateau

      • BenoitG dit :

        «Regardes les dates, combien datent de « la décennie la plus chaude de l’histoire »?»

        Répond simplement à ma question: Me dis-tu que, parce qu’on ne bat pas les records absolus de chaleur, il n’y a pas de réchauffement?

      • crioux dit :

        Non, c’est pas ce que je dis, c’est ce que les réchauffistes essayent de dire.
        Par contre je te prédis qu’on va battre de plus en plus de records de froid durant le prochain cycle.

      • BenoitG dit :

        «Non, c’est pas ce que je dis, c’est ce que les réchauffistes essayent de dire.»

        Hein?

        «Par contre je te prédis qu’on va battre de plus en plus de records de froid durant le prochain cycle.»

        Bien hâte de voir les températures par satellites exploser en 2016 avec le El-Nino. On va bien rire…

      • crioux dit :

        Le prochain cycle solaire commencera entre 2015 et 2024. Les cycles plus faibles comme le cycle actuel dure un peu plus long que la moyenne. Ton El-Nino, même s’il a éventuellement un effet sera temporaire. La tendance a long terme sera à la baisse.

      • BenoitG dit :

        «1940-70 c’était un refroidissement, pas un plateau»

        Ça contredisait la théorie du réchauffement climatique?

      • MarcT77 dit :

        Tous les impacts sont locaux et non pas globaux. Ça n’existe pas un impact global. Donc je veux dire qu’il n’y a pas vraiment de corrélation entre les impacts locaux du climat et la définition de changement climatique des réchauffistes.

        Pour ce qui est des records journaliers, les plus importants sont les records absolus de chaleur et de froid. Le fait qu’il fasse 25°C en mars ou novembre n’a d’impact que pour les individus qui sont affectés par la date au calendrier. Ça exclu plusieurs espèces animales. On pourrait s’intéresser à la nuit la plus froide entre le premier 25°C de l’année et le 1er juillet. Les vrais impacts sont de ce type là.

        Si on compare Régina et Québec. Québec a un effet de serre beaucoup plus elevé avec toute la vapeur d’eau et la température moyenne est 1.2°C plus chaude. Par contre regardons les normales officielles.

        Maximum journaliers plus hauts que 30°C par année
        Régina 16.2
        Québec 5.1

        Maximum journaliers plus hauts que 35°C par année
        Régina 1.4
        Québec 0.0

        Minimums journaliers plus bas que -30°C par année
        Régina 12.0
        Québec 1.7

        Maximums records
        _______ Juin Juillet Août
        Régina_ 40.6 43.3 40.6
        Québec 33.9 35.6 34.4

        Minimums records
        _______ Déce Janv Févr
        Régina_ -48.3 -50.0 -47.8
        Québec -32.3 -35.4 -36.1

        L’effet de serre diminue les vraies extrêmes climatiques. Les thermomètres près des pistes d’attterissage ont possiblement tedance à voir une hausse du nombre de journées très chaudes, mais en général le nombre de températures extrêmes dimininue.

      • BenoitG dit :

        «Le fait qu’il fasse 25°C en mars ou novembre n’a d’impact que pour les individus qui sont affectés par la date au calendrier. Ça exclu plusieurs espèces animales. »

        Avez-vous entendu parler de migration des espèces et des changements dans la biodiversité?
        http://www.nature.com/news/the-anthropocene-could-raise-biological-diversity-1.13863

      • crioux dit :

        Anthropocène, une autre belle connerie inventée pour faire peur au monde.
        PArce que l’huimain a émit une infime quantité de CO2, et que la tempraétrue (par conincidence) a monté un peu durant une partie de cette période ça deviendrait une nouvelle ère. Ce qui a déterminé les divisions entre les ères sont des extinctions massives, (on parle ici de 75% à 96% des espèces) qui ont duré la plupart du temps pendant des millions d’années. Et on essaye de nous faire croire qu’une variation de 0,7 degré sur 100 ans, de quelques ppm de CO2 c’est assez pour parler d’une nouvelle ère?
        Dans le passé il y avait jusqu’à 7 fois plus de CO2, et la vie était prospère. Et les extinctions des espèces ont toujours eu lieu. 99,9% des espèces qui ont existé sur terre sont éteintes et c’est pas notre faute! Il y a un nom pour ça: l’évolution.

        non il nY’ a pas eu d’extinction de masse

      • François dit :

        « Dans le passé il y avait jusqu’à 7 fois plus de CO2, et la vie était prospère. Et les extinctions des espèces ont toujours eu lieu. 99,9% des espèces qui ont existé sur terre sont éteintes et c’est pas notre faute! Il y a un nom pour ça: l’évolution. »

        Oh là, les extinctions de masses n’ont rien à avoir avec l’évolution. Ce sont des catastrophes qui les ont causé. Actuellement, il y a de nombreux endroits avec des sécheresses et la vie n’est pas prospère en ces lieux.

      • crioux dit :

        Et ces sécheresses, comme celle en Californie n’ont RIEN A VOIR avec l’activité humaine. Ce sont des cycles naturels. Par contre le manque d’eau dans certaine régions de la Clifornie sont du a une mauvaise gestion par les fonctionnaires et au désir d’avoir des gazons verts dans un région aride..

        http://www.mercurynews.com/science/ci_24993601/california-drought-past-dry-periods-have-lasted-more

        http://www.nytimes.com/2015/04/14/science/californias-history-of-drought-repeats.html?_r=0

      • François dit :

        Donc selon toi, une hausse de température ne provoque pas de désertification? Pourtant par le passé des civilisations sont disparues par des changements climatiques.

      • crioux dit :

        Les déserts verdissent! la température n’a pas eu d’effet important (de toute façon elle ne monte plus depuis 1998), et c’est surtout le CO2 qui a un effet bénéfique.
        http://www.csiro.au/en/News/News-releases/2013/Deserts-greening-from-rising-CO2

        http://www.thegwpf.org/images/stories/gwpf-reports/mueller-sahel.pdf

      • Le CO2 est de la nourriture pour la vegetation, le CO2 fait pousser la vegetation plus vite et fait une vegetation plus fournie.

        et plus il y a de vegetation, plus cela aide à refroidir la planete.

        êtes vous bien assis? Malgré la croyance populaire, Il y a aujourd’hui plus d’arbres aux USA qu’il y en avait autrefois.

        Il me serait inutile de fournir des liens pour prouver ceci, les gauchistes-rechaufistes diraient que c’est pas vrai de toute facon.

        Et plus je fournirais de preuves plus ils en demanderaient d’autres.

        Je ne joue pas a ces jeux avec des gens mals intentionnés et malhonnêtes.

      • crioux dit :

        S.v.p. ne pas insulter les autres commentateurs, j’ai assez eu de misère à faire diminuer le nombre d’insultes pour essayer d’avoir un débat civilisé, ça compte pour tous le monde

        http://www.wsj.com/articles/world-has-many-more-trees-than-previously-thought-new-report-says-1441216380

      • crioux dit :

        Et au contraire, les extinctions ont toujours eu lieu de façon continue depuis des milliards d’années, et c’est surtout quand il y a des extinctions de masse (très rares) que ça kickstart l’évolution. Sans l’extinction des dinosaures, les mammifères n’auraient pas évolué si vite, en remplissant une niche inoccupée.

      • BenoitG dit :

        «Québec a un effet de serre beaucoup plus elevé avec toute la vapeur d’eau et la température moyenne est 1.2°C plus chaude.»

        Vraiment?
        L’effet de serre est un phénomène local? Je croyais que ça se produisait dans l’atmosphère.

      • crioux dit :

        En 2014 la NASA a produit une carte satellite du CO2, contrairement a ce qu’ils croyaient le CO2 est surtout présent là où il y a des forêts et non pas dans les zones industrialisées « pollueuses ». CE’st tellement conteraire au dogme, qu’ils ont essayé de metre la faute sur les feux de broussailles
        http://www.livescience.com/49196-nasa-satellite-oco2-carbon-maps.html

      • BenoitG dit :

        Tes «coïncidences» datent d’u moins 400 000 ans…

        Sors moi pas l’argument ridicule du «lag», puisque la corrélation n’est pas parfaite (r=1), donc nécessairement l’intensité du lien linéaire varie…

      • crioux dit :

        Non c’est toi qui ressort de vielles affaires qui sont prouvées fausses et qu’on a déjà discuté de long en large. Tu comprends pourquoi je suis là de tes commentaires?
        Il y a un lag de 800 ans entre la hausse de tempérautre (avant) et la hausse de CO2 (après). le CO2 ne peut donc pas être le facteur qui influe sur la température, mais plutôt un effet secondaire de la hausse de température.

      • MarcT77 dit :

        L’effet de serre a un impact local car il modifie la différence de température entre le jour et la nuit et entre l’hiver et l’été. Dans les deux cas c’est une baisse.

        L’augmentation des températures au printemps ne peut pas influencer les migrations car les animaux ne suivent pas notre calendrier. Leur calendrier est probablement basé sur la température. Quand il fait assez chaud, ils migrent. N’oubliez pas que la planète est passée par plusieurs époques glaciaires récemment.

      • BenoitG dit :

        «Il y a un lag de 800 ans entre la hausse de tempérautre (avant) et la hausse de CO2 (après). le CO2 ne peut donc pas être le facteur qui influe sur la température, mais plutôt un effet secondaire de la hausse de température.»

        Ce qui me fascine avec vous, les doubters, c’est votre acharnement à rejeter les évidences scientifiques:

        «Increasing atmospheric carbon dioxide concentration is expected to cause substantial changes in climate»
        Source: http://www.nature.com/nature/journal/v315/n6021/abs/315649a0.html

        «Antarctic ice cores provide clear evidence of a close coupling between variations in Antarctic temperature and the atmospheric concentration of CO2 during the glacial/interglacial cycles of at least the past 800-thousand years.»
        Source: http://www.clim-past.net/8/1213/2012/cp-8-1213-2012.pdf

        «We infer the phasing between CO2 concentration and Antarctic temperature at four times when their trends change abruptly. We find no significant asynchrony between them, indicating that Antarctic temperature did not begin to rise hundreds of years before the concentration of atmospheric CO2, as has been suggested by earlier studies.»
        Source: http://www.sciencemag.org/content/339/6123/1060.short

        «In this work we show that the found mutual lags
        between the variations in the temperature and carbon
        dioxide concentrations in the atmosphere do not con
        tradict the conclusions that the key role in the modern
        climate changes belongs to the anthropogenic green
        house effect »
        Source: http://ifaran.ru/person/eliseev/pdfs/referred/MuryshevEtAl2015_DAN.eng.pdf

      • crioux dit :

        Moi ce qui me fascine avec toi, c’est que tu t’obstines à répéter les mêmes vieilles affaires qui ont été démontrées comme fausses. On a déjà eu ce débat. Tu crois même encore au Hockey Stick de Mann, malgré toutes les preuves que c’est de la pure bullshit (et ça aussi on a déjà eu le débat).

  3. BenoitG dit :

    La baisse de plus de 12 % en Arctique cet été, c’est le début du cycle de refroidissement ? 4e plus petit «extent», après la catastrophique 2012, puis 2011 et 2007.

    Il est aussi à noter que 2015 est 29,1% sous la normale 1981-2010 ou 34,2 % sous la normale 1979-2000.
    Source: http://nsidc.org/arcticseaicenews/


    Source: http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/

    • crioux dit :

      ?? la couverture de glace Arctique augmente plus vite que la normale. Septembre 2015, toi tu me sorts des données de 2008…

      Graph Source: Danish Meteorological Institute (DMI)

      La « normale »? Je t’ai déja expliqué à maintes reprises que ce sont des cycles naturels, Après avoir été au sommet d’un cycle depuis 1998, ça va commencer à aller vers un refroidissement.
      Ta « normale » est juste un petit bout imcomplet d’un cycle. Il faut regarder l’emsemble.

    • BenoitG dit :

      La « normale »? Je t’ai déja expliqué à maintes reprises que ce sont des cycles naturels, Après avoir été au sommet d’un cycle depuis 1998, ça va commencer à aller vers un refroidissement.
      Ta « normale » est juste un petit bout imcomplet d’un cycle. Il faut regarder l’emsemble.

      1. la normale est ici dans son sens mathématiques et non français. C’est une normale statistique. (facepalm)
      2. Donc depuis 1998, l’Arctique devrait, selon ta théorie, prendre de l’expansion, non? 1998 étant le sommet du cycle chaud. Pourtant, les 10 années ayant connu le plus petit sea ice extent sont toutes, sans exemption, après 2000. Bizarre, non? Encore le notch-delay d’ailleurs?

      • crioux dit :

        Le sommet d’un cycle n’est pas nécessairement un pic pointu, il y a un plateau avant que ça commence à redescendre

        Source: http://notrickszone.com/2015/05/25/analysis-coinciding-maxima-of-three-natural-cycles-ends-cooling-ahead-as-they-turn-negative/

      • BenoitG dit :

        Toute une coïncidence que le sommet a été atteint la même année qu’un des El-Nino les plus important. #WOW

      • crioux dit :

        Enlève 1998, il n’y a pas plus de réchauffment, c’est un plateau

      • BenoitG dit :

        La théorie du notch-delay, c’est publié où?

      • crioux dit :

        En tous cas, une chose est sûre, tu inondes mon blog durant les heures de travail, mais rien en dehors de ça. Ça travaille vraiment pas fort à la commission scolaire de la Riveraine….
        Si je fais un billet sur le sujet des commissions scolaires, de leur inutilité et qu’il y a du gras en masse à couper, tu serais d’accord avec moi?🙂

      • BenoitG dit :

        Quand on manque d’argument, on tombe rapidement sur les attaques personnelles, hein mon Christian. En passant, tu posts aussi souvent que moi. Tu es donc aussi d’accord pour dire à ton boss que tu est de trop dans l’entreprise, non? Bravo champion!

      • crioux dit :

        J’avoue que c’est un peu limite et pas dans mes habitude, mais tu n’es certainement pas une référence pour ce qui est des attaques perso, et ton copain Francois encore moins. Moi je vois plutôt ça comme une questionnement légitime.
        La différence c’est que moi je te répond à 99% du temps durant mes pauses quand j’ai fini de travailler, ou quand je suis en congé, alors que toi tu sembles le faire durant n’importe quelle heure entre 8 et 4. Avoue que ça parait mal.

      • Francois dit :

        Mon copain? Je ne le connais pas. Mais une chose est certaine, c’est que tu discrédite ton blogue de diverses manières mais je ne les citerai pas. De toute façon tu appliquerais une censure.

      • crioux dit :

        C’est asez particulier, pour un petit blog avec un auditoire limité, de recevoir deux personnes environ au même moment, même région d’origine, même niveau de langage, même opinion, et surtout qui inonde le blog de commentaires durant la journée. Pendant un moment j’ai pensé qu’il s’agissait de la même personne. Mais j’ai laissé tomber. J’ai déjà assez à dealer avec un idiot qui a été banni il y a plusieurs mois et qui essaye de se faufiler en utilisant toute sortes de subterfuges.

        Anyway, désolé si tu t’es senti attaqué, mais c’est le feeling que j’ai quand je lis les messages de toi et (particulièrement) François.

      • Francois dit :

        Particulièrement François… c’est moi François. Tu devrais au contgraire te réjouir d’attirer un meilleur auditoire et de recevoir des commentaires. Dans un blogue comme celui-ci tu devrais être prêt à recevoir plein de commentaires qui ne vont pas dans ton sens. Tu devrais également être prêt à remettre en question tes affirmations.

        L’heure à laquelle les gens t’écrivent n’est absolument pas importante et t’en prendre aux gens personnellement en pointant le lieu de travail risque de te faire perdre des commentaires importants et de diminuer ton auditoire. Or, un blogue que personne ne lit n’a aucune importance.

        Tu n’es absolument pas obligé de répondre le jour mais lorsque cela est possible.

      • crioux dit :

        Avant votre arrivée, je n’ai eu que 3 personnes avec qui il était impossible de discuter nortmalement et que j’ai du bannir. Dans ton cas, j’ai du censurer plusieurs commentaires parce qu’il utilisaient les insultes at attaques perso. Normalement après quelques message qui ne passent pas les gens comprennent, mais vous continuez tous les deux à jouer juste sur la ligne. Ca n’est pas un climat propice à la discussion, ce qui fait fuir des gens qui venaient ici de temps en temps et qui étaient capables d’avoir une discussion normale, sans nécessairement être du même avis. Ca fait 10 ans que ce blogue existe, et j’en ai vu de toutes sortes. Et je réponds au gens même qui ont des opinions totalement opposées, c’est normal. D’autres auraient choisit de bannir, censurer ou simplement ignorer les opinions divergeantes (comme sur plusieurs autres blogs)
        Descendez d’une choche, discutez de façon respectueuse et ça sera réciproque.

      • BenoitG dit :

        «Enlève 1998, il n’y a pas plus de réchauffment, c’est un plateau»

        1998 est la seule et unique raison qu’il y a un plateau. Pas fort comme commentaire.

      • crioux dit :

        Non, même si tu enlèves 1998, il y a un plateau, voici les températures depuis 1999:

        Et encore et toujours le vieux truc d’utiliser 1880 comme période de référence avec une échelle exagérée…

      • crioux dit :

        Pourquoi pas prendre une date de référence plus significative au lieu de toujours la fin du « little ice age », une des périodes les plus froides depuis 8000 ans?

      • crioux dit :

        Tu as tellement tordu les données que le résultat ne fait aucun sens.
        Voici les données non tordues RSS et UHA. Difficile d’y voir une tendance à la hausse, surtout avec un échelle si près de la marge d’erreur. Tu ne peux pas définir un « trend » en prenant un des point les plus bas comme référence. C’est ce que les réchauffistes font en prenant 1880.
        http://woodfortrees.org/plot/rss/from:1999/plot/uah/from:1999
        Si on prend 2002
        http://woodfortrees.org/plot/uah/from:2002/plot/rss/from:2002
        ou si on prend 1996
        http://woodfortrees.org/plot/uah/from:1996/plot/rss/from:1996
        Toujours aucune tendance au réchauffement
        C’est malhonnète de prendre une petite partie de la courbe pour faire dire une chose, alors que n’importe quel autre façon de la prendre ne donne pas le même résutlat. Un peu comme la « corrélation » entre la hausse des température et du CO2, qui n’a existé qu’entre 1975 et 1998, pour n’importe quel autre période cette corrélation est inexistante.

      • BenoitG dit :

        http://c3headlines.typepad.com/.a/6a010536b58035970c0128779e56c4970c-pi

        Ce graphique ne fait aucun sens… 1900 plus chaud que 2000 ?!? c’est la thèse que tu défends?

      • crioux dit :

        Non il est correct, vérifie comme il faut, dans les années 1930 c’était le dustbowl en amérique du nord. Beaucoup de record de chaleur de cette période tiennent toujours. Et de toute façon c’est pas ça qui est important dans ce graphique, c’est de montrer la période du Little Ice age et de l’optimum médiéval, que les réchauffistes cachent ou ignorent parce que ça contredit leur dogme. Ils partent toujours de 1880, la fin du little ice age, le point le plus froid comme référence.
        Sinon, pourquoi ne pas parler d’apocalypse quand on regarde le réchauffement extrèmement rapide et important dans les années 1000?

      • BenoitG dit :

        «Tu as tellement tordu les données que le résultat ne fait aucun sens.Voici les données non tordues RSS et UHA.»

        Les données que j’ai entré dans WoodForTrees sont exactement les mêmes que toi, soit RSS from 1999 et UAH from 1999. Pareil!

        « Difficile d’y voir une tendance à la hausse, surtout avec un échelle si près de la marge d’erreur. Tu ne peux pas définir un « trend » en prenant un des point les plus bas comme référence.»

        Les refrigoristes prennent tjrs 1998 comme référence, soit le point le plus chaud selon RSS. Arroseur arrosé?

        La vérité, c’est que la tendance est la même si 1998 est exclus de l’équation:

      • crioux dit :

        Non les climato-réalistes ne prennent pas toujours 1998. Au contraire, on prend des données sur une beaucoup plus longue échelle de temps, et c’est là qu’on voit les cycles, et surtout qu’il y a eu des variations et des températures plus chaudes, bien avant que l’humain ne puissent avoir la moindre influence. Ce qui renforce l’hypothèse des cycles naturels.
        Par contre, on parle souvent de la fin du réchauffement depuis 1998 non pas pour appuyer notre hypothèse, mais bien pour démontrer que les prédictions de l’hypothèse réchauffiste du CO2 ne se sont pas réalisées.
        Et non on ne peut pas mesurer des cycles en forme d’ondes avec une ligne droite.
        Voir ce billet que j’ai écrit il y a quelques années:
        https://crioux.wordpress.com/2012/12/16/manipulations/
        `

      • BenoitG dit :

        «Non il est correct, vérifie comme il faut, dans les années 1930 c’était le dustbowl en amérique du nord. Beaucoup de record de chaleur de cette période tiennent toujours.»

        Ce n’est pas ce que montrent les données:


        http://www.ncdc.noaa.gov/cag/time-series/us/110/0/tavg/ytd/12/1895-2015?trend=true&trend_base=10&firsttrendyear=1895&lasttrendyear=2015

      • crioux dit :

        Please, tu va pas me donner en référence les données « ajustées » (manipulées) du NOAA:

        Ref: https://stevengoddard.wordpress.com/2014/06/23/noaanasa-dramatically-altered-us-temperatures-after-the-year-2000/

      • BenoitG dit :

        « mais vous continuez tous les deux à jouer juste sur la ligne […] Descendez d’une choche, discutez de façon respectueuse et ça sera réciproque.»

        Encore une fois je t’invite à soutenir tes propos par des preuves que mes commentaires sont irrespectueux envers. Sinon, arrête de m’inclure dans cela, je t’en prie.

      • BenoitG dit :

        «Please, tu va pas me donner en référence les données « ajustées » (manipulées) du NOAA»

        Ok, quand toi tu utilises les données du NOAA c’est correct, mais quand c’est moi, ces mêmes données sont «manipulées» (sic). C’est ça? Quelle consistance! Double standard?

        De toute façon, toutes sources crédibles sur les températures depuis 1850 montrent la même chose:

        http://api.onlinelibrary.wiley.com/asset/v1/doi/10.1029%2F2005JD006548/asset/image_n%2Fjgrd12562-fig-0012.png?l=Cgg2pVVsCMz3N1dNR6ga4TwFTVEhvOOtEsRvTM9m%2BplvluJTDFiarmndIIv%2Fhj4qYiOyKTc3t%2BYaZW4ktSHhNA%3D%3D
        Source: Uncertainty estimates in regional and global observed temperature changes: A new data set from 1850
        Authors P. Brohan, J. J. Kennedy, I. Harris, S. F. B. Tett, P. Jones, http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1029/2005JD006548/full

        ou

        http://api.onlinelibrary.wiley.com/asset/v1/doi/10.1029%2F2010JD015220/asset/image_n%2Fjgrd16941-fig-0005.png?l=Cgg2pVVsCMz6GyJFD9PqfXEEpinH9uPb8qV4aM7xmhfFJYf5E8MVKWXwd%2FVKtqtUOw9drjvGIz%2BFZnZp9i%2FABA%3D%3D
        Source: Reassessing biases and other uncertainties in sea surface temperature observations measured in situ since 1850: 2. Biases and homogenization
        Authors J. J. Kennedy, N. A. Rayner, R. O. Smith, D. E. Parker, M. Saunby, http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1029/2010JD015220/full

        ou encore

        ici, c’est en français: http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/56361/meteo_2015_88_48.pdf?sequence=1&isAllowed=y

      • crioux dit :

        Le NOAA est un organisme gouvernemental politisé, et non pas une référence scientifique.
        http://notrickszone.com/2015/08/26/suppression-of-science-former-noaa-meteorologist-says-employees-were-cautioned-not-to-talk-about-natural-cycles/

        Leurs ajustements ne sont pas majeurs, mais tous juste assez pour essayer de faire disparaitre le « plateau », ou les records des années 30 qui embarassent tant les réchauffistes et les gouvernements

        Pour ce qui est de 1880 (ou 1850), ou on le sait tous qu’il y a eu un réchauffment de 0,7 degré depuis. Le point de divergerance est que les réchauffistes disent que cE’st la faute des humains et du CO2, alors que nous on dit que ce sont des cycles naturels. Et si on enlève les oeillères et qu’on regarde les données passées, ça appuie l’hypothèse des cycles naturels et contredit l’hypothèse du CO2

        Les température ont toujours varié, et le CO2 aussi, mais pas en corrélation. Depuis la fin du dernier âge glaciaire, le CO2 n’a pas varié beaucoup, mais la température oui.


        Alors non, prendre 1880 comme date de référence ce n’est pas honnête. C’est une façon de tromper les gens.

      • BenoitG dit :

        « Et si on enlève les oeillères et qu’on regarde les données passées, ça appuie l’hypothèse des cycles naturels et contredit l’hypothèse du CO2»

        Tous s’entendent pour dire que les températures du passé ont comme facteur principal le soleil, et comme effet tampon les courants océaniques, incluant le GIEC, Mann, Cook et al.

        Prétendre que les explications naturelles du passé expliquent ce qui se passe aujourd’hui relève de l’anti-science. C’est l’équivalent de prétendre que les dinosaures ont existé, que la science est formelle là-dessus, et que donc ils existent toujours. C’est prétendre que les choses ne changent pas ou changent dans un ordre immuable. Ridicule.


        Source: Meehl, 2004, http://journals.ametsoc.org/doi/pdf/10.1175/1520-0442%282004%29017%3C3721%3ACONAAF%3E2.0.CO%3B2
        (encore une fois, le site SkepticalScience n’est pas la source de l’étude elle-même, mais seulement la source de l’image, tiré intégralement de Meehl, p. 3722)

      • crioux dit :

        Non, le GIEC, Mann et autres ont toujours dit que les cycles solaires étaint non-significatifs, et les ont toujours ignoré dans leur études et prédictions.
        Ton raisonnement qui suit est vraiment ridicule
        Ce qui est anti-science c’est d’ignorer les faits. Si depuis des millions d’années les facteurs naturels influent sur les variations du climat, comment se fait-il que la variation actuelle , qui n’a rien d’exceptionelle, ni par son amplitude ni par sa rapidité, soit obligatoirement notre faute? Encore plus quand cette varation semble correspondre aux cycles passés?
        Et ce que les climato-réalistes disent c’est le contraire de ce que tu avances. Selon eux, les climat à toujours changé et changera toujours, avec ou sans l’humain. Alors que les réchauffistes disent le contraire, que tout était stable et immuable, avant que l’humain ne commette le péché de l’industriualisation. D’où le Hockey Stick frauduleux de Mann, qui a fait disparaitre l’optimum médiéval et le little ice age, qui contredisaient le dogme de l’église verte.

      • BenoitG dit :

        «Si depuis des millions d’années les facteurs naturels influent sur les variations du climat, comment se fait-il que la variation actuelle , qui n’a rien d’exceptionelle, ni par son amplitude ni par sa rapidité, soit obligatoirement notre faute?»

        Personne n’a jamais dit que c’était «obligatoirement » de notre faute… tu tires ça de où?

        Comment j’ai mentionné à plusieurs reprises, publié des graphiques tirées d’articles scientifiques (au moins 10), mis des liens vers des données libres d’accès, et demandé des contre-expertises, les faits démontrent que les cycles naturelles ne peuvent plus être la source des changements climatiques.

        Comme l’ont montré Stone, Allen et al.(2007) l’influence du soleil sur les variations climatiques a grandement diminuée depuis 50 ans par rapport aux 100 ans précédents cette période.
        «The SOL and VOL forcings contribute little because their values are almost identical in the two decades compared.»

      • crioux dit :

        Personne n’a jamais dit que c’était «obligatoirement » de notre faute… tu tires ça de où?
        Ah non? Alors tu concèdes qu’il puisse s’agir de variations naturelles?

        Encore une fois « skepticalscience » n’est pas une référence crédible.

      • crioux dit :

        Pour ce qui est des cycles solaires, j’en ai déjà amplement parlé, mais voici un article que j’ai lu très récemment:
        En blau, la moyenne de tous les cycles solaires enregistrés, en rouge le cycle actuel, en noir le cycle 5 durant le little ice age.

        http://notrickszone.com/2015/09/29/german-scientists-models-showing-bitter-winters-are-ahead-for-europe-current-solar-cycle-weakest-in-200-years/

      • BenoitG dit :

        «Ah non? Alors tu concèdes qu’il puisse s’agir de variations naturelles?

        Encore une fois « skepticalscience » n’est pas une référence crédible.»

        Perso, je pense que tu essaies de faire en sorte que les gens deviennent en colère contre toi pour que tu puisses les bannir. C’est complètement fou et hallucinant de quelle façon tu ne lis pas les commentaires des autres, à l’intérieur du même post. Moi, je ne pogne pas les nerfs. J’explique encore (et encore et encore). Les graphiques de Skeptical Science sont un support visuel seulement et la source scientifique est cité juste avant. C’est encore le cas dans mon commentaire que tu critiques.

        De toute façon, WUWT, selon tes propres standards, ne devraient pas être un site crédibles non plus. Une entrée du blogue d’hier était de Tim Ball. Or, il a été démontré que ce Tim Ball n’est pas partial:

        http://www.sourcewatch.org/index.php/Tim_Ball
        Il a co-fondé Friends of Science, dont une partie du financement provient des énergies fossiles (allo!?)

        «Johnson has filed an 18-page statement of defence denying « each and every allegation of fact and law » made by Ball.[10]

        In the face of this and an even-more strident Statement of Defence by the Calgary Herald (“The Plantiff (Dr. Ball) is viewed as a paid promoter of the agenda of the oil and gas industry rather than as a practicing scientist.”), Ball withdrew the suit in June 2007.»

        Verse dans les attaques personnelles et non-fondées:
        http://wottsupwiththat.com/2011/04/11/help-asked-for-dr-tim-ball-in-legal-battle-with-dr-mann/

        Est un fraudeur; il se proclame climate scientist alors qu’il est un géographe, depuis 20 ans «à la retraite».
        http://www.desmogblog.com/timothy-f-ball-tim-ball

        Un autre 2 poids 2 mesures de ta part, non?

      • crioux dit :

        Friends of science n’est pas financé par les « pétrolières », il s’agit de scientifiques à la retraite et autres gens concernés par l’usurpation de la science, et c’est financé par les membres.

        wootsupwiththat? Un site anonyme dont le seul et unique but est de salit Athnoy Watts? Je me demande qui peut être derrière ça?

        desmogblog, un site qui fait une liste de scientifiques qui soent contredire le blog, une sorte de « hit list »

        Parce que bien sûr un activiste vert c’est tellement impartial…

        J’ai pas le temps de commencer à sortir toutes les fraudes commises par des enverdeurs, from the top of my head: John Cook, David Suzuki, Al Gore, Michael Mann…

        Dis moi quel sites tu fréquentes, je te dirai qui tu es….

      • BenoitG dit :

        C’est supposé prouver quoi au juste?

      • crioux dit :

        Que le cycle actuel (et le prochain est prévu être encore plus faible) se rapproche de plus en plus des cycles qu’il y avait durant le little ice age.

      • BenoitG dit :

        «Friends of science n’est pas financé par les « pétrolières », il s’agit de scientifiques à la retraite et autres gens concernés par l’usurpation de la science, et c’est financé par les membres.»

        Faux!

        http://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2011/09/16/desinformation-utiliser-luniversite-outil
        http://deepclimate.org/2009/12/02/in-the-beginning-friends-of-science-talisman-energy-and-the-de-freitas-brothers/

        Même Talisman Energy le reconnait:
        http://talismanenergy.mwnewsroom.com/Files/84/844df1d9-f27b-4b48-aa5d-1b43810efacf.pdf

      • crioux dit :

        Même si c’était le cas, ça change quoi? Est-ce que tu veux vraiment qu’on regarde qui finance les groupes environnementalistes? Tu risques d’être surpris.

      • Francois dit :

        Tu le fais pour démolir les références qui ne te plaisent pas. Au moins ait l’honnêteté d’admettre ou arrête de descendre les informations et personnes reconnus.

      • Ca fais longtemps qu’on sait qui finance les groupes de gauche, Il y a bien sur George Soros mais aussi d’autres multi milliardaires pleins de haine comme Soros.

        La gauche est mieux et plus financée que la droite.

        Ca fais des annees que sur les blogues des USA cela a été revelé au grand jour.

        Le quebec est un peu en retard sur les nouvelles comme d’habitude et moins bien informé ( oui je suis quebecois, francophone ) , ce qui aide la gauche à en passer une vite au peuple naif qui est plus interessé à leur iphone ou a regarder « la voix » à la tv.

      • BenoitG dit :

        «Même si c’était le cas, ça change quoi? Est-ce que tu veux vraiment qu’on regarde qui finance les groupes environnementalistes? Tu risques d’être surpris.»

        1. Tu refuses de le reconnaitre, en parlant au conditionnel, alors que je l’ai irréfutablement prouvé.
        2. Les biais en science, ça te dit quelque chose?
        3. Tu dis souvent ad nauseam que le GIEC, la NOAA et autres, sont des organismes politiques. Si on ne devrait pas regarder le financement de Friends of Science, pourquoi le faire avec ces organismes? Un autre 2 poids 2 mesures.
        4. Jamais, au grand jamais, je n’avance d’argument me basant sur les groupes environnementalistes. Je parle de littérature scientifique. Tu devrais en faire autant.

      • BenoitG dit :

        Petit fait cocasse.

        Selon Wikipédia https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_weather_records#Other_high-temperature_records

        Le nombre de records absolus de chaleur depuis 2000 est de 48 sur 89, soit près de 54%.

      • crioux dit :

        Wikipedia n’est pas une source fiable, en particulier pour tout ce qui touche la question climatique. William Connely, un activiste (qui est aussi un des fondateurs du blog de propagande realclimate) administrateur chez Wiki a modifié des milliers d’articles pour soit discréditer les scientifiques sceptiques ou « améliorer » les articles en faveur du dogme réchauffiste.
        http://blogs.telegraph.co.uk/news/jamesdelingpole/100020515/climategate-the-corruption-of-wikipedia/
        http://wattsupwiththat.com/2010/10/13/wikipedia-turbo-revisionism-by-william-connolley-continues/

        Et même si les records des années 30 auvaient été dépassés (ce qui n’est pas le cas), et que « l’histoire » n’avait commencé qu’en 1880 (ce qui n’est pas le cas, il y a eu des périodes bien plus chaudes avant 1880) qu’est-ce que tu ne comprends pas au principe de plateau? Le fait que nous soyons au sommet d’un cycle chaud, c’est normal que les températures plus chaudes y soient groupés. Ca veut aussi dire qu’après le sommet d’un cycle, il y a une descente…

        Regarde où nous sommes sur le graphique, qu’est-ce qui arrive après selon toi?

      • crioux dit :

        Pas dans le cas du climat, n’as-tu pas lu ce que j’ai posté? Tu trouves ça normal?
        Qu’est-ce que tu aurais dit si un activiste sceptique avait modifié des milliers d’articles wikipedia pour en changer le contenu, contre les réchauffistes??

      • Francois dit :

        Je note que le gars a abusé de ses privilèges, les a perdu et que les articles ont été corrigé. Si cela est avéré alors cela démontre que la première victime en temps de guerre est la vérité. Dirais-tu que tu détiens la Vérité?

      • crioux dit :

        Où t’as vu ça que ça avait été corrigé et qu’il n’était plus éditeur?
        http://wattsupwiththat.com/2010/10/13/wikipedia-turbo-revisionism-by-william-connolley-continues/

      • François dit :

        Je note que l’article date de 2010. Je considère que tout est rentré dans l’ordre. Mais les impacts n’ont pas été documenté donc il est compliqué de trancher. Même le chiffre de 5000 ne veut rien dire.

        Il faut garder la tête froide. Est-ce qu’on pourrait amener les mêmes accusations du côté des climato-sceptiques? Oui.

        Je trouve que tu es rapide pour jeter la pierre mais jamais tu ne la jette de ton côté.

      • BenoitG dit :

        «Wikipedia n’est pas une source fiable, en particulier pour tout ce qui touche la question climatique. William Connely, un activiste (qui est aussi un des fondateurs du blog de propagande realclimate) administrateur chez Wiki a modifié des milliers d’articles pour soit discréditer les scientifiques sceptiques ou « améliorer » les articles en faveur du dogme réchauffiste.»

        1. Cet article illustre les records de températures. Ce n’est pas un article sur les changements climatiques;
        2. Connely n’est pas intervenu dans cet article;
        3. As-tu vérifier la validité de ces records?
        4. Encore une fois, tes affirmations (records datant tjrs des années 30) ne sont pas soutenues par des preuves ou des sources. Il faut juste te croire.
        5. J’te gage que ça aussi c’est un site de propagande: http://www.wunderground.com/blog/JeffMasters/comment.html?entrynum=1701 ??

      • crioux dit :

        T’es incapable de faire des recherches quand ça fait pas ton affaire, mais t’es vite sur Google pour trouver l’inverse.

        De toute façon tu ne lis pas ce que je poste, alors tiens, quelque chose d’autre que tu ne liras pas:
        http://wattsupwiththat.com/2014/06/29/noaas-temperature-control-knob-for-the-past-the-present-and-maybe-the-future-july-1936-now-hottest-month-again/
        Il y a plein d’autres article sur le sujet, mais j’ai pas de temps à perdre avec toi. Je travaille.

      • BenoitG dit :

        Donc, ce que vous reprochez à Connelly, c’est d’avoir supprimé la résignation de Hal Lewis? C’est tout?

        Lorsque vous dites que Connelly a pris le contrôle de Wikipédia, et qu’il a corrompu l’encyclopédie dans le grand complot réchauffiste, vous niaisez?

      • crioux dit :

        Modifier plus de 5000 articles tous en lien avec le climat, c’est pas rien.
        Lâche moi avec tes complots, c’est un type malhonnête, fondateur d’un blog de propagande (Realclimate). Incapable d’argumenter avec les faits, des activistes de ce genre se tournent vers les manipulations et le salissage.

      • BenoitG dit :


        Regarde les titres des graphiques. Le premier illustre les températures. Le second les températures moyennes. Il est totalement évident que les deux graphiques ne soient pas identiques. Aucun complot là-dedans. C’est tellement évident que tout porte à croire que Watts le fait exprès…

        Son commentaire, «This isn’t just some issue with gridding, or anomalies, or method, it is about NOAA not being able to present historical climate information of the United States accurately» ne fait aucune sens. Dis-moi pourquoi deux graphiques montrant deux choses différentes devraient être identiques?!?
        Youhou!!!

  4. BenoitG dit :

    «J’avoue que c’est un peu limite et pas dans mes habitude, mais tu n’es certainement pas une référence pour ce qui est des attaques perso, et ton copain Francois encore moins.»

    1. Sors moi un ad hominem (post, date, heure du commentaire)
    2. François, que je ne connais pas, ne peut pas servir de prétexte à m’attaquer. Ce n’est pas parce que tu subis des attaques d’un tiers que ça te donne le droit de m’attaquer. Raisonnement fallacieux.

    • crioux dit :

      J’ai pas le temps d’aller fouiller dans la poubelle, je suis sur mon heure de diner. Mais dis-toi que quand ça contient des insultes c’est pas publié, et que quand c’est de façon répété, je suis de moins en moins patient avec les commentaires.

  5. BenoitG dit :

    J’ai une admiration envers ta facilité à contourner les questions embarrassantes. Comme par exemple, est-ce que toi, lorsque tu utilises les données du NOAA pour prouver tes arguments, ces données sont moins «manipulées»?

    Ou encore, sur un autre sujet (post), qu’est-ce que ça fait que les réfugiés disent «Allahu akbar» ?

    ou encore quelles études sérieuses appuient l’hypothèse de notch-delay?

    • crioux dit :

      1- Puisqu’on fait dans la politesse, je peux te retourner le compliment. Tu as une admirable capacité a ignorer les infos qui contredisent le dogme. 🙂
      Le NOAA n’a pas ajusté TOUTES les données, ils ont refroidit une partie des données du début du 2oe siècle, et réchauffé la fin. Pas beaucoup, mais suffisamment pour que les températures récentes soient plus élevées que les records des années 30, et tenter de faire disparaitre la « pause », pusque ceux-ci contredisaient le discours du gouvernement. Il y a eu DEUX cas de manipulation de données du NOAA.

      2-Quand tu es un (vrai) réfugié, et que tu veux aller dans un pays chrétien qui ont des valeurs différentes, et que tu leur deamnde de l’aide, de t’accueillir, tu rentre pas en criant « Allah est grand » a tue-tête. A moins que le but soit d’envahir et de conquérir ce territoire au nom de l’islam.

      3-Une étude ou un papier scientifique ne marche pas en fonction du nombre d’appui, ou d’un consensus, mais en fonction des résultats. Les premiers qui ont publié sur la dérive des continents ont été ridiculisés, et ça a pris des décennies avant que ça soit accepté, mais ils avaient raison. Même chose pour Gallilée, Copernic etc..
      Contrairement à l’hypothèse réchauffiste, dont les prédictions ont toutes été fausses jusqu’à maintenant (on ne voit pas pourquoi elles le seraient plus dans 100 ans), l’hypothèse du Notch-delay n’a pas été déboutée par les observations, et ça va prendre moins de 10 ans avant de savoir si elle est confirmée ou pas. Ce sont les observations qui contredisent ou valident une hypothèse, et non pas des sondages d’opinions auprès d’autres scientifiques, dont certains ont des agendas politiques.

      • Francois dit :

        « 2-Quand tu es un (vrai) réfugié, et que tu veux aller dans un pays chrétien qui ont des valeurs différentes, et que tu leur deamnde de l’aide, de t’accueillir, tu rentre pas en criant « Allah est grand » a tue-tête. A moins que le but soit d’envahir et de conquérir ce territoire au nom de l’islam. »

        On est loin du climat mais ton commentaire relève plus du jugement de valeur que des faits. Quand tu vis un moment de délivrance, tu dis ce que tu veux mais également ce que tu connais. Cela n’a absolument rien à avoir avec un envahissement. Si je passe au travers de divers péril, ce n’est pas le fait que mon voisin est musulman qui va m’empêcher de dire mon Dieu.

      • crioux dit :

        Tu vois ce que tu veux voir, et moi je vois autre chose. Moi je vois une manipulation des médias, en placant les quelques enfants en avant pour les caméras, en leur faisant réciter des slogan appris par coeur, alors que l’écrasante majorité sont des jeunes hommes

      • Francois dit :

        « Tu vois ce que tu veux voir, et moi je vois autre chose. Moi je vois une manipulation des médias, en placant les quelques enfants en avant pour les caméras, en leur faisant réciter des slogan appris par coeur, alors que l’écrasnate majorité sont des jeunes hommes »
        Pour ce qui est de ce que l’on veut voir, ce qui est vrai dans un sens l’est dans l’autre. Tu présentes sans cesse des vidéo bidon de YouTube et tu les présentes comme des faits. Ce n’est même pas du journalisme dans la plupart des cas. Les faits ne résistent pas à ton analyse.

      • crioux dit :

        ??vidéo bidon? Au contraire, tu ne peux pas avoir plus près de la réalité, des faits, sans filtre ni manipulation.
        Par contre ce que les grands médias nous montrent c’est très différent et certainement pas un gage de vérité ou de réalité. Est-ce que je n’ai pas montré un vidéo recemment qui montrait la différence entre ce que montraient les médias et la réalité, notamment le gars qui pousse sa femme et son bébé sur les rails, pour ensuite faire comme si on le battait?
        Et que dire de ça:

        Mais le sujet ici est sur 2015 année la plus chaude…

      • François dit :

        Non, je maintiens que la vidéo est bidon. Qui est le journaliste? À quelle organisation appartient-il?
        Pour ton réfugié qui poussait sa femme, j’avais démonté ton vidéo. C’est de l’intox.

      • BenoitG dit :

        «2-Quand tu es un (vrai) réfugié, et que tu veux aller dans un pays chrétien qui ont des valeurs différentes, et que tu leur deamnde de l’aide, de t’accueillir, tu rentre pas en criant « Allah est grand » a tue-tête. A moins que le but soit d’envahir et de conquérir ce territoire au nom de l’islam.»

        1. Faux dilemme
        2. Allahu akbar signifie Dieu est grand. Combien de Chrétiens le disent par jour d’après toi?

      • BenoitG dit :

        «2-Quand tu es un (vrai) réfugié, et que tu veux aller dans un pays chrétien qui ont des valeurs différentes, et que tu leur deamnde de l’aide, de t’accueillir, tu rentre pas en criant « Allah est grand » a tue-tête. A moins que le but soit d’envahir et de conquérir ce territoire au nom de l’islam.»

        Donc, selon toi, deux personnes qui disent EXACTEMENT la même chose (« Dieu est grand »), mais dans deux langues différentes (arabe – « Allahu akbar ») et anglais (« God is mighty »), le premier désire conquérir le monde?!?

        Savais-tu que la dernière semaine, 14 mille personnes ont tweeté « God is mighty » selon Topsy? Pourquoi ces personnes (surtout des américains), ne seraient-ils pas aussi dangereuses que celles qui clament « Allahu akbar »?

      • BenoitG dit :

        « l’hypothèse du Notch-delay n’a pas été déboutée par les observations, et ça va prendre moins de 10 ans avant de savoir si elle est confirmée ou pas.»

        Vers quelles revues puis-je me tourner pour valider ou pas le notch-delay?

        Pourquoi ça prendrait encore 10 ans pour valider cette théorie? On a juste à étudier ce qui s’est fait dans le passé, non? Pourquoi lui donner encore du temps et ne pas le faire pour les facteurs anthropogéniques? Deux poids deux mesures?

      • crioux dit :

        Au risque de me ré-répéter: la méthode scientifique:
        -Emettre une hyptohèse (tentative d’explication, qui dans le cas du Notch-delay est basée sur les observations passeés)
        -Tester (expérimentation et observation) l’hypothèse de façon répétée. Dans ce cas-ci observer les températures.
        -Vérifier si les observations et les résultats correspondent avec la l’hypothèse.
        -Si oui, ça renforce l’hypothèse et on continue de tester, de la mettre à l’épreuve (éventuellement, elle pourrait devenir une théorie scientifique)
        -Si non, l’hypothèse est fausse et on la remplace par une autre.

        Est-ce que les réchauffistes respectent la méthode scientifique : NON (les prédictions basées sur leur hypothèses sont contredites par les observations)
        Est-ce que l’hypothèse du Notch Delay respecte la méthode scientifique : OUI

      • BenoitG dit :

        «Est-ce que les réchauffistes respectent la méthode scientifique : NON (les prédictions basées sur leur hypothèses sont contredites par les observations)»

        Tu mêles hypothèses et projections. Résume moi, très simplement, l’hypothèse défendu par le GIEC.

      • crioux dit :

        Et toi tu joues avec les mots, les projections sont basées sur l’hypothèse que le CO2 est le principal facteur qui fait varier le climat (hypothèse que le GIEC, organisme de propagande de l’ONU défend). Ce qui est faux, ce sont les cycles naturels, pricipalement solaires et océaniques.
        Mais j’ai l’impression de me répéter jour après jour.
        Mais on aura pas besoin d’attendre 10 ans, il est plus que probable que le refroidissement commence avant. C’est malheureusement un refroidissement, avec tous les problèmes graves qui en découlent, que ça va prendre pour que la population finisse par se rendre compte qu’ils ont été bernés, alors que le réchauffement lui était bénéfique.

      • BenoitG dit :

        «Est-ce que l’hypothèse du Notch Delay respecte la méthode scientifique : OUI»

        Au risque de me répéter: quelle est l’hypothèse du notch-delay et où (quelle revue scientifique) cette hypothèse est-elle défendue?

      • crioux dit :

        J’ai pas le temps de faire les recherches à ta place. Je t’ai référé à plusieurs reprises des infos sur ça, mais si tu les aimes pas, en voici d’autres, que j’ai trouvé en 3 secondes avec google.
        http://sciencespeak.com/climate-nd-solar.html
        http://wattsupwiththat.com/2014/10/01/test-driving-the-solar-notch-delay-model/

      • BenoitG dit :

        « l’hypothèse que le CO2 est le principal facteur qui fait varier le climat (hypothèse que le GIEC, organisme de propagande de l’ONU défend). Ce qui est faux, ce sont les cycles naturels, pricipalement solaires et océaniques.»

        C’est moi qui me répète: les données actuellement disponibles sur les cycles solaires et les cycles océaniques (et volcans et autres), bref, les facteurs naturels, n’expliquent pas les changements climatiques.

        D’autres articles scientifiques:

        Source: Long-term natural variability and 20th century climate change http://www.pnas.org/content/106/38/16120.full


        Source: Anthropogenic and natural warming inferred from changes in Earth’s energy balance http://www.nature.com/ngeo/journal/v5/n1/full/ngeo1327.html

      • BenoitG dit :

        «J’ai pas le temps de faire les recherches à ta place. Je t’ai référé à plusieurs reprises des infos sur ça, mais si tu les aimes pas, en voici d’autres, que j’ai trouvé en 3 secondes avec google.»

        Le problème, tu vois, est que je ne veux pas des blogues qui vantent la théorie du notch-delay, mais des études scientifiques. Je n’en trouve pas. Toi?

      • BenoitG dit :

        «Et toi tu joues avec les mots, les projections sont basées sur l’hypothèse que le CO2 est le principal facteur qui fait varier le climat»

        La vérité, qu’elle te plaise ou pas, est que hypothèse scientifique et projection modélique sont deux concepts distincts. Une hypothèse peut mener à des centaines de projections très différentes. Donc prouver qu’une des centaines de projections est fausse n’invalide pas l’hypothèse, mais seulement cette même projection. Elle n’invalide pas non plus les autres projections.

    • BenoitG dit :

      « Tu as une admirable capacité a ignorer les infos qui contredisent le dogme.» Publiées dans quelle revue? Je te présente toujours des études publiées, avec la référence en prime. Et toi, ce sont des infos de WUWT, JNova ou Notrickzone. Youhou!

      «Le NOAA n’a pas ajusté TOUTES les données»
      Tant mieux, ça veut dire que le science climatique progresse. Les scientifiques ont découvert des biais dans l’interprétation des données. Lorsque je prends la température de mon enfant sous le bras, et que je lis le résultat, la température exprimée n’est pas exacte. Je dois apporter des ajustements. Un thermomètre sous le bras et un rectal ne donne pas les mêmes résultats. un des 2 doit être ajusté. La T° prise à l’aisselle N’EST PAS MANIPULÉE, mais ajustée selon des normes établies. Me semble que c’est pas sorcier comme phénomène…. En tout cas.

      En passant, ne pas prouver comme vrai ne signifie pas qu’on prouve que c’est faux. Ça aussi, ça fait partie de la méthode scientifique.

      • crioux dit :

        WUWT et Notrickzone, etc sont des sites de vulgarisation, ils citent des études scientifiques réelles et même souvent des scientifiques font des « Guest posts » sur WUWT. Alors que skepticalscience est un site de propagande remplis de mensonges.
        Pour ce qui est de la pulications, il a été démontré que le processus de publication, et mpême le Peer-review a été corrompus et n’est plus fiable. Dans le cas du climat, certains s’organisent pour bloquer les publications sceptiques et s’auto-« peer-review » entre eux, empêchant des sceptiques de critiquer les papiers réchauffistes.
        http://www.wsj.com/articles/hank-campbell-the-corruption-of-peer-review-is-harming-scientific-credibility-1405290747

        Et au contraire, c’est la base de la méthode scientifique, rien n’est jamais sûr à 100%, tout est tentative d’explication (jusqu’à preuve du contraire), mais si quelque chose est démontré faux, c’est faux.
        L’hypothèse réchauffiste a échoué, elle doit laisser la place d’autres hypothèses plus prometteuses. Même si ça fait pas l’affaire des gouvernement, des activistes, et scientifiques qui en ont fait leur carrière.

        It doesn’t matter how beautiful your theory is, it doesn’t matter how smart you are. If it doesn’t agree with experiment, it’s wrong.

        –Richard P. Feynman

      • BenoitG dit :

        «Pour ce qui est de la publications, il a été démontré que le processus de publication, et même le Peer-review a été corrompus et n’est plus fiable.»

        Quand tu dis ça, j’imagine que tu penses à la revue Energy & Environment, où 75 % des études sceptiques sur le climat sont publiées ? Le mandat, selon leur propre éditeur est de :

        «Energy and Environment is an interdisciplinary journal aimed at natural scientists, technologists and the international social science and policy communities covering the direct and indirect environmental impacts of energy acquisition, transport, production and use. A particular objective is to cover the social, economic and political dimensions of such issues at local, national and international level. The technological and scientific aspects of energy and environment questions including energy conservation, and the interaction of energy forms and systems with the physical environment, are covered, including the relationship of such questions to wider economic and socio-political issues. Papers covering energy related aspects of wider environmental questions are included, such as the use of fuel wood and continuing impacts of de-forestation.»

        WOW! Quelle crédibilité sur la science climatique!

        Ou encore que ces publications sont faites par les mêmes 15 personnes, dont Spencer, Morner, Pielke (2)… Bref, faisait partie du 3%. Et même encore, Morner n’est pas inclut là-dedans, puisqu’il n’est pas un expert tel qu’entendu dans l’étude du 97%…

        http://www.populartechnology.net/2009/10/peer-reviewed-papers-supporting.html#Sea

      • BenoitG dit :

        »Alors que skepticalscience est un site de propagande remplis de mensonges.»

        Le site Skeptical Science ne réfère-t-il pas à des articles scientifiques publiés dans tout ces posts?

      • crioux dit :

        Malheureusement non, et en plus ils ont fait la propagande de leur propre étude frauduleuse (consensus project).
        En plus ils osent dire que ce qu’ils disent c’est que le « la science » dit.

      • BenoitG dit :

        «Malheureusement non, et en plus ils ont fait la propagande de leur propre étude frauduleuse (consensus project).
        En plus ils osent dire que ce qu’ils disent c’est que le « la science » dit.»

        Encore une fois tu as tort. Tous les posts fait par le site Skeptical Science proposent des références vers des études scientifiques et accessibles à tous (sans frais). Sans exception.

        Exemple typique, le post « It’s not the Sun », l’explication intermédiaire propose ni plus ni moins que 26 articles scientifiques, provenant de 18 experts différents. Est-ce qu’un seul post d’un seul sujet provenant de WUWT ou JNOVA peut en dire autant?

      • crioux dit :

        Yeah right:
        https://www.skepticalscience.com/global-warming-scientific-consensus.htm

        The « consensus project » de Cook a été démontré comme étant une des plus grosses faudes scientifiques. J’en ai déjà parlé a de multiples reprises, on va pas recommencer ça ici.
        Côté science, skepticalscience n’a AUCUNE crédibilité. C’est un blog de propagande (Tout comme Realclimate), point final. Alors que les blogs comme wattsupwiththat sont des blogs de contre-propagande, qui utilisent la science et de véritables scientifiques.

        http://hockeyschtick.blogspot.ca/2012/06/astrophysicist-debunks-disinformation.html
        http://wattsupwiththat.com/2013/05/17/to-john-cook-it-isnt-hate-its-pity-pity-for-having-such-a-weak-argument-you-are-forced-to-fabricate-in-epic-proportions/
        http://manicbeancounter.com/2015/07/25/john-cook-undermining-democracy-through-misinformation/

  6. BenoitG dit :

    J’ai un argument pour ton hypothèse. La pause n’est pas depuis 1998, mais date de plus de 30 ans:

    • crioux dit :

      Les maths ne sont pas bonnes. La pause c’est 18 ans et 8 mois officiellement, et des fois juqu’à 20 ans dépendant des datasets utilisés. Mais 18 ans et 8 mois c’est induscutable.

      • BenoitG dit :

        Même les maths ne sont pas si certaines que ça…


        De octobre 1996 à juillet 2014, ça donnait 17 ans et 10 mois de pause. Exactement un an plus tard, soit 12 mois, vous calculiez seulement 18 ans et 7 mois, soit 9 mois de plus. Donc vos maths ressemblent à ça: 214 + 12 = 223.

        Trouvez l’erreur!?!

      • crioux dit :

        ? Tu cherche des poux. 18 ans et 8 mois, c’est 224 mois, depuis janvier 1997. Parce que un des graphiques prend trois mois de plus tu essayes de dire que c’est faux? La tendance peut avoir changé de quelques centièmes de degrés qui pouvaient faire que il y a un an, trois mois de plus donnaient encore une tendance de 0,00C… On est dans une période courte, qui joue dans les centièmes de degrés. Cet exemple ne sert qu’à démontrer l’échec des prévision réchauffiste. Ce n’est aucunement le coeur de l’argumentaire de l’hypothèse des cycles solaires. Mais ça l’appuie puisque cette hypothèse prédit la fin du réchauffement et un refroifdissement imminent. Alors oui les observations appuient l’hypothèse des cycles solaires et contredit l’hypothèse du CO2, puisque depuis 18 ans, l’humanité a émit le tiers de tout le CO2 émit de toute son histoire, sans effet sur le climat….
        Méthode scientifique….

      • BenoitG dit :

        «Tu cherche des poux. 18 ans et 8 mois, c’est 224 mois, depuis janvier 1997.»

        Ça prouve seulement que vous manipulez les données. Si le réchauffement s’arrêtait en octobre 1996 en juillet 2014, alors pourquoi déplacer la date de début de la pause à janvier 1997 en juillet 2015? Pourquoi ne pas garder octobre 1996 si ce n’est que cette date ne soutient votre hypothèse…

        Ce n’est pas exactement ce que vous reprochez à Mann, c’est-à-dire abandonner des données (oct., nov. et déc. 96) parce qu’elles ne servent à appuyer votre hypothèse de pause?

        « Cet exemple ne sert qu’à démontrer l’échec des prévision réchauffiste.»

        1. Jamais l’hypothèse, ni les projections, du GIEC n’a été de dire que les températures allaient augmenter irrémédiablement à chaque année. Si tu avances cette argument, il faut que tu sois en mesure de l’appuyer, non?

        2. Jamais les températures n’ont suivies une ligne droite, en hausse ou en baisse. Pourquoi ça serait différent auj.?

        3. Lors du réchauffement vécu depuis 1850, est-ce que le températures ont connues une hausse régulière et ininterrompue? Pourquoi ça serait différent auj.?

      • crioux dit :

        Il n’y a pas de manipulations. C’est juste un calcul mathématique. De quelle date à quelle date est-ce que le tendance est 0,00/décennie? C’est tout.

        L’hypothèse que GIEC a toujours été que si le CO2 augmente, la température va augmenter avec. Et tous les modèles informatiques (qui ont tous échoué) étaient tous basé sur ça. Et c’est sur ces modèles que nos politiciens se basent pour dilapider des centaines de millairds à « combattre le CO2 »
        Echec des modèles:

        Et voici les prédictions du GIEC, comparé aux observations réelles (point noirs)

        Le réchauffment depuis 1850 n’est pas du à l’humain, ni au CO2. C’est un retour vers la normale tout à fait naturel au sortir du Little Ice Age. Les émissions humaines significatives de CO2 n’ont commencé qu’en 1940 (boom industriel d’après guerre). Et ironiquement c’est en 1940 jusdqu’en 1970 qu’il y a eu un refroidissement, qui correspond donc avec les cycles naturels, et non pas le CO2.
        Comment peux-tu ne pas le voir?

      • BenoitG dit :

        «Il n’y a pas de manipulations.»

        La date de début de la pause varie de fois en fois. Il y a-t-il une pause oui ou non? si oui, à quelle date?

        Pas à quelleS dateS?

        «De quelle date à quelle date est-ce que le tendance est 0,00/décennie? C’est tout.»

        Si c’est pas ça du cherry-picking, je me demande bien c’est quoi… Dans cette logique, pourquoi ne pas prendre 1987 comme date de départ de la pause, puisque les données UAH montrent clairement une pointe à 0,27°C, tout comme en 2015?

        «L’hypothèse que GIEC a toujours été que si le CO2 augmente, la température va augmenter avec.»

        En parfaite corrélation? Bien sûr que non. Les facteurs naturels doivent être inclus dans le calcul. Puisque ces facteurs ont une légère tendance à la baisse, il est normal que la somme des facteurs montre une faible hausse globale.

        1/2

      • crioux dit :

        C’est un simple calcul mathématique, essaye pas de voir des choses là où il n’y en a pas.

        Et ton dernier paragraphe résume bien le problème: Les réchauffistes pensent que le CO2 est la cause principale (ou même la seule) et que les cycles naturels sont insignifiants, alors que les sceptiques pensent que les cycles naturels ont l’impact le plus important et que le CO2 a un impact insignifiant. Tout tourne autour de ça et cette différence est TRÈS importante. Si ce sont les cycles naturels, les politiciens, l’ONU et les activistes ne peuvent plus mettre la faute sur l’humain, ne peuvent plus nous taxer, nous contrôler ou mettre la faute sur le capitalisme. Alors que s’il est révélé que ce sont tout simplement des cycles naturels, tout ces gens perdraient jobs, argent, pouvoir et subventions.

      • François dit :

        Vous avez raison (je ne croyais jamais le dire🙂 ) Nos opinions divergent là-dessus. Toutefois comme les effets se feront sentir sur une très longue période et que les prédictions sont à très long terme, on ne peut pas attendre 50 ans pour dire: Zut, untel avait raison. Il faut faire un choix maintenant avec les meilleures données que l’on a. Or les organisations qui sont chargés de produire ces données et analyses ne vont pas dans votre sens. On doit faire un choix maintenant.

      • crioux dit :

        Vous citez pascal wager, comme dans ce vidéo qui est utulisé par les internautes réchauffistes:

        Alors que dans la réalité, cet argument est faux:

        Alors NON, on ne doit pas dépenser 5000 milliards par an (ce que l’ONU va proposer à la conférence de Paris) pour quelque chose qui n’existe pas.

      • BenoitG dit :

        «Et tous les modèles informatiques (qui ont tous échoué) étaient tous basé sur ça.»

        Encore une fois, tu mêles projections et hypothèse. Prouver comme fausse une projection n’influence en rien la validité de l’hypothèse. (lis-tu mes commentaires?) Sinon, l’hypothèse du global cooling devrait être rejetée puisque les projection de Easterbrook sont fausse (regarde bien la ligne pointillé en 2015)

        Cette ligne indique une chute des températures (NH) d’environ 0,3°C depuis le sommet atteint (sic) en 1998, non?
        Pourquoi ne rejettes-tu pas cette hypothèse, je viens de prouver que ses projections ont échoué…

        «Et ironiquement c’est en 1940 jusdqu’en 1970 qu’il y a eu un refroidissement, qui correspond donc avec les cycles naturels, et non pas le CO2.»

        Que veut dire «sum of natural cycles»? Comment un «cycle naturel» peut-il se calculer en °C ?

        2/2

      • crioux dit :

        C’est la BASE de la méthode scientifique, que tu ne sembles toujours pas comprendre.
        Les projections et prédictions sont faites à partir de l’hypothèse, si les prédictions sont fausses, c’est que l’hypothèse est fausse.

        Pour ce qui est de ton graphe, que signifient A et B?

      • BenoitG dit :

        «Pour ce qui est de ton graphe, que signifient A et B»

        ‘A’ projection based on assuming next cool phase will be similar to the 1945-1977 cool phase. ‘B’ projection based on assuming next cool phase will be similar to the 1880-1915 cool phase.
        Source: http://www.globalresearch.ca/global-cooling-is-here/10783

        Hypothèse: les cycles naturels causeront un refroidissement

        projection A: refroidissement similaire à 45-77

        Projection B: refroidissement similaire à 1880-1915

        Selon ta logique, puisque la projection B ne s’est pas réalisée, l’hypothèse doit être rejetée, non?

      • crioux dit :

        ? Le scénario A semble correpondre très bien à la réalité.

  7. BenoitG dit :

    1. Jamais l’hypothèse, ni les projections, du GIEC n’a été de dire que les températures allaient augmenter irrémédiablement à chaque année. Si tu avances cette argument, il faut que tu sois en mesure de l’appuyer, non?

    J’attends

  8. BenoitG dit :

    «depuis 18 ans, l’humanité a émit le tiers de tout le CO2 émit de toute son histoire, sans effet sur le climat….»

    Source scientifique svp

      • BenoitG dit :

        « But one-third of all human emissions of CO2 have occurred since 1998. And temperatures haven’t budged as a result.This does not ‘disprove’ global warming–at all.» A. W.

        Donc, Watts ne «comprend» pas la méthode scientifique, c’est ça?

      • crioux dit :

        Ca contredit les modèles basées sur le CO2, et ça appuie les modèles basé sur les cycles solaires et océaniques. Ca ne contredit pas le fait qu’il y ait eu un léger réchauffement depuis 1970 ou 1880, mais ça remet en cause le facteur qui le cause et surtout le niveau d’alarmisme des réchauffistes. Nuance très importante

        Tiens, une autre étude qui dit que c’est le Soleil et non pas le CO2.
        http://notrickszone.com/2015/09/27/latest-study-indicates-solar-variability-dominant-influence-on-temperature-cmip5-models-fail/

      • BenoitG dit :

        Source: https://www.ipcc.ch/pdf/assessment-report/ar5/wg1/WG1AR5_SummaryVolume_FINAL_FRENCH.pdf

        Les températures réelles sont tout à fait dans l’amplitude des projections du GIEC, non?

      • crioux dit :

        Non, on est en bas des projections, sans aucune tendance à la hausse. Ce qui est très difficile à réussir vu l’extrème marge de manoeuvre qu’il se sont donnés. Faut le faire!

        Normalement dans des projections scientifiques, on aurait pu s’attendre à ce que certaines projections auraient montré certains modèles qui ont prédit trop haut, trop bas, ou certains qui auraient misé juste. Même avec des données aléatoires, ça aurait donné ça. Mais tous les modèles, sans exception, ont tous été « plus chauds » que les observations réelles. Ce qui montre un biais évident, ou alors une erreur dans l’hypothèse de base.

      • BenoitG dit :

        Tu peux toujours essayer de me faire accroire ce que tu veux, mais jamais tu ne peux rivaliser avec les faits:


        Source: http://www.globalresearch.ca/global-cooling-is-here/10783

        Il est très facile d’y lire que vers 2015, la fourchette de projection du GIEC est entre 0,3°C et 0,8°C. Comme tu as surement pu remarquer, le graphique est tiré du site de Don Easterbrook, pas le plus chaud partisan du réchauffement, on s’entend.

        Comme tu sais aussi, même les données des satellites, donne un réchauffement d’environ 0,6°C, tu l’as admis à plusieurs reprises, sans surprise.

        Puisque 0,6 se situe bel et bien entre 0,3 et 0,8. je conclue que le GIEC n’a pas eu tort dans ses projections. Point final. Preuve faite.

        Il ne sert à rien que tu ressortes ce graphique:

        On vient de conclure que le réchauffement est d’au moins 0,6°C pourtant, les données illustrées dans le graphique ne dépassent même pas le 0,3. Complètement illogique et en contradiction avec les données.

        http://wattsupwiththat.files.wordpress.com/2014/03/clip_image018_thumb1.png?w=603&h=330

        Tu remarqueras que j’ai pris soin de prendre les données les plus conservatrices (et très critiquées).

      • crioux dit :

        Tu mélanges plein de choses. L’article de Easterbrook montre les prédictions du GIEC, et démontre aussi qu’elles étaient fausses.
        Tu sors un chiffre (0,6 degré) sans préciser la durée ou l’échéance.

        Le réchauffement de 0,7 degré est depuis 1880 (date fétiche des réchauffistes), et non pas le 0,5 degré par décennie que le GIEC prédisait.

        La tendance actuelle depuis 18 ans est 0,00 degré par décennie. Alors oui le GIEC avait tort.

        Depuis les anées 70, le réchauffement est environ 0,5 degré C
        Si on prend depuis 1000 ans, le réchauffement est est nul.
        Si on prend depuis 8000 ans, le refroidissement est d’environ 5 degrés C.
        Si on prend depuis 10000 ans, le réchauffement est de presque 10 degrés C
        Si on compare avec la dernière période internglacaire, il y a plus de 100000 ans, aujourd’hui il fait plus froid de quelques degrés.
        Si on compare avec l’époque des dinosaures, il faisait presque 10 degré de plus chaud.

        Et on essaye de nous faire croire qu’on est responsable d’un changment d’un demi degré, et qu’un changement de 2 degrés serait l’apocalypse?

        Le climat a toujours varié, et il va contineur à varier. L’impact de l’humain est insignifiant.

      • BenoitG dit :

        On va prendre notre temps, car quand je fais de gros commentaire, tu ne semble pas les lire. La preuve? Tu me dis «Tu sors un chiffre (0,6 degré) sans préciser la durée ou l’échéance.» Alors que dans mon commentaire, j’ai pris soin de mettre un lien vers WUWT, qui illustre le réchauffement mesuré par les satellites depuis 1979. On y voit clairement un réchauffement de 0,51°C.

        Donc étape 1 de mon argumentaire:

        Dans le graphique suivant,

        Quelle est la fourchette de réchauffement pour 2015?

      • crioux dit :

        0,7 degré en depuis 1880
        0,5 degré (et non pas 0,6) depuis 1979
        Aucun problème avec ça. Mais depuis 1998: 0,00 degré

        C’est pour ça que je t’ai montré que tout dépend de la péridoe. Et la seule et unique période qui pourrait appuyer l’hypothèse réchauffiste c’est 1975-1998. N’importe quelle autre période la contredit.
        Même 1880 à aujourd’hui, il est facile de démontrer que la hausse n’est pas en corrélation avec le CO2 et que ce réchauffement est d’origine naturelle.

        Et pour ton graphique, sérieusement, avec telle échelle et une telle marge d’erreur, il peut arriver presque n’importe quoi et le GIEC diraient qu’ils avaient raison. La seule chose qu’il n’ont pas prévu, c’est un refroidissement. Malheureuseument pour l’humanité, c’est ce qui risque d’arriver. Le seul avantage au refroidissement sera de réveiller les moutons verts et nous débarasser de cette arnaque.

        Voici les prédictions du GIEC vers 2007, comparé aux observations réelles jusqu’en 2012 (et ça n’a pas augmenté jusqu’à aujourd’hui).

        La projection en orange « commitement » c’était les prédictions si l’humanité coupait drastiquement dans le CO2. Au contraire, les émissions humaines de CO2 (même si elle sont infimes comparées aux émissions naturelles) ont explosé. Le résultat? pas de réchauffement du tout.
        Est-ce que tu crois encore sérieusement que les prédictions du GIEC sont encore sur la coche?

      • BenoitG dit :

        Quelle est la fourchette de réchauffement pour 2015 selon les projections du GIEC dans le graphique déjà publié?

      • BenoitG dit :

        Selon le Hadcrut, 2015 est revenu sensiblement au même niveau que 1998, soit environ 0,55°C.

        Dans ton graphique;

        Ça se place ou
        Où dans le graphique? Pas très loin des projections, non?

      • crioux dit :

        Selon des données de thermomèetre qui ne couvrfent qu’une partie infgime du globe, dont la majorité sont « ajustées » par un organisme gouvernemental ou même totalement inventée pour les parties non couvertes, il y a un réchauffement dans les centièmes de degré.
        Selon des données très précises par satellites, qui couvrent TOUT le globe, il n’y a pas de réchauffement

        Quelle façon de mesurer tu choisis?

        https://notalotofpeopleknowthat.wordpress.com/2015/09/28/noaas-fake-ssts-not-supported-by-atmospheric-data/

      • BenoitG dit :

        Encore une fois, lorsque les données du Hadcrut (ou autres comme le NOAA) font ton affaire, ces données sont jugées correctes. Cependant, dès qu’elles ne plaisent pas aux doutbers, ces mêmes sources de données sont «ajustées», «manipulées» et «pas fiables».

        Bizarre, non?

        De plus, ça te permet de ne pas répondre à ma question. En soit, c’est déjà une réponse…

      • crioux dit :

        Encore une fois, tu me fais répéter ce que je t’ai dis èa maintes reprises.
        Le NOAA est une organisme gouvernemental politisé. Ils ont manipulées les donnés de température a plusieurs reprises. Ca ne signifie par qu’ils ont TOUT manipulé, mais ils ont refroidi une partie des température dans les années 1930 et réchauffé une partie des température après 1998, pour faire disparaitre le fait que les tem,pérature dans les années 30 étaient égales ou supérieurs aux températures actuelles aux USA. Ils ont aussi plus récemment manipulé les données pour essayer de faire disparaitre la « pause ». J’en ai amplement parlé.

  9. Robert C. dit :

    Bon, on se calme le pompon tout le monde. Une orgie d’obstinations et de graphiques pour faire savants.

    Dans le fond, les température de 1880 on d’en fout tu? C’est de la rigolade. Qui était là, en 1880? Pas moi en tout cas! La Poune? Peut-être, mais elle est morte, la Poune! Je suppose qu’il y avait des thermomètres partout en 1880. Les USA étaient e seul pays en Amérique du Nord à avoir un semblant de civilisation. Les gens étaient plus préoccupés par la survie dans les campagnes, et à faire la conquête du far west qu’à surveiller le thermomètre. Les températures étaient surtout prises dans les villes polluées par le crottin des chevaux et les égouts à ciel ouvert. On s’en fout de 1880. C’est une idée sortie de l’imagination des réchauffistes. Et dans le reste du monde aussi les gens avaient le nez rivé sur le thermomètre, non? J’ai comme un gros doute.

    C’est rendu que lorsqu’il y a un orage, c’est la faute au climat. Lorsqu’il y a une tempête de neige, c’est encore la faute au climat. Ça se pourrait tu que se soit juste le temps? Il a fait chaud cet été à Montréal; c’est encore le climat? L’hiver passé il a fait frette, encore le climat? Les Vikimgs sont venus au Canada dans les années 1000, il faisait trop froid au Groenland, et avant il faisait doux. Et c’est pas arrivé l’an passé.

    Alors, le réchauffement climatique, j’en ai rien à foutre. S’il est pour faire plus chaud, je porterai des vêtements légers. S’il fait plus froid, ben…je porterai mon Kanuk.

  10. BenoitG dit :

    Donc étape 1 de mon argumentaire:

    Dans le graphique suivant:

    Quelle est la fourchette de réchauffement pour 2015?

  11. En 1880 il y avait pas mal moins de thermometres sur la planete, et ils n’étaient pas dutout aussi précis et exacts que les thermometres d’aujourd’hui le sont.

    Alors des histoires de rechauffement de .06 degré ca vaut pas cher parceque la marge d’erreur est bien plus grande que ce .06 degrés.

    Mais la gauche n’acceptera jamais ce fait indéniable.

    La gauche est maintenant une religion, une secte, un culte, les croyants gauchistes ont la foi et c’est suffisant pour qu’ils croient.

    Autrefois l’église gardait les gens dans l’ignorance pour mieux les controller, aujourd’hui c’est la gauche qui fait cela.

    Autrefois l’église décidait de quels sujets étaient tabou, aujourd’hui c’est la gauche qui fait ca.

    Les medias sont un outil que la gauche utilise pour garder le peuple ignorant et le controller.

    La gauche a maintenant le controlle sur presque tout; les medias, l’education, la culture etc etc
    et ainsi de suite.

    Cette histoire de rechauffement de la planete causé par les humains est la plus grosse fraude de l’histoire de l’humanité parceque des trillions de dollars sont en jeux.

    • BenoitG dit :

      En tant qu’administrateur équitable, j’imagine que CRioux va mettre au courant ce nouveau commentateur dans les faits.

      «En 1880 il y avait pas mal moins de thermometres sur la planete, et ils n’étaient pas dutout aussi précis et exacts que les thermometres d’aujourd’hui le sont.»

      Les températures de 1880 ne sont pas déterminées par thermomètres. Mais pas proxy. Allo?!

      • crioux dit :

        Faux, c’est à partir de 1880 que les températures ont été enregistrées par thermomètres, mais a partir de quelques stations météo peu nombreuses et éparpillées.
        Les proxy c’est utilisé pour les températures très lointaines.

  12. Robert C. dit :

    J’ai vu ce matin sur Météo Média qu’il y a une tache d’eau froide entre le Groenland et l’Europe. ils disent que ça pourrait influencer le climat de l’hiver prochain dans l’Est de l’Amérique du Nord et l’Europe: plus de froid, semble-t-il, parce que cette eau froide perturberait la circulation dans Gulf Stream. Cette eau froide serait due à la fonte de la calotte glacière de l’Arctique. Il me semble que la glace ait fondu très tard cette année en Arctique. De plus, en vidéo, c’est l’Antarctique qu’on voit. Vraiment weird…!!!!

    Une autre lubie de des climatos ou un événement naturel qui se produit souvent au cours des siècles et des millénaires?

    • MarcT77 dit :

      Le nord de l’Atlantique oscille entre des périodes chaudes et froides. On est possiblement à la fin de la période chaude comme ça a été le cas il y a environ 60 ans. À cette époque, le sud du Québec c’est refroidit d’une façon notable.

      La présence d’eau froide dernièrement a fortement diminué la fonte de la glace au Groeland. Et j’imagine que ça devrait se poursuivre au cours des 20-30 prochaines années.

  13. MarcT77 dit :

    J’arrive avec un long commentaire plusieurs jours après la publication du post. J’espère que ça peut éclairer quelques lanternes.

    Je suis d’accord avec le fait que le dogme réchauffiste est régulièrement dans le champs avec les prédictions. L’idée que la mauvaise température est causé par les êtres humains est un des plus vieux mythe de l’humanité. Personnellement, je pense qu’il faut commencer à questionner les méthodes utilisées par les réchauffistes pour conclure à un désastre à venir.

    Par exemple, les satellites ont mesurés 0,5°C de réchauffement depuis 35 ans. On voit clairement que cette hausse est significative par rapport à la variabilité d’une année à l’autre. En réalité, c’est seulement parce que la planète est grande. Avec une population clinique suffisamment grande, on peut détecter n’importe quoi. Si tous les mammifères végétariens croquaient une carotte simultanément, peut-être que le taux global de beta-carotène sanguin changerait comme il n’a jamais changé dans l’histoire de la vie sur terre. On pourrait aussi chercher un consensus scientifique comme quoi ce taux a dû changer au moins un peu durant les différentes extinctions massives. En vrai science, on utilise des moyennes globales pour déterminer l’ampleur d’un effet. Par contre, les impacts sont toujours locaux. Le 0,5°C de variation se produit à chaque coup de vent localement, à tout le moins en température ressentie.

    Une méthode de manipulation utilisée par les réchauffistes est de choisir une définition de changement climatique qui est bien corrélée avec le taux de CO2. Et ensuite de convaincre les gens que si le climat change, alors les impacts du climat changeront forcément sans avoir à démontrer la corrélation. En réalité, si les deux dernières années ont été les plus chaudes de l’histoire, ça n’a pas empêché le Québec de connaître un de ses plus froids mois de mars en 2014 et un des plus froids février en 2015. Normalement, les scientifiques devraient commencer par définir quels sont les impacts réels du climat et ensuite vérifier de quel façon ils changent.

    Question de faire un effort scientifique qui manque énormément dans le domaine du climat. J’ai compilé quelques statistiques d’extrêmes sur deux villes canadiennes. La première est Lennoxville près de Sherbrooke. La station a environ 100 ans de données et c’est près d’où j’habite. La deuxième est Régina en Saskatchewan qui est un climat beaucoup plus sec, donc beaucoup moins de gaz à effet de serre. Et aussi Régina est plus au nord que Lennoxville. On pourrait croire qu’avec une augmentation suffisante de CO2, le climat de Régina ressemblerait à celui de Lennoxville sans l’humidex et la pluie.

    Lennoxville Régina
    Latitude: 45°22′ 50°26′
    Altitude: 181m 578m
    Température: 5.4°C 2.8°C
    Écart type: 0.9°C 1.2°C
    Maximum: 37.2°C 43.3°C
    Minimum: -44.4°C -50.0°C

    On voit que Lennoxville est 2.6°C plus chaud et moins variable. La science de l’effet de serre prédit effectivement une augmentation de la température et une baisse de la variabilité.

    J’ai ensuite fait 4 tableaux. Pour chacune des 2 stats(Moyennes mensuelles des maximums et minimums journaliers), je me suis intéressé au mois le plus chaud de l’été et le plus froid de l’hiver. Dans le tableau MaxÉté par exemple, chaque année a été classée en fonction du mois de l’année qui a eu le maximum mensuel moyen le plus élevé. Ensuite, pour chaque décennie, j’ai répertorié la valeur annuelle la plus élevée et la plus basse. Si on prend a décennie 192# à Lennoxville, il y a eu une année où le mois le plus chaud en maximum moyen a atteint 23.3°C et toutes les autres années on eu un mois plus chaud. Le mois le plus chaud de la décennie a atteint 30.1°C. Les colonnes Dif représente la différence entre l’été le plus chaud et le plus froid de la décennie. La ligne Moy est la moyenne et exclue la décennie en cours à Lennoxville. Je n’ai pas les données à jour pour Régina.

    MaxÉté BasLen BasReg HautLen HautReg DifLen DifReg
    190# 23.1 25.5 2.4
    191# 22.9 29.2 6.3
    192# 23.3 24.5 30.1 30.3 6.8 5.8
    193# 24.2 27.0 28.0 31.2 3.8 4.2
    194# 25.1 24.0 28.1 29.2 3.0 5.2
    195# 23.6 24.3 29.1 28.9 5.5 4.6
    196# 23.8 25.2 26.3 31.0 2.5 5.8
    197# 24.5 25.4 27.9 29.3 3.4 3.9
    198# 23.9 24.9 26.9 30.2 3.0 5.3
    199# 23.7 22.5 27.4 28.0 3.7 5.5
    200# 23.9 24.2 26.8 30.1 2.9 5.9
    201# 25.1 26.9 1.8
    Moy 24.0 24.4 27.8 29.4 3.8 5.0

    On voit que Régina a des maximums d’étés plus chauds et plus variables. Les étés les plus froids par décennie sont à la même température. Rien de surprenant, l’effect de serre généré par l’humidité au dessus de Lennoxville empêche d’avoir des étés trop chauds. On voit que les maximums moyens et la variabilité ont probablement diminués à chaque ville en 100 ans, mais ça semble se perdre dans la variabilité naturelle. Aussi, les années 196# ressortent comme une exception au Québec avec une variabilité faible, plusieurs réchauffistes aiment parler des changements climatiques depuis 1960.

    MinÉté BasLen BasReg HautLen HautReg DifLen DifReg
    190# 7.9 12.7 4.8
    191# 8.0 13.2 5.2
    192# 10.0 9.7 14.6 13.3 4.6 3.6
    193# 11.2 10.6 15.5 15.1 4.3 4.5
    194# 11.2 10.2 15.0 12.9 4.8 2.7
    195# 11.1 9.4 14.7 13.4 3.6 4.0
    196# 11.9 10.5 14.4 13.2 3.5 2.7
    197# 12.4 11.1 15.4 14.1 3.0 3.0
    198# 12.4 11.3 15.3 15.0 2.9 3.7
    199# 12.5 9.6 15.6 13.4 3.1 3.8
    200# 11.9 8.9 15.6 13.8 3.7 4.9
    201# 13.5 15.6 2.1
    Moy 11.6 9.7 15.1 13.6 3.5 3.9

    Pour les minimums d’été, on voit que Lennoxville a des valeurs plus élevées et un peu moins variables. Le développement urbain est aussi reconnu comme ayant un impact sur les minimums journaliers. Encore un fois, la variabilité naturelle est à l’honneur.

    MaxHiver BasLen BasReg HautLen HautReg DifLen DifReg
    190# -21.2 -7.8 13.4
    191# -21.6 -11.0 10.6
    192# -9.4 -16.3 -2.8 -5.0 6.6 11.3
    193# -9.9 -23.2 -2.3 -2.7 7.6 20.5
    194# -8.5 -16.6 -1.3 -7.5 7.2 9.1
    195# -7.3 -24.6 -1.3 -8.2 6.0 16.4
    196# -8.0 -19.6 -4.9 -7.8 3.1 11.8
    197# -9.5 -19.4 -2.9 -9.4 6.6 10.0
    198# -10.7 -19.5 -3.2 -3.1 7.5 16.4
    199# -10.4 -16.5 -1.6 -5.6 8.8 10.9
    200# -11.0 -14.4 -0.9 -6.2 10.1 8.2
    201# -9.2 -1.4 7.8
    Moy -9.4 -19.4 -2.4 -6.8 7.0 12.6

    On voit que Régina est beaucoup plus froid et variable. Étrangement, la variabilité à Lennoxville semble avoir augmentée. C’est soit dû à la variabilité naturelle ou le développement urbain a rendu les hivers chauds encore plus chaud avec la fonte de la neige sur les rues et les toits de maisons. Encore une fois, les années 196# font exception au Québec avec une variabilité particulièrement faible.

    MinHiver BasLen BasReg HautLen HautReg DifLen DifReg
    190# -32.1 -19.9 13.2
    191# -30.7 -20.8 9.9
    192# -24.5 -28.6 -15.3 -15.7 9.2 12.9
    193# -25.4 -34.4 -11.3 -13.5 14.1 20.9
    194# -21.2 -27.5 -13.8 -16.5 7.4 11.0
    195# -22.1 -33.9 -12.9 -18.8 9.2 15.1
    196# -22.2 -29.8 -13.7 -18.0 8.5 11.8
    197# -22.8 -28.7 -14.2 -20.0 8.6 8.7
    198# -23.3 -31.2 -13.0 -14.8 10.3 16.4
    199# -22.8 -26.6 -13.0 -15.7 9.8 10.9
    200# -21.0 -25.6 -11.2 -17.1 9.8 8.5
    201# -23.4 -12.0 11.4
    Moy -22.8 -29.9 -13.2 -17.3 9.6 12.6

    Régina est plus froid et plus variable. La variabilité naturelle semble dominer. Il est intéressant de voir qu’il y a 10°C de différence entre l’hiver le plus froid et le plus chaud de la décennie. Par contre, on a peine à voir une tendance sur 100 ans. Seule Régina a eu une absence d’hiver froids depuis 1990.

    • MarcT77 dit :

      L’alignement des colonnes a été détruit. Seule Régina a des données dans les décennies 190# et 191#. Et seule Lennoxville a des données dans la décennie 201#.

    • Francois dit :

      C’est un article intéressant mais les données sont plus près d’informations locales que globales. Le climat c’est beaucoup plus grand.

    • MarcT77 dit :

      Ça n’existe pas des impacts globaux. Ce qui est intéressant c’est de voir que le réchauffement dû au CO2 se perd dans la variabilité naturelle et que les climats avec plus de gaz à effet de serre sont moins variables et ont moins d’extrêmes.

      Que penses-tu de l’exemple de la carotte? Si tous les mammifères végétariens croquent une carotte simultanément, le taux global de beta-carotène sanguin pourrait augmenter comme jamais dans l’histoire de la vie sur Terre. Faut-il en être alarmés?

      • BenoitG dit :

        «Que penses-tu de l’exemple de la carotte? Si tous les mammifères végétariens croquent une carotte simultanément, le taux global de beta-carotène sanguin pourrait augmenter comme jamais dans l’histoire de la vie sur Terre. Faut-il en être alarmés?»

        Sophisme de la fausse analogie.

        Les températures globales ne sont pas des taux, encore moins un phénomène relevant d’une situation ponctuelle et improbable.

      • MarcT77 dit :

        C’est toi qui évite de répondre en cherchant quoi que ce soit qui pourrait être différent.

        La température est un taux en quelque sorte, c’est la quantité de chaleur accumulée par volume. De toute façon ça ne change rien. Les variations d’une moyenne globale dépendent de la dimension de l’échantillon. Lorsqu’on définit la variation de température associée à l’augmentation actuelle de CO2, c’est à dire environ 1°C par siècle. Il faut encore vérifier quel impact ça a localement. Et ensuite on peut toujours faire la moyenne globale des impacts locaux.

        1°C par siècle, c’est vraiment petit quand on considère que la température varie de 15°C entre le jour et la nuit et de 70°C entre la journée la plus chaude et la nuit la plus froide de l’année. En plus, l’effet de serre diminue ces écarts. Demander à des biologistes et des médecins en général si il peut y avoir des impacts potentiels.

      • crioux dit :

        Il faut aussi prendre en compte que ±1 degré depuis 1880 c’est une coïncidence. Ce n’est pas dû au CO2, ni a l’humain, parce que c’est juste un retour à la normale après le little ice age. Ce léger réchauffement se serait produit même si l’humain n’avait pas existé.

        Et les périodes chaudes et froides précédentes ont eu lieu sans apport humain en CO2.

      • BenoitG dit :

        «Ce léger réchauffement se serait produit même si l’humain n’avait pas existé. Et les périodes chaudes et froides précédentes ont eu lieu sans apport humain en CO2.»

        Tout le monde est d’accord avec ça. Cependant, le réchauffement climatique se serait arrêté dans les années 60, ALORS QUE L’IRRADIANCE SOLAIRE A CONNU SON APOGÉE. Les données sont probantes là-dessus. J’ai déjà mis au moins une demi-douzaine de liens à cet effet.

      • crioux dit :

        Encore une fois, je t’ai déjà expliqué tout ça. Combien de fois devrait-je le répéter?
        Tu ne prends qu’un seul des cycles, alors qu’il y en a plusieurs, et il ne faut pas oublier les cycles océaniques. Et tu ne prend pas non plus en compte les délais. Le cycle sur ton graphique n’est pas correct puisqu’il est en réalité à cheval sur un autre cycle plus long.

        Revise un des articles que je t’ai déjà soumis:
        https://crioux.wordpress.com/2015/02/04/cycles-climatiques/

      • BenoitG dit :

        J’ai lu tes textes. C’est d’ailleurs pour cette raison que je te reviens avec le sujet. La littérature scientifique ne soutient pas les graphiques que tu proposes. par exemple:

        https://crioux.files.wordpress.com/2015/02/koelle33.gif?w=450&h=260

        La littérature soutient quant à elle que 2004(voire 2002) marque un grand MINIMUM, pas un maximum.
        «Depending on the composite used, PMOD (or ACRIM), we found a grand minimum for the 21st century, starting in 2004 (or 2002) and ending in 2075 (or 2063), with an average irradiance of 1365.5 (or 1360.5) Wm^-2.»
        Source: https://www.researchgate.net/publication/264122580_Reconstruction_and_Prediction_of_the_Total_Solar_Irradiance_From_the_Medieval_Warm_Period_to_the_21st_century

      • crioux dit :

        Cesse de dire « LA littérature scientifique », toi qui aime dire que les autres font des arguments falacieux, c’est un appel à l’autorité. La science n’est pas un dogme, il y a des études qui disent des choses, d’autres qui disent le contraire. Seules l’expérimentation et les observations veulent les valider ou les contredire. Encore plus dans un domaine qui commence à peine à être étudié.

      • BenoitG dit :

        «Cesse de dire « LA littérature scientifique », toi qui aime dire que les autres font des arguments falacieux, c’est un appel à l’autorité. »

        Je pense que tu ne sais pas ce qu’est un appel à l’autorité. Par exemple, argumenter que Dyson, un des plus grands scientifiques de notre ère, pense que les changements climatiques n’ont rien d’alarmant, est un on exemple d’appel à l’autorité.

        Définition: méthode : invoquer une personnalité faisant ou semblant faire autorité dans le domaine concerné.

        Exemples :

        Isaac Newton était un génie, et il croyait en Dieu, donc Dieu existe.

        Présenter, dans un résumé, ce que la très grande majorité des études scientifiques démontre, ce n’est pas un appel à l’autorité. C’est simplement s’en remettre aux faits. Les observations ne sont qu’un des nombreux indicateurs des faits. Si on ne se fiait qu’aux observations, on pourrait conclure que le Soleil tourne autour de la Terre, non?

      • crioux dit :

        Non, c’est un exemple de plus pour démontrer que le 97% des scientifiques (que personne ne peut en nommer plus que quelques-uns) est faux. Que la majorité des scientifiques réels sont contre.

        Par contre toi tu fais un appel à l’.autorité en disant tous les scientifiques disent une chose, alors ça doit être vrai. Alors que dans les faits ton appel à « LA littérature » est faux, puisque beaucoup d’études disent le contraire et que de toute façon ce n’est pas le nombre d’opinions qui compte, mais bien les observations.
        Mais on s’éloigne du sujet. Tiens t’en aux faits
        En passant, moi aussi j’ai des cartoons:



      • BenoitG dit :

        Par contre toi tu fais un appel à l’.autorité en disant tous les scientifiques disent une chose, alors ça doit être vrai. Alors que dans les faits ton appel à « LA littérature » est faux, puisque beaucoup d’études disent le contraire»

        Bizarre qu’il u y a «beaucoup d’études» et que tu sois incapable de m’en citer DIRECTEMENT un en contre-argument.

        Pointes moi une seule étude qui stipule clairement que les cycles solaires ont connu leur apogée (maximum de l’IRS) vers 2000 et non en 1955-1960 comme les dizaines d’études que j’ai déjà mis en lien?
        UNE SEULE…
        http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1029/95GL03093/full

      • crioux dit :

        Ca devient irritant à la longue. Je passe mon temps à répéter, et tu passes ton temps à me lancer des ultimatums, auquel je suis tanné de répondre parce que tu te fout des réponses.
        Tu as pris UN cycle parmis plusieurs. Ce cycle n’est pas représentatif de la réalité parce qu’il n’est pas le seul en cause. C’est comme si tu prenais le cycle solaire de 11 ans et dirait que parce qu’il était près de son minimum vers 2010, il aurait fallu qu’il y ait un refroidissement en 2010, alors que ce n’était pas le cas.
        Les études que je t’ai cité prennent en compte tous les cycles solaires et océaniques, et contrairement à tes hypothèses réchauffistes, ils arrivent à expliquer non seulement les variationa actuelles, mais aussi celles du passé. Ce que l’hypothèse du CO2 est incapable de faire.
        Alors les hypothèses basées sur les cycles solaires ont le plus de chances de prédire correctement ce qui s’en vient, alors que l’hyptohèse basée sur le CO2 failli année après année.

      • Francois dit :

        J’espère que tu te rends compte qu’il faut être deux pour valser.

      • crioux dit :

        Mieux vaut être seul que mal accompagné.

      • Francois dit :

        La solitude pour un blogue, signifie la fermeture du blogue. Un apauvrissement pour un blogue, ce serait d’être fréquenté uniquement par des gens qui ne disent la même chose que l’auteur.

      • crioux dit :

        C’est certainement pas le cas ici, n’est-ce pas?

      • BenoitG dit :

        «Non, c’est un exemple de plus pour démontrer que le 97% des scientifiques (que personne ne peut en nommer plus que quelques-uns) est faux.»

        Tu n’as rien compris aux 97%. Puisque Dyson n’a jamais fait partie du 100% (des experts climatiques publiés), il NE PEUT PAS faire ni du 97% ni du 3%.

        Déformes tu les propos des autres par mauvaise volonté? Le 97% a TOUJOURS été «des scientifiques experts en science climatique et récemment publiés». Ce n’est pas le cas de Dyson. Puisque que tu utilises son autorité à mauvais escient, tu fais donc appel à autorité. POINT.

      • crioux dit :

        On va pas recommencer là dessus aussi? Ca a tout été démontré comme faux, et tu y crois encore malgré les preuves?
        Doran-Zimmerman a réussi à avoir un 97% en éliminant des milliers de répondants a son sdondage, jusqu’à ce qu’il ne reste de 77 répondants. Et ils ont publié en disant « 97% des scientifiques »…
        Cook & al est une fraude gigantesque (au profit de « consensus Project »), et la plupart des études qui étaient classées dans le 97% provenaient de sceptiques ou alors de scientifiques qui ne prenaient même pas position sur le sujet. Après une étude plus sérieuse, le résultat réel était 0,5%, et non pas 97%. Mais on a déjà parlé de tout ça et ce n’est pas le sujet du billet. Encore une fois tu ramène des vieilles affaires qui ont été démontrées comme fausses.

      • BenoitG dit :

        «Encore une fois tu ramène des vieilles affaires qui ont été démontrées comme fausses.»

        En passant, c’est toi qui a ramené le sujet à la table…

        De toute façon, ce n,est pas mon point, tu passes à côté (pour revomir tes mêmes arguments). Tu dis que Dyson est une preuve que le 97% est faux. Je te dis qu’il ne peut pas faire partie du 97%, ni du 3%. Voici le titre de l’article: «Quantifying the consensus on anthropogenic global warming in the scientific literature»

        Dyson a-t-il publié des études sur le «global warming»? Non, donc il ne fait pas partie de l’étude… CQFD

  14. BenoitG dit :

    «Quand on parle de données thermométique imprécises, c’est parce que les thermomètres ne sont pas répartis partout sur le globe»

    As-tu des études scientifiques qui stipulent que :
    1. les données thermométiques sont imprécises
    2. que le fait qu’ils ne soient pas réparti partout sur le globe les rendent moins pertinents?

  15. BenoitG dit :

    «ils sont en majorité dans des aéroports, entourés de béton et d’asphalte, ce qui fausse les données.»

    As-tu des études scientifiques qui stipulent que :
    1. la majorité de thermomètres sont situés dans les aéroports
    2. les données produites par ces mêmes thermomètres montrent des températures significativement plus élevées?

    • crioux dit :

      Pourquoi est-ce qe tu poses les mêmes questions auquel je t’ai déjà répondu plus d’une fois?

      • BenoitG dit :

        1. Le problème, c’est que tu ne répond jamais aux questions. Par contre, tu postes beaucoup de photos d’aéroports. Mais ces photos, bien que très sensationnalistes, ne démontrent rien si des études ne corroborent pas tes arguments.
        2. Je ne t’ai jamais posé cette question: As-tu des études scientifiques qui stipulent que le fait que les thermomètres ne soient pas réparti partout sur le globe les rendent moins pertinents? Ni celle-là: As-tu des études scientifiques qui stipulent que :
        1. la majorité de thermomètres sont situés dans les aéroports?

      • crioux dit :

        Je me rapelle très bien t’avoir répondu sur ce sujet, mais j’ai pas le temps de fouiller parmis les centaines de commentaires pour y retrouver la réponse.
        Alors je vais faire rapido:
        1-oui les tédues ont démontré que le effet d’ilot de chaleur urbain faussent ls données de thermoetres.
        2-oui tu m’a déjà posé al question et oui j’ai déjà répondu.
        3-oui la majorité des station météo sont dans des aéroports ou universités. Donc tout deux près de blocs de béton, stationnements en asphalte et sorties d’air climatisé. Les stations météo rurales ont presque toutes disparues et ils font des approximations pour couvrir ces territoire (ce qui fait partie des « ajustements » du NOAA)

      • Il te repose les memes question parcequ’il a été entrainé selon les regles d’Alinsky ( Rules for radicals )

        La gauche est une grande organisation qui a ses tentacules partout un peu comme la mafia mais en milles fois pire. Ils sont financés par des multi milliardaires comme Soros et bien d’autres. Ils sont entrainés comme des soldats.

        Lui et l’autre qui ne te lâchent pas ici et affichent des centaines de messages par jour appliquent surtout les regles 4,8 et 12.

        RULE 4: “Make the enemy live up to its own book of rules.” If the rule is that every letter gets a reply, send 30,000 letters. You can kill them with this because no one can possibly obey all of their own rules. (This is a serious rule. The besieged entity’s very credibility and reputation is at stake, because if activists catch it lying or not living up to its commitments, they can continue to chip away at the damage.)

        RULE 8: “Keep the pressure on. Never let up.” Keep trying new things to keep the opposition off balance. As the opposition masters one approach, hit them from the flank with something new. (Attack, attack, attack from all sides, never giving the reeling organization a chance to rest, regroup, recover and re-strategize.)

        RULE 12: Pick the target, freeze it, personalize it, and polarize it.” Cut off the support network and isolate the target from sympathy. Go after people and not institutions; people hurt faster than institutions. (This is cruel, but very effective. Direct, personalized criticism and ridicule works.)

      • BenoitG dit :

        Je cherche encore les études scientifiques qui soutiennent tes arguments…

        «oui les tédues ont démontré que le effet d’ilot de chaleur urbain faussent ls données de thermoetres.» Donc les ajustements … baissent les températures, non? Ça fait près de vingt que c’est connu:http://www.climateconversation.wordshine.co.nz/downloads/peterson-easterling-ors-1998.pdf

        «Les stations météo rurales ont presque toutes disparues »

        Quelles sont les études qui montrent que ces données sont moins fiables ou moins pertinentes?
        http://moyhu.blogspot.ca/2010/05/just-60-stations.html

      • crioux dit :

        Comme je t’ai déjà dit, peut-être que toi tu n’a pas de vie et beaucoup de tmps libre, ce n’est pas mon cas.
        Voici quelque choe qui pourrait t’intéresser sur le sujet, en attendant que je trouve du temps pour faire ce que tu refuses de faire:
        http://wattsupwiththat.com/2015/09/27/approximately-92-or-99-of-ushcn-surface-temperature-data-consists-of-estimated-values/

  16. BenoitG dit :

    «Augmentation des phénomènes extrèmes? c’est faux aussi, il y a même moins d’ouragans »

    Une autre fois, tu désinformes tes lecteurs…

    Dans le rapport de 2007, le Giec disait «Sur la base de plusieurs modèles, il est probable que les cyclones tropicaux (typhons et ouragans) deviendront plus intenses, avec une accélération des vitesses de pointe des vents et un accroissement des précipitations du fait de l’augmentation de la température à la surface des
    mers tropicales.» p. 46

    C’est aussi tout à fait en accord avec la littérature scientifique sur le sujet. Exemple:
    «future projections based on theory and high-resolution dynamical models consistently indicate that greenhouse warming will cause the globally averaged intensity of tropical cyclones to shift towards stronger storms, with intensity increases of 2–11% by 2100. Existing modelling studies also consistently project decreases in the globally averaged frequency of tropical cyclones, by 6–34%. »
    Source: http://www.nature.com/ngeo/journal/v3/n3/full/ngeo779.html

    Comme tu peux le constater, JAMAIS les réchauffistes ont parler d’une augmentation du nombre d’ouragans (au contraire). Quand je disais désinformation…

    • crioux dit :

      Tu cites le GIEC qui dit qu’il va y avoir plus d’ouragans plus intenses et ta conlusion est de dire que jamais ils n’ont dit ça??

      • BenoitG dit :

        Tu ne sais pas lire. C,est seulement écrit plus intense et non plus nombreux. Idéologie…

      • crioux dit :

        Encore une fois tu joues avec les mots et les virgules. Il y a d’autres textes alarmistes qui disaient plus intenses ET plus nombreux. Et les faits sont: moins intenses ET moins nombreux depuis 10 ans. Certaines études parlent même de depuis 45 ans…

  17. Hubert Giot dit :

    de même, on nous promet un El Nino record, plus fort que celui de 1998, mais les dernières données montrent qu’il sera plus faible, environ 2.1 selon l’indice ONI (Oceanic Nino Index) .
    La donnée de janvier nous donnera le pic pour El Nino 2015-16.
    Les températures de 2015 resteront donc au-dessous du record de 1998 selon les relevés des satellites plus fiables que les stations terrestres.
    Pour peu qu’un subisse La Nina ainsi qu’une faible activité solaire d’ici 2020, on peut s’attendre à perdre quelques dixièmes de degré K.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :