Manifestations anti-austérité

Les « anti-austérité » sont des égoïstes.
Ils ne pensent qu’à leur petit bien être, leur retraite dorée, ou les subventions et services « gratuits » dont ils profitent.

Jamais il ne leur vient à l’esprit que le statu-quo signifie endette gravement les générations suivantes, leurs enfants, qui devront vivre avec une dette accablante et qui ne pourront jamais profiter du confort que les manifestants ont actuellement.

Un minimum de rigueur budgétaire maintenant aurait juste comme impact de limiter ce fardeau légué à la prochaine génération. Mais les syndicats (90% des manifestants) s’en foutent, ils veulent garder leurs acquis et se payer le maximum, et mettre ça sur la carte de crédit des enfants du Québec.

8 commentaires pour Manifestations anti-austérité

  1. stef dit :

    S’ils te lisent les marchés financiers se frotteraient les mains, ton esprit est parfaitement formaté par l’idéologie néolibérale.

    . L’audit de la dette publique publié aujourd’hui par les experts du Collectif pour un audit citoyen est un pavé dans la mare des politiques d’austérité : sur les 1950 milliards d’euros de dette publique accumulés depuis trente ans, près de 600 milliards sont dûs à des taux d’intérêts excessifs, et près de 500 milliards proviennent des cadeaux fiscaux consentis principalement aux riches et aux actionnaires. Au total, pas moins de 59% de la dette publique est illégitime. Pour stopper l’austérité qui dope le FN et ses amis, il faut sans tarder engager une restructuration des dettes publiques en France et en Europe.

    Le FN à 25%, le Parti Socialiste à 15% : la soumission de François Hollande aux politiques européennes d’austérité se paie très cher. L’austérité rassure les marchés financiers mais désespère les peuples. Entendre le message des urnes, pour un gouvernement de gauche, ce serait remettre en cause le pouvoir des marchés, en commençant par leur principale arme aujourd’hui : la dette publique. Le rapport publié aujourd’hui par le Collectif pour un audit citoyen de la dette publique montre que c’est légitime et possible.

    Si la dette a augmenté c’est d’abord parce que l’État a multiplié les exonérations pour les ménages aisés et les grandes entreprises : de ce fait la part des recettes de l’État dans le PIB a chuté de 5 points en 30 ans. Si l’État avait préservé ses recettes au lieu d’organiser ses déficits, la dette publique serait aujourd’hui inférieure de 24 points de PIB (soit 488 milliards €) à son niveau actuel.
    D’autre part des taux d’intérêt excessifs ont provoqué un « effet boule de neige » qui pèse très lourdement sur la dette actuelle. Si l’État, au lieu de se financer depuis 30 ans sur les marchés financiers, avait recouru à des emprunts directement auprès des ménages ou des banques à un taux d’intérêt réel de 2 %, la dette publique serait aujourd’hui inférieure de 29 points de PIB (soit 589 milliards €) à son niveau actuel.

    Au total, pas moins de 59% de l’actuelle dette publique proviennent des cadeaux fiscaux et des taux d’intérêts excessifs. Ces conclusions montrent l’illégitimité d’une très large partie de cette dette. Les politiques d’austérité imposées aux populations au nom de son remboursement sont donc absurdes économiquement, dangereuses politiquement et injustifiables du point de vue de l’intérêt général : cette dette publique n’a été creusée qu’au bénéfice de l’oligarchie financière, celle-ci doit supporter le coût de son annulation. Comme le propose le rapport du Collectif, il faut sortir les États des griffes des marchés financiers. Il y a urgence démocratique !

    • crioux dit :

      Le message s’adressait au Québec, pas à la France.

      Mais votre texte n’est pas pour autant valide, puisqu’il n’y a aucun pays qui a un gouvernement néolibéral. Ça n’existe que dans l’imaginaire des gauchistes.
      C’est à cause de l’idéologie socialiste que nous sommes dans le trou. Les gouvernements se succèdent et offrent toujours plus de programmes sociaux qu’on ne peut pas se permettre. Il y a plus de gens qui dépendent de l’état que de gens qui travaillent pour payer pour eux. Ça c’est le socialisme.

  2. Robert dit :

    Dans les années fin 90 et début 2000 beaucoup de fonds de retraite des employés du public, parapublique et municipal ont été gelés de cotisations parce que les fonds dépassaient la limite de 100%. Tous les employés et patrons ont dû cesser leurs cotisations aux fond. C’était la loi. Imagine, il y avait trop d’argent dans les fonds. C’était illégal.
    Bien beau tout ça, mais c’était sans prévoir qu’un jour les marchés pouvaient s’effondrer. Ce qui arriva en 2008. Et là l’argent se mit à manquer et les mises à la retraite ont augmenté. C’est bien facile de critiquer les syndicats, mais c’est la loi qui est responsable de ce beau gâchis. Et là, les gouvernements veulent faire payer les employés. C’est de la matière brune nauséabonde tout ça!
    Mon explication est un peu rapide et superficielle, mais véridique.

    Je n’ai vu ni entendu qui que ce soit parler de ce fait.

  3. Amadeus dit :

    Je ne vois pas pourquoi il faudrait payer une dette illégitime. Informe toi sur la création monétaire, youtube regorge d’info sur le sujet, le discours de la dette est une arnaque gobée par les naïfs et les ignorants.

    • crioux dit :

      Premier et dernier avertissement. Ici si tu veux continuer à poster, ça prend un minimum de respect. C’est pas en traitant les autres de « naïfs et ignorants » que ça rend ton argument meilleur.

      Et des vidéos youtube conspirationnistes ce n’est pas une référence.

      La dette existe, elle est légitime, c’est de l’argent que nos gouvernements ont emprunté pour payer des cadeaux aux électeurs. Une dette qu’il faut commencer à rembourser, ou au minimum ne pas alourdir avant de la léguer à la génération suivante…

  4. Amadeus dit :

    Informe toi sur la création monétaire, je ne te parle pas de vidéos de propagande mais de documentaires de la BBC et autres. Écoute les discours de Ron Paul, tu sauras de quoi je parle.

    L’illégitimité de la dette est documentée, certains pays ont fait des audits sur leur dette et ont pu en effacer la majeure partie. Même les médias de masse commencent à en parler.

    Informe toi avant de traiter les autres de conspirationnistes, merci

    • crioux dit :

      Je suis au courant de ça, il y a des choses qui pourraient être autrement, mais ça ne changera pas demain.
      Et ça n’invalide en rien le fait que nos gouvernements ont emprunté de l’argent, et que s’ils continuent d’emprunter toujours plus ça met un fardeau énorme sur nos générations suivantes. Alors il faut cesser de vivre au dessus de nos moyens, et cesser de s’endetter.

      • Amadeus dit :

        Je ne vois pas pourquoi on devrait payer une dette illégitime. J’espère voir un jour des politiciens avec des couilles qui auraient le courage d’effacer une partie de la dette comme d’autres l’ont fait ailleurs.

        Avant les lois pompidous des années 1970, les gouvernements créaient leur propre monnaie et ne payaient aucun intérêt sur leurs dettes.

        Aujourd’hui la dette n’a rien à voir avec le montant emprunté à l’origine.

        Le Québec a une dette réelle qui tourne autour de 20 milliards… des peanuts! Et on nous fait croire qu’on doit plus de 200 milliards? ILLÉGITIME = ON PAIE PAS THAT’S IT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :