La psychologie réchauffiste

Je me pose de sérieuses questions à propos de la psychologie des réchauffistes. Tous les messages de haine que je reçoit (qui ne sont heureusement pas publiés) montrent le véritable visage d’une bonne partie des alarmistes climatiques. Il ne s’agit pas de science, ni d’environnement, il s’agit d’un agenda de contrôle, et tous ceux qui osent contredire le dogme doivent être réduits au silence.

Comme déjà expliqué dans un billet précédent (voir ici: agenda environnementalistes), il y a plusieurs groupes avec des agendas différents derrière le mouvement environnementaliste, mais le besoin de contrôle et de pouvoir est derrière chacun d’entre eux.

Mais au delà de ces groupes, qui eux savent très bien que ça n’a rien à voir avec « sauver la planète », il y a les « suiveux » ceux qui embrassent les agendas de ces groupes sans se poser de questions, et ils vont se battre et les défendre tel des zélotes verts combattant les hérétiques qui refusent le dogme. Ils sentent qu’ils font partie de quelque chose avec des gens qui pensent comme eux, et ça les gratifie, c’est le même principe qu’avec les religions. Pour eux, aucune logique, aucun fait ne pourra les convaincre que leur mouvement est dans le tort. Toute comme une religion, seule la foi en leur cause suffit.

Psychologiquement, certaines personnes ont besoin de scénarios apocalyptiques. Les prédictions de fin du monde existent depuis des milliers d’années, et quand ils ne se réalisent pas ils sont simplement remplacé par un autre. Les faux prophètes ont avantage à prédire le malheur, parce que si ça ne se réalise pas ils diront simplement que c’est grâce à eux. S’ils prédisent que bonheur, et que ça ne se réalise pas les gens vont se retourner contre les faux prophètes.

Une personne normale qui serait confrontée à un scénario apocalyptique serait à la recherche de preuves que la situation n’est pas aussi grave que prévue, mais dans la tête des alarmistes, une preuve indiscutable que le scénario d’Armageddon serait faux est leur pire cauchemar.

Et a force que broyer du noir avec des scénarios apocalyptiques, il deviennent anxieux et déprimés, surtout les enfants qui sont exposé à cette propagande en bas âge.

Dans le fond ce sont des gens avec une vision différente, qui ne sont pas contents avec la direction que prend la société actuelle, et ils SOUHAITENT la fin du monde, pour détruire ce monde qui à leur yeux est pourri, et repartir en neuf avec LEURS valeurs. Tout comme les islamistes qui souhaitent la destruction de l’occident et imposer un califat islamiste mondial, les verts souhaitent détruire le monde industrialisé pour retourner à un monde paysan.

C’est la vision de la plupart des verts, un « paradis » où le climat ne change jamais et les fruits de la terre abondants, et que tous les humains seraient égaux (dans la pauvreté) et tous les pouvoirs seraient délégués à un état central fort qui contrôle toutes les facettes de la vie des gens. C’est une vision utopique très proche du marxisme et tout aussi déconnectée de la réalité.

economie220408

Ils utilisent donc l’excuse du « réchauffement climatique » et du CO2 pour détruire la civilisation et la remplacer par une autre système. La « survie » de la planète n’a rien à y voir. Les agendas socialistes, gouvernement mondial, ou le néo-malthusianisme, tous ces mouvements profitent directement de l’hystérie réchauffiste et l’encouragent.

La question à se poser, c’est comment font-ils pour continuer à croire ces balivernes quand toutes les preuves sont contre eux? Simplement le fait qu’il n’y a plus aucun réchauffement depuis plus de 15 ans devrait allumer une lumière et provoquer un questionnement non? C’est exactement le même comportement que les gens qui sont enfermés dans le dogme religieux. Malgré toutes les preuves ils continuent à croire et à combattre ceux qui osent parler contre leur dogme.

Et tout comme une religion, ceux qui se rendent compte qu’ils ont été floués et quittent le mouvement deviennent les pires ennemis et les plus grand dénonciateurs du dogme. Et je m’inclue là dedans.


Références:

http://notrickszone.com/2011/02/09/alarmist-psychology-why-they-need-doomsday-scenarios/

http://winteryknight.wordpress.com/2014/01/19/united-nations-climate-chief-explains-the-real-motive-of-global-warming-alarmism/

http://www.forbes.com/sites/jamestaylor/2013/03/28/the-meltdown-of-global-warmists-reveals-their-true-priorities/

http://notrickszone.com/2013/10/31/green-psychologists-confirm-climate-alarmists-are-making-themselves-mentally-sick-doomer-depression/

http://climatelessons.blogspot.ca/p/climate-anxiety-reports-of-frightened.html

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :