Propagande sur le CO2 causant des maladies pulmonaires.

Voici un article publié par le Huffington Post.
http://quebec.huffingtonpost.ca/2015/06/22/les-changements-climatiques-pourraient-aneantir-les-progres-sanitaires_n_7641080.html
! »Le changement climatique est désormais une urgence médicale » »

Bullshit! Le CO2 n’est pas un polluant, il est nécessaire pour la vie sur terre. Il est à 400ppm, et il ne commence à etre nocif pour l’humain qu’à partir de 10000ppm sur de longues périodes. Les prévisions alarmistes parlent de 500ppm d’ici 100 ans. Dans une salle de classe, le taux de CO2 est à 3000ppm sans problème.

Un email de l’EPA avait déjà démontré qu’ils allaient utiliser cette stratégie parce que les autres ne fonctionnaient plus.
Voici un billet que j’avais écrit sur le sujet:
https://crioux.wordpress.com/2015/02/05/lepa-en-desespoir-cherche-de-nouvelles-facons-de-vous-manipuler/

« Most Americans will never see a polar ice cap, nor will ever have a chance to see a polar bear in its natural habitat. Therefore it is easy to detach from the seriousness of the issue. Unfortunately, climate change in the abstract is an increasingly — and consistently — unpersuasive argument to make.”

Then, pivoting entirely from CO2 climate-based anti-fossil arguments to unrelated regulatory justifications based upon particulate emissions, it goes on to say: “However, if we shift from making this issue about polar caps [to being] about our neighbor with respiratory illness, we can potentially bring this issue home to many Americans.”


Source:
http://www.cfact.org/2015/02/02/epa-email-shows-desperate-climate-change-agenda/

Et le Huffington Post répand cette propagande peu de temps avant la conférence de Paris, question de vous préparer à accepter les taxes vertes ou carbones et autres restrictions de votre niveau de vie si jamais ils signent un accord…….

10 commentaires pour Propagande sur le CO2 causant des maladies pulmonaires.

  1. jipebe29 dit :

    Bon, j’avoue que j’ai fait un commentaire un peu vif sur le site du Huffington Post:

    « Ce comité « d’experts » est visiblement un comité d’ânes bâtés qui nous racontent n’importe quoi. Pour sauver le pauvre soldat GIEC en grand péril, à cause de Dame Nature qui refuse obstinément de se plier aux prévisions des superbes modèles numériques, on nous sort maintenant carabistouille sur carabistouille. Usque tandem, delirium carbonum, abutere patientia nostra? »

  2. BenoitG dit :

    Tu détournes le débat. JAMAIS le problème a été que le CO2 causait un problème pour l’être humain. Le problème se situe plutôt pour les effets qu’il provoque dans l’atmosphère. Soit que tu n’as pas bien compris, soit tu ne veux pas regarder le problème en face…

  3. Faudrait l’enlever de nos arénas qui l’utilisent à la place du fréon pour faire la glace artificielle. Les magiciens ne pourraient plus faire de show de boucane car on l’emploi là aussi pour créer de la fumée sur scène. Les fontaines de liqueur n’existeraient plus car on utilise le CO2 pour vous donner votre breuvage pression et votre bière.On ne pourrait plus faire la torréfaction du café aisément.

    C’est le CO qui émane de nos autos et qui capte l’oxygène des arbres pour devenir un gaz inerte, le CO2. C’est pourquoi dans un espace clos avec une auto en marche, l’humain va manquer d’oxygène et peut en mourir.

    Le CO2 est produit à 90% par l’évaporation des océans qui forment les 2/3 de la planète. Où on s’en occupe et qu’on investi des sommes faramineuses qui seront une goutte d’eau dans l’océan ou on laisse la nature se charger d’équilibrer le tout.

    En ville les pavés en asphalte noir et les recouvrements des toitures noirs ainsi que les tours d’eau produisent de la chaleur qu’on appelle des ilots de chaleur urbain (ICU). C’est à mon avis, la principale source humaine de chaleur que le GIEC a trouvé très négligeable. Laissons parler le GIEC sur ce phénomène : « les effets des ICU sont réels, mais locaux, et ont une influence négligeable sur les valeurs (moins de 0,006°C par décennie sur les terres et zéro sur les océans ».Pourtant la majorité des humains demeurent dans des agglomérations urbaines de diverses grosseurs. Certains parlent d’un phénomène localisé dans les villes. http://www.cnrm.meteo.fr/spip.php?article197

    Quand aux catastrophistes verdoyants, à force de crier au loup, ils sont de moins en moins crédibles. Ils en sont rendus à utiliser le Pape pour nous convaincre sauf qu’ils viennent d’officialiser la religion verte.

    • jipebe29 dit :

      1) L’évaporation produit de la vapeur d’eau, pas du gaz carbonique. Par contre, les océans en zone tropicale dégazent du CO2, tandis que les mers froides en absorbent (loi de Henry)
      2) Quand le taux de CO2 augmente, la photosynthèse aussi, et elle dégage de l’oxygène.

  4. Le lobby autour d’al Gore et son ami Barack Obama a essayé de faire du CO2 un gaz nocif en voulant passer le bill Cap-and-trade qui aurait créé l’impulsion nécessaire pour faire monter les prix des échanges sur la bourse du carbone dont la première est celle de Chicago où les deux susnommés en ont été des fondateurs.

    Voyons pourquoi dans ce témoignage d’Al Gore devant le sénat américain. Tout est une question de fric vert.

  5. Quoi sont les principaux protagonistes du GIEC. Je vous laisse deviner avec ce discours à Copenhague dans le cadre de la réunion du GIEC

  6. Juanmarc dit :

    Je me dis : plus c’est gros , plus la supercherie va se voir, mais non ca continue , les medias n ont absolument aucun esprit critique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :