Marois et le pétrole à l’île d’Anticosti

Marois nous sortait tout récemment un autre lapin pré-électoral de son chapeau. Contre toute attente, voici maintenant qu’elle prend l’argent des contribuables pour financer l’exploration de pétrole à l’île Anticosti.
Elle avait pourtant placé des activistes environnementalistes (Ouellet et Breton) à des postes clés, et avait bloqué l’exploitation du gaz de schiste. Elle avait ouvertement tenté de séduire l’électoral vert, et ce faisant sérieusement hadicappé l’économie du Québec.

Ce virage pro-développement est donc surprenant. Surtout de la part d’un gouvernement qui disait en janvier 2012 vouloir se débarasser du pétrole (vers 6:10):

Tout comme dans le cas de la cimenterie à Port-Daniel, on y reconnait une stratégie de clientélisme crasse: acheter les vote des gens avec l’argent des contribuables. Mais le citoyen poliquement inculte ne se rend pas compte que ces millions en cadeaux sont payés avec de l’argent mis sur la carte de crédit de leurs enfants. Et encore comme dans le cas de la cimenterie où le PQ avait expressément demandé à faire partie du projet, les compagnies privés n’avaient pas besoin de cet argent du gouvernement. Tout ce qu’elles avaient besoin c’est que le gouvernement cesse de leur mettre des bâtons dans les roues.

Dans le cas de la cimenterie il s’agissait d’un investissement non justifié, mais dans le cas d’Anticosti c’est bien pire, parce qu’il s’agit d’un investissewment à très haut risque. Et quand on se prépare à déposer un budget déficitaire et qu’on coupe dans les soins de santé, on ne devrait pas faire des placements si risqués avec l’argent des citoyens. Il fallait laisser le privé prendre les risques.

Comme le dit si bien Adrien Pouliot: « L’annonce de Mme Marois me rappelle plutôt quelqu’un qui est en faillite et qui achète un billet de loterie en espérant que ça va régler ses problèmes de dette. Les gagnants de cette loterie sont d’ailleurs déjà choisis. Ce sont les actionnaires de Junex, Petrolia et Corridor Ressources qui avaient vu la valeur de leurs actions chuter de plus de 85% et qui sont sauvés avec nos impôts en échange d’une conférence de presse mettant en vedette la première ministre. »
Source: http://quebec.huffingtonpost.ca/adrien-pouliot/anticosti-dirigisme-economique_b_4788668.html

En plus, à cause du gouvernement qui avait bloqué les projets d’exploration, la valeurs des actions de ces compagnies était très basses, et je me demande combien de gens proches du PQ ont acheté des actions sachant très bien que la valeur allait remonter avec l’investissement gouvernemental…

Je me demande aussi comment Marois peut prendre une telle décision alors que le Rapport de la commission sur les enjeux énergétiques du Québec n’est pas encore déposé. Une autre commission factice?

Et la cerise sur le sundae, on apprend que des investisseurs francais ayant été reconnu coupables de fraude font partie du « deal ».
http://www.journaldemontreal.com/2014/02/14/anticosti-quebec-sassocie-a-des-investisseurs-troubles

Autant avec la cimenterie qu’avec Anticosti, Le PQ ne fait que démontrer encore une fois son incapacité à gérer l’économie, n’ayant rien appris du désastre de la Gaspésia et continuant avec sa vielle recette d’interventionnisme à outrance. Voici un texte du Devoir datant de 2005, sur les conclusions du Juge Lesage sur le scandale de la Gaspésia.
http://www.ledevoir.com/politique/quebec/81317/a-chacun-son-scandale

Imaginez un gouvernement majoritaire….

3 commentaires pour Marois et le pétrole à l’île d’Anticosti

  1. claudettetr dit :

    Je pense que Pauline nous prend pour des alouettes, elle n’a qu’à brandir le miroir pour nous pièger et ça marche. J’aimerais bien savoir si son époux a des parts dans les trois compagnies, cela expriquerait un tel capital à risque.

  2. G. Levesque dit :

    Ouellet et Breton, qui sont-ils ces personnages?
    Deux noname qui ont été nommés ministres par defaut, dont un, Breton, plus épais que ça, il ne s`en fait pas, d`ailleurs on ne le voit plus, et la Ouellet qui depuis qu`elle est au ministère des ressources naturelles, se fait varlopper par sa chef, par toutes sortes de décisons et des retournements et esquives, cette femme n`a plus aucune crédibilité dans la population.

  3. zarmagh dit :

    Tu oublies le meilleur !
    Reagan et le pétrole québécois:
    http://www.antagoniste.net/2014/02/18/reagan-et-le-petrole-quebecois/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :