Vérité qui dérange

Selon plusieurs études, dont une autre plus récente, la dernière période interglaciaire aurait été bien plus chaude que la période actuelle. Et c’était pourtant dans une période avec moins de CO2, à une époque où les quelques humains vivaient encore en Afrique.

Voici les températures depuis les derniers 450 000 ans selon différentes sources. On y voit les ères glaciaires à répétition selon des cycles réguliers, entrecoupés de courtes périodes interglaciaires. Nous sommes présentement dans la plus récente de ces périodes à droite du graphique, et nous sommes déjà dus pour la prochaine ère glaciaire. Toute les civilisations humaines sont apparues durant cette courte période de 10 000 ans.
ice_age_temperature

On remarque que ces périodes interglaciaires sont très cycliques (voir : Cycles de Milankovitch), mais surtout que la plupart des périodes précédentes étaient plus chaudes. Et que je dis « plus chaudes », je devrais dire « moins froides » puisque avant cette période d’ères glaciaires à répétition, il faisait beaucoup plus chaud et la vie étaient bien plus prospère.

Et durant notre courte période interglaciaire, il y a eu au moins 5 périodes plus chaudes que maintenant, qui ont été des périodes prospères.
temperature_swings_11000_yrs
Le réchauffement climatique actuel qui est la cause de l’hystérie est 0,7 degré sur 100 ans, soit depuis la fin de la petite ère glaciaire (little ice age).
Une fois qu’on voit la vue d’ensemble, on se rend compte que non seulement le réchauffement actuel est insignifiant, mais aussi qu’il y a eu amplement de périodes plus chaudes dans le passé.

Puisque ces périodes de réchauffement se sont produites de façon tout à fait naturelle, il n’y a donc aucune preuve que le léger réchauffement que nous connaissons est n’est pas naturel ou causé par l’humain, ni qu’il n’est pas passager et qu’il n’y aura pas une période plus froide ou une autre ère glaciaire bientôt.

This implies that climate models are unable to fully simulate natural global warming, and the error of the underestimation is about the same as the 0.7C global warming since the end of the Little Ice Age in ~1850. Thus, the possibility that present-day temperatures could be entirely the result of natural processes cannot be ruled out in comparison to the last interglacial period.

Further, during the last interglacial, Greenland temperatures were naturally up to 8C higher and sea levels up to 43 feet higher than today. And, during another interglacial, all of Greenland and West Antarctica melted & sea levels were 79 feet higher. Since this low-CO2 global warming occurred entirely naturally, there is no evidence that global warming during the present interglacial is unnatural or man-made.

Source:
http://hockeyschtick.blogspot.ca/2014/09/new-paper-finds-last-interglacial-was.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :