97 articles qui démontrent que le consensus « 97% » est faux.


97 articles qui rejettent le « Consensus Project » de John Cook (auteur du blog de propagande Skepticalscience) qui disait que 97% de 12000 études scientifiques appuyaient le réchauffement climatique causé par l’humain.

http://www.populartechnology.net/2014/12/97-articles-refuting-97-consensus.html

62 commentaires pour 97 articles qui démontrent que le consensus « 97% » est faux.

  1. Bobjack dit :

    Je comprend pas en quoi c’est nouveau, ça fait des lustres que cette étude à été montrée frauduleuse.

    • crioux dit :

      Pourtant, les médias et les réchauffistes citent encore cette étude comme si elle était vraie.

      Ce post est juste un rassemblement d’études et d’articles qui démontrent que ce « consensus » est fabriqué de toutes pièces

      • Bobjack dit :

        Ok je vois, même notre grand chummey Barrack l’avait sorti sur twitter, ainsi que Kerry. Je sais plus lequel qui comparait les sceptiques à ceux qui nient l’alunissage. Sachant de que Buzz Aldrin est sceptique ça serait drôle s’ils n’avaient pas de pouvoir politique.

    • crioux dit :

      En 2100, ceux qui ont fait les prédictions seront morts depuis longtemps quand ça ne se réalisera pas. Entretemps ils continuent à toucher leur salaires et/ou profiter de fonds de recerhche.

  2. Bonjour! à ce sujet donc, on pourra certainement dire que le consensus 97% comme on dit, est faux à 100%.

  3. SL dit :

    Vous citez des tribunes de journaux, des think tanks, des blogs… Cela ne prouve strictement rien. Si je vous montre 97 blogs d’OVNI et d’astrologie, cela prouve-t-il l’existence d’OVNI et de l’astrologie?
    Pathetique

    • crioux dit :

      Validez le contenu, validez les sources, validez qui a écrit l’article, et vous aurez les réponses

      • SL dit :

        Contenu : ni vous ni moi ne sommes suffisamment experts pour juger du contenu. Il faudrait au moins 5 ans d’etudes specialisees si on veut etre scientifiquement honnete. Il est pueril et malhonnete de se croire competent en lisant quelques blogs. Avez-vous jamais lu une seule fois un article scientifique comme il se doit, c’est-a-dire en ENTIER, en refaisant TOUS les calculs et en maitrisant TOUTE la biblio ?

        Sources : dans le lien cite, seul 1 article sur 97 est acceptable [mais qui a ete refute par la suite par Cook] : celui de R.Tol, cite 2 fois dans Energy Policy. Les articles de journaux sont en fait des tribunes d’opinion, ou l’on retrouve le meme R.Tol [dans le Guardian par exemple, faut bien gonfler les chiffres pour arriver a 97]. Et je regrette, Whatsupwiththat n’est pas une source fiable.

        Je repose donc ma question :
        En quoi des blogs et des think tanks constituent-ils une source plus fiable que la litterature scientifique ? Si votre these etait correcte, vous n’auriez aucun mal a citer de nombreuses articles dans Nature ou Science.

      • crioux dit :

        Il suffit pourtant d’appliquer les principes de la méthode scientifique, de vérifier la validité des sources, qui a écrit, qui a payé et dans quel but. Pas besoin de refaire les « calculs », quand il s’agit de données brutes, et qu’elles sont confirmées par plusieurs autres sources. Quand un article n’utilise pas la méthode scientifique ou que ses écrits contredisent les observations réelles on peut émettre des doutes sur sa validité.

        Tu n’as pas compris la différence entre une blog de vulgarisation (Wattsupwiththat), un article dans une revue, un blog de propagande (skepticalscience, ou Reaclimate) et une publication scientifique (directement par le scientifique).

        Wattsupwiththat vulgarise et résume des études scientifiques, avec des liens vers ces études. Il y a souvent des billet écrit directement par les scientifiques (guest post)

        Skepticalscience est un site de propagande, maintenu par John Cook, celui qui a été reconnu pour avoir manipulé des études et la majorité des informations sur ce site sont contredit par de réels études scientifiques.

        Realcliamte est une site dont le seul et unique but et de manipuler l’opinion du public. Il est été mis sur place par les acteurs du climategate (Gavin Schmidt, Michael Mann, etc.), et c’est bien écrit dans les emails du climategate que ce site sert à influencer le public.

        Un article dans une revue a un seul but: faire vendre des copies, alors plus l’article est alarmiste, plus c’est vendeur.
        « Good news don’t sell newspapers ». De nombreux article de revues populaires ont été contredites plus tard.

        Mais les vraies études scientifique, les gens ne les lisent pas parce que la plupart n’arrivent pas à en comprendre le contenu. Par exemple dit-moi de quoi parle cette étude: http://www.middlebury.net/nicol-08.doc

        Et dernier avertissement, si tu veux que tes messages continuent d’être publiés, évites les insultes et les attaques personnelles, tiens t’en aux faits.

      • SL dit :

        Bonjour Crioux,

        > »blog de vulgarisation (Wattsupwiththat) »
        Quand l’institut Heartland, qui finance WUWT, publiait des articles insinuant que le tabagisme ne présente aucun danger pour la santé, il faisait certainement le même type de « vulgarisation ».

        > »acteurs du climategate »
        Les personnes que vous citez ont été totalement disculpées.

        > »une revue a un seul but: faire vendre des copies »
        Je vous parle de revues scientifiques (à comité de lecture). Le but de ces revues est d’être des références scientifiques. Vous confondez avec des tabloids.

        Je ne peux pas ouvrir votre document .doc. Le format microsoft n’a jamais été le standard en sciences. Il n’y a que vous (et JPB) pour poster du format .doc. Tous les chercheurs utilisent PDF

        Et ma question ? Pourquoi n’y a-t-il pas d’article « sceptique » publié dans une revue scientifique ? Seulement dans des blogs ou des colonnes de journaux ? Comptez-vous repondre ou vous derober ?

      • crioux dit :

        Heartland a un budget très limité et finance des groupe pro-liberté et des scientifiques qui ne peuvent pas avoir de financement autrement. Par exemple des études sont financées par le gouvernement et par des groupes de pression comme Greenpeace. Un scientifique qui veut produire une étude qui démontre que les cycles solaires ont responsables des variations climatiques, ne peut pas avoir de financement du gouvernement qui a un agenda réchauffiste politique, ni de groupes comme Greenpeace, alors le Heartland peut le financer. Il y a beaucoup de cas documentés de scientifiques qui ne pouvaient pas avoir aucun financement du gouvernement, qui ne finance que ce qui va dans le sens de l’alarmisme réchauffiste. Même de scientifiques qui ont perdu leur emploi parce qu’ils ont osé parler contre le dogme.

        Le climategate a pris une tournure politique et ils ont fait un procès factice et reconnu les torts, mais finalement dit que c’était pas grave. Une petite tape sur les doigts. Parce que des politiciens ont essayé de couvrir les gaffes et les manipulations de scientifiques, ça ne signifie en aucun cas qu’il n’y avait rien. Avez-vous lus les emails??

        Et vous confondez revues (ex: Nature) avec publications scientifiques. Et le peer-review a été prouvé comme n’ayant presque plus aucune valeur. Il est facilement contournable et il a été démontré à maintes reprise que certains réchauffistes se faisaient un « peer-review » entre-eux et excluaient tous ceux qui pouvaient avoir un opinion contraire. Le Consensus Project de John Cook était supposé être peer-review.

        Vous êtes incapable de comprendre le sens et le contenu du document et vous essayez de vous en sortir en disant que c’est le format?

        Il y a amplement de publications scientifiques sur le sujet, mais elle sont tassées par les gouvernement. Ceux qui les publient se font menacer de couper leur financement, ou perdre leur emploi. Vous ne semblez pas comprendre combien de centaines de milliards sont en jeu et combien le politique est impliqué.
        Alors la seule façon d’avoir du financement pour les publier c’est de passer par des organismes privés, et donc leur financement et leur visibilité est limité comparé aux tonnes d’argent qu’il y a provenant du gouvernement

        Billet relié: https://crioux.wordpress.com/2012/05/24/climate-realist/

      • SL dit :

        Bonjour Crioux,

         » Il y a beaucoup de cas documentés de scientifiques… »
        Avez-vous des exemples ?

        >Heartland
        Ce n’est pas le seul. Il faut faire un « bilan consolide ». Et qui finance Heartland et les autres? D’enormes compagnies aux moyens colossaux (tabac, pharma, petrole etc.)

        « Le climategate a pris une tournure politique… »
        Dans votre theorie, il y a un complot MONDIAL de politiques (rappelons qu’ils changent regulierement de poste et adorent sortir les scandales de leur predecesseur), de scientifiques, des journaux. Vous citiez Crichton, laissez-moi citez Tom Clancy « le risque de fuite est proportionnel au carre du nombre de gens »

        > »vous confondez revues (ex: Nature) avec publications scientifiques »
        Quelle est donc votre definition d’une publication scientifique? Un document word sur un blog?

        > »le peer-review a été prouvé comme n’ayant presque plus aucune valeur »
        Par qui ?

        > »Vous êtes incapable de comprendre le sens et le contenu du document et vous essayez de vous en sortir en disant que c’est le format? »
        Incroyable. La on est dans l’insulte.
        J’ai pas Windows, compris ?
        Quand j’etais etudiant, y avait que des stations Sun.
        Alors vous convertissez votre super truc en PDF (le standard) et vous le repostez
        Ensuite, ca prouvera quoi ? C’est vous qui avez ecrit ce papier ? Moi aussi j’ai ecrit des papiers, mais pas publiables (propriete de la boite qui m’emploie)

        > »Il y a amplement de publications scientifiques sur le sujet, mais elle sont tassées par les gouvernement. »
        Lesquelles ? Et si le gouvernement les etouffe, comment savez-vous qu’il y en a autant ?

        > »Vous ne semblez pas comprendre combien de centaines de milliards sont en jeu  »
        diable !

      • crioux dit :

        Moi aussi je travaille, et je n’ai pas le temps de répondre à tous ceux qui ne veulent pas lire mon blog.
        Depuis des années je ne fait que répéter les mêmes faits et information a des gens comme toi qui viennent ici, m’insultent, tentent de me prendre en défaut, après que je les ai inondés de faits et répondu à leurs questions, ils se rendent compte qu’ils ne sont pas de taille, n’ont plus rien à dire et s’en vont, en lançant d’autres insultes. C’est comme ça depuis des années, et ça devient lassant à la longue.

        C’est pour cette raison que je me doit de bloquer des messages de ceux qui ne respectent pas un minimum les règles d’éthique: pas d’insultes, pas d’attaques perso, tenez vous en aux faits: Heureusement que les gens ne voient pas tout ce qui est bloqués. Et quand ça devient répétitif, je suis de plus en plus sévère envers ceux qui continuent après avoir été avertis.

        Tes questions ont toutes déjà été répondues maintes fois sur ce blog, et à voir le contenu de tes commentaires (publié ou non) tu n’es pas ici pour avoir un discussion sérieuse. Alors je te demande: est-ce que je dois perdre mon temps à répondre à chacune de tes questions, alors que tu te fout des réponses?

        Je ne répondrais pour le moment qu’à celle-ci. Le « papier » que je t’ai soumis est de John Nicol, PhD, Professeur Émérite en Physique, James Cook University, Australie. Je ne sais pas pourquoi il est en format doc, mais tout peut lire ce format sur n’importe quelle plateforme, linux, mac ou autre. Libre office, Googledoc peuvent tous lire le format Word. Quand tu auras lu le document et si tu peux expliquer de quoi il en retourne, on discutera de la nécessité de site de vulgarisation scientifique.

      • SL dit :

        Bonjour Crioux
        Ma derniere reponse parce que cette discussion devient sterile.
        D’une part, je ne vous ai jamais insulte. J’ai ironise sur vos reponses. Nuance.

        Votre document :
        Il est disponible en PDF ici
        https://courses.seas.harvard.edu/climate/eli/Courses/global-change-debates/Sources/12-CO2-saturation/more/nicol-08.pdf
        FYI mon linux peut lire les fichiers doc, mais seulement le texte ; les formules et les images ne passaient pas. Que le document apparaisse en lien en format doc et aussi en pdf signifie que je ne dois pas etre le seul a buter sur du format word.

        Ce document est cite sur le site d’un professeur de climatologie de Harvard lors d’une **discussion**. Il n’engage pas ce professeur, ce n’est pas du teaching material, et ce professeur met aussi en lien des documents « rechauffistes »
        https://courses.seas.harvard.edu/climate/eli/Courses/global-change-debates/Sources/12-CO2-saturation/CO2-saturation-RealClimate-I.pdf
        Ce professeur, dans sa page de liens pour approfondir, cite l’IPCC [sous-entendu, comme une source fiable]
        https://courses.seas.harvard.edu/climate/eli/Level2/links.html

        Votre document decrit l’effet de saturation. C’est-a-dire que les concentrations de CO2 [meme avant que l’homme n’en rajoute] sont suffisantes pour absorber tout le rayonnement emis par la Terre sur les longueurs d’onde que le CO2 peut absorber. Ce qui insinue que rajouter davantage de CO2 ne change rien a la quantite de rayonnement absorbee [puisque deja a 100% de sa capacite].

        Or, si ce qui precede est techniquement juste, il omet d’expliquer le **veritable phenomene** , si bien que sa conclusion est **totalement fausse**
         » It further shows that the actual level
        of GHGs in the atmosphere … is almost of no consequence in determining the increase in surface temperature from the
        Greenhouse effect.  » Completement faux.

        Le veritable phenomene:
        En gros, plus vous ajoutez du CO2, plus l’altitude de la derniere couche emettrice est elevee, et donc froide, ce qui par la loi de Stefan implique que moins d’energie est rayonnee sur le cosmos. Consequence, la Terre evacue moins d’energie, elle se rechauffe.
        Explications en details ici, voir la page « saturation »
        http://www.lmd.jussieu.fr/~jldufres/IUFM_Creteil/Dufresne_bil_serre_terre.pdf

      • crioux dit :

        Vous n’avez pas compris le document:
        « However, it is equally clear that after reaching a fixed threshold of so-called Greenhouse gas density, which is much lower than that currently found in the atmosphere, there will be no further increase in temperature from this source, no matter how large the increase in the atmospheric density of such gases. »

        Le CO2 a un effet de serre avec les premiers 200 ppm, mais plus il augmente, moins son effet de serre devient important. Passé 400 ppm, son effet est presque nul, vous pouvez le tripler ou le quadrupler, son effet sera imperceptible. Ce qui contredit l’hyptohèse réchauffiste. Si leur hypothèse avait été véridique, on serait en train de cuire.
        Il y en a au moins quelques uns qui s’en sont rendu compte. James Lovelock, un des fondateurs du mouvement environnementaliste, lui l’a réalisé:
        https://crioux.wordpress.com/2012/04/23/james-lovelock/

  4. Phil298 dit :

    Wow.

    Je me suis donné la peine de fouiller les divers articles qui sont dans le lien…
    Le seul bâti comme un article scientifique traite de sa méthodologie, arrivant au fait que ce serait plutôt 88-90% qui serait en accord. (Bien évidement que 97% était exagéré).

    Mais attendez, vous êtes conscient que cet article intègre des « papiers » des FRIENDS OF SCIENCE ?! La pire organisation anti-science, payé PAR DES COMPAGNIES PÉTROLIÈRES…
    Tu cites WUWT, un autre beau blog d’un pseudo météorologiste…
    Et j’en passe, des sites pro-chrétien, des blogs obscurs… bref, tout ce qu’un ado de 14 ans sortirait pour prouver à sa mère que le pot « c’est bon pour la santé, c’est écrit sur les internets ».

    C’en est pathétique.

    Quelles études scientifiques avez-vous réalisées afin de bien lire et comprendre les problématiques avancées par la majorité des climatologues, géographes, glaciologues, météorologistes et autres…?

    À quand remonte ton dernier cours de chimie? De physique? De climatologie? De géographie physique?

    Quelles compétences avez-vous mis à part celle de pouvoir sortir des blogs sur internet afin de soutenir ce que vous avancez?

    • crioux dit :

      Tu es victime de propagande. Friends of Science, ce sont pour la plupart des professeurs, ingénieurs et scientifiques à la retraite. Ils ne sont pas financées par les pétrolières, mais seulement par leurs membres. Leurs états financiers sont publics.
      Wattupwiththat est un site de vulgarisation très réputé qui contient des informations scientifiques valides, contrairement à skepticalscience ou realclimate, qui ont été au coeur de scandales de maniplations de données et dont le contenu n’est que propagande déguisé en science.

      Mes compétences en science sont largement suffisantes pour analyser le contenus des articles, mais le but n’est pas de faire un concours de diplômes ou de connaissances, le contenu de ces articles sont valides, que ça fasse votre affaire ou non. Beaucoup plus valide que les prédictions des réchauffistes qui ne se sont jamais réalisées (aucune), ou de leur faux consensus de 97%, fabriqué de toutes pièces.
      Ce sont des articles externes, mais si le coeur vous en dit il y a amplement d’articles sur ce blog, que j’ai écrit moi même.

      Nommez-moi un scientifique de renom qui est ouvertement réchauffiste. Il n’y en a pas beaucoup, pourtant (selon deux études manipulées) ils sont censé être la « très grande majorité ». Moi je peux vous en nommer plein, des prix nobels de physique, des professeurs émérites et des scientifiques parmis les plus respectés dans des domaines reliées et qui sont tous climato-sceptique (ou climato-réalistes).
      La plupart pensent que l’humain a un impact insignifiant ou faible sur les variations climatiques, et que les cycles naturels, comme les cycles solaires et océaniques, sont les principaux facteurs qui influencent le climat. Et les faits et observations leur donnent raison.

      Il ne reste plus grand temps à l’arnaque réchauffiste, la plupart des scientifiques sérieux abandonnent le navire. La seule chose qui tient ça en vie c’est le politique et les généreux fonds de recherches. Ca va s’accélérer au fur et aàmesure que le froid va s’installer. Oui le froid, parce que le cycle solaire 24 a été très faible et le cycle 25 promet d’être un des plus faibles depuis 200 ans. Ca va être difficile de justifier le « réchauffement climatique » avec les records de froid et d’augmentation de la glace. Ca va être le clou final dans le cerceuil de cette arnaque politique anti-science.

      • SL dit :

        Crioux dit « leur faux consensus de 97%, fabriqué de toutes pièces. »

        C’est totalement errone. Apres les attaques de R.Tol, Cook a contacte les auteurs des articles de son echantillon, et leur a demande de noter EUX-MEMES si leur publication est rechauffiste / neutre/ sceptique ou autre.

        97% se disent rechauffistes.

        Il ne peut y avoir aucune manipulation.

        Crioux dit « la plupart des scientifiques sérieux abandonnent le navire »
        Lesquels ? On tourne toujours sur les memes [Lintzen Curry Spencer] ce qui est archi-minoritaire

      • crioux dit :

        Et ta source pour cette affirmation?
        Voici quelques uns des scientifiques classés dans les « 97% » selon Cook
        http://www.populartechnology.net/2013/05/97-study-falsely-classifies-scientists.html

    • crioux dit :

      Ton 2e commentaire n’est pas publié. Ce n’est qu’un ramassis d’attaques personnelles. Il y a des règles à suivre ici.
      Une insulte n’est pas un argument.

  5. youppi dit :

    CRIOUX En disant cela…

    Skepticalscience est un site de propagande, maintenu par John Cook, celui qui a été reconnu pour avoir manipulé des études et la majorité des informations sur ce site sont contredit par de réels études scientifiques.

    Realcliamte est une site dont le seul et unique but et de manipuler l’opinion du public. Il est été mis sur place par les acteurs du climategate (Gavin Schmidt, Michael Mann, etc.), et c’est bien écrit dans les emails du climategate que ce site sert à influencer le public.

    Tu ne fais que démontrer que tu utilises la tactique de la désinformation. Tu attaques les auteurs (personnelles) mais jamais leur contenu

    As-tu au moins lu l’article suivant:

    http://www.realclimate.org/index.php/archives/2015/01/thoughts-on-2014-and-ongoing-temperature-trends/

  6. Amadeus dit :

    Ce qui est en train d’arriver aux bancs de coraux de la planète serait impossible sans réchauffement global :

    http://www.motherjones.com/tom-philpott/2015/01/noaa-globes-coral-reefs-face-massive-bleaching-event-2015

    • crioux dit :

      Les coraux existent depuis plus de 500 millions d’années. Ils ont passé au travers de changements drastiques, de température très chaudes, de taux de CO2 5 fois plus élevés et d’ère glaciaires.
      Pour les coraux, nous sommes dans une période froide et pauvre en CO2.

      • Amadeus dit :

        Ce n’est pas ce que démontrent les études. Et j’ai posté un lien qui explique très bien en quoi les réchauffements passés n’ont rien à voir avec celui présent.

  7. Amadeus dit :

    Huit affirmations de pseudo-scientifiques qui nient le réchauffement global déconstruites ici par des vrais scientifiques :

    http://billmoyers.com/2014/05/16/eight-pseudo-scientific-climate-claims-debunked-by-real-scientists/

    Tous les « arguments » défendus par Christian Rioux et ses amis sont examinés, retournés et finalement complètement réfutés et discrédités par des scientifiques reconnus et respectés.

    Le no 4 : oui il y a consensus scientifique
    Le no 5 : non, ce n’est pas causé par le soleil
    Le no 7 : oui, il a déjà fait plus chaud avant, mais ça n’a rien à voir, allez lire pourquoi
    Le no 8 : non, la glace en Antartique n’augmente pas

    Tous les sceptiques du réchauffement devraient lire cet article avant de nous abreuver de leurs pseudo-preuves de non-réchauffement, on perdrait moins de temps

    • crioux dit :

      Ouf, c’est tellement rempli de mensonges et de théorie de conspiration, je ne sais pas par où commencer.
      A commencer par la source: un site de gauche socialiste, c’est pas super crédible.

      1- Ils utilisent le même vieux subterfuge, commencer en 1880 et arrêter en 2000

      Les température avant et après démontrent qu’ils ont tort. Alors ils ne gardent que le petit bout qui fait leur affaire.
      Avant 1880 (1880 est juste à la fin de « Little Ice Age »):

      Et après 2000 (notez l’échelle):
      http://woodfortrees.org/plot/rss/from:2000

      2-Le GIEC s’est trompé a chaque fois et réajustent leur prédictions à la baisse a chaque fois. Mais ils se trompent toujours et encore, et toujours dans le même sens, simplement parce qu’ils se basent sur une fausse hypothèse.

      3-Non les datasets de températures de données thermomètre terrestre sont pas fiables. Leur nombre a varié, ils ont enlevé ceux dans les régions et gardées ceux dans les endroits bétonnées, comme dans les aéroports. Ils sont donc affectés par les effet d’îlots de chaleur urbain, et ça c’est quand ils ne les placent pas a côté de sortie de système de climatisation.
      http://joannenova.com.au/2010/10/is-the-western-climate-establishment-corrupt-part-i/

      En plus “There are virtually no data for the 70 percent of Earth’s surface that is oceans. There is practically no data for the 19 percent of land area that are mountains, 20 percent that are desert, 20 percent boreal forest, 20 percent grasslands, and 6 percent tropical rain forest.
      http://www.columbiatribune.com/opinion/oped/noaa-nasa-misinterpret-temperature-data/article_588e96bc-9c49-5504-8568-bde7c0e7155f.html#.VMkZCZgwFig.facebook

      Et finalement une étude a démontré que le switch des thermomètres analogue a numérique a faussé les données à la hausse de 0,9 degré!
      Les meilleures données, les plus précises et qui prennent les données partout, et non pas a seulement quelques endroits, ce sont les datasets satellites (RSS et UAH). Bizarrement, eux ne montrent plus aucun réchauffement depuis près de 20 ans…

      4- Non il n’y a pas de consensus. Il n’y en a jamais eu. C’est juste que les scientifiques qui pensent autrement se font intimider. La science ne fonctionne pas par consensus ou sondages d’opinion, mais avec les observations et les faits. Un consensus c’est une affaire politique.

      5-6- La plupart des scientifiques sérieux pointent les cycles solaire du doigt comme responsable des variations climatiques. Contrairement aux hypothèses basés sur le CO2, l’hypothèse des cycles solaires a un avantage majeur, les observations correspondent avec l’hypothèse.

      7- “Just because something happened before for one reason, doesn’t mean that when it happens again it’s for the same reason,”.
      Et pourquoi pas l’inverse? Pourquoi si quelque chose se produit des milliers de fois depuis des millions d’années, de façon cyclique et répété, pourquoi est-ce que cette fois-ci, un cycle qui n’a rien d’exceptionnel ni par son amplitude, ni par sa durée, serait obligatoirement d’origine humaine?

      8- Oui l’Antarctique bas des records jamais vu de progression, Faut être borné en tab.. pour dire le contraire. La seule façon qu’ils ont trouvé est de prendre une petite partie de l’Antarctique, un endroit ou il y a des volcans en dessous de la surface, pour essayer de dire qu’il y a une fonte. Partout ailleurs en antarctique, la glace est en progression marquée.
      http://hockeyschtick.blogspot.ca/2014/10/new-paper-finds-west-antarctic-glacier.html

      • Amadeus dit :

        C’est vraiment pas sérieux ton affaire, j’ai renoncé à te convaincre, je poste des sources crédibles et je fais confiance à l’intelligence de tes lecteurs pour faire la part des choses.

      • crioux dit :

        Si tu pensais me convaincre de quoi que ce soit, tu es à la mauvaise place.
        Et si tu penses que Skepticalscience est une source crédible, tu n’iras pas loin.

      • SL dit :

        Amadeus dit « j’ai renoncé à te convaincre, je poste des sources crédibles et je fais confiance à l’intelligence de tes lecteurs pour faire la part des choses. »

        Amadeus,
        Le seul interet de ces blogs est d’instiller le doute.
        Les « sceptiques » n’ont aucun article peer-reviewed a proposer. Que des liens vers d’autres blogs. Et n’ont rien de sceptique : un vrai sceptique ne prendrait jamais un blog pour une preuve.
        amicalement

      • crioux dit :

        Sérieusement, alors que tu me citais Skepticalscience???? Le pire blog de propagande et de mensonges anti-science qui peut exister? Je me réfère à des données réelles et des scientifiques compétents dans le domaine. Nomme-moi quelques scientifiques de renom qui s’affichent publiquement pour le RCA. Ils sont supposés être des centaines de milliers selon John Cook, tu devrais bien pouvoir en trouver quelques uns…

        Un scientifique est, et doit être, à la base sceptique, ce que vous n’êtes pas. Il est tout a fait normal de questionner le dogme et les idées reçues, spécialement quand les observations ne correspondent pas avec l’hypothèse.

  8. Amadeus dit :

    Christian Rioux dit :

    « Non il n’y a pas de consensus. Il n’y en a jamais eu. C’est juste que les scientifiques qui pensent autrement se font intimider. La science ne fonctionne pas par consensus ou sondages d’opinion, mais avec les observations et les faits. Un consensus c’est une affaire politique »

    Ma source répond :

    « The most important thing to understand about the scientific consensus that human activities are causing the earth to warm is that it isn’t a result of peer pressure or someone policing scientists’ opinions. It results from the scientific method.
    “Scientists are very interested in theories that other factors may be causing climate change,” says John Abraham. “The contrarians put forward ideas and the consensus scientists investigate them honestly and find that they don’t withstand scientific scrutiny. This happens all the time. That’s how science works. In fact, showing that these guys are wrong makes the science better.”
    A scientific consensus emerges when the weight of evidence for a proposition becomes so great that serious researchers stop arguing about it among themselves. They then move on to study and debate other questions. There’s quite a bit of scientific debate about lots of different aspects of climate change, but the question of whether humans are causing the planet to warm isn’t one of them.
    There have been three studies, using different methodologies, that have shown that almost all working climate scientists — 97 percent — accept the consensus view.
    But what if those three percent who reportedly reject the consensus are like Galileo, who challenged the 16th century view that the sun revolved around the Earth? John Abraham and five of his colleagues published a study earlier this year which found that studies authored by climate contrarians “were often found to be unsubstantiated by the data,” resulting in “criticisms, corrections, and in some cases, resignation of editors.” They add: “the same fate has not befallen the prominent consensus studies.”
    But that hasn’t prevented climate deniers from compiling long lists of people they claim to be dissenting climatologists. The most prominent of these was the Oregon Petition, which was organized by a chemist named Art Robinson, founder of a group called the Oregon Institute of Science and Medicine (OISM), which also markets a home-schooling kit for “parents concerned about socialism in the public schools.”
    The petition was supposedly signed by “31,000 American scientists” who opposed the consensus “entirely on scientific grounds published in peer reviewed journals.” But in fact, anyone could sign on, and according to Michael Mann, director of Penn State’s Earth System Science Center, the list ultimately included the Spice Girls and several Star Wars characters.
    More recently, climate change denier Marc Morano, who in the past has worked for both Rush Limbaugh and Sen. James “Climate Change Is A Hoax” Inhofe (R-OK), compiled a smaller list that he says is proof that the consensus is “falling apart.”
    Barry Bickmore, “a geochemistry professor at Brigham Young University, an active Mormon, and an active Republican,” looked at a sample of the names on Morano’s list and found mechanical engineers, a biochemist and a metallurgist working for US Magnesium, but no working climate scientists who had published in peer-reviewed journals. »

    CQFD

  9. Amadeus dit :

    « Si tu pensais me convaincre de quoi que ce soit, tu es à la mauvaise place. »

    Voila qui prouve ton dogmatisme. Ou ta mauvaise foi, je ne sais trop.

    Moi tu pourrais me convaincre si tes sources étaient sérieuses.

    • crioux dit :

      Non, ça fait juste démonter que je me renseigne sur ce sujet depuis plus de 20 ans, j’en ai vu passer des scandales, des changements de nom et de stratégie.
      C’est pas avec quelques liens douteux et surtout pas en citant des sites comme Skepticalscience que tu vas me convaincre de quoi que ce soit.
      Moi je me fie aux faits, et les faits ne montrent aucun réchauffement, contrairement à TOUTES les prédictions et les modèles réchauffistes basés sur le CO2. Quand les observations contredisent l’hypothèse, c’est que l’hypothèse est fausse.

  10. Amadeus dit :

    1- Les observations ne contredisent pas l’hypothèse

    2- Tes propres sources admettent un réchauffement climatique

    • crioux dit :

      ?? Les données démontrent très clairement qu’il n’y a aucun réchauffement depuis 1998, Les réchauffistes le reconnaissent mais se confondent en excuse pour trouver pourquoi. Ce qu’ils n’ont pas réussi. Alors ils essayent de fabriquer de toute pièces un « record » pour 2014, un record dans les centièmes de degré, que même ceux qui prennent les mesures sont incapables de confirmer parce que plus petit que la marge d’erreur.
      Aucune de prédictions réchauffistes ne s’est réalisé. AUCUNE. Pas de hausse dramatique des température (plateau depuis 1998), pas de hausse dramatique du niveau des mers (aucune accélération depuis la fin de la dernière ère glaciaire), pas de fontes des pôles, pas de désertification (les déserts ont reculé), pas d’extinction de masse, pas d’iles du pacifiques qui ont disparu, pas de millions de réfugiés climatiques (tel que prédit par le GIEC), et pas de hausse des évènements météorologiques « extrêmes ». Rien.

      Alors non les observations réelles ne correspondent pas avec l’hypothèse. En science, quand les observations ne correspondent pas avec l’hypothèse, c’est qu’elle est fausse et on la remplace par une autre hypothèse. C’est la base de la méthode scientifique. Est-ce que tu renies la méthode scientifique?

      Tes messages précédents (qui n’ont évidemment pas été publiés) ne sont qu’un ramassis d’attaques personnelles et de répétitions. Si tu veux continuer à poster ici, tiens t’en aux faits. Utiliser Google pour trouver un lien qui dit ce que tu veux entendre, ça ne signifie pas que tu comprends le dossier.

      • Amadeus dit :

        Aucune attaque personnelle dans mes messages.

        Tu as posté des liens qui disent que l’année la plus chaude n’est pas 2014… je suis allé les voir et en fait ils disent que c’est peut-être 2014, mais peut-être aussi 2005 ou 2010.

        Et si tu lis bien ces textes que tu as toi-même posté pour contester l’année 2014 comme étant la plus chaude, tu te rends compte qu’ils ne nient pas le réchauffement climatique.

        Tu vois, moi, contrairement à toi, je lis les sources au complet, pas juste ce qui fait mon affaire.

      • crioux dit :

        Si tu lisais les documents, comme tu le dis si bien, tu comprendrais le principe de PLATEAU. C’est à dire que depuis 1998, il n’y a plus aucun réchauffement. Ils sont incapable de dire si 2014, ou 2010, ou 1998 est la plus chaude, parce qu’ils jouent avec des centièmes de degré au niveau planétaire, avec des technologie de thermomètres dispersés qui ne couvent qu’une petite partie du globe, et que la marge d’Erreur est dans les dixième de degrés.

        C’est un vieux truc qu’ils utilisent depuis des années « décennie la plus chaude », ou « 14 des 15 dernières années sont les plus chaudes ». Tout cela correspond a un plateau, c’est a dire plus aucun réchauffement. Ils sont désespéré de trouver une façon de briser cette tendance qui les ridiculise et expose leur fraude, alors c’est pourquoi ils ont mis tellement d’effort à faire croire que 2014 était la plus chaude « de l’histoire » (comme si l’histoire commençait seulement en 1880). Si on va plus loin en arrière que 1880, on en trouve amplement des périodes bien plus chaudes (et prospères) que maintenant.

        Je te suggère de lire ce texte que j’ai écrit il y a quelques années:
        https://crioux.wordpress.com/2012/12/16/manipulations/

        « contrairement à toi, je lis les sources au complet »
        Sérieusement?

  11. Amadeus dit :

    Voici un lien que tu as posté dans l’autre billet pour prouver que 2014 n’est pas l’année la plus chaude :

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2915061/Nasa-climate-scientists-said-2014-warmest-year-record-38-sure-right.html

    Selon cet article, on ne peut affirmer qu’avec 38% d’exactitude que 2014 est l’année la plus chaude… car ça pourrait être l’année 2005 ou 2010, pas nécessairement 2014.

    Plus loin ils disent que le réchauffement global est moins grand que les prédictions.

    Donc, si je lis TA source, j’apprends qu’il y a un réchauffement global, mais qu’il est moins spectaculaire que les études les plus alarmistes (ce que je savais déjà).

    Merci de poster des études qui prouvent que le réchauffement existe (je dis des études au pluriel car certains de tes autres liens disent la même chose).

    • crioux dit :

      Personne ne nie qu’il y a eu un réchauffement depuis 1975, ou alors un réchauffement de 0.7 degré sur 100 ans depuis 1880. Ce qui est discuté c’est la source (humain ou nature), qu’il se soit complètement arrêté depuis 1998, et le fait que ça soit « exceptionnel » ou alors tout à fait anodin si on compare avec le passé.

      L’article ne contredit aucunement ce que j’avance et ce qui est avancé par les scientifiques sérieux. Il remet en question ce qui est avancé par les alarmistes.
      1- Il y a un plateau, que ça te plaise ou non. Même le GIEC, l’église réchauffiste, l’a reconnu.
      2- Les « records » n’en sont pas, parce qu’il existe des température plus élevés dans le passé, et que statistiquement parlant, ces « records » ne dépassent pas 1998″. Si on utilise une source plus précise (satellites) au lieu des thermomètres dispersé dans des endroits bétonnés, 1998 reste la plus chaude.

  12. Amadeus dit :

    Aimerais-tu te faire 10 000$ facilement? Le docteur Christopher Keating, un physicien de l’Université de South Dakota et de la U.S. Naval Academy, offre une prime de 10 000$ à quiconque réussit à prouver avec des méthodes scientifiques que le réchauffement n’existe pas.

    http://thinkprogress.org/climate/2014/06/23/3451810/physicist-offers-climate-denier-reward/

    Lors de son annonce, Keating a dit que les climatoseptiques sont engagés dans une campagne en tout point semblable à celle des avocats des compagnies de tabac qui niaient les liens entre cigarette et cancer. Son argent est en sécurité, dit-il, le climatosepticisme est une business, pas de la science.

    Et il a raison. C’est la business des milliardaires qui veulent continuer de polluer en paix, et ils investissent beaucoup d’argent pour brouiller les cartes et semer la confusion.

    Même stratégie que les compagnies de tabac, mais heureusement la vraie science a triomphé.

  13. youppi dit :

    Quand on parle du RCA on parle de la température mesurée par les stations météos au niveau terrestre, par des thermomètres (aujourd’hui ce sont des fils de thermocouples qui sont l’instrument de mesures). On a jamais parlé de mesure satellites.

    Es-tu si sur que cela que les satellites peuvent prendre des mesures aussi précises que les dizaines de milliers de stations mondiales réparties partout sur la surface terrestre ?

    Il est possible que l’année 2014 ait été l’année la plus chaude depuis 1880 et plus … C’est cela que la science nous dit.

    La science ne nous dit pas que ça refroidit, elle nous dit que ça réchauffe.. Tout simplement.

    Voir les articles suivants de deux astrophysiciens Ph. D.

    http://voir.ca/yvan-dutil/2015/01/16/une-pause-quelle-pause/

    https://tamino.wordpress.com/2015/01/20/its-the-trend-stupid-3/#more-7304

    Tu nous parles souvent du climategate ! Peux-tu nous dire qui a amorcé cette fausse controverse ? Peux-tu nous dire qu’elle phrase ils ont ‘changé’ pour en faire une histoire montée de toute pièce ????

    Sous entendre que Realclimate a pour objectif d’émettre de la fausse information !!! OUF je ne vois pas comment qualifier ce genre d’attaque autrement que dire que c’est de la diffamation. Surtout quand on sait le niveau intellectuelle des auteurs et les attaques qu’ils ont subis (attaques et menaces personnelles).

    • crioux dit :

      Pour la xième fois, c’est tout a fait normal que ça ce soit réchauffé depuis 1880, parce que 1880, c’est la fin d’une des périodes les plus froides depuis 8000 ans, le petit âge glaciaire.

      Tout ce que la science peut affirmer, c’est que ça s’est réchauffé dans cette période, c’est vrai, mais elle nous montre aussi que ce réchauffment n’est pas exceptionnel, et elle n’a jamais pu démontrer un lien avec l’activité humaine.

      J’ai amplement écrit sur le sujet du climategate dans le passé, je ne vais pas recommencer à tout rÉpéter ici. J’ai pris la peine de lire les milliers de emails. Ce qu’il y a a retenir a propos de RealClimate, c’est qque C’est Michael Mann (auteur du fameux graphique Hockey Stick, démontré comme faux) et Gavin Schmidt qui l’ont mis sur pied, après discussion avec plusiers acteurs du Climategate dont Phil Jones, et qu’il est textuellement écrit que le but de ce site est de faire du PR (relation publiques)
      Extrait d’un email de Michael Mann
      the important thing is to make sure they’re loosing the PR battle. That’s what the site [Real Climate] is about.

      Il ne s’agit pas d’une « fausse controverse » comme aiment dire les réchauffistes, c’est une scandale majeur, qui a été etouffé par les politiciens parce que ça les faisait mal parraitre. Il y est textuellement écrit que les scientifiques du CRU utilisent des trucs pour « cacher le déclin », pour « faire disparaitre l’optimum médiéval » (période chaude qui contredit leur hypothèse), et « faire taire des scientifiques sceptiques ». En gros, manipuler les données pour résussir a appuyer l’Agenda réchauffiste.

      • youppi dit :

        il n’y a jamais eu de courriel qui disait « Hide the Decline » dans la même phrase. C’est du collage qu’ils ont faits (pas Mann ou schmidt, mais ceux qui ont sortie cela).

        C’est cela ma question QUI a sortie cela ? Pourquoi ces personnes ne sont pas publiques ? Qui a fouillé dans des courriels personnels ? Qu’elles organisations les supportaient ?

        Le site Realclimate donne de l’information scientifique pour gagner la bataille des relations publiques pour contrebalancer la méthode des climats-septiques. Il ne mêle jamais le politique avec le scientifique.

        Quand les politiciens ont t’ils comme tu dis « étouffé » l’affaire et svp nous dire qu’elles politiciens ont utilisés ces méthodes ? … pourtant ça a passé à deux ou trois commissions d’enquête (UK et USA) le pseudo climategate…

        De ce temps là les Républicains en chefs des climats-septiques finissent leurs argumentaires pour signifier qu’il ne croit pas au RCA en disant: « Vous savez … mais je ne suis pas scientifique »

      • crioux dit :

        Message envoyé par Phil Jones: »
        Once Tim’s got a diagram here we’ll send that either later today or first thing tomorrow.

        I’ve just completed Mike’s Nature trick of adding in the real temps to each series for the last 20 years (ie from 1981 onwards) and from 1961 for Keith’s to hide the decline. Mike’s series got the annual land and marine values while the other two got April-Sept for NH land N of 20N. The latter two are real for 1999, while the estimate for 1999 for NH combined is +0.44C wrt 61-90. The Global estimate for 1999 with data through Oct is +0.35C cf. 0.57 for 1998.
        Thanks for the comments, Ray.
        « 

        Plus d’info:

        Les email n’ont pas été « hackés » Il s’agit de quelqu’un de l’intérieur, qui a décidé de rendre public ces emails. Il n’a jamais fait de sorties publiques. On peut supposer qu’il s’agit de quelqu’un avec un minimum de consicience scientifique qui était en désaccord avec ces manipulations.

    • crioux dit :

      David Evans, scientist, former global warming researcher

      « Land-based temperature readings are corrupted by the « urban heat island » effect: urban areas encroaching on thermometer stations warm the micro-climate around the thermometer, due to vegetation changes, concrete, cars, houses. Satellite data is the only temperature data we can trust, but it only goes back to 1979. NASA reports only land-based data, and reports a modest warming trend and recent cooling. The other three global temperature records use a mix of satellite and land measurements, or satellite only, and they all show no warming since 2001 and a recent cooling. »

  14. Amadeus dit :

    Sorry, Climate Change Deniers: Warming Not “Paused” and Modeling Not Flawed :

    http://www.iflscience.com/environment/sorry-climate-change-deniers-warming-not-paused-and-modeling-not-flawed

    • crioux dit :

      Sérieusement?? « I Fucking love Science » est un blog sensationnaliste maintenu par une femme avec un diplôme en communications….

      • Amadeus dit :

        Tu as lu les liens relayés par cette femme donc?

      • crioux dit :

        J’ai déjà suivi « I Fucking Love Science » pendant un certain temps (à ses tout débuts), mais j’ai cessé quand c’est devenu un ramassis de photos d’animaux et d’araignées, de science douteuse, et surtout de plus en plus de propagande réchauffiste qui contredit la science.
        Ce n’est en aucun cas une référence scientifique. Comme nos médias, ils vont simplement choisir minutieusement les articles qui disent ce qu’ils veulent entendre et les relayer.

        BTW, tu as dû remarquer que plusieurs de tes commentaires récents n’ont pas été publiés. C’est pas parce que je t’ai pas averti. Si tu veux continuer de poster ici, faudra que tu change de ton. Ici c’est chez-moi. Tu ne peux pas entrer chez moi et m’insulter et penser que je vais pas te foutre dehors à coup de pied au cul. Alors un peu de tenue! Je suis extrêmement sévère avec la modération des commentaires de ceux qui ont été avertis à de multiples reprises. Malgré mes avertissement et tes messages qui ne passent pas la modération, tu continues sans cesse et continue tes attaques personnelles. Tu comprends pas vite. Si tu abuses de ma patience, je me verrai dans l’obligation de bannir, ce qui n’est arrivé qu’à 2 reprises depuis les débuts de ce blog il y a presque 10 ans.

  15. Amadeus dit :

    Extrait :

    « Here we analyse simulations and observations of GMST from 1900 to 2012, and show that the distribution of simulated 15-year trends shows no systematic bias against the observations. »

    Donc aucun biais, contrairement à ce que tu prétends.

    • crioux dit :

      J’espère que tu t’es aussi rendu compte que chaque nouvelle prévision est réajustée à la baisse pour tenter de se rapprocher de la réalité.

      Voici 73 modèles climatiques versus la réalité observée:

      Non, les modèles ne correspondent pas avec la réalité.

  16. Amadeus dit :

    Article scientifique qui prouve qu’il n’y a pas de biais :

    http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/qj.2297/abstract

    Article scientifique qui démontre qu’il n’y a pas de plateau ou de pause dans le réchauffement :

    http://www.nature.com/nature/journal/v517/n7536/full/nature14117.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :