Fier d’être gay?

Tim Cook, le PDG d’Apple fait son « coming out » et se dit fier d’être gay. (Pourtant c’était un fait déjà connu depuis longtemps).
http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2014/10/30/01007-20141030ARTFIG00176-fier-d-etre-gay-le-pdg-d-apple-fait-son-coming-out.php

Tant mieux pour lui, on ne devrait pas avoir à se cacher, ce n’est pas une maladie.

Là où ça accroche pour moi, c’est le principe de « fierté ». On peut être fier de ce qu’on a accompli, mais pourquoi être fier de quelque chose qu’on a pas choisi et qu’on ne peut pas changer?

Quand un homosexuel se dit fier d’être gay, la masse dit « bravo »
Si un hétéro se fier d’être hétéro, il est crucifié sur la place publique comme étant un sale homophobe.

Quand une femme se dit fière d’être une femme, la masse dit « bravo »
Si un homme se fier d’être un homme, il est crucifié sur la place publique comme étant un sale misogyne.

Quand un noir se dit fier d’être un noir, la masse dit « bravo »
Si un blanc se fier d’être un blanc, il est crucifié sur la place publique comme étant un sale raciste.

racism

Et c’est la même chose avec n’importe quelle autre minorité.

Pourquoi? Pourtant dans nos sociétés occidentales, les cas d’oppression des minorités sont très rares et peu violents, contrairement à d’autres pays ou les femmes sont considérées comme des animaux, les homosexuels exécutés, et les noirs vendus comme esclaves (oui ça existe encore dans certains pays musulmans).
Parce que c’est du marxisme culturel, la victimisation des minorités dans le but de détruire les valeurs morales de la majorité occidentale. Dans cette doctrine marxiste, tout doit être la faute des occidentaux et du capitalisme, qui « opprime les minorités ». Jamais ils ne vont pointer ce qui se passe ailleurs, même si c’est beaucoup plus grave, parce que le but est de détruire les sociétés occidentales et détruire leurs valeurs familliales, nationalistes et morales judéo-chrétiennes, parce que que c’était ce qui avait fait obstacle au communisme.

Extrait du billet sur le marxisme culturel:

Herbert Marcuse écrit : « C’est le peuple qui n’a pas rempli le rôle que lui avait réservé la théorie révolutionnaire » … « mis devant la possibilité de la révolution, le peuple aura préféré s’en détourner en adhérant profondément aux institutions définissant la civilisation occidentale. » « Qu’une conscience non révolutionnaire – ou plutôt antirévolutionnaire – prévaut dans la majorité de la classe ouvrière, cela saute aux yeux. » Et il continue: « Il faut préférer la dictature des intellectuels au pouvoir d’un peuple encore imparfait. […] Il est nécessaire, pour une société civilisée, que des gens éduqués aient des prérogatives politiques pour combattre les sentiments, les attitudes et les concepts des masses non éduquées. » . Cette doctrine ils l’ont appelé « Marxisme Culturel », ou Déconstructivisme.
En Europe comme aux États-Unis les méthodes employées pour détruire le pouvoir occidental sont les mêmes : fragmentation de la société, immigration, communautarisme, métissage, marriage homosexuel, destruction de la famille, de la nation etc. Il était impératif d’infiltrer et de prendre le contrôle des lieux dans lesquels sont dispensées les valeurs, c’est-à-dire, l’école, l’église, la justice, les médias, les partis politiques, les milieux artistiques, … afin d’y détruire les valeurs anciennes et de les utiliser pour dispenser de nouvelles « valeurs ». On pourrait donc façonner la pensée des peuples, promouvoir la fragmentation de la société en minorités, religieuses, raciales, sexuelles, et dresser ces minorités contre la majorité traditionnelle culpabilisée qui n’avait plus d’autre choix que de se taire. Au moindre écart de language, on vous traîne devant les tribunaux, en brandissant jusqu’à plus soif les clichés éculés de l’antisémitisme, de la xénophobie, du racisme, de l’islamophobie, du fascisme, de l’homophobie, du nazisme, etc. Cela se fait toujours au nom de causes nobles, charitables, compassionnelles, antiracistes, droit-de-l’hommistes. Nous en sommes témoins tous les jours.

Une minorité restera toujours une minorité, elle n’a pas à être glorifiée ou d’avoir plus de droits ou de pouvoir que la majorité. Elle n’a pas à être ostracisée ou persécutée non plus.

Un commentaire pour Fier d’être gay?

  1. Si je dis que je suis fier d’être Québécois, on va me dire bravo mais si je dis que je suis fier d’être Canadien on va me traiter de vendu et de colonisé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :