Scientifiques dont les prédictions se réalisent

Toutes les prédictions des alarmistes réchauffistes sur le climat depuis plus de 20 ans ont été complètement fausses.
Non seulement les prédictions étaient fausses, mais elle se sont toutes trompées dans le même sens. Si c’était des erreurs, il devrait y en avoir dans un sens, dans l’autre, et certaines auraient dues (même par coïncidience), avoir été correctes.
73-models-vs-obs-Roy-Spencer
(les observations réelles sont les points en bas)
Mais elles sont toutes fausses et dans le même sens parce qu’elles sont basées sur une hypothèse qui est fausse.

La plupart des scientifitiques sceptiques disent simplement que les observations actuelles contredisent l’hypothèse, et que donc l’hypothèse du réchauffement par le CO2 et l’activité humaine est fausse. C’est la méthode scientifique. Ils disent que c’est probablement naturel (donc recherchent une nouvelle hypothèse), mais ne vont pas plus loin que ça.

Mais plusieurs scientifiques vont plus loin et ont fait des prédictions basées non pas sur le CO2, mais sur les cycles solaires, et contrairement aux prédictions basées sur l’hyptohèse du CO2, leur prédictions se sont réalisées, ou sont sur le point de l’être.

En voici quelques uns:

John Casey:
http://www.newsmax.com/Newsmax-Tv/John-Casey-climate-change-fraud/2014/12/17/id/613663/?ns_mail_uid=5747352&ns_mail_job=1600200_12182014&s=al&dkt_nbr=w6yyklxr
Je vous recommande fortement cette présentation (50min.)

Don Easterbrook:
http://www.cnsnews.com/news/article/barbara-hollingsworth/climate-scientist-who-got-it-right-predicts-20-more-years-global

Piers Corbyn:
http://malagabay.wordpress.com/2014/05/02/piers-corbyn-long-range-weather-forecast/

David Evans:
http://joannenova.com.au/2014/06/big-news-viii-new-solar-model-predicts-imminent-global-cooling/

52 commentaires pour Scientifiques dont les prédictions se réalisent

  1. Antitribu dit :

    Très bon vidéo cet exposé de John Casey. Tout à fait à l’opposé du discours convenu. Je serais porté à appelé ça « a chilling truth » ( une vérité qui glace).
    Il reste juste à espérer qu’il n’a pas complètement raison.

  2. « Mais elles sont toutes fausses et dans le même sens parce qu’elles sont basées sur une hypothèse qui est fausse. »
    Elles ne sont pas fausses, en fait il n’y en a qu’une seule qui est: Si on fait assez peur aux gens, ils vont nous donner de l’argent pour qu’on les sauve. Le système est emprunté aux religions.

  3. youppi dit :

    j’ai écouté ce vidéo et aussi lu ce qu’un dénommé Luongo qui est supposé nous révélé la vérité , écrit .

    https://w3.newsmax.com/LP/Finance/CTI/Dark-Winter?dkt_nbr=f74kulk1

    Quand je lis une autre thèse de théorie du complot et de conspiration

    Quand je constate qu’il parle comme un révérend et qu’il demande à la foule croyez vous que… et que la foule répond béatement oui je le crois..

    Quand je vois que c’est supporté par le Tea Party….

    Je décroche complètement et c’est très inquiétant d’associer science avec ce type de discours..de Casey.

  4. youppi dit :

    et ton argument c’est de t’en prendre à Al Gore… qui n’a rien à voir avec la conférence de Casey ?

    Concernant Casey j’ai aussi appris qu’il avait reçu 90 000 $ du Heartland institute … très en lien avec la campagne des climato-septiques…

    Casey a t’il publié un article dans une revue scientifique de renom ?

    je veux la lire si elle existe !!

    • crioux dit :

      Le Heartland institute est un think tank de droite qui fionance en partie les climato-sceptiques, sinon qui les financeraient? ET il s’Agoit d’une goutte dans l’océan comparé aux milliards du côté des verts.

      Je fais une comparaison entre un scientifique de renom qui ne recoit pas la visibilité qu’il devrait, et un politicien manqué qui n’a aucune compétence dans le domaine, et qui a toute la visibilité. Et il utilise cette visibilité pour frauder les gens et le gouvernement en toute impunité. Et les idiots utiles en redemandent.

  5. youppi dit :

    Casey: un scientifique de renommé… en climatologie…
    permets moi d’en douter. Dans quel revue a-t’il publier… même sur son site internet on perd la trace de son article peer-review

    Follow the money : industrie pétrolière == Hearthland Ins. === financement de Casey (entre autres). Entreprise de Casey… aucun lien avec la climatologie.

    en plus un dénommé Tom Luongo qui nous parle de conspiration au sujet de Casey.

    http://environmentalforest.blogspot.ca/2014/11/tom-luongos-multiple-lies-about-climate.html

    Les idiots utiles….. toi tu te donnes le droit d’écrire cela, mais le refuse à ceux qui sont contres tes idées.

  6. Genevieve dit :

    aussi j’aimerais bien lire les publications « scientifiques » de ce Casey…

  7. Amadeus dit :

    Ball is a Canadian climate change skeptic and was previously a « scientific advisor » to the oil industry-backed organization, Friends of Science (follow link)

    http://www.sourcewatch.org/ind

    Dr Norman Page- an oil consultant with a PhD, in Geology at University of Illinois at Urbana-Champaign. [so many geologists are turning up a new category has been added just for them]. Why are fossil fuel geologists so sceptical?

    http://denierlist.wordpress.co
    Witness a gish gallop style take apart of Warren Meyer. Incidently, nobody on your list is a climate specialist. Would reasonable people search hard for a list of amateur physicists that don’t believe in particle theory and posit them as a higher level of expert than those who have devoted their professional lives to the subject?

    http://www.climate-skeptic.com

    • crioux dit :

      Les géologues, tous les comme les paléontologues, glaciologues ou les geéophysiciens, sont très bien placés pour comprendre le phénomène. Ils sont habitués à travailler avec des périodes de temps qui défient l’imagination.
      Ils savent que les variations de climats sont cycliques et sont capables de voir que depuis des centaines de millions d’années les taux moyens de CO2 étaient beaucoup plus élevés et que la vie y était pourtant propère, plus que maintenant.
      Ils sont aussi au courant que notre planète subit des ères glaciaires à répétition depuis plusieurs millions d’années, et que ce sotn des cycles régulierrs.

      Alors que les climatologues se contentent de regrder ce qui se passe depuis 100 ans ou 30 ans, et font leur prédictions basées sur ce très court laps de temps, et disent que le CO2 est coupable parce que de 1975 à 1998, les deux ont augmenté en même temps. Pourtant, en dehors de cette péridoes, il n’y a pas de corréalation.

      Alors oui, j’ai plus confiance en ces gens qui regardent ce qui s’est passé dans la réalité qu’aux climatologues qui se sont toujours trompés dans toutes leur prédictions basées sur des modèles informatiques.

      Quelque articles passés sur le sujet:
      https://crioux.wordpress.com/?s=informatique

      • Amadeus dit :

        Les climatologues utilisent des carottes glacières qui leur permet de mesurer les températures sur des millions d’années.

      • crioux dit :

        Puisque vous tenez à en parler, les carottes de glace de Vostok ont démontré hors de tout doute que depuis des centaines de milliers d’années, c’est la température qui augmente en PREMIER, suivi d’une augmentation du CO2 ensuite, des fois avec 800 ans de retard.

        Le CO2 est un résultat des changements de température (ex: dégazage des océans) et non pas le facteur principal qui influence la température.
        http://joannenova.com.au/global-warming-2/ice-core-graph/

      • youppi dit :

        que la vie était différente voilà des millions d’années n’a pas de rapport avec la discussion sur le RCA.

        L’important pour le genre humain c’est que la vie présentement soit propice à l’humanité et à la nature qui nous entoure en général. Essaye de vivre avec un dinosaure dans ta maison et tu me diras si c’est le fun et intéressant cette situation.

        ton affirmation que la vie était plus prospère auparavant est tellement grossière et exagérée, non scientifique et ce peu importe le climat passé. J’aurai tout entendu !

        du gros n’importe quoi !

      • crioux dit :

        Ah oui? Dis-moi pourquoi l’humanité doit dépenser des milliards de tonnes de combustibles fossiles juste pour se réchauffer?
        Et pourquoi les plantes, les insectes et les animaux sont de si petites taille comparés au passé?
        Et pourquoi pendant une des périodes les plus chaudes depuis 500 millions d’années, le maximum thermique du Paléocène-Eocène qui s’est produit il y a 56.3 million d’années, la biodiversité était à son maximum, et plein de nouvelles espèces animales et de plantes sont apparues, notamment le Cacacotier (chocolat)? (référence ici)

        Et à l’opposé, toi tu préfères les périodes froides, comme le pléistocène dans lequel nous sommes depuis quelques millions d’années est une période difficile pour la vie, avec des ères glaciaires à répétition, entrecoupées de courtes périodes moins froide, comme celle dans laquelle nous sommes présentement depuis 10 000 ans (qui n’est même pas la plus chaude), et qui a vu naitre les civilisations humaines. Que la vie semble acceptable, ne signifie pas qu’elle soit idéale, sans les combustibles fossiles, l’humanité serait resté en mode survie. Et la prochaine ère glacaire, qui signifie la fin de notre civilisation et la mort de millairds de gens, peut arriver d’ici peu… (les derniers 10 000 ans en rouge)

        Faudrait savoir de quoi on parle avant d’insulter les gens. J’attend une explication scientifique à ton énoncé.

  8. Amadeus dit :

    Pour ceux qui pensent que la glace en Antartique contredit le réchauffement :

    « Why is southern sea ice increasing?

    Antarctic sea ice has grown in recent decades despite the Southern Ocean warming at the same time.

    The true reasons for the increasing ice are a complex set of factors. One factor is an increase in precipitation over the Southern Ocean, which means more snowfall. However, this trend is expected to reverse in coming decades as the Antarctic continues to warm.

    Finally, southern sea ice is not particularly important to the climate. Unlike land ice, sea ice doesn’t affect sea levels because it’s already displacing water. And unlike the situation in the Arctic, where disappearing sea ice is making the Arctic Ocean less reflective andamplifying Arctic warming, a decline in southern sea ice would not warm the Antarcticclimate. For as long as climatologists have studied it, the Southern Ocean has been almost ice-free in summer, the time of year when it would receive enough heat from the Sun to have a large effect. The issue of southern sea ice is really just a distraction which diverts our attention from the more important issue of sea ice melt in the Arctic.

    In conclusion, the increase of southern sea ice does not contradict global warming. The Southern Ocean is in fact warming, the increase of sea ice is due to a variety of factors, and sea ice is not as important to the Antarctic climate as it is to the Arctic.»

    Source : http://www.skepticalscience.com/increasing-Antarctic-Southern-sea-ice-basic.htm

    • crioux dit :

      Ils sont à la recherche d’excuses. JAMAIS les prédictions n’avaient vu venir une croissance des glaces aux pôles. Ils prédisaient tous une fonte dramatique. Maintenant que le contraire se produit, ils disent que leur prédiction restent valides?

      En science, quand les observations contredisent l’hypothèse, c’est que l’hypothèse est fausse.

      Y a-t-il une seule de leur prédiction qui s’est réalisée? Combien ça va vous en prendre de prédictions ratées avant de comprendre que l’hypothèse est fausse, puisque basée sur une fausse prémisse?

  9. Amadeus dit :

    « Et non ca ne fond pas par en dessous, c’est ridicule et ça va a l’encontre de toute les lois de la physique. »

    Oui, ça fond par en-dessous, as-tu lu le lien? Sûrement pas.

    Non, ce n’est pas ridicule, non ça ne va pas à l’encontre des lois de la physique, au contraire, ça va entièrement dans leur sens.

    Voici un article du Washington Post qui explique tout ça (avec hyperliens et tout) et qui déconstruit toutes tes prétentions :

    http://www.washingtonpost.com/national/health-science/research-casts-alarming-light-on-decline-of-west-antarctic-ice-sheets/2014/12/04/19efd3e4-7bbe-11e4-84d4-7c896b90abdc_story.html?tid=sm_fb

  10. Amadeus dit :

    Savez-vous que ceux qui nient le réchauffement climatique sont principalement concentrés dans les pays anglophones (USA, Canada, Australie et Angleterre)?

    Source :
    http://www.motherjones.com/environment/2014/07/climate-denial-us-uk-australia-canada-english

    Explication : ce sont les pays où le néolibéralisme s’est le plus développé et dont les think tanks de droite sont les plus influents. Ce sont les seuls pays où il existe des médias (de droite) qui nient le réchauffement global. Dans tous les autres pays du monde, cette opposition à la science n’existe pas.

    • crioux dit :

      Personne ne nie qu’il y a eu des variations climatiques, dont un réchauffement entre 1975 et 1998. Il y a toujours eu des changements climatiques. Ce qui est en question, c’est l’impact de l’activité humaine sur ces variations. Il est très facile de démontrer que toutes les variations dans le passé avant l’apparition de l’humain, ou même avant l’industrialisation, sont toutes naturelles, alors pourquoi la minime variation de 0,7 degré en 100 ans ne le serait pas aussi? Dans le passé, il y a eu des variations très rapides et beaucoup plus importantes (réchauffement autant que refroidissement).

  11. Amadeus dit :

    Christian Rioux dit :

    « Le CO2 est un résultat des changements de température (ex: dégazage des océans) et non pas le facteur principal qui influence la température. »
    Et pour nous convaincre il donne un lien vers un site tenu par une dame controversée dans son propre domaine (la microbiologie) et dont les ouvrages sur le climat (pas son domaine) sont financés par le think thank conservateur Heartland Institute…

  12. Amadeus dit :

    « Si tu veux démasquer des menteurs et des fraudeurs, commence par ceux-ci: Al Gore, et David Suzuki. »

    heu… moi je ne cite pas ces deux là. En fait je me fous d’eux, ils ne sont pas pertinents. Alors que toi tu cites Luongo qui est un véritable arnaqueur.

    • crioux dit :

      Faudra que tu fournisses de meilleures preuves que ça avant d’accuser quelqu’un.

      Au moins moi je peut prouver ce que je dis à propos de Al Gore, John Cook, Steven Guilbeault ou David Suzuki.

      C’est drôle qu’on ne peut pas nommer de réels scientifiques connus qui sont ouvertement réchauffistes, ils sont tellement peu nombreux, pourtant ils sont censé être une « majorité écrasante » non?
      Pourtant on peut en nommer des centaines qui sont ouvertement climato-réalistes ou climato-sceptiques, et pas les moindres.

      • Amadeus dit :

        Les preuves sont dans le lien que je t’ai donné, les graphiques sont clairs, et les fraudes de ton moineau mises à nu.

  13. Amadeus dit :

    La Californie est sous état d’urgence depuis un an maintenant. Pire sécheresse depuis 1200 ans, il faudrait des pluies équivalant au flot des chutes Niagara pendant 170 jours pour rétablir l’équilibre aquifère de cet État.

    http://www.mercurynews.com/drought/ci_27070897/california-drought-worst-1-200-years-new-study

    Et un site qui répond à tes doutes :

    http://www.truth-out.org/news/item/28372-as-climate-disruption-advances-26-percent-of-mammals-face-extinction

    • crioux dit :

      Natural weather patterns, not man-made global warming, are causing the historic drought parching California, says a study out Monday from federal scientists.

      « It’s important to note that California’s drought, while extreme, is not an uncommon occurrence for the state, » said Richard Seager, the report’s lead author and professor with Columbia University’s Lamont Doherty Earth Observatory. The report was sponsored by the National Oceanic and Atmospheric Administration. The report did not appear in a peer-reviewed journal but was reviewed by other NOAA scientists.

      « In fact, multiyear droughts appear regularly in the state’s climate record, and it’s a safe bet that a similar event will happen again, » he said.
      http://www.usatoday.com/story/weather/2014/12/08/california-drought-cause-noaa/20095869/

      • Amadeus dit :

        Désolé mais c’est la 1ere fois dans l’histoire des USA qu’un État est sous état d’urgence pendant un an (avec aucune échéance prévue pour y mettre fin) à cause du manque d’eau.

        Informe toi sur la surexploitation des ressources aquifères aux USA… des nappes phréatiques millénaires vidées en quelques années et qui ne se renouvellent pas.

      • crioux dit :

        Et le lien avec les changements climatiques?

  14. youppi dit :

    Faudrait savoir de quoi on parle avant d’insulter les gens. J’attend une explication scientifique à ton énoncé.

    Facile et elle vient de toi en plus !!!

    Et pourquoi les plantes, les insectes et les animaux sont de si petites taille comparés au passé?

    justement moi je préfère vivre à une époque de petits insectes que de plus gros. Si ça se réchauffe trop comment fera t’on pour s’adapter. En plus tu ne compares pas les mêmes échelles de temps ! Les biologistes savent cela, mais pas les géophysiciens que tu as en admiration.

  15. Amadeus dit :

    Imagerie de la situation désespérée en Californie… :

    http://www.latimes.com/science/la-me-g-california-drought-map-htmlstory.html

  16. Amadeus dit :

    « “Not sure if you saw this one from the Intergovernmental Panel on Climate Change from 2012 about how rising sea levels are putting billions of people in coastal cities at risk, or L.G. Thompson’s 2009 paper on the loss of Kilimanjaro’s glaciers, but really, you should check them out,” read the study in part, which is titled “The Global Climate At Risk: A Broad Survey Of Climate Change Reports That We’ve Been Publishing For Decades And That You Should Actually, Seriously Read.” “Look, there are hundreds of studies on Greenland’s rapidly melting ice sheet alone. If you could just skim the abstract of one of those—just one, that’s it—that would be great. They’re all online, and our JSTOR password is USGCRP90, so you can go and check one out right now.” »

    http://www.theonion.com/articles/new-climate-change-study-just-400-pages-of-scienti,37761/?utm_source=Facebook&utm_medium=SocialMarketing&utm_campaign=LinkPreview:1:Default

  17. Amadeus dit :

    « La réalité c’est que L’Antarctique bat des records de progression jamais vus (depuis 1979) » – C. Rioux

    Ceci est faux. Il ne faut pas regarder la glace en surface uniquement mais son volume total. Et le volume total de glace en Antartique diminue de façon constante depuis 1979 :

    Aussi, voici la fonte d’un glacier au Groendland qui a perdu plus de volume ces derniers 10 ans que durant les derniers 100 ans :

    • crioux dit :

      Dans quel univers est-ce que une croissance constante du couvert de glace, et de son épaisseur aussi, sur des centaines de milliers de kilomètres carrés peut-il amener a une diminution du volume total??? Pas cet univers ci en tout cas.

      • Amadeus dit :

        Désolé mais les images satellites ne mentent pas, le volume total de glace a bel et bien diminué au fil des années, et cela partout sur la planète.

      • crioux dit :

        Tu as raison, les données satellites ne mentent pas. Le niveau total des glaces (Global Sea Ice) est au même niveau qu’en 1979, date du début des données satellites

  18. Amadeus dit :

    T’as oublié un mot (area), comme dans « Dlobal ice sea area »

    Ton graphique parle de surface recouverte, pas de volume total comme j’ai mentionné plus haut. Donc ton graphique ne dément aucunement la perte de volume total, désolé.

  19. Amadeus dit :

    Bon, j’ai fait quelques recherches rapides en suivant tes conseils (c’est-à-dire en allant voir les sources originales citées par les articles dont tu as contesté la légitimité plus haut)… Voici donc pour toi des sources qui conviennent à TES critères :

    http://nsidc.org/seaice/characteristics/difference.html

    http://nsidc.org/arcticseaicenews/faq/#antarctic

    http://nsidc.org/icelights/2012/11/14/arctic-melt-versus-antarctic-freeze-is-antarctica-warming-or-not/

    http://www.climate.gov/news-features/event-tracker/how-unusual-were-antarctic-sea-ice-conditions-trapped-research-ship

    National Oceanic and Atmospheric Administration. How unusual were the Antarctic sea ice conditions that trapped a research ship on Christmas Eve 2013? Accessed January 23, 2014.

    King, J. Climate science: A resolution of the Antarctic paradox. Nature 505: 491-492,doi:10.1038/505491a.

    Li, X., D. M. Holland, E. P. Gerber, and C. Yoo. 2014. Impacts of the north and tropical Atlantic Ocean on the Antarctic Peninsula and sea ice. Nature 505: 538-542, doi: 10.1038/nature12945.

    Zhang, J. 2013. Modeling the impact of wind intensification on Antarctic sea ice volume. Journal of Climate 27: 202-214, doi:http://dx.doi.org/10.1175/JCLI-D-12-00139.1.

    Allison, I., Alley, R., Fricker, H., Thomas, R., Warner, R. (2009). Ice sheet mass balanceand sea level. Antarctic Science. 21(5), 413-426. doi:10.1017/S0954102009990137

    Velicogna, I. 2009. Increasing rates of ice mass loss from the Greenland and Antarctic ice sheets revealed by GRACE. Geophysical Research Letters. 36, L19503, doi:10.1029/2009GL040222.

    Voilà. Comprends-tu maintenant pourquoi il ne faut pas se fier à l’étendue de la glace en surface, mais plutôt à son volume total?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :