L’océan a mangé le réchauffement climatique

Tout comme l’écolier pris au dépourvu quand vient le temps de remettre ses devoirs qui met la faute sur son chien, les alarmistes réchauffistes sont pris au dépourvus puisque depuis 18 ans, il n’y a plus aucun réchauffement. Alors ils essayent par tout les moyens de trouver une excuse pour continuer de justifier le milliards investit dans les entreprises vertes, les fonds de recherche sur le climat et les taxes vertes. Leur trouvaille: l’océan a mangé le réchauffement climatique. La chaleur se serait cachée dans le fond des océans, violant au passage les lois de la physique.

Si c’était vrai, commen se fait-il que les glaces de l’Arctique ont progressé de 43% depuis 2012? Il me semble que si l’eau se réchauffe, la glace devrait fondre au pôle nord, qui repose directement dans l’océan (contrairement à l’antarctique, qui repose principalelment sur la terre ferme). Et pourquoi est-ce que l’océan n’aurait pas absorbé les variations précédentes, seulement les derniers 20 ans? Et pourquoi est-ce qu’on bat des records de froid depuis quelques années?

Ah mais leur réponse est simple: il y a toujours un réchauffement (qui se cache dans l’ocean), mais on le voit moins parce que le réchauffement a causé des changements dans les vents, ce qui fait que l’air froid du pôle nord est poussé plus bas (polar vortex) et ce qui nous donne des hivers très froids.

Nice try, mais l’air est poussé par quoi? Pour déplacer une masse d’air si importante, ça prend une autre masse (nécessairement plus chaude) qui pousse dessus ou vient remplacer le vide créé. Si c’est le cas, comment se fait-il que la glace est en progression?

Oui Oui, il y a eu une baisse du couvert de glace depuis 1979 juqu’en 2007, personne ne remet ça en cause, mais ensuite ça s’est remit à progresser. Souvent les alarmistes vont vous montrer seulement deux photos satellites: 1979 et 2007 (les deux extrèmes), mais ils ne vous montrent pas la progression qui a suivi 2007.
Malheureusement, les données satellites que nous avons ne datent que depuis 1979. Avant, il y a des données historiques sporadiques qui montrent des cycles de progression/régression, mais les données ne permettent pas de documenter ces cycles de façon sufisamment précise. Il faut attendre d’avoir plus de données sur une plus longue période avant d’affirmer quoique ce soit. Mais ça semble quand même pointer vers des cycles naturels, sinon comment expliquer qu’il y a eu des cycles semblables dans le passé, avant que l’humain ne puisse avoir quelconque impact (s’il existe) sur le climat.

Comme cette hypothèse de chaleur cachée dans l’océan ne tient pas, et a permis tout au plus de garder l’arnaque réchauffiste en vie quelques années de plus, il leur faut une autre hypothèse pour pouvoir continuer de profiter du « gravy train« .
Anthony Watts a recensé plus de 52 excuses des réchauffistes pour expliquer qu’il n’y a plus de réchauffement, dont la plupart ont été démontrées comme fausses. Ca démontre le niveau de panique de la part des réchauffistes.
http://wattsupwiththat.com/2014/09/11/list-of-excuses-for-the-pause-in-global-warming-is-now-up-to-52/

Un jour, il va falloir qu’ils se rendent à l’évidence. Il s’agit de cycles naturels. A la base ce sont les cycles solaires, qui a leur tour ont une influence sur les cycles océeaniques et la formation des nuages (Voir projet CLOUD). Rien que l’humain ne puisse influencer. Tout comme l’humain le fait depuis des millénaires, on va simplement devoir vivre avec les caprices de dame nature et s’adapter.

Comment faire peur au gens (pour les contrôler) s’ils ne peuvent plus dire « c’est votre faute ».
Comment exiger des taxes vertes pour combattre les changements climatiques si les variations sont dues à des cycles naturels?
Comment justifier des milliards en fond de recherche sur le climat si l’humain n’a aucun impact?
Comment exiger que le peuple fasse des sacrifices pour « sauver la planète du réchauffement climatique » si elle n’est pas en danger?
Comment justifier des milliards en subventions à l’industrie éolienne et solaire, et des hausses vertigineuses du prix de l’électicité si ce n’est pas nécessaire?
Comment justifier tant de pouvoir et d’argent à l’ONU (qui exige 100 milliards pas an pour combattre le réchauffement) s’il n’y a pas de réchauffement?
Et finalement comment justifier l’existence du GIEC, dont la raison d’être est de faire la propagande du réchauffement climatique auprès des dirigeants politiques, s’il n’y en a pas de réchauffement?

giec

Référence:
http://www.climatechangedispatch.com/the-oceans-ate-global-warming.html

Un commentaire pour L’océan a mangé le réchauffement climatique

  1. Les océans sont en léger refroidissement depuis 2003- mesures des 3000 sondes ARGO, qui mesurent les températures (et d’autres grandeurs physico-chimiques) de la surface à une profondeur de 1000 m.

    Et voici un démenti cinglant de la prétendue chaleur cachée au fond des océans;
    http://www.contrepoints.org/2013/10/15/142693-il-faut-donner-le-prix-nobel-de-physique-au-giec

    Appliquons simplement le principe du rasoir d’Occam, selon lequel la cause la plus simple est la plus probable. Et ici, la cause la plus simple, donc la plus probable, est que les modèles numériques sont foireux, et que cette chaleur perdue n’existe pas.

    CQFD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :