Leur chien est mort!

Depuis que le réchauffement a cessé (depuis 1998) les réchauffistes en panique avaient essayé de trouver toute sortes d’explications, des dizaines ont été citées, mais celle quy’ils croyaient être la bonne s’avère aussi faux que le reste.
Ils disaient que la chaleur manquante s’était réfugiée dans le fond des océans. Donc l’atmosphère ne se réchauffait plus parce que l’océan absorbait la chaleur et que ça allait directement au fond.

Et bien une étude de la NASA vient dire que le fond des océans ne se réchauffe pas…

http://www.nasa.gov/press/2014/october/nasa-study-finds-earth-s-ocean-abyss-has-not-warmed/#.VDMl8xawTbx

Un clou de plus dans le cercueil du réchauffement climatique causé par l’homme (bientôt il y aura plus de clous que de bois)

4 commentaires pour Leur chien est mort!

  1. youppi dit :

    c’est aussi dans le même article:

    Coauthor Felix Landerer of JPL noted that during the same period warming in the top half of the ocean continued unabated, an unequivocal sign that our planet is heating up

    tu voudrais bien voir des clous partout mais pourtant ce n’est pas la réalité que tu exprimes… plutôt des opinions..

    En plus de ne laisser passer que les commentaires qui font ton affaire, juste ceux qui ne remette pas en question tes impressions.

    • crioux dit :

      Hey le troll, je bloque tes commentaires quand ils sont infects, quand tu insultes les autres et que tu tiens un langague ordurier. Ca fait plusieurs fois que je t’avertis. Si t’es pas content, t’es libre d’aller répandre ton fumier bio ailleurs.

      Le sujet de ce billet est que les réchauffistes avaient trouvé comme excuse pour expliquer qu’il n’y avait plus de réchauffement que cette chaleur se cachait dans le fond des océans. Il pensaient gagner une couple d’années de plus à traire la vache à lait avec ça, mais ça ils vont devoir en inventer une autre. Et chaque fois, ils perdent des plumes. Aucune de leur prédictions ne s’est réalisée, pas de réchauffement, pas de montée du niveau de la mer, les modèles informatique basé sur le CO2 se sont tous trompés, pas de fonte des pôles non plus. Est-ce qu’il y a une seule de leur prophétie qui s’est réalisée?

      C’est certain qu’ils vont dire que ça se réchauffe un peu (même si c’est statistiquement insignifiant), c’est leur job qui est en jeu, ils préparent la prochaine excuse. J’ai hâte de voir ce qu’ils vont trouver pour expliquer le froid glacial.

  2. jipebe29 dit :

    Même le site « carbocentriste » GoodPlanet cite cette étude et se pose des questions. J’ai fait quelques commentaires que je vous mets plus bas.

    GoodPlanet, 6 octobre 2014
    http://www.goodplanet.info/actualite/2014/10/07/climat-les-eaux-dans-les-fonds-oceaniques-ne-se-rechauffent-plus-depuis-2005/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29

    A) Bien, pour la première fois, un article cite des observations dérangeantes. Cet article peut certes encore s’améliorer, car il y a quelques éléments critiquables, mais c’est déjà un premier pas vers l’objectivité et la vérité des faits. Donc, voici un petit rectificatif: les 3000 bouées ARGO ont mesuré un léger refroidissement, de la surface à une profondeur de 700 à 1000 m), depuis leur mise en service en 2003, et pas un petit réchauffement. http://icecap.us/images/uploads/ALL_SINCE_2002.jpg

    B) « la fonte de la banquise au Pôle Nord »
    Voici les courbes : http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/current.area.jpg
    Il est évident que la surface de la banquise, en fin de fonte estivale, a été particulièrement réduite de 2007 à 2012 (2012 ayant été particulière, à cause d’une énorme tempête pendant 10 jours, début août, qui a cassé et fractionné la glace de mer, favorisant sa dispersion et sa fonte). Mais ces deux dernières années, la surface en fin de fonte a été supérieure de près d’un million de km2 par rapport à 2007-2012.

    C) Quant à la thèse de la chaleur perdue, stockée au fond des océans, j’avais rédigé un petit pamphlet pour montrer qu’elle ne tenait pas la route.
    http://www.contrepoints.org/2013/10/15/142693-il-faut-donner-le-prix-nobel-de-physique-au-giec
    Donc, depuis 1997, la TMAG (température moyenne annuelle globale) est stable, les océans ne se réchauffent pas depuis près de 10 ans, et la chaleur perdue dans les abysses océaniques n’existe pas. Si l’on applique le principe du rasoir d’Occam, la solution la plus simple et la plus probable est que les thèses hypothétiques du GIEC sont fausses, et que les modèles numériques, qui sont construits à partir de ces thèses, sont faux et incapables de prévoir notre avenir climatique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :