Présentation de Dr Don Easterbrook

Présentation du Dr Don Easterbrook à un comité du sénat.
Vidéo de 1h30.

4 commentaires pour Présentation de Dr Don Easterbrook

  1. youppi dit :

    Je connais pas ce chercheur (géologue).

    Mais je remarque un premier point qui me fait douter de son sérieux… celui de son premier graphique sur les températures depuis 1900 ou il présente des régressions linéaires avec des points de départ et de fin pris selon un choix tout à fait personnel (cherry picking) pour laisser montrer des baisses ou des hausses de la températures selon la périodes choisies. La période de 1940 (haut) à 1970 (bas) démontre pour moi clairement un choix non adéquat, non scientifique car il trace une ligne entre ces deux dates ce qui n’est pas correcte. C’est malhonnête comme méthode. On ne peut prendre le point haut de départ (1940) et le point bas (1970) juste parce que ça fait notre affaire.

    C’est plate, j’ai décroché pour le reste car il dit qu’il n’est pas biaisé, mais ça paraît trop avec ce simple fait.

    • crioux dit :

      Au contraire, si tu avais pris le temps de l’écouter, ce qu’il dit est vérifié et vérifiable.
      Si accrocher sur un détail insignifiant comme ça t’empêche de regarder les infos contraires à ta pensée, c’est normal que tu restes accroché à l’arnaque réchauffiste.

  2. youppi dit :

    ce n’est pas un détail si insignifiant tu l’as utilisé plusieurs fois…

    il utilise les même trucs que les autres climato-septiques.

    le CO2 est un gaz utile pour les plantes, il est en faible concentration dans l’atmosphère, etc… tous des points pour tenter de semer le doute.

    qu’a t’il de nouveau à dire ? sans avoir à écouter tout le vidéo (1 h 30 )

    • PaulHémique dit :

      Youppi,

      Je ne vois pas en quoi c’est malhonnête de rappeler des faits…
      1. Y a t’il eu une baisse de la « température globale de 1940 à 1970 alors que le CO2 augmentait ?
      2. le CO2 est-il l’élément de départ de la photosynthèse ?
      3. le CO2 est-il actuellement concentré à 400 ppm dans l’atmosphère, soit 0,04% ?

      Toutes les réponses à ces questions sont oui.
      Et on ne peut reprocher à personne de rappeler l’évidence, ni de l’opposer à la spéculation.

      Non seulement ces points sont importants mais les occulter pourrait s’apparenter à un mensonge par omission car les modèles de GIEC ne prévoient que des augmentations de « température globale » quand le CO2 augmente (et c’est bien ça qui fait que leurs modèles sont faux à 95%, et peut-être bientôt à 100%, envisager l’inverse cassant le dogme), le CO2 est considéré comme un polluant ce qu’il n’est pas, une concentration aussi faible ne peut expliquer des réactions aussi violentes (ouragans, milliers de catastrophes potentielles) sauf à en apporter la preuve, ce qui n’a toujours pas été fait.
      De plus demandez-vous si un « refroidissement global » ne serait pas pire pour l’humanité.

      « La liberté, c’est la liberté de dire que deux et deux font quatre. Lorsque cela est accordé, le reste suit. »

      George Orwell, extrait de 1984

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :