Le grand mensonge

Je suis tombé sur cet article dans le journal le Soleil, une opinion d’un lecteur.
http://www.lapresse.ca/le-soleil/opinions/points-de-vue/201402/26/01-4742638-changements-climatiques-la-fin-des-mensonges.php
Cet article montre bien le point de vue d’une partie de la population qui se croit informée, mais qui est simplement manipulée par divers lobbys.

Les données publiées le mois dernier par l’Organisation des Nations Unies montrent qu’il faut changer dramatiquement le cours de l’histoire d’ici 15 ans si on ne veut pas que la planète devienne un véritable enfer pour des milliards de personnes à la fin du siècle.

L’ONU n’est pas un organisme scientifique. L’ONU est un ramassis de bureaucrates corrompus, non élus, avides de pouvoir et d’argent. La facade du réchauffement causé par l’activité humaine leur a permis d’aller faire le plein des deux. Leur but depuis toujours est de venir un gouvernement mondial. Récemment l’ONU demandait aux pays de fournir 100 milliards par an pour « combattre le réchauffement ».
http://www.bloomberg.com/news/2012-12-04/ban-ki-moon-nations-pressing-for-detail-on-100-billion-aid-plan.html
Ironiquement, quelques mois avant, le rapport du GIEC (division climato-politique de L’ONU) avait fini par reconnaitre du bout des lèvres qu’il n’y avait plus de réchauffement depuis 1998…. Ils s’empressent depuis à essayer de trouver une explication qui continue d’inclure l’humain comme cause, mais il n’ont pas encore trouvé.
http://www.bbc.com/news/science-environment-24173504
Alors non, il n’y a pas d’urgence, ni d’apocalypse imminente. La seule urgence pour eux est de profiter au maximum de cette arnaque avant qu’elle soit finalement révélée.

Ce qu’il faut maintenant, c’est de poser des gestes concrets et adopter des règles contraignantes afin d’éviter que cette situation arrive. Un des problèmes importants pour le faire est la désinformation créée par certains cercles de personnes qui ont une grande influence politique dans plusieurs pays, incluant les États-Unis et le Canada.

Règles contraignantes? comme diminuer radicalement le niveau de vie des gens, pour combattre un réchauffement imaginaire? Ah mais oui, il ne s’agit plus de réchauffement, mais bien de « Changements climatique » maintenant. Une reformulation qui a été exposée dans les emails du scandale du climategate, à un moment où ils voyaient qu’il n’y avait plus de réchauffement, et qui leur permettait de dire que même s’il fait froid, c’est la faute du réchauffemeent.

La désinformation que monsieur dénonce ne vient pas d’une hypothétique conspiration politique, mais bien de gens qui profitent directement de cette arnaque. Il y a plusieurs groupes différents qui profitent de ce message apocalyptique pour s’enrichir ou faire la promotion de leurs idées radicales.
Commençons par les capitalistes verts, ceux qui profitent directement de cette « mode » pour vous cendre des bébelles vertes a plusieurs fois le prix, mais c’est « bon pour la planète ». Ils font pression sur la population et le gouvernement pour encourager leurs produits et technologies, et reçoivent ensuite des subventions. Par exemples les énergies « vertes » reçoivent des milliards en subventions, mais leur produits sont impossible à rentabiliser sans les subventions. Al Gore est devenu multi-millionnaire avec ça. Il a investit dans les énergies vertes, fait du lobbying et un film rempli de mensonge, ses actions ont monté en flèche, puis il a tout vendu avant que ça ne s’écrase. Un autre exemple est la compagnie de panneaux solaires Solyndra, qui a profité de 500 millions en subvention, pour faire faillite moins d’un an après…. Leur but n’est pas de sauver la planète, mais de faire de l’argent.

Il y a aussi les scientifiques qui ont compris que s’ils veulent toucher de généreux fonds de recherche, ils doivent parler du CO2 ou du réchauffement. Sinon ils n’auront pas d’argent. Si vous êtes un spécialiste en papillon, vous aurez beaucoup de difficulté a avoir des fonds pour financer une étude sur les papillons. Par contre si vous faites une étude qui dit que les papillons vont disparaitre à cause du réchauffement, l’argent va pleuvoir, même si vos prédictions de sont fausses. Leur but n’est pas de sauver la planète, mais de financier leurs recherches.

Il y a les socialistes, qui en profitent pour dire que c’est la faute des grande compagnies, et donc du capitalisme. Leur but n’est pas de sauver la planète, mais détruire le capitalisme.

Il y a l’ONU, qui veut prendre le plus de pouvoir possible. Ils achètent les votes des petits pays en allant chercher plein d’argent chez les pays plus riches pour le redistribuer en partie aux plus petits pays. C’est certains que ces derniers vont ensuite appuyer l’ONU et le GIEC, et dire que le réchauffement climatique est causé par les pays riches, et qu’il faut qu’ils payent. Allez voir le document Agenda 21 de l’ONU, disponible publiquement. Leur but n’est pas de sauver la planète, mais de devenir un gouvernement mondial socialiste.

Il y a les politiciens, qui profitent de cette mode pour imposer des taxes vertes en sachant que les gens ne diront rien parce que c’est pour « sauver la planète ». Un bon exemple est l’imposition de taxes carbone, (comment faire de l’argent avec de l’air). Il est aussi bien plus sexy pour un politicien de dire qu’il veut sauver la planète, que de dire qu’il veut équilibrer le budget… Leur but n’est pas de sauver la planète, mais de d’aller chercher du pouvoir et de l’argent.

Et il y a les néo-Malthusiens, ces extrémistes écolos qui pensent que l’humain est un cancer pour la planète qu’il devrait disparaitre. Certains disent qu’il faudrait éliminer 95% de l’humanité pour « sauver la planète ». Leur but n’est pas de sauver la planète, mais de faire disparaitre l’humanité.

En fait, malgré les évidences qui s’accumulent de l’importance des changements climatiques, une étude faite aux États-Unis et révélée la semaine dernière montre une diminution depuis 2007 de la proportion des gens qui croient que ce réchauffement existe. … Les données scientifiques sont pourtant irréfutables.

Quelle évidence? Quelles preuves? Non seulement il n’y en a jamais eu, mais au contraire les faits démontrent plutôt le contraire. Il n’y a plus aucun réchauffement depuis 1998, alors que le CO2 continue d’augmenter. En science, quand les observations contredisent l’hypothèse, c’est que l’hypothèse est fausse et on recommence avec un autre hypothèse… Et il y a plein d’autres faits scientifiques qui contredisent et disqualifient totalement l’hypothèse réchauffiste, par exemple les carottes de glace de Vostok, qui démontrent que sur des centaines de milliers d’années, la température et le CO2 varient, mais que c’est la température qui monte en premier, et le CO2 ensuite, des fois avec 800 ans de retard. Ce n’est donc pas le CO2 qui fait monter la température, c’est l’inverse. La température produit un dégazage des océans, augmente la biodiversité, ce qui fait augmenter le CO2.

Aussi, si on regarde très loin en arrière, depuis des centaines de millions d’Années, la température et le CO2 étaient tout deux beaucoup plus élevés et la vie était prospère, jusqu’à il ya quelques millions d’années.

Depuis ce temps, nous sommes dans une période d’ère glaciaires à répétition. La période actuelle se trouve entre deux ère glaciaires.

Et durant cette courte période, il y a eu au moins 5 périodes plus chaudes qu’aujourd’hui, et ces périodes ont été prospères et ont vu naitre les grandes civlisations (Mésopotamie, Egypte, Rome etc..) Même au Moyen âge, les vikings avaient colonisé le Gröenland et les Anglais cultivaient la vigne.

Et tout ça sans que le CO2 ne varie beaucoup. Comment expliquer que toutes les autres variations sont naturelles, mais que le « catastrophique » 0,7 degré depuis 100 ans soit « causé par l’humain ».

Depuis 50 ans, le réchauffement climatique est principalement engendré par des gaz à effet de serre d’origine humaine. Une partie de la raison de cette différence de perception entre les partisans de différents partis peut être due au fait que les écrits des sceptiques seraient financés annuellement pour près d’un milliard de dollars par ceux qui créent ces gaz à effet de serre et ceux qui en profitent. Ce lobby agit en toute mauvaise foi puisque moins de 1% des experts et chercheurs ne croiraient pas que le changement climatique existe et qu’il est en partie causé par l’homme.

Cette affirmation est totalement fausse, la plupart des scientifiques sérieux disent que les cycles solaires et océaniques seraient responsables d’au moins 70% du réchauffement qu’on a connu jusqu’en 1998. Et comme vous avez pu le voir ci-haut, l’argent qui est en jeu n’est pas du côté des « sceptiques », mais bien de ceux qui profitent de la situation actuelle.

En plus il est aussi faux de dire que les scientifiques sont tous d’accord. Il y a deux études souvent citées qui parlent de « 97% des scientifiques », l’une est basé sur un échantillon de seulement 79 répondants soigneusement sélectionnés parmi 1000, et l’autre montée par John Cook, auteur d’un blog de propagande qui a été totalement démolie par de vrais scientifiques. Pourtant les médias ont relayée cette information comme si elle était vraie. Les sondages sérieux et non manipulés parlent de 36% à 52% de scientifiques qui croient que le réchauffement est causé par l’humain. Et de toute façon, la science ne fonctionne pas par sondages et consensus, elle fonctionne avec des faits.

Cette situation est extrêmement grave puisque cette désinformation intentionnelle des gens nuit à la mobilisation contre ce phénomène qui touchera dramatiquement leurs enfants et encore plus leurs petits-enfants. Relativement à cela, les pays et même l’Organisation des Nations Unies devraient passer des lois interdisant de nier les changements climatiques.

Passer une loi pour interdire la science de progresser, faire taire ceux qui osent contester le dogme de la religion verte? Ca montre de niveau de panique chez les réchauffistes qui veulent conserver leurs acquis et continuer de profiter de cette arnaque. C’est l’équivalent de revenir à l’époque de Gallilée et Copernic.

La réalité est qu’il n’y a plus de réchauffement depuis près de 20 ans et même une légère tendance au refroidissement, en totale contradiction avec tous les modèles informatiques sur lesquels se base l’ONU.

Ni l’humain ni le CO2 ne sont responsables des variations du climat, il a toujours varié de façon cyclique depuis des milliards d’années. Et les coupables sont les cycles de Milankovitch, les cycles solaires, et les cycles océaniques. Et le cycle solaire 25 semble annoncer être un des plus faible depuis des centaines d’années. Regardez un peu ce qui se passe depuis quelques années, les pôles battent des records de couvert de glace, il y a de la neige dans les pays qui n’en ont pas eu depuis depuis 100 ans, on bat des records de froid un peu partout et particulièrement en Europe depuis 6 ans. Ce n’est pas la faute de l’humain, ce sont des cycles naturels, alors oubliez ça l’Apocalypse réchauffiste. Comme c’est la nature qui est responsable, il n’y a pas d’argent a faire avec ça puisqu’on ne peut pas mettre la faute sur l’humain, et il n’y a rien que l’humain puisse faire pour contrôler le climat.

Et c’est bien beau de publier les opinions des lecteurs, mais avant de publier n’importe quoi, il faudrait valider les faits. Est-ce que Le Soleil aurait publié l’opinion d’un lecteur qui dirait que la terre a été crée par Dieu il y a 10000 ans et affirmait que c’était un fait scientifique?

Publicités

2 Responses to Le grand mensonge

  1. Bobjack dit :

    J’ai vu 3 études parlant des 97%, les trois ont été démontrés frauduleuses.
    L’étude du lobby financé à coup de milliard à également été démontré comme frauduleux, la technique était de dire que tout financement sans exception à un organisme contenant des sceptiques était pour promouvoir la vision sceptique.

    Je comprend pourquoi ils fraudent leur études, parce que ça marche !

    C’est vraiment incroyable, ils sont vraiment prêt à n’importe quoi.

  2. Pierre M dit :

    « Relativement à cela, les pays et même l’Organisation des Nations Unies devraient passer des lois interdisant de nier les changements climatiques. »

    Wow, Big Brother sort du roman, la…

%d blogueurs aiment cette page :