A ceux qui ont cru à « 2014 pourrait être l’année la plus chaude »

UAH have now released their global temperature data for December and, as with RSS, they confirm that 2014 was a long way from being the “hottest ever year”

Source:
https://notalotofpeopleknowthat.wordpress.com/2015/01/09/uah-confirms-2014-was-not-hottest-year/

57 commentaires pour A ceux qui ont cru à « 2014 pourrait être l’année la plus chaude »

  1. jipebe29 dit :

    Il y a une bonne analyse sur le site penseeunique:
    http://www.pensee-unique.fr/news.html#chaude

  2. Marc dit :

    Mr Rioux
    regardez cette article du journal de Montréal
    c est vrai ou c est encore du n importe quoi ouffffff

    http://www.journaldemontreal.com/2015/01/16/plus-chaud

  3. jipebe29 dit :

    Et voici une bonne analyse d’un ami physicien:
    http://dropcanvas.com/#prs0BUH89WTSXT

    • SL dit :

      Ah oui ? Quel physicien ? Quelles sont ses references ? Ou ces « travaux » ont-ils ete publies ?

      Ceux reellement interesses par la physique du climat se refereront a de veritables ouvrages disponibles en ligne gratuitement. Pas a de la propagande.

      http://www.elic.ucl.ac.be/textbook/pdf/Chapter_1.pdf
      http://empslocal.ex.ac.uk/people/staff/gv219/climoce/Vallis_sample.pdf
      http://www.ou.nl/Docs/Opener/NW/LECHe/LECHe_Module1_Textbook_2012.pdf

      • crioux dit :

        Comment ça quels physiciens? La liste est trop longue pour commencer a lister ça ici, surtout que tu te contenterais de dire des réponses vides classiques comme « payé par les pétrolìeres »

        Commence par vérifier qui est Freeman Dyson, un des plus grands scientifique de notre ère. Ou Ivar Giaever, prix nobel de physique, ou Vincent Courtillot.

        Et est-ce que tu crois encore dur comme fer que 2014 est l’année la plus chaude de l’histoire??

      • jipebe29 dit :

        Donc, selon vous, quand un physicien fait une analyse des données d »observation provenant des meilleures sources, et quand ses conclusions vous dérangent, ce serait de la propagande? Ridicule. Votre positionnement absurde ne fait que confirmer la nullité de votre approche scientifique.

        Quant à la physique du climat « à la sauce GIEC », elle ferait hurler de rire n’importe quel étudiant en ce domaine. Par exemple, appliquer la loi de Stefan-Bolzmann aux gaz, qui ne sont pas des corps noirs, c’est une ânerie. Ou encore accorder un rôle majeur au CO2, qui ne fait que 0,04% de l’air, et qui n’a que 2 bandes étroites d’absorption des IR, sachant qu’une molécule excitée par de l’IR vibre et transmet son énergie sous forme de chaleur aux molécules d’air environnantes avant de faire une ré-émission dans une direction aléatoire, ce n’est pas très malin.

      • crioux dit :

        S.v.p. éviter les attaques personnelles et les insultes. Tenez-vous en aux faits. Tout ceci afin d’éviter les débordements comme il y en a eu dans le passé.
        Ça vaut pour tout le monde.

      • SL dit :

        JPB :
        Pourquoi votre ami physicien n’a-t-il pas publie ces decouvertes dans des revues scientifiques ?

  4. Amadeus dit :

    « voici quelqu’un qui sait de quoi il parle et qui le démontre très bien: http://www.caintv.com/climate-scientist-dr.roy-spenc »

    LOL!!! Le gars est un coach en spiritualité… Merci de nous faire rire.

    • crioux dit :

      « Roy W. Spencer received his Ph.D. in meteorology at the University of Wisconsin-Madison in 1981. Before becoming a Principal Research Scientist at the University of Alabama in Huntsville in 2001, he was a Senior Scientist for Climate Studies at NASA’s Marshall Space Flight Center, where he and Dr. John Christy received NASA’s Exceptional Scientific Achievement Medal for their global temperature monitoring work with satellites. Dr. Spencer’s work with NASA continues as the U.S. Science Team leader for the Advanced Microwave Scanning Radiometer flying on NASA’s Aqua satellite. He has provided congressional testimony several times on the subject of global warming.

      Dr. Spencer’s research has been entirely supported by U.S. government agencies: NASA, NOAA, and DOE. He has never been asked by any oil company to perform any kind of service. Not even Exxon-Mobil. »

      • Amadeus dit :

        Sur le lien que tu as toi-même donné :

        « You know, you just might like Dan’s books too! Go here to get his series of Christian spiritual thrillers – Powers and Principalities, Pharmakeia and Dark Matter – in print or e-book form, or read his teaching on spiritual matters. You can follow all of Dan’s work by liking his page on Facebook. »

        Le gars est un Jesus freak et fait partie de ceux qui nient le changement climatique causé par l’homme pour dire qu’il vient de Dieu et annonce l’apocalypse :

        http://www.washingtonpost.com/blogs/the-fix/wp/2014/11/21/a-big-reason-climate-change-isnt-a-priority-the-apocalypse/

      • crioux dit :

        Il est chrétien, tout comme l’étaient Eisntein et Newton. Est-ce que ça remet en question ses compétences? Est-ce que les faits changent?

  5. Amadeus dit :

    Il nie que les changements viennent de l’homme pour dire qu’ils viennent de Dieu et que ce sont les signes de l’apocalypse…

    Einstein nous sortait ce genre de délire?

    Regarde ça et viens me dire sans rire que la glace ne fond pas :

    http://obscure-vision.com/took-camera-remote-area-greenland-recorded-simply-terrifying.html

    • crioux dit :

      Encore une fois, tu attaques la personne, et non pas les faits.
      Et pour Eisntein et Newton:

      Et on parle d’antarctique et là tu me sors le Groënland?
      En plus, le vidéo que tu cites ne montre pas un glacier qui fond, mais un glacier en progression. La glace se forme en amont et pousse la glace vers la mer.
      Un glacier qui fond (régression), ça ressemble à ça:

      • Amadeus dit :

        Non ce n’est pas un glacier « en progression ». Va voir les autres liens postés sur l’autre billet. Le Groenland, l’Antartique, l’Artique et tous les grands glaciers du monde (des Rocheuses à l’Hymalaya en passant par les Alpes et les Pyrénées) perdent du volume année après année.

        PS : Il faut analyser le volume total de glace et non la surface qu’elle recouvre pour saisir l’ampleur de la fonte

  6. jipebe29 dit :

    Peut-on assimiler les températures des stations météo à celles de la surface ?

    RELEVES de la Station de MONTSOURIS (PARIS)
    Le thermomètre de la station est situé à environ 2 m du sol et sert de référence.
    Mais 3 autres thermomètres ont été installé : au sol dans l’herbe, à 5 cm au-dessus du sol et à 45 cm au-dessus du sol.
    Les résultats de ces mesures ne sont pas disponibles au public, mais sont fort intéressants.
    -Tre au sol, sonde dans l’herbe : Pas de fichier, mesures ponctuelles
    -Tre à 5 cm : Moyenne –2, 75 °C par rapport à la station (Assez régulier sur l’année) 95% des mesures sont comprises entre 0 et –5,5 °C
    -Tre à 45 cm : Moyenne – 0,75 °C par rapport à la station (Assez régulier sur l’année) 95 % des mesures sont comprises entre 0 et –1 °C

    Les écarts les plus réduits sont observés pendant les mois d’été de JUIN à SEPT. (NDLR : il y a moins de vent et la convection est plus faible. Il y a également moins de pluie et l’évaporation est plus faible)
    Voici les relevés du 27 MARS 2003 à 18 h (peu de vent):
    – Station : 20,1 °C
    – A 45 cm : 19, 9 °C
    – A 5 cm : 19, 2 °C
    – Posé : 14 , 6 °C

    NDLR:
    La couche limite entre la peau du sol – émettrice en IR – et les thermomètres des stations est le lieu principal des échanges entre le sol et l’atmosphère par convection (les vents et par chaleur latente (évaporation) dont la somme est estimée à une centaine de watts / m2

    On ne peut donc pas assimiler la température de la peau de la Terre à celle des thermomètres des stations météo situées à 2 m du sol

    Alors, c’est quoi ce RC dont on nous rebat les oreilles avec des mesures fausses par essence?

  7. SL dit :

    Si je vous suis bien, il faudrait remettre en cause l’opinion de l’ecrasante majorite des chercheurs, etablie sur des mesures couvrant un siecle au moins et sur des proxys pour les epoques plus anciennes, sous pretexte que des mesures inverifiables [sauf en faisant confiance a un internaute anonyme] en un point du globe il y a 15 ans auraient fourni une mesure tres differente des autres ?

    Chef, on tient un scoop.

    • crioux dit :

      Si tu prenais la peine de LIRE, tu saurais qu’il n’y a jamais eu « d’écrasante majorité », ni de consensus. Les études de Doran-zimmerman et de Cook sont fausses et manipulées dans le but d’influencer l’opinion publique. Mais tu semble préférer fermer les yeux. Pourtant les informations sont là.
      Le « consensus » est politique et médiatique, pas scientifique.

      « Let’s be clear: the work of science has nothing whatever to do with consensus. Consensus is the business of politics. Science, on the contrary, requires only one investigator who happens to be right, which means that he or she has results that are verifiable by reference to the real world. In science, consensus is irrelevant. What is relevant is reproducible results. The greatest scientists in history are great precisely because they broke with the consensus. »
      —Michael Crichton

      • SL dit :

        Vous dites : « il n’y a jamais eu « d’écrasante majorité » »
        Si, quand 97% des auteurs **eux-memes** classent leur papier comme tel. Ou peut-il y avoir manipulation ?
        source, voir le point 17 : http://www.skepticalscience.com/docs/24_errors.pdf?f=24errors

        De plus, les academies des sciences de tous les grands pays [G7 + Chine + Bresil] prennent officiellement position pour la these du rechauffement d’origine humaine par gaz a effet de serre
        source : http://nationalacademies.org/onpi/06072005.pdf

        D’ailleurs, bonne idee, faudrait que je prenne la peine de LIRE un bon Crichton.

      • crioux dit :

        John Cook, auteur de cette fraude de 97%, qui poste un article sur Skepticalscience, (son propre blog) pour se justifier et vous y croyez?

        La science est la science, et la politique et la politique.

        Que les grands pays utilisent une science politisée pour appuyer leurs agendas de contrôle et de taxation, c’est une chose, mais imposer un consensus politique et dire que c’est de la science c’est autre chose.

      • SL dit :

        > »auteur de cette fraude de 97% »
        Vous dites ne pas tolérer les attaques personnelles dans les commentaires, mais vous diffamez sans vergogne !!

        L’article original de Cook est paru dans une revue scientifique. Il a donc rempli les critères requis. Par la suite, il affine son étude en supprimant un risque de subjectivité. Son travail en est donc encore plus rigoureux. De plus les données sont disponibles:
        http://www.skepticalscience.com/Consensus-Project-self-rating-data-now-available.html
        Vous n’avez qu’à prendre des papiers au hasard et vérifier par vous-même.
        Pour votre info, R.Tol publie aussi ses critiques et réponses sur son blog, et J.Curry publie ses opinions sur le sien.

        > »imposer un consensus politique et dire que c’est de la science »
        Donc si je vous suis bien, les gouvernements (socialistes et libéraux, notoirement toujours de connivence et prêts à cooperer les uns avec les autres) imposent leur opinion à des milliers de chercheurs muselés, qui doivent donc trafiquer leurs données et bidouiller leurs résultats, sans qu’il n’y ait aucune fuite. Et heureusement quelques courageux bloggueurs dénoncent la menace orwellienne en citant pour preuve des blogs d’anciens présentateurs meteo, parce que le Ministère de la Pensée a déjà la mainmise sur les revues scientifiques.

        Ca y est, je doute. Vous avez gagné.

  8. youppi dit :

    Si tu faisais preuve d’un minimum de courage et de bravoure tu défendrais tes opinions au lieux de lancer des attaques gratuites.

    Tu as une fois de plus couper mon dernier message quand je t’ai demandé comment tu faisais pour dire que realclimate et skepticalscience disais des faussetés.

    Tu vas me ressortir que c’est ton filtre anti-spam… comme si je vais te croire.

    Tout pour nier l’évidence… tel que 2014 n’est pas la plus chaude…ou la meilleur que tu nous sort de temps en temps.. : qu’on est dans une tendance au refroidissement, ben oui c’té évident.

  9. Amadeus dit :

    J’ai consulté tes sources, épluchons-les une par une :

    1- http://www.dailymail.co.uk/news/article-2915061/Nasa-climate-scientists-said-2014-warmest-year-record-38-sure-right.html

    Oh, le gars n’est pas sûr, il hésite entre l’année 2014, 2010 et 2005. Néanmoins, cet article admet un réchauffement global…

    2- http://www.powerlineblog.com/archives/2015/01/2014-was-one-of-the-3-coldest-years-in-the-last-10000.php

    N’importe quoi. Le gars remonte 10 000 ans en arrière, quand l’homme était à l’âge de bronze et qu’entre-temps il y a eu des mini-ères glacières causées par des hivers volcaniques.

    3- http://www.breitbart.com/london/2015/01/23/2014-was-not-the-hottest-year-on-record-so-why-did-nasa-claim-it-was/>

    Ho shit! Jamais je ne citerai ce genre de site dans mes travaux universitaires.

    4- http://dailycaller.com/2015/01/26/climate-change-uk-scientists-say-2014-was-not-the-warmest-year-on-record/

    Là encore ils hésitent entre 2014, 2010 et 2005… sans nier le réchauffement global.

    5- http://www.providencejournal.com/opinion/commentary/20150123-tom-harris-noaa-nasa-lied-on-warmest-records.ece

    Là encore ils ne font que relativiser sans nier le réchauffement global…

    6- http://www.climatechangedispatch.com/2014-was-not-the-hottest-year-on-record-so-why-did-nasa-claim-it-was.html

    Site peu crédible, mais là aussi ils tournent autour du pot

    7- http://www.lehighvalleylive.com/opinion/index.ssf/2015/01/letter_98.html

    Humm… l’opinion d’un nobody qui n’apporte aucun argument

    Je continuerais bien à éplucher tes autres sources, mais je crois que ce serait une perte de temps.

    • crioux dit :

      Je crois que tu n’as pas compris le principe: Même la NASA et le NOAA ne sont même pas sûr parce que le « record » est plus petit que la marge d’erreur. La NASA dit quelle est sûre seulement à 38% que 2014 pourrait être la plus chaude… Il s’agit d’un plateau, c’est a dire une ligne droite, sans tendance à la hausse.

      Et oui il est important de regarder loin en arrière, c’est là qu’on voit que non seulement il faisait plus chaud qu’aujourd’hui dans le passé, mais que le climat a toujours varié, de façon tout a fait naturelle. Et que le « réchauffement actuel » n’est rien d’autre qu’un simple retour vers la normale, à la suite de la petite ère de glace (qui s’est terminée vers 1880).

      • Amadeus dit :

        Ta « petite ère de glace » a été causée par une irruption volcanique. Le réchauffement actuel est une anomalie justement en regard que la terre devrait au contraire se refroidir ces dernières années. Ce n’est pas le cas, même les sites que tu as posté plus haut l’admettent.

        Et il est inutile de regarder 10 000 ans en arrière quand l’homme se déplaçais en charrette. Les anomalies climatiques de notre époque sont le résultat de l’ère industrielle et de l’extractivisme.

        Le réchauffement actuel n’a rien de naturel, lis tes propres sources jusqu’au bout.

      • crioux dit :

        La petite ère glacaire et tous les autres périodes de refroidissement/réchauffement précédentes depuis 8000 ans, sont dues aux cycles solaires et océaniques.
        Une éruption volcanique a un effet sur le climat pour 1 ou 2 ans, pas 400 ans.
        Tu comprends bien ce que tu veux. Dire que les années récentes sont chaudes et à peu près égales ne signifie qu’une seule chose, nous sommes sur un plateau, un pic qui indique la fin d’un cycle et le début d’un autre: refroidissement. Tous comme tous les autres cycles de réchauffement/refroidissement depuis des milliers d’années.
        A ce sujet, lis le livre: The Neglected Sun (Die Kalte Sonne)
        http://www.amazon.ca/The-Neglected-Sun-Precludes-Catastrophe/dp/1909022241

        Si le réchauffement était causé par le CO2 et l’activité humaine, comme se fait-il que depuis 1998 les émissions humaines de CO2 (qui ne représentent que 3% des émissions, le reste étant naturel) représentent plus du quart de tout le CO2 émit de toute l’histoire de l’humanité (plusieurs centaines d’années), et pourtant depuis 1998, il n’y a pas eu de réchauffement du tout. Les observations réelles ne correspondent pas avec la l’hypothèse.
        Les « anomalies climatiques de notre époque » comme tu le dis, sont loin d’être exceptionnelles. On parle ici de 0,7 degré en 100 ans. Ce qui est minime comparé aux cycles passés, et plus on recule, plus les températures sont chaudes, même si on recule 1000 ans (optimum médiéval), 8000 ans(optimum holocène), ou 55 millions d’années (maximum thermique paléocène). Les exceptions étant les périodes d’ère glaciaires que l’on connait depuis quelques millions d’années et qui sont aussi dues a des cycles solaire et orbitaux. Nous somme durant cette période froide avec ères glaciaires a répétition. Nous sommes chanceux de profiter d’une courte période moins froide (interglaciaire) depuis 10000ans, mais le cycle s’achève et la prochaine ère glaciaire arrive. Et l’humain ne pourra pas l’empêcher.

        (il est intéressant de noter que les interglaciaires précédents étaient plus chauds qu’aujourd’hui

        Pourquoi est-ce que le cycle actuel ne serait pas naturel si tous les autres le sont? Il n’y a AUCUNE preuve, malgré les centaines de milliards dépensé dans la recherche que l’humain a un impact sur le climat. Au contraire, plus la recherche avance, plus ça pointe vers les cycles solaires et océaniques, donc naturels.

  10. BenoitG dit :

    Est-ce possible de spécifier quelles sont les sources naturelles d’émission de CO2 et mettre en proportion leur importance dans l’émission totale (naturelle seulement)?

    • crioux dit :

      Je suis sur la route je ne peux pas de trouver les documents précis, mais il en était question dans la conférence.
      En gros ce sont les volcans (particulièremement les volcans sous-marins), le dégazage des océans, la respiration animale et la décomposition des matières organiques. Ce qui représente au total 97% des émissions annuelle de CO2.

      • BenoitG dit :

        La science démontre pourtant le contraire:
        http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1029/2011EO240001/pdf

        Confusion dans les échelles utilisées pour mesurer?

      • crioux dit :

        « LA Science »???? Alors tous les scientifiques et toutes les données qui démontrent le contraire de cet article ne sont pas de la science, ni des faits?!

        Premièrement, le graphique dans ton article ne montre pas le taux de CO2, mais le « Anthropogenic CO2 multiplier »

        Voici la progression du taux de CO2 depuis quelques décennies.

        Même si ça a l’air important sur ce graphe (à cause de l’échelle), c’est une progression infime et il progresse toujours au même rythme, même quand le CO2 émit par l’humain changent. Simplement parce qu’il s’agit presqu’en totalité de CO2 d’origine naturelle. La portion « humaine » est tellement infime qu’elle n’a aucun impact. Encore une fois c’était très bien expliqué dans la conférence.
        Et voici les taux de CO2 depuits des centaines de millions d’années. Il varie indépedemment de la température.

        Il n’y a pas de lien de cause a effet entre le CO2 émit par l’humain et le climat.

        Les alarmistes ont profité d’une très courte période (1975-1998) où les deux ont augmenté en même temps, pour faire un lien qui n’existe pas.
        Le seul lien possible est avec les cycles solaires:

  11. jipebe29 dit :

    Amadeus: une forte éruption volcanique n’a des effets sensibles sur le climat que pendant quelques années. Le Petit Age Glaciaire a duré plusieurs centaines d’années, donc il ne peut avoir pour cause une éruption volcanique.

  12. BenoitG dit :

    Encore une fois, aucune source, aucune référence, aucune base scientifique.

    L’étude citée mentionne: «The projected 2010 anthropogenic CO2
    emission rate of 35 gigatons per year is 135 times greater than the 0.26-gigaton-per-year preferred estimate for volcanoes.» p.2

    Tu peux aussi regarder les graphiques (ton site ne permet pas d’ajouter des graphs à ceux qui, comme moi, commente tes articles) sur le site suivant: http://cdiac.ornl.gov/trends/co2/lawdome.html

    Pourquoi les émissions de CO2, si elles sont naturelles, augmentent à partir de l’ère industrielle? Quels sont les facteurs en cause?

    • crioux dit :

      Les sources je t’en ai donné amplement, et tu ne les à vraisemblablement pas lues. Cesse de dire que je ne donne pas les infos, le blog en est rempli.

      Les émissions de CO2 ont toujours varié, la période actuelle est statistiquement très courte et faire un lien de cause a effet est malhonnête.
      Quand on prend des périodes plus longue, on se rend compte que le CO2 varie indépendemment de la température, et surtout souvent (mais pas toujours sur de plus longues périodes) c’est la hausse de température qui va déclencher une hausse du CO2 ensuite. On le voit déjà à petite échelle sur le premier graphique, les « ondulations » sont dues aux saisons. Par exemple les l’étude des carottes de glace de Vostok démontre sans équivoque que la température augmente AVANT, et le CO2 ensuite, des fois avec 800 ans de retard. Et la hausse du CO2 se poursuit pendant un certain temps quand la température diminue, et ce de façon répété sur des centaines de milliers d’années. Le CO2 ne peut dont pas être le facteur qui fait augmenter la température.
      En voici un bon exemple:

      Et NON la hausse de température ne correspond pas avec l’ère industrielle. L’augmentation mesurable du CO2 anthropogénique date des avnnées 1940, le boom industriel d’après-guerre. Pourtant il y a eu le réchauffement qui à mis fin au petit âge glacaire (qui s’est terminée à la fin du 19e siècle), ensuite la période chaude des années 1930 (dust bowl) et une période de refroidissement entre 1940 et 1970 qui avait mené à craindre une nouvele ère glacaire (global cooling scare)

      Et retourne voir le graphe qui retourne plus de 500 millions d’années en arrière. Elle est où la corrélation entre le CO2 et la température? Il y a beaucoup d’autres facteurs qui influencent le climat, ils sont tous naturels et rien que l’humain ne puisse faire.

      A propos des volcans, les réchauffistes ne prennent en compte que les volcans sur terre, et non pas les volcans sous-marins, qui sont beaucoup plus nombreux et émettent beaucoup plus de CO2.

      (pour ajouter des graphique « in-line » il suffit d’ajouter les balises HTML)

  13. BenoitG dit :

    «A propos des volcans, les réchauffistes ne prennent en compte que les volcans sur terre, et non pas les volcans sous-marins, qui sont beaucoup plus nombreux et émettent beaucoup plus de CO2.»
    Rien de plus faux: http://lgge.osug.fr/IMG/fparrenin/courses/2008-2009/paleoclimats/Labalette-Trouvilliez.pdf

    Dois-je comprendre que depuis 1860, les volcans sous-marins émettent significativement plus de CO2 que depuis les mille dernières années?

    Test

    • crioux dit :

      Mon point exactement. Le type dans son étude dit que malgré le fait qu’il y a beaucoup plus de volcans sous-marins, et qu’ils émettent beaucoup de CO2, selon lui, leur impact sur le CO2 atmosphérique est nul.
      Mais ce n’est pas ce que beaucoup d’autres scientifiques pensent et c’est surtout en contradiction avec les observations et des données passées. Le CO2 varie de façon naturelle, principalement à cause des facteurs déjà cités, dont le CO2 volcanique. Le CO2 du a l’activité humaine est infime. Déjà que l’impact du CO2 sur le climat est limité, la partie causée par l’humain est négligeable.

      Sinon expliques-moi comment ça se fait que le CO2 varie autant depuis des centaines de millions d’années, bien avant que l’humain existe. Une moyenne de 2000ppm pendant des centaines de millions d’années (seulement 400ppm aujourd’hui). Comment il se fait que pendant des centaines de milliers d’années (Données de Vostok) la température augmente AVANT, et le taux de CO2 ENSUITE (et de façon tout aussi importante et rapide que ce que nous avons vécu depuis 100 ans)? Comment il se fait que depuis des milliers d’années, depuis la fin de la dernière ère glacaire, il y a eu 5 périodes plus chaudes qu’aujourd’hui, et que supposémement, selon les études que tu cites, le CO2 n’avait pas bougé avant la fin du 19e siècle?

      N’est-il pas plus logique de dire que toutes les variations précédentes étaient naturelles (comment peut-il en être autrement?), et que la récente, qui n’a rien d’exceptionnelle, l’est aussi? Si oui, alors c’est qu’on doit essayer de mieux comprendre ces cycles naturels et investir dans la recherche la dessus, au lieu de la dilapider à « combattre le CO2 », qui je dois le rappeler n’est pas un polluant, et est la base de la vie sur terre.

      Non, les volcans n’ont probablement pas augmenté leurs émissions, c’est plutôt la capacité d’absorbtion des océans qui varie selon la température. Tel que déjà démontré, c’est la température qui influence le CO2, et non pas l’inverse. Et la température, ce sont les cycles solaires et océaniques qui en sont responsables.

      p.s. ton test n’a pas fonctionné. Il suffit de mettre les balises HTML IMG, comme ça:

  14. BenoitG dit :

    «Mais ce n’est pas ce que beaucoup d’autres scientifiques pensent et c’est surtout en contradiction avec les observations et des données passées.»

    Nomme-moi un scientifique et met le lien vers son étude publiée avec lequel je pourrai comparer le «carbon budget».

    merci

    • crioux dit :

      (facepalm)
      Puisque tu es ici, tu es sur internet, tu as toutes ces infos au bout de tes doigts, mais tu demandes à ce que je te tienne la main. Ca fait 20 ans que je me renseigne sur ce dossier, j’ai pas gardé tout en référence. Avant je faisait ça, un type débarquait ici comme tu le fait, commencait à dire que ce que je disais était faux et me « sommait » de lui fournir les preuves du contraire. Et le l’ai fait pendant des années, et à chaque fois ça finissait d’une de ces deux façons: Soit ça durait pendant des mois, et à la fin, n’ayant pas pu me prendre a défaut, le type en question partait et ne revenait plus jamais. Ou alors, dans quelques cas, ils passaient leur temps à m’insulter ou essayer de me discréditer. Je suis las de ça. Ca me prend beaucoup de mon temps et pour quoi? Pour des gens qui souvent ne prennent même pas la peine de lire ce que je leur soumet.

      Et en plus tu me cites sur Twitter en disant que je fait dans la théorie du complot?! Et après tu voudrais que je te prenne au sérieux?

      (Et en passant tu as pris mon texte, mais t’es trompé de « crioux »)
      Je démolis les conspirationnistes de toutes sortes. J’ai même perdu des amis qui étaient un peu conspirationnistes et qui ont été frustrés que j’ai complètement démolit leur théories du complot (chemtrails, false flag, ufo, HAARP, CIA qui aurait créé ISIS, etc).
      Le réchauffement climatique causé par l’humain, c’est pas un complot, c’est une situation qui fait l’affaire de bien groupes qui sont très différents, et ils s’efforcent de garder cette poule aux oeufs d’or en vie le plus longtemps possible. C’est pas ça une conspiration. J’ai des billets sur ce sujet aussi si tu te donnes la peine de lire.

      Est-ce que tu es allé te renseigner sur les études de Vostok? Voici un bon point de départ: http://www.geocraft.com/WVFossils/last_400k_yrs.html

      Si tu es vraiment intéressé à une discussion, je veux bien prendre de mon temps pour ça, mais si tout ce que tu cherches c’est une bataille de liens, ou essayer de trouver une façon de me prendre en défaut, dis-toi que personne n’y est encore arrivé depuis 2007, date du début du blog.

      Le vidéo que j’ai publié récemment est une référence qui a l’avantage d’être très récente. En quoi est-ce que c’est pas pertinent? Les données qui y sont sont vérifiables, même si le scientifique n’a pas encore publié sur cette recherche en particulier, il a déjà publié avant sur le sujet.

      Mon Blog me sert d’archive quand j’ai besoin de référer à une étude que j’ai déjà cité. Sauf que le problème avec internet c’est que des fois les liens disparaissent. Voici un de ces articles de http://www.principia-scientific.org/ qui était très intéressant, que j’avais traduit mais dont le lien original n’est plus https://crioux.wordpress.com/2013/05/18/faits-co2/

      Tu peux facilement faire une recherche sur mon blog en tapant: CO2 dans la case en haut à droite. Tu vas trouver plusieurs articles passés en lien avec le CO2, et les sources y sont habituellement citées.

  15. BenoitG dit :

    Le sujet est très vaste et nous pouvons sfacilement nous égarer. C’est d’ailleurs pour cette raison que je te pose des questions précises. C’est aussi pour cette raison que je te demande des réponses précises.

    Autre question/commentaire. Un de tes arguments est les données de Vostok. Selon ton interprétation, cela démontre que la température ne suit pas le CO2, mais bien l’inverse. tu stipules aussi que le CO2 n’est pas en corrélation avec les températures, sauf pour la période de 1970 à 1998 environ.Pourtant, les données de Vostok, et les scientifiques qui se chargent d’interpréter ces données s’accordent pour dire trois choses:
    1. Le CO2 est en parfaite corrélation avec les températures;
    2. Les ppm de CO2 actuelles sont de loin supérieures à celles des 475 000 années;
    3. Alors que nous devrions être dans un cycle de refroidissement marqué, les températures augmentent depuis au moins cents ans.
    http://cdiac.ornl.gov/trends/co2/vostok.html

    En science ce n’est pas l’impertinence qu’il faille démontrer, mais bien la pertinence. D’où ma demande de source comme étant déjà démontré pertinent. Si tu ne cites d’études scientifiques, tu dois en faire la pertinence.

    • crioux dit :

      Ce sont des texte que j’ai lu il y a des années, je n’ai pas tout ça sous la main. Il me faudra refaire des recherches pour te les trouver.
      En attendant, pour tes 3 points:
      1-Non le CO2 n’est pas en parfaite corrélation. C’est démontré à plus long terme que ce n’est pas le cas. A une échelle moins longue, il semble a première vue y avoir corrélation, mais comment expliquer le « 800 year lag »? Regardes les courbes et des fois les deux varient de façon opposée. voici un site avec les graphiques: http://joannenova.com.au/global-warming-2/ice-core-graph/
      On voit bien sur celui de 150000 et celui de 250000 ans, que la température monte en premier. Et il faut comnsidérer l’échelle du temps! Tout notre période actuelle (réchauffement depuis 100 ans) est tellement courte qu’elle ne représentenrait qu’un infime point sur ces graphes.
      2-Il semble a première vue que ça soit le cas, sauf que nous n’avons des données précise sur le CO2 que depuis peu. Mélanger des données précises récentes avec des données moins précises par proxy peut donner des résultats biaisés (c’est un des trucs utilisé dans le Hockey Stick). Certaines études semblaient démonter que le CO2 a bel et bien varié naturellement (à la hausse et à la baisse) depuis la dernière ère glaciaire. Je vais esayer de retrouver cette étude que j’ai lue il y a quelques années, un papier scientifique en bonne et due forme. En gros ça donnait des hausse de CO2 qui encore une fois suivaient (en retard) les variations de température.
      3-Si tu regardes le graphique que j’ai publié qui montre les périodes chaudes depuis la fin de la dernière ère glacaires, au contraire, tout correspond. Le « réchauffement » est calculé à partir de 1880, soit tout juste à la fin de la petite ère glacaire (little ice age) Il est tout a fait normal que ça se soit réchauffé depuis, tout comme dans le cas des cycles précédents. Et nous sommes au sommet de ce cycle, ce qui correspond aussi au plateau (la « pause » du réchauffement depuis 1998), et c’est à partir de maintenant que le cycle de refroidissement va commencer. Et quand on regarde les records de froid et la progression record de la banquise Antarctique depuis quelques années, est-ce que c’est pas déjà commencé?

      Et ces cycles chaud/froid sont principalement dus au cycles solaires, et non pas au CO2 dont l’effet est trop minime pour se comparer aux cycles naturels.
      Voici un article à ce sujet que j’ai traduit de l’allemand:
      https://crioux.wordpress.com/2015/02/04/cycles-climatiques/
      Et voici un scientifique qui dit clairement que si ses études sont vraies et que cE’st le soleil le responsable, on devrait avoir un refroidissement d’ici quelques années, et s’il a tort et que c’est le CO2, on devrait voir un réchauffement. Pour le moment, la tendance semble lui donner raison.
      https://crioux.wordpress.com/2014/12/01/prediction-dune-periode-imminente-de-refroidissement-basee-sur-le-soleil/

    • crioux dit :

      Bizarre, ca ne semble pas avoir marché. Probablement que WordPress limite l’utilisation des balise HTML pour les non-admin. J’ai vérifié les options de config et je ne trouve rien pour le permettre.
      Peut-être juste disponible dans la version payante.
      En attendant que je trouve un truc, copie juste le URL de ton image dans le message et je les convertirai manuellement.
      Il y a quelques année j’hébergeais le code WordPress sur mon propre serveur et j’avais le contrôle total, mais suite à des menaces d’un psychopathe qui ont fait peur à mon hébergeur, j’ai du déménager sur WordPress.com.

  16. BenoitG dit :

    Si ce test ne marche pas, je serai plus en mesure de poursuivre la discussion. Sans appui de graphiques, il devient impossible de discuter d’égal à égal.

  17. BenoitG dit :

    Pour prouver ma bonne foi, j’essai de nouveau (3e tentative)

    1- Niveau de CO2:

    2- Températures:

    • crioux dit :

      J’ai ajouté le code HTML manuellement, ca marche.

      Pour ce qui est des graphiques, comme je disais précédemment, ils utilisent le truc de mettre les graphes séparés et utiliser une très petite échelle.

      Quand on place les graphes emsemble et à une échelle plus normale, c’est là qu’on voit le « 800 year lag »

  18. BenoitG dit :

    Je vais mettre un graphique, un seul, avec une grande échelle (+ grande que la tienne, du moins) qui illustre les deux données, soit le CO2 en ppm et la T° en C°.:

    Dis moi, à combien estimes-tu le coefficient r ?

    • crioux dit :

      Encore le même truc, les deux graphes ne sont pas superposés.
      A cette échelle, le coefficient semble supérieur à 8 ou 9 à première vue, mais quand on le regarde de plus près, il n’est pas si élevé.
      En plus l’erreur est de dire que s’il y a corrélation, c’est que le CO2 est le responsable, alors que c’est l’inverse, c’est la température qui influence un peu le CO2 de façon indirecte.

      « correlation does not imply causation »

      http://en.wikipedia.org/wiki/Correlation_does_not_imply_causation

  19. BenoitG dit :

    1. le coefficient r s’étend de -1 à 1;
    2. tu sembles très pointilleux (et refuse de voir l’évidence), je te mets un graph superposé:

    3. Il est tout à fait normal que + la T° est élevé, plus la concentration de CO2 est importante et s’acccentue, d’où le «lag».
    4. Évidemment, un seul graphique ne peut prouver la causalité de 2 phénomènes. Mon but n,est pas cela non plus. j’essaie plutôt de te convaincre d’abord de la corrélation.

    • crioux dit :

      Je voulais dire .8 ou .9, désolé.
      Encore une fois, à cette échelle, on ne voit pas qui augmente en premier, et ça porte à croire qu’ils augmentent en même temps.
      En voici un autre, qui montre la période de la fin de la dernière ère glacaire, (donc un réchauffement spectaculaire et rapide) et la période interglaciaire actuelle.

      Est-ce que le CO2 peut-être responsable quand il augmente après?

      Et quand on regarde a une autre échelle, sur une très longue période, il n’y a pas de corrélation du tout. Mon point étant que pour avoir une semblance de corelation, il faut jouer avec l’échelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :