Refroidissement?

Ce n’était qu’une question de temps avant que les grands prêtres de la religion réchauffiste finissent par dire que le réchauffement cause le refroidissement. Et oui vous avez bien lu. Michael Mann, (l’auteur du fameux graphique Hockey Stick truqué), co-auteur de cette « étude » dit que le réchauffement cause un ralentissement des courants marins, ce qui finirait pas refroidir la planète. Ce qu’ils ne disent pas c’est qu’il n’y a plus de réchauffement depuis au moins 18 ans, et même une légère tendance au refoidissement. Cette « pause » serait causée selon plusieurs scientifiques par les cycles solaires et océaniques, et non pas par l’humain ou le CO2. Voyant venir cette tendance, certains scientifiques sans scrupules comme Michael Mann se devaient de trouver un truc pour expliquer la fin du réchauffement s’ils voulaient garder leur généreuses subventions.

Source:
http://www.washingtonpost.com/news/energy-environment/wp/2015/03/23/global-warming-is-now-slowing-down-the-circulation-of-the-oceans-with-potentially-dire-consequences/?postshare=6971427140497570

Mais malheureusement pour eux, il y a des vrais scientifiques qui leur ont mis sur le nez que leur hypothèse ne tenait pas la route.

http://www.climatechangedispatch.com/gulf-stream-not-slowing-down-not-going-to-freeze-us-to-death-shock.html

http://wattsupwiththat.com/2015/03/25/nasa-refutes-mann-and-rahmstorf-finds-atlantic-conveyor-belt-not-slowing/

http://www.climatechangedispatch.com/study-observations-refute-claims-that-climate-change-is-slowing-pace-of-gulf-stream.html

41 commentaires pour Refroidissement?

  1. Antitribu dit :

    Wouach! Il faut le faire. Elle est encore meilleure que l’explication de la chaleur qui joue à la cachette au fond des océans.

  2. youppi dit :

    Tu devrais lire cela:

    http://www.realclimate.org/index.php/archives/2015/03/a-hypothesis-about-the-cold-winter-in-eastern-north-america/

    et bien d’autres choses, tu aurais peut-être un discours qui attaque toujours les mêmes personnes qui n’ont en réalité pas été accusé et reconnu des fautes présumés par les climats-septiques.

    Tu comprendrais qu’il y a eu plusieurs hockey Stick (sans crosse et bien appuyé par des travaux de recherche scientifique sérieux) depuis mann 1998 et qui ont reconstitués les températures du passé avec une précision de plus en plus grande. Il arrive à la même conclusion de MBH 1998. Il te faut reconnaître les faits !!

    • crioux dit :

      Je t’ai déjà expliqué à maintes reprises que skepticalscience et realclimate sont des blogs de propagande, maintenantu par des activistes et des scientifiques dont la paye dépend de leur niveau d’alarmisme. Ils n’ont aucune crédibilité
      Skepticalscience est maitnenant par John Cook et Realclimate il y a Gavin Schmidt et Michael Mann d’impliqué.

      • youppi dit :

        Toujours des attaques contre Mann, Schmidt, et cie… Mais sans fondement, sans preuve, sans arguments. C’est la méthode des climato-septiques d’attaquer les personnes car ils ne sont pas capables d’évaluer les arguments des alarmistes.

        Ce n’est pas un arguments de dire ‘je t’ai déjà expliqué…. bla, bla, bla comme une vieille cassette qui tourne en rond !!!

        John cook mets en référence à tout les jours sur son site des articles publiés par d’autres partout dans le monde… c’est cela que tu appels un activiste ? Willie Soon ce n’est pas un activiste du camp des ‘denialistes’ payés par les pétrolières ?

      • crioux dit :

        Il ne s’agit pas d’attaques personnelles, mais bien de démonstrations que ces gens ont menti et commis des fraudes, pour faire progresser leur agenda et avoir accès à plus de bourses et fonds de recherche.

        Et oui je suis un peu las de devoir tout te réexpliquer à chaque fois, parce que tu ne prends pas la peine de lire, tu préfères t’en tenir à la liturgie de Michael Mann ou John Cook, et refuser d’entendre le reste.

        Pourtant il a été démontré a de maintes reprises que leur « science » est fausse et manipulée, que leurs sites (Skepticalscience.com et realclimate.com) sont financés pour faire de la propagande et servir un agenda.
        A ce sujet: http://theclimatescepticsparty.blogspot.ca/2011/05/unskeptical-science.html
        et
        http://theclimatescepticsparty.blogspot.ca/2015/03/cartoonist-cooks-unskeptical-unscience.html
        Willie Soon a peut-être eu du financement de compagnies pétrolìeres, parce qu’il faut bien être financé par quelqu’un et que le gouvernement ne finance qu’un seul côté, mais les compagnies pétrolières financent aussi l’énergie verte et mêmes les organismes verts aussi.
        http://wattsupwiththat.com/2011/06/29/the-log-in-the-eye-of-greenpeace/

        Et qu’importe la source du financement, la science de Willie Soon sur les cycles solaires est vérifiée, alors que le Hockey Stick de Michael Mann a été prouvé comme faux et manipulé, tout comme l’étude « 97% » de John Cook.

        C’est là qu’en sont rendu les réchauffistes, attaquer les scientifiques « dissidents » personnellement et même les menacer de prison.
        http://wattsupwiththat.com/2015/04/07/another-call-to-arrest-climate-deniers/

  3. youppi dit :

    Vas voir les cv des personnes qui publient ou collaborent sur realclimate et skepticalscience.

    http://www.skepticalscience.com/team.php

    http://www.realclimate.org/index.php/archives/2004/12/contributors/

    Vas tu laisser tes lecteurs décider de la qualité de cette information ou encore me couper parce que je te contredit ?

    Tu te prétends septique vas voir ce site :
    http://www.realsceptic.com

    • crioux dit :

      Même si tu as un gros CV, ça ne signifie pas que tu es honnête.
      Et je préfère me fier a des gens honnêtes qui sont au dessus de tout soupcons, plutôt qu’à des gens comme Michael Mann, Gavin Schmidt ou John Cook, qui ont été reconnus pour avoir affirmé des choses démontrées comme fausses, ou même manipulé des données, et qui continuent encore de les défendre.

      La différence entre les scientifiques sceptiques, et les scientifiques réchauffsites, cE’st que les dernier ont un avantage financier a propager leur hypothèses.
      exemple ici d’une fois opu Michael Mann a recu un demi million: http://www.nationalcenter.org/PR-Michael_Mann_Money_011410.html
      Alors que les sceptiques qui osent contredire le mouvement politique réchauffiste, fortement appuyé et financé par le gouvernement, risquent de perdre leur fonds de recherche ou même perdre leur emploi.
      Exemple ici Lennart Bengtsson : http://www.theclimategatebook.com/scientist-fired-for-becoming-climate-change-skeptic/

      Alors seulement les plus prestigieux ou ceux qui sont à la retraite peuvent se le permettre. Ceux qui n’ont pas ou plus accès à leur fonds de recherche doivent sinon trouver du financement ailleurs (Comme Willie Soon).

      Voici une liste rapide de scientifiques réputés qui sont sceptiques:

      -Freeman Dyson, un des plus grands scientifiques de notre ère. Libre à toi d’aller comparer leur CV avec Michael Mann et John Cook.

      -Bjorn Lomborg, auteur du livre The skeptical environmentalist, et du film Cool it!
      -Ivar Giaever, prix nobel de physique
      -Will Happer, physicien
      -Nir Shaviv
      -Fred Singer
      -Kiminori Itoh
      -Ian Plimer
      -Patrick Michaels
      -Judith Curry
      -Richard Lindzen
      -Fritz Vahrenholt
      -Don Easterbrook
      -Tim Patterson
      -Murry Salby
      -Ron Spencer

  4. youppi dit :

    Et si Michael Mann était si « sans taches », pourquoi le gouvernement dépense des centaines de milliers de dollars pour le défendre et cacher des informations?

    c’est quoi ton point : théorie de la conspiration ?

    Si le niveau de discussion est rendu là je décroche !!!!

    Mann a été témoigné en commission national devant le plus haut comité scientifique US et ils ont reconnu la qualité de son travail. Ce sont les faits.

    Soon ou autres scientifiques que tu nommes n’ont jamais eu à se défendre comme Mann a du le faire. Au fait MBH 98 c’était trois auteurs … Raymond Bradley aussi a été attaqué . Il a écrit un livre pour décrire les méthodes des dénialistes.

    http://www.amazon.com/Global-Warming-Political-Intimidation-Politicians/dp/1558498699/ref=sr_1_2?s=books&ie=UTF8&qid=1297554596&sr=1-2/

    Autres informations intéressantes lu aujourd’hui sur le site d’Yvan Dutil astrophysicien qui démolit carrément les propos de JP Bardinet qui vient parfois sur ton site. (les fameux 22 supposés points qui devaient affaiblir la théorie du RCA), mais qui au contraire démontre le manque de connaissance du gars. et en même temps certain des scientos que tu réfères.

    http://voir.ca/yvan-dutil/2015/04/04/changements-climatiques-le-chaud-et-le-froid/

    • crioux dit :

      Conspiration? Pas du tout, je dis simplement que ce type est soit malhonnête, pour l’argent et la reconnaissance, soit qu’il croit tellement en son idée qu’il est a prêt a manipuler les données pour arriver a ses fins, et ça ne serait pas le premier scientifique a faire ça. Il y a une pression pour avoir des résultats et si les données ne disent pas ce que tu prévoyais, il est tentant de les « ajuster » pour que ça dise ce que tu avais prévu. C’est ce qui est arrivé avec le Hockey Stick. Il a fallu qu’il torde les données, qu’il élimine des séries de données, jusqu’à ce que ça dise ce qu’il avait besoin pour appuyer son idée. Pas de résultat, pas de fonds de recherche. Le gouvernement met de la pression pour appuyer l’agenda qui leur est très utile politiquement. Cette peur du réchauffement leur permet de taxer et de contrôler la population, d’imposer des idées que normalement le peuple n’aurait pas accepté. Plus les gouvernements veulent avoir des études qui les appuient, plus les scientifiques ont de la pression pour les produire. Plus ils produisent des études alarmistes, plus les gouvernement s’en servent et les médias embarquent là dedans. C’est un cercle vicieux.

      Par exemple, Margaret Thatcher voulaient diminuer le pouvoir des syndicats des mineurs de charbon, qui pouvaient paralyser le pays avec une grève (pas de charbon, pas d’électricité), elle voulait pousser la filière nucléaire qui débutait tout juste à cette époque. Et quand cette hypothèse du CO2 qui réchauffait le climat est sortie, elle en a profité.
      Extrait du documentaire The global warming Swindle:

      « The politicization of the subject started with Margret Thatcher. » […] « She was very concerned, always, and I remember when I was the Secretary of State for Energy, to promote nuclear power long before the issue of climate change came up, because she was concerned about energy security. And she didn’t trust the Middle East, and she didn’t trust the National Union of Mineworkers. So she didn’t trust oil and she didn’t trust coal, so therefore she felt we really had to push ahead with nuclear power. And then when the climate change global warming thing came up, she thought well, this is great, this is another argument because it doesn’t have any carbon dioxide emissions, this is another argument why you should go for nuclear. And that is what she was really, largely saying. It’s been misrepresented since then. » […] « And so she said to the scientists, she went to the Royal Society and said, ‘There’s money on the table for you to prove this stuff.’ So, of course, they went away and did that. »

      Quant à Michael Mann, les gens autour de lui se sont rendu compte de ses manipulations, mais pour la « cause », ils ont étouffé l’affaire.

      Douglas Maraun (Extrait du climategate #1656)
      « Comment on devrait réagir au failles dans la communauté climatique? Je crois que « notre » réaction sur les erreurs trouvées dans les travaux de Mike Mann n’était pas spécialement honnête »

      Michael Mann (à Phil Jones) à propos des sceptiques (extrait du Climategate)
      “Personellement, j’ai cessé de leur répondre, ils vont avoir editoriaux ici et là, mais la chose importante est d’être sûr qu’il perdent la bataille des relations publiques, c’est à ça que sert le site [Realclimate]. En passant c’est Gavin [Schmidt] qui a trouvé le nom!”

      Raymond Bradley, co-auteur avec Michael Mann de l’infâme graphique « hockey stick », à propos d’un article publié par Mann et Phil Jones:
      « I’m sure you agree the Mann/Jones GRL [Geophysical Research Letters] paper was truly pathetic and should never have been published. I don’t want to be associated with that 2000 year reconstruction. »

      Phil Jones à Malcum Hughes
      I’ve just completed Mike’s Nature trick of adding in the real temps to each series for the last 20 years (ie from 1981 onwards) amd from 1961 for Keith’s to hide the decline. Mike’s series got the annual land and marine values while the other two got April-Sept for NH land N of 20N. The latter two are real for 1999, while the estimate for 1999 for NH combined is +0.44C wrt 61-90. The Global estimate for 1999 with data through Oct is +0.35C cf. 0.57 for 1998.

      Et ils sont rendu tellement profondément dans ce mensonge, qu’ils ne peuvent plus s’en sortir:
      Un autre extrait du climategate:
      (1682) Wils:
      [2007] What if climate change appears to be just mainly a multidecadal natural fluctuation? They’ll kill us probably […]

      Il ne s’agit pas d’une conspiration, juste d’une situation qui profite à bien des gens qui font ce qu’ils peuvent pour ne pas tuer la poule aux oeufs d’or.

      • Francois dit :

        Ce qui me semble incorrect est que vous citez des scientiques climato-sceptiques en les mettants sur des piédestals mais vous ne pouvez pas faire la même chose avec des scientifiques du réchauffement climatique. Ce sont tous des humains et les défauts des uns sont obligatoirement présent des deux côtés. Or en affichant uniquement votre préférence d’un seul côté alors vous démontrez un manque d’équité.

        Vous mentionnez que le cv d’une personne n’a rien à avoir avec son honnêteté. Soit. Mais de citer une personne comme étant l’un des plus grands scientifiques n’a rien également à avoir avec son honnêteté et encore moins avec sa compétence dans le domaine souhaité.

    • crioux dit :

      Tu remarqueras que certains de tes commentaires ne sont pas publiés. Pour la xxxxième fois, quand tes commentaires contiennent des propos désobligeants ou des insultes, ils ne seront pas publiés. Et comme tu as déjà été averti à maintes et maintes reprises, mettons que je suis moins tolérant à ton égard.
      C’est pas de la censure, c’est juste exiger un minimum de savoir vivre et éviter les débordements.

  5. youppi dit :

    le point le plus important de mon commentaires c’est que Mann n’était pas connu quand il a publié MBH 98 . ce n’était pas pour la notoriété ou l’argent, c’était ces travaux de doctorat fait avec un expert de la paléoclimatologie Bradley.

    plus tard d’autres études sont venus confirmer les travaux de Mann. ces travaux ont été confirmé pas d’autres dans les années 2000 malgré ce que tu en dis.

    Tu dis : ‘Cette peur du réchauffement leur permet de taxer et de contrôler la population, d’imposer des idées que normalement le peuple n’aurait pas accepté.’ si ce commentaire n’est pas une théorie conspirationniste, je me demande bien c’est quoi ?

    • crioux dit :

      Et ça change quoi? Il y a plein de scientifiques inconnus qui manipulent leur données pour appuyer leur hypothèse, que ce soit pour toucher des fonds de recherche, ou pour s’assurer qu’ils continuent d’en recevoir, ou simplement pour la reconnaissance.

      Et ça n’a rien a voir avec la conspiration, c’est de l’oportunisme politique. Ca a commencé avec Thatcher, qui était en conflit avec les syndicats de mineurs de charbon, et quand ils tombaient en grève, ca menacait tout le réseau électrique Britannique (qui fonctionnait unqiuement avec des centrales au charbon). Elle avait besoin d’une source d’énergie alternative, et le nucléaire commencait tout juste à ce moment.

      Extrait vidéo du documentaire « The Great Global Warming Swindle:

      Transcription:

      Narrator « At the height of the cooling scare in the 70s, Bert Bolin’s theory about global warming seemed absurd. Two things happened to change that. First, temperatures started to rise. And second, the miners went on strike. To Margret Thatcher, energy was a political problem. In the early 70s, the oil crisis had plunged the world into recession and the miners had brought down Ted Heeds conservative government. Mrs. Thatcher was determined that the same would not happen to her. She set out to break their power. »
      Margret Thatcher « What we are seeing in this country is the emergence of an organized, revolutionary minority who are prepared to exploit industrial disputes, but whose real aim is the breakdown of law and order and the destruction of democratic parliamentary government. »
      Nigel Calder « The politicization of the subject started with Margret Thatcher. »
      Lord Lawson of Blaby « She was very concerned, always, and I remember when I was the Secretary of State for Energy, to promote nuclear power long before the issue of climate change came up, because she was concerned about energy security. And she didn’t trust the Middle East, and she didn’t trust the National Union of Mineworkers. So she didn’t trust oil and she didn’t trust coal, so therefore she felt we really had to push ahead with nuclear power. And then when the climate change global warming thing came up, she thought well, this is great, this is another argument because it doesn’t have any carbon dioxide emissions, this is another argument why you should go for nuclear. And that is what she was really, largely saying. It’s been misrepresented since then. »
      Nigel Calder « And so she said to the scientists, she went to the Royal Society and said, ‘There’s money on the table for you to prove this stuff.’ So, of course, they went away and did that. »
      Philip Stott « Inevitably, the moment politicians put their weight behind something and attach their name to it in some ways, of course, money will flow. That’s the way it goes. And, inevitably research, development, institutions started to bubble up, if you put it that way, which were going to be researching climate, but with a particular emphasis on the relationship between carbon dioxide and temperature. »
      Narrator « At the request of Mrs. Thatcher, the UK MET office set up a climate modeling unit which provided the basis for a new international committee called the Intergovernmental Panel on Climate Change, or IPCC. »
      Nigel Calder « They came out with the first big report which predicted climatic disaster as a result of global warming. I remember going to the scientific press conference and being amazed by two things. First, the simplicity and eloquence of the message and the vigor with which it was delivered, and secondly the total disregard of all climate science up to that time, including incidentally the role of sun, which had been the subject of a major meeting at the Royal Society just a few months earlier. »

      Documentaire complet ici:

  6. BenoitG dit :

    -Richard Lindzen
    -Fritz Vahrenholt
    -Don Easterbrook
    -Tim Patterson
    -Murry Salby
    -Ron Spencer

    Sérieux? Ron Spencer, Don Easterbrook?
    Si ta théorie, comme quoi John Cook a manipulé ces données, est bonne, tu devrais aussi l’appliquer à Roy Spencer, non?

    http://www.nytimes.com/2005/08/12/science/earth/12climate.long.html?_r=1&

    Admettons que Roy Spencer s’est réellement trompé dans les données. Erreur honnête, ok. Mais Easterbrook? il mêle les températures proxy et en fait des T° globale. Pour un scientifique de son niveau, ce n’est certainement pas une «erreur».

    http://hot-topic.co.nz/easterbrooks-wrong-again/

    Lindzen travaille pour CATO = discrédit total

    Ce qui me fascine le plus, c’est bien ta haine envers pour Skeptical Science, que tu appelles «blog de propagande» alors que tes références sont souvent ceux de WUWT, qui est son némésis sur l’autre côté de la médaille. Deux équivalents en terme de «propagande».

    PS En passant, la pause est un argument pathétique.
    1. refroidissement de la stratosphère prévue depuis toujours par le GIEC
    2. le réchauffement n’est pas, n’a jamais été et ne sera jamais une hausse constante de la T°. Des «pauses» semblables ont déjà été notées.
    3. La dernière décennie a été la plus chaude de l’histoire (mesurée) et a battue celle qui la précédait, qui avait battue celle d’avant, etc. Difficile de penser à un refroidissement, non?
    4. Même si un indicateur (RSS) montrent une pause des T°, la vaste majorité des autres montrent une légère hausse.
    5. La thèse du refroidissement globale des années 70 n’était pas déjà par une majorité des scientifiques, mais par une poignée. Comme c’est le cas aujourd’hui. En observant une pause, ces scientifiques prévoyaient une chute des T°. Le temps leur donne tort. Même WUWT en rit: http://wattsupwiththat.com/2013/03/01/global-cooling-compilation/

    BenoitG

    • crioux dit :

      Et toi quels scientifiques tu peux nommer de l’autre côté Al gore?(pas un scientifique) David Suzuki?(généticien de mouches à fruit) qui a démontré qui s’est ridiculisé et montré qu’il ne connaissait rien au dossier durant son entrevue à ABC. Michael Mann? celui qui a falsifié les données pour fabriquer de toute pièces le graphique « Hockey Stick »? Qui d’autre? Come on! ils sont supposé être « 97% des scientifiques »

      -Roy Spencer a produit beaucoup d’études, j’ai jamais entendu parler de celle-ci.

      -Quand à Don EasterBrook, il a raison que les température ont été plus élevée dans le passé, je ne comprend pas cet article qui essaye de dire qu’il à tort, et surtout sur le ton très peu scientifique de dire que ce qu’il a produit est de la « Pure Bullshit ».

      -Lindzen est un spécialiste du sujet, en quoi le fait qu’il a un lien avec un think tank sur la liberté individuelle et le libre marché mettrait un doute sur ses connaissances de l’armosphère?

      Quant à Skepticalscience versus WattsUpWithThat, John Cook, l’auteur du blog Skepticalscience a été reconnu a plusieurs reprise pour avoir posté des données fausses et manipulées et sont étude « Cook & al » (97%) à été reconnu comme une fraude monumentale. En plus les commentaires qui contredisent le dogme sont automatiquement effacé du blog (voir ici).
      Personne n’a rien pu reprocher à Anthony Watts à ce que je sache et surtout, beaucoup sont des « guest post » produits par d’autres scientifiques.

      Et c’est faux de dire que le GIEC avait prévu la « pause ». Jamais il n’avaient vu venir ça, c’est contraire a toutes leurs prédictions, et ils ne peuvent toujours pas l’expliquer.

  7. BenoitG dit :

    Beau procès d’intention! D’abord, lorsque tu me poses une question, laisse moi répondre. Pourquoi prétendre que je référais à Al Gore si la question est «Et toi quels scientifiques tu peux nommer de l’autre côté» ? Belle ouverture d’esprit!

    -Lis donc ça sur Spencer. Tu devrais reconnaitre quelques uns de ses arguments: https://bbickmore.wordpress.com/roy-spencer/

    -Tout un argument scientifique de dire que Don Easterbrook (DE) «a raison». Je que je ne comprends pas de ta logique, c’est que Mann, avec son hockey stick, illustre de façon très semblable à Easterbrook (en ce qui concerne la même période bien sûr) le changement de paradigme climatique. Autrement dit, sur les derniers mille ans, la T° était stable quoi que un peu à la baisse et, soudain, connait une hausse très marquée (Fig. 5 de DE). Donc DE a raison et Mann a tort ?!?

    • crioux dit :

      Je ne vais pas encore une fois refaire le proces du Hockey Stick, qui est mort et enterré depuis des années. Michel Mann a manipulé les données en omettant certaines périodes, en omettant certaines sources de données et en remplacant une partie de la courbe par des données d’une autre source, pour « cacher le déclin ». C’est immoral et anti-science. Mais parce qu’il était du « bon bord » il n’a pas eu de conséquences.

      Pour ce qui est de EasterBrrok, je dis qu’il a raison sur le fond et personne ne peut dire le contraire. Il y a amplement de sources différentes qui donnent toutes le même résultat, il y a fait plus chaud qu’aujourd’hui pendant la majorité des derniers 8000 ans. Faut pas s’enfarger dans les virgules, on est très loin de ce que Mann a fait.

    • crioux dit :

      Il n’y a que Mann est ses copains qui ont fait des « Hockey Stick » pour faire disparaitre l’optimum médiéval et la petite ère glacaire. En effet ça a l’air fou de dire qu’on vit une période de réchauffement « sans précédent » si il y a eu au moins 5 périodes plus chaudes dans le passé pas si lointain.

      Dans les émails du scandale du climategate, on voit qu’ils essayeuient de faire disparaitre les périodes qui dérangent, comme L’optimum médiéval (MWP : Medieval WArming Period)

      (5111) Pollack:
      But it will be very difficult to make the MWP go away in Greenland.

      (5096) Cook:
      A growing body of evidence clearly shows [2008] that hydroclimatic variability during the putative MWP (more appropriately and inclusively called the
      « Medieval Climate Anomaly » or MCA period) was more regionally extreme (mainly in terms of the frequency and duration of megadroughts) than anything we have
      seen in the 20th century, except perhaps for the Sahel. So in certain ways the MCA period may have been more climatically extreme than in modern times.

      Et même avant le Climategate, la période chaude médiévale dérangeait:

      The existence of the MWP had been recognized in the scientific literature for decades. But now it was a major embarrassment to those maintaining that the 20th century warming was truly anomalous. It had to be « gotten rid of. »

      Source: http://epw.senate.gov/hearing_statements.cfm?id=266543

      Tout le reste de la communauté scientifique, Easterbrook inclus, parlent de températures plus chaudes dans le passé. Qui a raison? Les réchauffsites qui veulent modifier le passé parce que ça les contrarient, ou ceux qui prennent les aits pour ce qu’ils sont?

  8. BenoitG dit :

    Mais on s’en fout des T° + chaude de v’la 100 000 ans. C’est complètement «irrelevant». Je te parle de la période commune aux deux, environ les derniers mille ans. Ce graphique a été repris des dizaines de fois, publié et re-analysé.
    http://www.clim-past.net/8/227/2012/cp-8-227-2012.html
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23471405
    http://www.int-res.com/abstracts/cr/v56/n3/p231-244/

    La conclusion est la même pour toutes les études.

    Pour démontré que le changement de paradigme dans les T° récentes (1000 ans), parler des dinosaures ne sert à rien…

  9. BenoitG dit :

    Reconnaitre qu’il a fait plus chaud avant (ce qu’est en gros le ClimateGate) ne discrédite nullement la thèse du réchauffement.

    Me semble que des arguments scientifiques avanceraient mieux votre cause, non?

  10. BenoitG dit :

    Peux-tu me référer à ton article, qui selon toi, contient tes meilleurs arguments scientifiques?

    • crioux dit :

      Il n’y a pas un seul article qui peut tout expliquer. C’est un dossier très complexe, beaucoup plus complexe que les réchauffistes le voudraient (plus de CO2 = plus chaud). Il faut couvrir le rôle du CO2 (taux passés, effet de saturation, combien de % est anthropogénique, non-corrélation avec la température, etc..) le rôle des cycles solaires et océaniques, le côté politique, etc.

      Tu peux commencer avec le vidéo de Murry Salby a propos du CO2

      C’est long et très technique, mais ça contient des véritables perles. Si après ça tu crois encore que le CO2 peut avoir un effet sur le climat….

      Sinon, j’ai fait un résumé d’un peu tout sur le sujet (qui est quand même assez long) ici.
      https://crioux.wordpress.com/2014/02/06/resume-de-lescroquerie-climatique/

      Si c’est pas assez, il y a tout le reste du blog qui contient encore plus d’information sur ce sujet, avec les liens vers les sources.

  11. BenoitG dit :

    D’abord, la science démontre clairement que le CO² est un GES:

    http://www.sciencemag.org/content/330/6002/356.abstract

    «Without the radiative forcing supplied by CO2 and the other noncondensing greenhouse gases, the terrestrial greenhouse would collapse, plunging the global climate into an icebound Earth state.» Ça ne peut être vraiment plus clair en terme de conclusion…

    http://www.pnas.org/content/108/24/9770.abstract

    «Our results, therefore, strengthen the emerging view from empirical paleoclimate studies (13, 19, 38) that the Earth system has a high equilibrium climate sensitivity to a CO2.»

    Ensuite, dire que le CO2 est sans danger parce qu’il est naturellement un composant de l’air. Cet argument est complètement sans fondement scientifique. C’est comme dire que la ciguë ne peut tuer car c’est une plante naturelle. Sa proportion, sa composition, sa provenance, ses réactions avec les autres composants, etc. Bref, un beau sophisme (appel à l’ignorance).

    Diverger le débat en se concentrant sur la vapeur d’eau, c’est ignorer volontaire les causes du phénomène. Sophisme du hareng fumé.

    Finalement, ta phrase «c’est un dossier très complexe, beaucoup plus complexe que les réchauffistes le voudraient (plus de CO2 = plus chaud)» est un homme de paille. Jamais le GIEC n’a tenu cette position simpliste. Tu travestis leur position, qui ressemble plutôt à + de CO2 = + d’énergie. Le terme de forçage radiatif le démontre d’ailleurs.

    Es-tu en mesure de me diriger, comme je le fais, vers des études scientifiques parues, qui émet l’hypothèse que le CO2 n’est pas un GES ou ne contribue pas à l’augmentation des T° ? (pas un vidéo d’un monsieur ayant perdu son poste de professeur universitaire).

    D’ailleurs, il commet la même «erreur» que beaucoup de sceptiques: prendre un indicateur (T° en haute atmosphère) pour démontrer son hypothèse et ignorer les autres indicateurs.

    • crioux dit :

      Tu n’as pas regardé la conférence au complet… Et il n’est pas le seul a voir affirmé ces choses. Par exemple le GIEC dit que le CO2 anthropognénique reste dans l’atmosphère pendant des siècles, alors que plusieurs ont démontré que c’était 5,4 ans. (ici) Et le fait que le CO2 perd sa (déjà faible) capacité de gaz à effet de serre au fur et à mesure que le taux augmente. Son effet est mesurable dans les premier 200ppm, passé 400ppm, son effet est insignifiant. <ici).

      Et il faut faire la différence entre le CO2 naturel et le CO2 anthopogénique. Le CO2 qui augmente actuellement est dû quasi uniquement à des sources naturelles. Le CO2 causé par l’activité humaine est tellement infime, que ça ne parait même pas. Tu me demande des sources scientifiques mais tu n’as pas regardé la conférence. C’est très bien expliqué.

      Et il est ridicule de dire que le CO2 est nocif. C’est la base de la vie sur terre, et même quand il y avait des taux de 2000ppm, la vie était prospère sur terre. Dans une salle de classe typique le taux de CO2 monte à 3000ppm, sans aucun problème. L’humain peut supporter des taux de 8000ppm pendant des heures, sans problèmes. Alors même si on brûlait tout les combustibles fossiles d’un coup, l’effet ne serait pas si important que ça et en plus il redescendrait rapidement après puisque sa durée de vie est 5,4 ans. Et c’est sans compter que ce qui reste de combustible fossiles (sauf peut-être le charbon) sera épuisé d’ici 50 à 60 ans. Donc cette chasse au CO2 est futile et inutile. Il ne s’agit que de politique.

      Et en terminant, si tu veux un débat sérieux d’idées je vais continuer à te répondre, mais si tu essayes de m’insulter et me discréditer (Ad Hominem), ca risque de s’arrêter là. On débat du sujet, pas de l’autre personne. Et si tes messages contiennent des attaques personnelles après avoir été averti, tes messages ne seront pas publiés. J’ai déjà assez de « Youppi » qui passe son temps à m’insulter.

      • crioux dit :

        La vapeur d’eau aussi est un GES, en fait 95% des GES c’est de la vapeur d’eau. ESt-ce qu’on va bannir l’eau?

  12. BenoitG dit :

    Des attaques personnelles? Où ça? Citations svp?

    • crioux dit :

      Pas encore, mais le ton laisse porter à interprétation. ex: « Bref, un beau sophisme (appel à l’ignorance).« . Je demande seulement un minimum de respect dans les discussions.

      Il ne faut pas oublier qu’on discute par écrit, et non pas de vive-voix. Certains mot peuvent porter à interprération, et mettons que j’ai été brûlé dans le passé (quand je ne censurait rien) par un psychopathe qui m’a fait des menaces sérieuses et répétées (qui ont falli faire leur chemin à la police) parce qu’un autre avait été impoli envers lui… Imagine.. Alors j’ai été obligé d’imposer certaines règles. Mais même en censurant les messages désobligeants, il y en a qui ont pas compris et qui continuent. Presque chaque jour je recois des messages avec des attaques personnelles, alors je suis « on the edge ».
      C’est pas facile d’avoir des opinions à contre-courant, imagine à l’époque de Coppernic.

  13. BenoitG dit :

    La conférence (aucunement un article scientifique a proprement parlé) démontre qu’une molécule de CO2 a une durée de vie moyenne de 5,4 ans. Ce n’est pas la même chose que l’augmentation mesurée de CO2 dans l’atmosphère. Ce que dit le GIEC. De plus, l’étude ne dit pas où va ce CO2. Car, on s’entend, il ne disparait pas (Lavoisier) mais s’échange où se transforme. Les études démontrant qu’il est absorbé dans les océans et en modifie donc sa substance et sa fixation. Ainsi, le potentiel de réchauffement du CO2 a très peu à voir avec le temps de séjour de CO2.

    «Et il est ridicule de dire que le CO2 est nocif. C’est la base de la vie sur terre» (ton idée).

    L’eau est la base de la vie. Pourtant, elle tue chaque année (piscine, inondation). Finalement, la Terre continuera d’être «prospère» avec un taux de CO2 très élevé. Les conséquences ne sont pas dans la prospérité, mais dans la anomalies de T°.

    • crioux dit :

      Pourtant c’est bien expliqué dans la conférence, l’augmentation du CO2 mesurée vient de sources naturelles. Et le rythme de cette augmentation est inchangé depuis d’aussi loin qu’on le mesure. Donc quand l’humain émet plus de CO2, ça ne change pas le rythme d’augmentation du CO2 dans l’atmposphère. Juste depuis une décennie, il y a eu une augmentation de 300% du CO2 anthropogénique, pourtant le CO2 dans l’atmosphère n’a augmenté plus rapidmemnent en fonctione de cette hausse. Et la température n’a pas monté non plus durant cette période. Ca démontre à quel point notre impact est insignifiant. Je parle bien sûr de notre impact sur le cliamt avec le CO2, l’humain a des impact sur l’environnement, avec la pollution, mais c’est autre chose et ça n’intéresse pas les politiciens.

      Quand au CO2, il est absorbé par la nature, naturellement, en bonne partie par les plantes (la planète est 11% plus verte qu’en 1984) (ici)

      Le CO2 nécessaire à la vie « mon idée »?? Nous sommes des formes de vie basé sur le carbone. Le CO2 est essentiel à la vie sur terre, s’il descent en bas de 200ppm, c’est la fin de toute vie. Pendant des centaines de millions d’années, les plantes ont évolué avec des taux supérieur a 2000ppm, aujourdH’ui elle sont en mode survie. Plus il y a de CO2 et les plantes poussent mieux, plus vite, et requièrent moins d’eau. Les agriculteurs le savent et augmentent artificiellement le taux de CO2 dans les serres.

      Sans CO2, il n’y pas de vie sur terre. Sans eau non plus bien sûr. Mais juste l’eau n’est pas suffisant. L’eau est un solvant qui permet aux molécules de bouger et se lier. La vie en tant que telle est basé sur le carbone. La vie peut se développer dans un autre solvant (mais ça cE’st une autre dossier).

      Et finalement, qui a décidé que le climat actuel dans lequel nous sommes depuis quelques millions d’années, avec ère glaciaires à répétion, avec une grande partie de la surface du globe sous la glace était le climat idéal? Un réchauffement serait le bienvenu, mais les études sérieuses parlent malheureusement d’un refroidissement prochain, pas d’un réchauffement. Il faut craindre le froid, c’est lui l’ennemi de la vie, pas la chaleur.
      Voir ici une traduction que j’ai fait d’un article en allemand du Dr. Dietrich E. Koelle:
      https://crioux.wordpress.com/2015/02/04/cycles-climatiques/

  14. BenoitG dit :

    Encore une fois, tu es incapable de me diriger vers des «études sérieuses» publiées dans des revues scientifiques. Que ce soit pour les cycles naturels (en voici un http://www.physics.mcgill.ca/~gang/eprints/eprintLovejoy/neweprint/Anthropause.GRL.final.13.6.14bbis.pdf) ou l’absortion par les plantes du CO2 anthropogénique ou le global cooling.

    Enfin, prétendre que le CO2, puisqu’il est bon pour les plantes, est non-nocif, c’est comme montrer que l’eau est l’environnement adéquat pour les poissons, en invitant les gens à adopter cet environnement. Juste rien à voir. Sophisme de l’analogie douteuse

    • crioux dit :

      ?! Je t’ai redirigé vers des sites qui vulgarisent l’article scientifique, avec un lien vers la publication scientifique originale. C’est nécessaire, parce que la littérature scientifique n’est pas à la portée de tous, ou des fois il faut payer pour lire l’article complet, alors un résumé est plus pratique.
      Si je te donne ce lien est-ce que tu comprends le contenu?
      http://www.middlebury.net/nicol-08.doc

      Et non le CO2 n’est pas nocif, à moins que tu confondes avec le CO? Sinon à chaque fois que tu respires, tu produis un polluant toxique?! Et les plantes se nourrisent d’un produit toxique, qu’on mange ensuite?!
      Le CO2 est à la base de tout. Pas de CO2, pas de plantes, et donc pas de vie évoluée. Les autres animaux se nourissent soit de plantes, soit des autres animaux qui se nourissent de plantes.

    • crioux dit :

      Si tu veux continuer d’essayer de dire que je fais des sophismes à chaque message, ça se joue à deux : Appel fallacieux à l’autorité.

      Habituellement ceux qui garochent le mot sophisme à chaque paragraphe sont des gens en manque d’argument. J’ose espérer que ce n’est pas ton cas, tu sembles capable d’avoir des argument sans en arriver aux ad hominem.

  15. BenoitG dit :

    Il manquait un lien à propos des plantes:
    http://adsabs.harvard.edu/abs/2010GeoRL..3723701B

  16. BenoitG dit :

    Mentionner à son opposant qu’il fait un sophisme, ce n’est pas un manque d’argument, c’est mentionner à son interlocuteur que l’argument qu’il vient d’avancer n’en est pas un. D’ailleurs, o;u mon appel à l’autorité ? quel autorité est invoqué? et sur quel sujet cet autorité se prononce (et qui n’est pas son expertise)?

  17. BenoitG dit :

    Pour en revenir sur le CO2, es-tu en train de dire que le CO2 n’absorbe pas le rayonnement lumineux en infrarouge?

    • crioux dit :

      Non, mais que son effet devient insignifiant passé un certain niveau. C’est très bien expliqué dans ce que je t’ai donné comme lien

      • BenoitG dit :

        La science contredit clairement cet argument. Votre prétention suppose que la même quantité de chaleur (ou énergie) qui est gagné par la production de CO2 est perdu dans la même proportion. Ce qui est totalement faux, et va à l’encontre de la physique des gaz:

        http://www.nature.com/nature/journal/v410/n6826/abs/410355a0.html

        En gros, ça dit ceci: «Alors, comment une modification de la concentration d’un changement de gaz à effet de serre modifie la chaleur s’échappant de la haute atmosphère ? Comme nous montons haut dans l’atmosphère, l’air se raréfie . Il y a moins de tous les gaz , y compris les émissions de GES. L’air devient suffisamment minces que la chaleur rayonnée par l’air peut s’échapper dans l’espace . La quantité de chaleur s’échappant dans l’espace à cette altitude dépend alors de la façon dont l’air est froid à cette hauteur . Plus il fait froid , moins de chaleur est rayonnée.»

        Êtes-vous en mesure de me fournir un article scientifique publié qui démontre le contraire? (et laissez moi me débrouiller avec la problématique de compréhension de la littérature scientifique svp)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :